Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Chasse




  1. #1
    Cécile

    Chasse

    Bonjour,

    Un débat qui promet d'être chaud.
    Roselyne Bachelot a dit :
    " la chasse peut être "une activité écologique" :
    LYON, 11 mai (AFP) - La ministre de l'Ecologie Roselyne Bachelot affirme que "la chasse est une activité écologique, quand elle est bien encadrée", dans un entretien à paraître lundi dans Le Progrès alors qu'un nouveau projet de loi sur la chasse doit être débattu mardi à l'Assemblée nationale.

    "La gestion de la faune sauvage dans un pays comme le nôtre, où les espaces complètement naturels sont très rares, ne peut être abordée d'une manière romantique ou simpliste", ajoute la ministre en réaffirmant son attachement à une gestion décentralisée de la chasse : "La chasse dans ma Brière n'est pas la chasse en Camargue".

    Elle affirme que "toutes les associations naturalistes" ont reçu de sa part "écoute et intérêt". "Ce ministère est la maison à la fois des naturalistes et des chasseurs", ajoute-t-elle.

    Interrogée sur les enjeux pour l'environnement du succès des 4x4, la ministre ajoute : "Quand je vois des militants écologistes aller en 4x4 manifester contre les chasseurs, j'ai envie de leur dire que leur pot d'échappement est plus grave pour la faune sauvage que le canon d'un fusil".
    Actuellement est aussi débatue l'éventuelle suppression du mercredi sans chasse.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    kinette
    Bonjour Cécile,
    Effectivement le débat peut être très chaud...

    Pour les premières déclarations de R.B. que tu rapportes je serai d'accord:
    la chasse peut effectivement être une "activité écologique si elle est bien encadrée" (enfin il faut aussi s'entendre sur la notion d'"écologique", mais si elle veut dire que la chasse peut être une activité pratiquée dans la nature sans que ça pose de problèmes écologiques je suis d'accord).

    "La gestion de la faune sauvage dans un pays comme le nôtre, où les espaces complètement naturels sont très rares, ne peut être abordée d'une manière romantique ou simpliste"
    Il est évident que tant par le côté de la gestion en elle-même (on est sans arrêt obligé de faire des choix pour la gestion, car on n'a pas de milieu naturel "de référence") que par le côté humain (culturel...) la gestion de l'environnement en France n'est pas une chose simple...

    "La chasse dans ma Brière n'est pas la chasse en Camargue".
    Ceci est aussi une évidence...

    "toutes les associations naturalistes" ont reçu de sa part "écoute et intérêt". "Ce ministère est la maison à la fois des naturalistes et des chasseurs", ajoute-t-elle.
    Bon ça ça peut toujours être discuté à savoir si le gouvernement actuel n'est pas en train de privilégier une partie par rapport à l'autre...

    "Quand je vois des militants écologistes aller en 4x4 manifester contre les chasseurs, j'ai envie de leur dire que leur pot d'échappement est plus grave pour la faune sauvage que le canon d'un fusil".
    Ca c'est déjà beaucoup plus de la démagogie et de la mauvaise foi...
    Bon en ce qui concerne l'usage du 4x4 il me semble plus répandu chez les chasseurs que chez les naturalistes (enfin tout dépend encore de ce qu'on appelle "écologistes").
    Puis en faisant ce genre de comparaisons on n'ira pa bien loin (R.B. a hélas souvent ce genre de déclarations, et a plusieurs fois démontré sa méconnaissance tant du monde de la chasse que des milieux et espèces naturelles en France)...
    Enfin les manifestations "contre la chasse" sont en fait très diverses, et celles menées par les asso naturalistes ne sont généralement pas contre la chasse mais contre certaines formes de chasse...


