Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 52

Quelles sciences pour quelles sociétés ?



  1. #1
    Chame

    Quelles sciences pour quelles sociétés ?

    Bonjour,

    Je me pose plein de questions sur les sciences. Pour moi il est (presque) évident que l'aspect scientifique dans sa totalité, qu'il aille de l'éducation primaire aux labo de recherche, ne doit pas se retrancher aux seuls spécialistes.

    Comment susciter des vocations chez les jeunes et à quel âge commencer une formation scientifique rigoureuse?

    Comment impliquer les industriels dans le développement scientifique et dans l'éducation supérieure?

    Quel discours est le plus apte à motiver et sensibiliser tous les partenaires sociaux?

    Comment faire pour que les gouvernements puissent avoir une politique (relativement) constante en matière scientifique?

    En France, et en Europe en général, il y a des organismes spécialisés (? ?) pour répondre à ces questions.

    Mais je me place dans le contexte d'un petit pays d'Amérique du Sud où il n'y a ni CNRS, ni de grandes universités, encore moins d'entreprise avec un départment de R&D....

    Voilà, si vous avez des idées...

    A bientôt!!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Rob69

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Chame
    Bonjour,

    Je me pose plein de questions sur les sciences. Pour moi il est (presque) évident que l'aspect scientifique dans sa totalité, qu'il aille de l'éducation primaire aux labo de recherche, ne doit pas se retrancher aux seuls spécialistes.

    Comment susciter des vocations chez les jeunes et à quel âge commencer une formation scientifique rigoureuse?

    Comment impliquer les industriels dans le développement scientifique et dans l'éducation supérieure?

    Quel discours est le plus apte à motiver et sensibiliser tous les partenaires sociaux?

    Comment faire pour que les gouvernements puissent avoir une politique (relativement) constante en matière scientifique?

    En France, et en Europe en général, il y a des organismes spécialisés (? ?) pour répondre à ces questions.

    Mais je me place dans le contexte d'un petit pays d'Amérique du Sud où il n'y a ni CNRS, ni de grandes universités, encore moins d'entreprise avec un départment de R&D....

    Voilà, si vous avez des idées...

    A bientôt!!
    Salut Diego,

    Je me "joint" aussi à ton souhait que le savoir scientifique devienne abordable à tout un chacun de "7 à 77 ans" et partout dans le monde (tu me dis si je me trompe..).Il a effectivement une évidence regretable ,vu les "inégalités "qui existent dans le monde ,il ya des pays "privilégiés" chez qui la science est de fait accessible à "qui veut".Je te fais la remarque que s'agissant des enfants (dès 7 ans par exmple) dans ces pays dits "riches" ,via le "boum" du matériel informatique ,nombreux sont les logiciels que l'on peut trouver à buts pédagogiques sous forme de jeux vidéos etc..Il est étonant d'ailleurs de constater que les enfants de la nouvelle génération ,sont beaucoup plus "intelligents" (j'insiste sur les guillemets car le concept d"'intelligence" est discutable) ou ont un esprit plus vif que les générations antérieures.C'est evidement la "société" qui en est la cause avec les nouvelles technologies évoquées.
    Je pense alors que dans les pays dits "pauvres" comme ces technologies ne sont pas accessibles ,du moins dans les coins les plus "reculés" de ces pays (dans les grandes villes bien entendu il y a des pc et donc internet mais beaucoup plus couteux,en celà réservé à des privilégiés qui ont les moyens),il faudrait déjà diffuser des livres,voir des bandes dessinées.C'"est le but initial fixé par SAVOIR SANS FRONTIERES de JP PETIT qui va,de plus défendre,la cause de la dite association (en cours de finalisation) qui a un statut de loi 1901,à l'ONU.IL existe des associations humanitaires,qui déservent déjà des livres afin d'ouvrir des ecoles,de creer des bibliotheques et tout ça..Mais en ce qui est de SAVOIR SANS FRONTIERES l'idée est novatrice dans le sens où c'est purement dans les domaines des sciences physiques essentiellement,via des bandes dessinées et c'est important car à ma connaissance je ne connais aucun auteur de bédés qui expliquent les divers phénomenes physiques sous formes de dessins,qui ont décidés de rentre totalement gratuits leurs oeuvres..(si je me trompe que quelqu'un me corrige)
    En cela ,je pense donc que cette association doit etre défendue dans les objectifs et perspectives que tu envisages..

  4. #3
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Salut!

    L'idée des BD est excellente! Il y a longtemps j'avais eu l'intention de parcourir les petits lycées des montagnes et de la forêt pour faire des conférences de motivation.

    L'objectif était bien sûr de sensibiliser les jeunes (et leurs parents!!) aux applications de la science.

    Il faudrait combiner tous les moyens, BD, confs, bouquins...

    Mais ce n'est que la première partie, après, comment et à quel âge commencer une véritable formation scientifique rigoureuse?

    Sortir étudier dans la grande ville est très couteux, et les bourses sont rares...

    A bientôt!!

