Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 49

Un espoir de vaccin durable?



  1. #1
    gunthiern
    Modérateur

    Un espoir de vaccin durable?


    ------

    Un espoir?

    https://www.letelegramme.fr/france/u...1-12703991.php

    mis au point par un laboratoire nantais.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    BrainMan

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Il n'y a plus qu'à attendre les tests.

    Citation Envoyé par ose-immuno
    OSE Immunotherapeutics s’est engagée dans la lutte contre COVID-19 et son équipe d’immunologistes travaille activement à l’élaboration d’un vaccin prophylactique contre le virus pandémique SARS-CoV-2.

    CoVepiT comprend 11 cibles de néo-épitopes sélectionnées sur la base d’analyses sur près de 167 000 séquences différentes de virus isolées à l’échelle mondiale, et le vaccin couvre donc bien les souches et variants initiaux et nouveaux de SARS-CoV-2.

    Une réponse immune durable

    CoVepiT est un vaccin prophylactique contre la COVID-19 basé sur la sélection et l’optimisation d’épitopes pour générer une réponse immune durable des lymphocytes T mémoires sentinelles dans les voies respiratoires et le poumon.

    Des peptides optimisés pour augmenter la réponse immune
    Ce vaccin est composé de fragments de peptides sélectionnés (néo-épitopes) et optimisés par des algorithmes d’intelligence artificielle pour accroître la réponse immune et induire une forte réponse mémoire des cellules T.

    Des cibles pour anticiper l’évolution du virus
    La sélection et la production de cibles SARS-CoV-2 (Spike, M, N et plusieurs protéines non structurales) est basée sur une homologie observée dans 46 000 séquences de SARS-CoV-2 isolées dans le monde, pour anticiper également l’émergence future d’un nouveau coronavirus.

    Une technologie validée cliniquement
    CoVepiT s’appuie sur la technologie propriétaire Memopi®, dont l’efficacité et la tolérance ont été validées par l’étape 1 de l’étude clinique de phase 3 de Tedopi®, combinaison de néo-épitopes antitumorale, chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules.

    ...

    Le programme de recherche CoVepiT est basé sur une technologie validée cliniquement, induisant la réponse des cellules T mémoires dans les tissus barrières contre des cibles multiples de SARS-CoV-2.

    Cette réponse T permet d’assurer une immunité protectrice à long terme, à l’inverse de la protection transitoire assurée par les anticorps neutralisants, et d’anticiper l’évolution du virus en évitant les zones du génome portant déjà d’importantes mutations récurrentes, signe que le virus s’adapte à son nouvel hôte qu’est l’homme.

    Les épitopes ont été sélectionnés en fonction de l’immunisation naturelle chez l’homme après infection en étudiant les lymphocytes de patients convalescents.

    Sur la base de données précliniques solides, la Société va poursuivre le développement de cette deuxième génération de vaccin SARS-CoV-2 axé sur l’induction de cellules T mémoires sentinelles.

    ...

    En août 2020, les données positives issues d’une étude préclinique et d’une étude ex vivo chez l’homme sur CoVepiT ont été publiées en ligne sur BioRxiv :

    – Des données qui soutiennent le potentiel de CoVepiT à devenir un vaccin innovant et différencié contre la COVID-19, basé sur une technologie d’induction des lymphocytes T mémoires contre des cibles multiples du virus SARS-CoV-2.

    – Des résultats qui démontrent que CoVepiT permet de générer des cellules T mémoires sentinelles résidentes des tissus barrières, comme les voies respiratoires et le poumon, associées à une immunité protectrice à long terme.

    La phase clinique est prévue Q1 2021.
    https://ose-immuno.com/ose-product/covepit/

    La publication : https://www.biorxiv.org/content/10.1...08.14.240093v1

  4. #3
    invite70444653

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    On croise les doigts car d'un autre côté l' Agence européenne des maladies nous dit que le covid est là pour longtemps

  5. #4
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Un débat que j'avais tenté de lancer, sans trop de succès, mais qui semble prendre de l'ampleur parmi les scientifiques ...


    https://www.franceculture.fr/emissio...9-fevrier-2021

    A noter que la Nouvelle-Zelande l'applique strictement, elle vient de confiner un million d'habitants pour 3 cas constatés : ce n'est pas une dictature, et sa première ministre a souvent été louée pour son humanité et son sens de la démocratie.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  8. #6
    invite70444653