    Je dirais simplement qu'hélas actuellement (et depuis longtemps) la gestion de la chasse en France est bien plus d'ordre politique que basée sur des réelles données scientifiques et sur un dialogue entre les différentes parties (encore faudrait-il qu'elles veuillent bien dialoguer, or les extrêmes des deux parties rendent généralement le débat stérile comme c'est le cas dans de nombreux autres domaines).
    J'ai participé à des discussion "chasseurs-écolos". C'est très enrichissant mais j'ai eu l'impression qu'à la fin on tournait en rond (puis ceux qui voulaient bien débattre sont généralement ceux qui n'ont pas de pouvoir dans toute l'histoire... donc hélas même si on tombe d'accord on ne peut rien faire).

    K.aille des blés... (qui chante "paye tes dettes, paye tes dettes..." dans les blés...).
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    John78
    Bonjour

    Je pense que les chasseurs commencent vraiment à en avoir plus que marre d'être les otages d'idéologie politicienne complètement détachée des réalités rationelles et scientifique du terrain. Il est un fait que la chasse aujourd'hui en France ne pose plus vraiment de problème écologique comparé aux nuisances agricoles, industrielles et domestiques. Il y a certainement des problèmes locaux de cohabitations, mais il n'y a vraiment pas de quoi en faire un enjeu politique national. La conséquence de celà on la voit bien vite sur le terrain : la plupart des décisions sont complètement coupée des réalités du terrain. Les dates d'ouvertures et de fermetures en sont l'illustration la plus parfaite. Plutôt que d'effectivement engager de véritables études scientifiques on prend à la va-vite des décisions. Si c'est la gauche au pouvoir : restriction. La droite reviens ? Aller hop on rallonge. Ri-di-cu-le.

    Sinon j'utilise aussi un 4*4 pour me rendre sur les zones de chasses, je cumule les vices......

    A+
    John


  5. #4
    Cécile
    il est un fait que la chasse aujourd'hui en France ne pose plus vraiment de problème écologique
    Et plusieurs milliers de tonnes de plomb dans la nature, provenant des plombs de chasse, ce n'est pas un problème écologique ?
    8000 tonnes de plomb par an dans la nature à cause de la chasse et du ball-trap : http://www.asmsn.org/na%2087%20grenaille%20plomb.htm ).
    Le plomb de chasse est interdit dans plusieurs pays, mais pas en France

  6. #5
    kinette
    Hello John,

    Je pense que les chasseurs commencent vraiment à en avoir plus que marre d'être les otages d'idéologie politicienne complètement détachée des réalités rationelles et scientifique du terrain.
    Tu sais c'est la même chose pour les naturalistes...
    Et je pense que tout comme la création de partis "verts" a eu certaines conséquences négatives, la création de CPNT n'a rien arrangé.
    Il faut aussi noter que ça ne date pas d'hier que la chasse soit mêlée à la politique...
    Il est un fait que la chasse aujourd'hui en France ne pose plus vraiment de problème écologique comparé aux nuisances agricoles, industrielles et domestiques.
    Comme d'habitude ça dépend quel domaine on considère.
    Et dire que ça ne pose pas autant de problèmes ou pas les mêmes ne doit pas être une raison pour se voiler la face.

    Il y a certainement des problèmes locaux de cohabitations,
    Oui il y a des problèmes de cohabitation... mais c'est encore autre chose, là on touche à l'aspect social du problème (et ça n'arrange pas le schmilblik).
    Mais ce ne sont pas les seuls problèmes.

    mais il n'y a vraiment pas de quoi en faire un enjeu politique national. La conséquence de celà on la voit bien vite sur le terrain : la plupart des décisions sont complètement coupée des réalités du terrain. Les dates d'ouvertures et de fermetures en sont l'illustration la plus parfaite. Plutôt que d'effectivement engager de véritables études scientifiques on prend à la va-vite des décisions. Si c'est la gauche au pouvoir : restriction. La droite reviens ? Aller hop on rallonge. Ri-di-cu-le.
    On est totalement d'accord là-dessus.
    Mais de toute façon les gens se disputent sur des détails alors que ce serait beaucoup plus constructif de faire un véritable état des lieux des problèmes et voir comment on les gère pour les espèces et les milieux où la chasse a un impact non négligeable.

