Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Obésité dans les îles.




  1. #1
    ClaudeH

    Obésité dans les îles.

    Bonjour..

    Je viens de passer 3 semaines de rêve en Guadeloupe.
    Une chose m'a étonné concernant la population.!
    Une grande majorité de femmes (guadeloupéennes) sont en surcharge pondérale, alors que les hommes ne le sont pas. Ce n'est pas une critique, mais une constatation.
    Dans cette ïle, l'alimentation de base est riche en féculent, ( Igname, Madère, Patate douce, Manioc, Fruit à pin, etc..), et l'Avocat, Etc..
    Les boissons locales, sont très riches en sucre. (jus de carambole, goyave, corossole, mangue, canne à sucre, papaye, et autres fruits...et autres boissons locales ). Sans compter le petit Rhum.
    Hommes et femmes guadeloupéens consomment alors les mêmes aliments.
    Comment se fait-il que l'obésité touche majoritairement les femmes de cette île.?
    Je suppose qu'un facteur hormonal entre en jeu. ?
    Pourriez-vous me donner plus d'explications.?
    Merci..?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    _Ulysse_

    Re : Obésité dans les îles.

    C'est simplement qu'elle mangent plus .

    Non sans rire il est peu être dans leurs habitudes que les femmes se "nourrissent bien" . Il ne faut pas non plus oublier que les hommes brûlent plus d'énergie même à poid égal. Une femme qui mange autant qu'un homme sera donc plus "grosse".

  4. #3
    Fritillary

    Re : Obésité dans les îles.

    Mais aussi il pourrait etre la race des gens. J'imagine que tu as vu des gens noirs, n'est-ce pas?
    Les femmes noires en general, sont plus rondes que des femmes chinoises (pour dire une autre race).


  5. #4
    Gui hua

    Re : Obésité dans les îles.

    bon déjà je te conseille de ne pas utiliser le mot "race" pour désigner ce qui est en réalité des populations différentes (en effet l'humanité ne se divise pas en sous-groupe avec des différences génétiques marquées). Mais bon c'est un autre débat...
    Par contre je pense que tu as raison sur le fait que généralement les africaines ont plus de formes (mêmes les minces), et les asiatiques non.


    Pour la question peut-être que plusieurs facteurs entrent en jeu : culturels, génétiques...
    je ne serais pas étonnée d'apprendre que la génétique y est pour quelque chose, A Hawaï la population souffre également d'obésité et j'ai lu dans un article du NG que la génétique jouait un grand rôle, et surtout du fait que cette population assimilait mal la nourriture occidentale.

    De plus la Guadeloupe importe beaucoup, et souvent c'est une nourriture grasse (chips...).
    Quant à savoir pourquoi seules les femmes sont concernées, je pense que c'est hormonal.

  6. #5
    _Ulysse_

    Re : Obésité dans les îles.

    En métropole aussi les femmes sont plus rondes , même si l'écart est peut être moindre une étude récente mettait en évidence qu'en france métropolitaine ces 10 dernières années les hommes ont pris 3 Kilos tandis que les femmes en ont pris 7 Kilos ( on est en train de suivre les américains )

    Pour (une partie) de l'afrique et pour la guadeloupe le problème d'écart entre homme et femme est essentiellement culturel .
    Les antillais sont les descendants des esclaves amenés d'afrique;
    Les MAORIs par contre sont des populations ayant peuplé différentes îles, les plus prédisposés à résister à un long voyage en mer ont eu un avantage sur les autres , c'est pour cela qu'ils sont génétiquement prédisposés à l'obésité.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ClaudeH

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par Gui hua Voir le message
    bon déjà je te conseille de ne pas utiliser le mot "race" .
    Tout à fait d'accord.
    Citation Envoyé par Gui hua Voir le message
    De plus la Guadeloupe importe beaucoup, et souvent c'est une nourriture grasse (chips...).
    Les produits importés sont excessivement chers, et je ne pense pas que les antillaises les consomment à outrance. Exemple, une bouteille de sirop d'orange d'un litre coûte 3 euro environ.
    Citation Envoyé par Gui hua Voir le message
    Quant à savoir pourquoi seules les femmes sont concernées, je pense que c'est hormonal.
    Je conçois qu'il puisse y avoir un facteur hormonal, mais de là à constater qu'une grande majorité des antillaises soit en surgarge, je ne comprends pas.
    Pourrait-on parler d'un facteur héréditaire.??

