Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Les maths et le grand public...




  1. #1
    Pïngouinche

    Les maths et le grand public...

    Bonjour tout le monde,

    Pour avoir très récemment fait un stage dans un centre de culutre scientifique, j'ai pu m'apercevoir du grand fossé qui séparait les maths des autres disciplines scientifiques dans ce type de structures.

    La physique, la chimie, la biologie voire l'astronomie, de par leur caractère "expérimental" ou empirique, arrivent à trouver sans peine un cadre ludique dans des expos pour intéresser le public et drainer les foules.

    Or, les animateurs du centre l'ont reconnu fort volontiers : avec les maths, c'est quasiment mission impossible. Impossible de faire une expo intéressante, amusante et instructive, qui s'assurera un public. Trop austère, trop compliqué, trop coupé du monde.

    Finalement, les maths semblent donc être le grand perdant au jeu de la communication scientifique, ne parvenant pas à se trouver une place.

    D'où un petit "défi" / sondage / brainstorming : Concrètement, imaginez-vous responsable de la programmation scientifique dans un CCSTI. Vous souhaitez donner aux maths plus de place. Quel type d'expo présenteriez-vous au grand public ? Sur quels thèmes, avec quel contenu ?

    Deuxièmement, pour moi qui envisage fortement de travailler dans la com' scientifique (je lorgne sur ce master), la question est également importante sur un plan personnel. Je sais que le secteur est assez demandeur de compétences en physique ou en astronomie, car c'est ce qui intéresse le plus le public en général.
    Alors, selon vous, le fait d'être un matheux dans ce secteur est-il plutôt un avantage (car il y en a peu, et qu'on a besoin de personnes sachant susciter l'intérêt du public pour cette discipline) ; ou au contraire un handicap (car le public s'en fiche, et que des connaissances scientifiques seront inapplicables dans ce secteur, donc inutiles) ?
    Formulée autrement, la question deviendrait : y a-t-il des débouchés dans la com' scientifique en math ?

    Que pensez-vous de tout ça ? Je vous écoute

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    zarkis

    Re : Les maths et le grand public...

    Le problème avec les maths c'est que le grand public a de base d'énorme appriorie qui les rebute immédiatement dés que le mot est prononcé. Je m'en rends compte tout le temps dés que je discute avec des gens, trés rares sont ceux qui me demandent plus en détail ce que je fais.

    Pour attirer le grand public un peu plus vers les maths, effectivement commencer par la théorie des nombres où la relativité générale est un mauvais plan. En revanche les maths appli sont trés ludiques et assez facile à vulgarisé, les exemples ne manque pas !

  4. #3
    Rhedae

    Re : Les maths et le grand public...

    Salut,

    Je me rappelle avoir vu une expo sur les maths (à cap science à bordeaux) très intéressante et très ludique. En fait le thème en réalité était les nombres . Il y a avait différentes salles, et je me rappelle pas de tout, mais je sais qu'il avait un apprentissage a l'utilisation du boulier, une autres ou il y avait exposé des ordinateurs anciens ou on pouvait constater l'évolution de la miniaturisation, aussi une salle sur le nombre d'or, sur le cryptage etc ..Tout cela sous forme d'atelier pédagogique, que même les écoles primaires pouvaient utiliser .. C'était passionnant .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."


  5. #4
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Les maths et le grand public...

    Bonjour,

    Il me semble que la martingale a déjà été identifiée :

    Il faut trouver un nom médiatique : "Programme d'entrainement Cérébral du Prof. Kawashima". Le professeur japonais ayant déjà été utilisé chercher plutôt un nom de professeur à consonance russes car il est reconnu, d'autorité publique, que les russes sont très fort en mathématiques.


    Ensuite Il faut être convainquant pour repousser les détracteurs: Expliquer que la cause n'est pas mercantile mais d'une utilité publique car elle contribue à nous rendre plus intelligent.

    Trouver un support informatique IN

    Puis l'affaire est dans le sac. Jackpot

    Patrick

  6. #5
    ramzi2

    Re : Les maths et le grand public...

    pour moi, les mathématiques c'est l'art de penser, et elle a un caractère expérimentale, qui ne peux être ressenti que par les sur-doués, ou les génies si vous voulez,les mathématiques c'est le langage du cerveau...un cerveau bien équilibré et très intelligent peut trouver les maths très intéressante. et en physique ou en chimie, c'est les maths qui règnent...je vous donne un exemple, grâce à i le nombre complexe, nous pouvons désormais résoudre les équation où delta est plus petit que zéro! et. un autre exemple en trigonométrie, la lois de cos 2a=cos²a - sin²a c'est une loi qui c'est créer par l'expérience et la philosophie de l'expérience...on ne calcul pas un angle par ces yeux!!!...c'est ce qui rend les maths, la mère des sciences.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    alien49

    Re : Les maths et le grand public...

