Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Eoliennes offshore et faune sous-marine



  1. #1
    Dick Turpin

    Angry Eoliennes offshore et faune sous-marine


    ------

    Bonjour à tous.

    J'ai vu récemment un reportage sur une chaîne Nordique au sujet de l'implantation d'éoliennes offshore, c'est-à-dire en mer, à quelques kilomètres des côtes.

    Ce que j'en ai retenu :
    - La construction de parcs d'éoliennes en mer est plus chère que des constructions à terre.
    - Le rendement de ces éoliennes est meilleur car le vent est plus puissant en mer et surtout plus stable.
    - Le panorama est moins dénaturé
    - Les voisins râlent moins a priori

    Ceci dit, un certain nombre de personnes, généralement des pêcheurs et/ou des écologistes craignent pour l'impact de ces éoliennes sur les animaux. En effet, implanter des champs d'éoliennes n'importe où peut poser certains problèmes pour l'écosystème si, par exemple, elles sont situées dans des zones de reproduction de certaines espèces. Une étude préliminaire sur l'impact de l'implantation des éoliennes en mer est donc très importante.

    On peut distinguer deux phases :
    - L'installation des éoliennes. Les mâts des éoliennes sont enfoncés dans le sol à quelques mêtres de profondeur par un système qui rappelle celui du marteau et de la pointe (pillonement). (une étude Britannique montre que les systèmes d'écho-location des dauphins sont très perturbés pendant cette phase - http://www.edie.net)
    - Le phase de fonctionnement.
    +Pour ce qui est du domaine aérien, on dispose d'un certain nombre d'informations qui montre que peu d'oiseaux viennent se suicider sur les pales des éoliennes. Ceux-ci sont éloignés par le bruit des éoliennes et surtout par le bruit du vent.
    +Pour ce qui est du domaine sous-marin, il semble que le son se propage essentiellement le long du mât puis dans la mer sur une certaine distance, en fonction de la fréquence émise.




    Pour pouvoir modéliser l'impact qu'aura une éolienne sur la faune aquatique, il faudrait connaître les fréquences des ondes acoustiques émises dans les deux phases (installation et mode normal) ainsi que le niveau de bruit (dB) émis sous l'eau.

    Or, aucune donnée officielle de ce type n'est actuellement publiée, ni donc vérifiée, ni contestée.

    Résultat : on voit germer de plus en plus de sociétés qui implantent des éoliennes offshore. Certes, en France, elles sont censées fournir des études environnementales prouvant que les écosystèmes présents ne risquent rien, mais, faute de données officielles publiques sur lesquelles s'appuyer, il est impossible de vérifier ces preuves.


    Si quelqu'un a des informations complémentaires sur le sujet, çà m'intéresse.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Lord Predator

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Les reportages "écolo" sont toujours néfastes pour le jugement, ils se placent dans un cadre de pensés étroit qui n'a de raison d'être que pour la nature, ce qui est louable certes, mais loin d'être rationel, de plus,
    il en rajoute toujours un peu

    - La construction de parcs d'éoliennes en mer est plus chère que des constructions à terre.
    De moins en moins, et encore l'énergie éolienne en mer est beaucoup plus fort, beaucoup plus constant, ce qui fais un Kwh beaucoup plus productif.

    - Le rendement de ces éoliennes est meilleur car le vent est plus puissant en mer et surtout plus stable.
    Désolé, j'avais pas lus, je dois me grouillé d'allé mangés ^^

    - Le panorama est moins dénaturé
    Je trouves les éoliennes plutôt esthétique personnellement.

    - Les voisins râlent moins a priori
    Il n'y a qu'a voir les adhérents a "Vent de Colére" une association qui veut le beurre et l'argent du beurre ...

    Ceci dit, un certain nombre de personnes, généralement des pêcheurs et/ou des écologistes craignent pour l'impact de ces éoliennes sur les animaux. En effet, implanter des champs d'éoliennes n'importe où peut poser certains problèmes pour l'écosystème si, par exemple, elles sont situées dans des zones de reproduction de certaines espèces. Une étude préliminaire sur l'impact de l'implantation des éoliennes en mer est donc très importante.
    C'est a relativisé, peut-être au contraire que c'est extrémement bénéfique pour la faune et la flore aquatique, les fondations étant en béton ...
    je crois qu'on en met même en Méditerrané simplement pour rétablir des habitats aquatique ...

