Répondre à la discussion
Page 2 sur 7 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 184

La science avance ou se dégrade ?




  1. #31
    eldor

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    je voulais dire, ce qui ne risque plus d'arriver, c'est de découvrir une nouvelle bombe d'une puissance colossale qu'on ne soupçonnait pas 10 ans avant (tant mieux tu me diras ...)
    Ah oui là je suis d'accord, sauf à découvrir une cinquième interaction fondamentale mais je ne veux pas lancer ce sujet sur de la SF

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    obi76

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Ce que je voulais dire, c'est qu'on ne peut pas ( en fait on ne peut plus...) juger de l'avancée d'un domaine au nombre de publications. C'est flagrant dans certaines spécialités en tout cas...
    Surtout maintenant où les publications deviennent "obligatoires" pour les chercheurs et thésards, ce qui fait (de mon point de vue) qu'on en a toujours plus, mais de moins bonne qualité (dans mon domaine en tous cas)...
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  4. #33
    Archi3

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Et pourquoi donc ??? Qu'est ce que 2018 a de " différent " avec 1938 ?
    Aurions nous " tout " découvert ? et serions nous " plus " intelligent ? sommes nous la génération ultime ? ... J'en doute fort .

    Cela rejoint un peu " que reste il à découvrir " ( ou un truc du même genre ) : mais rien bien sûr , car nous sommes les plus forts et nous avons tout trouvé !!!!
    Je caricature à la hache mais il y a de ça ...
    c'est le genre de truc facile à dire et qui ne coute rien, mais oui, clairement, on en sait bien plus sur les forces fondamentales qu'en 1938, et la probabilité qu'on découvre une manière de faire une explosion énorme à partir de phénomènes totalement inconnus est considérablement plus faible qu'à cette époque.
    Mais comme d'habitude , comme il s'agit de probabilités et non de certitudes, on peut s'embarquer dans des discussions infinies à base de "tu n'en sais rien", "on ne peut pas dire" , "si on avait dit ça y a 100 ans", etc, etc ...

    Une des seules façons réalistes de mesurer quelle est ta croyance en ce que tu dis étant de faire un pari et de savoir quelle somme d'argent tu serais personnellement prêt à parier sur telle ou telle hypothèse ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  5. #34
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    et la probabilité qu'on découvre [...]
    Je suis d'accord avec tout ça, mais la question ici est plutôt de savoir si la science continue à avancer. Etant bien entendu que les découvertes actuelles ressemblent souvent très peu aux découvertes anciennes.

    Par exemple, extrazlove donne des exemples de choses qui n'ont pas été découvertes (indépendamment du fait que ce n'était pas tout à fait correct). Mais on ne prouve pas que la science stagne en citant des choses qui n'ont pas été trouvées, c'est absurde. C'est comme si je disais "on n'a fait aucun progrès en automobile depuis cent ans, la preuve, il n'y a pas de voiture volante"

    Ce qu'il faut regarder ce n'est pas ce qui est ancien, ni ce qui n'existe pas, ni ce qui pourrait arriver dans le futur mais ce qui se fait. Et là, dans (presque) tous les domaines, ça avance, ça avance bien et même parfois énormément.

    De même dire que tout ce qui a été découvert était prévu est totalement faux. D'autant que j'ai cité le graphène au début. Je rappelle que le graphène a été trouvé par hasard et qu'on pensait qu'une telle substance ne pouvait pas exister. C'est donc tout l'inverse d'une prédiction. Et il y a eut énormément de découvertes surprenantes (supra HT, quasars, pulsars, les boules de glu qui sont superfluides, l'anomalie de la taille du proton, l'anomalie de la durée de vie du neutron, l'accélération de l'expansion, les étonnantes propriétés des pérovskites, etc... etc... etc.... Et je n'ai pas cité les découvertes en biologie, inattendues, y en a eut des tonnes).
    Dernière modification par Deedee81 ; 15/05/2018 à 13h22.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  6. #35
    mh34