  5. #4
    claude27

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Rob69
    Salut Diego,

    Je te fais la remarque que s'agissant des enfants (dès 7 ans par exmple) dans ces pays dits "riches" ,via le "boum" du matériel informatique ,nombreux sont les logiciels que l'on peut trouver à buts pédagogiques sous forme de jeux vidéos etc..
    ..
    Est ce que passer des heures à cliquer sur une souris ou une manette de jeux , à courir après des petits bonshommes une arme fictive à la main, est très formateur et incitateur à s' intéresser aux sujets scientifiques ..??
    On me rétorquera , certains jeux sont des jeux de " stratégie " .
    J' ai cet exemple à la maison , et ai reçu à la figure cet argument massue .
    Et bien, vécu et preuves à l' appui, pour la "stratégie " appliquée aux problèmes de la vie courante , on repassera !
    Quand il faut lâcher la souris et mettre les mains dans le cambouis pour remettre en état le vélo ou changer les roulettes des rollers ....
    Le bon vieux " meccano " était sans conteste plus formateur et efficace sur ce point !


    Citation Envoyé par Rob69
    Il est étonant d'ailleurs de constater que les enfants de la nouvelle génération ,sont beaucoup plus "intelligents" (j'insiste sur les guillemets car le concept d"'intelligence" est discutable) ou ont un esprit plus vif que les générations antérieures.C'est evidement la "société" qui en est la cause avec les nouvelles technologies évoquées...
    BOF ! , t' as bien raison de mettre des guillemets !

  6. #5
    Magalaye

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Rob69
    Salut Diego,
    Il est étonant d'ailleurs de constater que les enfants de la nouvelle génération ,sont beaucoup plus "intelligents" (j'insiste sur les guillemets car le concept d"'intelligence" est discutable) ou ont un esprit plus vif que les générations antérieures.C'est evidement la "société" qui en est la cause avec les nouvelles technologies évoquées.
    ..
    Je suis pas du tout d'accord avec toi sur ce point là, c'est simplement un effet illusoire car les jeunes sont baignés dans une sociétés qui les saturent d'information et evidemment le vieux lui ne s'y interesse pas donc le jeune aura l'air plus intelligent car il vit mieux dans le monde moderne et le connait bien alors que le vieux qui a encore la tête dans son monde d'il ya 25 ans parait dépassé mais c'est juste un mode de vie, rien à voir avec le concept d'intelligence.
    Je ne pense pas que l'on puisse dire qu'un gamin capable de finir un jeux video en moins de 20 min et qui connait tout les noms des pokemons par coeur soit plus intelligent qu'un leonard de vinci du 15°siècles.

    Pour les sciences, si on parle d'éducation (je parle pas de recherches de pointes), je pense que le novice peut s'initier uniquement avec un bon livre, un cahier et des stylos..et un prof evidemment au début..tout le reste: l'informatique, la télé ou je ne sais quoi c'est juste des outils..agréable et pratique mais franchment loin d'être indispensable..j'ai même peur qu'à une certaine dose ca fini par avoir un effet nefaste et bride l'imagination car on finit de ne savoir penser que par ce qu'on nous donnes.
    Je pense que le plus important c'est d'apprendre à raisoner...alors tout nos outils modernes c'est des artifices, c'est tout..les meilleurs en science, ils ont juste besoin d'un stylo et de leur tête.
    C'est vrai aussi pour la recherche, les super ordinateurs ca sert juste à faire des verification et des modèles, l'idée de fond et le raisonement c'est de l'zsprit qu'il vient.
    Votre idée de la BD je la trouve aussi marrante et interessante, ca peut distraire et motiver et enlever l'image austère que certains se font de la science.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    claude27

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Est ce que le jeune conducteur d' aujourd' hui qui a appris sur et a une voiture avec
    - une bonne suspension
    - des bons pneus à carcasse radiale de 185 ou 205 de large
    - 120 cv sous le capot
    - 5 ou 6 vitesses synchros
    - l' ABS , l' ESP
    - la direction assistée
    - une clim et la radio , le GPS
    - des essuie glace avec 3 vitesses intermittantes réglables
    - le dégivrage des vitres , des rétroviseurs et elur réglage électrique , comme l' assiette des phares ..
    - un bon revêtement routier
    - etc

    est meilleur conducteur que celui de 1956 qui avait

    - des ressorts à lames
    - des pneus pas à carcasse radiale en 135 de large .
    - pas d' ABS ni a fortiori d' ESP
    - une direction " directe " ( qui a conduit les simca 1100 ! ? )
    - 50 cv sous le capot
    - des vitesses sans synchros
    - des essuie glaces qu' il fallait parfois manoeuvrer avec un bouton ( les premières 2CV citroën ! )
    - les pavés du Nord bien mouillés et donc glissants ( sans parler des betteraves d' octobre à janvier ) pour quotidien, donc tout pour " bien sentir la route " !!!!

  9. Publicité
  10. #7
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Bonjour,

    Indépendamment de savoir si les jeunes d'aujourd'hui sont plus rapides que ceux d'avant pour cliquer sur le bouton d'une souris, force est de constater qu'il y a de moins en moins d'étudiants dans les filières scientifiques en France.

