Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Nitrate, cancer, méthémoglobinémie



  1. #1
    inniche

    Nitrate, cancer, méthémoglobinémie

    on parlait depuis l'antiquité des nitrates, et depuis 1945 suite aux trvaux de Comly des effets cancérigénes et méthémoglobinémisant des nitrites.
    pensez vous que jusqu'à mnt le problème pêrsiste.
    et pourquoi pas une réglementaion bien précise.
    que pensez vous?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Bendith

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Il y a une réglementation, des normes de doeses maximales admissibles dans les aliments sont en vigueurs.
    L'effet cancérigène des nitrites est bien connu (surtout si on a la mauvaise idée de les chauffer: nitrosamines), cependant, on considère qu'il vaut mieux un peu de nitrites dans des aliments pour les conserver (par ex: charcuteries) que de risquer une toxi infection alimentaire dans ces aliments "a rique" (ex: botulisme).

    L'idéal serait de trouver un additif en remplacement, et pas trop cher!

    a+

  4. #3
    inniche

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    salut!
    beaucoup d'ambiguité persiste au sujet des nitrates et des nitrites.

    "L'idéal serait de trouver un additif en remplacement, et pas trop cher!" n'oubli pas surtout que l'action ou le rôle de ces deux ions et très variés (salage, séchage, fumage des viandes , des poissons ) dns les fromages , pour éviter le rancissement et donc les mauvises odeurs. médicament, explosif, engrais..........
    et surtout trois actions principale ; couleur rose du bacon, antimicrobien, flaveur.
    .
    concernant le code de bonne pratique pour les nitrates, je comprends pas cette réglementation qui adopte des quantités résiduelles et des doses d'incorporation? pourquoi? et sa signifie quoi
    souvent on parle de leurs effets sur la santé mais on limite leur répercussion sur l'environnement?
    a+

  5. #4
    pluton35

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Bonjour,
    Tous les résulats des recherches ayant pour but de savoir si les nitrates avaient un effet néphaste sur la santé se sont révélés négatifs. Pour les nitrites c'est une autre histoire comme l'a très bien expliqué Bendith.
    J'aimerai savoir de quoi les nitrates sont accusés (en regard de notre santé). Parce que si on enlève les raisons historiques je ne vois pas où est le sois disant problème des nitrates (sur la santé toujours) ?Peuvent ils sous certaines conditions se transformer en nitrite, d'où problème ?
    Merci d'éclairer ma lanterne...

  6. #5
    kinette

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par pluton35
    Bonjour,
    Tous les résulats des recherches ayant pour but de savoir si les nitrates avaient un effet néphaste sur la santé se sont révélés négatifs. Pour les nitrites c'est une autre histoire comme l'a très bien expliqué Bendith.
    J'aimerai savoir de quoi les nitrates sont accusés (en regard de notre santé). Parce que si on enlève les raisons historiques je ne vois pas où est le sois disant problème des nitrates (sur la santé toujours) ?Peuvent ils sous certaines conditions se transformer en nitrite, d'où problème ?
    Merci d'éclairer ma lanterne...
    Bonjour,
    Il me semble qu'on a soupçonné des entérobactéries d'être capables de transformer les nitrates en nitrite (je ne sais pas si ça a été prouvé), notamment à cause de leur parenté avec les bactéries nitrifiantes du sol.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pluton35

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Merci beaucoup kinette, il me semblait bien avoir entendu quelque chose comme cela aussi. Si quelqu'un à plus d'info je suis preneur... Mais sans doute qu'une petite recherche m'en dira plus. Je vais voir ça

  9. Publicité
  10. #7
    Bendith

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Salut,

    Je parlais bien des nitrites et non des nitrates dans mon exemple (a propos, je ne savais pas qu'on en met dans le fromage...?).
    Ils sont bien cancérigènes mais on considère que c'est un moindre mal par rapport aux risques liés à une mauvaise conservation des aliments incriminés.
    Les nitrites sont appliqués sous forme de sel (NaCl) à faible teneur en nitrites, de manière à ne pas surdoser (sinon c'est inmangeable!)