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Surtout maintenant où les publications deviennent "obligatoires" pour les chercheurs et thésards, ce qui fait (de mon point de vue) qu'on en a toujours plus, mais de moins bonne qualité (dans mon domaine en tous cas)...
    Oui c'est pareil dans le mien. Au moins la moitié, on se demande où est l'intérêt scientifique.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  7. #36
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Oui c'est pareil dans le mien. Au moins la moitié, on se demande où est l'intérêt scientifique.
    J'ai lu que le problème était d'autant plus aigu qu'il y avait une pression pour obtenir des résultats. C'est un constat assez triste.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  8. #37
    Archi3

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    De même dire que tout ce qui a été découvert était prévu est totalement faux. D'autant que j'ai cité le graphène au début. Je rappelle que le graphène a été trouvé par hasard et qu'on pensait qu'une telle substance ne pouvait pas exister. C'est donc tout l'inverse d'une prédiction. Et il y a eut énormément de découvertes surprenantes (supra HT, quasars, pulsars, les boules de glu qui sont superfluides, l'anomalie de la taille du proton, l'anomalie de la durée de vie du neutron, l'accélération de l'expansion, les étonnantes propriétés des pérovskites, etc... etc... etc.... Et je n'ai pas cité les découvertes en biologie, inattendues, y en a eut des tonnes).
    certes, mais comme j'ai dit ce n'est pas avec une liste d'exemples qu'on peut mesurer proprement quelque chose, il faudrait un indicateur un peu quantitatif et global pour savoir si ca accélère ou si ça ralentit (je pense que ça donnerait une courbe avec une accélération forte au XIXe siècle (électromagnétisme, chimie, qui ont donné un nombre incalculable d'applications pratiques ), puis à nouveau dans les années 20 à 60 mettons (méca Q, physique des particules), et depuis ça avance nettement moins vite, surtout si on tient compte du nombre de chercheurs. Les quasars et les pulsars ça fait quand meme 50 ans ! Et les découvertes comme le graphène n'ont pas entrainé de révolution dans l'environnement. Quand on lit ce qu'on fait (ou ce qu'on espère faire) avec, ça fait plutôt "ben comme avant mais avec de meilleures performances) : https://www.techniques-ingenieur.fr/...ovation-41823/
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  9. Publicité
  10. #38
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    bjr,
    le topic peut être lu sous deux axes, car tout dépend du sens accordé ici au mot "science".
    certains ne parlent que de recherche fondamentale, et d'autres d'applications scientifiques.
    avec bien sur des nuances de gris....
    sur quelle question est on sensé exprimer son avis ?

    à titre d'exemple les développements en matière d'"IA" se situent où dans ce spectre ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  11. #39
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    certes, mais comme j'ai dit ce n'est pas avec une liste d'exemples qu'on peut mesurer proprement quelque chose, il faudrait un indicateur un peu quantitatif et global pour savoir si ca accélère ou si ça ralentit
    On est bien d'accord. Malheureusement la bibliométrie n'est pas un bon indicateur (voir plus haut) et je ne sais pas trop ce qu'il faudrait utiliser.
    De plus ansset a raison, il faudrait certainement cibler les domaines (domaines scientifiques, fondamental, appliqué, technologie, théorie ou expérimentation/observation).

    Il n'y a pas ce genre de stat sur le net ?
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  12. #40
    Amanuensis

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Même avec des données quantitatives cela restera subjectif.

    Évidemment que les connaissances scientifiques augmentent. Les jugements porte sur le rythme d'augmentation. Mais qu'il stagne ou qu'il baisse, ce n'est que la dérivée, et tout jugement sur sa valeur en terme d'avancer ou se dégrader sera subjectif.

    Et quelle importance? Les effets sur la société, sur la vie courante, ou même sur les évolutions à l'échelle des pays et des continents sont via les techniques, pas directement via la science.

    Et dans le domaine des techniques qui peuvent avoir des effets énormes sur l'humanité, on a amplement de quoi les faire évoluer. Suffit de citer la biologie et l'informatique.

    En biologie, une avancée comme la CRISP-R (qu'on peut classer comme science ou technique, comme on voudra) a des conséquences sociales énormes, et difficiles à prédire.

    En informatique, la loi de Moore, toujours applicable, rend là aussi totalement ouvertes les possibilités d'évolutions majeures.