    La question de savoir comment motiver des jeunes pour poursuivre de longues études (bac+8!) scientifiques reste posée. Et ceci non seulement en Amérique du Sud ou en Afrique, mais aussi -et sans chercher trop loin- dans les ZEP et les quartiers "sensibles".

    Bien que l'accès soit beaucoup plus structuré ici (en Europe) qu'ailleurs, la société entière devrait garder un oeil sur les effectifs des facs! (En Amérique du Sud, 'y a pas de prépas...).

    Donc, si tout était à refaire comment il faudrait s'y prendre?? La question reste encore très floue, mais je suis sûr qu'avec vos remarque on peut la préciser davantage.

    A bientôt!

    Chame

  11. #8
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Magalaye
    je pense que le novice peut s'initier uniquement avec un bon livre, un cahier et des stylos..et un prof evidemment au début..tout le reste: l'informatique, la télé ou je ne sais quoi c'est juste des outils..agréable et pratique mais franchment loin d'être indispensable...
    C'est vrai, en maths on a pas besoin de grand chose même dans un labo de recherche...mais je trouve un peu difficile de motiver des jeunes (qui ne le sont à priori pas! et qui ne savent même pas ce qu'est une fonction, ou un ensemble) juste avec un papier et un crayon.

    Peut être quelques belles images de fractales peuvent
    servir.

    Même histoire avec les autres acteurs de la société: une belle formule mathématique ne convaincra peut être pas l'industriel pour investir dans la création d'un département de R&D....

    On pourrait croire que la situation en Europe (et plus particulièrement en France) est très différente, et pourtant...la fronde des chercheurs était (est?) bien présente 'y a pas très longtemps.

  12. #9
    Rob69

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Chame
    Bonjour,


    La question de savoir comment motiver des jeunes pour poursuivre de longues études (bac+8!) scientifiques reste posée. Et ceci non seulement en Amérique du Sud ou en Afrique, mais aussi -et sans chercher trop loin- dans les ZEP et les quartiers "sensibles".

    Bien que l'accès soit beaucoup plus structuré ici (en Europe) qu'ailleurs, la société entière devrait garder un oeil sur les effectifs des facs! (En Amérique du Sud, 'y a pas de prépas...).

    Donc, si tout était à refaire comment il faudrait s'y prendre?? La question reste encore très floue, mais je suis sûr qu'avec vos remarque on peut la préciser davantage.

    A bientôt!

    Chame
    Salut,

    C'est ULTRA SIMPLE Diego,de répondre au fait que dans les "zup" les jeunes s'interessent de moins en moins à la science (du moins un parcours scientifique dès le lycée):

    Regardes la télévision on te montre quoi.? Sur les chaînes principales (car quand on rentre du boulot ,on est tellement fatigué qu'on n'a meme plus le courage de changer de chaîne ,d'appuyer sur la télécommande)
    Sans rentrer dans les détails des emmissions diffusées,en plus d'une manipulation médiatique des journaux télévisés (à ce propos s'avez vous pourquoi Le Pen et Chirac sont passés au 2e tour au dernieres présidentielles.? --->3 à 4 Mois avant,PPDA n'a fait que montrer des scenes dans les banlieue ,prônant ainsi l'INSECURITé...Hors,cette insécurité, A EXISTé,EXISTE et EXISTERA TOUJOURS..Je n'est pas peur de le dire ,il ya eu une evidente manipulation politique de la chaine privée TF1..à cette époque "copiant" ainsi ce que font actuellement les chaines Fox News où on montre à longueur de temps des jeunes blacks qui se font arreter par la police ou d'autres faits violents (cf.l'Excellent Film de Michael Moore BOWLING FOR COLUMBINE),il ya donc des emissions télévisée "imbéciles" initiée par ENDEMOL (PDG--->Arthur le "Clown" qui ne pense qu'a une chose se faire du fric...)
    La Science est completement mise "hors circuit" à la télévision et pourtant c'est l'element essentiel pour que les jeunes s'interessent à cette dicipline et ces dérivés.

    Je me rappelle,dans ma prime jeunesse,que il y avait une emission super géniale des Bogdanov qui s'appelait TEMPS X..Quel "credit" donne t-on dorénavant aux Bogdanov.? Une emission de UNE minute ou presque avec l'emission RAYONS X sur France 2..Il faut se rendre à l'evidence la Science ça "rapporte" plus..LES jeunes des banlieue n'ont pas de "référent" en matiere d'orientation dans leur famille(parents) issus de l'emmigration ceux-ci ne peuvent leur apporter un enseignement "adéquat" (Attention je ne remet pas en cause ,leur bonne éducation ou l'autorité parentale..pas de polémiques) ces jeunes n'ont que la télévision et les quartier comme "sources d'informations"

    Quant aux jeunes privilégiés des quartiers dits "riches" du fait qu'ils sont issus de familles aisée,dès leur prime enfance ,ils sont "choiyés" et ont généralement tous les "outils" nécéssaires à ce qu'ils finnissent dans des classes préparatoires..(Prof particuliers,suivis scolaires,etc etc..)