    Sinon j'utilise aussi un 4*4 pour me rendre sur les zones de chasses, je cumule les vices......
    Hé hé...
    Je pense qu'il vaut mieux ne pas regarder dans le détail les propos de R.B., vu tous les clichés qui s'y retrouvent... (puis à part que les 4x4 consomment peut-être un peu plus que les autres bagnoles et sont souvent des diesels donc fument noir, je ne vois pas trop pourquoi une 4x4 serait beaucoup plus "mauvaise" qu'une autre voiture...).

    Et plusieurs milliers de tonnes de plomb dans la nature, provenant des plombs de chasse, ce n'est pas un problème écologique ?
    8000 tonnes de plomb par an dans la nature à cause de la chasse et du ball-trap : http://www.asmsn.org/na%2087%20grenaille%20plomb.htm ).
    Le plomb de chasse est interdit dans plusieurs pays, mais pas en France
    Là je suis d'accord... bon le problème n'est en fait pas très aigu pour les zones "terrestres" de chasse (pour le ball-trapp par contre ça doit aboutir à un véritable "blindage" du sol en plomb) parce que les tirs y sont tout de même dispersés et le plomb ne s'y diffusera pas si facilement.
    Pour les zones humides ça devient plus gênant, parce que les animaux qui se nourrisent au fond des étangs risquent d'en ingérer pas mal.
    J'ai essayé de suivre des discussion à ce propos pour comprendre le pourquoi du comment on ne changeait pas (j'espère que John a mieux suivi que moi, j'avoie que certains détails techniques me dépassent). Bon apparemment, il y a déjà un problème d'immobilisme: le fait de changer de type de munition oblige à changer de type d'armes (donc de "jeter" tous les fusils existant déjà, ce qui financièrement pose problème). Apparemment aussi, ça change pas mal de chose au niveau de la balistique, avec des portées de tir diminuées, un risque accru de blesser les animaux sans réussir à les tuer...

    Ca me rappelle une discussion avec un chasseur, un type "original" connu dans mon coin pour braconner (mais d'autre part un type plutôt cultivé, bref un "personnage" du coin, forte personnalité... la discussion est restée très courtoise): il me disait que ça devait être des histoires inventées par les scientifiques que le plomb était toxique... alors je lui ai proposé de tester sur lui-même (hop, ingérer plein de plombs pour voir l'effet)... là il a eu l'air de réfléchir un peu plus

    K.ane tadorne... (tadorne comme ça je risque rien ... ou presque...)
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    John78
    "Et plusieurs milliers de tonnes de plomb dans la nature, provenant des plombs de chasse, ce n'est pas un problème écologique ? "
    J'aime l'avant propos du texte donné en lien :

    "Notre propos n’est pas ici d’ouvrir un débat sur la chasse, mais de dénoncer un méfait supplémentaire : la pollution par le plomb"

    Evidemment on ne donne aucun chiffre sur les rejets industriels ou domestiques de plombs pour mettre en perspective le problème. Il est vrai que tout est bon pour tirer à vue sur la chasse. Avec ou sans plombs, remarquez.....

    A+
    John

  9. #7
    Anne
    attention avertissement : je ne connais rien au sujet . je vais surement dire des trucs pas tres vrais ou logiques ...


    Citation Envoyé par kinette
    Je dirais simplement qu'hélas actuellement (et depuis longtemps) la gestion de la chasse en France est bien plus d'ordre politique que basée sur des réelles données scientifiques et sur un dialogue entre les différentes parties
    si demain, les scientifiques prouvaient et affirmaient que tuer 1 million de gibier par an , et que deverser 6 tonnes de plomb par an (je donne des chiffres au hasard j'y connais rien) , c'est BON pour la nature , et ca contribue a l'ecologie de la planete , je continuerais a penser que la chasse pour le plaisir est une passion CRUELLE et IDIOTE qui doit etre interdite . Je dis qu'il ne faut tuer que pour manger ou parcequ'il y a un risque d'epidemie ou d'invasion d'une espèce sur toutes les autres .