    Cordialement

  9. #7
    Pope

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Pourrait-on parler d'un facteur héréditaire.??
    pas obligatoirement, l'obésité n'est pas forcement due a l'hérédité, une réflexion intéressantes et qui est surement a prendre en compte c'est que l'Homme brule beaucoup plus de calories qu'une femme, ce qui sur des années peut engendrer une surcharge pondérale chez la femme, mais le facteur héréditaire n'est pas obligatoirement faux mais je ne pense pas que cela s'applique chez toutes les femmes...
    mais c'est vrai que ce phénomène est relativement étrange.

  10. Publicité
  11. #8
    ClaudeH

    Re : Obésité dans les îles.

    Bonjour..
    Merci pour tous les messages, mais je constate que nous n'en sommes qu'à des suppositions. Il aurait été judicieux qu'un spécialiste puisse donner son avis.

    Amicalement.

  12. #9
    vilveq

    Re : Obésité dans les îles.

    N'y a t'il pas une raison culturelle.
    Historiquement les femmes plus ronde avaient plus de chance de trouver un mari. Les rodeurs étaient un signe de beauté.
    La famille gave la petite fille, ça fait partie des traditions.
    Je me souviens d'un reportage sur une jeune femme originaire d'une ile mais vivant en france, critiquant sa mère pour l'avoir gaver toute petite.
    Cette jeune femme était en effet obèse. Sa mère lui disant que c'était la tradition, qu'elle avait été éduqué comme ça ,que les critères de beauté étaientt différent, etc ..

  13. #10
    mh34

    Re : Obésité dans les îles.

    Et si l'explication tenait en partie aux grossesses?
    Dans la grande majorité des cas, les femmes qui prennent trop de poids pendant leur grossesse ne reviennent pas à leur poids initial ; et de grossesse en grossesse, cet excès de poids ne fait que s'accentuer. Peut-être est-ce là une partie de l'explication...

  14. #11
    Fritillary

    Re : Obésité dans les îles.

    <<bon déjà je te conseille de ne pas utiliser le mot "race" pour désigner ce qui est en réalité des populations différentes (en effet l'humanité ne se divise pas en sous-groupe avec des différences génétiques marquées). Mais bon c'est un autre débat...>>

    Et alors, quel est le probleme?
    Ou je dis quelque chose contraire a ce que tu dises??
    Tu as define ce que pour moi c'est une race.
    Je ne dis pas qu'il y a de differents speces d'humains ou subhumains ou rien de pejorative.

    Les gens aiment s'offendre sans aucun raison

  15. #12
    JPL

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par Fritillary Voir le message
    Les gens aiment s'offendre
    Quelqu'un a-t-il un dictionnaire ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. #13
    ClaudeH

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Quelqu'un a-t-il un dictionnaire ?
    Tu es trop cool J.P.L.
    Car aucune phrase de Fritillary n'est correctement construite. Sans compter les fautes de frappe, ponctuation, orthographe. Bon Bref.
    Certaines personnes ont un vocabulaire «restreint», et ne maîtrisent pas les règles fondamentales de la grammaire.
    Bon j'y vais un peu fort, mais, tous les participants se rendent bien compte qu'il n'est pas évident de saisir les propos d'une personne qui nie le «be a ba» de notre langue.
    Je présente mes excuses à Fritillary car je le vise particulièrement, mais je pense qu'il comprendra ma critique s'il prend soint de relire attentivement son # 11.
    Bon....
    Je pense que Fritillary utilise le mot «race» concernant les humains dans un contexte qui n'est absolument pas péjoratif.
    Nous n'allons pas débattre encore et encore de la signification de ce mot qui est employé à tort et à travers concernant les humains.
    Mais pour en revenir au sujet initial.
    Peut-on faire une combinaison d'un facteur culturel, hormonal, et héréditaire.?
    Je me suis aussi rendu compte que les hommes de cette île n'attachaient aucune importance aux rondeurs «disproportionnées» de ces femmes.
    Amicalement.

