Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Arrêt de la masturbation.



  1. #1
    invite00485316

    Red face Arrêt de la masturbation.


    ------

    Salut, je commence par me présenter: j'ai 27ans, je suis un garçon et je me masturbe toujours...

    Cette année, j'ai enfin pris la décision de me reprendre en main et de commencer par arrêter ceci. Je fais tout pour éviter, vraiment tout mais je finis toujours par craquer. Une image érotique par ci puis une vidéo par là et on sait comment ça se termine... Pour me motiver et alors que j'essaye d'arrêter, j'ai commencé à noter toutes les fois où j'échoue (Je suis fou je sais lol ma copine me le dit aussi) et j'en suis tout de même à plus d'une fois tous les deux jours en moyenne, parfois moins parfois plus.

    Mon but ce n'est pas de m'étendre trop longtemps sur ce forum mais est-ce que quelqu'un a fait ce choix lui aussi mais y serait parvenu. Au bout de combien de temps tu y es arrivé? Ou alors est-ce tout simplement illusoire que de croire qu'on peut arrêter?
    Je suis prêt à voir un médecin s'il le faut mais je ne crois pas que ce soit à ton médecin généraliste que tu peux dire ça comme ça lol Bref si quelqu'un a le nom du type de médecin que je pourrais voir ce serait vraiment cool de me l'écrire.

    Merci

    PS: Je m'excuse pour les fautes d'orthographes.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    xcris

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Je ne pense pas qu'il soit possible d'arrêter totalement, je crois qu'il faudrait prendre un medoc pour diminuer le taux d hormone et donc l excitation. I n y a pas de mal a avoir un petit moment solitaire même en couple

  4. #3
    danyvio

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Citation Envoyé par Semsemi Voir le message
    Cette année, j'ai enfin pris la décision de me reprendre en main
    .
    Dans le contexte de ce fil, c'est amusant...
    On trouve des chercheurs qui cherchent ; on cherche des chercheurs qui trouvent !

  5. #4
    mh34

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Bonjour, bienvenue sur FS.
    Citation Envoyé par Semsemi Voir le message
    si quelqu'un a le nom du type de médecin que je pourrais voir ce serait vraiment cool de me l'écrire.
    Sexologue. http://www.snsc.fr/

  6. #5
    saint.112

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Bonjour et bienvenue au club
    … au club de FS, j'entends, mais aussi au club des masturbateurs impénitents dont, vu mon grand âge, je ne fais évidemment plus partie depuis des lustres.

    J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi.
    1. La bonne : la masturbation n'a pas d'effet différent de n'importe quelle activité sexuelle avec partenaire que ce soit sur la santé physique, mentale, émotionnelle, etc. Tout ceci à condition bien entendu, avec ou sans partenaire toujours, de ne pas forcer et de traiter son sexe avec modération. Ceci dit, celui-ci se venge si on lui fait subir un traitement exagéré, donc on arrête vite.
    2. La mauvaise : il n'y a pas de traitement connu contre une pratique sexuelle jugée exagérée1, que ce soit avec ou sans partenaire, car ce qui est appelé aujourd'hui l'hypersexualité n'est plus considéré depuis belle lurette comme une pathologie et à ce titre ne fait plus l'objet d'un article dans le DSM IV par exemple. On préconisait autrefois des traitements dont j'ai moi-même été la victime et qui avaient pour traits communs d'être inhumains et contre-productifs.
    Les effets de bord d'une pratique exagérée de n'importe quelle forme de sexualité concernent surtout le temps que le sujet y consacre et qui à ce titre peuvent avoir un impact négatif sur sa vie sociale, professionnelle, etc. Cela n'a rien de différent de toutes les activités tant soit peu addictives comme les jeux vidéos, les jeux de hasard, les paris, le sport extrême, le clubbing, etc. Dans ces cas-là une aide psychologique peut aider à redonner à ces activités une place plus raisonnable dans la vie du sujet.
    L'autre effet de bord est le sentiment de culpabilité que tu exprimes et qui n'a aucune raison d'être.
    Pour toute activité il faut se poser deux questions :
    1. Est-ce qu'elle nuit à autrui ? Dans ton cas évidemment non.
    2. Est-ce qu'elle nuit au sujet lui-même ? Ton sexe sait parfaitement te faire savoir que tu es allé trop loin et qu'il est temps de mettre la pédale douce.
    Donc, où est le problème ?

    Ma conclusion : tu te masturbes à 27 ans ? Et alors ? Ce qui me paraitrait gênant serait que tu n'y prennes pas de plaisir car le reste n'a strictement aucune importance.

    Nico

    1) Il ne s'agit évidemment pas ici de pratiques pouvant nuire à autrui comme le sadisme, la pédophilie, etc.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    minushabens

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Donc, où est le problème ?
    Ben si Semsemi éprouve le besoin d'en parler ici c'est que ça lui pose un problème. Peut-être qu'après avoir vu un sexologue il se dira que finalement ce n'est pas un problème mais c'est à lui de le décider.