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    OSE IMMUNO : OSE signe un contrat de financement de 25 millions d'euros avec la BEI

  9. Publicité
  10. #7
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Un débat que j'avais tenté de lancer, sans trop de succès, mais qui semble prendre de l'ampleur parmi les scientifiques ...


    https://www.franceculture.fr/emissio...9-fevrier-2021
    Depuis l’été dernier, l’Europe regarde sans la voir vraiment la stratégie mise en œuvre dans bien des pays d’Asie et d’Oceanie: une très grande réactivité contre la propagation du virus, une moins grande liberté de circulation, un traçage plus contraignant des malades et de leurs cas contacts. Les résultats sont probants puisque le nombre de morts est bien plus limité, mais elle exige une adhésion de la population qui a conduit nos gouvernants a préférer vivre avec le virus.
    Pour ma part (Thailande), une grande partie du succes dans le controle du virus semble etre en effet la reactivite (on a parle de lockdown generalise quand on a eu 5 cas qui ont passe la frontiere birmane illegalement en decembre apres plus de 7 mois avec 0 cas) avec des restrictions au niveau des provinces mis en place des qu'il y a confirmation de contamination locale et des lockdowns tant que le contact tracing n'est pas termine. Le contact tracing demande evidemment que la population joue le jeu.

    Pour ma ville (~1 million d'habitants), le tracing se fait jusqu'au point ou on recoit des updates sur un plan des tables d'un resto et que la personne qui etait assise a la table X a 5m de la table contaminee se presente a un hopital pour testing. Meme chose pour les visites de centres commerciaux, tout est dans des logs a la minute, et on est bien souvent contacte via l'application de contact tracing qu'a peu pres tout le monde a sur son smartphone ici pour se presenter a l'hopital plus proche pour testing.
    Pour les deplacements hors d'une province avec epidemie active, les autorites sanitaires, policieres et/ou militaires ont acces aux donnees de l'application egalement, et s'assure que le testing est fait de maniere appropriee.

    Conclusion, sur le million d'habitants, apres plus d'un an depuis le premier cas local, on a eu en tout et pour tout ~80 cas, et 2 morts je crois, avec un lockdown complet de 3 semaines en mars-avril, des restrictions jusqu'a la mi juin, et a nouveau des restrictions mineures en janvier. Si c'etait pas pour la vieille ville ultra touristique et les sites pour touristes etrangers qui sont completement morts et les quelques mesures sanitaires qui existent, on ne saurait meme pas qu'il y a une pandemie qui ravage le monde (ou certaines regions du pays).

    Je pense que c'est en partie la raison pour laquelle ils ne sont pas trop presses cote vaccin ici....

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 15/02/2021 à 07h30.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  11. #8
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Je pense que c'est ce genre d'exemple qui fera de plus en plus réfléchir les pays occidentaux pour savoir si leur stratégie était si bonne que ça ...Mais les prises de conscience prennent du temps , pour passer du "ça marchera jamais" à "peut etre que finalement..." à "je l'ai toujours dit !"
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  12. #9
    yves95210

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Pour ma part (Thailande), une grande partie du succes dans le controle du virus semble etre en effet la reactivite (on a parle de lockdown generalise quand on a eu 5 cas qui ont passe la frontiere birmane illegalement en decembre apres plus de 7 mois avec 0 cas) avec des restrictions au niveau des provinces mis en place des qu'il y a confirmation de contamination locale et des lockdowns tant que le contact tracing n'est pas termine. Le contact tracing demande evidemment que la population joue le jeu.

    Pour ma ville (~1 million d'habitants), le tracing se fait jusqu'au point ou on recoit des updates sur un plan des tables d'un resto et que la personne qui etait assise a la table X a 5m de la table contaminee se presente a un hopital pour testing. Meme chose pour les visites de centres commerciaux, tout est dans des logs a la minute, et on est bien souvent contacte via l'application de contact tracing qu'a peu pres tout le monde a sur son smartphone ici pour se presenter a l'hopital plus proche pour testing.
    Pour les deplacements hors d'une province avec epidemie active, les autorites sanitaires, policieres et/ou militaires ont acces aux donnees de l'application egalement, et s'assure que le testing est fait de maniere appropriee.
    Je n'ose même pas imaginer quelles seraient les réactions si une telle politique était adoptée en France (et quelle serait la proportion de la population qui serait prête à se soumettre à ce contact tracing au détriment de ses (supposées) libertés individuelles)… D'autant plus qu'elle devrait être maintenue jusqu'à l'extinction de la pandémie puisque jusque-là on ne sera pas à l'abri du risque d'importation de nouveaux cas. Et cette extinction n'aura lieu que si le monde entier joue le jeu (et en a les moyens), donc c'est pas demain la veille.