    À chaque époque son profil de découvertes et d'évolutions techniques, toutes les comparaisons quantitatives ne capture qu'un aspect fort limité du sujet. (C'est un problème général pour les questions portant sur l'histoire...)
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  13. #41
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Même avec des données quantitatives cela restera subjectif.
    J'ai même oublié de mentionner ce point.
    d'ailleurs, quantifier "quoi" exactement et "comment" ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  14. #42
    arbanais83

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par muzoter Voir le message
    Tout à fait et même le cancer est en passe d'être vaincu car des avancées prodigieuses (immunothérapies etc.) ont été faites dans ce domaine, pas toujours relayées ou connues du grand public mais non moins réelles et l'essor des nano-technologies laisse espérer qu'il sera définitivement vaincu dans peu de temps
    Tien cela me fait penser aux déclarations de l'ARC dans les années 90 et de son " Président Professeur " jacques Crozmarie qui nous affirmait que si on donnait le Cancer serait vaincus en l'an 2000.
    Depuis on a quand même pas beaucoup rêvé, c'est bien loin des avancées de pasteur et des vaccinations.
    Depuis quoi pas de vaccin contre le SIDA pas de vaccins contre l'Herpès

  15. #43
    arbanais83

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par muzoter Voir le message
    Tout à fait et même le cancer est en passe d'être vaincu car des avancées prodigieuses (immunothérapies etc.) ont été faites dans ce domaine, pas toujours relayées ou connues du grand public mais non moins réelles et l'essor des nano-technologies laisse espérer qu'il sera définitivement vaincu dans peu de temps :
    Je reposte puisque mon message intégral à été coupé. Si un modo passe par là autant supprimer celui qui est tronqué.

    Tien cela me fait penser aux déclarations de l'ARC dans les années 90 et de son " Président Professeur " Jacques Crozmarie qui nous affirmait que si on donnait, le Cancer serait vaincus en l'an 2000.
    Depuis on a quand même pas beaucoup rêvé, c'est bien loin des avancées de Pasteur et des vaccinations.
    Depuis quoi ? pas de vaccin contre le SIDA pas de vaccin contre l'Herpès pas de vaccins contre ... là liste est encore longue à combler.
    Bref des avancées dans de nombreux domaines mais rien qui fasse rêver, rien de très spectaculaire.
    Physiques : La peut-être fusion nucléaire qui prendra probablement une centaine d'années au mieux.
    Astronautique : Là c'est même le recul à part quelques rovers qui roulent sur Mars sans apporter beaucoup de nouvelles connaissances en ce qui concerne l'éventuelle vie sur cette planète.
    La course à la Lune là oui c'était du rêve. Quand la sciences ne fait plus rêver comment convaincre les jeunes de ce lancer dans ce domaine, on constate chaque jour la désaffection pour les études scientifiques et mathématiques et les jeunes qui les prennent c'est pour gagner du fric dans les mathématiques financières bref toujours pas de quoi rêver à par pour le salaire du jeune en question par rapport aux bourses d'un doctorant.
    Les Neutrinos supraluminiques on pu faire rêver certains un temps mais juste le temps d'affoler la toile et laisser retomber le soufflet.
    Même en archéologie c'est très lent et très controversé.
    En Technologie les temps de déplacements domicile/travail n'ont pas cessé de s'accroître ( Pas de téléportation, de tapis volant d'Alladin, de système nous permettant de ne pas gaspiller nos vies dans les transports contraints ) et notre fleuron le TGV qui faisait rêver est bien moribond sans que l'hyperloop nous produise le moindre émoi....
    Un Concorde il y a près de 50 ans et depuis c'est à nouveau le tortillard ...Et si on doit attendre le Skylon cher à GEB là aussi on sera probablement mort sans avoir rêvé.
    Ce ne sont que quelques exemples pris parmi tant d'autres, alors pour nos rêves peut-être sommes nous devenus plus exigeants qu'avant alors que peut être certains grimpent encore au plafond lorsqu'on découvre un ènème Boson même s'il n'est pas de Higgs?
    Dernière modification par arbanais83 ; 15/05/2018 à 17h47.

