Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes



  1. #1
    cosmostroumph

    L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes


    ------

    L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes


    LONDRES (AP) - La symbolique "horloge du jugement dernier" du "Bulletin
    des scientifiques atomiques", basé à Chicago, a été avancée de deux
    minutes mercredi pour signifier que le monde se rapproche d'une
    apocalypse nucléaire et d'une catastrophe environnementale. Elle indique
    désormais 23h55.

    #####suite supprimée : il est interdit de reproduire intégralement un communiqué d'agence de presse ou un article de journal.
    JPL, modérateur


    lma/v569
    http://fr.news.yahoo.com/17012007/5/...x-minutes.html

    -----
    Dernière modification par JPL ; 20/01/2007 à 12h36.

  2. Publicité
  3. #2
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    (...)
    L'horloge du "Bulletin", qui pendant 60 ans a suivi les fluctuations des
    tensions nucléaires, va également refléter désormais la situation
    climatique, souligne Mark Strauss, rédacteur de la publication. "Il y a
    une prise de conscience que nous détériorons le climat, ce qui pourrait
    avoir des conséquences désastreuses."

    La menace d'une catastrophe nucléaire reste toutefois l'inquiétude la
    plus pressante pour le "Bulletin". "Cinquante armes nucléaires
    d'aujourd'hui pourraient tuer 200 millions de personnes", note M.
    Strauss.
    (...)
    Complètement aberrant. Le sida aura peut-être tué 200 millions de personnes bien avant les bombes nucléaires, dont 80% seraient évités par l'accès au soin. Pourquoi donc ne pas inclure l'aveuglement humain (l'inaction) face aux phénomènes d'émergence / réémergence / résistance des maladies infectieuses dans cette horloge de la fin du monde? Quant au réchauffement climatique (RC), je n'en parle pas. C'est vraiment de la mascarade médiatique, le RC est désormais servi à toutes les sauces, de l'entrée au dessert. Cela finit quand même par donner la nausée...
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  4. #3
    mathjucanimi

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par muller.charles Voir le message
    Complètement aberrant. Le sida aura peut-être tué 200 millions de personnes bien avant les bombes nucléaires, dont 80% seraient évités par l'accès au soin. Pourquoi donc ne pas inclure l'aveuglement humain (l'inaction) face aux phénomènes d'émergence / réémergence / résistance des maladies infectieuses dans cette horloge de la fin du monde? Quant au réchauffement climatique (RC), je n'en parle pas. C'est vraiment de la mascarade médiatique, le RC est désormais servi à toutes les sauces, de l'entrée au dessert. Cela finit quand même par donner la nausée...
    bonjour,

    as-tu des arguments contre les conclusions de la grande réunion d'hier à ce sujet?
    Les scientifiques concernés semblaient confirmer le RC ou j'ai mal compris?

  5. #4
    Lucien COSTE

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    bonsoir,

    pour abonder dans le sens de Charles Muller il suffit de regarder quels sont les développements mathématiques et quelles sont les réalités physiques.

    Déjà les questions d'interface entre océan et atmosphère sont mal vues : problème sphérique, et de plus un interface qui relève plus de la fractalité que de l'échange entre surfaces bien géométriques...

    La confusion la plus totale règne dans la synthèse parce qu'il n'y a eu aucune analayse ou que celles-ci ont été refusées.

    Voici les points essentiels :
    - l'activité solaire a connu un accroissement considérable au cours des 50 dernières années, y compris et surtou dans les domaines UV et X qui naturellement sont les plus intenses et les moins perceptibles au niveau du sol !
    - on confond pollution, épuisement des ressources naturelles, effet d'ilôt urbain de chaleur parfaitement saisissable et bien connu.

    une simple question comment peut-on comparer les températures de Bron à cinquante ans de distance, ou celles de Paris-Montsouris ou de l'aéroport du Bourget.

    ne pas confondre pollution locale avec tout autre chose.

    On oublie totalement que si effectivement un glacier groenlandais avance plus vite, il est situé dans une zone ou le thermalisme n'est pas négligeable.

    la calotte antarctique se renforce, les glaciers norvégiens, néozélandais et causasiens avancent. Eux ne sont pas en zone polluée. Or ces zones polluées qui ne représentent que 1 à 2 % de la zone terrestre sont celles où l'on fait le maximum de mesures.
    Le quadrilatère alpin ( Vienne,Milan, Bâle, Lyon) ou la zone hollando-anglaise ne forment pas la généralité de la Terre....

    la terre se réchauffe mais il pleut de moins en moins... euh il me semblait que dans un temps on apprenait que l'évaporation était une fonction monotone croissante de la température.... et partant les précipitations....