    Pour les nitrates, je vois "innocuité mal connue mais vraisemblable, à éviter si possible" dans la liste des additifs.
    Je ne savais pas que l'effet des nitrates est mal connu...
    Si quelqu'un a des infos, je suis preneur!

    Pour la réglementation, je pense que les doses d'incorporation sont celles qui sont appliquée au produit (a sa fabrication), et les quantités résiduelles sont celles qui sont présentes lors de la commercialisation ou consommation du produit. Ces quantités peuvent être les mêmes ou différentes (si destruction d'une partie des additifs lors d'un stérilisation par ex.)

    a+

  11. #8
    Bendith

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    J'ai trouvé un lien qui en parle:
    http://assoc.wanadoo.fr/erb/lobby7.htm

    Ca vient du site des eaux et rivières bretonnes, a priori pas spécialement fans des nitrates!

    En résumé, selon un rapport du professeur L'hirondel, les nitrates en eux-mêmes ne seraient pas dangereux, mais ils le deviennent si ils sont réduits en nitrites par une pollution bactérienne (ex: Bacillus subtilis) de l'eau ou des aliments avant consommation, ceci provoquant la méthémoglobinémie.

    Les nitrites sont surtout dangereux sous forme de nitrosamine, soit d'apport exogène, soit d'apport endogène:
    dans ce cas, elle est produite par catalyse acide dans l'estomac ou dans les cellules (et non dangereux car en faible quantités et d'origine physiologique).

    Suit une discussion de se rapport qui remet en cause ces affirmations.
    Bref,... les effets sont mal connus!

    On peut retenir quand même que les nitrates sont réduits par des bactéries nitrato-réductrice comme le suggérait Kinette, mais avant ingestion de l'eau ou de l'aliment.

    a+

  12. #9
    pluton35

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Tu as raison Bendith, moi je viens de retrouver un fil sur le sujet où kinette étais déjà dans le coup :
    http://forums.futura-sciences.com/th...-nitrates.html

    En résumé on y trouve :

    Citation Envoyé par kinette deux ans plus tôt
    Hello,
    Bon je pense avoir trouvé un dossier très intéressant sur tout ceci:

    http://www.securitealimentaire.org/nitraten.shtml


    NITRATES DANS LES ALIMENTS


    Les nitrates se retrouvent essentiellement dans certaines sortes de légumes, dans l'eau potable, les charcuteries préparées et les fromages. Etant donné que ces aliments font partie d'une alimentation sûre, il est important de savoir dans quelle mesure les nitrates représentent un risque pour la santé. D'où proviennent les nitrates? A quel point les nitrates sont-ils d angereux? N'en absorbons-nous pas trop? Devons-nous adapter nos habitudes alimentaires, et si oui, comment?

    SOURCES DE NITRATES

    1. Produits végétaux:
    Les nitrates représentent des composants naturels des plantes. Celles-ci captent les nitrates du sol comme source minérale d'azote pour fabriquer des protéines, nécessaires à leur croissance. La plupart du temps, les quantités d'azote naturelles du sol ne suffisent cependant pas, et un complément par des engrais organiques et chimiques est nécessaire. En cas d'utilisation modérée, il n'y a pas de problèmes et tous les nitrates seront transformés en protéines. Cependant, en cas de fumage excessif, la plante ne peut transformer tous les nitrates, avec comme conséquence qu'elle contiendra des résidus de nitrates. C'est surtout le cas de certaines sortes de légumes.

    Deux autres facteurs importants sont la lumière et la température. Une association de température élevée et de peu de lumière - un climat typique de nos cultures d'hiver en serres - favorise l'accumulation de nitrates dans les légumes. Les légumes d'hiver contiennent donc plus de nitrates que les légumes d'été. Enfin, la teneur en nitrates des plantes dépend également de l'espèce (par exemple les épinards contiennent plus de nitrates que les pois ) et de la variété (par exemple la laitue pommée contient plus de nitrates que la salade iceberg).