  16. #44
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Bref des avancées dans de nombreux domaines mais rien qui fasse rêver, rien de très spectaculaire.
    c'est quoi, pour toi "spectaculaire" : un truc genre Marvel ou DC Comics , la découverte d'un "Tésérac", l énergie infinie, le voyage dans le temps, l'immortalité , etc ....?
    les exemples que tu sembles attendre frisent pour certains un peu le ridicule...

    quand aux exemples concrets que tu évoques ( en matière de santé par exemple ) , il est assez incroyable de voir le verre aussi vide.
    ( les progrès concernant certains cancers et infections virales sont pour moi assez spectaculaires justement )
    Il y a à peine moins d'une génération, je ne serais même pas là pour répondre à ton message.

    Alors, je laisse les "rêves" aux rêves, et j'observe ce qui avance.
    Dernière modification par ansset ; 15/05/2018 à 18h26.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  17. #45
    arbanais83

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    les exemples que tu sembles attendre frisent pour certains un peu le ridicule...
    Si tu penses au tapis volant d'Aladin ou à la téléportation tu es suffisamment intelligent pour voir que c'était du premier degré mais force est de reconnaître que l'on n'a rien inventé pour nous permettre de passer moins de temps dans les transports depuis très très longtemps !
    Je suis de la génération qui a vu les américains marcher sur la lune j'avais à peine 6 ans et oui j'ai rêvé j'y ai même cru jusqu'à ce que je comprenne que l'homme sur la lune ou sur une autre planète ou même dans l'espace c'était du passé.
    Donc oui je partage un peu l'avis du primoposteur, sans dire que la sciences regresse, ses avanacées ne sont plus spectaculaires et n'attirent plus la jeunesse.
    Je dirais même que certains kaddors du forum eux aussi ont été un peu désabusé quand ils ont compris que la perspective d'une nouvelle physique s'éloignait à grand pas.
    A part la confirmation du boson de Higgs le probable dernier grand accélérateur de particules n'apportera pas non plus probablement de quoi faire rêver, Quelques nouveaux muons des quarks un autre boson, il peut parfois enthousiasmer ceux qui y travaillent mais il n'attire plus l'engouement du public sauf peut-être quand quelques journalistes ou réalisateurs en mal de rêves ou sensations lui prédisent de créer de mini-trous noirs capable de nous engloutir tous.
    Après je comprends que tu puisse avoir une vision différente plus enthousiamante mais bon là nous sommes dans la perception mais force est de constater que les jeunes se détournent des matières scientifiques. Si celle-ci était perçue comme aussi enthousismante que tu le perçois nous ne devrions pas en être là.
    Dernière modification par arbanais83 ; 15/05/2018 à 19h38.

  18. #46
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Donc oui je partage un peu l'avis du primoposteur, sans dire que la sciences regresse, ses avanacées ne sont plus spectaculaires et n'attirent plus la jeunesse.

    (...)
    Après je comprends que tu puisse avoir une vision différente plus enthousiamante mais bon là nous sommes dans la perception mais force est de constater que les jeunes se détournent des matières scientifiques. Si celle-ci était perçue comme aussi enthousismante que tu le perçois nous ne devrions pas en être là.
    Si tu le dis !
    mais alors pourquoi cette multiplication des écoles d'ingés ?
    et j'oubliai toutes starts-up innovantes.
    Dernière modification par ansset ; 15/05/2018 à 19h44.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  19. #47
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    autre com:
    le but des sciences n'est pas ( à priori ) de faire "rêver" le "grand public", comme tu sembles le dire.
    même si on peut se réjouir que certaines avancées le fassent.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  20. #48
    Tueurdevampires

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    La science avance... dans le mauvais sens... et pas très rapidement...

    En ce moment ils essaient de fabriquer des bombes encore plus puissantes que celles d'avant !!!
    Dernière modification par Tueurdevampires ; 15/05/2018 à 20h36.

  21. #49
    Paraboloide_Hyperbolique

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Tueurdevampires Voir le message
    La science avance... dans le mauvais sens... et pas très rapidement...

    En ce moment ils essaient de fabriquer des bombes encore plus puissantes que celles d'avant !!!
    Je trouve votre remarque très réductrice. La recherche scientifique est (très loin) de se limiter à la fabrication de bombes. C'est même très éloigné des domaines d'expertises de la très grande majorité des chercheurs. Par ailleurs l'actualité (avec les attaques terroristes en Europe) a démontré l'inutilité de telles armes (on aurait dû raser le Bataclan d'un coup avec tout le monde dedans ?)