    Moi,je suis né en Bolivie à Cochabamba,de Mere Bolivienne et de Pere Francais,c'est un "miracle" que j'ai fini en Maîtrise à la fac,nous vivions dans ce que l'on appelle un quartier "chaud" à Vaulx en Velin 69.En fait,j'ai eu la chance d'avoir des copins "externes" au quartier qui eux etaient dans leur "trip" sur les Dinosaures à la mode à l'epoque et aussi depuis petit ayant aimé TEMPS X ,on passait notre temps à la bibliotheque de la Part Dieu à Lyon..

    Voilà ce que je peux dire sur ce "phénomene des banlieues"...

  13. #10
    Magalaye

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Chame

    La question de savoir comment motiver des jeunes pour poursuivre de longues études (bac+8!) scientifiques reste posée. Et ceci non seulement en Amérique du Sud ou en Afrique, mais aussi -et sans chercher trop loin- dans les ZEP et les quartiers "sensibles".
    Ouais c'est sur mais moi je serais à la place du lycéen ou collégien et même dans ma situation actuelle (j'ai pas encore fini mes études) je me demanderais pourquoi faire des études longues quand tu sais que la majorité des bac +8 ne travaille pas dans le domaine de leur études (enfin en France, ailleurs je sais pas)

  14. #11
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Rob69
    Salut,

    C'est ULTRA SIMPLE ,de répondre au fait que dans les "zup" les jeunes s'interessent de moins en moins à la science (du moins un parcours scientifique dès le lycée)
    ....
    Regardes la télévision on te montre quoi.?
    .....
    La Science est completement mise "hors circuit" à la télévision et pourtant c'est l'element essentiel pour que les jeunes s'interessent à cette dicipline et ces dérivés.
    Ce que tu dis renforce (en quelque sorte) mon point de vue: c'est à la société en entier de s'occuper des sciences (médias, industriels, collectivités locales, et bien sur, le gouvernement)

    Moi je suis né en Equateur, j'ai commencé mes études là-bas et on n'était pas nombreux à la fac de science: 8 dans ma promo et une 40taine dans toute la fac pour 12 millions d'habitants.

    Ce qui me révolte le plus c'est la perte de potentiel par le manque de motivation (et de "vision", de "coaching", de soutien... je ne sais pas comment dire ).

    ...la télé est aussi pourrie là-bas qu'ici....

    pourtant il doit y avoir un moyen de faire qqchose.

  15. #12
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Magalaye
    pourquoi faire des études longues quand tu sais que la majorité des bac +8 ne travaille pas dans le domaine de leur études
    hmm...difficile à dire. Moi ca fait 10 ans que je fais des maths à la fois par goût, mais aussi par une certaine conviction que ça peut aider les autres.

    Même si je ne vais pas travailler exactement dans le même domaine!

    C'est aussi une question de nécessité et de responsabilité...il faut de la recherche pour mieux comprendre le monde.

  16. Publicité
  17. #13
    Rob69

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    On fait déjà quelque chose ,justement par le présent Topic..ça informe les visiteurs(euses).

    En fait,concernant les gouvernements,je crain qu'il n'y ai pas grand chose à faire..Tout le systeme international est sous forme d'une "toile d'arraignée" dirigée par les "seigneurs noirs de l'economie" (cf le livre "L'Empire de la Honte" de Ziegler (commis à l'ONU sur la faim dans le monde).

    Moi quand j'en parle de cette "manipulation" à l'echelle mondiale,on se fout de ma gueule...Les gens trouvent cela inconcevable,absurde,sans fondements...c'est tout à fait la preuve précisément que cette poignée de c... qui dirigent le monde ONT BIEN REUSSI dans leur manipulation médiatique..La France elle même est sous somnifères..(comme dirait JP PETIT)

    Mais je vais essayer de rester OPTIMISTE quesqui nous reste comme "armes".? (c'est comme si une fourmi s'attaquait à un éléphant en ce qui nous concerne)
    Internet est une "arme" ,divulger la vérité est une arme aussi justement en utilisant leur propres armes ,c'est ce que fait Michael Moore.Comme tu le sait,l'Amerique du Sud est "sous contrôle" US ,inutile de te dire "notre" passé puisque t'es d'Equateur ,moi de la Bolivie..Dictatures sur Dictatures ...dans le passé et là c'est des "pseudos" Démocraties (le dernier Président sortant de la Bolivie s'en ai mis plein les poches au lieu de faire évoluer le pays,c'est pas nouveau!) Michael Moore justement (va voir dans son site web www.MichaelMoore.com) parle beaucoup de l'Amerique du Sud.,et il le pense (et c'est logique) il faut d'abord que le gouvernement de l'US soit "renversé" afin que les choses changent en Am du Sud..
    Il ya un proverbe chinois qui dit " un seul homme peut vaincre toute une armée"...ma fois..
    J'attends avec impatience ,que JPP defende les causes de l'association Savoir Sans Frontieres à l'ONU ,il est TRES connu,il a de l'influence,il a des Alliés tres importants ,dans les plus hauts grades meme des hierarchies en France,Suisse,Belgique,Quebec. .c'est important de le souligner..

