Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

Covid-19 : impact psychologique du confinement.



  1. #31
    Fairyiro

    Re : impact psychologique du confinement.


    ------

    Bonjour,
    Je suis toute nouvelle sur ce forum mais je me permet de rebondir sur votre discussion car j'ai moi-même observer de grand changement dans ma santé mentale pendant ce confinement. Je m'explique :

    Je vis à Paris pour mon travail. Ma famille elle, vit en Suisse. Je suis donc loin de mes proches.
    Pour ce confinement je n'ai eu d'autre choix que de me confiner avec la famille de mon copain en banlieue proche de Paris.
    Donc petit jardin agréable.
    Mais cela ne suffit pas.
    Je souffre déjà de troubles psychologique et de forte anxiété et phobie sociale.
    Tout va bien quand je peux sortir, prendre l'air, voir d'autres gens.
    Mais vivre H24 avec une famille qui n'est pas la tienne..
    Je deviens folle car on me reproche beaucoup de choses.
    Du coup je reste dans "ma chambre" et je ne sors que quand tout le monde dors.
    Cela devient très dur pour mon copain.

    Je ne sais pas si c'était le bon endroit pour en parler, mais je trouve que cela s'y prêtait bien.
    Je me suis inscrite sur ce forum car je me sens seule dans cette situation ici et j'ai besoin de conseils.

    Une bonne journée à vous.

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Liet Kynes

    Re : impact psychologique du confinement.

    Citation Envoyé par Fairyiro Voir le message
    Je ne sais pas si c'était le bon endroit pour en parler, mais je trouve que cela s'y prêtait bien.
    Je me suis inscrite sur ce forum car je me sens seule dans cette situation ici et j'ai besoin de conseils.
    S'agissant de ta situation personnelle, il faut t'adresser à un psychologue peut-être? Ici on discute de façon générique sur des thématiques rien de plus..
    Pour rendre service c'est ici : covid19.reserve-civique.gouv.fr - I'm Deborah

  4. #33
    ansset

    Re : impact psychologique du confinement.

    Bjr Fairyro:
    Je souffre déjà de troubles psychologique et de forte anxiété et phobie sociale.
    effectivement, sur ce point (qui se rajoute au reste) il n'y a qu'un psy ( le tien ? ) qui peut te suivre.
    même si malheureusement, comme d'autres professions para-médicales , la quasi totalité des cabinets sont fermés actuellement, ce qui n'arrange rien à l'affaire.
    ceci dit, je vois que tu vis quand même avec ton copain, ce que tout le monde n'a pas la possibilité d pouvoir faire, et je suppose que vous en parler déjà tous les deux ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  5. #34
    vep
    Responsable des forums

    Re : impact psychologique du confinement.

    Bonjour Fairyiro,

    Ce forum n'est en effet pas destiné à recueillir les témoignages personnels.
    Cependant, on ne peut que vous recommander de ne pas rester seule avec vos soucis.

    Plusieurs services d'écoute psychologique à distance ont été mis en place. Ils sont gratuits.

    - Croix Rouge française, pour une écoute psychologique : 09 70 28 30 00

    - Le réseau Cogito’Z a mis en place une hotline psychologique : 0 805 822 810

    On ne peut que vous recommander de les contacter.

  6. #35
    magura

    Re : impact psychologique du confinement.

    Bonsoir @Archeos, patientez jusqu'au 3 mai, ça sera pire......C'est chouette un peu d'humour dans Futura. Cordialement

  7. #36
    invite58706596

    Re : impact psychologique du confinement.

    Est-ce que les temps passés devant ces téléphones, tablettes et télévisions ne sont pas un sorte de confinement délibéré qui sera à peine modifié par celui du confinement forcé du covid-19 pour une certaine catégorie de population...
    - Echange par SMS ou de vive voix comme d'habitude...
    - Jeux numérique comme d'hab
    - Suivi séries télé comme d'hab
    - Bonjour, au revoir aux seniors comme d'hab...
    Ou est l'importance réelle????

  8. Publicité
  9. #37
    ansset

    Re : impact psychologique du confinement.

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Est-ce que les temps passés devant ces téléphones, tablettes et télévisions ne sont pas un sorte de confinement délibéré qui sera à peine modifié par celui du confinement forcé du covid-19 pour une certaine catégorie de population...
    - Echange par SMS ou de vive voix comme d'habitude...
    - Jeux numérique comme d'hab
    - Suivi séries télé comme d'hab
    - Bonjour, au revoir aux seniors comme d'hab...
    Ou est l'importance réelle????
    Il y a une différence de fond entre un isolement choisi et une forme d' isolement forcé.
    prétendre que c'est kif-kif est absurde.
    par ailleurs, l'aspect quantitatif est à prendre en compte sur le temps passé devant un écran.
    et enfin , nous restons intrinsèquement des animaux sociaux.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  10. #38
    invite58706596

    Re : Covid-19 : impact psychologique du confinement.

