Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !



  1. #1
    Quabox

    À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !


    ------

    Bonjour à toutes et à tous !

    Je vous préviens de suite, la chimie n'est pas du tout ma spécialité ni mon domaine d'activité, mais je me suis donné un projet très intéressant pendant ce confinement, et j'ai besoin d'aide

    Je pêche souvent au carnassier pour m'amuser, et j'utilise des leurres constitués de "plastileurre" : du silicone mélangé à un assouplissant. J'en ai perdu des leurres, entre les casses au fond de l'eau, les morsures de brochets qui te coupe en deux ...

    Et tout ça, ça en fait du plastique dans la nature ...

    C'est pourquoi je cherche à trouver la recette parfaite d'un élastomère biodégradable qui puisse présenter une dureté similaire aux leurres classiques : entre 22 et 35 shore OO. L'idée serait de pouvoir réaliser un moulage avec cet élastomère afin de créer un leurre de pêche qui ne mette pas 3000 ans à se disperser dans la nature.

    Le seul fabriquant au monde ayant trouvé la recette est américain, et bien sûr sa recette est secrète ! J'ai fais de l'espionnage industriel (je suis allé voir ses vidéos sur Youtube en fait) et il se trouve que l'on voit des algues, beaucoup d'algues derrière lui. Je sais que l'on réalise du bio-plastique grâce à certaines algues rouges comme l'agar agar.

    J'ai fais plusieurs premiers tests avec des ingrédients qui me paraissaient pertinents et voici le meilleur résultat que j'ai eu :

    50mL d'eau déminéralisée
    2g d'agar agar en poudre
    2g de glycérine d'origine végétale (colza)

    Je porte à ébullition, j'attends une dizaine de seconde, puis je verse dans un "moule" provisoire pour donner une ébauche du leurre, je laisse reposer quelques heures.

    J'obtiens un leurre avec un très bonne élasticité, mais très fragile, encore plus fragile qu'un ourson Haribo. Je suis donc loin de ma fourchette entre 22 et 35 shore OO. J'ai observé que :

    - Augmenter la quantité de glycérine ne change en rien la dureté, j'ai l'impression qu'elle joue surtout sur le coté "humide" qui est intéressant pour un tel objet.
    - Augmenter la quantité d'agar agar ne fait que durcir mon produit final, donc il ne pourrait pas nager comme un leurre classique ... De plus il reste très cassant.

    Auriez-vous des idées pour améliorer la dureté de ma matière sans pour autant délaisser l'élasticité ?

    Bonne soirée à vous !!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Phoboe

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Bonjour, c'est purement expérimental, mais rajouter de l'epoxy pourrait être une idée, car faiblement concentrée, elle ne se solidifie pas, dans tout les cas je penserai aux polymères à ta place. Bon courage !

  4. #3
    RomVi

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Bonjour

    Le seul fabriquant au monde ayant trouvé la recette est américain, et bien sûr sa recette est secrète ! J'ai fais de l'espionnage industriel (je suis allé voir ses vidéos sur Youtube en fait) et il se trouve que l'on voit des algues, beaucoup d'algues derrière lui.
    Il doit s'agir d'alginate. La tenue est assez bonne.

  5. #4
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    bien vu pour l'alginate qui gélifie en présence de calcium.

    Je vous confirme qu'avec de l'agar vous n'aurez jamais quelque chose de suffisamment solide pour votre usage !
    La vie trouve toujours un chemin

  6. #5
    Quabox

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Bonsoir !

    Pour commencer, un grand merci pour vos réponses et pour votre aide !

    J'ai essayé plusieurs dosages et il s'avère qu'effectivement, la dureté de l'agar n'est pas suffisante pour un leurre. J'ai également essayé avec de la gélatine porcine, la dureté est sensiblement supérieure (bonne élasticité) mais on est loin de pouvoir planter un hameçon à l'intérieur puisqu'elle se déchire tout de même ... et puis côté matière première on est loin du bio-sourcé

    Pour ce qui est de l'alginate, je trouve surtout de l'alginate de sodium (E401) en vente, comme ce lui-ci : https://www.amazon.fr/ALGINATE-SODIU...8966226&sr=8-5

    Comment se comporte t'il ? Sous quel forme dois-je intégrer le calcium ?

    Dans ce cas, pensez-vous que le leurre sera tout de même biodégradable ?

    Mes moules sont tous prêt et n'attendent plus que le mélange parfait

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    RomVi

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    C'est ça qu'il te faut : https://www.amazon.fr/MOLDEARTEBABY-...8975596&sr=8-2

    L'alginate de dentiste est plus résistant au déchirement. Par contre ça reste à tester ; je m'en sers pour faire des moules mais je n'ai jamais essayé de fabriquer des leurres.
    Une fois que le sachet est ouvert il faut le conserver dans une boite étanche avec quelques sachets de gel de silice, sinon la poudre va s'hydrater et ça ne durcira plus.

  9. Publicité
  10. #7
    ecolami

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    L'Alginate de Sodium étant soluble dans l'eau il conviendra sans doute de le coaguler avec du chlorure de Calcium.
    On trouve ce produit dans les (résidus) d'absorbeurs d'humidité. Une fois coagulé il faudra rincer en laissant tremper.
    Le résultat attendu sera une consistance d'algue brune lamellaire (kelp)

  11. #8
    Quabox

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Merci encore pour tous vos conseils !