  18. #14
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Rob69
    En fait,concernant les gouvernements,je crain qu'il n'y ai pas grand chose à faire..Tout le systeme international est sous forme d'une "toile d'arraignée" dirigée par les "seigneurs noirs de l'economie"
    .....
    Moi quand j'en parle de cette "manipulation" à l'echelle mondiale,on se fout de ma gueule...
    je comprends ça très bien...malheureusement ces choses là, on ne les voit pas d'ici!

    Juste un petit exemple, lorsqu'un ami avait demandé une bourse pour faire des maths (il était le meilleur élève de la fac) à l'organisme censé organiser tout cela (avec du fric du FMI, ou de la BM, ou du BID, mais ça revient presque au même...) on lui a claqué la porte au nez: pas de sous pour les maths!!!!

    En gros, et de forme très très explicite: pas d'argent pour les sciences "dures" qui sont susceptibles, si elles se développent correctement, de briser la dépendance technologique...qui pour nous est (presque) totale!

    Cependant, avec l'aide du gouvernement les choses vont toujours plus vite! (sauf que les gouvernements changent très vite aussi... )

  19. #15
    bardamu

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Rob69
    il faut d'abord que le gouvernement de l'US soit "renversé" afin que les choses changent en Am du Sud..
    Message de la modération
    Merci d'éviter la politique générale qui n'est pas le thème du forum, et notamment l'idée du renversement de gouvernements étrangers (ah ! l'odieux impérialisme des membres de Futura-sciences, toujours à comploter pour imposer leur vision du monde ...)

  20. #16
    Rob69

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par bardamu
    Message de la modération
    Merci d'éviter la politique générale qui n'est pas le thème du forum, et notamment l'idée du renversement de gouvernements étrangers (ah ! l'odieux impérialisme des membres de Futura-sciences, toujours à comploter pour imposer leur vision du monde ...)
    Salut,

    Mais non,mais non voyons .. quand je disais "renversé" c'etait pas dans le sens de "complot" Nous on est des pacifiques,je m'excuse de m'être "lâché" en déviant effectivement ,du sujet principal qui doit rester un sujet scientifique.

    Bon,alors nous avons dejà la possibilité de diffuser à linfini je dirais presque ,les bandes déssinées d'Anselme Lanturlu..A ce sujet,Diego a tu lu comme ça au passage quelques pages de ces bédés ,si oui ,qu'en penses tu.?
    Ca te parrait "abordable" aux jeunes "non-initiés" des coins reculés des campagne (Altiplanos s'agissant de la Bolivie..).?
    Autre chose aussi Kofi Anan parlait d'ordinateurs à "100 $ "US qui se "chargeraient"...à la manivelle! (à la main quoi via une baterie interne)..C'est une idée à soutenir aussi (fallait y penser). parceque justement ,on pensait à l'illetrisme,les images en ce cas précis seraient bien evidemment LA base d'un enseignement déjà à l'apprentissage de la Lecture proprement dite..
    Tu parlais aussi d'images "fractales".issue des Maths attractives.? Développe ton idée voir ,j'ai pas bien compris..
    Etre scientifique c'est aussi envisager l'impossible...

  21. #17
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par Rob69
    parceque justement ,on pensait à l'illetrisme,les images en ce cas précis seraient bien evidemment LA base d'un enseignement déjà à l'apprentissage de la Lecture proprement dite.
    Oui, j'ai vu rapidement les Bd, les dessins sont plutôt réussis. J'ai néanmoins une petite remarque, peut être anodine: les BD seraient peut être mieux acceptées si elles se plaçaient dans le contexte latinoamericain (mais cela complique tout bien sûr!)

    Je m'explique: vu l'enseignement tel qu'il est, la science est perçue comme qqchose de fondamentalement "étranger" (il suffit de voir les noms des théorèmes...).

    Dans les mentalités c très difficile de franchir le pas et d'accepter de développer une technologie locale.

    J'ai pas beaucoup de temps là...je reviendrai un peu plus tard!

    A+

  22. #18
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Re bonjour,

    Dans une société où la science n'a jamais eu de place, il est indispensable de faire participer tout le monde: le gouvernement (ou les collectivités locales) en créant des bourses, les industriels (bourses+un impôt pour la science), les lycées: dès le secondaire faire connaître la science aux jeunes et bien sûr améliorer le niveau dans les facs, créer des labos de recherche et tout ça!!

    Pour ce projet, et pour convaincre, il ne suffit pas d'avoir de belles formules matheuses: je crois que des applications sont beaucoup plus parlantes. En effet les personnes qui sont dans les postes de décisions ne comprendront (presque) jamais l'importance des sciences "dures", sans lequelles on ne peut pas aller très très loin.

    Donc, avoir un discours très appliqué pour financer de la recherche haut niveau derrière.

    Voilà, c tout un programme!

  23. Publicité
  24. #19
    yves25

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Bonjour

    je viens m'immiscer dans ce débat qui rejoint, en fait, un autre sur les jeunes et la science.

    Il me semble qu'une mesure nécessaire (mais non suffisante) serait d'imposer une partie scientifique beaucoup plus importante (quoique très pratique) au recrutement des instits (ou profs des ecoles). Combien d'instits se risquent ils à faire des "leçons de choses" comme on disait?

