Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Temps infini



  1. #1
    Koaakz

    Temps infini


    ------

    Bonjour, j'ai une question qui me taraude, est ce que physiquement, un temps infini est possible et même probable?
    Je ne voyais aucun problème à ça, jusqu'au moment où on m'a dit que ce serai paradoxale, si on s'imagine à un instant T1 alors on arrive jamais à un instant T2 si celui ci se trouve à une éternité de T1 (l'infini n'a pas de fin).
    pensez vous que c'est un paradoxe comme celui de Zenon ? J'avais lus que le fais d'utiliser la relativité reglais le problème, car le temps n'est enfaite qu'une dimension spatiale comme une autre, mais je comprends que vaguement comment ça pourrait regler le problème
    Infini et Éternité sont si étrange ^^

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : Temps infini

    Salut,

    Si le temps est infini, c'est-à-dire l'univers éternel (en fait, déjà, ça, on n'en sait absolument rien).
    Alors il n'y a pas de "temps à l'infini". Tout comme dans les nombres naturels il n'y a pas de "plus grand nombre".
    Il serait d'ailleurs plus juste de dire "temps non borné", c'est-à-dire qu'on peut considérer une date Tx aussi grande qu'on veut, on pourrait toujours en trouver une plus grande.
    Et de fait, tout date est finie. Et donc ..... on finirait pas l'atteindre.

    Rappelons aussi sur le paradoxe de Zenon concerne justement des grandeurs finies (et a été résolu de longue date).

    La relativité ne saurait régler les problèmes qu'on vient d'évoquer puisqu'on pourrait faire exactement les mêmes raisonnements avec l'espace (un espace infini).
    (on ne sait pas non plus si l'univers est spatialement infini ou pas, ou même si la question se pose : globalement il pourrait avoir une topologie tordue avec impossibilité de considérer globalement une coupe à temps T donné. Y a des possibilités vraiment dingues. Mais on ne sait pas ce qui est juste dans ce domaine)
    Keep it simple stupid

  4. #3
    Andrei2010

    Re : Temps infini

    On peut décider, de manière arbitraire, que le temps s'arrête lorsque toute activité s'arrête à l'échelle de l'univers.

    Imaginons un avenir très lointain, après la désintégration des atomes de fer, des protons, et des trous noirs, lorsque les derniers rayonnements issus de la mort du dernier trou noir se seront épuisés. Peut-être qu'à un moment donné le vide aura consommé son énergie, et la création des paires particule/antiparticule cessera. A ce moment-là, le cosmos sera vide de toute particule et de toute onde : il n'y aura rien nulle part, donc rien qui bouge. On pourra peut-être dire que le temps s'est arrêté...

    Il va sans dire que j'ai laissé de côté l'expansion, qui pose un petit problème. Soit elle s'arrêtera, soit elle continuera indéfiniment. Dans cette dernière hypothèse, on aura un espace vide de tout qui continue de s'étendre, donc le temps ne peut pas être à l'arrêt...

    Est-ce que cela semble plausible aux experts ?

  5. #4
    invite73192618

    Re : Temps infini

    Citation Envoyé par Andrei2010 Voir le message
    Est-ce que cela semble plausible aux experts ?
    Probablement pas, mais tu es en train de décrire le modèle cyclique de Penrose.

    PS deedee: sur le plan logique un univers peut être infini spatialement sans être infini temporellement.

  6. #5
    Deedee81

    Re : Temps infini

    Salut,

    Même dilué à l'extrême il y aura toujours des particules. Juste de trèèèèèès grandes longueurs d'onde, trèèèèèès éloignées l'une de l'autre.
    Bon, y a évidemment plus grand chose à décrire dans un tel univers mais je pense qu'il serait abusif de dire "plus de temps".

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    PS deedee: sur le plan logique un univers peut être infini spatialement sans être infini temporellement.
    Ou vice versa. J'ai peut-être manqué de clarté ci-dessus ??? Si c'est le cas, n'hésite pas à le pointer.
    Keep it simple stupid

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite73192618

    Re : Temps infini

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Même dilué à l'extrême il y aura toujours des particules. Juste de trèèèèèès grandes longueurs d'onde, trèèèèèès éloignées l'une de l'autre.
    Ca dépend des théories. Celle de Penrose serait automatiquement invalidée si c'était prouvé que, par exemple, le fer est stable et ne se transforme pas spontanément en un trou noir si on attend suffisamment longtemps. Ou tu veux parler des photons?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ou vice versa. J'ai peut-être manqué de clarté ci-dessus ??? Si c'est le cas, n'hésite pas à le pointer.
    Non non. A vrai dire à la relecture ça ne parait pas pertinent dans la discussion, dsl!

  9. Publicité
  10. #7
    Andrei2010

    Re : Temps infini

    Merci pour vos réponses. Est-ce possible que les photons perdent leur énergie et disparaissent, dans un univers frappé de mort thermique?

  11. #8
    invite73192618

    Re : Temps infini

    Si j'ai compris ce bout là, ce qui franchement m'étonnerait beaucoup, l'idée est qu'un univers en mort thermique est équivalent à notre univers au début de son éon. Donc l'univers attendrait patiemment la fin des temps (de cet éon) puis s'auto-appliquerait une opération mathématique de transformation conforme, et voilà un nouvel éon. Pourquoi l'univers s'auto-appliquerait une opération mathématique de transformation conforme, ça c'est le bout moins clair pour moi. Peut-être sous la force de l'ennui?

  12. #9
    Deedee81

    Re : Temps infini

    Salut,

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Ca dépend des théories. Celle de Penrose serait automatiquement invalidée si c'était prouvé que, par exemple, le fer est stable et ne se transforme pas spontanément en un trou noir si on attend suffisamment longtemps. Ou tu veux parler des photons?
    Je parlais d'un univers extrêmement vide mais jamais tout à fait. Effectivement, je ne faisais pas référence à la théorie de Penrose (que je connais mal).
    Keep it simple stupid

  13. #10
    aygline

    Re : Temps infini

    Bonjour,

    Les modèles en question sont des modèles mathématiques et donc avec beaucoup de « limites jamais atteintes » dedans. Donc des questions se posent genre qu’est-ce qu’un point, qu’est-ce qu’une courbe, genre le point en mathématiques n’a pas besoin d’être tellement défini genre pour trouver la tangente d'une courbe en un de ses points il n’est pas nécessaire de savoir ce qu’est au juste un point, exemple la pente en un point (x0,f(x0)) est exprimée en termes de « limite jamais atteinte » :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dérivée :





    Donc des modèles mathématiques qui font droit direct à des « limites jamais atteintes » genre à des « densités de matière infinies » et autres « forces infinies » etc. donc non-finies donc comment faire débuter, commencer ou finir quoi que ce soit par quelque chose d’in-fini, est-ce bien raisonnable ? Mais la réalité concrète, physique, est-elle de nature mathématique c’est ce qu’il faudrait savoir !
    Le hasard n'existe pas, je l'ai rencontré.

  14. #11
    mh34

    Re : Temps infini

    Fil déplacé en section "discussions libres" ( plus grand chose à voir avec "questions de base et pédagogie").

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 23/04/2019, 13h22
  2. Le temps un infini dénombrable ou une puissancedu continu ?
    Par invite6754323456711 dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/05/2009, 23h52
  3. le temps et l'infini
    Par douddy dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/04/2009, 20h30