    Cordialement,

    P.S: Je reviendrai prochainement
    Pour toute l'humanité ! L.P

  4. #3
    Lord Predator

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    C'est dommages qu'un tel sujet n'attire pas grand monde.

    Je vais en profités pour confortés mon avis quelques peu imprécis dû a mon manque de temps ^^

    Il n'y a qu'a voir les adhérents a "Vent de Colére" une association qui veut le beurre et l'argent du beurre ...
    J'oubliais ... ils veulent aussi la crémiére !

    Dernier procés en date (il manque pas de toupet comme même, si j'en avais un sous la main, je lui dirais ma façon de pensés, a ces égocentriques!!)

    Un tribunal qui a donné "raison" a "Vent de Bocage" une association un peu prés aussi ouverte que "Vent de Colére" qui va faire sauter les derniers remparts aux dévelloppement de l'éolien en République Française, tous se que j'espére, c'est que l'Union Européenne retourne le jugement contre leurs auteur.

    Et le pire, c'est que j'en fais de la pub, même si elle est négatif

    Je ne dis pas qu'ils n'ont pas raison sur certain point, le dévelloppement de l'éolien doit être fais de maniére réfléchis, le probléme c'est qu'ils sont obstinés dans leurs "colére" simplement parceque EDF E.N a placé 3 éoliennes devant leurs portail ...

    Rachat de l'électricité éolienne : l'Etat condamné

    Cordialement,
    Pour toute l'humanité ! L.P

  5. #4
    b_valbelle

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Je me permets de répondre à tes critiques sur les "antiéoliens".

    "J'oubliais ... ils veulent aussi la crémiére !" [/B][/I][/B]

    => je ne vois pas en quoi lutter contre l'implantation des éoliennes sur nos paysages va rapporter de l'argent et "des crémières" à ces gens ??? Ceux qui se font de l'argent, c'est plutôt les exploitants éoliens qui béneficient de par la loi d'une obligation d'achat de l'électricité dite "verte" de la part d'EDF à un prix beaucoup plus fort que celui du marché.

    => sur le paysage, il s'avère que ceux qui n'ont pas les éoliennes à coté de chez eux trouvent les éoliennes trés belles, et ceux qui habitent à coté trés moches. Il y a donc un débat.


    "Dernier procés en date (il manque pas de toupet comme même, si j'en avais un sous la main, je lui dirais ma façon de pensés, a ces égocentriques!!) "

    Il faut savoir que des questionnements forts se posent sur les éoliennes :
    le système électrique français est à peu prés capable de gérer les 1.5% de production éolienne actuelle. Et si on atteignait des niveaux de 10% ou plus ? Les éoliennes pourraient provoquer des pannes de courant, comme celle de novembre 2006.

    B.V.

  6. #5
    sebosst

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par b_valbelle Voir le message
    le système électrique français est à peu prés capable de gérer les 1.5% de production éolienne actuelle. Et si on atteignait des niveaux de 10% ou plus ? Les éoliennes pourraient provoquer des pannes de courant, comme celle de novembre 2006.
    Ceci à cause du manque de stabilité de la source éolienne j'imagine ? D'où justement l'interêt de l'éolien off-shore :

    Citation Envoyé par Dick Turpin Voir le message
    - Le rendement de ces éoliennes est meilleur car le vent est plus puissant en mer et surtout plus stable.
    De plus, la beauté de ces éoliennes n'a plus tellement d'interêt en mer et permet de réaliser de plus grands parcs comme ça le paysage est "dénaturé" pour seulement quelques sites.