    Une raison à ça (parmi d'autres): les instits sont principalement issus de filières sciences de l'éducation et quelque soit l'effort des IUFM, la situation n'a pas tellement l'air de s'améliorer.

    Il me semble que cette condition est nécessaire quelque soit le pays considéré et son niveau de développement. Donc passage obligé par "la main à la pâte" ou un équivalent (et encore une fois, cette condition n'est que nécessaire).

    Quant à l'ordinateur, c'est une solution de facilité qui comporte de gros risques au niveau de la formation, me semble t il. Une expérience, il faut que ça rate de temps en temps, il faut prendre son temps. Et puis, le monde est réel (enfin on le perçoit ainsi) , pas virtuel: expliquer le monde réel par des moyens virtuels (disons essentiellement virtuels) , ça me semble illogique et donc casse g...

    Bonne fin d'année
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  25. #20
    RVmappeurCS

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    La science aura-t-elle vraiment sa place dans une société un jour ? Pour moi c'est un rêve de longue date . Au moyen âge c'était l'église qui étouffait la science. Maintenant qu'est-ce que c'est qui bloque la science : l'économie bien sûr. De toutes les façons, l'économie bloque tou t.
    Et quand on voit que la filière Scientifique attire de moins en moins de monde (enfin d'après les "on dit"), c'est quand même inquiétant, puisque en continuant comme ça y'aura jamais d"élan scientifique" national.

    Pour ce qui est de la télévision, je suis tout à fait d'accord avec ce qui a été dit. A part France 2 quelque fois et la 5, bah le reste n'est destiné qu'à "abrutir les gens" (oui je sais de temps en temps c'est sympa de regarder un truc débile , mais tous les jours...).

    Je pense que l'essentiel est de ne pas étouffer la "flamme scientifique" qui s'allume en chacun de nous entre 5 et 10 ans. Moi je pense que ma présence actuelle en prépa est liée a bien peu de chose : les quelques soirées passées avec mon père à observer Saturne ou Mars avec un petit télescope , les Mécanos, et les quelques week-end passés avec mon grand-père à la cité des sciences. Actuellement, a chaque vacances, je me lis un bon gros ouvrage de vulgarisation histoire de raviver ma "flamme scientifique", et de voir vers quoi tend la physique actuelle (théorie des cordes et théorie M). L'image de la flamme peut paraître un peu idiote, mais pour moi, elle décrit exactement ce qui se passe.

    Je pense que les parents doivent jouer un rôle essentiel dans la préservation de cette flamme qui s'allume chez chacun de nous entre 5 et 10 ans. C'est une richesse, il ne faut pas la gâcher !

    C'est pourquoi, mon père étant décédé aujourd'hui (je sais ça fait un peu je raconte ma life, mais bon, moi j'aime bien raconter ma life), j'ai décidé de prendre le relais avec ma petite soeur, agée de 9 ans. Le but du jeu n'est pas la bourrage de crâne parce que dans ce cas là, c'est vite l'overdose. Le but est de susciter des questions, pour qu'elle me demande des explications. Il faut que ça vienne d'elle. Des trucs complexes peuvent être extrêmement simplifiés avec DES EXEMPLES ET DES IMAGES SIMPLES.

    Par exemple, l'été dernier, je lui ai appris à résoudre les polynomes du second dégré (ax^2+bx+c=y)... à 9 ans. Avec des exemples simples (la trajectoire d'un ballon, on veut savoir au bout de combien de temps deux ballons vont se percuter?) et en clarifiant la méthode de résolution pour que ça fasse comme une recette de cuisine après ça passe tout seul. Si si je vous assure .

    Autre exemple tout récent : je suis en train de lui apprendre la relativité générale, la mécanique quantique et la théorie des cordes. C'est extremement simplifié, moi même je ne connais que de la vulgarisation dans ces domaines mais bon.

    Pour cela j'ai commencé par la relativité générale :
    -plus on regarde loin, plus on regarde dans le passé (comme si la lumière était une sorte de postier qui délivre des photos)
    -expansion de l'univers (exemple du ballon que l'on gonfle avec un quadrillage)
    -big bang (calcule moi combien de secondes se sont écoulées depuis le big bang, les petits aiment bien en général ces longs calculs simples, on en est venu au big bang par cette question : quand tout à commencé? Au début elle m'a sorti il y a 2000 ans, puis je lui est demandé si elle était sûr et puis elle a séché, et c'est la que ça devient intéressant parce que ce genre de grandes questions suscitent toujours de l'intéret)
    -courbure de l'espace temps par des objets lourds (exemple du tissu avec des billes de différentes tailles)
    -gravitation selon Newton et même la formule (Pourquoi est ce que l'on ne s'envole pas dans l'espace ? Puis avec la formule dis moi en Newton avec quelle force la terre t'attire)
    Et à ce moment elle me relie d'elle même la gravitation avec ce que je lui avait expliqué précédemment sur la courbure de l'espace temps : j'étais sidéré !
    -Puis les distortions du temps au voisinage d'un corps lourd (paradoxe des jumeaux, ça ça impressionne toujours)
    -Ensuite la forme de l'univers, le fond diffus cosmologique, pourquoi le ciel est noir ?