    C'est quoi le pourcentage de gibier consomme sur tout le gibier abattu ?

    Modification d'un terme à la demande de l'auteur, pour la modération Kinette

  10. Publicité
  11. #8
    kinette
    Bonjour,
    Bon je recommence à rédiger ma réponse suite à une mauvaise manip (arg pourquoi j'ai touché à ce bouton?!!! non je ne suis pas blonde...).

    Donc en ce qui concerne le plomb, c'est évident que ce n'est pas très bon pour la nature, ensuite il faut voir à quel point...

    En ce qui concerne les prélèvements de gibier, les effets peuvent être très divers:
    - effets qui peuvent être considérés comme positifs:
    -limitation d'une surpopulation, ce qui peut empêcher qu'il y ait de gros épisodes épidémiques...
    -limitation d'une espèce qui peut nuire à d'autres espèces voire à un écosystème

    - effets "neutres":
    Dans certains cas, la chasse peut simplement entraîner une "mortalitée compensatoire" c'est-à-dire qu'elle ne change en rien l'importance d'une population et se substitue à d'autres facteurs de mortalité

    - effets négatifs:
    - effets génétiques: la chasse peut avoir des effets négatifs au niveau de la génétique d'une population. Par exemple dans certaines espèces on chasse principalement les mâles (souvent les mâles âgés). Ce faisant on diminue le nombre de mâles se reproduisant, donc la variabilité génétique de la population, et on effectue une sélection qui peut aller contre la sélection naturelle ou la limiter (les animaux tués n'étant pas vraiment les plus faibles, comme c'est le cas pour d'autres facteurs de mortalité). Ce risque est surtout important pour les petites populations.
    - effets sur l'importance des populations: pour des populations déjà fragilisées un prélèvement supplémentaire peut ajouter à cette fragilisation
    - effets "secondaires": de même que la chasse peut contribuer au maintien de certaines espèces en concurence avec celles qui sont chassées, de même elle peut inversement limiter des espèces ou des milieux naturels liés à l'espèce gibier (ex: si on limite trop fortement un herbivore qui entretient des prairies rases, ce milieu qui peut être le milieu de vie d'espèces rares peut être menacé).

    Bon j'espère qu'on aura compris en me lisant, tout est une question d'équilibre mais aussi de choix: en intervenant sur la nature (comme on le fait avec plein d'autres activités) on peut favoriser ou défavoriser certaines espèces et certains milieux naturels. Certaines espèces et milieux naturels sont considérés comme plus fragiles, plus intéressants que d'autres (c'est hélas aussi assez subjectif...) et dans une bonne gestion il s'agit de favoriser la plus grande diversité et les plus faibles risques d'extinction (pas facile à faire).
    Voilà ce qu'il en est pour l'aspect "scientifique".

    Ensuite le reste dépend plus de la "morale" et des aspects sociaux de la chasse: quels sont les rapports entre chasseurs et non-chasseurs, est-ce éthiquement acceptable de tuer des animaux, etc...

    K.rabine...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    Bastet
    Citation Envoyé par kinette
    - effets sur l'importance des populations: pour des populations déjà fragilisées un prélèvement supplémentaire peut ajouter à cette fragilisation
    Il me semble qu'en France vous avez surtout des problèmes de ce côté là.
    Mis à part les problèmes politiques assez fous que certains chasseurs et écolo causent dans certaines régions, il ne faut pas oublier que pour certaines espèces c'est un véritable massacre qui est commis. Surtout pour les oiseaux ! Quel intérêt de tuer des rouge-gorge ou des merles sinon juste pour tuer ?