    Citation Envoyé par b_valbelle Voir le message
    de l'électricité dite "verte"
    B.V.
    Il me semble que l'éolien est plus "vert" que le photovoltaïque, que les centrales au charbon, voire le nucléaire (en considérant les déchets comme extrêmement polluant), cependant il me semble que c'est moins propre que l'hydraulique, mais réaliser 100% de la production électrique avec cette source me parait tout simplement impossible pour le moment, d'où l'interêt de l'éolien (même si ce n'est pour l'instant que très faible comme production).

    Cordialement,

    Sebosst

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Lord Predator

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Enchantés b_valbelle,

    Ma répionses sera brêves, pour le moment, je suis fatigués, je souhaiterais allés me couchés ....

    => sur le paysage, il s'avère que ceux qui n'ont pas les éoliennes à coté de chez eux trouvent les éoliennes trés belles, et ceux qui habitent à coté trés moches. Il y a donc un débat.
    C'est vrai, tu as raison, il se trouve que je penses que je serai honnorer d'avoir une éolienne devant chez moi, juste au moment de sortir, et mieux encore si je pouvais voir cet éolienne depuis mon balcon

    Cordialement,
    Pour toute l'humanité ! L.P

  9. Publicité
  10. #7
    Cécile

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Citation Envoyé par b_valbelle Voir le message
    Il faut savoir que des questionnements forts se posent sur les éoliennes :
    le système électrique français est à peu prés capable de gérer les 1.5% de production éolienne actuelle. Et si on atteignait des niveaux de 10% ou plus ? Les éoliennes pourraient provoquer des pannes de courant, comme celle de novembre 2006.
    Ce n'est pas ce que dit RTE, le gestionnaire du réseau électrique français, qui est quand même le mieux placé pour donner un avis fiable et dépassionné.
    Dans Environnement Magazine de juin 2008, Jean-Louis Javerzac, de RTE, dit que "le chiffre de 30 % maximum d'énergies intermittentes, souvent évoqué, est historiquement lié à l'expérience de la Crête où cela commençait à poser problème. Mais la Crête est assez isolée et ce chiffre pourrait probablement être dépassé en Europe."
    Donc
    - déjà, tout le monde (hors les intégristes de Vent de Colère et autres) s'accordait à dire que jusqu'à 30 %, pas de problème
    - l'expérience montre que les pays très interconnectés et disposant de plusieurs régimes de vent, pourraient avoir bien plus de 30 % d'énergies éolienne. Pour rappel, la France est interconnectée avec l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique, la Suisse, l'Italie et l'Espagne, et dispose de trois régimes de vent indépendants (Manche, Méditerranée, Atlantique).

    Enfin, le black-out de novembre 2006 n'est pas dû aux éoliennes, contrairement à ce que certaines rumeurs (lancées par qui ? pas besoin de chercher très loin) ont propagé.
    Au contraire, plus la production d'électricité sera d'origine variée (nucléaire, hydroélectricité, thermique et renouvelables), et décentralisée, plus les risques de black-out seront faibles.

  11. #8
    b_valbelle

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Ce n'est pas ce qu'on peut lire sur le site de RTE :
    http://www.rte-france.com/htm/fr/accueil/coupure.jsp . En gros, l'éolien oui, mais il va falloir développer des outils pour le gérer !

    Je pense par ailleurs qu'il est difficile de comparer un pays comme la Crète et l'Europe électrique => il y a beaucoup plus de demande en Europe !

    Heureusement que les pays qui ont beaucoup d'éoliennes peuvent béneficier des interconnecions européennes et donc des producteurs nucléaires !
    Dernière modification par JPL ; 17/08/2008 à 14h37. Motif: Suppression d'une citation inutile

  12. #9
    Cécile

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Citation Envoyé par b_valbelle Voir le message
    Ce n'est pas ce qu'on peut lire sur le site de RTE :
    http://www.rte-france.com/htm/fr/accueil/coupure.jsp . En gros, l'éolien oui, mais il va falloir développer des outils pour le gérer !
    Je ne vois rien de contradictoire avec ce que j'ai dit. Pour tout développement de moyen de production électrique, il faut développer les réseaux électriques correspondants. C'est une lapalissade. Mais rien n'empêche d'aller jusqu'à plus de 30 % d'énergies intermittentes.