    Puis j'ai attaqué le monde de l'infiniment petit et je n'ai pas encore fini.
    -Quand tu coupes une goutte d'eau tu trouves quoi ? Oui une goutte plus petite, mais quand tu la divise encore...
    -modèle atomique de Bohr (oui la d'abord ça, puis après on peut complexifier avec la mécanique quantique)
    -Neutrons, protons, électrons et leur charges respectives -> on peut ensuite expliquer le fonctionnement d'une pile ou des aimants et faire de petites expériences amusantes
    -Puis la représentation de Lewis et la règle de l'octet (oui je sais, mais faut simplifier quand même). Cet atome il est pas content, il lui manque un électron sur ça deuxième couche, il va donc en partager -> et on débouche sur les molécules genre H20, O2, CO2.

    Puis à la fin, je projette de lui expliquer les derniers développement de la théorie des cordes : pouquoi RG et mécanique quantique sont incompatibles ? L'unification des forces, les dimensions supplémentaires...


    Bref, tout ça pour dire que c'est possible d'aprendre des choses apparemment très complexes à un enfant de 9 ans. L'essentiel est de susciter chez lui de l'intérêt. Et on passe tous dans notre enfance par une période ou l'on se pose des questions philosophique (d'où je viens, pourquoi c'est comme ça et pas autrement...). Alors il faut profiter de cette période. Il faut aussi montrer le but final de la science, qui peut potentiellement répondre à de grandes questions, parce si l'explication apportée par la science ne va pas plus loin qu'une pile, bah l'intérêt est moyen quand même.

    Je pense vraiment qu'une introduction à la science est obligatoire avant l'adolescence. Sinon, après c'est beaucoup plus difficile de susciter de l'intérêt. Il faut aussi apprendre aux enfants à se poser des questions sur le monde qui les entoure, ça aussi c'est essentiel.
    C'est pourquoi, je pense que quelques heures dans l'années des classes primaires devraient être reservé à la science.

    Voilà, c'était ma vision du problème.

  26. #21
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par RVmappeurCS
    La science aura-t-elle vraiment sa place dans une société un jour ? Pour moi c'est un rêve de longue date . Au moyen âge c'était l'église qui étouffait la science. Maintenant qu'est-ce que c'est qui bloque la science : l'économie bien sûr.
    Je ne suis pas tout à fait d'accord là-dessus: les découvertes scientifiques ont des conséquences économiques très importantes. Par exemple, en finance, le calcul stochastique nécessaire pour le pricing des options a besoin de beaucoup de maths parfois très compliquées. Et la "chaîne" est assez complète: de la théorie à l'implémentation sur ordi il y a du boulot à faire...

    Autre exemple: les codes secrets (cryptologie) se basent sur quelques découvertes de Hardy sur les nombres premiers, et maintenant tout le monde les utilise (sur la CB).

    Le problème, je crois, vient justement lorsque "l'économie" est incapable de voir que le développement scientifique est un investissement à long terme!!

    A force de vouloir des résultats immédiats, les économistes du profit absolu peuvent effectivement bloquer les sciences....

  27. #22
    RVmappeurCS

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Ah je me suis peut être très mal exprimé, mais je suis en fait tout à fait d'accord avec toi. L'économie ne voit en la science qu'un moyen de faire plus de fric. Si la science sert l'économie, alors elle se développe, mais la recherche fondamentale qui ne peut donner des résultats pratiques qu'après des dizaines d'années, alors c'est même pas la peine. Y'a qu'à voir la réduction des budgets en recheche fondamentale.

  28. #23
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Citation Envoyé par yves25
    Il me semble qu'une mesure nécessaire (mais non suffisante) serait d'imposer une partie scientifique beaucoup plus importante (quoique très pratique) au recrutement des instits (ou profs des ecoles).
    C'est une très bonne idée! Bon, en tout cas, dans le plan d'action pour (re)construire et développer la recherche en Equateur...

    Bien sûr, cette discussion dépasse largement l'éducation nationale!! Il faut vraiment que TOUT le monde s'y mêle pour avoir une petite chance de que ça marche

  29. #24
    Chame

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Je voudrais, si cela est possible, attirer l'attention des personnes qui discutent sur les facs/prépas.

    En gros, si vous aviez la possibilité de tout changer, de tout refaire quel système garderiez-vous? Quel type d'enseignement? Un mix entre la fac et la prépa?

    Ailleurs, les facs produisent des ingénieurs (de toutes façons 'y a pas de prépas).

    Bien sûr, toute cette discussion dans un monde réel comme le nôtre...crédits limités, chômage, désafection des filières scientifiques...

    comment optimiser l'enseignement scientifique??

