Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Maths ou physique... et si c'était la question



  1. #1
    the strange

    Maths ou physique... et si c'était la question


    ------

    Bonjour,

    IL est minuit trente ,il fait un peu froid dans cette nuit de janvier ,mes paupières deviennent de plus en plus lourdes... il me reste la révision du cours de matrice
    j'ai feuilleté a la hâte le cours et la...j'ai entrevu un sous-titre qui électrocuta mes yeux..."la méthode du pivot de Gauss"...

    Nos gosses ne laissent personne tranquille et ce "Gauss" ne laisse aucune discipline tranquille… Même les matrices!
    C'est un grand homme, un monument, une statue, c'est un guerrier .....Un guerrier qui assassine le temps et ne le laisse jamais passer sans en profiter....
    Et si un être humain...choisissait de suivre les traces de ce grand homme que ferait il ?
    Autrement dit...nous sommes en 2007... l'ère ou les micro spécialité dans les domaines scientifiques "se microspécialisent"... que ferait un futur chercheur en essayant de dépasser ce carrefour de choix ... et d’attaquer une voie...
    Et si j'essaie de commencer en posant une question plus profonde :
    le concret ou l'abstrait?
    le phénoménologique ou le formel?
    "les maths ou les physiques?"
    et si c'était la question....

    Je ne suis qu'un observateur...qui était au début fasciné par les physiques d'ailleurs comme tout citoyen lambda.
    Elles nous fascinent car ces sciences seraient le seul moyen pour expliquer les phénomènes, qui sont en contact direct avec nos sens, et justement c'est ce qui fait que le citoyen lambda s'attache a cette discipline ,car elle donne un sens a l'expérience que vivent ses sens au quotidien, et c'est ce qu'on remarque dans la rubrique "question réponse" de sciences&vie ,personne ne se demande par exemple: quelle est l'origine ou la structure de l'ensemble de Mandelbrot? Quelles sont les propriétés du nombre d’or ?

    Les documentaires qui porte sur l'astronomie ou les nano-sciences, intéressent toutes les familles et les lycéens...pourquoi?

    parce que ça fait rêver...
    parce que le "journaliste" qui a préparé cet article ou ce documentaire sait ce qu'il fait,
    parce que monsieur " tout le monde " apprécient beaucoup les images de synthèse ,et les termes bizarroïdes

    "pardonnez moi Mr "tout le monde" …car vous allez être déçu …car encore une fois "les apparences sont trompeuses" ,que vous sachiez que les physiques n'expliquent pas les phénomènes , les sciences physiques sauvent les phénomènes "

    (Ca commence à se compliquer pour monsieur tout le monde)

    « Attendez ....Je m'explique ....les sciences physiques proposent des modèles mathématisés utiles pour prédire les transformations éventuelles d’un système… et décrire les interactions entre les différents objets qui acquièrent une identité mathématique…
    Les modèles proposés reste limités… l’image réelle des phénomènes demeure inaccessible, mais on arrive à prédire leurs caractéristiques, et a retrouver de bons calculs »

    Cela dit, les modèles physiques mathématisés sont en perpétuelle évolution et ce ne sont pas les exemples qui manquent !
    « Le modèle atomique de Niels Bohr est l’exemple même d’une fiction utile, a savoir une image littéralement fausse des phénomène, mais qui prédit correctement leurs caractéristiques »*

    Ainsi ce que « racontent » les physiques n’est autre qu’une fable rédigée avec les termes des maths, mais quand même c’est une fable sérieuse et utile !

    Mais j’ai une question qui ne cesse de me titiller l’esprit…


    Pourquoi considère-t-on que les maths sont très dures ?


    Il est vrai que les maths en tant que science fondamentale demande un effort intellectuel considérable et une présence d’esprit indispensable…et c’est la même chose pour les physiques…
    Ce que demandent les maths c’est l’abstraction et la logique…
    Le mathématicien tout comme le physicien …raconte une fiction, qui serait un outil primordial pour toutes les autres disciplines de la science et c’est justement l’avantage de l’abstraction… et dans cette fiction … c’est au mathématicien de créer les personnages ou ses objets mathématiques a l’opposé du physicien qui retrouve la personnage dans la nature et les phénomènes…

    Bref… Mr Maths et Mr Physiques sont deux romanciers, le premier est prisonnier qui – bien qu’il soit enfermé – avance dans ces travaux d’une manière rapide et arrive a retrouver son équilibre et a oublier le fait qu’il soit prisonnier…l’autre est aventurier ,libre ,curieux mais il est loin d’avoir tout découvert… cela dit il a une volonté d’acier…

    p.s: j'ai ecrit ce petit essai en m'inspirant d'un hors série "les fictions des sciences"(sciences et avenir)...^^

    -----
    Dernière modification par Gwyddon ; 08/06/2007 à 21h21. Motif: j'ai mis le bonjour en haut plutôt qu'en bas
    "En mathématique on ne comprend pas les choses ... on s'y habitue"

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pour vous c'était comment ?
    Par carb000n dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 23/06/2007, 14h49
  2. pouvait vous me dire ce que c'etait???
    Par elessar7777 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/03/2006, 12h43
  3. Physique / maths
    Par MagicienX11 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/03/2005, 13h55
  4. la philo c'était ce matin...
    Par superneric86 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 21
    Dernier message: 15/06/2004, 20h29