    Quoi qu'il en soit, pour que ce soit efficace il faudrait d'abord que l'incidence redescende à un niveau suffisamment faible (comme par exemple en juin 2020), ce qui ne peut être réalisé que grâce à un confinement strict de plusieurs semaines.

  13. #10
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    j'ai déjà donné le critère : s'assurer que le R ne remonte pas au-desssus de 1. Après c'est une question de choix , selon la dureté des mesures, ça sera plus ou moins rapide, mais l'essentiel est de garder strictement le critère sur R. Or il n'est pas possible de dire qu'on ne sait pas faire, puisqu'on la fait la moitié du temps ! la seule chose est que la stratégie n'a pas été pensée pour R <1 mais pour un taux de contaminations inférieur à un certain seuil, ce qui a naturellement conduit R à osciller autour de 1.

    Après il n'y a aucune règle intangible de l'acceptabilité. Comme j'ai dit, les mesures actuelles ont conduit à un nombre de morts de la grippe quasiment nul. On n'aurait jamais imaginé faire accepter ces règles juste pour éviter la grippe, mais on les a acceptés pour autre chose. L'acceptabilité n'est donc pas un caractère intangible, il dépend de ce qu'on met en face. Et ce qu'on met en face, c'est la possibilité de revivre normalement, avec toutes les activités ouvertes, les restaurants, les cinémas, les stations de ski, les spectacles, en acceptant un confinement très strict pendant quelques semaines et ensuite des confinements localisés dans l'espace et le temps comme ce que font tous les pays qui l'ont appliqués.

    Je ne vois pas comment on peut "décréter" que c'est inacceptable, sans en débattre. Et j'ai l'impression que le débat commence à apparaitre, attendons quelques semaines pour en juger.

    A noter que ça ne s'oppose nullement à la stratégie vaccinale, l'enjeu est de diminuer fortement le nombre de morts d'ici que la campagne de vaccinations ait été efficace. Je rappelle qu'on est sur un rythme de 10 000 morts par mois , soit 80 000 morts d'ici 8 mois, et que diminuer par exemple par un facteur 4 ce nombre éviterait "juste" 60 000 morts de la covid ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  14. #11
    yves95210

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Après il n'y a aucune règle intangible de l'acceptabilité. Comme j'ai dit, les mesures actuelles ont conduit à un nombre de morts de la grippe quasiment nul. On n'aurait jamais imaginé faire accepter ces règles juste pour éviter la grippe, mais on les a acceptés pour autre chose. L'acceptabilité n'est donc pas un caractère intangible, il dépend de ce qu'on met en face. Et ce qu'on met en face, c'est la possibilité de revivre normalement, avec toutes les activités ouvertes, les restaurants, les cinémas, les stations de ski, les spectacles, en acceptant un confinement très strict pendant quelques semaines et ensuite des confinements localisés dans l'espace et le temps comme ce que font tous les pays qui l'ont appliqués.

    Je ne vois pas comment on peut "décréter" que c'est inacceptable, sans en débattre. Et j'ai l'impression que le débat commence à apparaitre, attendons quelques semaines pour en juger.
    Ma remarque ne portait pas sur l'acceptabilité du confinement, mais sur celle d'un dépistage / traçage "offensif", tel que T-K le décrit en Thaïlande, qui devrait être appliqué jusqu'à la fin de la pandémie.

