Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Le déterminisme est-il réellement remis en question par la physique quantique ?



  1. #1
    Etile

    Le déterminisme est-il réellement remis en question par la physique quantique ?


    ------

    Hello,
    je me suis "amusé" à réflechir (réflexion vraiment rapide d'ailleurs) sur un sujet qui traitait du destin sur un autre forum bref, et j'en suis venu à conclure que tout pourrait se passer exactement de la même façon.

    Si vous voulez lire le message qui n'apportera surement rien a ce débat, lisez ça :
    Le destin pourrait bel et bien exister, mais ne serait en rien mystique, et ne serait simplement qu'une réaction en chaine amenant à une seule et unique résultante.
    Je vais essayer de m'expliquer.
    Tout d'abord, il faut essayer de définir ce qui interagis pour créer cet enchaînement qui n'a qu'une seule et unique façon de se produire, en partant d'une certaines condition initiales..
    Appelons ceci des "conditions", comme par exemple le temps, les lois physiques, et tout ce qui existe dans notre univers.
    Je vais prendre un exemple simple pour les illustrer. Par exemple, lors d'un lancé de pièce (pile ou face), je suis sur que si l'on connaissait exactement toutes les conditions du lancé de la pièce de monnaie tel que la rotation de celle-ci, la pression, la température, la position de la terre et sa rotation, la force envoyer sur la pièce de monnaie, sa masse, sa texture, la texture sur laquelle elle retombe, et ainsi de suites, en bref tout mais vraiment tout, autrement dit toutes les caractéristiques qui entour le jet de pièce (y comprit les interactions entres atomes pourquoi pas si on veut être encore plus précis) on pourrait avant même que celle-ci ne soit lancer, en connaissances de toutes les caractéristiques précédentes et plus, connaître le coté sur lequel elle retombera à 100%.
    Maintenant, s'il était possible de recréer ses conditions, exactement les mêmes, en admettant qu'il soit acceptable d'ignorer des milliards d'autre conditions n'interagissant pas sur le lancé en soit, je suis certaines que la pièce retomberait toujours sur la même face, de la même façon, et que si l'on filmait les n jets, il n'y aurait strictement aucunes différence.
    Pourquoi dire cela? Juste pour illustrer le fait qu'en reprenant les mêmes conditions (toutes) qui entoure un objet, il est possible de savoir à l'avance sa finalité, et même le chemin qu'il emprunte pour y arriver.
    Bref, un jet de pièce fait intervenir des milliers de conditions, mais en occultent des milliards qui n'interagissent pas directement dessus, et donc il est acceptable de ne se contenter uniquement que de celles qui nous intéressent pour le lancer pour prédire la finalité du jet, mais stupide de s'y arrêter pour conclure.
    Il faut aussi ajouter que toutes les conditions existantes, s'enchaînant pour en créer de nouvelles, et ainsi de suite, interagissent entres-elles indirectement si l'ont veut se représenter correctement l'univers tout entier et son "futur" qui n'est rien d'autre qu'une conséquence de cet enchaînement et suite logique.
    Par exemple, on pourrait même savoir exactement la réaction que quelqu'un aurait sur un choix très difficile voir même lié au "hasard". Pour cela, il suffirait de connaître toutes les conditions qui l'entoure, par exemple le lieu ou il se trouve, son entourage, tout ce qu'il a vécu, autrement dit des milliards et des milliards de conditions, voir mêmes comment fonctionne son cerveau (chose qu'on pourrait d'ailleurs aussi retrouver en prenant les conditions qui l'affectent), son éducation qui le prédisposera à réagir comme ceci, le choix qui s'offre à lui, et ainsi de suites, autrement dit, il faudrait prendre en compte toutes les conditions qui ont entourée et interagies avec cette personne de manière directe (éducation, son physique, sa mentalité, le temps, son age, son vécu, son état d'esprit au moment du choix) ou indirecte (celles qui touchent ceux qui l'entourent, que ce soit des objets, des être humains, voir même certaines qui provoquent d'autre conditions le faisant réagir comme ceci, en bref il en faut des milliards et des milliards et ceci uniquement pour une seule et unique personne), pour connaître à 100% son choix, qui sera de toutes les façons avec ses conditions (qui d'ailleurs ne peuvent qu'être celle-ci) toujours le même.
    J'ose affirmer qu'il ne peut s'offrir à lui qu'un seul et unique choix, provoqué par tout cet enchaînement de "conditions" qui l'entourent, car tout à commencé à la création de la 1ere condition, qui à elle seule a créée une réaction en chaine et à provoquée toutes les suivantes.
    En bref, on pourrait dire que le commencement se fit au BigBang (voir avant, ce qui l'a crée?), à l'aide d'une simple petite condition qui en enchaîna des milliards, et des milliards, qui en interagissant toutes les unes avec les autres directement ou indirectement, et d'un enchaînement logique, cohérent, irréversible et surtout inéluctable forma notre présent qui n'a qu'une seule et unique résultante.

