Actu - Un morceau d'ADN hérité de Néandertal est un facteur aggravant de la Covid-19
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Actu - Un morceau d'ADN hérité de Néandertal est un facteur aggravant de la Covid-19



  1. #1
    GBo

    La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?


    ------

    Ce ce que dit un communiqué de presse du Max Planck Society Leipzig :

    A segment of DNA that causes their carriers to have an up to three times higher risk of developing severe Covid-19 is inherited from Neandert
    http://www.research-in-germany.org/n..._Covid-19.html

    Pour ceux qui s'intéressent à l'anthropologie évolutioniste, le nom de Svante Pääbo en co-auteur doit vous dire quelque chose

    Voici le lien vers la publi Nature correspondante, pour ceux/celle qui y ont accès (payant) :
    https://www.nature.com/articles/s41586-020-2818-3

    cdlt,
    GBo

    Edit: corrélée avec un e, dans le titre sorry (je suis plus prompt pour critiquer les titres des copains )))

    -----
    Dernière modification par GBo ; 01/10/2020 à 11h51.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  2. #2
    GBo

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Il y a un "Accelerated Article Preview" datant du 30 Septembre 2020 accessible là:
    https://www.nature.com/articles/s415..._reference.pdf
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  3. #3
    yves95210

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    De là à penser que le déclin des Néanderthaliens a pu être provoqué, entre autres facteurs, par une pandémie causée par un coronavirus (l'un des 4 connus chez l'homme avant le 21e siècle; ou du moins l'un des 3 dont la date d'apparition n'est pas connue, le 4e n'ayant émergé qu'à la fin du 19e siècle)...

    C'est une boutade, mais les auteurs de la publication disent quand-même que
    It is also possible that the [Neanderthal risk] haplotype has decreased in frequency in East Asia due to negative selection, perhaps from corona viruses or other pathogens.

  4. #4
    invite94355a9b

    Post Actu - Un morceau d'ADN hérité de Néandertal est un facteur aggravant de la Covid-19

    Ce morceau de chromosome qui nous vient de la préhistoire semble être un facteur aggravant de la Covid-19. Découvert chez les personnes nécessitant une hospitalisation après avoir été infectées...

    Lire la suite : Un morceau d'ADN hérité de Néandertal est un facteur aggravant de la Covid-19

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    GBo

    Re : Actu - Un morceau d'ADN hérité de Néandertal est un facteur aggravant de la Covid-19

    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  7. #6
    GBo

    Re : Actu - Un morceau d'ADN hérité de Néandertal est un facteur aggravant de la Covid-19

    Mais est-ce que cet haplotype (qui est statistiquement associé à une forme grave de COVID donc) donne des atouts à leur porteur par ailleurs ?
    Dernière modification par GBo ; 01/10/2020 à 13h46.

  8. #7
    GBo

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    On peut continuer là-bas, l'Actu Futura n'a pas tardé :
    https://forums.futura-sciences.com/c...ovid-19-a.html
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  9. #8
    erik

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Citation Envoyé par yves95210 Voir le message
    C'est une boutade
    Encore que ...
    Sans parler de coronavirus, Serge Morand, dans son livre "la prochaine peste Une histoire globale des maladies infectieuses", envisage que la sortie d'Afrique d'Homo Sapiens se soit accompagnée de maladies que Néandertal n'avait jamais rencontré et que cela ait contribué à leur disparition.
    Des milliards de personnes disent que j'exagère. Même pas vrai !

  10. #9
    Flyingbike
    Modérateur*

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Discussions fusionnées

    Merci GBo
    La vie trouve toujours un chemin

  11. #10
    GBo

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Citation Envoyé par yves95210 Voir le message
    De là à penser que le déclin des Néanderthaliens a pu être provoqué, entre autres facteurs, par une pandémie causée par un coronavirus (l'un des 4 connus chez l'homme avant le 21e siècle; ou du moins l'un des 3 dont la date d'apparition n'est pas connue, le 4e n'ayant émergé qu'à la fin du 19e siècle)...
    C'est une boutade, mais les auteurs de la publication disent quand-même que
    Oui mais on sait que l'âge avancé, en tout cas pour nous Homo sapiens, est un facteur de mortalité plus important que ce désormais fameux fragment d'ADN (je botte en touche pour le démontrer ) ce qui fait que l'impact darwinien doit être faible (= impact avant et pendant l'âge de procréation).