    Citation Envoyé par ramzi2 Voir le message
    pour moi, les mathématiques c'est l'art de penser, et elle a un caractère expérimentale, qui ne peux être ressenti que par les sur-doués, ou les génies si vous voulez,les mathématiques c'est le langage du cerveau...un cerveau bien équilibré et très intelligent peut trouver les maths très intéressante. et en physique ou en chimie, c'est les maths qui règnent...je vous donne un exemple, grâce à i le nombre complexe, nous pouvons désormais résoudre les équation où delta est plus petit que zéro! et. un autre exemple en trigonométrie, la lois de cos 2a=cos²a - sin²a c'est une loi qui c'est créer par l'expérience et la philosophie de l'expérience...on ne calcul pas un angle par ces yeux!!!...c'est ce qui rend les maths, la mère des sciences.
    Salut,

    Encore quelqu'un sous l'emprise du cannabis ou quoi ? mdr
    En tout cas je me suis bien marré en lisant ces quelques lignes, sans vouloir être méchant...

    Sinon c'est vrai qu'à mon avis pour intéresser les foules à une expo sur les maths, il faut aller chercher du côté des maths appli, en cherchant si possible des anecdotes "amusantes". Exemple qui me passe par la tête : un tour du côté des probas avec l'engouement actuel pour le poker,...

  9. #7
    Alzen McCAW

    Re : Les maths et le grand public...

    bonsoir,

    une petite dernière, avant d'aller au pieut, c'est peut-être puérile ce qui va suivre mais c'est du vécu

    Quand j'étais tout petit (vraiment à quatre et cinq ans) je m'amusai dans ma tête (et "m'y exprimai" comme suit) à essayer de comprendre comment étaient collés ce que j'appelai les cailloux n° 1,2,3,4,5,6,7,8,9 et 10 ;
    Mais qu'est-ce qui permettait de passer d'un cailloux à l'autre sachant qu'avec le marteau on peut faire des morceaux de cailloux ; les morceaux d'un seul cailloux représentaient seulement ce cailloux ;
    Ainsi quand il n'y avait pas de cailloux c'était le vide, soit zéro des Adultes ; puis il fallait faire apparaitre un caillou, pour savoir quelle "grosseur" il avait entier, afin de pouvoir le casser en dix cailloux plus petit çà permettait de dire qu'il fallait 10 morceaux cailloux pour passer d'un cailloux entier à l'autre, et on pouvait aller jusqu'à "l'infini des milliards" en changeant le prochain dix en 2 plus 0, 1,2,3,4,...,9 puis en trois,...! mais alors le 10 n'existait pas purement ? c'était une construction, donc qu'est-ce qui colle 0,1,2,3,...,9 en sachant que chacun des dix morceaux de cailloux pouvaient à leur tour être cassés en dix, puis en dix, jusqu'à l'infini et que si j'allai à la même grosseur que les petits morceaux pour découvrir ce qui les collerai un jour, quand j'arriverai tout en bas ; ma vie serait finie avant, car on peut descendre à l'infini ; mais si je revenais voir à la grosseur de cailloux entiers on pouvait regarder le spectacle de plusieurs façon soit une ligne de cailloux soit une ligne de petit tas de poussière bien distinct soit une ligne continu mais alors la plus possible de distinguer un caillou d'un autre ni sa position disparu le zéro et fait la différence entres ce que j'appelais les numéros et les chiffres.
    Puis vînt l'idée qu'on pouvait me devoir des cailloux donc en reprenant le zéro j'ai dit que la ligne dans ma tête, allait de la zone des cailloux qu'on me doit très loin dans l'infini pour passer par une zone d'équilibre : le zéro, puis de repartir vers la zone des cailloux qui existe à l'infini des milliards. puis les morceaux de lignes pour faire des figures, puis voir qu'une ligne droite pouvait être courbe si on la regarde de coté, ou alors d'autre fois dire que on ne pouvait pas la voir si on la regarde de coté
    PLEIN DE trucs super biens pour conter les cailloux qui désormais pouvait prendre des couleurs, s'additionner s'enlever, se multiplier et se mettre en morceaux... faire des formes ... la goutte d'eau est une sphère déformée parce qu'elle tombe ? le tube de papier toilette c'est un losange quand on le dépli, pourquoi çà marche pas avec un carré ? les maths tout seul, s'était bien...