    Je pense par ailleurs qu'il est difficile de comparer un pays comme la Crète et l'Europe électrique => il y a beaucoup plus de demande en Europe !
    Euh, la Crète est en Europe, non ?
    Ce qui compte n'est pas la demande électrique totale, mais l'interconnection à d'autres pays, le nombre de régimes de vents, la part d'hydroélectricité... La preuve, tu as le même genre de situation en Irlande, très peu interconnectée, alors que la demande y est forte.

    Heureusement que les pays qui ont beaucoup d'éoliennes peuvent béneficier des interconnecions européennes et donc des producteurs nucléaires !
    Pour toi, interconnexions européennes = nucléaire ? Tu as une drôle de vision du réseau européen.
    Sinon, oui, les énergies intermittentes ont besoin du réseau. Mais le nucléaire aussi a besoin du thermique et de l'hydroélectricité, il ne pourrait pas assurer seul les pics de la demande (demande qui, soit dit en passant, varie bien plus fortement que l'offre, même lorsqu'il y a beaucoup d'éoliennes). Chaque type d'énergie a besoin des autres, et alors ? C'est justement le rôle du réseau électrique que de gérer ça au mieux.

  13. #10
    Dick Turpin

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Chers internautes,

    Certes, les discussions sur les nuisances de l'éolien (onshore) et sur les récentes coupures d'életricité sont intéressantes.

    Mais, sans vouloir vous commander, je vous rappelle que le topic de ce débat est "Eoliennes offshore et faune sous-marine". Le but est de discuter et d'échanger des informations sur l'impact de l'implantation d'un champs d'éoliennes sur la faune aquatique environnante.

    Un des aspects techniques les plus pertinents, et sur lequel on manque d'informations, est le niveau de bruit acoustique sous-marin généré par l'installation, puis le fonctionnement d'éoliennes (Niveaux en dB, fréquences propagées). A partir de ces informations, on pourra identifier les espèces potentiellement perturbées et prendre des mesures en conséquence.

  14. #11
    Pera

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    en parlant des frequences propagees, quelqu'un a-t-il une reference d'etude scientifique a donner?

  15. #12
    SK69202

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Bonjour,

    Un des aspects techniques les plus pertinents, et sur lequel on manque d'informations, est le niveau de bruit acoustique sous-marin généré par l'installation, puis le fonctionnement d'éoliennes (Niveaux en dB, fréquences propagées). A partir de ces informations, on pourra identifier les espèces potentiellement perturbées et prendre des mesures en conséquence.
    L'impact sera favorable, par la création d'un "rocher" émergent artificiel. Les moins d'accord seront les propriétaires des éoliennes qui vont voir le pieds de leurs machins envahis par les moules. Toute peinture toxique devant à mon sens être bannie de ces structures. Voir les piles des ponts et en particulier celle du pont entre le Danemark et la Suède où les écolo paniquaient comme à l'habitude.
    Si on interdit la pèche dans les champs d'éoliennes en mer (c'est pas acquis) cela en ferait en plus des zones refuges.

    Les dizaines de milliers de navires font largement plus de bruit et propage toutes les vibrations que l'on veut (ou pas) dans l'océan.

    C'est vrai, tu as raison, il se trouve que je penses que je serai honnorer d'avoir une éolienne devant chez moi, juste au moment de sortir, et mieux encore si je pouvais voir cet éolienne depuis mon balcon
    Tu n'as pas encore l'âge de revendre une maison avec une telle vue.

    Dans la coupure du 4 novembre 2006, les éoliennes ne sont pas en cause, par contre elles ont gêné le retour à la normale en raison de leurs couplages / découplages non maîtrisé. Gêne sur retour à la normale => risque d'aggravation de la situation...