    Aliments à haute teneur en nitrates (1000 - 4000 mg/kg) p.ex. chicorée endive, céleri à côtes, laitue pommée, mâche, épinards, radis, persil, navet, chou Chinois
    Aliments à teneur moyenne en nitrates (300 - 1000 mg/kg) p.ex. poireau, céleri-rave, haricots, concombre, melon, banane
    Aliments à teneur modérée en nitrates (100 - 300 mg/kg) p.ex. pommes de terre, carottes, fraises, chou blanc, chou rouge et chou de Milan
    Aliments à faible teneur en nitrates (moins de 100 mg/kg) p.ex. salsifis, poivrons, tomates, oignons, champignons, chicons, choux de Bruxelles, pois, pommes, poires, raisins, oranges, nectarines, pêches.

    2. Eau potable
    On retrouve également des nitrates dans l'eau potable, suite à la contamination des réserves d'eau. Les nitrates que les plantes ne captent pas s'écoulent vers l'eau présente en surface (p.ex. rivières), avec en conséquence une eutrophisation, dont les principaux symptômes sont une croissance excessive d'algues et la mort des poissons. Les nitrates que les plantes n'ont pas captés sont également absorbés lentement dans l'eau du sol, où les dégâts provoqués ne seront visibles qu'après de nombreuses années. Plus de 70 % de notre eau de distribution sont pompés au départ de l'eau du sol, le reste au départ de l'eau de surface. On a fixé des normes de teneur maximale en nitrates dans l'eau potable. Purifier une eau riche en nitrates est un problème onéreux, de telle sorte qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

    3. Additifs
    Les nitrates (E 251 et E 252) et nitrites (E 249 et E 250) peuvent être utilisés en quantités bien déterminées dans certaines charcuteries préparées (p.ex. salami, pâté, jambon cuit) et dans certains fromages durs et mi-durs (p.ex. fromages d'abbaye et gouda). Les raisons de cette utilisation sont la prévention du développement de la bactérie responsable du botulisme, une intoxication qui est parfois mortelle. Dans l'absorption totale de nitrates, ils ne représentent qu'une quantité minime.

    RISQUES POUR LA SANTE

    Les nitrates représentent une menace pour notre environnement, surtout pour l'eau du sol et l'eau en surface. Pour l'homme, les nitrates en eux-mêmes ne sont pas si dangereux, et une grande partie est excrétée via les reins. Les adultes peuvent supporter temporairement des doses élevées de nitrates (10 g) sans danger pour leur santé, exception faite de diarrhées et de nausées. De telles quantités correspondent à la teneur en nitrates présente dans cinq grosses salades pommées. Seul un faible pourcentage des nitrates recirculent via la circulation sanguine et les glandes salivaires dans la cavité buccale, où ils sont transformés par des bactéries en nitrites, qui sont eux bel et bien néfastes. L'absorption directe de nitrites au départ de l'alimentation est faible. Les concentrations de nitrites dans l'estomac sont beaucoup plus importantes étant donné que les nitrates sont transformés en nitrites, tant dans l'alimentation que dans la salive. Chez des adultes sains, environ 5 % de la quantité totale de nitrates absorbée est transformée en nitrites. Le problème est que chez les nouveau-nés, ce pourcentage peut augmenter jusqu'à 80 % et entraîner une coloration bleue de la peau ou cyanose, une affection rare mais sévère dans laquelle le transport d'oxygène est compromis. Chez un adulte, les nitrites ne sont dangereux que s'ils se lient dans l'estomac à des acides aminés, formant ainsi des nitrosamines, dont des expériences de laboratoire ont démontré qu'ils sont cancérigènes.
    Il est intéressant de savoir en outre que diverses études épidémiologiques ont révélé que chez de grands consommateurs de fruits et de légumes, on a constaté une diminution du nombre de cas de cancers gastriques, ce qui indique que l'influence négative potentielle des nitrates est neutralisée par des facteurs protecteurs, tels que fibres, vitamines et minéraux. Dans l'eau potable, cette protection est absente, il s'agit, dès lors, de faire plus attention.

    ADAPTER LES HABITUDES ALIMENTAIRES

    Des techniques de culture respectant l'environnement, tout comme une alimentation variée associée à une préparation correcte et une bonne hygiène en cuisine - lors de la préparation et de la conservation, il faut limiter la transformation bactérienne des nitrates en nitrites - suffisent pour maintenir l'absorption de nitrates à des quantités acceptables. Il faut donc tenir compte des précautions suivantes pour limiter l'absorption de nitrates.