    Envoyé par ansset
    Il y a une différence de fond entre un isolement choisi et une forme d' isolement forcé. prétendre que c'est kif-kif est absurde.
    Je suis désolé que tu n'aies pas compris mon texte, c'est vrai qu'il faut savoir lire entre les lignes de ma prose...
    En plus clair, les personnes qui passent leur temps devant les écrans, passeront le même temps approximativement avec ou sens confinement car le temps disponible pour réfléchir au problème de la contagion du C-19 n'apparaît pas "psychologiquement suffisant"... Je sais c'est juste édulcoré...

    Je n'ai pas parlé ni de quantité, ni de qualité... Cela va se soi... mais bon...
    nous restons intrinsèquement des animaux sociaux.
    Ce que pensent de nombreuses personnes, en cette période n'est pas exactement cela...

    Terrifiant, ce confinement qui rend si ....

  11. #39
    Liet Kynes

    Re : Covid-19 : impact psychologique du confinement.

    La difficulté doit être majeure pour les personnes seules. Avec encore une graduation en fonction de "l'état" de solitude avant confinement: les plus seuls sans liens sociaux trouvent d'ordinaire à échanger dans les commerces, lieux culturels, sorties organisées etc.. en ce moment la solitude doit pesée encore plus lourd.
    Pour rendre service c'est ici : covid19.reserve-civique.gouv.fr - I'm Deborah

  12. #40
    ansset

    Re : Covid-19 : impact psychologique du confinement.

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    En plus clair, les personnes qui passent leur temps devant les écrans, passeront le même temps approximativement avec ou sens confinement car le temps disponible pour réfléchir au problème de la contagion du C-19 n'apparaît pas "psychologiquement suffisant"...
    j'ose espérer que le temps non passé sur les écrans n'est pas consacré à s'interroger sur le C-19. Sinon, c'est la névrose annoncée.
    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Ce que pensent de nombreuses personnes, en cette période n'est pas exactement cela...

    Terrifiant, ce confinement qui rend si ....
    que veux tu dire ?

    ps : d'accord avec Liet.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  13. #41
    papy-alain

    Re : Covid-19 : impact psychologique du confinement.

    On ne peut rien généraliser.
    Les gens qui, en temps normal, se plaisent chez eux, n'ont jamais trop envie de sortir, ne subissent en ce moment presque aucune contrainte.
    Par contre, les bons vivants qui vont souvent au restaurant, font la fête entre amis au moins une fois par semaine, etc, doivent en ce moment se sentir en prison chez eux. Les conséquences psychologiques seront forcément différentes.
    Après, je me réfère à mes parents, oncles et tantes qui ont traversé la deuxième guerre mondiale en subissant la sous-alimentation et les bombardements, et qui sont sortis sans séquelles de cet enfer qui a duré pourtant plus de quatre ans. Mais à cette époque, les gens étaient bien plus forts qu'aujourd'hui.
    La seule chose que j'ai perçue chez mes parents était un souci permanent de ne pas gaspiller de nourriture, alors qu'ils n'avaient aucun souci financier.

  14. #42
    ansset

    Re : Covid-19 : impact psychologique du confinement.

    bjr,
    pour info, quelques N° d'appel en cas de besoin ( en sus du N° vert national )
    https://www.notretemps.com/dossier-c...parler,i216612
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  15. Publicité
  16. #43
    Liet Kynes

    Re : Covid-19 : impact psychologique du confinement.

    Un élément supplémentaire d'angoisse lié au confinement: le problème des gens qui vivent dans les grands ensembles, ils "partagent" leur atmosphère et des zones communes dans une concentration de population maximale, lorsque l'on commence à diffuser dans les médias le possible portage dans l'air du virus cela peut devenir assez angoissant, les habitants de ces ensembles pouvant aussi s'identifier aux passagers des bateaux de croisière vus dans la presse. Les mesures de distanciation sociale (pourquoi on ne dit pas distance tout court?) non respectées dans certaines zones d'habitat pourrait en partie s’expliquer par cette situation considérée comme défavorable d'avance ?
    Pour rendre service c'est ici : covid19.reserve-civique.gouv.fr - I'm Deborah

  17. #44
    papy-alain

    Re : Covid-19 : impact psychologique du confinement.

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Un élément supplémentaire d'angoisse lié au confinement: le problème des gens qui vivent dans les grands ensembles, ils "partagent" leur atmosphère et des zones communes dans une concentration de population maximale, lorsque l'on commence à diffuser dans les médias le possible portage dans l'air du virus cela peut devenir assez angoissant, les habitants de ces ensembles pouvant aussi s'identifier aux passagers des bateaux de croisière vus dans la presse. Les mesures de distanciation sociale (pourquoi on ne dit pas distance tout court?) non respectées dans certaines zones d'habitat pourrait en partie s’expliquer par cette situation considérée comme défavorable d'avance ?
    C'est clair que vivre à deux dans une villa avec un grand jardin est plus facile que vivre à six dans un logement social de 45 m².

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Problème Psychologique
    Par AaA46 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/04/2014, 15h31
  2. Fusion par confinement inertiel vs confinement magnétique
    Par dragounet dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/09/2009, 21h03
  3. Impact psychologique d'un incendie
    Par lynoulune dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/10/2007, 16h12