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  16. Publicité
  17. #13
    Dick Turpin

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    L'impact sera favorable, par la création d'un "rocher" émergent artificiel.
    J'ai plusieurs remarques :
    1. L'installation de parcs éoliens d'environ 150 éoliennes, comme il en est question dans la manche ou en mer du Nord, dure environ un an. Cette période est largement assez longue pour modifier un écosystème. A titre d'exemple, les dauphins, qui sont de grands prédateurs, ne supportent pas les bruits de pillonnement lors de l'installation des éoliennes. C'est vrai pour d'autres espèces de poissons.
    2. La création d'un rocher artificiel peut permettre le développement de la flore marine et de petits animaux. C'est d'ailleurs ce que mettent en avant les constructeurs de parcs éoliens. Il s'agit tout de même d'une modification de tout un écosystème par l'homme et il est bien difficile d'en mesurer les répercussions futures.
    3. Chaque lieu d'implantation d'un parc éolien a un écosystème qui lui est propre. Il est donc peut-être hasardeux de donner des solutions générales à des problèmes particuliers.


    Si on interdit la pèche dans les champs d'éoliennes en mer (c'est pas acquis) cela en ferait en plus des zones refuges.
    Des refuges pour quelles espèces ? Certaines espèces peuvent être amenées à quitter définitivement la zone du parc éolien.

    Les dizaines de milliers de navires font largement plus de bruit et propage toutes les vibrations que l'on veut (ou pas) dans l'océan.
    Bon, je ne veux pas faire de cours d'acoustique, ce serait trop long, mais voici quelques éléments qui peuvent te faire réfléchir :
    • Les poissons ne captent pas tous les mêmes fréquences.
    • Les grands dauphins peuvent capter des sons allant jusque 250 kHz, au plus. Le bruit qu'il peuvent capter est donc limité. Aucun mammifère marin et aucun poisson ne fait mieux à ma connaissance.
    • Les hautes fréquences (ex: 250 kHz) s'atténuent très rapidement dans l'eau. Ces fréquences ne constitue une gêne qu'à très faible portée. De plus, ces fréquences attirent les dauphins car ils pensent qu'il s'agit d'un jeu. Les fréquences potentiellement gênantes, qu'il faut observer, sont surtout les basses fréquences.
    • Les facteurs de bruits gênants pour les animaux aquatiques, comme pour les humains, sont multiples. On peut citer l'intensité acoustique (décibels) dans le spectre perceptible. La réponse en fréquence du bruit ainsi que ses modulations temporelles jouent aussi un rôle important dans la psycho-acoustique.

  18. #14
    Cécile

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    J'imagine qu'on a déjà un retour d'expérience des plate-formes pétrolières off-shore (pour lesquelles il faut rajouter la pollution par les quelques fuites de pétrole, et par les produits chimiques liquéfiants). A ma connaissance, je n'ai pas beaucoup entendu râler contre ces constructions.

  19. #15
    SK69202

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Bonjour,

    Il s'agit tout de même d'une modification de tout un écosystème par l'homme et il est bien difficile d'en mesurer les répercussions futures.
    Vu l'état actuel du fond de la mer du Nord, de la Baltique et de la Manche, ce n'est pas quelques coups de marteaux qui vont modifier l'écosystème.

    L'Homme a modifié et continuera à modifier tous les écosystèmes en renvoyant au futur les répercussions futures et ce depuis près de 10000 ans.

    Si les poissons étaient vraiment gênés par les bruits dans l'eau, quelques soit leurs fréquences, les pécheurs n'arriveraient pas à vider l'océan de ses poissons.

    Des refuges pour quelles espèces ?
    Toutes, dès que l'on arrête la pèche à un endroit, un écosystème plus équilibré se mets en place. Pas forcément celui d'avant, je suis d'accord là dessus.

    Pour les éoliennes en mer, je me poserai plutôt la question des pertes dues au raccordement avec le réseau continental. Le courant alternatif à haute tension n'aime pas les câbles sous-marins.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #16
    Tilleul

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Je pense que les poissons en mer Baltique (enfin ce qu'ils en restent) seraient bien content de voir remplacer la centrale électrique estonienne qui tournent aux schistes bitumineux par des éoliennes...

