priorité absolue
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

priorité absolue



  1. #1
    invite4e77873f

    priorité absolue


    ------

    la paix pour tous

    je voudrais savoir quels sont les priorités absolues concernant les danger pouvant touché :

    - notre planete (invasion de type E.T,asteroides,cometes)
    - l humanité (guerre ,pollution,science sans conscience...)
    - notre environnement ,air ,eau ,terre (virus,maladies,famine...)
    - ceux que je ne sais pas

    les classés par pourcentage de priorité absolue , les remedes possible a chaque probleme car j en suis 100% convaincus qu il y est une solution a ces fléaux si une concertation international (individu,groupe et nation )s organisait autour de ces priorités et s appliqueraient a redirigé les r&d planétaire a la conservation de la biodiversité planétaire , améliorié la réactivité face aux fléaux naturel et provoqués , leur conséquence certaine et probable car le temps nous est comptés et il coutent tres cher ce temps

    la solution est facile en théorie c est l application qui pose probleme si personne (individu,groupe et nation )ne s alarment pas du futur proche attendus qui donc le fera pour nous et qui n a pas résistés aux sirenes des "déresponsabilitées collectives et individuel" (c est toujours la faute des autres souvenez vous) le prix ,les couts exorbitant dans le futur pour 6 milliard de personne .

    il faut responsabilisé tout le monde et voté un impots sur les pays les plus industrialisés du monde et les entreprises polluantes , equivalent en émission de produits de gaz a effet de serre et de co2 par an ( la cour des grand ) ainsi qu aux pays producteur de petrole et de charbon , l argent récolté servirait a fondé une collaboration scientifique international de haute voltige sur les vifs des sujets (pollueur payeur ,c pas négociable).

    c est sous la lourdeur que les solutions sont cachées

    -----

  2. #2
    invite7d628743

    Re : priorité absolue

    Salut,

    déjà on sera pas 6 milliard de personnes mais bien plus dans le futur sachant qu'on a déjà dépassé ce chiffre.

    Ensuite la taxe CO2 ne sert à rien car il y aura toujours des territoires off-shore...et tant que ça monte aux cerveaux des politiques on a le temps de mourir.

  3. #3
    invite0753a43a

    Re : priorité absolue

    Pour notre planéte, beaucoup pense que l'invasion E.T est de la science fiction, mais quand on y réfléchie ça peut devenir vite du vrai!

    Si il y aurais une invasion E.T, faudrais utiliser les virus et microbes, la meilleur arme d'apres moi!

  4. #4
    jiherve

    Re : priorité absolue

    Bonjour
    L'humanité na pas besoin des ET pour disparaitre et heureusement nous sommes sur la bonne voie!
    croire qu'il y aura une solution miracle relève de la méthode coué.
    JR

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    f6bes

    Re : priorité absolue

    Bjr....
    De plus, je ne vois pas pourquoi les ET devraient NECESSAIREMENT nous
    attaqués.
    J'attends avec impatience une plantureuse ET (ben quoi ,on peut réver !)
    A+

  7. #6
    invite0753a43a

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    Bonjour
    L'humanité na pas besoin des ET pour disparaitre et heureusement nous sommes sur la bonne voie!
    croire qu'il y aura une solution miracle relève de la méthode coué.
    JR
    Tu savais que il y a deja eu des milliers de fois ou l'homme c'est presque autodétruit (Seconde Guerre Mondiale, Crise des misilles etc...) pourtant on est encore la, non? Biensur apres tu pourra toujours dire que cette fois c'est la bonne, comme beaucoup de gens l'on dit a d'autre epoque..

  8. #7
    yves25
    Modérateur

    Re : priorité absolue

    Pour rappel: ce forum est un forum scientifique, en conséquence les discussions non argumentées scietifiquement n'ont rien à faire ici.