    La capacité calorifique de l'atmosphère est équivalente à celle d'une tranche d'eau de 2 mètres.....

    des analyses sérieuses avant d'effectuer une synthèse !

    Quant aux congressistes je leur rappelerai qu'il y a une douzaine d'années, pour éviter des dépenses inutiles, surtout pour des pays pauvres, l'UNESCO organisa un congrès via Internet.... Evidemment tout par écrit et au lieu de prendre 3 ou 4 jours on a mis six semaines pour débattre de problèmes de risques...

    --

    Lucien COSTE
    Dernière modification par Lucien COSTE ; 30/01/2007 à 21h08. Motif: fautes d'orthographe et un petit complément

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yves25
    Modérateur

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par Lucien COSTE Voir le message
    bonsoir,

    pour abonder dans le sens de Charles Muller il suffit de regarder quels sont les développements mathématiques et quelles sont les réalités physiques.

    Déjà les questions d'interface entre océan et atmosphère sont mal vues : problème sphérique, et de plus un interface qui relève plus de la fractalité que de l'échange entre surfaces bien géométriques..
    Ca ne veut rien dire. Expliquez vous. LA science ne consiste pas à sortir des grands mots.
    L'interface air-mer pose des pbs , scientifiques , c'est évident mais il ne suffit pas de brandir le mot "fractal".
    La confusion la plus totale règne dans la synthèse parce qu'il n'y a eu aucune analayse ou que celles-ci ont été refusées.
    Affirmation sans preuve, il me semble que vous ne connaissez pas bien le fonctionnement du GIEC et même le fonctionnement d'une communauté scientifique.


    Voici les points essentiels :
    - l'activité solaire a connu un accroissement considérable au cours des 50 dernières années, y compris et surtou dans les domaines UV et X qui naturellement sont les plus intenses et les moins perceptibles au niveau du sol !
    Apportez donc une preuve de l'influence des rayons X du soleil sur la tempéraure à la surface et on en reparlera.

    - on confond pollution, épuisement des ressources naturelles, effet d'ilôt urbain de chaleur parfaitement saisissable et bien connu.

    une simple question comment peut-on comparer les températures de Bron à cinquante ans de distance, ou celles de Paris-Montsouris ou de l'aéroport du Bourget.
    Cela fait des dizaines d'années que les services meteo ont appris à corriger ces effetes d'ilôt de chaleur. C'est peut être imparfait mais c'est bien assez par raport au réchauffement.
    ne pas confondre pollution locale avec tout autre chose.

    On oublie totalement que si effectivement un glacier groenlandais avance plus vite, il est situé dans une zone ou le thermalisme n'est pas négligeable.

    la calotte antarctique se renforce, les glaciers norvégiens, néozélandais et causasiens avancent. Eux ne sont pas en zone polluée. Or ces zones polluées qui ne représentent que 1 à 2 % de la zone terrestre sont celles où l'on fait le maximum de mesures.
    Le quadrilatère alpin ( Vienne,Milan, Bâle, Lyon) ou la zone hollando-anglaise ne forment pas la généralité de la Terre....
    Réchauffement global ne veut pas dire réchauffement partout. Demandez donc aux vrais glaciologues ce qu'ils en pensent. Que les forumeurs s'informent , le LGGE (http://www-lgge.ujf-grenoble.fr/) est le laboratoire français de référence.


    la terre se réchauffe mais il pleut de moins en moins... euh il me semblait que dans un temps on apprenait que l'évaporation était une fonction monotone croissante de la température.... et partant les précipitations....
    Preuves, références de ce que vous avancez svp et à l'échelle globale.
    La capacité calorifique de l'atmosphère est équivalente à celle d'une tranche d'eau de 2 mètres....

    .

    des analyses sérieuses avant d'effectuer une synthèse !
    Il me semble que cala s'applique parfaitement à ce qui vient d'être dit sans aucune preuve .
    Quant aux congressistes je leur rappelerai qu'il y a une douzaine d'années, pour éviter des dépenses inutiles, surtout pour des pays pauvres, l'UNESCO organisa un congrès via Internet.... Evidemment tout par écrit et au lieu de prendre 3 ou 4 jours on a mis six semaines pour débattre de problèmes de risques..

    --

    Lucien COSTE
    C'est quoi cette conclusion? Plus de réunions scientifiques? Quelle est donc la valeur scientifique de cet argument?