    A noter que ça ne s'oppose nullement à la stratégie vaccinale, l'enjeu est de diminuer fortement le nombre de morts d'ici que la campagne de vaccinations ait été efficace. Je rappelle qu'on est sur un rythme de 10 000 morts par mois , soit 80 000 morts d'ici 8 mois, et que diminuer par exemple par un facteur 4 ce nombre éviterait "juste" 60 000 morts de la covid ...
    Même en espérant que l'arrivée de variants échappant (partiellement) au vaccin ne remettra pas en cause l'efficacité de la campagne de vaccination, celle-ci ne réduira à terme le nombre de morts que de 60 à 70% (taux de vaccination des personnes vulnérables x taux d'efficacité moyen des vaccins dans cette partie de la population) pour un même nombre d'infections.
    Il faudra donc continuer de contrôler l'épidémie pour éviter que ce nombre remonte. Cela sera certes plus aisé lorsqu'une majorité de la population sera immunisée, mais à condition que cette immunité protège non seulement contre le développement de symptômes mais aussi contre la transmission du virus par les personnes vaccinées ultérieurement infectées (et asymptomatiques) : il faudrait que le risque de transmission soit divisé par 3 (et que la quasi-totalité de la population soit vaccinée ou immunisée naturellement) pour que R(t) se maintienne en-dessous de 1 sans aucune mesure de contrôle.
    Or pour le moment on manque de données (à part quelques résultats in vitro) permettant d'évaluer l'efficacité des vaccins contre la transmission. Le nombre d'infectés asymptomatiques n'a même pas été mesuré lors des essais de phase 3 de la plupart des vaccins, seuls ceux ayant des symptômes ayant été testés pour confirmer une infection.

    Donc mettre en place la politique que tu suggères jusqu'à ce que "la campagne de vaccination ait été efficace" ne permet pas de fixer une échéance à court terme (quelques mois), ce qui ne facilitera pas son acceptation. Ou, si on "vend" malgré tout cette politique en affichant une échéance (une date), le rejet risque d'être d'autant plus violent lorsqu'arrivé à cette date on s'apercevra que l'objectif n'est pas atteint.

  15. #12
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par yves95210 Voir le message
    Même en espérant que l'arrivée de variants échappant (partiellement) au vaccin ne remettra pas en cause l'efficacité de la campagne de vaccination, celle-ci ne réduira à terme le nombre de morts que de 60 à 70% (taux de vaccination des personnes vulnérables x taux d'efficacité moyen des vaccins dans cette partie de la population) pour un même nombre d'infections.
    Il faudra donc continuer de contrôler l'épidémie pour éviter que ce nombre remonte. Cela sera certes plus aisé lorsqu'une majorité de la population sera immunisée, mais à condition que cette immunité protège non seulement contre le développement de symptômes mais aussi contre la transmission du virus par les personnes vaccinées ultérieurement infectées (et asymptomatiques) : il faudrait que le risque de transmission soit divisé par 3 (et que la quasi-totalité de la population soit vaccinée ou immunisée naturellement) pour que R(t) se maintienne en-dessous de 1 sans aucune mesure de contrôle.
    je ne comprends pas bien ce que tu veux dire, à partir du moment où le virus est éradiqué ou presque, et si on continue à prendre des mesures assez strictes à chaque fois qu'un foyer se déclare, le nombre de morts tombe à zéro ou presque, donc c'est 99,99 % des décès qui sont évités. Il n'y a une épidémie que quand R > 1, et avec 60 % de la population immunisée c'est bien plus facile de contrôler une épidémie naissante, parce que le R sans mesure est déjà tres proche de 1.

    Donc bien sur il faut réagir à chaque fois qu'on détecte un foyer, mais c'est analogue à ce qu'on fait pour la méningite par exemple : combien de gens ont été affectés par des mesures contre la méningite en France ?

    et là je ne parle pas de situation asymptotique, mais de la situation transitoire en attendant que la campagne de vaccins soit essentiellement terminée (car on n'aura plus que des vaccinés ou des réfractaires), qui va durer probablement une petite année. Je dis juste que pour le moment, on est sur un rythme d'environ 100 000 morts de plus d'ici là, et que des mesures strictes pour faire baisser le nombre de contaminations pendant 4 à 6 semaines suivies de mesures assez strictes pour maintenir R en dessous de 1 (qu'on sera DE TOUTES FACONS obligés de prendre quoi qu'il en soit si on ne veut pas de nouvelle flambée) pourrait diviser ce nombre au moins par 4 ou 5.

    Et j'ai l'impression d'après ce que je lis que le débat commence à prendre de l'importance parmi les experts et dans la société.
    Dernière modification par Archi3 ; 15/02/2021 à 09h01.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  16. Publicité
  17. #13
    FDFD

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Bonjour,

    Un des problèmes pour faire baisser le R(t), est la correcte application des gestes barrières.

    Je trouve qu'on a "encaserné" les citoyens qui appliquent les gestes parce que on le leur a demandé. Mais ils le font parfois sans réelle conscience, même s'il y a une bonne volonté à le faire (je ne parle pas de ceux qui défient). Chacun est un peu dans l'attitude de demander "et maintenant chef, qu'est-ce qu'il faut faire ? Quelle autorisation de sortie dois-je rédiger ? On peut partir en vacances ?".