  9. Publicité
  10. #7
    saint.112

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Ben si Semsemi éprouve le besoin d'en parler ici c'est que ça lui pose un problème. Peut-être qu'après avoir vu un sexologue il se dira que finalement ce n'est pas un problème mais c'est à lui de le décider.
    Tu devrais avoir remarqué que cette phrase se termine par un point d'interrogation et donc que c'est une question.
    Il ne t'aura pas non plus échappé que je mentionne qu'un des effets de bord de la masturbation est le sentiment de culpabilité qu'il exprime lui-même.
    En effet, s'il est croyant et qu'il pense que c'est un péché alors il s'est trompé de porte : ce forum n'est pas le bon et il faut qu'il s'adresse à un forum de sa religion, qu'il aille à confesse ou que sais-je, mais ce n'est pas de notre ressort.
    Tout ce qu'on peut lui dire sur ce forum, scientifique je le rappelle, est que la masturbation en tant que telle n'est pas considérée comme une pathologie et de ce fait ne fait l'objet d'aucun traitement. La Bible en la matière, le DSM, ne la mentionne pas. Point barre.
    Donc, en dehors d'un problème moral, où est le problème ?

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  11. #8
    Dynamix

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Vu qu' il parle d' une copine , il y a peut être un problème de couple

  12. #9
    saint.112

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Citation Envoyé par Dynamix Voir le message
    Vu qu' il parle d' une copine , il y a peut être un problème de couple
    Sauf que, bien qu'il en dise très peu, de la façon qu'il en parle, elle a l'air de prendre la chose avec humour.
    De plus, une fois tous les deux jours me parait un rythme plus que raisonnable. Car ce qui serait gênant serait qu'il outrepasse ses capacités et donc qu'il ne puisse plus assurer avec elle, auquel cas elle aurait de bonnes raisons de ne pas être contente.
    Donc on attend ce qu'il a à en dire.

    Citation Envoyé par Semsemi Voir le message
    PS: Je m'excuse pour les fautes d'orthographes.
    J'ai au moins deux casquettes sur ce forum, sans doute tout aussi infamantes l'une que l'autre, celle Mr Masturbation (je serais pour) et celle Mr Orthographe (idem) qui me fait morigéner les ceusses qui ne tâchent pas moyen de causer correct.
    Sur ce plan-là je ne peux que te rassurer : ton orthographe est excellente (il manque juste quelques ponctuations) et donc très au-dessus de la moyenne.
    Ce souci est tout à ton honneur. Voilà donc au moins quelque chose que tu n'as pas besoin de corriger.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  13. #10
    minushabens

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Donc, en dehors d'un problème moral, où est le problème ?
    le primoposteur n'a pas parlé de morale mais manifestement il essaie de modifier son comportement et n'y arrive pas: il a donc un problème à un endroit ou à un autre. Mais bon, je ne vais pas argumenter contre un spécialiste es-masturbation tel que toi.

  14. #11
    Kissagogo27

    Re : Arrêt de la masturbation.

    les histoires de masturbation et de couples sont 2 choses différentes qui ne sont pas nécessairement incompatibles ..

    le "problème" existe si la masturbation vient a occuper trop de place, place qui est utilisée habituellement la vie commune ou professionnelle, dans une compulsion obsessionnelle ...

    ensuite l'autre façon de juger ce comportement est d'ordre moral ... chacun réagit a sa manière et fait ses choix en conséquences ...
    après personne n'a dit que ce serait facile de changer, ni que ce changement se fera rapidement .. laissez le temps au temps ..

  15. #12
    invite00485316

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Waw je ne pensais déchainer autant de commentaires. Je commence par tous vous remercier d'avoir pris le temps de m'y répondre. J'ai vraiment pris le temps de tous vous lire pour ne pas écrire de bêtises.

    Si jamais ça intéresse vraiment, non ce n'est pas une question de morale ou de santé, c'est simplement un choix personnel. Et tout va très bien avec ma copine même s'il ne partage pas trop mon idée. En même temps, c'est une fille donc c'est un peu logique si elle ne peut pas me trop comprendre sur ça.

    En tout cas, j'en ai appris beaucoup sur le domaine haha J'ai un nom maintenant: sexologue. Je ne savais même pas que ça existait. Je vais me renseigner sur les tarifs et la façon ça se déroule même si là ça commence à me stresser d’en arriver là.

    On peut considérer le sujet comme résolu, je ne sais pas si je dois clore le sujet et comment m’y prendre.

    Sinon je souhaite une très bonne soirée à tous et merci encore, ce fut rapide

  16. Publicité
  17. #13
    mh34

    Re : Arrêt de la masturbation.

    Citation Envoyé par Semsemi Voir le message
    En tout cas, j'en ai appris beaucoup sur le domaine haha J'ai un nom maintenant: sexologue. Je ne savais même pas que ça existait. Je vais me renseigner sur les tarifs et la façon ça se déroule même si là ça commence à me stresser d’en arriver là.
    Pas d'inquiétude il s'agit d'une spécialité médicale comme une autre.

    On peut considérer le sujet comme résolu, je ne sais pas si je dois clore le sujet et comment m’y prendre.
    Je m'en occupe.
    Bonne soirée à vous et bon courage.

    Discussion fermée.

Discussions similaires

  1. Masturbation
    Par Sebdu75 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 17
    Dernier message: 12/02/2015, 23h57
  2. la masturbation
    Par rayen31 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/07/2012, 19h17
  3. Masturbation
    Par alex2752 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/03/2012, 18h07
  4. masturbation
    Par nedhir med dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/02/2007, 18h55