    Le sujet de ce fil offre beaucoup d'occasions de partir dans le décor en effet mais on peut essayer de répondre avec un peu de rigueur. En fait de très nombreuses discussions ont déjà eu lieu autour de thème. Voir par exemple "comment sauver la planète?" ou "développement durable sur 1000 ans" ou encore "l'énergie en 2050" (ce sont les titres des discussions)

    Pour répondre un peu à darkmatter:
    la planète en tant que telle ne risque pas grand chose, la vie sans doute pas beaucoup non plus, l'humanité déjà nettement plus et notre type de civilisation est probablement en sérieux danger.

    Le pb principal , c'est très probablement la mise en résonnance de plusieurs crises qui, peu ou prou, sont causées par l'explosion démographique, la surconsommation (pas par rapport aux besoins mais par rapport aux disponibilités) et la pollution que cela entraîne:
    crise de l'énergie
    crise climatique
    crise de l'eau
    crises géopolitiques en relation avec les précédentes
    à un degré moindre peut être
    crise de la biodiversité
    crise liée à l'appauvrissement des surfaces arables

    cordialement
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  9. #8
    acropole

    Re : priorité absolue

    Je crois que l'un des premier pas à faire est la prise de conscience que l'humanité est limité.
    Y'a qu'a voir le projet de tour de 4km de haut...
    Il va bien falloir comprendre un jour que la planète ne nous appartiens pas, en tous cas pas plus qu'aux fourmis, baleines, virus, plantes et autres êtres vivants.
    La place de l'humanité aujourd'hui me fait penser à celle des lapins en australie ou des criquets en afrique. Nous sommes sorti de notre écosystème et on prolifère est détruisant tout sur notre passage.
    Il faut donc
    - limiter la population
    - limiter la consomation
    - développer le recyclage
    - découvrir de nouvelle formes de production d'énergie plus efficaces et mois polluantes.

  10. #9
    jiherve

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par Alain28 Voir le message
    Tu savais que il y a deja eu des milliers de fois ou l'homme c'est presque autodétruit (Seconde Guerre Mondiale, Crise des misilles etc...) pourtant on est encore la, non? Biensur apres tu pourra toujours dire que cette fois c'est la bonne, comme beaucoup de gens l'on dit a d'autre epoque..
    Bonsoir
    Des milliers faut pas exagérer l'humanité ne possède une capacité d'autodestruction que depuis 1945 et grâce à mon âge, merci oui, j'ai quelques connaissances historiques.
    Je rejoins Yves il y a un fort risque de concomitances de crises dans des domaines variés, la plus grave sera celle de l'énergie et peut être aussi celle de l'alimentation, celle là semblait écartée mais les évènements récents (déficit céréalier) semble en augmenter la probabilité.
    JR

  11. #10
    invite8915d466

    Re : priorité absolue

    Il faut peut etre introduire des distinctions dans ces "crises" suivant leur effet potentiel et leur probabilité (ou disons leur temps attendu d'apparition).

    * les crises "extraterrestres" sont potentiellement totalement destructrices, mais heureusement tres peu probables. Il ne semble pas raisonnable d'y accorder trop d'attention, et de moyens !

    * certaines crises (eau, alimentation, virus...) sont une conséquence de l'explosion démographique. Elles sont quelques part inévitables en l'absence de mécanisme régulateur de la population, qui la maintienne automatiquement à une valeur inférieure à la limite des ressources : personne ne sait quand il conçoit des enfants si il y aura assez d'eau pour eux dans 30 ans! mais ces crises (famines, maladies) ont en fait toujours existé et ce sont justement elles qui regulaient la population. Notre confort actuel nous a habitué à une sécurité telle que nous craignons beaucoup qu'elles réapparaissent, mais en fait elles sont normales, parce qu'une croissance exponentielle n'a pas d'autre moyen d'etre limitées : a priori elles ne sont pas destructrices mais limitantes.

    * la crise de l'énergie est spécifique à notre civilisation et à l'utilisation de ressources non renouvelables. Elle est malheureusement inévitable. Elle est potentiellement destructrice pour notre civilisation, mais pas pour l'humanité : la plupart des etres humains ont vécu sans fossiles !

    les deux derniers types sont directement liés à la croissance exponentielle de la population, et donc leur terme est celui du temps caractéristique de cette croissance, quelques decennies à un siecle. Elles sont presque certaines d'apparaitre...