    Personnellement je regrette que les citoyens ne soient pas vraiment considérés comme partie prenante. Au lieu de donner des consignes et des règles vagues à respecter (comme "faire attention", se laver les mains très souvent, porter un masque...) Je préfèrerais qu'on nous fournisse de véritables procédures comme "comment prendre le métro en toute sécurité" Comment aller chercher ses petits enfants à l'école en toute sécurité"...etc..

    J'imagine que la procédure pour prendre le métro en toute sécurité pourrait être
    1) j'arrive à la station avec mon masque et les mains désinfectées (si je suis fragile, masque FFP2)
    2) Avant de monter dans la rame je me désinfecte les mains
    3) Pendant le trajet j'évite de me toucher le masque
    4) Après être descendu de la rame je me désinfecte les mains
    Pour peu que la compagnie de transport nettoie les surfaces une fois par jour, il me semble que le R(t) en prend in coup....

    Pareil pour que les grands parents aillent chercher les petits enfants. L'essentiel de la procédure serait "masque FFP2 en intérieur" et ne jamais enlever le masque. Les faire goûter mais ne pas goûter avec eux....etc...

    Vous me direz que c'est évident...mais je ne suis pas certain...
    En tout cas, avant d'en venir aux méthodes des pays asiatiques, ça vaut le coup d'être essayé

  18. #14
    BrainMan

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    A noter que ça ne s'oppose nullement à la stratégie vaccinale, l'enjeu est de diminuer fortement le nombre de morts d'ici que la campagne de vaccinations ait été efficace. Je rappelle qu'on est sur un rythme de 10 000 morts par mois , soit 80 000 morts d'ici 8 mois, et que diminuer par exemple par un facteur 4 ce nombre éviterait "juste" 60 000 morts de la covid ...
    On ne risque pas de s'opposer à quelque-chose qui n'existe pas...enfin si, il existerait "une volonté" de stratégie vaccinale, comme on a "eu une volonté" de stratégie de lutte contre xxxxx (remplacer les xxxxx par un sujet de préoccupation des français).

    Citation Envoyé par CovidTracker
    3.36%
    des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, 0.95% ont reçu les deux doses.

    Il reste à vacciner au moins
    56.64%
    des Français avant d'atteindre un taux de vaccination de 60%.

    N.B. : un taux de vaccination de 60% ne permet pas nécessairement d'atteindre une immunité collective.
    https://covidtracker.fr/vaccintracker/

  19. #15
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par yves95210 Voir le message
    Je n'ose même pas imaginer quelles seraient les réactions si une telle politique était adoptée en France (et quelle serait la proportion de la population qui serait prête à se soumettre à ce contact tracing au détriment de ses (supposées) libertés individuelles)
    Ils ont essaye ici d'en faire une obligation legale (bin oui, comme toute bonne dictature qui se respecte, c'est un magnifique outil, surtout en cette periode de troubles politiques et de manifs anti-junta) mais vu l'opposition claire de l'opinion publique, ils n'ont pas trop pousse.

    J'ignore au final quel propportion de la population (on va dire urbaine, car rurale, c'est un peu trop technique pour eux) utilise l'appli, mais au vu du nombre de QR scan a l'entree des differents etablissements, je dirais bien au moins un 80%, et vu la rapidite de reaction (il y a parfois 200 ou 300 prise de contacts engagees dans les 24h qui suivent la detection d'un cas), je me dis que ca marche assez bien.

    Au final, ceux qui protestent contre l'obligation d'utilisation de cette appli sont les engages politiques (et je leur donne raison sur ce coup la), et un bon paquet d'occidentaux, particulierement anglophones qui n'ont sans doute pas realise qu'ils etaient des etrangers dans un pays pseudo-dictatorial

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  20. #16
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Mais il ne faut pas agiter constamment un épouvantail, personne n'a démontré ni meme dit que les mesures en vigueur dans les quasi-dictatures asiatiques étaient indispensables pour faire baisser l'épidémie ! il y a une infinité de stratégies possibles, et un infinité de résultats possibles, et personne n'a démontré à ma connaissance que la moins contraignante des stratégies assurant un R < 1 est insupportable pour les occidentaux !

    La seule chose c'est que ça n'a jamais été un but affiché. Ce qui a manqué, ce ne sont pas les moyens, ou l'acceptabilité , c'est simplement que ça ait été affiché comme un but.

