Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 35 sur 35

CO2 et biocarburants



  1. #31
    moijdikssékool

    Re : CO2 et biocarburants


    ------

    Autre chiffre a prendre en compte : 95% des eaux pluviales retournent directement a l'océan sans être captées. Y'a donc un peu de marge.
    pas partout, , n'y a-t-il pas un fleuve en Chine dans lequel l'eau est tellement puisée qu'il ne se jettent plus dans la mer (la mer a alors une avancée dans le lit du fleuve)? le Nil ne rencontre-t-il pas aussi ce problème?

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Gilgamesh

    Re : CO2 et biocarburants

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    pas partout,

    Oui certe, je parlais pour le cas de la France.


    n'y a-t-il pas un fleuve en Chine dans lequel l'eau est tellement puisée qu'il ne se jettent plus dans la mer (la mer a alors une avancée dans le lit du fleuve)? le Nil ne rencontre-t-il pas aussi ce problème?

    Y'a déjà l'exemple de la Mer d'Aral. Sinon je ne sais pas.

    a+

  4. #33
    camaron

    Re : CO2 et biocarburants

    Citation Envoyé par Gilgamesh
    Autre chiffre a prendre en compte : 95% des eaux pluviales retournent directement a l'océan sans être captées. Y'a donc un peu de marge.
    Oui c'est déjà une des caractéristiques de l'eau c'est que ce n'est pas une ressource épuisable, elle se renouvelle à chaque cycle.

    Bien sûr une gestion intelligente est indispensable pour n'en prélever que ce qui ne perturbe pas le reste du cycle. Comme le dit Gilgamesh, en France il y a de la marge. Il y a des zones et des périodes ou cette gestion doit être surveillée, mais dans la majorité des cas l'irrigation n'est pas un crime écologique.

    La catastrophe de la mer d'Aral détruite à cause des cultures de coton intensive sur le parcours de fleuves qui l'alimente montre bien que les dangers sont réels d'une mauvaise gestion de cette ressource. Mais le discernement est nécessaire.

  5. #34
    abracadabra75

    Re : CO2 et biocarburants

    Citation Envoyé par camaron
    La catastrophe de la mer d'Aral détruite à cause des cultures de coton intensive sur le parcours de fleuves qui l'alimente montre bien que les dangers sont réels d'une mauvaise gestion de cette ressource. Mais le discernement est nécessaire.
    Faut pas se leurrer et être hypocrite: si une co.....e doit être faite , il est certain qu' un jour ou l' autre elle le sera....

    De plus, le cultivateur raisonne en temps réel: quand il voit son maïs qui ne lève pas ou ses bêtes qui ont soif, il ne se pose pas la question de savoir si la couche phréatique diminue s'il puise dedans. Ce sont les seuls politiques qui ont le temps... Un fonctionnaire dans son bureau, ne se soucie guère des aléas de la production agricole car lui ne produit que du papier (et parfois de futurs fonctionnaires!)
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  6. #35
    JPL

    Re : CO2 et biocarburants

    Modération

    Je rappelle que le titre est CO2 et biocarburants. Veuillez arrêter cet échange sur la gestion de l'eau qui n'a rien à faire ici.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Biocarburants
    Par Pacarleman dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/11/2006, 09h54