    Légumes et fruits

    Alternez des légumes riches et pauvres en nitrates.
    Eliminez les feuilles externes de la laitue pommée, étant donné que ce sont elles qui contiennent le plus de nitrates; parmi toutes les sortes de salades, c'est la salade iceberg qui contient le moins de nitrates.
    Tenez compte des saisons: par exemple, mangez de préférence les épinards frais et la salade en été, car ils contiennent clairement plus de nitrates en hiver. Pour les épinards, éliminez toujours les tiges et les nervures, et pour la salade, éliminez toujours les feuilles extérieures et les nervures.
    En hiver, il vaut mieux manger des épinards surgelés (récoltés en été). Il vaut mieux ne pas réchauffer les épinards deux fois, étant donné que le refroidissement relativement lent et le réchauffement favorisent la transformation bactérienne de nitrates en nitrites.
    Congelez de petites portions de légumes riches en nitrates. Ceci permet d'accélérer le processus de congélation, et limite la transformation en nitrites par les bactéries. De même, essayez de maintenir le processus de décongélation le plus court possible, pour les mêmes raisons. La transformation de nitrates en nitrites par des bactéries se produit surtout lorsque les plats se trouvent longtemps dans la zone de température dangereuse, entre 10 et 55°C.
    La cuisson fait diminuer la teneur en nitrates des légumes étant donné que les nitrates passent dans l'eau de cuisson. Pour cette raison, n'utilisez jamais l'eau de cuisson de légumes riches en nitrates pour l'incorporer ensuite dans des préparations.
    Conservez les légumes riches en nitrates au frigo, et pas plus de 2 jours; n'utilisez pas les parties flétries.
    Ne donnez pas de légumes riches en nitrates à des bébés, et n'exagérez pas non plus chez de petits enfants (la valeur ADI est plus vite dépassée suite à leur poids corporel moindre).
    Il vaut mieux associer les poissons avec un légume pauvre en nitrates, afin de prévenir la formation de nitrosamines cancérigènes. Si vous mangez du poisson avec par exemple de la salade ou des épinards, arrosez alors le poisson de jus de citron.
    Si vous mangez des légumes de votre propre jardin, il faut bien entendu faire attention lors des cultures, d'utiliser judicieusement les engrais chimiques et d'animaux.
    Lavez soigneusement tous les légumes et les fruits, rincez-les de préférence à l'eau.
    Aucune variété de fruits ne contient de grandes quantités de nitrates, de telle sorte que l'on peut continuer à les manger sans modération.

    Attention à l'eau potable
    Etant donné le risque plus élevé de cyanose, les femmes enceintes (pour leur bébé à naître) et les jeunes mères (pour les biberons des bébés) doivent éviter l'eau contenant beaucoup de nitrates. Il vaut mieux utiliser de l'eau en bouteille, on peut lire la teneur en nitrates (NO3-) sur l'étiquette.

  13. #10
    Noisette

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par pluton35
    Tu as raison Bendith, moi je viens de retrouver un fil sur le sujet où kinette étais déjà dans le coup :
    http://forums.futura-sciences.com/th...-nitrates.html

    En résumé on y trouve :
    Cette campagne anti-nitrate a eu comme intérêt de nous faire passer la pillule de l'augmentation du prix de l'eau potable (prix X 3)...
    Kinette était tout à fait dans le coup dans son descriptif des nitrates (sauf pour l'eutrophysation des eaux qui est dûe aux phosphates)

    Nous pouvons ajouter au débat que le végétarien consomme deux fois plus de nitrate.

    On dit aussi que le frigo a fait reculer l'incidence du cancer de l'estomac.