    Le but affiché a été de "maintenir le taux de contaminations en dessous d'un certain seuil", et d'être satisfait tant qu'il ne le dépassait pas. Avec les conséquences qu'il le redépasse régulièrement ...et que les mesures prises font porter un poids constant sur la population et n'empêchent pas un chiffre de morts se dirigeant gaillardement vers les 100 000 ou plus.
    Dernière modification par Archi3 ; 15/02/2021 à 11h12.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  21. #17
    BrainMan

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Le but affiché a été de "maintenir le taux de contaminations en dessous d'un certain seuil", et d'être satisfait tant qu'il ne le dépassait pas. Avec les conséquences qu'il le redépasse régulièrement ...et que les mesures prises font porter un poids constant sur la population et n'empêchent pas un chiffre de morts se dirigeant gaillardement vers les 100 000 ou plus.
    C'est ce qui m'apparait également.
    En gros, on laisse la vaccination naturelle se faire, et on laisse mourir ceux qui une fois infectés ne peuvent pas être sauvés par la médecine.

  22. #18
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    a noter un appel à soutien à une stratégie zéro covid initiée par des chercheurs allemands :

    https://zero-covid.org/language/en/
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  23. Publicité
  24. #19
    yves95210

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Mais il ne faut pas agiter constamment un épouvantail, personne n'a démontré ni meme dit que les mesures en vigueur dans les quasi-dictatures asiatiques étaient indispensables pour faire baisser l'épidémie ! il y a une infinité de stratégies possibles, et un infinité de résultats possibles, et personne n'a démontré à ma connaissance que la moins contraignante des stratégies assurant un R < 1 est insupportable pour les occidentaux !
    Une infinité de stratégies gagnantes, j'en doute.

    A part les quasi-dictatures asiatiques (pour reprendre tes termes), il y a le cas de l'Australie (une île-continent) et de la Nouvelle-Zélande (une île), dont la fermeture des frontières était rendu plus facile à gérer de part leur situation géographique :

    Pierre angulaire de ce succès des antipodes : la fermeture des frontières aux étrangers non résidents et la mise en quatorzaine obligatoire de toute personne entrant dans le pays. Un système instauré précocement, dès le mois de mars 2020, et particulièrement étanche. Les voyageurs, qui pendant les premières semaines avaient été autorisés à s’auto-isoler, ont rapidement été envoyés dans des « hôtels de quarantaine » surveillés par la police et l’armée. « C’est un élément fondamental de notre politique de neutralisation, explique l’infectiologue australien Paul Griffin. Ces établissements agissent comme des barrières de protection vis-à-vis de notre population. Evidemment, le système n’est pas parfait. Il y a parfois des fuites. Mais, dès lors qu’elles sont rares, nos services sanitaires peuvent déployer efficacement nos autres outils de défense comme les technologies de traçage. »
    (source)

    Car le corollaire d'une stratégie zéro cas sur le territoire national est un contrôle strict aux frontières, sans lequel on réimportera régulièrement de nouveaux cas, qui donneront lieu à des clusters et probablement à des reconfinements locaux(*) fréquents.
    En France, on fait comment ? Une telle stratégie ne pourrait être applicable, à la rigueur, qu'à l'échelle européenne, et à condition que l'ensemble des pays de l'UE y adhèrent. Mais pour combien de temps ? Puisque, tant que le virus circulera ailleurs dans le monde, il ne serait pas possible de rouvrir les frontières.

    (*) ou régionaux s'il s'agit de l'Ile-de-France car une fois que le virus y circule il ne risque pas de s'arrêter aux limites des communes ou des départements.

    PS : à part ça, cette petite discussion est HS dans ce fil. Il aurait mieux valu la poursuivre dans le fil que tu avais ouvert.

  25. #20
    MissJenny

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    J'aime bien cette phrase :
    In order to avoid a ping-pong effect between countries and regions, all European countries have to act fast and in parallel
    pensent-ils réellement maintenir isolé du reste ce petit bout de planète qu'est l'Europe (ou même l'Union Européenne?).

  26. #21
    yves95210

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    a noter un appel à soutien à une stratégie zéro covid initiée par des chercheurs allemands :

    https://zero-covid.org/language/en/
    Et une réaction à cet appel :

    Many argued that those who live in places where #COVID19 had been successfully suppressed / eliminated tend to enjoy far higher quality of life and freedom. This is true, but is tangential to my point insofar #ZeroCovid implies far more than temporary suppression of the virus.