    PUIS est arrivée l'Ecole, les Maitres , leurs manières de dire "le calcul", et la lenteur et la bétise de leurs explications , les médecins scolaires et psychologues moralistes et les premiers très gros problèmes avec mes parents, et je m'est tué dedans.
    Finies les maths dans la tête... et j'ai traversé ma scolarité et mon enfance comme un cancre maltraité avec 4 de moyenne général en math, 5 au bac


    Je me croyait seul dans ce cas là...

    En regardant mes vieux bulletins de notes, la moyenne de la classe à toujours été très basse en math alors que bonne ailleurs, notamment physique méca et techno...... avec plein de maths !!! (perso et respectivement 15, 13 et 15 au bac)

    on ne peut pas dire que je n'aimais pas les maths, mais la manière trop formelle et psychorigide des cours et l'attitude désespérée des profs ... seul deux ont été de merveilleux pédagogues et C'était généralisé sur tous les élèves ayant eu ces profs, d'ailleurs on en parle encore entre parents anciens élèves, en ville ici tout le monde s'en souvient
    alors à mon humble avis, Effectivement, c'est les méthodes pour faire aborder les maths qu'il faut travailler.
    De la vraie pédagogie non d'une pi panthère

    bon m'enfin pour ma part j'y reprends vachement goût, et mes gamins ne déteste pas.

    Alzen
    Attention, vivre c'est mortel...

  10. Publicité
  11. #8
    hppc

    Re : Les maths et le grand public...

    moi j'aurais peut etre fait une expo avec les dimensions du nombre d'or, ou alors des figures geometriques geantes... je sais pas je donne des idees

  12. #9
    Tofu

    Re : Les maths et le grand public...

    Bonjour,

    pour tous ceux qui comprennent bien ce qui se passe lorsque c'est montre graphiquement, ca peut etre un plus par rapport au tableau noir d'animer une courbe ou une figure geometrique. C'est possible de creer de telles animations par l'intermediaire de Flash et de son langage de programmation ActionScript. Je pense meme qu'on peut arriver au ludique par ce biais.
    desole pour le manque de ponctuation

  13. #10
    Pïngouinche

    Re : Les maths et le grand public...

    Houla, que de réponses, je ne m'attendais pas à tout ça !

    Alors effectivement, beaucoup d'entre vous parlent du nombre d'or. C'est bien, mais c'est bateau. ca faisait partie des trucs bateaux qu'on déconseillait en TPE/TIPE, alors je ne sais pas s'il faut vraiment le conseiller en expo...
    Mais d'un autre côté, le fonds de commerce est effectivement très limité.

    Je pense de mon côté que c'est vraiment les applications des maths à la théorie des jeux qui doit être le truc le plus amusant. Le jeu du taquin, les martingales, les carrés magiques (le sudoku, si vous préférez...), les problèmes de placement dans des urnes... Il y a effectivement pas mal à creuser là-dedans. Mais enfin, ça ne fait qu'une seule expo ça

    Pour le reste, je ne vois pas vraiment comment rapprocher les maths du public...

  14. #11
    Cécile

    Re : Les maths et le grand public...

    Citation Envoyé par Pïngouinche Voir le message
    D'où un petit "défi" / sondage / brainstorming : Concrètement, imaginez-vous responsable de la programmation scientifique dans un CCSTI. Vous souhaitez donner aux maths plus de place. Quel type d'expo présenteriez-vous au grand public ? Sur quels thèmes, avec quel contenu ?
    Je pense que les maths peuvent être très visuelles. J'avais par exemple vu des scultures de formes mathématiques où il n'y a ni extérieur, ni intérieur (un peu comme le ruban de Moëbius, mais à 3 dimensions, tu connais sûrement le nom de ces formes mathématiques). Mais ça demande peut-être des moyens que n'a pas une CCSTI. Ca peut après déboucher sur des problèmes concrets de topologie dans l'industrie (genre comment gâcher le moins de textile pour fabriquer tel ou tel habit, grâce aux connaissances en topologie).