    Et si on appelait un chat un chat et tout cela un ramassis de lieux communs et d'inepties? et plus généralement de la propagande?
    Dernière modification par yves25 ; 31/01/2007 à 09h42.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  8. #6
    Lucien COSTE

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Ca ne veut rien dire. Expliquez vous. LA science ne consiste pas à sortir des grands mots.
    L'interface air-mer pose des pbs , scientifiques , c'est évident mais il ne suffit pas de brandir le mot "fractal".


    Affirmation sans preuve, il me semble que vous ne connaissez pas bien le fonctionnement du GIEC et même le fonctionnement d'une communauté scientifique.




    Apportez donc une preuve de l'influence des rayons X du soleil sur la tempéraure à la surface et on en reparlera.



    Cela fait des dizaines d'années que les services meteo ont appris à corriger ces effetes d'ilôt de chaleur. C'est peut être imparfait mais c'est bien assez par raport au réchauffement.


    Réchauffement global ne veut pas dire réchauffement partout. Demandez donc aux vrais glaciologues ce qu'ils en pensent. Que les forumeurs s'informent , le LGGE (http://www-lgge.ujf-grenoble.fr/) est le laboratoire français de référence.




    Preuves, références de ce que vous avancez svp et à l'échelle globale.

    Il me semble que cala s'applique parfaitement à ce qui vient d'être dit sans aucune preuve .


    C'est quoi cette conclusion? Plus de réunions scientifiques? Quelle est donc la valeur scientifique de cet argument?


    Et si on appelait un chat un chat et tout cela un ramassis de lieux communs et d'inepties? et plus généralement de la propagande?

    vos propos sont très délétères : les organismes scientifiques le les connais et peut-être trop bien.

    En ce qui concerne la fractalité : si vous ne savez pas ce qu'est une surface d'échange alors commencez par lire quelques ouvrages sur le sujet, pour apprendre par exemple que la dimension frctale d'un nuage est de l'orde de 2,11... pour procéder à des calculs sérieux d'échange d'énergie

    Le GIEC est un organisme INTERGOUVERNEMENTAL, c'est comme cela, l'ONU le reconnait, mais ne le patronne pas ce qui est tout à fait différent

    Pour le rayonnement solaire : mais preneez donc les mesures sur les sites scientifiques... croyez vous que la synthèse du Be 10 dans la haute atmosphère, synthèse dont des résultats variables ne doivent qu'à la variaoion du flux X ... Un certain Einstein, qu'une certaine coterie a tendance à prendre aujourd'hui pour un imbécile, a donné une relation entre Energie et fréquence sous la forme W = h.nu... ce qui montre largement que l'énergie apprortée à la Terre par le Soleil ne consiste pas seulement ( et de beaucoup ) en un apport dans la gamme du visible ( ou la quasi gamme puisque les fréquences du visibles varient du simple au double)

    Vous faites un procès d'intention à ceux qui osent poser des questions .

    Corrections de îlots de chaleur urbaine ...; laissez moi rire ! entre les nombreuses mesures qui infirment largement les élucubrations faites derrière un écran d'ordinateur sdans aucun contact avec la réalité... et dans un bureau sans fenêtre avec des instruments sales... et j'insiste sur le nettoyage des instruments de mesure.

    Lors d'un colloque "G et al" ( je ne donnerai les références que devant une juridiction pénale, car j'en ai assez des procès d'intention) ont montré que dans une vallée française très peu polluée avec une dizaine de postes depuis 50 ans avec les mêmes appareils il ya de puis 1990 environ une stagnation voire une diminution
    très légère de la température moyenne...

    Vous appelez le réchauffement climatique le fait que les glaciers norvégiens, néozélandais et caucasiens avancent et qu'à l'exception de la péninsule antarctique ( entreles mer de Weddel et de bellinhausen) tout le continent se refroidit...

    Une petite consultation de la prise des glaces du Spitzberg vous apprendrez que le sud est bien englacé alors que le nord est libre de glaces.... il n'y a pas de thermalisme sous-marin dans la zone nord mais non... mais non !.......

    Et qu'il existe une dorsale très active dont la partie septentrionale va en gros du détroit du Danemark à l'embouchure de la Léna...

    Si je comprends bien le thermo-volcanisme sous-marin de la zone est causé par le gaz carbonique et l'effet de serre

    --

    Lucien COSTE

  9. Publicité
  10. #7
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par mathjucanimi Voir le message
    bonjour,

    as-tu des arguments contre les conclusions de la grande réunion d'hier à ce sujet?
    Les scientifiques concernés semblaient confirmer le RC ou j'ai mal compris?
    Oh oui, j'ai beaucoup d'arguments Mais j'attends vendredi prochain que la version finale du fameux Résumé pour décideurs soit publié, cela donnera lieu à un débat plus précis.