    Tirer pour manger, dans la limite du raisonnable, ca ne me dérange pas. Pour moi aussi, la chasse peut avoir un aspect "proche de la nature". Un chasseur qui suit son gibier tout le long de l'année, qui apprend à le connaitre et qui le tire quand c'est la saison, pour le manger, je le respecte. Le mec qui va canarder le moindre truc qui vole pour assouvrir son égo, c'est un assassin. Et les seconds sont malheureusement plus nombreux.

    Depuis l'extérieur, en plus, les chasseurs francais ont une très mauvaise image. Forcement, c'est eux qui tirent les oiseaux qu'on observe en migration. A ce propos, la aussi il y a une exagération incensée. Tirer les oiseaux qui partent ou arrivent de migration, c'est d'une (gros mot censuré). La chasse devrait être interdite pendant ces périodes, alors que la France est justement en train de faire le contraire !

    Un autre truc débile, la "guerre" chasseurs-écolo dans le sud de la France, où chacun achète des terres pour ne pas que les autres puissent venir. Ca veut dire quoi ? Que malgrès les lois qui protègent certaines espèces, les chasseurs considèrent que s'ils ont acheté le terrain, ils peuvent y faire la lois. C'est scandaleux.

    Chasser c'est une chose, mais seulement si c'est fait en respectant les lois et la nature. Et pour le moment, en France on observe surtout des chasseurs qui font pressions pour abaisser les "restrictions" (déjà pas suffisantes !) allant même jusqu'à ne pas suivre les réglements européens !

    Une anecdote "drôle" : en suisse, un "chasseur" a tiré un gypaëte (espèce des plus protégée). Pour sa défence, il a dit qu'il l'avait confondu avec... un Aigle !!!! On ne dira pas que l'aigle est aussi protégé, mais un type comem ca, lorsqu'il a un fusil, j'aimerais vraiment pas être en face de lui ! il doit confondre facilement un humain avec un cerf...


    Bastet

  13. #10
    John78
    Quel intérêt de tuer des rouge-gorge ou des merles sinon juste pour tuer ?

    Pour info, le rouge gorge est protégé, et le merle comme tout les turdidés (grives) ca se mange et ca peut même etre très bon. Je parle du merle sauvage, pas celui a moitié domestique qui vit dans nos villes.



    Tirer pour manger, dans la limite du raisonnable, ca ne me dérange pas. Pour moi aussi, la chasse peut avoir un aspect "proche de la nature". Un chasseur qui suit son gibier tout le long de l'année, qui apprend à le connaitre et qui le tire quand c'est la saison, pour le manger, je le respecte. Le mec qui va canarder le moindre truc qui vole pour assouvrir son égo, c'est un assassin. Et les seconds sont malheureusement plus nombreux.

    Je ne le crois pas, mais ce que vous appellez exagérément les assassins sont effet trop nombreux, ca je ne dis pas le contraire. Le "problème" c'est que les passionnés, on ne les voit pas à la télé, ils vivent leurs passion dans la discrétion et surtout loin des débats politiciens ! On voit toujours les même gueulards et exités qui balance des pavés sur les députés PS dans la Somme et qui cartonne la tourterelle en mai dans le Médoc. Mais ceux là ne sont représentatif que d'eux même, pas de "la chasse".


    Depuis l'extérieur, en plus, les chasseurs francais ont une très mauvaise image.


    Oui je vois ça !



    Forcement, c'est eux qui tirent les oiseaux qu'on observe en migration. A ce propos, la aussi il y a une exagération incensée. Tirer les oiseaux qui partent ou arrivent de migration, c'est d'une (gros mot censuré). La chasse devrait être interdite pendant ces périodes, alors que la France est justement en train de faire le contraire !


    Pourriez dévelloper un peu SVP ? Vous voulez qu'on les chasse quand alors les migrateurs ? Pendant la période de reproduction ???



    Un autre truc débile, la "guerre" chasseurs-écolo dans le sud de la France, où chacun achète des terres pour ne pas que les autres puissent venir. Ca veut dire quoi ? Que malgrès les lois qui protègent certaines espèces, les chasseurs considèrent que s'ils ont acheté le terrain, ils peuvent y faire la lois. C'est scandaleux.