  12. #11
    invité576543
    Invité

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par acropole Voir le message
    La place de l'humanité aujourd'hui me fait penser à celle des lapins en Australie ou des criquets en Afrique. Nous sommes sortis de notre écosystème et on prolifère est détruisant tout sur notre passage.
    Les criquets ne sont pas "sorti de leur écosystème", il me semble. La niche écologique qu'ils occupent est particulière, mais n'empêche pas l'espèce de survivre, plutôt le contraire! Depuis quand les criquets jouent-ils à ce jeu? Si ça se trouve c'est des dizaines de millions d'années...

    On peut présenter les lapins en Australie comme détruisant "tout". Clairement ils ne détruisent pas ce qui leur est nécessaire: ils sont toujours là! Dans 10 millions d'années si ça se trouve ils seront toujours là, et les scientifiques de l'époque parleront de la "lapinimorphisation" de l'Australie, c'est-à-dire présenteront la phase actuelle par une action modificatrice des lapins pour leur fournir un environnement qui leur convienne le mieux!

    Les "il faut" que tu mets derrière sont pour moi en non sequitur (le principe de Hume dit qu'on ne peut pas utiliser un fait pour en impliquer un "il faut"; ton "donc" tombe plein centre dans la critique de Hume). Ni le futur des lapins, ni celui des criquets n'est mis en danger par ce qu'ils font; par contre, s'ils suivaient tes "il faut" (disons ceux qui sont adaptés à leur situation ), il n'est pas impossible qu'ils mettent leur espèce en danger.

    Cordialement,

  13. #12
    f6bes

    Re : priorité absolue

    BJr à tous,
    "....mais ces crises (famines, maladies) ont en fait toujours existé et ce sont justement elles qui regulaient la population...."

    Et qui continueront (crises) à AUTO REGULER la population.
    Car il est peu probable que l'homme le fasse par LUI meme.
    C'est en cela que la NATURE (l'homme est aussi NATURE)
    à un "pouvoir" régulateur.
    Ce sera de gré ou de FORCE.
    Je me suis toujours demandé quelles "données" les PREVISIONNISTES
    incluaient dans leur hypothése pour annonçer par exemple 15 Milliards d'homme et au delà sur la Terre ??
    Bonne journée

  14. #13
    yves25
    Modérateur

    Re : priorité absolue

    Mais les prévisionnistes ne prévoient justement pas 15 milliards d'habitants. Il me semble bien qu'on en est encore à u, maximum d'environ 10 milliards au milieu du siècle et à une lente diminution ensuite.

    Les hypothèses de 15 milliards sont extrêmes et ne tiennent justement pas compte des facteurs régulateurs qui sont déjà actuellement en jeu.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. #14
    invité576543
    Invité

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Car il est peu probable que l'homme le fasse par LUI même.
    Pourquoi? En regardant l'histoire, on découvre de nombreux cas où une population s'est régulée elle-même sans crise. Des populations insulaires par exemple; en Polynésie et ailleurs. Le Japon avant 1850. La population française a une faible croissance dès le XIXème (y compris en prenant en compte l'émigration).

    Certes, on découvre aussi de nombreux cas d'absence de régulation autre que par crise.

    Mais on peut prendre les cas de régulation pour penser que c'est possible que l'humanité se régule par elle-même, et même probable, non?

    Cordialement,

  16. #15
    invitea65d3c27

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    ...peut être aussi celle de l'alimentation, celle là semblait écartée mais les évènements récents (déficit céréalier) semble en augmenter la probabilité.
    JR
    On a une crise de l'alimentation là, tout de suite, sous nos yeux: d'après l'ONU, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, le nombre d'obèses dans le monde dépasse le nombre de sous-alimentés. Et puis l'homme grandit aussi. Il y a 20 ans, quand j'allais en Asie, j'étais un hyper grand. Maintenant, je suis de taille tout ce qu'il y a de plus moyenne (je précise que je n'ai pas, encore, rétréci).
    La priorité absoulue, c'est donc de manger moins.