  17. #14
    Gui hua

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Peut-on faire une combinaison d'un facteur culturel, hormonal, et héréditaire.?

    Amicalement.
    c'est très probable.

    Sinon sur le mot "race" je sais bien que l'intention n'était pas mauvaise et que tu ne voulais peut-être pas être insultant, Fritillary, mais je voulais juste te dire que le mot "race " ne se dit pas pour des humains, à titre d'info. Enfin... point final.

  18. #15
    Corazon

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Bonjour..
    Merci pour tous les messages, mais je constate que nous n'en sommes qu'à des suppositions. Il aurait été judicieux qu'un spécialiste puisse donner son avis.

    Amicalement.
    Bonjour. Sans être un spécialiste de l'obésité:

    À la base il est physiologiquement normal que la femme ait une surcharge de tissus adipeux, surtout après avoir enfanté puis en post-ménopause.

    Il y a d'autres terrains qui entrent en ligne de compte dans l'obésité, dont la génétique, la culture culinaire nationale, locale, familiale, socio-économique etc. Maintenant, ces dits terrains n'expliquent pas en soit la différence que vous dites avoir remarquée entre un groupe obèse (femmes) vs un groupe non obèse (hommes). Cela peut donc nous renvoyer à la comparaison de la sédentarité respective à chaque groupe. Se peut-il que, outre la donne physiologique qui fait que la femme a plus de chances d'avoir un surplus adipeux, les hommes en Guadeloupe sont tout simplement plus actifs physiquement?

    ...du peu que je connais de ce type d'endroit, c'est fort possible.

    Donc:
    - physiologique: oui;
    - sédentarité distincte: potentiellement oui.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  19. #16
    maelhia

    Re : Obésité dans les îles.

    Bonjour,

    Je suis Guadeloupéenne et j'y vis, l'argent est un problème mais il nous empèche pas de manger, faut savoir qu'on ne mange pas uniquement des madères, ignames, Fruits à pain ... on mange plutôt de la nourriture importée, c'est même un problème car nous ne mangeons pas suffisamment local.
    Par contre si les riz et autres proviennent d'aillleurs, nous avons des plats traditionnels qui eux sont gras je vous donnerait l'exemple du riz et colombo, un plat excellent certes mais rempli de calories, le dombré et crevette ou queues à cochon et riz et crabes ect...
    Nous aimons manger voilà le truc de nos grosses fesses : manger sans compter et presque pleurer ensuite, presque car nous ne cultivons pas le " t'es maigre donc t'es belle" mais le "t'es maigre donc t'es malade"

    Une personne maigre chez nous est mal vu, encore pire un enfant maigre... c'est un enfant qu'on ne nourrit pas, je dit maigre et pas mince car la différence est infime.

    La tradition veut que l'on mange "bien" (copieusement) et ça dès l'enfance ensuite on ne peut pas canger nos habitudes.

    Bon la différence entre les rondeurs des hommes et des femmes, il est vrai que les jeunes hommes sont minces la plus part mais les hommes ont pour la plus part un gros ventre dû au repas et à l'alcool aussi.

    Les hommes dépenses plus de calories que les femmes, un homme ce n'est pas une femme, l'homme n'est pas cobnstitué de la même manière que la femme je pense (oui supposition) qu'il s'agit des hormones.


  20. #17
    CEJ

    Re : Obésité dans les îles.

    Nous sommes des élèves de première S, et notre sujet de travaux personnels encadrés porte sur l'obésité chez les jeunes guadeloupéens. Nous vous demandons de nous tenir au courant de vos connaissances à ce sujet svp , car toute nouvelle source est la bienvenue (cartes, liens, nouvelles infos).
    Quels différence avec la France en elle-même pouvez vous faire, (statistiques, chiffres, etc.)?
    Merci bcp.