    Par ailleurs la recherche dans le domaine militaire a donné des applications civiles importantes (comme le réseau militaire arpanet - de la DARPA - qui a constitué le premier noyau de l'internet).

    De plus, je m'étonne que vous disiez cela après l'ensemble des exemples donnés dans les post précédents.

  22. #50
    Chtulhu

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    En ce moment ils essaient de fabriquer des bombes encore plus puissantes que celles d'avant !!!
    Bof, les super bombes s'est révolu, on a déjà de quoi détruire x fois la planète.

    Ce qui est amusant dans cette discussion, ce sont les réactions des gens sensés évoluer dans la science, c'est amusant de mesurer la dichotomie entre leurs impressions et les faits.
    La seule chose qui avance de manière certaine ce sont les gains exponentiels générés par ceux qui exploitent les trouvailles du siècle dernier.

    Ne vous y trompez pas nous exploitons tout ce qui a été découvert depuis la moitié du 19eme siècle jusqu'aux années 50.
    Il y a essentiellement des avancées dans le champ applicatif, ce qui est normal vu qu'après avoir investi il faut que ça se traduise en économie.
    La convergence des domaines et la mise au point des technologies a accéléré les réalisations dans tous les domaines d'une manière unique dans l'histoire de l'homme.
    C'est la dure réalité les amis les scientifiques travaillent pour que d'autres s'enrichissent, il ne faut pas l'oublier.
    Quant aux IA que ansset à tenter de placer en vain, et bien nous dirons: peux mieux faire, depuis le temps il serait grand temps de se remettre en question sur les fausses pistes éducatives... mais pour ça il faudrait revoir le casting et le cursus de ceux qui cherchent et là c'est pas gagné, on peut affirmer que ça se dégrade.
    On peut aussi parler de la fusion qui ne fonctionne que dans les fils de SF depuis 50 ans.
    Depuis que la recherche est gérée par des castes (voir comment ça se passe au CNRS et au CEA), où le titre, le diplôme, le nombre de publications, si le chef de département t'a à la bonne ou pas, l'emporte sur la compétence pure, c'est sur qu'on va pas avancer des masses avec de tels pratiques bien ancrées...
    Au moins au XIXeme ils n'avaient pas ces boulets à la patte.
    Je ne parle même pas de la compétition entre labos d'un même pays, si ça c'est encore l'esprit de la science alors je veux bien me faire moine.
    La science est devenue peu à peu une industrie et a succombé depuis longtemps aux sirènes du pognon, plus des idées.
    Tchernobyl avec ce bon scientifique capable de mentir à l'écran est une preuve de la perte d'indépendance et de valeurs.
    Ajoutons à cela une perte vertigineuse des considérations humaines et philosophiques (il suffit de parcourir ici les fameux débats ou ces concepts sont considérés comme des gros mots par la plupart) et on approche du gouffre sans fond.
    Dire qu'aujourd'hui on a moins de chance de trouver qu'hier (alors que les moyens étaient considérablement plus faibles) est un aveu que la recherche a un gros problème de mental.
    Perte du respect des anciens, pertes intellectuelles et culturelles, sont des signes de déclin, indéniablement.
    En France il y a les médiatiques qui préfèrent les cocktails et parler de leur dernière publis (faite en grande partie par les bons, la majorité silencieuse et laborieuse qu'on cache au fond du labo)
    Je sais que ça va pas plaire, mais bon arrêtons un peu l'hypocrisie:
    Oui ça se dégrade et ça ne date pas d'aujourd'hui!
    Il suffit de voir comment la Chine progresse pour mesurer à quel point on fait du sur place.
    Google, c'est le seul endroit où tu peux taper Chuck Norris...

  23. #51
    Tueurdevampires

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    ################..

    Et la science sur les supra-conducteur ou en est-elle ?

    Point mort. ils ont juste trouvé un espèce de supraconducteur qui donne des résultats plutôt mauvais en termes de calculs parce qu'en fait il est pas si "supra"-conducteur que ça...