  14. #11
    inniche

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    J'aimerai savoir de quoi les nitrates sont accusés (en regard de notre santé). Parce que si on enlève les raisons historiques je ne vois pas où est le sois disant problème des nitrates (sur la santé toujours) ?Peuvent ils sous certaines conditions se transformer en nitrite, d'où problème ?
    les nitrates ont deux effets principaux sur la santé à long et à court terme :
    à long terme par la formation des nitrosamines cancérigènes NB: que plus de .90% ont révéle des effets positifs sur les rats .
    à court terme c'est la méthémoglobinémie ( maladie bleu qui correspond à la transformation de l'hémoglobine en méthémoglobine par perte d'électron. d'ou les problémes de respiration...........
    oui il on a des conditions favorable sà la transformation des nitrates en nitrites c'est surout l'action des nitrates réductases (enzymes bactériennes) qui se trouvent partou chez l'homme , les végétaux et les bactéries.
    le problème s'aggrave lorsque les nitrites comme agent directe de toxicité se lie avec des amines ou même des amides. la il y aure formation des nitrosamines surtout dans les zones acides (estomac,buccale, vessie )
    et il ne faut surtou pas oublier que notre coro est capable d'en synthètisé

  15. #12
    Bendith

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie



    La, tu poses une question et tu y reponds dans la foulée, il me semble...
    Ils sont "accusés", pour la santé, de provoquer la methemoglobinemie et plus indirectement, des nitrosamines.

    J'ai un peu parcouru le post précedent avec Kinette, il y a bcp d'infos aussi.

    a+

  16. Publicité
  17. #13
    pluton35

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Salut,
    Citation Envoyé par Bendith
    La, tu poses une question et tu y reponds dans la foulée
    En fait le début de son post est une citation d'un des miens un peu plus haut.

    Sinon pour répondre à inniche, tu as raison encore que la methemoglobinemie est un réel problème pour les bébés, pas pour les adultes. C'est vrai que ma citation précédente est un peu longue mais il me semble que tous ces problèmes y sont très bien expliqués. En tout cas ça répond très bien aux questions que je me posais. J'en conclu perso qu'il n'y a vraiment pas de quoi s'affoler mais qu'il faut quand même faire attention pour les personnes plus sensibles (nourisson, femme enceinte...).
    a+

  18. #14
    inniche

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par pluton35
    Salut,

    En fait le début de son post est une citation d'un des miens un peu plus haut.

    Sinon pour répondre à inniche, tu as raison encore que la methemoglobinemie est un réel problème pour les bébés, pas pour les adultes. C'est vrai que ma citation précédente est un peu longue mais il me semble que tous ces problèmes y sont très bien expliqués. En tout cas ça répond très bien aux questions que je me posais. J'en conclu perso qu'il n'y a vraiment pas de quoi s'affoler mais qu'il faut quand même faire attention pour les personnes plus sensibles (nourisson, femme enceinte...).
    a+
    Bonjour
    c'est vrai la première c'est une citation tout simplement.
    je crois plùtot que d'autres études doivent être envisager dans ce sens surtout chez l'adulte. on en parle beaucoup de cancer, même si l'origine est diversifier et leurs effets peuvent se manifester jusqu'au plus de 10 ans la en est pas dans un cas immédiat ou à courte terme, j'avoue que l'idéale est de revoir, d'apporter plus d'information (étude épidémiologique par expl) pour parvenir a bien convaincre les gens sur l'innocuité ou la nocivité de ces ions.
    a+

  19. #15
    Thalia

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par Noisette
    Kinette était tout à fait dans le coup dans son descriptif des nitrates (sauf pour l'eutrophysation des eaux qui est dûe aux phosphates)
    Je ne suis pas entièrement d'accord: en fait la plupart des bactéries sont autotrophes par rapport à l'azote, donc si il n'y a pas de phosphate, il n'y a pas d'eutrophisation. Le phosphate est le facteur limitant.

