Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Délocalisation et diminution de l'écart HO BV



  1. #1
    Ptitseb

    Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    Bonjour à tous.

    Qu'est ce qui permet d'expliquer la diminution de l'écart entre la HO et la BV lorsqu'il y a délocaliation?
    Uniquement des calculs via l'équation de Schrödinger?
    Merci d'avance..

    (Au passage, pourquoi "plus un atome est electronégatif, plus ses OA sont basses en énergie?" Mici )

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chung

    Re : Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    Citation Envoyé par Ptitseb
    (Au passage, pourquoi "plus un atome est electronégatif, plus ses OA sont basses en énergie?" Mici )
    Plus un atome est électronégatif, et plus il monopolise les électrons de la liaison formée. Le fait de remplir les orbitales antiliantes déstabilise ton système et joue en défaveur de la liaison.

  4. #3
    Peuf

    Re : Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    Un atome électronégatif attire les électrons. Ainsi la stabilité d'une couche électronique d'un atome électronégatif est plus grande que celle de la même couche d'un atome moins électronégatif (puisque les électrons sont plus difficile à arracher). Ainsi le niveau d'énergie est plus bas (puisque la couche plus stable).

    Pour ta première question, je ne comprend pas bien, pourrais tu expliquer quels écarts HO-BV tu compares? Donner un exemple?

  5. #4
    Ptitseb

    Re : Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    "Un atome électronégatif attire les électrons. Ainsi la stabilité d'une couche électronique d'un atome électronégatif est plus grande que celle de la même couche d'un atome moins électronégatif (puisque les électrons sont plus difficile à arracher). Ainsi le niveau d'énergie est plus bas (puisque la couche plus stable). "

    Ouky merci

    "Pour ta première question, je ne comprend pas bien, pourrais tu expliquer quels écarts HO-BV tu compares? Donner un exemple?"

    Ma question vient du fait que l'on justifie une absorption qui se rapproche de plus en plus du visible (jusqu'à l'atteindre) à mesure que la délocalisation augmente, par la diminution de l'écart énergétique entre la HO et la BV du à cette délocalisation. L'écart énergétique diminuant, la longueur d'onde d'absorption augmente et se rapproche du visible..
    Ma question est donc "Pourquoi quand la délocalisation augmente, l'écart énergétique entre la HO et la BV diminue?"
    Voilou !
    En espérant avoir été plus clair!
    Et merci pour les réponses déjà données!
    Bye

  6. #5
    ArtAttack

    Re : Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    C'est pas mon domaine mais je répondrai : effet mésomère.

    Le nombre de liaisons C-C=C conjuguées augmente cette délocalisation et abaisse le gap entre les niveaux pi et pi*, jusqu'à atteindre le visible tu as raison (exemple du beta-carotène).

    Je ne connais pas le mécanisme direct, mais on peut le modéliser ab initio par calculs DFT entre autres.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ptitseb

    Re : Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    "C'est pas mon domaine mais je répondrai : effet mésomère."

    Heuu.. Là je ne vois pas en quoi ca répond au problème!

    "Je ne connais pas le mécanisme direct, mais on peut le modéliser ab initio par calculs DFT entre autres"

    Kézaco?

    Merci!

  9. Publicité
  10. #7
    Chatglouglou

    Re : Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    Au pif : plus la conjugaison augmente, plus le nombre d'orbitale P augmente donc la HO est composé de + de combinaison de P en opposition de phase d'où l'energie globale plus haute, si la HO augmente alors la BV diminue donc l'écart diminue.
    Si ca se trouve c'est faux.
    Dernière modification par Chatglouglou ; 09/08/2006 à 16h36.

  11. #8
    Chatglouglou

    Re : Délocalisation et diminution de l'écart HO BV

    Citation Envoyé par Chatglouglou
    Au pif : plus la conjugaison augmente, plus le nombre d'orbitale P augmente donc la HO est composé de + de combinaison de P en opposition de phase d'où l'energie globale plus haute, si la HO augmente alors la BV diminue donc l'écart diminue.
    Si ca se trouve c'est faux.
    J'ajouterais aussi que c'est à prendre au second degres cette diminution d'écart dû à l'augmentation de la longueur car l'écart HO BV depend aussi beaucoup de la géometrie de la molécule et des autres molécules dans le milieu qu peuvent influer parfois.
    Donc c'est pas si simple.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Délocalisation des électrons
    Par Novocaine dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/12/2007, 11h17
  2. calculer la moyenne et l'ecart type a partir de 2 valeurs alpha?
    Par LeGrome dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/10/2007, 14h23
  3. comment dessiner une délocalisation?
    Par jul059 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/03/2007, 22h09