    Nota : la question de fond n'est pas et ne sera pas de "confirmer le RC", c'est-à-dire cet indicateur assez faible que représente la moyenne globale des températures de surface. Le problème est de savoir s'il existe la moindre certitude raisonnable, en l'état actuel des observations et modèles climatiques, sur l'attribution aux gaz à effet de serre de la majeure part de ce RC depuis 1750 ou depuis 1977, date initiale de la dernière phase de réchauffement statistiquement significative.

    De ce point de vue, je crains que la conclusion du rapport GIEC en cours de rédaction définitive soit une vaste plaisanterie, pour parler poliment. Comme Kerry Emanuel, difficilement soupçonnable de scepticisme, l'a souligné la semaine dernière dans une intéressante tribune :
    "There are not too many ways to test the model, and projections of future climates must necessarily involve a degree of faith"

    Nous verrons en détail si cette "foi" dans les conclusions des modèles possède la moindre la justification rationnelle.

    K Emanuel :
    http://bostonreview.net/BR32.1/emanuel.html
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  11. #8
    Gwyddon

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes


    Message d'avertissement : si les propos doivent être aussi agressifs dans la suite, c'est la fermeture directe. De plus Lucien COSTE, je vous prie d'arrêter les attaques personnelles, et je vous recommande d'arrêter de prendre les gens de haut, surtout quand ces derniers travaillent dans le domaine de la physique de l'environnement.

    Pour la modération,

    Gwyddon
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #9
    Dindonneau

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par muller.charles Voir le message
    Complètement aberrant. Le sida aura peut-être tué 200 millions de personnes bien avant les bombes nucléaires, dont 80% seraient évités par l'accès au soin. Pourquoi donc ne pas inclure l'aveuglement humain (l'inaction) face aux phénomènes d'émergence / réémergence / résistance des maladies infectieuses dans cette horloge de la fin du monde? Quant au réchauffement climatique (RC), je n'en parle pas. C'est vraiment de la mascarade médiatique, le RC est désormais servi à toutes les sauces, de l'entrée au dessert. Cela finit quand même par donner la nausée...
    C'est bien de prendre conscience du génocide à grande échelle que le monde occidental est en train de mener (et ce n'est pas seulement au niveau des maladies) sur le tiers monde mais il ne faut pas oublier que si le réchauffement climatique se poursuit tel quel, ceux sont ces mêmes pays qui vont le plus subir. Le manque d'eau, qui est déjà important en Afrique, va encore s'accentuer là bas d'après les modèles ce qui entrainera des famines considérables.
    Donc si cette "mascarade médiatique" comme vous dites est justifiée d'ici 50 ans (je ne dis pas que ça le sera mais peut-être) et qu'on agit pas aujourd'hui, alors les pays occidentaux seront responsables d'un génocide à grande échelle car c'est avant tout eux qui sont responsables de l'éjection de telles quantités de CO2 dans l'atmosphère.
    Dans des cas comme le réchauffement climatique, mieux vaut donc user du principe de précaution et arrêter de crier au loup dès qu'on parle trop négativement d'un sujet encore mal maitrisé (sois-disant) par les scientifiques.
    Areuh!

  13. #10
    mich&robi

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    bonsoir

    n'étant pas scientifique, puis je vous demander,la fonte des glaciers ne pourrait elle pas être due au déplacement
    du pôles magnétique?
    merci

  14. #11
    Gwyddon

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par mich&robi Voir le message
    bonsoir

    n'étant pas scientifique, puis je vous demander,la fonte des glaciers ne pourrait elle pas être due au déplacement
    du pôles magnétique?
    merci
    Bonsoir,

    Non. L'inversion du pôle magnétique n'est pas à l'ordre du jour, et les fluctuations de position des pôles magnétiques sont dans la norme de notre "ère magnétique".
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Vous remarquerez que pour les sceptiques tous les arguments sont bons : l'un dit qu'il n'y a pas de réchauffement climatique, l'autre dit qu'il y en a un mais qu'il n'y a pas de certitude raisonnable pour l'attribuer aux gaz à effet de serre. Ce qui ne l'empêche pas d'annoncer à l'avance que la conclusion (non publiée) du GIEC sera une vaste plaisanterie !
    Dernière modification par Gwyddon ; 31/01/2007 à 19h21.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Vous remarquerez que pour les sceptiques tous les arguments sont bons : l'un dit qu'il n'y a pas de réchauffement climatique, l'autre dit qu'il y en a un mais qu'il n'y a pas de certitude raisonnable pour l'attribuer aux gaz à effet de serre. Ce qui ne l'empêche pas d'annoncer à l'avance que la conclusion (non publiée) du GIEC sera une vaste plaisanterie !
    Lucien pense ce qu'il veut (je suis d'accord avec lui sur bien des points, pas tous) et j'en fais de même. Merci de répondre à chaque interlocuteur et sur ses arguments.