  20. #16
    inniche

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    bonjour
    je crois que c'est l'azote qui est le facteur limitant n'est-ce pas

  21. #17
    JPL

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Non, le facteur limitant est bien le phosphore. On voit apparaître une "eutrophisation" (en fait je préfère "dystrophisation" parce que c'est un phénomène anormal) avec des apports de phosphates.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  22. #18
    Noisette

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par JPL
    Non, le facteur limitant est bien le phosphore. On voit apparaître une "eutrophisation" (en fait je préfère "dystrophisation" parce que c'est un phénomène anormal) avec des apports de phosphates.
    Ceci dit, les propos de Kinette datant de il y a deux ans étaient up to date.
    Qu'en serait-il aujourd'hui? Le soufflé est pas mal retombé sur cette arnaque autour des nitrates.
    La mode devient celle des produits phytos puisqu'il faut continuer à taxer le péquin en lui vendant de l'eau de plus en plus cher.
    LA norme actuelle (européenne je crois) ouvre la porte à toutes sortes d'extorsions. C'est du style :
    - pas plus de 0,1 microgramme par litre d'eau pour un produit phyto
    - ET pas plus de 0,5 en cumulant tous les phytos.
    Bref, le consommateur n'a pas finit de casquer avec des approches aussi floues.

  23. Publicité
  24. #19
    JPL

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Tiens, c'est curieux, tu vois des arnaques partout. Dans un autre fil, c'était la théorie de l'effet de serre anthropique que tu qualifiais d'arnaque ! J'aimerais que tu développes ta théorie du complot universel dont seraient responsables, si j'ai bien compris, ceux que tu appelles "les malthusiens". Encore un truc qu'il va falloir m'expliquer.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #20
    Noisette

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par JPL
    Tiens, c'est curieux, tu vois des arnaques partout. Dans un autre fil, c'était la théorie de l'effet de serre anthropique que tu qualifiais d'arnaque ! J'aimerais que tu développes ta théorie du complot universel dont seraient responsables, si j'ai bien compris, ceux que tu appelles "les malthusiens". Encore un truc qu'il va falloir m'expliquer.
    Demande au gens qui voient le prix de leur facture d'eau multiplié par trois quand on installe une station d'épuartion dans leur village... Que pensent-ils de l'opération. Du tout tuyau?
    Nous avons en France un état qui s'occupe bien de nous. 25% de fonctionnaires... soit deux fois plus qu'ailleurs.
    D'après toi, que produit un fonctionnaire arrivé à un tel niveau de saturation? Des coûts et c'est tout.
    L'eau sert à récupérer des taxes et à faire vivre de super entreprises qui s'appelaient Bouygues, la Lyonnaise ou la Générale mais qui ont changé de nom (pour la gestion de l'eau)
    La boucle est bouclée. Et tu paies de plus en plus.
    C'est pareil avec la récupération des déchets ménagers qui nous rapporte des impôts locaux!
    Bref, toute une organisation douillettement à l'abri de la concurrence. C'est cela que j'appelle de l'arnaque. Des concessions sur notre dos. Et des "scientifiques" qui leur servent la soupe!
    Mais je dois être parano... puisque je suis la seule à le penser, n'est-ce pas?

  26. #21
    JPL

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Et maintenant petit couplet populiste obligé sur le fonctionnaires trop nombreux et complices pour taxer le péquin. qet en plus ils sont maso de se taxer eux-mêmes !! Parce que ce type de fonctionnaires,j'en ai formé un paquet qui sont dans les servives d'hygiène du milieu des DDASS, et ils ne sont pas de mèche avec les concessionnaires pour l'augmentation des prix.
    Tu te discrédites progressivement sans répondre à ce qui te permet d'affirmer que ces normes ou ces études sont des aebaques.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #22
    Noisette

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par JPL
    Et maintenant petit couplet populiste obligé sur le fonctionnaires trop nombreux et complices pour taxer le péquin. qet en plus ils sont maso de se taxer eux-mêmes !! Parce que ce type de fonctionnaires,j'en ai formé un paquet qui sont dans les servives d'hygiène du milieu des DDASS, et ils ne sont pas de mèche avec les concessionnaires pour l'augmentation des prix.
    Tu te discrédites progressivement sans répondre à ce qui te permet d'affirmer que ces normes ou ces études sont des aebaques.
    Ben non, des fonctionnaires, on n'en a jamais assez... C'est connu....