  17. #16
    yves25
    Modérateur

    Re : priorité absolue

    800 millions d'habitants ne mangent pas à leur faim. Ce n'est pas de la famine , c'est de la sous nutrition.

    La remarqe sur l'obésité est évidemment une boutade.

    Enfin, le fait que l'on ait pu nourrir 6 milliards d'habitants ne garantit pas pour autant qu'on saura en nourrir 9 ou 10 milliards , c'est oublier la part de l'énergie dépensée dans l'agriculture.

    Enfin, la régulation douce de la population se fait bien d'elle même pratiquement sur tous les continents. Le vrai pb, c'est que cette régulation pourrait être trop lente par rapport aux crises à venir.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #17
    invite8915d466

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    Pourquoi? En regardant l'histoire, on découvre de nombreux cas où une population s'est régulée elle-même sans crise. Des populations insulaires par exemple; en Polynésie et ailleurs. Le Japon avant 1850.
    tu es sûr Mmy? je n'y connais rien, mais Google est mon ami, et par exemple sur cette page on lit


    Depuis une quinzaine d'annees de nombreux travaux de demographie historique ont completement renouvele et etendu l'histoire de la population du Japon. La synthese tentee ici porte sur le nombre des habitants et les reconstitutions du mouvement de la population. De 150 000 habitants en 300 av. J.C., la population aurait cru jusqu'a un sommet de 7,5 millions vers 1050 de notre ere, et decline jusqu'a la fin du XIIIe siecle. Puis une remontee lente, entrecoupee de catastrophes la conduit autour de 12 millions lors de la reunification du pays a la fin du XVIe siecle. Le shogunat des Tokugawa, en 1603, donne au Japon, malgre sa fermeture au monde en 1636, un developpement considerable jusqu'au debut du XVIIIe siecle ou un recensement en 1732 permet de l'estimer a 31,5 millions, puis, de grandes catastrophes entrainent son declin a 29,1 millions en 1792. Une remontee lente commence alors acceleree apres la chute du shogunat en 1868, qui la conduit aujourd'hui a pres de 125 millions. Grace aux shumon-aratamecho, registres de population boudhistes tenus a partir de 1630, on a pu reconstituer le mouvement des naissances et deces de provinces, et, a titre indicatif, du Japon, mouvement qui rejoint celui des reconstitutions plus precises du XIXe siecle.
    bref, tout dépend de sa sensibilité. Il semble que les populations d'avant la révolution industrielle aient connu des fluctuations d'amplitude non négligeable, qui seraient probablement considérées comme des crises graves actuellement, mais qui d'un point de vue objectif correspond assez bien à un système globalement stationnaire, ou assez lentement variable, mais oscillant (il y a tres probablement une influence non négligeable des fluctuations climatiques naturelles). l'avenement de la revolution industrielle a tres certainement reculé considérablement les limites de soutenabilité de la population, et la régulation occidentale n'a justement pas été due à ces limites, ce qui explique l'impression justifiée qu'on n'a plus de crise grave de ressources alimentaires ou de santé en Occident. Mais bien sûr et contrairement à l'optimisme inébranlable de miniTAX ça ne prouve en rien que ce soit durable....


    Cdt

    Gilles

  19. #18
    invité576543
    Invité

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    bref, tout dépend de sa sensibilité.
    Oui. Et cela dépend de ce qu'on appelle crise. Il y a tout un continuum, et faut mettre la limite quelque part. A titre de comparaison, la population de l'Irlande est passée de 8 millions vers 1840 à 4,4 millions en 1911 (effets cumulés de la Grande Famine et de l'émigration qui s'ensuivit). Et cela a été vécu comme une crise.