    Au moins une dizaine de journaux ont déjà reproduit certaines assertions du SPM avant corrections en cours, je doute que ces corrections en changent complètement la nature. Et, comme toi je pense, j'ai lu le Second Draft d'avril 2006, qui ne devrait pas être lui non plus bouleversé de fond en comble.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  18. #14
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par Dindonneau Voir le message
    C'est bien de prendre conscience du génocide à grande échelle que le monde occidental est en train de mener (et ce n'est pas seulement au niveau des maladies) sur le tiers monde
    Il faut quand même arrêter le délire. Les mots ont un sens, assez lourd dans certains cas. Il n'y a pas génocide du tiers-monde par l'Occident. Mais on peut tout à fait critiquer (et je le fais !!) l'indifférence à certaines situations sanitaires.

    mais il ne faut pas oublier que si le réchauffement climatique se poursuit tel quel, ceux sont ces mêmes pays qui vont le plus subir. Le manque d'eau, qui est déjà important en Afrique, va encore s'accentuer là bas d'après les modèles ce qui entrainera des famines considérables.
    Les modèles régionaux sont incapables de simuler le Sahel, le prochain rapport GIEC devrait d'ailleurs le signaler comme un exemple de leur limites actuelles.

    Dans des cas comme le réchauffement climatique, mieux vaut donc user du principe de précaution et arrêter de crier au loup dès qu'on parle trop négativement d'un sujet encore mal maitrisé (sois-disant) par les scientifiques.
    Le débat politique et le principe de précaution, cela ne m'intéresse guère. Et cela ne devrait guère intéresser FS, dont les modérateurs rappellent régulièrement que les discussions politiques sont HS ici selon la charte. La pertinence des modèles, le degré de fiabilité de leur rétrovalidation 1860-2000 et de leur projection 2000-2100, le degré de confiance des procédures d'attribution-détection forçages/températures, voilà le débat.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  19. #15
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par mich&robi Voir le message
    bonsoir
    n'étant pas scientifique, puis je vous demander,la fonte des glaciers ne pourrait elle pas être due au déplacement
    du pôles magnétique?
    merci
    Non, cela n'a rien à voir. Les bilans de masse des glaciers sont influencés par de nombreux facteurs climatiques (température, humidité, insolation, flux...) et, bien sûr, par la dynamique des glaces elles-mêmes (la manière dont elles répondent à ces facteurs).

    Le fait que la très grande majorité des glaciers terrestres soient en phase de fonte (dans les Tropiques comme en régions tempérées) est un bon indicateur du réchauffement actuel - et je diverge de Lucien sur ce point.

    Mais, car il y a toujours un mais, plusieurs précisions :
    - le nombre de glaciers réellement suivis sur le long terme reste très faible, de l'ordre d'une soixantaine (voir la synthèse de Vincent et Six du LGGE dans le dernier Pour la Science) ;
    - la plupart des récessions glaciaires actuelles ont en commencé en sortie du Petit Age Glaciaire (période froide 1550-1800, où les glaciers avaient progressé, là aussi à l'échelle du globe) ;
    - les examens paléoclimatiques locaux montrent que certains glaciers ont connu des récessions plus importantes que leur situation actuelle au cours du Holocène (10.000 dernières années, c'est par exemple le cas des Alpes) ;
    - une petite minorité de glaciers progressent ou sont stables (cf. post de Lucien plus haut) sur les trois dernières décennies, en raison d'une augmentation des précipitations neigeuses hivernales supérieure à la fonte estivale, quoique la récente synthèse de Kazer et al. 2006 indique même une stagnation ou une régression de ces glaciers depuis le début des années 2000.