    I believe #COVID19 needs to be carefully mitigated, including with the most invasive measures if required at times. I also believe that the countries that succeeded in eliminating #COVID19 made the right call to go down that route.
    Though, elimination of #SARSCoV2 is not just about faith and stringent measures. What has worked in some countries dismally failed in others. For example, Peru took possibly the harshest measures of any country and failed to eradicate the virus.

    The #COVID19 pandemic will come to an end, as did previous pandemics of respiratory viruses (e.g. influenza 1918/1957/1968/2019). There are two possible endpoints, worldwide elimination and vaccine-mitigated endemicity. Nothing in between represents a stable equilibrium.
    As long as there is transmission of SARSCoV2 anywhere in the world, global elimination (i.e. ZeroCovid) represents an unstable equilibrium. There are many places on earth where elimination is technically impossible. Others, such as the US, where it feels implausible.

    I understand the appeal of #ZeroCovid. Though, I don't believe it is a realistic short-term aim and trying to go down that route could inflict enormous harm, both in terms of loss of individual rights in the West but also hunger and resurgence of other infections elsewhere.
    Dernière modification par yves95210 ; 15/02/2021 à 15h57.

  27. #22
    Archi3

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    je ne suis pas convaincu par cette réponse, il semble dire que la stratégie d'éradication s'oppose à la situation qu'il appelle "vaccine-mitigated endemicity" . Or il n'est pas question de s'y opposer, il est évident qu'il faut tendre vers cette situation et vacciner aussi vite que possible. Personne ne pense sérieusement que le virus peut etre totalement éradiqué dans le monde. Il s'agit juste, pour un pays comme la France, d'éviter le maximum de morts jusqu'à ce que les vaccins soient assez répandus, et de repermettre une vie normale dans la plupart des régions, en acceptant des confinements stricts et limités temporellement et géographiquement là où il y a des résurgences.

    J'ai déjà argué que dans la mesure où de toutes façons des périodes à R< 1 sont inévitables (sinon ça veut dire que l'épidémie explose !), l'argument que ce serait inacceptable socialement n'est pas tenable, puisqu'on l'a accepté et qu'on devra encore l'accepter dans le futur, c'est bien que c'est acceptable !

    Le problème n'est pas de supporter les périodes à R< 1, qui sont de toutes façons présentes, le problème est de supprimer les périodes à R>1, ou du moins de les rendre les plus courtes possibles, contrairement à maintenant où on accepte passivement que ça monte doucement jusqu'à ce qu'on soit forcé de réagir.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  28. #23
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    STOP. Le sujet concerne un espoir de vaccin durable avec une technologie bien précise. Personne n’en parle plus mais on parle de tout autre chose sur un ton très polémique de qualité discutable (avec des redites sur une autre discussion).

    Si cette dérive continue la discussion sera fermée. Si vous estimez qu’il n’y a plus rien à dire sur le sujet initial arrêtez-vous d’intervenir ici.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  29. #24
    papy-alain

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Ils ont identifié 11 régions du virus (11 peptides) qui ne sont pas sujettes à mutation. Du coup, cela simplifie le problème si l'on a un vaccin qui produit les anticorps qui s'attaquent à ces régions bien précises. C'est très prometteur, mais les essais cliniques (phase 3) ne seront terminés que fin 2021, autorisant, peut être, une campagne de vaccination qui devrait débuter en 2022, si tout va bien.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  30. Publicité
  31. #25
    BrainMan

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Ils ont identifié 11 régions du virus (11 peptides) qui ne sont pas sujettes à mutation. Du coup, cela simplifie le problème si l'on a un vaccin qui produit les anticorps qui s'attaquent à ces régions bien précises. C'est très prometteur, mais les essais cliniques (phase 3) ne seront terminés que fin 2021, autorisant, peut être, une campagne de vaccination qui devrait débuter en 2022, si tout va bien.
    Jusqu'à ce qu'il "mute".
    Ça n'existe pas "des régions qui ne mutent" pas chez un Coronavirus.

    Pour vous donner une idée de "la bête", voici son groupe (article de 2009) :
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7125620/

    Une fois que vous aurez lu cet article (qui contient d'autre part des inconnues), je ne doute pas que vos cheveux se dresseront sur votre tête la prochaine fois qu'on vous parlera de "Coronavirus".
    Le covid 19, lui, finira par disparaitre, c'est normal et sans importance...