    Cordialement,

  20. #19
    invitea65d3c27

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    l'avenement de la revolution industrielle a tres certainement reculé considérablement les limites de soutenabilité de la population, et la régulation occidentale n'a justement pas été due à ces limites, ce qui explique l'impression justifiée qu'on n'a plus de crise grave de ressources alimentaires ou de santé en Occident. Mais bien sûr et contrairement à l'optimisme inébranlable de miniTAX ça ne prouve en rien que ce soit durable....
    Non, ce n'est pas durable: la preuve, les Chinois ont appliqué la politique de l'enfant unique (et ils n'y vont pas de main morte) 20 ans avant que tu t'en inquiètes. Donc l'homme dispose de tous les moyens pour maîtriser son développement et sait l'utiliser quand cela est nécessaire, contrairement à ce qu'on nous fait croire.

    La question est comment sait-on ce qui est nécessaire et quand ? Il y a eu plusieurs sauts technologiques imprévus qui ont à chaque fois reculé la limite - si tant qu'on puisse se l'imaginer - de "soutenabilité": le charbon, les engrais chimiques, le pétrole, le nucléaire civil, la révolution verte, la révolution de la recherche biologique & médicale, le transport par container, l'informatisation... Bientôt, ce sera les OGMs, les nanotechnologies, la fusion par la z-machine ou mieux, la focus fusion... D'ailleurs, je trouve irrationnel de croire ou faire croire qu'avec la technologie, les ressources matérielles et humaines dont on dispose actuellement, on ne puisse pas maîtriser la fusion quand le besoin s'en fera sentir et à ce moment là, ça poussera la soutenabilité au-delà de notre imagination.

    Donc c'est illusoire et prétentieux de parler de "régulation" quand on n'a aucune idée de ce que serait la valeur "optimale" et encore moins les moyens de cette régulation. Un poisson, quand il pond des dizaines de milliers d'oeuf ne pense pas à la surpopulation des mers. Il le fait, même si c'est au prix d'un "gaspillage" énorme, parce que c'est une des meilleurs stratégies de survie et de perpétuer l'espèce, stratégie éprouvée au cours de centaines de millions d'années d'évolution. Dans ce cas, pourquoi la stratégie humaine qui consiste à se multiplier serait-elle mauvaise ? Parce qu'il y a des théoriciens qui l'ont décrété ainsi ? bah ! D'ailleurs, ça m'attriste, non ça me met en rage (pour paraphraser un ex premier-ministre) qu'on puisse encore prôner le dirigisme néo-malthusien alors que l'on dispose de manière prouvée d'un outil qui limite de manière efficace la natalité: le développement économique.

    Quant à dire que je suis d'un optimisme inébranlable, c'est bien sûr de la diffamation . Je suis extrêmement pessimiste concernant les nouvelles maladies virales, le veillissement de la population et bientôt la pénurie de main-d'oeuvre, le manque de prévoyance des pouvoirs publiques pour des choses aussi prévisibles que le nombre de médecins ou la mauvaise intégration des immigrés, l'équilibre du régime de retraite et de la SS, le système éducatif, la dette publique, le manque de compétitivité de la France, la stabilité financière mondiale, les ravages du post-modernisme et le retour en force des mythes et de l'irrationnalité, la défiance pour la science et surtout et avant tout, je suis pessimiste concernant le pessimisme des gens qui ne croient pas à l'homme et au progrès.

  21. #20
    invitea65d3c27

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    Oui. Et cela dépend de ce qu'on appelle crise.
    Au hasard, "crise" de la vache folle... 4 morts et des semaines à subir le matraquage des médias ?

  22. #21
    yves25
    Modérateur

    Re : priorité absolue

    Peut on, en rester à un débat scientifique?
    Merci
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  23. #22
    invite8915d466

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Non, ce n'est pas durable: la preuve, les Chinois ont appliqué la politique de l'enfant unique (et ils n'y vont pas de main morte) 20 ans avant que tu t'en inquiètes. Donc l'homme dispose de tous les moyens pour maîtriser son développement et sait l'utiliser quand cela est nécessaire, contrairement à ce qu'on nous fait croire.
    la notion de "crise" est evidemment subjective. La politique antinataliste chinoise produit d'autres problemes a cause de sa soudaineté qui entraine un desequilibre demographique jeune/vieux (et accessoirement garçon/fille) dont ils sont loin d'avoir encore vécu les conséquences. Et ils ne sont pas encore touchés par la crise énergétique....on ne peut certainement pas dire que la Chine actuelle ait atteint un état stable !