    La projection de tout cela en 2100 dépend bien sûr des projections plus globales, à commencer par celles des températures.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  20. #16
    Argyre

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par Lucien COSTE Voir le message
    Pour le rayonnement solaire : mais preneez donc les mesures sur les sites scientifiques... croyez vous que la synthèse du Be 10 dans la haute atmosphère, synthèse dont des résultats variables ne doivent qu'à la variaoion du flux X ... Un certain Einstein, qu'une certaine coterie a tendance à prendre aujourd'hui pour un imbécile, a donné une relation entre Energie et fréquence sous la forme W = h.nu... ce qui montre largement que l'énergie apprortée à la Terre par le Soleil ne consiste pas seulement ( et de beaucoup ) en un apport dans la gamme du visible
    Bonsoir,
    Pour autant que je sâche, l'essentiel du flux solaire nous arrive dans le visible. Il y a aussi du X et même du gamma, mais en quantité peu importante. La raison en est que la surface du soleil est à une certaine température et qu'à cette température, selon la loi du corps noir, l'essentiel de l'énergie est émis dans le visible.
    Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_noir
    Concernant le réchauffement, l'effet primaire des rayons X me parait donc négligeable
    Maintenant, on peut discuter des effets secondaires des rayons X ou autres, avec la possibilité que certains éléments de la haute atmosphère soient affectés. Dans ce cas, expliquez vous.

    Cordialement,
    Argyre

  21. #17
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par Argyre Voir le message
    (...)
    Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_noir
    Concernant le réchauffement, l'effet primaire des rayons X me parait donc négligeable
    Maintenant, on peut discuter des effets secondaires des rayons X ou autres, avec la possibilité que certains éléments de la haute atmosphère soient affectés. (...)
    Pour les rayons X, je ne connais que des effets sur l'ionosphère / la magnétosphère, rien sur le climat. Pour les UV en revanche, l'influence existe et elle est notamment étudiée par les modèles physico-chimiques de la stratosphère (Hammonia du Max Planck Institute en Allemagne, Reprobus du LMD - de mémoire - en France, etc.). Les UV ne représentent pas le pic d'émission du soleil, situé dans le visible comme tu le rappelles justement, mais ils représentent en revanche la variation maximale au sein du spectre entre les périodes de soleil calme et de soleil actif.

    Il faut aussi rappeler que les modèles solaires actuels (de Lean, de Solanki ou d'autres équipes) ne reproduisent que 80% environ de l'irradiance totale, et que les liens irradiance totale ou spectrale / climat sont encore assez mal connus, du fait notamment du caractère assez récent des mesures et observations. Pour ce que j'en ai lu, on a de nombreuses corrélations entre telle série climatique et telle série radiative, mais pas vraiment de cadre unifié et cohérent. Donc, encore moins quand il s'agit d'analyser des tendances longues, bien avant les mesures satellitaires, et le réchauffement en particulier.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  22. #18
    Argyre

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Bonjour,
    Citation Envoyé par muller.charles Voir le message
    Les UV ne représentent pas le pic d'émission du soleil, situé dans le visible comme tu le rappelles justement, mais ils représentent en revanche la variation maximale au sein du spectre entre les périodes de soleil calme et de soleil actif.
    Ok, mais la période de forte activité du soleil, c'est tous les 11 ans, avec un pic en 2000-2001 (on est donc en période calme ...), alors que le réchauffement climatique est vérifié sur une plus longue période, sans qu'il soit possible d'y déceler un quelconque cycle de 11 ans, non ?
    AMHA, il y a d'autres phénomènes bien plus importants que ces éruptions solaires qui ne durent que quelques heures et qui ne sont pas significatives d'un point de vue somme énergétique. De plus, je pense que s'il y a un effet notable, il provient des protons très énergétiques éjectés lors de ces éruptions et qui viennent impacter la Terre plutôt que de l'énergie rayonnée sous forme de photons UV ou X (quoique, en fait, l'impact des protons doit également générer des rayonnements ...).
    Mais j'attends toujours un complément d'infos sur d'éventuels effets secondaires dans la haute atmosphère, effets qui auraient actuellement un impact sur le réchauffement climatique, alors qu'ils n'en avaient pas avant, ou de façon moindre.

    Cordialement,
    Argyre

  23. Publicité
  24. #19
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par Argyre Voir le message
    Ok, mais la période de forte activité du soleil, c'est tous les 11 ans, avec un pic en 2000-2001 (on est donc en période calme ...), alors que le réchauffement climatique est vérifié sur une plus longue période, sans qu'il soit possible d'y déceler un quelconque cycle de 11 ans, non ?
    (...)
    L'important pour ce qui est des tendances à long terme, c'est plutôt l'évolution du soleil sur plusieurs cycles de 11-22 ans (cycle de Schwabe). Les tâches solaires, proxy rudimentaire mais assez bien corrélé aux variations d'irradiance et assez ancien dans les annales, montrent que l'activité solaire a été globalement croissante depuis deux siècles (en fait, depuis le minimum de Maunder 1650-1700).