  30. Publicité
  31. #25
    ShiNji[Third_Man]

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Le rejet de la science est devenu vraiment flagrant dans notre société, presque plus d'émissions scientifiques à la télé, succès au cinéma des films sur le moyen-âge et l'heroic-fantaisy ou en gros on célèbre la connerie et la simplicité (sans parler des livres de magie genre Harry Potter),désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques .
    Il serait nécessaire de commencer l'enseignement des sciences plus tôt comme cela a déja été dit, cela éviterait peut-être des statistiques qui me font sauter au plafond par exemple 80% des élèves de section L croient aux fantômes ...
    Ainsi l'intérêt et la curiosité des enfants (que l'on va supposer innée) serait éveillée plus tôt et aurait moins de chance de retomber (je connais une fille de 9 ans qui a de la chance d'avoir un grand frère qui s'appelle RVmappeurCS ).
    Il faudrait en finir une bonne foix pour toutes de ce schéma caricatural du brave paysan qui a peur des méchants chercheurs qui fabriquent des bombes atomiques, mais cela ne semble pas si facile .
    La science semble devenu la cause de tous les maux ou presque, alors que tout réside dans son application et donc les responsabilités sont toujours humaines.
    Il faut en plus rajouter les pressions éthiques et religieuses à propos du clonage et ce genre de choses qui sont très mal vues (à raison parfois mais de manière beaucoup trop systématique).
    Aujourd'hui il semble donc que la science fait PEUR au gens.
    Et puis évidemment il y a aussi des arguments faciles comme :Pourquoi dépenser des millions dans la conquête spatiale quand des tas de gens meurent de faim sur terre ?

  32. #26
    RVmappeurCS

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    +1
    Ce qu'il nous faudrait dans ce débat c'est le point de vue "d'un homme de la rue". Parce nous tous, dans ce forum, on s'intéresse à la science donc pour le débat....
    Moi-même je ne comprends pas comment la science peut faire peur alors qu'il s'agit pour moi de la plus magnifique des choses.

  33. #27
    ExtatiK Design

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Heu..., le prener pas mal Shinji et RVmappeurCS mais à la lecture de vos postes 25 et 26, je me demandais, comme ça, est-ce que le vulgus-pecus aura encore le droit de croire au père noël ?

    J'ai aussi entendu dire que le H.C.S.P (Haut Conseil de la Science Planétaire) envisage une cryogénisation définitive de Giardino Bruni, qui je le rappel, a quand même eu l'audace d'affirmer des vérités philosophiques en contradiction avec les vérités de la Science, et entre autre, de soutenir l'existence des univers parallèles d'Everett et l'interprétation Bohmien de la mécanique quantique !!!

    Manquerais plus que les Béta-Omicron se mettent à faire de la topologie algébrique...
    "Have a ball, and get involved" - Beastie Boys.

  34. #28
    ShiNji[Third_Man]

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Alors la permet moi de ne pas dissimuler ma surprise parce que s'il y a une critique qu'on ne m'avait encore jamais faite ca doit bien être de me décrire comme un idéaliste qui croit au père noel .
    Ensuite concernant Giordano Bruno je ne vois pas le problème, cite moi un scientifique qui n'a pas soutenu quelque chose qui nous parait aberrant aujourd'hui (même Einstein en dehors de ses articles de 1905 on se rend compte que ce n'était vraimant pas ca) .
    Et puis explique moi comment des vérités peuvent être contradictoires aussi . Depuis quand science et philosophie ne sont pas concilibables (tu parles de deux vérités contraires) ?
    Bon j'avoue cryogéniser son corps ... moi j'aurais préféré quelque chose comme le laisser pourrir mais après avoir prélevé ses cellules pour pouvoir le cloner un jour
    Blague à part c'est la seule chose pertinente dans ton post c'est comme le fait de garder conservé le cerveau d'Einstein ca me parait un peu bête mais bon c'est comme ca et ca tient plus d'une lubie humaine que d'une dérive scientifique .

  35. #29
    ExtatiK Design

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    ouf, jésus peur, Shinji, un moment j'ai cru qu'hors de la Science point de salut...
    "Have a ball, and get involved" - Beastie Boys.

  36. #30
    ShiNji[Third_Man]

    Re : Quelles sciences pour quelles sociétés?

    Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire pourtant.
    Il n'y a pas que la science et surtout tout le monde ne peut pas et ne veut pas être scientifique mais la situation en france est quand même hors des proportions je trouve.
    Bref à part commencer l'enseignement de matières comme la physique plus tôt dans la scolarité (ca commence en 5° quand on a 12 ans je trouve ca aberrant) je ne vois pas trop quoi faire contre un désintérêt qui semble être devenu un phénomène de société.
    D'un côté la filière scientifique dans les lycées est encore la plus populaire, mais pour combien de temps ?
    Il semble que les sections S ne s'intéressent pas tous à une science, loin de la, mais choisissent le bac le plus général et le plus porteur sur les orientations en se disant "tant pis s'il y a des maths".

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. quelles oculaires pour un newton de f/d 4.7
    Par seblaidj dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/08/2006, 09h24
  2. Quelles débouchés pour la génétique???
    Par miss titcha dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/06/2006, 15h56
  3. quelles études pour la robotique
    Par Astro boy dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/05/2005, 19h48
  4. quelles marques pour ce chassis ?
    Par Sn8K dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/12/2004, 19h18
  5. Quelles écoles pour immunologie ?
    Par kHoZ dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/10/2004, 18h26