    La question est comment sait-on ce qui est nécessaire et quand ? Il y a eu plusieurs sauts technologiques imprévus qui ont à chaque fois reculé la limite - si tant qu'on puisse se l'imaginer - de "soutenabilité": le charbon, les engrais chimiques, le pétrole, le nucléaire civil, la révolution verte, la révolution de la recherche biologique & médicale, le transport par container, l'informatisation...
    globalement, dans tout ce que tu cites, la seule partie significative l'exploitation des énergies fossiles et ses différentes applications (incluant la révolution verte). Le nucléaire ne semble pas avoir révolutionné les limites de soutenabilité : il n'y a pas de distinction de niveau de vie ou de population très nette entre les pays l'ayant adopté ou non, alors que l'usage des énergies fossiles est un facteur très discriminant. Il n'est pas clair non plus que l'informatisation recule beaucoup ces limites : moi je ne mange pas d'ordinateurs, et je ne vois pas tres bien en quoi ils me seraient utiles en cas de pénurie énergétique ou alimentaire !



    D'ailleurs, je trouve irrationnel de croire ou faire croire qu'avec la technologie, les ressources matérielles et humaines dont on dispose actuellement, on ne puisse pas maîtriser la fusion quand le besoin s'en fera sentir et à ce moment là, ça poussera la soutenabilité au-delà de notre imagination.
    c'est possible mais ce n'est aucunement assuré ! et rien ne dit que ça pousserai la soutenabilité plus loin : meme si un réacteur un fusion existe, on est bien incapable d'en évaluer le coût, et rien n'indique de manière claire en quoi ça repousserait les limites de production alimentaire par exemple. Ce n'est pas une question de quantité d'hydrogène disponible, mais des ressources humaines nécessaires pour le faire fonctionner : c'est forcément limitant a un moment


    Donc c'est illusoire et prétentieux de parler de "régulation" quand on n'a aucune idée de ce que serait la valeur "optimale" et encore moins les moyens de cette régulation. Un poisson, quand il pond des dizaines de milliers d'oeuf ne pense pas à la surpopulation des mers. Il le fait, même si c'est au prix d'un "gaspillage" énorme, parce que c'est une des meilleurs stratégies de survie et de perpétuer l'espèce, stratégie éprouvée au cours de centaines de millions d'années d'évolution. Dans ce cas, pourquoi la stratégie humaine qui consiste à se multiplier serait-elle mauvaise ?
    j'ai du mal à saisir ce que tu trouves "d'illusoire" et de "prétentieux" dans le fait de parler de limitation. Je dis justement qu'en l'absence de limitation, la tendance naturelle serait à l'accroissement exponentiel parce qu'il n'y a aucune raison de s'arreter quelque part tant qu'on a pas rencontré de limites : on est bien d'accord que ça concerne aussi bien les poissons, les levures ou les humains. Ce n'est ni bon ni mauvais, c'est naturel. Maintenant comme cet accroissement exponentiel tend à tout faire tendre vers l'infini, les limitations apparaissent nécessairement à un moment ou a un autre (on les appelle aussi rétroactions non lineaires). (sinon il y aurait des milliards de milliards de milliards de poissons dans la mer, depuis le temps !)