    Ils feraient mieux de travailler sur les nouveaux types de conducteurs faits d'alliages d'atomes qui ont des neutrons en + ou en -, là ils arriveraient à quelque chose.
    Dernière modification par mh34 ; 16/05/2018 à 08h24.

  24. #52
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Tueurdevampires Voir le message
    Et la science sur les supra-conducteur ou en est-elle ?
    Point mort. ils ont juste trouvé un espèce de supraconducteur qui donne des résultats plutôt mauvais en termes de calculs parce qu'en fait il est pas si "supra"-conducteur que ça...
    Si si, ça avance, et même bien. Voir mes messages au début du fil.

    Citation Envoyé par Tueurdevampires Voir le message
    Ils feraient mieux de travailler sur les nouveaux types de conducteurs faits d'alliages d'atomes qui ont des neutrons en + ou en -, là ils arriveraient à quelque chose.
    Ca par contre c'est du grand n'importe quoi. L'influence des neutrons sur la conduction est proche de zéro (ça modifie un pouillème les niveaux d'énergie des bandes, sans plus).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  25. #53
    mh34

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Avis à la population ; le premier qui tente de focaliser ce fil sur l'IA se verra interdit de participation. J'espère que c'est bien clair pour tout le monde.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  26. #54
    mh34

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    Il suffit de voir comment la Chine progresse pour mesurer à quel point on fait du sur place.
    Les "progrès" de la Chine pour ce que je peux en juger, donc dans mon domaine de compétences, c'est essentiellement des essais qui n'auraient pas pu être réalisés en France pour des raisons éthiques.
    Le dernier en date c'est ça : http://forums.futura-sciences.com/co...-cadavres.html
    ...
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  27. #55
    muzoter

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    La science est devenue peu à peu une industrie et a succombé depuis longtemps aux sirènes du pognon, plus des idées.
    Tchernobyl avec ce bon scientifique capable de mentir à l'écran est une preuve de la perte d'indépendance et de valeurs.
    Ajoutons à cela une perte vertigineuse des considérations humaines et philosophiques (il suffit de parcourir ici les fameux débats ou ces concepts sont considérés comme des gros mots par la plupart) et on approche du gouffre sans fond.
    Industrie parfois genre lobbies pharmaceutiques, industries à guérir mais aussi à fabriquer du pognon car souvent des choix peu éthiques ou pas moraux sont faits s'il s'agit de savoir s'il faut commercialiser ou pas tel médicament ou rechercher des molécules nouvelles car si des maladies sont peu répandues pourquoi donc engager la recherche et concomitamment des dépenses considérables, pour les guérir


    https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00972565/document :


    ! Une industrie lucrative

    Egrénons les chiffres clés pour mesurer l’importance de l’industrie pharmaceutique,

    son poids économique et son influence sur la recherche et l’innovation. Au niveau

    mondial, l’industrie pharmaceutique engrange chaque année des centaines de milliards

    d’euros de bénéfices : 550 milliard d’euros en 2008 juste en commercialisant des médicaments6,

    716 milliards d’euros si l’on y inclut les dispositifs médicaux, avec un taux de

    croissance entre de près de 7 % entre 2006 et 2008. L’Europe représente un tiers des

    volumes des ventes, avec une balance commerciale de 29 milliards d’euros pour

    l’industrie pharmaceutique7, qui emploie 635000 salariés dont près de 20% en re‐

    cherche et développement (R&D). Au sein de l’Union européenne, la France est le premier

    pays producteur de médicaments, bénéficiant de près de 10% du marché mondial,

    avec 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008
    . Cinq groupes pharmaceutiques

    (Sanofi, Servier, Pierre Fabre, Ipsen, et le LFB) représentent dans l’hexagone plus de

    45% des emplois de l’industrie pharmaceutique, près de 60% des investissements de

    R&D et plus de la moitié des effectifs de recherche de l’industrie9. Nous allons évoquer

    certains d’entre eux dans le cadre du premier chapitre (p. 29 à 123).

