Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Origine du sens gustatif ?



  1. #1
    Koranten

    Origine du sens gustatif ?


    ------

    Bonjour,

    Je voudrai savoir quelles sont les théories sur l'origine de la capacité d'avoir le sens gustatif? Evolutivement parlant, j'entends?

    -le fait de distinguer un aliment bon ou mauvais? mouais...
    -le plaisir gustatif qui incite à manger et donc à survivre, un peu comme le plaisir sexuel qui incite à procréer?
    -etc.

    Merci!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh

    Re : Origine du sens gustatif?

    Citation Envoyé par Koranten Voir le message
    Bonjour,

    Je voudrai savoir quelles sont les théories sur l'origine de la capacité d'avoir le sens gustatif? Evolutivement parlant, j'entends?

    -le fait de distinguer un aliment bon ou mauvais? mouais...
    Ah ben clairement c'est adaptatif, pourtant. Le rejet de l'amertume est souvent relié à cela.

    -le plaisir gustatif qui incite à manger et donc à survivre, un peu comme le plaisir sexuel qui incite à procréer?
    -etc.
    Clairement également : imagine simplement le contraire ? Un animal qui ne prendrait aucun plaisir à manger, voir que ça dégouterait ? Ca peut pas etre 0 ou -1. Donc c'est +1. S'alimenter est un plaisir (burp).


    Je rajouterais un truc : informer le cerveau de la nature de l'aliment, donc réguler l'équilibre alimentaire.

    a+
    Parcours Etranges

  4. #3
    Koranten

    Re : Origine du sens gustatif?

    Ouais mais l'amertume c'est pas forcément mauvais... si? Je veux dire, d'une manière générale ce qu'on trouve bon au goût ne l'est pas forcément pour notre santé, et vice-versa. Sauf l'appel du gras bien sûr Ca, c'est bon, le gars. On ressent clairement nos gènes préhistoriques se réactiver quand on passe dans une effluve de bonnes frites au gras...

  5. #4
    predigny

    Re : Origine du sens gustatif?

    Ca doit remonter à l'époque ou l'on ressemblait plutôt à une amibe. Celles qui étaient capables de distinguer chimiquement les aliments non toxiques, ont survécu, les autres non.

  6. #5
    morphdown

    Re : Origine du sens gustatif?

    Notre profonde nature individuelle est programmée pour nous conditionner par rapport à ce que nous faisons.
    Lorsque nous nous reproduisons, mangeons, buvons, et même à plus haut niveau lorsque nous gagnons de l'estime parmi les les autres (--> + sécurité ), on ressent le plaisir. Il y a une hormone qui est libérée dans le cerveau.

    Lorsque tu manges quelquechose de bon, la "molécule" du plaisir est libérée dans ton cerveau. Déclanchée par "l'effet de Pavlof" cf: http://en.wikipedia.org/wiki/Ivan_Pavlov
    Lorsque tu vois le steak, tu ne l'as pas encore gouté que déjà ta salive arrive en abondance dans la bouche pour te préparer à le déguster.
    Généralement l'homme aime tout ce qui est nutritif, la graisse, le sucre, la viande. Il y a pourtant une coutume alimentaire, transmise depuis la tendre enfance, qui va nous créer des habitudes et modifier notre perception des aliments.

    Sur la langue on peut reconnaitre
    - sucré comme le saccharose (sucre) ;
    - salé comme le chlorure de sodium ou l'eau de mer ;
    - amer comme la quinine ou l'amande;
    - acide comme le citron

    Il y a 2000 ans lorsque JC (Jean-Claude Vandame), multipliait les pains, et les poissons, les habitudes alimentaires étaient quelque peut differentes, et surtout l'alimentation était moins riche en protéines et en graisse animale. Il y a 50 ans en europe on mangeait de la viande 2-3x par semaine pour le citoyen moyen, il y a 100 ans, c'était 1x par semaine.

    Difficile de dire ce qui est bon est mauvais, il n'y a pas vraiment de mauvais aliments pour l'homme, c'est leur préparation ou l'abus de consomation qui les rends plus nocifs pour l'homme.

    Ainsi notre gout respecte ce dont notre corps à besoin et non se dont on devrait manger dans notre civilisation actuelle. Car souvent on ne mange pas vraiment ce que l'on a envie, mais ce que l'on trouve...
    Un enfant de 5ans ne va pas aimer le gout du Bordeaux avec un bon steak, un homme de 45 ans ne pourra plus s'en passer, le gout évolue avec l'age.

    On ne peut pas dire qu'il y ai des aliments bons et mauvais
    (à part si tu veux parler de impropres à la consomation, là c'est l'odorat qui nous aide).
    Le plaisir gustatif sert effectivement à nous motiver à manger, c'est le cerveau qui félicite le corps

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aquilegia

    Re : Origine du sens gustatif?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par morphdown Voir le message
    Notre profonde nature individuelle est programmée pour nous conditionner par rapport à ce que nous faisons.
    Lorsque nous nous reproduisons, mangeons, buvons, et même à plus haut niveau lorsque nous gagnons de l'estime parmi les les autres (--> + sécurité ), on ressent le plaisir. Il y a une hormone qui est libérée dans le cerveau.
    Ça s'appelle apprendre (apprentissage résultant de l'association d'un stimulus et d'une "récompense" ou d'une "punition", la récompense pouvant être la libération d'endorphine).... même si "effet Pavlov" fait plus briller en société.

    Citation Envoyé par morphdown Voir le message
    Il y a pourtant une coutume alimentaire, transmise depuis la tendre enfance, qui va nous créer des habitudes et modifier notre perception des aliments.
    C'est un autre type d'apprentissage, l'habituation, par exposition répétée à un stimulus (le contraire est la sensibilisation).

