Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Question sur l'uranium enrichi



  1. #1
    Europa73

    Question Question sur l'uranium enrichi


    ------

    Bonsoir.

    Que se passerait il si un laboratoire d'enrichissement d'uranium était bombardé ?

    Quelles en seraient les conséquences sur le plan écologique et quelle serait la meilleur méthode s'il y en a une pour ne pas nuire aux populations qui se trouvent dans le secteur ?

    Merci d'avance pour votre participation.

    Cordialement,
    Europa

    ps : Merci de ne pas faire dériver ce sujet vers le HS

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    predigny

    Re : Question sur l'uranium enrichit

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Bonsoir.

    Que se passerait il si un laboratoire d'enrichissement d'uranium était bombardé ?
    Sans être spécialiste en la matière, je dirais tout de même que le risque est plutôt du coté de la polution chimique par le fluor. L'uranium en lui même n'est pas très radioactif et sa dispersion au moment de "l'accident" empêcherait toute apparition d'une masse critique de produit enrichi en U235.
    Il y a plus à craindre du bombardement d'une centrale nucléaire.

  4. #3
    SK69202

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Bonjour,

    Il faut envisager 2 cas:

    Bombardement classique, incendie du laboratoire, température "modérée", colonne thermique d'altitude limitée (<1Km), on reste dans le scénario "Tchernobyl" avec une composition isotopique différente.

    Bombardement nucléaire, vaporisation totale de l'usine, colonne thermique immense (7-15Km), on part dans le scénario "Hiroshima" avec toujours une composition isotopique différente.

    Si l'usine est souterraine, l'attaque sera "probablement nucléaire (0.1-1Kt) pour des raisons d'efficacité du 1er coup, et si l'incendie ne perce pas la surface, c'est le scénario "feu de stockage déchets souterrain".
    Ne devrait pas trop s'écarter de la contamination d'un test nucléaire peu profond.

    Le but étant de détruire le laboratoire, l'objectif est atteints dans les 2 cas. La dispersion de la contamination doit avoir été estimée "acceptable" pour que l'on envisage sérieusement la méthode forte.

    Consulter: "Les différents périls nucléaires" S.FETTER, K.TSIPIS, Pour la Sciences "La paix surarmée" 1988.
    Dans l'article ils envisagent la vaporisation du coeur d'une centrale nucléaire par une arme (1Mt).

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #4
    GillesH38a

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Bonjour

    que je sache, un laboratoire d'enrichissement d'uranium n'a pas du tout une radioactivité équivalente à une centrale nucléaire ! il n'y a pas de réactions de fission, enfin il ne vaut mieux pas, donc pas de production massive de neutrons et pas de produits hautements radioactifs , venant de la fission des actinides lourds ou de l'activation neutronique.

    L'uranium en lui-même est assez faiblement radioactif a cause de sa grande durée de vie, les militaires prétendent même que ce n'est pas grave de disperser des particules d'uranium dans les projectiles (bon on peut peut etre en douter...). En tout cas rien à voir avec la dispersion d'un coeur de centrale nucléaire.

    Gilles

  6. #5
    predigny

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Bonjour

    que je sache, un laboratoire d'enrichissement d'uranium n'a pas du tout une radioactivité équivalente à une centrale nucléaire ! ...
    +1
    La comparaison avec Tchernobyl me semble tout à fait abusive. De plus l'uranium est un élément naturel parfois assez abondant dans certaines région. Il est très difficile de trouver des informations fiables sur le Web au sujet des risques de l'U238+235. Entre l'excès de prudence des anti-nucléaires et les mensonges officiels des autorités, pas facile de s'y retrouver, mais à priori, de toutes les activités du nucléaire, ce n'est pas l'opération d'enrichissement de l'uranium qui me semble la plus risquée, sauf pour l'enrichissement à haute teneur en U235 à des fins militaires, où le risque d'amorçage d'une réaction en chaine n'est pas négligeable (les risques étant surtout pour les employé de l'usine).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SK69202

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Bonjour,

    Je n'ai pas été compris.

    Dans mon post précedent, quand j'évoque un scénario "Tchernobyl" , je fais allusion au type de dispersion des polluants pas à leur composition.

    Initier une réaction nucléaire n'est pas si simple que l'on voudrait nous le faire croire.
    Des armes nucléaires se sont déjà désintégrées au sol sans détonation nucléaire, les pollutions radiologiques ont été traitées de façons classique.

    Le problème posé par Europa73 est: qu'elles sont les méthodes "écologiques" de destruction d'une usine d'enrichissement.
    Pas d'inquiétude, Bhopal, Tchernobyl, Bâle, Feyzin et tous les autres accidents chimiques ou nucléaires des 50 dernières années nous disent que ce n'est pas possible.