    ( https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00972565/document : )


    Toutefois la valeur de la science reste ce qu'elle est, n'est pas affectée en tant que telle par ces pratiques, simplement l'usage qui en est fait (de la science) peu s'avérer peu éthique ou pas moral, selon les choix qui peuvent être faits ici ou là, par des savants peu scrupuleux capables de privilégier des intérêts financiers, politiques ou de geo-stratégie car faut-il guérir tout le monde ou laisser des maladies proliférer même s'il serait possible de les éradiquer, en regard des dégâts que pourraient poser à l'avenir la surpopulation ou d'autres calamités genre migrations de réfugiés climatiques
    Dernière modification par muzoter ; 16/05/2018 à 10h27.
    I'm not a specialist : i don't know my lesson, but i can talk about the passage !

  28. #56
    Archi3

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Voilà une intervention qui recentre bien le débat sur les thèmes adaptés à FS ..
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  29. #57
    Tueurdevampires

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Je veux pas tergiverser sur des sujets encore non étudiés, mais la différence en nombre de neutrons, dans un alliage semi-conducteur, ou supra-conducteur, modifie tout, ça se joue qu'à très peu à mon avis pour qu'on passe d'un supra-conducteur à -20°C à 20°C.

  30. #58
    obi76

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Tueurdevampires Voir le message
    Je veux pas tergiverser sur des sujets encore non étudiés, mais la différence en nombre de neutrons, dans un alliage semi-conducteur, ou supra-conducteur, modifie tout, ça se joue qu'à très peu à mon avis pour qu'on passe d'un supra-conducteur à -20°C à 20°C.
    Si vous n’êtes pas spécialiste, merci de garder votre avis pour vous.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  31. #59
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    La science avance largement mais sur des concepts de plus en plus éloignés des échelles correspondant à nos besoins quotidiens.

    L'école de tronc commun met le paquet sur ces échelles "quotidiennes", évidemment, donc cette école est de plus en plus loin de ce que découvre la science aujourd'hui, donnant l'impression que la science "stagne".
    De plus, décrire des choses sur des échelles peu intuitives paraît à chaque fois "de l'amusement", ce qui fait croire que "ce n'est pas fondamental". Pour vider un évier bouché, sans doute que le boson de Higgs n'est pas fondamental.
    Enfin, il y a une domination publique de la science du passé sur la science du présent, qui empêche de réaliser à quel point la science du passé s'est parfois trompée.
    C'est facile de fantasmer sur la science du passé quand on oublie d'enlever les faux résultats.

    Il n'est pas sûr que la machine scientifique actuelle soit optimale sur le ratio personnel/découverte et elle inonde le grand public de communications intermédiaires de qualité "moyenne", augmentant le taux de contradictions et virtuellement le taux de doute et de stagnation. Néanmoins, il ne faut pas se laisser impressionner par cette hyper-activité et il faut faire le tri.

    Au final, il y a de plus en plus de scientifiques (population mondiale croissante et de plus en plus informatisée et de moins en moins religieuse) et il y a des progrès exponentiels sur les capacités de calcul (informatique) donc on peut être certain que la science avance.

  32. #60
    mtheory

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par extrazlove Voir le message
    Je voulais dire que il n'y a pas de grandes découvertes et que ses découvertes sont déjà prévu il y a 50 ans ou plus.

    Par exemple dans la médecine on a pas trouvé le remède contre le cancer ou la morts .

    Ou en physique en ne peux pas produire de l'énergie de rien pourtant une énergie énorme l'univers viens de rien.

    Tous les découvertes il y a 20 ans ou 30 ans ne sont pas des grandes découvertes en tous cas ses idées exister dans le passé.
    Effectivement, la science a avancé sur le terrain expérimental mais du point de vue des idées théoriques validées, qq qui aurait fait un saut dans le temps depuis, disons 1975. N'aurait rien à apprendre de plus en physique/astrophysique/cosmologie. Alors que de 1935 à 1975 beaucoup a été découvert.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

Page 2 sur 7 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Mur qui se dégrade
    Par philp dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/07/2009, 08h07
  2. degradé illustrator
    Par ecostyl dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/10/2008, 13h05
  3. signal dégradé
    Par Diator dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/08/2007, 16h31
  4. Led RGB : Dégradé
    Par Imei dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/03/2007, 20h37