    Il y a erreur et amalgame. Vous confondez les problèmes soulevés par la loi Verdeille qui "réquisitionne" les terres des particuliers pour permettre la libre circulation des nembres des associations communales de chasse. Il n'est pas question de "faire la loi", mais bien de profiter d'une loi qui effectivement pose des problèmes. Il faut changer la loi, pas accuser les chasseurs de la faire respecter.



    Chasser c'est une chose, mais seulement si c'est fait en respectant les lois et la nature. Et pour le moment, en France on observe surtout des chasseurs qui font pressions pour abaisser les "restrictions" (déjà pas suffisantes !) allant même jusqu'à ne pas suivre les réglements européens !

    Je pense aux contraires que le monde de la chasse a globalement compris que les restrictions étaient indispensable. Au niveau du gibier sédentaire, des efforts énormes ont été consentis. Si aujourd'hui il y a du chevreuil partout en abondance en France c'est d'abord et avant tout grace aux restrictions que se sont imposé d'eux même et sans l'Europe les chasseurs Francais. N'occultez pas cette réalité. Certes il y a encore des évolutions indispensables au niveau du gibier migrateur, mais partout je vois des associations de chasseurs et des chasseurs indépendant réclamer des limitations et des restrictions.

    A+
    J

  14. #11
    dteuz
    salut
    parmi les aspects negatifs, la chasse aux renard(très pratiqué car il ce nourri!! du même gibier!! que les chasseurs) a pour consequence la propagation de la rage:tuer des renards non contaminés provoque des flux de population qui peuvent apporter la maladie
    proposition:avec le permis de chasse instorer une journée dans un abatoir.
    une autre :donner le droit aux chasseurs de ce tirer entre eux

  15. #12
    kinette
    Bonjour dteuz,

    salut
    parmi les aspects negatifs, la chasse aux renard(très pratiqué car il ce nourri!! du même gibier!! que les chasseurs) a pour consequence la propagation de la rage:tuer des renards non contaminés provoque des flux de population qui peuvent apporter la maladie
    Effectivement des études ont montré que la prime à la queue de renard (qui coûtait pas mal d'argent à l'état et avait été au départ créée pour lutter contre la rage) n'était certainement pas une bonne solution pour lutter contre la rage. L'état a alors préféré investir dans un programme de vaccination des renards, programme qui s'est évéré efficace.
    A noter que le nombre de cas d'animaux enragés en France était déjà faible, et est tombé tout près de zéro.
    Enfin cette histoire est tout de même assez marginale par rapport à la question des effets positifs ou négatifs de la chasse.

    proposition:avec le permis de chasse instorer une journée dans un abatoir.
    Je ne vois pas ce que ça changerait...
    une autre :donner le droit aux chasseurs de ce tirer entre eux
    No comment :?

    K.rabine la Fée (référence à un formidable roman de Pennac)
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  16. #13
    16f84-20
    Bonjour à tous
    Mon avis sur la chasse?
    Il faut remonter dans la nuit des temps ou cette pratique etait une ressource de nourriture au meme titre que la pêche et l' agriculture.
    Ensuite les nobles en firent un sport , tandis que celle ci constituee toujours une ressource pour les gens en dessous des nobles.
    Un point commun a cette epoque , apres la chasse s' ensuivent "festin et beuverie" .
    Aujoud' hui tous a change
    Les nobles ont disparus , le pauvres ont arrete de chasser au profit des grande surface (he oui au rayon des surgeles il y a du gibier!!!!) et sont apparus les chasseurs , cette race est un croisement entre nobles et non nobles.
    Point commun avec les nobles ou presque
    Ils tirent sur tous les animaux et oiseaux par plaisir et quelque fois sur eus mêmes par vengeance ou maladresse.
    Particularite
    Ils festoient et s' enivrent avant de partir chasser (hE oui le matin avant le casse croute (à 10 heures) tout va bien , mais après !!!!!