    Par rapport à un incendie majeur de complexe pétrochimique je dirai qu'une usine d'enrichissement a juste "un peu" de radioactivité en plus, fluor, acide nitrique et autres ce n'est pas fondamentalement différent.
    Le 2ème point en écart à mon avis, c'est la durée de l'incendie. Dans un accident industriel, on déblaie on lutte, à la guerre ce n'est pas toujours possible.

    Les autres du problème aspects font dériver le sujet.

    Disons que pour en interdire écologiquement le fonctionnement, on peut s'en prendre aux auxilliaires, genre la centrale électrique indispensable ....

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. Publicité
  10. #7
    Europa73

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Salut les enfants

    Et merci pour votre participation.

    Ayant de très maigre connaissances concernant la physique nucléaire en général et à la vue des divergences d'opinion sur cette question, j'ai fouiné un peu pour essayer de comprendre.

    For a nuclear power it is typically in the range of 3% to 5% Uranium-235 and for nuclear weapons it is usually near 90%, but experts theorize that a nuclear bomb is capable of being effectively powered by as little as 35% to 40% enrichment. Uranium-235 is prevalent at 0.7% of the three naturally occurring forms of uranium
    Y a t'il une corrélation d'ordre proportionnel entre le taux d'enrichissement de l'uranium et sa teneur radioactive ?

    According to the -------, under the plans, conventional laser-guided bombs would open “tunnels” into the targets. “Mini-nukes” would then immediately be fired into a plant at ----, exploding deep underground to reduce the risk of radioactive fallout.

    Scientists have calculated that although contamination from the bunker-busters could be limited, tons of radioactive uranium compounds would be released.
    Donc, une bombe à guidage laser pour ouvrir une brèche, puis on soigne le mal par le mal (mini-nukes), si j'ai bien compris et cerise sur le gâteau, on a le droit à une contamination radioactive.

    D'autre part, cette version semble exacte, car j'ai lu un article qui disait que le seul moyen de mettre hors service une telle installation sans créer de catastrophe écologique serait tout simplement d'envoyer des troupes qui neutraliseraient proprement le site.

    Allez savoir ce qu'ils veulent dire exactement par proprement ?

    Cordialement,
    Europa

  11. #8
    Burt67

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    "proprement" et "troupe" me semblent être 2 mots inconciliables, mais ce n'est qu'un avis personnel, peu scientifique et préjugé

  12. #9
    GillesH38a

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Y a t'il une corrélation d'ordre proportionnel entre le taux d'enrichissement de l'uranium et sa teneur radioactive ?
    Par "teneur radioactive", je suppose que tu veux dire "activité" (nombre de désintégrations par seconde). L'U235 est effectivement plus radioactif que l'U238 : sa période de demi-vie est de 710 millions d'années au lieu de 4,5 milliards d'années; il est donc environ 6 fois plus radioactif : la radio-activité d'un échantillon variera d'un facteur 1 à 6 suivant le taux d'enrichissement en U235. Ceci dit :
    * meme pour l'U235, la radioactivité est assez faible par rapport à des éléments beaucoup plus dangereux car de période beaucoup plus courte (plutonium : 26 000 ans, donc 30 000 fois plus radioactif que l'U235)
    * les taux d'enrichissement civils ne sont que d'environ 3%, ça ne change pas de façon sensible la radioactivité (c'est sensible pour l'U militaire qui peut atteindre 90 % ).

    Remarque : ne pas confondre radioactivité naturelle et caractère fissile qui permet de faire des réactions en chaine. Les deux existent mais sont indépendants.
    Cordialement

    Gilles

  13. #10
    invité576543
    Invité

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Bonjour,

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Remarque : ne pas confondre radioactivité naturelle et caractère fissile qui permet de faire des réactions en chaine. Les deux existent mais sont indépendants.
    Partiellement indépendants, non? Je ne connais pas d'isotope fissile qui ne soit pas radioactif. Il y en a-t-il?

    Cordialement,

  14. #11
    GillesH38a

    Re : Question sur l'uranium enrichi

    Bonjour
    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    Partiellement indépendants, non? Je ne connais pas d'isotope fissile qui ne soit pas radioactif. Il y en a-t-il?

    Cordialement,
    pour des noyaux émettant des neutrons après fissions, il n'y a que les actinides lourds a ma connaissance, qui sont aussi radioactifs. Sinon il y a des réaction de "fission thermonucléaire" comme p+7Li-> 2He ou p+11B-> 3He qui impliquent des noyaux non radioactifs. Je voulais surtout dire que le caractère fissile et le caractère plus ou moins radioactif n'etait pas strictement corrélé.

    Cordialement

    Gilles

Discussions similaires

  1. Fission spontanée de l'uranium 235
    Par Neve dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/02/2008, 10h57
  2. plus lourd que l'uranium
    Par thequan dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/10/2006, 18h23
  3. l'uranium
    Par zeby92 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/04/2006, 12h56
  4. Le riz enrichi en fer améliore le statut nutritionnel des femmes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/12/2005, 05h33