    On en reparlera sans doute plus en détail dans la discussion sur le prochain rapport du GIEC, qui a revu à la baisse l'estimation de cette variation séculaire d'irradiance. Le dossier "soleil-climat" est assez complexe. Une chose est sûre : les comparaisons intermodèles tournant avec des forçages anthropiques seulement ne parviennent pas à reproduire les températures du XXe siècle, ce qui indiquent une part naturelle. Plus précisément, les modèles peuvent reproduire 1901-49 en forçages naturels ou naturels+anthropiques, mais 1950-1999 n'est reproductible qu'en forçages naturels+anthropiques. (Min et Hense 2006).

    Min, S.-K., and A. Hense, 2006: A Bayesian assessment of climate change using multi-model ensembles. Part I: Global mean surface temperature. J. Climate, 19, 3237-3256
    http://www-pcmdi.llnl.gov/ipcc/abstr...lication_id=25

    PS : pour un "impact" du soleil sur le climat, tu dois aussi prendre en compte l'inertie thermique des océans (comme pour les GES, bien sûr). Le soleil chauffe avant tout les 100 premiers mètres des océans, qui représentent 70% du globe. Cela bruite le signal et l'étale sur la durée. Pour ce qui est de l'atmosphère, notamment de l'UV en strato-tropo, c'est en revanche plus immédiat.
    Dernière modification par muller.charles ; 01/02/2007 à 09h26.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  25. #20
    Dindonneau

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par muller.charles Voir le message
    Il faut quand même arrêter le délire. Les mots ont un sens, assez lourd dans certains cas. Il n'y a pas génocide du tiers-monde par l'Occident. Mais on peut tout à fait critiquer (et je le fais !!) l'indifférence à certaines situations sanitaires.
    Effectivement on ne va pas trop discuter philo ici mais je vous conseille de revoir le concept de "non assistance à personne en danger". Celui qui n'agit pas est aussi responsable. Et je ne parlerais pas de l'écrasement économique que mênent les pays développés sur l'Afrique.

    Citation Envoyé par muller.charles Voir le message
    Le débat politique et le principe de précaution, cela ne m'intéresse guère. Et cela ne devrait guère intéresser FS, dont les modérateurs rappellent régulièrement que les discussions politiques sont HS ici selon la charte. La pertinence des modèles, le degré de fiabilité de leur rétrovalidation 1860-2000 et de leur projection 2000-2100, le degré de confiance des procédures d'attribution-détection forçages/températures, voilà le débat.
    Là c'est la poêle qui se fout du chaudron, je vous recite :
    Complètement aberrant. Le sida aura peut-être tué 200 millions de personnes bien avant les bombes nucléaires, dont 80% seraient évités par l'accès au soin. Pourquoi donc ne pas inclure l'aveuglement humain (l'inaction) face aux phénomènes d'émergence / réémergence / résistance des maladies infectieuses dans cette horloge de la fin du monde? Quant au réchauffement climatique (RC), je n'en parle pas. C'est vraiment de la mascarade médiatique, le RC est désormais servi à toutes les sauces, de l'entrée au dessert. Cela finit quand même par donner la nausée...
    En quoi est-ce scientifique?
    Areuh!

  26. #21
    Argyre

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Rebonjour,
    Citation Envoyé par muller.charles Voir le message
    PS : pour un "impact" du soleil sur le climat, tu dois aussi prendre en compte l'inertie thermique des océans (comme pour les GES, bien sûr). Le soleil chauffe avant tout les 100 premiers mètres des océans, qui représentent 70% du globe. Cela bruite le signal et l'étale sur la durée.
    Oui, effectivement, ça complique le problème.

    A+,
    Argyre

  27. #22
    muller.charles

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par Dindonneau Voir le message
    Effectivement on ne va pas trop discuter philo ici mais je vous conseille de revoir le concept de "non assistance à personne en danger". Celui qui n'agit pas est aussi responsable. Et je ne parlerais pas de l'écrasement économique que mênent les pays développés sur l'Afrique.
    (...)
    Là c'est la poêle qui se fout du chaudron, je vous recite :
    (...)
    En quoi est-ce scientifique?
    Pas scientifique pour un sou, viscéral en l'occurrence On peut bien sûr discuter philo ou "politique" (au sens de faits appelant réflexions), j'étais un peu excessif dans l'argument. Ce que je voulais exprimer, en fait, c'est le nécessité de parler d'abord des projections 2100 (leur base scientifique, leur degré de confiance à échelle globale et régionale, la raison pour laquelle elles divergent encore d'un facteur 2 à 3 pour la sensibilité, la plausibilité des scénarios, etc.) et non pas de tenir ces projections pour acquises - encore moins leurs seules valeurs hautes - et de démarrer tout de suite comme si la catastrophe avait eu lieu et qu'il fallait chercher des coupables.