  32. #26
    MissJenny

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Il y a quand-même des contraintes à l'évolution. Par exemple une mutation dans l'ARN-polymérase a de grandes chances de la rendre moins efficace ou inopérante et donc d'être contre-sélectionnée. Les sites où des mutations sont neutres ne sont pas forcément si nombreux. En principe les vaccins essaient de cibler des régions peu variables des protéines virales. C'est probablement ce qui fait qu'en pratique on observe très peu d'évolution virale sous pression vaccinale, contrairement aux cas d'évolution bactérienne sous la pression des antibiotiques (dont les mécanismes ne sont pas comparables).

  33. #27
    papy-alain

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par BrainMan Voir le message
    Jusqu'à ce qu'il "mute".
    Ça n'existe pas "des régions qui ne mutent" pas chez un Coronavirus.

    Pour vous donner une idée de "la bête", voici son groupe (article de 2009) :
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7125620/

    Une fois que vous aurez lu cet article (qui contient d'autre part des inconnues), je ne doute pas que vos cheveux se dresseront sur votre tête la prochaine fois qu'on vous parlera de "Coronavirus".
    Le covid 19, lui, finira par disparaitre, c'est normal et sans importance...
    Puisque vous semblez plus intelligent et mieux documenté que le directeur scientifique du labo de Nantes, il serait bien que vous les préveniez qu'il vaut mieux arrêter leurs travaux qui ne servent à rien.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  34. #28
    BrainMan

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Puisque vous semblez plus intelligent et mieux documenté que le directeur scientifique du labo de Nantes, il serait bien que vous les préveniez qu'il vaut mieux arrêter leurs travaux qui ne servent à rien.
    Ne vous inquiétez donc pas pour le monsieur, lui, connait son affaire et moi aussi.

    C'est vous qui nous dites : ça ne mute pas.
    Eux, ont produit des analyses, et font le pari que certaines zones du virus sont plus stables que d'autres; pas qu'elles ne vont pas muter.
    Donc lui, et moi aussi d'ailleurs, je vous ai mis le lien message #2, nous vous disons : Ça mute peu.

    Ça ne mute pas.
    Ça mute peu.
    Bof du détail...

    Sinon, vous avez au moins fait l'effort de lire le document avant de m'insulter ?

  35. #29
    papy-alain

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par BrainMan Voir le message
    Ne vous inquiétez donc pas pour le monsieur, lui, connait son affaire et moi aussi.

    C'est vous qui nous dites : ça ne mute pas.
    Eux, ont produit des analyses, et font le pari que certaines zones du virus sont plus stables que d'autres; pas qu'elles ne vont pas muter.
    Donc lui, et moi aussi d'ailleurs, je vous ai mis le lien message #2, nous vous disons : Ça mute peu.

    Ça ne mute pas.
    Ça mute peu.
    Bof du détail...

    Sinon, vous avez au moins fait l'effort de lire le document avant de m'insulter ?
    1) Je ne vous ai pas insulté.
    2) C'est lui qui dit avoir identifié des régions qui ne mutent pas, et vous qui me dites le contraire.
    Dernière modification par papy-alain ; 17/02/2021 à 14h52.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  36. #30
    BrainMan

    Re : Un espoir de vaccin durable?

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    1) Je ne vous ai pas insulté.
    Mais moi non plus regardez.

    Puisque vous semblez plus intelligent et mieux documenté que le directeur scientifique du labo de Nantes, il serait bien que vous les préveniez qu'il vaut mieux arrêter leurs travaux qui ne servent à rien.

    Ben oui, ça sert à rien si ça mute, dira l'imbécile.
    Mais non, ça sert à quelque-chose, dira l'intelligent, puisque ça mute peu.
    Peu....

    2) C'est lui qui dit avoir identifié des régions qui ne mutent pas, et vous qui me dites le contraire.
    ... n'est pas le contraire de pas.

    peu,
    pas,
    beaucoup.
    Bof, du détail...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actualité - MERS-CoV : l'espoir d'un vaccin contre le coronavirus
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/08/2015, 08h33
  2. Actu - Sidaction : l'espoir d'un vaccin contre le virus du Sida renaît
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2011, 12h45
  3. Actu - Un espoir de vaccin contre le cancer du sein
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/09/2010, 18h08
  4. Actu - L'espoir d'un vaccin anti-Sida est relancé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/07/2010, 13h08
  5. Un espoir de vaccin contre les caries dentaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/12/2005, 05h37