    Je ne dis pas que les fonctionnaires sont de mèches avec le système.
    Je dis que cela fonctionne comme cela. Je ne dis pas que c'est un coup monté. Je ne parle pas de graisser la patte à qui que ce soit.
    Je dis qu'il y a énormément d'argent qui circule dans notre système étatique et que cela revient très cher pour une efficacité faible.
    Est-ce qu'une agence de l'eau a pour objectif de faire tout pour qu'on ait plus besoin d'elle après avoir atteint ses objectifs?
    Non évidemment, quand une structure étatique est mise en place, elle ne fait que croître.
    Pourquoi telle structure étatique constituer d'ancien des ponts et chaussées doit-elle se financer par des contrats privés en parallele? Ce qui bloque l'innovation.

    Connais-tu le luxe dans ce domaine qui contraste avec ce que nous avons comme moyen dans nos entretrise pour faire tourner ce système? Car se sont les entreprises qui font tourner le système en créant de la richesse et en payant des salaires. Ce sont nous qui payons les fonctionnaires.
    Les entreprises ont quelques problèmes en ce moment, c'est le moins qu'on puisse dire.
    Je ne suis pas populiste, je suis libérale. Je ne veux pas mettre en place de nouveaux gardes-fous, je me fous du pouvoir. Ce qui m'interesse, c'est développer mon activité. Recruter du personnel en France (j'ai commencé à recruter à l'étranger!)
    On voit les limites de notre organisation dans les problèmes qu'on a pu avoir. Par exemple dans la santé (canicule, sang contaminé). On va voir ce que va devenir notre système de santé dans les temps futur. Mais je crois que l'on va à la faillitte.
    J'ai un énorme respect pour les individus, fonctionnaires ou non fonctionnaires. Je me méfie des gens qui parlent de masses.
    Quand tu montes une entreprise dans un domaine proche de l'environnement, l'agriculture... Quand cette entreprise destabilise par des innovations le système établi (parce qu'elle permet de faire moins cher) tu subis des pressions pour entrer dans le sérail (te faire racheter ta boite ou bien ne pas avoir accès au marché pour que tu coules)
    Dans ces moments difficiles, et bien, ce sont de bonnes fées qui te refilent du boulot et ces bonnes fées sont des fonctionnaires qui s'arrangent pour que tu accèdes au marché. Pas forcément des gens haut placés.
    Et je les remercie chaleureusement ici.
    Crois moi, je parle d'expérience, ce n'est pas un couplet pour tel ou tel parti politique. Les libéraux ne sont pas représentés en France! Alors que c'est le système qui apporte de la croissance dans le reste du monde.

  28. #23
    kinette

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Bonjour,
    SVP évitez de trop faire dériver le sujet... la question portait sur les nitrates et non sur le fonctionnariat!!!

    Merci d'avance!
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  29. #24
    Noisette

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    SVP évitez de trop faire dériver le sujet... la question portait sur les nitrates et non sur le fonctionnariat!!!
    Désolée pour cette dérive.
    Mais je ne peux m'empêcher de faire le parallele avec les phytos ou le réchauffement de la planète.
    Les agences de bassin ont quand même bien agité l'épouvantail des nitrates...
    Alors que les nitrates ou les phytos qui passent dans les nappes phréatiques sont en dernière analyse un gâchis au sens économique pour l'agriculteur (cela coûte en produit et en gas oil) et écologique probablement (pour les phytos mais le risque n'est pas connus mais sûrement très surévalué).
    Pour les nitrates, je rappelle qu'un végétarien en ingère deux fois plus que tout bon humain omnivore...
    De plus, notre eau est de moins en moins bue et sert plutôt à prendre sa douche ou laver ... sa voiture ou le trottoir.
    Je ne bois que de l'eau du robinet...

  30. Publicité
  31. #25
    Thalia

    Re : nitrate, cancer,méthémoglobinémie

    Citation Envoyé par inniche
    bonjour
    je crois que c'est l'azote qui est le facteur limitant n'est-ce pas
    Ah??? Je ne pense pas, car de l'azote, on en trouve en quantité infinie dans l'air, donc si les bactéries sont autotrophes, l'azote n'est pas un problème. Je suis désolée, mais je n'ai pas le temps de faire de recherche aujourd'hui...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. nitrate
    Par inniche dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/01/2008, 16h18
  2. méthémoglobinémie
    Par inniche dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2005, 10h31
  3. purification du nitrate
    Par crickijul dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/01/2005, 05h03