    Tout ça pour dire que si le destin existe, il n'est en rien mystique, et n'est en fait qu'une suite logique d'interactions.. Voila, il serait donc possible en connaissances de toutes celle-ci, de prédire le futur, et de connaître le passé, mais bien entendu il est totalement impossible de toutes les connaître, et encore moins de les lier.

    Bien sur, on peut toujours s'opposer à ce raisonnement basique et très peu développé (désolé de ne pas avoir tout mon temps) avec comme exemple le plus flagrant les désintégrations nucléaire aléatoires, mais sont-elles réellement aléatoires? Pourquoi avons nous tant de mal à créer des choses aléatoire, si l'aléatoire existe?
    Bref, on m'informa ensuite du fait que ceci se rapproché du "déterminisme".
    Je me suis donc renseigné un peu sur le sujet, le problème étant que je ne suis qu'en première année de physique et comprendre certaines notions de physique quantique sont assez "durs" dirons nous, mais d'après ce que j'ai lu (sur wikipedia.Fr, c'est surement pas géniale), ce qui remet en question le determinisme est la physique quantique qui se base sur des probabilités et surtout le "principe d'incertitude d'Heisenberg" (http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d'incertitude).
    La question que je me pose, c'est peut-on se fier a un seul et unique principe qui meme s'il "marche", n'est pas forcement le meilleur qu'il soit? Autrement-dis, est-ce qu'a lui seul il peut prouver que rien ne se passe avec une seule et unique résultante, mais que tout est aléatoire? D'après moi il serait concevable que d'autres choses interragissent sur ses particules, et qui les "forcent" à choisir tel ou tel choix, mais voila étant donné que je ne m'y connais rien, j'aimerai bien savoir si le principe du déterminisme est complétement réfuté par ce model et qu'il est sur et certain que rien n'est prédis a 100%, ou s'il était au contraire possible qu'il ne soit pas complétement réfuté.

    -----

  2. #2
    ExtatiK Design

    Re : Le déterminisme est-il réellement remis en question par la physique quantique?

    Salut,

    La question a largement été abordée ici

    Est-il nécessaire de repartir pour un tour ?
    "Have a ball, and get involved" - Beastie Boys.

  3. #3
    Argyre

    Re : Le déterminisme est-il réellement remis en question par la physique quantique?

    C'est vrai qu'on a déjà abordé ça un peu dans tous les sens. En résumé, il y a presque autant d'opinions différentes qu'il y a eu d'intervenants.
    En fait, ce n'est pas trop les incertitudes d'Heisenberg qui posent problème, c'est plutôt la notion de hasard dans la détermination de certains événements et l'interprétation des expériences d'Alain Aspect.
    Il y a ceux qui pensent qu'il existe des "variables cachées" non locales pour expliquer les observations et ceux qui pensent qu'il n'y a pas de variable cachée du tout et que le hasard serait "pur" (les 2 points de vue sont cohérents avec les théories physiques actuelles).
    Il y aussi la différence entre le déterminisme cognitif et le déterminisme causal. Le chaos, par exemple, qui exprime la complexité de certains systèmes ne permet peut-être pas à un être intelligent de calculer quoi que ce soit dans l'avenir, du moins pas dans tous les cas et pas de manière sure, et ce quels que soient les moyens qu'on lui donne (d'où "cognitif" car non accessible à la connaissance). Mais il y aurait peut-être quand même un déterminisme "causal", dans le sens où tout s'enchaînerait de manière déterminé, chaque nouvel événement étant la cause des événements précédents.

Discussions similaires

  1. determinisme et physique quantique
    Par karatekator dans le forum Physique
    Réponses: 30
    Dernier message: 24/03/2020, 07h08
  2. Question sur la physique quantique
    Par manimal dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2007, 10h27
  3. Retour d'une sorte de déterminisme en quantique ?
    Par Galuel dans le forum Physique
    Réponses: 122
    Dernier message: 07/07/2007, 10h00
  4. Réponses: 7
    Dernier message: 03/11/2006, 10h00
  5. Les bienfaits des oméga-3 remis en question par une nouvelle étude
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/05/2006, 08h16