  21. #18
    camaron

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par CEJ Voir le message
    Nous sommes des élèves de première S, et notre sujet de travaux personnels encadrés porte sur l'obésité chez les jeunes guadeloupéens. Nous vous demandons de nous tenir au courant de vos connaissances à ce sujet svp , car toute nouvelle source est la bienvenue (cartes, liens, nouvelles infos).
    Quels différence avec la France en elle-même pouvez vous faire, (statistiques, chiffres, etc.)?
    Merci bcp.

    Concernant les élèments culturels de l'obésité, il existe une etude trés reconnue sur le sujet à Fleurbaix Laventie. http://www.flvs.fr/

    Depuis plus de 15 ans des actions d'éducation à la santé et au comportement alimentaire ont été mis en place d'une manière ouvertement participative. Les résultats incontestables par rapport aux autres communes environnantes sur le taux d'obèse dans la population montre en tous cas qu'une des explications de l'obésité est comportementale. Et même si elle est culturelle, l'éducation permet d'évoluer sur cette composante de manière nette et non "traumatisante".
    Dernière modification par camaron ; 23/11/2008 à 11h36.

  22. #19
    camaron

    Re : Obésité dans les îles.

    Il y a aussi des études sur les comportements filles/garcons. Pas totalement reproductibles dans le contexte antillais. Mais je pense que la guadeloupe est marquée par ses comportements francais comme ceux de ces villages de la frontière belges il y a des idées transposables.


    Deschamps V , M.

    ...La prévalence de l'obésité des enfants ne cesse d'augmenter. Face à cette situation, la compréhension des comportements alimentaires et du mode de vie des enfants est un enjeu majeur. Ce travail décrit les comportements de 278 enfants issus de l'étude Fleurbaix Laventie Ville Santé II (FLVS II). La description porte sur les consommations alimentaires, les préférences alimentaires, la manière de s'alimenter (activité pendant les repas, grignotage ...), mais aussi les préoccupations pondérales et des indicateurs de mode de vie tels que le sommeil ou les activités extra-scolaires. Dés 8 ans il existe des différences de comportements entre les filles et les garçons. Les garçons ont des apports énergétiques plus importants que les filles, mais la répartition des nutriments est identique dans les deux sexes. Les seuls aliments qui tendent à être plus consommés par les filles sont les fruits. Les aliments les plus appréciés par les enfants sont les pâtes et les frites et les moins aimés sont les fromages allégés et la margarine. Les filles affectionnent moins la viande que les garçons. Dés l'enfance, les préoccupations pondérales sont marquées surtout chez les jeunes filles. A 12 ans, 50 % des filles se trouvent grosses et veulent perdre du poids. Les garçons considèrent manger plus rapidement que les enfants de leur âge et ils se resservent plus fréquemment que les filles. En termes de mode de vie, les filles regardent autant la télévision que les garçons mais lisent plus. Si les garçons sont plus nombreux à pratiquer une activité sportive en compétition les filles sont plus souvent inscrites à une activité artistique.



    Journal de pédiatrie et de puériculture 2004 ; 17 :7 5-82

  23. #20
    CEJ

    Re : Obésité dans les îles.

    Merci. Notre travail comporte 3parties :
    - un état des lieux ( situation actuelle, étude comparative des pb de poids entre la Guadeloupe et la France, étude comparative entre filles et garçons, selon leur âge, témoignages, etc.) Tout en sachant que nous n'étudirons que la partie adolescente de la population.

    - une hypothèse sur les raisons d'une telle évolution de l'obésité

    - une manière d'y remédier, et d'éviter la maladie.

    Le plus délicat dans notre travail est le fait qu'il ne s'agisse que d'une étude sur la situation de l'obésité en guadeloupe, c'est pour cela que ce débat du forum nous a particulièrement interressé.

    Nous espérons des réponses de votre part, car toute aide extérieure sera la bienvenue...

    Merci.

  24. #21
    Scientifique 032

    Re : Obésité dans les îles.