    Parce qu'il y a des théoriciens qui l'ont décrété ainsi ? bah ! D'ailleurs, ça m'attriste, non ça me met en rage (pour paraphraser un ex premier-ministre) qu'on puisse encore prôner le dirigisme néo-malthusien alors que l'on dispose de manière prouvée d'un outil qui limite de manière efficace la natalité: le développement économique.
    moi je n'aurais rien contre à généraliser le développement économique occidental à toute la planète et que ça la conduise à réguler spontanément sa démographie, si c'etait possible ! je n'ai jamais dit que la civilisation industrielle etait mauvaise par nature ! j'observe juste qu'elle est basée sur la consommation de ressources non renouvelables, et qu'on a aucune solution claire toute prete pour les remplacer apres leur épuisement. Je ne vois aucune raison forte pour avoir tres confiance dans le fait qu'on trouvera quelque chose "le moment venu", c'est quand meme pas ma faute ! quand je n'ai plus d'argent sur mon compte en banque je ne trouve pas automatiquement de quoi le remplir !


    Je suis extrêmement pessimiste concernant les nouvelles maladies virales, le veillissement de la population et bientôt la pénurie de main-d'oeuvre, le manque de prévoyance des pouvoirs publiques pour des choses aussi prévisibles que le nombre de médecins ou la mauvaise intégration des immigrés, l'équilibre du régime de retraite et de la SS, le système éducatif, la dette publique, le manque de compétitivité de la France, la stabilité financière mondiale, les ravages du post-modernisme et le retour en force des mythes et de l'irrationnalité, la défiance pour la science et surtout et avant tout, je suis pessimiste concernant le pessimisme des gens qui ne croient pas à l'homme et au progrès.
    ah bon tu ne crois pas qu'on va "naturellement" trouver des solutions à tout ça quand le besoin s'en fera sentir.? et pourquoi donc???

    cdt

    Gilles

  24. #23
    invité576543
    Invité

    Re : priorité absolue

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Dans ce cas, pourquoi la stratégie humaine qui consiste à se multiplier serait-elle mauvaise ? Parce qu'il y a des théoriciens qui l'ont décrété ainsi ? bah !
    Je pense que c'est une réponse simple à une réalité bien plus complexe. Il y a derrière le mot "mauvais" nécessairement une éthique, une idée que l'on se fait de ce qu'il serait "bien" que devienne l'humanité. Et les idées dans ce domaine diffèrent, et ne sont pas discutables sur le mode scientifique.

    Si on prend comme "but" la maximisation de ce que j'appelle le "temps libre" (que je définis comme le temps humain (en hommes-jours par exemple) total, à l'échelle de la population, qui reste une fois défalqué le travail minimal nécessaire à la maintenance du système dans l'état - nourriture, remplacement des générations à éducation égale, maintien de l'infrastructure, des moyens de production, et.) alors il n'est pas impossible que la stratégie consistant à se multiplier soit "mauvaise".

    Si on prend comme "but" la maximisation du nombre d'humains, il se peut que la multiplication sans frein soit une bonne stratégie (mais il y un danger d'overshot).

    Si on prend comme "but" ce que recouvre le Darwinisme social, la multiplication sans frein n'est pas une mauvaise stratégie non plus.

    Pour moi, le qualificatif "mauvais" pour la stratégie de multiplication peut être vrai pour certaines personnes et faux pour d'autres sans qu'il y ait de contradiction. Il y a simplement divergence de manière de voir l'humanité.

    Cordialement,

  25. #24
    invitee8b3f97e

    Re : priorité absolue

    Salut !

    Encore une fois la question posée rapproche dangereusement les notions d'humanité dans son ensemble et de civilisation occidentale moderne. Or elles sont totalement indépendantes, et la fin de notre civilisation ne signifirait en rien la disparition de l'humanité.

Discussions similaires

  1. déterminer la priorité entre 4 atomes
    Par Soo dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/02/2007, 11h06
  2. Règle de priorité de Cahn Ingold et prelog
    Par invite468ec3f9 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/02/2007, 11h37
  3. nomenclature : priorité des préfixe
    Par invite48977df3 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/10/2006, 23h38
  4. M2 : Priorité aux M1 de la fac?
    Par invite9adfd927 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/05/2006, 08h23
  5. PRiORiTé ABSOLUE : néo sacs plastiques !...
    Par inviteb42cd719 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/09/2005, 17h50