    Alors, selon vous, le fait d'être un matheux dans ce secteur est-il plutôt un avantage (car il y en a peu, et qu'on a besoin de personnes sachant susciter l'intérêt du public pour cette discipline) ; ou au contraire un handicap (car le public s'en fiche, et que des connaissances scientifiques seront inapplicables dans ce secteur, donc inutiles) ?
    Ce n'est ni un atout ni un handicap étant donné que personne ou presque ne fait de la communication uniquement dans un domaine. Et ce qui compte, ce n'est pas tant tes connaissances scientifiques que ta manière de raisonner, ta rigueur, et ta connaissance du monde scientifique.
    Formulée autrement, la question deviendrait : y a-t-il des débouchés dans la com' scientifique en math ?
    Formulé autrement : il y a aussi peu de débouché en com, que tu aies fait des maths ou d'autres sciences (ou même d'autres études). La com est un secteur assez bouché. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne trouve aucun boulot, mais il faut s'accrocher.

  15. #12
    Gwyddon

    Re : Les maths et le grand public...

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je pense que les maths peuvent être très visuelles. J'avais par exemple vu des scultures de formes mathématiques où il n'y a ni extérieur, ni intérieur (un peu comme le ruban de Moëbius, mais à 3 dimensions, tu connais sûrement le nom de ces formes mathématiques).
    Super bonne l'idée

    On appelle ça des bouteilles de Klein, pour info.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. #13
    Médiat

    Re : Les maths et le grand public...

    Très visuel aussi, et nécessitant un niveau de maths très variable :
    1. Tous les livres de Clifford Pickover (surtout Computers and the Imagination et Computers, Pattern, Chaos, and Beauty).
    2. Algorithme pour la création de coquillages : Algorithmic beauty of the seashells (ce point est ébauché dans un des livres de Pickover, mais développé par Meinhardt)
    Peut-être, mais c'est sans doute très difficile, faudrait-il ne pas se contenter de jolies applications et montrer ce qui, pour moi, est la vaie beauté des maths : la possibilité de manipuler facilement des abstractions parfois non, voire contre, intuitive. Depuis que j'ai montré à mon fils de 10 ans que 2x3 peut faire 0 (modulo 6), il est fasciné et n'arrête plus de me poser des questions...
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  17. #14
    Rhedae

    Re : Les maths et le grand public...

    En tout cas se serait bien que les maths soient perçus comme une activité ludique (ce qu'elle est à mon avis). Biensur le nombre d'or, les fractales, PI etc, sont des notions "bateau", mais réellement fascinantes par certains aspect, et je pense pas qu'il faille forcement les ignorer parce qu'en tant que mathématicien elles te sont connues . Pour des élèves cela n'est pas le cas souvent, est donc ça vaut la peine de s'y arrêter et peut être présenter ces notion sous des formes plus originales si en tant qu'intervenant tu ne veut pas mourir d'ennuis . A toi de suscité l'intérêt avec des moyen toujours diversifiés.

    Je crois pas qu'on puisse faire œuvre de pédagogie sans passer par la ludicité des démonstrations. Je conçois personnellement la pédagogie, non comme étant la transmission d'un savoir , mais la stimulation de la curiosité .

    J'etais intervenant pédagogique dans un cadre particulier de la biologie , et j'ai pu remarquer que j'atteignais l'objectif que j'avais fixé que si je théâtralisais ma prestation par exemple , étant passionné moi mm par ce que j'enseignais, je pense cela était déjà un avantage, mais aussi j'essayai de faire en sorte que les questions viennent prioritairement des élèves , et dans ce cas c'etait quasi gagné pour mon objectif pédagogique, et meme parfois quand la mayonnaise prennait mes prestation durée 3 heures au lieu de 2 tant les élèves ressentait la facinations de comprendre .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  18. #15
    Cécile

    Re : Les maths et le grand public...

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    On appelle ça des bouteilles de Klein, pour info.
    Merci.
    Le seul obstacle, c'est que ça ne doit pas être facile à sculpter. Celles que j'avais vues (en photo seulement) étaient en verre, si bien qu'on voyait bien l'intérieur aussi.
    D'une manière générale, la topologie me semble un des domaines les plus faciles à illustrer (du moins tant qu'on reste à un nombre raisonnable de dimensions).

  19. #16
    Gunman

    Re : Les maths et le grand public...