    Ces apprentissages cumulés peuvent faire apprécier à un individu des saveurs ou des odeurs qui, instinctivement (par déterminisme génétique), n'étaient pas appréciées. Ça peut même probablement complètement renverser la vapeur dans certains cas... (beaucoup apprécient l'amer dans certaines circonstances par exemple, ou encore les odeurs très fortes de viandes ou poissons faisandés, de bactéries fromagères... mmh... )

    Pour creuser, le numéro 21 de "Cerveau et Psycho" (psychologie et neurosciences) est consacré en grande partie au monde des odeurs.

    Citation Envoyé par morphdown Voir le message
    Sur la langue on peut reconnaitre
    - sucré comme le saccharose (sucre) ;
    - salé comme le chlorure de sodium ou l'eau de mer ;
    - amer comme la quinine ou l'amande;
    - acide comme le citron
    Tu oublie l'umami du glutamate, cinquième goût mis en valeur il y a peu, et déjà depuis longtemps connu des japonnais.

    Citation Envoyé par morphdown Voir le message
    Il y a 2000 ans lorsque JC (Jean-Claude Vandame), multipliait les pains, et les poissons, les habitudes alimentaires étaient quelque peut differentes, et surtout l'alimentation était moins riche en protéines et en graisse animale. Il y a 50 ans en europe on mangeait de la viande 2-3x par semaine pour le citoyen moyen, il y a 100 ans, c'était 1x par semaine.
    Et il y a un million d'années?

    Il me semble que les hommes préhistoriques étaient d'assez grande taille grâce à une alimentation essentiellement carnée... Mais mes connaissances sur le sujet sont (très) limitées.

    Citation Envoyé par morphdown Voir le message
    Difficile de dire ce qui est bon est mauvais, il n'y a pas vraiment de mauvais aliments pour l'homme, c'est leur préparation ou l'abus de consomation qui les rends plus nocifs pour l'homme.
    SI si, il y a des aliments très mauvais pour l'homme. Essaye la salade de belladonne (qui pourtant a paraît-il très bon goût), et tu verras si c'est bon pour toi

    C'est sûr que tout ce qui est "poison" n'est pas amer, mais... on peut parier que c'est quand même un indice pour un certain nombre de plantes, ou en tous cas que d'un point de vue évolutif, c'est un certain garde-fou.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh

    Re : Origine du sens gustatif?

    Citation Envoyé par Koranten Voir le message
    Ouais mais l'amertume c'est pas forcément mauvais... si?
    Spontanément si : on le vérifie chez le nouveau né. Une substance sucrée il aime, une amère il fait la gueule.

    Après bien sur que la culture gustative peut largement passer au dessus de ça.

    Mais en gros, nous somme fondamentalement des primates frugivores : le "dessert", le moment de plaisir le plus appuyé du repas (pas pour moi mébon...) c'est bien en général un met qui ressemble à un fruit bien mûr et gorgé de sucre. Et les enfants, c'est bien avec des jus de fruit et des bonbons qu'on les réjouit.

    a+
    Parcours Etranges

  11. #8
    quetzal

    Re : Origine du sens gustatif?

    il existe d'autre gout, le pourri, ou le faisandé, ou le lait caillé(acide/amer)

    c'est sans doute la raison de leur présence, plus que les poisons, savoir reconnaitre au dela du nez, qu'un met est vraiment avarié est vital tout les jours quand l'on est un petit primate opportuniste.. ceci etant toujours valable l'amer/et l'acide sont toujours là pour nous prévenir.

    hm, du lait bien caillé,

  12. #9
    morphdown

    Re : Origine du sens gustatif?

    Moi je serais plustôt carnivore ( bonne entrecote saignante )...
    je dois avoir un gène directement descendent du Lion


    Pour en revenir à la question... l'origine... ?

    Est-ce que quelqu'un sait à quel moment dans l'évolution de la vie, l'être vivant à commencé à dévelloper la perception du gout?

    Est-ce que tous les animaux ont la perception du gout?

  13. #10
    aquilegia

    Re : Origine du sens gustatif?

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    il existe d'autre gout, le pourri, ou le faisandé, ou le lait caillé(acide/amer)
    Ce sont des odeurs, car on n'identifie que 5 goûts : l'acide, l'amer, le sucré, le salé et l'umami (chacun ayant des récépteurs spécifiques répartis sur la langue (pas par plages comme on l'a longtemps cru).

    Citation Envoyé par morphdown Voir le message
    je dois avoir un gène directement descendent du Lion
    Pas possible... Le lion est un animal actuel, tu ne peux pas en descendre. Ta phrase n'a pas plus de sens que si tu avais dit : "je suis le fils de mon frère qui a le même âge que moi".
    (PS : je sais bien que c'était un blague, mais....)

    Quant à ta question sur le goût... Oui, je pense que beaucoup d'animaux, pour ne pas dire tous, ont une certaine perception chimique des molécules qui les entourent. Après, savoir comment cette perception est interprétée... va savoir.

    Les mouches par exemple, sentent un goût particulier pour la quinine (que l'on resent, nous, humains, très amère), et elles détestent ça. Elles peuvent je pense le sentir avec leur trompe, mais elles ont aussi des récepteurs chimiques dans les pattes... Alors savoir quel genre de sensation ça leur fait...
    Dernière modification par aquilegia ; 13/07/2007 à 14h21.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Origine de l'univers
    Par Mika92 dans le forum Archives
    Réponses: 69
    Dernier message: 25/06/2007, 15h28
  2. Origine de E°
    Par Hooloovoo dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/10/2006, 18h50
  3. origine de l'univers
    Par LMB dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/12/2004, 10h21
  4. origine de la vie?
    Par philosophe dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/07/2004, 08h37