    Les pecheurs ne sont pas mieux!!!!!! attraper un poisson pour le plaisir et le relacher delicatement dans l' eau !!!!!!!
    Salut
    A+

  17. #14
    John78
    Bonjour

    Celà ne nous fera qu'une provocation de plus dans ce fil. Il aura au moins le mérite de montrer la stupidité et l'idéologisme du courant anti-chasse en France (et ailleurs).

    A+
    John (ivrogne, bête, "noble",sadique, revenchard, assassin,cruel, idiot...)

  18. #15
    btve
    Personnellement je pense qu'il ya deux type de chasseurs :
    1 Qui aime réellement ca et qui pour conserver du gibier participe au maintient de l'équilibre écologique et qui sont même dans des associations écologique. Cela son-t de vrai chasseur, car iol pense au longterme et au respect de la nature (ce que tu lui prend tu doit le lui redonner)

    1 Qui fait ca pour le plaisir de l'arme afeu et pour faire la fête et le con avec les potes, et c'est ceux la que l'on vois le plus souvent et c'est eux que je en peu pas supporter car ils se croient tout permis.

  19. #16
    16f84-20
    Bonjour
    Pour John78
    Je veux bien passer pour stupide si le fait de reclamer que les lois Europeennes soit appliquees (effectivement je parle en tant que français)
    en vue de proteger certaines especes menacées et d' autre part je ne comprends pas que l' on detruise pour le plaisir. Il est un fait, qu' un moineau fasse souvent les frais d' un chasseur n' ayant rien d' autre à tirer.Connais tu la chasse à la tourterelles ??? une bandes d' abrutis qui pensent que l' instant present leur appartient !!!!!!
    Pour ce qui est de l'idéologie en general j' en ai fait deuil depuis bien longtemps.
    Pour btve
    Merci d' avoir compris .
    Effectivement je ne suis pas contre le chasseur qui arpentes des kilometres pour trouver le gibier , et quelquefois il se prend a admirer
    la beaute d' un lievre dans sa course.
    Salut
    A+

  20. #17
    Lulli
    bonjours

    j'étai contre archi contre la chasse (babarisme, cruoter...tout argument pour m'ériser ! A BAS LA CHASSE aurait put être mon slogant)

    Puis j'ai eu un cour qui s'intitulai "gestion de la faune sauvage". En résumer lorsqu'une populatin animale est trop importante il y a trois posibiliter pour la réduire :

    -enpoisonement ; tecnique vraiment barbare qui ne "trie" pas les animaux et tue beaucoup d'espéce différente... En un mot : a banir

    -introduction d'épidémis ; encore plus barbare que l'empoisonement. Il peut ne tué qu'une seul espéce mais en détruisant toute une chaine alimentaire (le but de la gestion n'est en aucun cas de tué toute une population !). On peut siter l'exemple du lapin...on ne sais absolument pas gérer les effets de l'épidémie

    -la chasse ; semble donc la plus intéressante mais...beaucoup de chasseur chasse "mal", par exemple les sangliers sont en perpétuel croissance hors les chasseurs refuse toujours de tuer jusqu'au côtat autoriser par l'ONC... Ils ne se résoudent pas à tuer autant de mâle que de femelle et que de marcassin (se serai pourtant la seule solution pour résoudre la sur population des anglier ), cela est du à la craite de voir la "poule aux oeufs d'or s'apovrir...

    Pour ce qui est de la chasse : elle n'est ni bonne ni mauvaise elle semble indispensable.

    Voilà

    Lulli

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. pilote de chasse
    Par dreamsahope dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2006, 09h02
  2. pilote de chasse
    Par jason tassy dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/03/2006, 18h26
  3. pilote de chasse
    Par ga-L dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/01/2006, 17h26
  4. pilote de chasse
    Par greatev dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/01/2006, 17h15
  5. Pilote de chasse
    Par Maths34 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/01/2006, 11h54