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Merci.
    Le seul obstacle, c'est que ça ne doit pas être facile à sculpter. Celles que j'avais vues (en photo seulement) étaient en verre, si bien qu'on voyait bien l'intérieur aussi.
    D'une manière générale, la topologie me semble un des domaines les plus faciles à illustrer (du moins tant qu'on reste à un nombre raisonnable de dimensions).
    Attention, les "vraies" bouteilles de klein ne peuvent pas être représentées correctement en 3 dimensions, il en faut 4 normalement ! Les bouteilles en verre que l'on peut voir un peu partout ne sont que des représentations en 3D (assez esthétiques ceci dit )

    voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouteille_de_klein

  20. #17
    Cécile

    Re : Les maths et le grand public...

    Merci Gunman. Heureusement qu'il y en a de plus forts que moi en maths (mais ce n'est vraiment pas difficile )

  21. #18
    Bahanix

    Re : Les maths et le grand public...

    Bonjour,

    Les probabilités et les statistiques me semblent une bonne idée pour une approche concrète des mathématiques. Je pense par exemple aux "astuces mathématiques" pour gagner aux jeux de hasard avec mise (en misant a chaque fois le double jusqu'au gain, a condition que le gain soit d'au moins 2x la mise - et d'avoir une jolie somme de départ).

    Au lycée, j'ai souvenir d'un exo qui montrait que la casserole idéale (dans le sens du message de Cécile : le moins de gâchis de matériaux possible) avait un rayon égale à sa hauteur (par contre la ptite démo captera pas forcément l'attention de tous ^^").

    Pour revenir aux proba, exposer quelques formules non triviales ayant produits des avancées intéressante, genre la loi de Poisson qui, pour une précision "honnête", divise les temps de calcules par beaucoup =)

    Et pour les stats, montrer comment les maths permettre d'effectuer des sondages efficacement et comment en exploiter des résultats (bon comme ça, j'ai pas trop d'idée sur ce que ça peut donner d'un point de vue ludique, mais j'ai souvenir d'une émission "C'est pas Sorcier" à ce sujet : il peuvent être une bonne source d'inspiration =)).

    Ce sont quelques idées qui me viennent à l'esprit, et c'est pas forcément le cœur des maths, mais c'est le genre de choses qui m'ont interpelées à l'époque.

    Il y a aussi les paradoxes qui pourraient attirer la curiosité, genre le coup du jeu TV où il y a 3 portes, derrière l'une d'elle une voiture, le joueur en choisis une, le présentateur en révèle une autre (vide) et lui demande s'il souhaite changer son choix. Que faire à la place du joueur.

    Bonne soirée à tous
    Dernière modification par Bahanix ; 26/02/2008 à 22h54.

  22. #19
    Tofu

    Re : Les maths et le grand public...

    Bonjour,

    toujours a propos de Flash, il est egalement possible de rendre les figures et les courbes interactives. J'avais par exemple commence a coder une parabole dont les parametres peuvent etre changes de maniere continue tout cela dans un repere dynamique. Peut-etre que ce genre de choses est deja possible avec les calculatrices actuelles mais je pense qu'on peut aller bien plus loin dans l'interactivite et le ludique avec un vrai PC.
    desole pour le manque de ponctuation

  23. #20
    Pïngouinche

    Re : Les maths et le grand public...

    Re-hello tout le monde,
    Une question assez directement en lien avec le topic : la fête de la science 2008 se déroulera en novembre, et a priori (d'après ce que j'ai entendu) n'importe qui peut présenter un projet d'animation, d'exposition, etc. Il (faut et il) suffit pour cela d'être épaulé par au moins un chercheur qui validera les travaux, et d'obtenir le soutien de la délégation régionale qui programme la fête de la science.

    Par exemple, si je voulais, en tant que pauvre chtit étudiant de L3 Math, être porteur d'un projet d'animation sur les math, j'aurais mes chances ?
    A force de réfléchir à la question, j'ai fini par élaborer un projet assez précis sur le thème des mathématiques dans la théorie des jeux (de logique, de hasard, d'argent, etc). Si je souhaite le présenter à la fête de la science, quelles sont les démarches exactes à entreprendre ?

Discussions similaires

  1. Optique adaptative grand public
    Par Le_gabe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/08/2007, 14h09
  2. Un article critique sur une revue grand public
    Par bibal dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/11/2006, 20h29
  3. Windows Vista : une version test destinée au grand public... averti !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/06/2006, 15h27
  4. Journée Grand Public Astrophysique
    Par nissart7831 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 182
    Dernier message: 14/05/2006, 16h56