    J'ai donc commandé de l'alginate de sodium ainsi que du chlorure de calcium !

    Je reçois ça dans quelques jours, j'ai hâte de tester ! Il ne me restera plus qu'à trouver le bon dosage pour avoir la dureté parfaite.

    Je pensais procéder au moulage des leurres en alginate de sodium, puis de les laisser tremper dans un bain de de chlorure de calcium (en cuisine moléculaire ils partent sur 10g/L d'eau) suffisamment longtemps pour que la totalité du leurre soit "coagulé".

    En soit, je compte faire tout l'inverse que font les chefs en cuisine moléculaire haha :

    https://chefsimon.com/gourmets/chef-...es-d-alginates

    "La quantité d'alginates de sodium est variable selon la densité, le milieu acide.
    J'ai également remarqué que l'attente prolongée d'un mélange peut altérer le résultat. On dirait qu'avec le temps l'effet est perverti. La dureté de l'eau peut aussi influencer la proportion utile. Une eau adoucie demandera beaucoup pus d'alginates pour réagir. Au plus vous laisserez le mélange dans le chlorure au plus vous risquez d'obtenir des billes complètement figée."

    Bonne journée !

  12. #9
    Quabox

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Bien vu pour le rinçage ! J'ai vu que le chlorure de calcium pouvait occasionner des brûlures. Merci bcp

  13. #10
    RomVi

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Citation Envoyé par Quabox Voir le message
    Merci encore pour tous vos conseils !

    J'ai donc commandé de l'alginate de sodium ainsi que du chlorure de calcium !
    Tu aurais du commencé par de l'alginate de dentiste ; le résultat serait moins aléatoire et ça t'aurait coûté moins cher.
    Je pense que tu n'arrivera à rien avec cet et méthode. Il faut réaliser que la solution d'alginate de sodium est un liquide épais. On coagule l'alginate de sodium en faisant tomber des gouttes dans un bain de chlorure de calcium, mais je ne vois pas très bien comment tu vas réussir à faire tomber une goutte en forme de leurre...

  14. #11
    Quabox

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Tu aurais du commencé par de l'alginate de dentiste ; le résultat serait moins aléatoire et ça t'aurait coûté moins cher.
    Je pense que tu n'arrivera à rien avec cet et méthode. Il faut réaliser que la solution d'alginate de sodium est un liquide épais. On coagule l'alginate de sodium en faisant tomber des gouttes dans un bain de chlorure de calcium, mais je ne vois pas très bien comment tu vas réussir à faire tomber une goutte en forme de leurre...
    J'ai récupéré de l'alginate de dentiste (le même que tu m'as linké) car une connaissance s'en sert pour faire des moules pour protèges dents

    Donc je vais essayer avec ça en premier. C'est quoi la différence entre l'alginate de dentiste et un alginate de sodium classique ?

  15. #12
    RomVi

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    L'alginate de sodium est un épaississant. En variant les proportions on peut donner une consistance plus ou moins épaisse au mélange, mais il continuera à couler.
    Lorsque ce mélange est en contact avec du chlorure de calcium la structure prend la consistance d'un gel qui ne s'écoule plus.
    Le problème est que la prise en gel est instantanée, il est hors de question de préparer un mélange alginate de sodium + chlorure de calcium et de le verser dans un moule. Si tu te contente de mouler la solution visqueuse et de tremper le tout dans la chlorure de calcium il n'y aura pas de contact avec la solution donc ça ne marchera pas.

    A contrario l'alginate de dentiste est un mélange qui produit la même réaction, mais avec un retard de quelques minutes, donc on a le temps de le verser. Attention plus l'eau ajoutée est chaude et plus la prise est rapide.

  16. Publicité
  17. #13
    Quabox

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Je vois, merci pour les explications !

    J'espère juste que l'alginate de dentiste sera résistant à l'eau tout en étant biodégradable

  18. #14
    Quabox

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Bonjour tout le monde !

    Bon, je reviens vers vous après quelques test avec de l'alginate chromatique (utilisé par les dentistes).

    Le résultat obtenu est très bon, on a une bonne résistance ainsi qu'une très bonne souplesse. Le seul soucis c'est que la matière sèche très très vite !

    2 jours après avoir moulé le leurre, je me retrouve avec une brique

  19. #15
    RomVi

    Re : À la recherche de l'élastomère biodégradable parfait !

    Bonjour

    Il devient dur parce qu'il sèche, on peut conserver la pièce en alginate dans une boite étanche, dans un sachet congélation ou dans du film polyéthylène alimentaire.
    Par contre comme il s'agit d'une matière "organique" humide il est possible qu'un développement bactérien se fasse à long terme. Je suppose qu'il doit être possible d’ajouter quelque chose à l'eau pour éviter ça, mais je n'ai jamais fais de tests dans ce sens.
    Personnellement quand je veux conserver un moule quelques jours je l'enveloppe dans du film et je le place au frigo.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2017, 14h02
  2. [Débutant] A la recherche du potar parfait
    Par zakapatul dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/08/2012, 14h10
  3. Petit bilan de recherche du poële à bois parfait…
    Par makabanokanada dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 50
    Dernier message: 24/01/2010, 23h39
  4. recherche elastomere shore 0/00 , ou le minimum en shore A
    Par supercoincoin dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2009, 16h55