    Car de catastrophe climatique il n'y a pas entre 1750 et 2007. Et le degré de confiance que l'on peut accorder dans leurs prévisions me semble encore très faible. Ci-dessous, un tableau de synthèse comparant les observations et les simulations de 9 modèles du GIEC AR4 pour les phénomènes extrêmes, notamment les sécheresses dont tu parlais. Il est clair que ces modèles surestiment tous à l'échelle globale les canicules (heat wave), les sécheresses (dry days), l'intensité des précipitations, les précipitations extrêmes (>95 perc.). Pourquoi donc devrais-je croire une tendance 2000-2100 s'il y a ainsi échec partiel à reproduire la réalité 1960-2000 ? Surtout que les prévisions hydrologiues en général sont encore plus variables selon les modèles GCM que les prévisions de température.



    Tebaldi et al, 2006: Going to the extremes; An intercomparison of model-simulated historical and futre changes in extreme events, Climatic Change, 79, 185-211
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  28. #23
    miniTAX

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par Argyre Voir le message
    Bonjour,

    Ok, mais la période de forte activité du soleil, c'est tous les 11 ans, avec un pic en 2000-2001 (on est donc en période calme ...), alors que le réchauffement climatique est vérifié sur une plus longue période, sans qu'il soit possible d'y déceler un quelconque cycle de 11 ans, non ?
    Bonjour,
    Le rôle du soleil est plus complexe que le seul cycle de 11 ans avec beaucoup d'inconnus et de théories différentes. Peut-être un article parlant de celle de Nigel Weiss qui pourrait t'intéresser ici:
    Dr Weiss pense que les gaz à effets de serre anthropiques ont joué un rôle dans le réchauffement climatique récent, bien que, dit-il, ce rôle reste inconnu. Ce qui est connu par contre, est qu’à travers l’histoire du climat terrestre, le changement climatique a été provoqué par des facteurs autres que l’homme : «le comportement variable du soleil est une explication» dit Dr Weiss, «et il y a de plus en plus de preuves que le climat terrestre réagit aux changements de l’activité magnétique solaire».
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  29. #24
    Rotit

    Re : L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    L'"horloge du jugement dernier" avancée de deux minutes


    LONDRES (AP) - La symbolique "horloge du jugement dernier" du "Bulletin
    des scientifiques atomiques", basé à Chicago, a été avancée de deux
    minutes mercredi pour signifier que le monde se rapproche d'une
    apocalypse nucléaire et d'une catastrophe environnementale. Elle indique
    désormais 23h55.

    #####suite supprimée : il est interdit de reproduire intégralement un communiqué d'agence de presse ou un article de journal.
    JPL, modérateur


    lma/v569
    http://fr.news.yahoo.com/17012007/5/...x-minutes.html
    Bonjour à tous et merci de me faire participer, c' est três gentil.
    Attention : je suis très écolo. Par contre, je pense qu'effectivement, cette horloge de Londres, c' est une histoire de superstition. Je suis avant tout rationnel, effectivement. Bon. Dans le mesure ou il y' ait une part de vrai (il y' en a toujours une et je l'attribue généreusement en l'espèce à 2,7%) je ne pense alors pas qu'il y'ait plus à s'inquiéter d'une catastrophe écologique que d'une catastrophe holocaustique. Nous devrions tous savoir aujourd'hui que le monde est au bord d'une catastrophe béliqueuse. Nucléaire ou non? Je l'ignore. Par contre, je suis convaincu que d'ici ce que la boule se réchauffe de 4 ou 5°, nous autres on aura bien le temps d'y faire quelques trous d'une autre manière, voire même quelques cratères....
    Je vous remercie tous de votre attention et je vous prie de bien vouloir agréer l'expression de toute ma considération la plus distinguée. Merci encore.
    Dernière modification par Rotit ; 05/02/2007 à 22h07. Motif: faute de frappe

  30. Publicité

Discussions similaires

  1. Simon Singh - "Le dernier théorème de Fermat"
    Par adr057 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/04/2010, 11h08
  2. Deux individus, deux vies, deux "formes"
    Par Savarac dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/08/2007, 12h50
  3. "Erreur de Connexion" après 2-3 minutes
    Par Thecole dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/04/2007, 18h22
  4. La couverture du dernier "Science"
    Par gargulp dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/05/2005, 12h10