    Ca rejoint ma question au post #6, pourquoi l'a t-"on" gardé ce fragment (cf. les Indiens d'Inde!) s'il n'est que délètère ?
    Dernière modification par GBo ; 01/10/2020 à 14h20.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  12. #11
    yves95210

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    Oui mais on sait que l'âge avancé, en tout cas pour nous Homo sapiens, est un facteur de mortalité plus important que ce désormais fameux fragment d'ADN (je botte en touche pour le démontrer ) ce qui fait que l'impact darwinien doit être faible (= impact avant et pendant l'âge de procréation).
    Mais on ne sait pas si c'était le cas pour les Neandertaliens.

    Par ailleurs, selon l'un des auteurs de l'étude (cité par le Monde),
    L’âge reste le facteur de risque principal de gravité du Covid-19. Pour mettre les risques en perspective, si vous êtes porteur d’une copie du variant néandertalien, c’est un peu comme si vous aviez dix ans de plus que votre âge réel, et vingt ans de plus avec deux copies.
    ce qui relève sérieusement le niveau de risque pour les individus en âge de procréer, à une époque où les humains étaient des vieillards à 40 ans...

    Mais bon, comme je disais, c'était une boutade, ou du moins une spéculation sans fondement sérieux.

    Ca rejoint ma question au post #6, pourquoi l'a t-"on" gardé ce fragment (cf. les Indiens d'Inde!) s'il n'est que délètère ?
    ... délétère face au coronavirus. Mais, s'il rend le système immunitaire plus réactif (ce qui peut être un facteur aggravant en cas de Covid), il confère sans-doute, ou a conféré autrefois, des avantages pour lutter contre d'autres pathogènes.

    Et puis, compte-tenu de la forte corrélation avec la géographie, même sans remonter jusqu'à Neandertal, ne pourrait-on pas penser à une épidémie qui aurait touché la population européenne mais pas la population d'Asie du Sud ? Et cela à une époque bien plus récente.

  13. #12
    philippedelimoges

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Bonsoir à tous,

    En lien avec ce sujet, j'ai trouvé cela intéressant : https://www.college-de-france.fr/sit...3-26-11h00.htm (à la toute fin de l'intervention, les dernières 9min50)

    Cordialement

  14. #13
    FabiFlam

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Bonjour,

    Il me semble que les gènes néandertaliens sont plus présents dans les populations originaires du nord de l'Europe que dans les populations asiatiques et africaines, cela expliquerait-il en partie le fait que la mortalité due au COVID semble plus importante en Europe et Amérique qu'en Asie et Afrique ?

    Des données précédentes sur les africains vivant en Amérique ou les européens vivant en Afrique semblaient plutôt invalider cette hypothèse d'une influence des gènes.

    FabiFlam

  15. #14
    philippedelimoges

    Re : La présence d'un fragment d’ADN corrélée avec la gravité du COVID-19 ?

    Bonsoir à tous,

    Une étude a été publiée (août 2023) sur la corrélation entre l'histoire génétique des populations et la diversité des réponses immunitaires au SARS-COV-2 : https://www.cnrs.fr/sites/default/fi...e_20230809.pdf
    Lien vers l'étude : https://www.nature.com/articles/s41586-023-06422-9

    Cordialement

Discussions similaires

  1. Questions à Robert Kandel: Méthane, un effet aggravant ??????
    Par invited53747cc dans le forum Changement climatique, a-t-on raison de s'inquiéter ?
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/10/2005, 14h16
  2. [Génétique] On n'hérite pas que de l'ADN
    Par invite242c100d dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/09/2003, 19h53