    BOnjour, je me nomme Scientifique 032, je travaille dans la zone restrainte 51, en biais avec la France, je ne peux nommer, car c'est un secret d'état. J'ai des informations concernant la biodiversité grandissante de la GUadelouppe. En effet, l'agglomération économique a un rapport direct sur l'Obésité des femmes. POurquoi poserez-vous cette question. La réponse est très simple. Le sol du nord de la Guadeloupe est plus riche en nitrate que le potagier même de Monsieur Bush. Tous les agriculteurs du carottes devraient achteter des actions complémentaires des sols du Nord car il y a de L,argent a faire dans cette direction. ET, suite à plusieurs expériences, moi, et mon groupe de la zone 51, que je vous rapelle, est une zone restrainte, nous avons remarquer que la Guadeloupe est une île ronde. Les femmes étant très influencable, se sont laissées embarquées la-dedans et sont devenues rondes.

  25. #22
    Scientifique 032

    Smile Re : Obésité dans les îles.

    DEschamps V.M est n'est pas un vrai scientifique et il dit du caca.

  26. #23
    JPL

    Re : Obésité dans les îles.

    Ça y est : on a droit à la zone 51 ! Bon, je laisse un instant pour distraire les lecteurs...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #24
    myoper

    Re : Obésité dans les îles.

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Ça y est : on a droit à la zone 51 ! Bon, je laisse un instant pour distraire les lecteurs...
    Merci ...
    C'est pas tous les jours qu'on voit ça.

  28. #25
    ClaudeH

    Re : Obésité dans les îles.

    Bonjour.
    Pour en revenir au sérieux de cette discution.
    Nous avons remarqué mon épouse et moi lors de notre séjour en Guadeloupe, qu'une grande majorite de magazin d'habits féminins proposait une gamme de pantalon dont la coupe était adaptée à la cambrure et aux surcharges pondérales manifestement fessières de nos amies guadeloupéeennes.
    Je suppose alors qu'il a eu une sorte d'adaptation des couturiers concernant la morphologie de la population féminine de cette ile.
    Je ne crois pas qu'une adaptation se fasse du jour au lendemain, mais fait partie de tout un processus de constatation, et de modification par rapport à un événement.
    Donc, nos guadeloupéennes étaient-elles minces à une certaine époque, et leur morphologie a t-elle évoluée, de génération en génération, par un facteur culturel(nouriture, ou autre) ou hormonal qui fait qu'elles soient en surcharge pondérale.?
    Cordialement. Claudeh.

  29. #26
    CEJ

    Re : Obésité dans les îles.

    Merci de vos réponses... Nous avons entendu parler d'une molécule responsable de l'obésité du moins qui serait responsable de la suralimentation.
    En auriez-vous entendu parler ?

  30. #27
    JPL

    Re : Obésité dans les îles.

    Il s'agit de la ghréline.
    On en parle incidemment ici
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...sommeil_17443/
    http://www.futura-sciences.com/fr/do...845/c3/221/p2/
    Fais une recherche sur internet avec ce mot.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  31. #28
    CEJ

    Thumbs up Re : Obésité dans les îles.

    Merci de toutes vos réponses. Nous avons appris l'existence d'une molécule 26RFamide, stimulant l'apétit, et souvent appelée "coupe-faim". Auriez-vous des précisions à nous donner là-dessus? Effectivement, nous n'avons trouvé qu'un seul site français abordant le sujet de cette molécule...

    Merci.

  32. #29
    JPL

    Re : Obésité dans les îles.

    Je n'avais pas entendu parler de cette molécule mais je crois posséder un minimum de logique : qualifier de coupe-faim une molécule qui stimule l'appétit... cherchez l'erreur !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - En bref : les îles-paradis de Dubaï vues de l'espace
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/02/2008, 11h09
  2. Actu - Palm Islands : les îles-paradis de Dubaï inquiètent les écologistes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/07/2007, 20h03
  3. Un violent tsunami déferle sur les Îles Salomons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2007, 10h27
  4. Les îles du Nord-Ouest d'Hawaï érigées en Monument National
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/06/2006, 05h48
  5. Un grand séisme secoue les îles Tonga
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/05/2006, 13h43