    La manche c'est 20% du trafic mondial de navire, ces navires ils ne tournent pas à l'eau : c'est des rejets de produits toxiques quotidiens quand on ne tourne pas au dégazage sauvage... et j'ai jamais entendu parlé de transporteurs marins qui prenaient en compte les études environnementales pour décider de leurs routes maritimes alors que les projets éoliens se modifient en fonction des conclusions des études d'impacts. L'industrie éolienne financent même ce genre de recherche (par exemple sur l'impact des éoliennes sur les chauve-souris) pour prendre les mesures nécessaires.

    Et les études environnementales elles ne sortent pas d'un chapeau, c'est des centres de recherches et des universitaires qui s'en occupent... Je trouve d'ailleurs très surprenant cette affirmation "faute de données officielles publiques sur lesquelles s'appuyer, il est impossible de vérifier ces preuves"... Parce que des données officielles publiques sur les parcs off-shore il y en a (publique ne voulant pas dire gratuit, qu'on s'entende bien)...

    Par exemple, le monitoring de l'impact des fermes off-shore au Danemark sur plusieurs années a montré un bilan positif pour ces installations en matière de biodiversité.

    http://www.ens.dk/sw42950.asp

    Evidemment c'est comme toute activité humaine si on fait ça n'importe comment on aura un bilan négatif, mais c'est quand même très loin d'être le cas pour les projets en Europe, si on donne des subventions à l'éolien c'est aussi pour permettre aux promoteurs de ne pas les construire à la va-vite...
    Keep it in the Ground !

  21. #17
    psykopok

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Bonjour a tous,

    Voila je travaille depuis peu dans l'acoustique sous-marin, pour tenter de faire une correlation entre acoustique sous marin emis par les EnR marines implantées en mer(construction, exploitation, demantelement)et impact sur la faune marine.
    J'ai á ma disposition des mesures de "background noise". J'ai donc a ma dispositions des bandes acoustiques (freq, amplitude en dB re 1 uPa) ainsi que le logiciel SpectraPro.
    Donc voilá mon interogation:
    Je souhaite connaitre la meilleur facon d'exploiter ces données pour obtenir un profil de 'background noise' dans un premier temps.
    Voila, si quelqu'un a des connaissances sur le sujet, je serai tout a fait ouie.
    Faut il selectionner des bandes de frequences tel que les tiers d'octave?
    Quelle le meilleur parametrage de SpectraPro (le type et le nombre de valeurs pour l'Averaging)?

    Merci.

  22. #18
    invité6543212033

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Quand on parle du "monde du silence" on se goure !

    @ +

  23. Publicité
  24. #19
    psykopok

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Bonjour a tous,

    Voila je travaille depuis peu dans l'acoustique sous-marin, pour tenter de faire une correlation entre acoustique sous marin emis par les EnR marines implantées en mer(construction, exploitation, demantelement)et impact sur la faune marine.
    J'ai á ma disposition des mesures de "background noise". J'ai donc a ma dispositions des bandes acoustiques (freq, amplitude en dB re 1 uPa) ainsi que le logiciel SpectraPro.
    Donc voilá mon interogation:
    Je souhaite connaitre la meilleur facon d'exploiter ces données pour obtenir un profil de 'background noise' dans un premier temps.
    Voila, si quelqu'un a des connaissances sur le sujet, je serai tout a fait ouie.
    Faut il selectionner des bandes de frequences tel que les tiers d'octave?
    Quelle le meilleur parametrage de SpectraPro (le type et le nombre de valeurs pour l'Averaging)?

    Merci.

  25. #20
    psykopok

    Re : Eoliennes offshore et faune sous-marine

    Quelqu'un pour me guider dans ce vaste océan....?

Discussions similaires

  1. Robotique Sous-Marine
    Par cunbie dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/01/2008, 13h59
  2. Paléontologie sous marine
    Par capricorne 59 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/12/2007, 18h30
  3. Archéologie sous-marine
    Par tigerwar dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/11/2007, 20h26
  4. Détection sous-marine !!!!
    Par guitare dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/11/2005, 19h56
  5. Plongée sous marine
    Par Neutrino dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/03/2004, 13h08