Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c




  1. #1
    Eric DUPONT

    Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    L'orsque le réchauffement climatique aura dépassé les 5ou 6° c, quels en seront les conséquences? Niveau des oceans ? épidémie ? rendement agricole ? ouragan ? Combien la terre pourra supporter d'individus ?

    -----

    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  2. Publicité
  3. #2
    Eric DUPONT

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    selon une etude un rechauffement de 1°C se traduirait par une perte de rendement de 10% de la production agricole de part l'augmentation du nombre d'insect. 2° 20%. seul les plus riches s'en sortirons, ceux qui ont fait fortune dans le petrole notament et tout les produits dérivés.
    Dernière modification par Eric DUPONT ; 01/09/2018 à 12h14.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  4. #3
    Cendres

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    . seul les plus riches s'en sortirons, ceux qui ont fait fortune dans le petrole notament et tout les produits dérivés.
    Ce qui supposerait que ces pertes éventuelles ne s'appliqueraient pas à eux...en vertu de quel miracle? Et ceux qui ont fait fortune ailleurs que dans le pétrole seraient plus affectés? Pourquoi? Quand on est bourré de fric, le résultat sur le train de vie est le même, quelle que soit l'origine dudit "pognon de dingue".
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)


  5. #4
    f6bes

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    une perte de rendement de 10% de la production agricole de part l'augmentation du nombre d'insect.
    Bjr à toi,
    Ca c'est une bonne nouvelle (insecte), il parait qu c'est le futur de l'alimentation humaine.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    sunyata

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_humidex

    Si la température moyenne globale augmente de 5 à 8 ° C, la quantité de vapeur d'eau présente dans l'air va augmenter.
    Par exemple une température de 33°C avec 80% d'humidité est déjà à la limite du supportable : Température ressentie = 45 °C

    Cordialement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    BlaireauDePlanck

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Il existe le rapport du club de Rome et d'autres, si tu cherche des sources il me semble que Jancovici donne pas mal de sources sur son site et tu as le reveilleur sur yt qui fait des tres bonnes vidéos tres bien sourcée sur le climat.
    *
    Sans être un expert on peut rationnellement penser que un réchauffement de 5 a 6 aussi vite a l'échelle géologique ca pue grave et que pour nos enfants et petits-enfants c'est criminel de ne rien faire.

    +5/6 j'ai pas d'exemple mais on peut songer aux -5° de moyenne du dernier age glacière et la on voit que 5 degré ça change énormément la terre, en sachant il est plus 'simple' de gerer un refroidissement qu'un réchauffement.

    Deja aujourd'hui la canicule flingue des cultures, le manque d'eau en période sèche, le trop plein en hiver aussi.

    On quitte l'holocéne pour un bon moment...
    Dernière modification par BlaireauDePlanck ; 01/09/2018 à 19h01.

  9. #7
    BlaireauDePlanck

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Pour les premières degrés oui, enfin je sais pas ou on en est mais c'est deja pas la joie.

    Quand je dis plus facile a gérer je pars du principe que pour se réchauffer on peut se permettre de balancer du co2 via l'usage des énergies fossiles car en plus il permet un réchauffement de l'atmosphère alors que la production d'énergie requise pour rafraîchir l'atmosphère sera plus chaud de trouver des sources d'énergie non émettrice de ges pour la capture des ges =p

    Woah les graphs. on a tout intérêt a rester sur 2 degrés... plus meme 4.5 c'est chaud meme en descent dans le sud =/

    Et sachant que meme apres 2100 la température va continuer de monter.
    Dernière modification par BlaireauDePlanck ; 02/09/2018 à 02h32.

  10. Publicité
  11. #8
    Tawahi-Kiwi

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par sunyata Voir le message
    Si la température moyenne globale augmente de 5 à 8 ° C, la quantité de vapeur d'eau présente dans l'air va augmenter.
    Par exemple une température de 33°C avec 80% d'humidité est déjà à la limite du supportable : Température ressentie = 45 °C
    Faut laisser faire l'evolution, ca prend un peu de temps, mais +8ºC semble devenir tres supportable (pour les mammiferes) au bout d'un temps

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maximu...3%89oc%C3%A8ne

    bon, c'est vrai qu'il faut etre patient

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 02/09/2018 à 04h09.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  12. #9
    sunyata

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Faut laisser faire l'evolution, ca prend un peu de temps, mais +8ºC semble devenir tres supportable (pour les mammiferes) au bout d'un temps
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maximu...3%89oc%C3%A8ne
    bon, c'est vrai qu'il faut etre patient
    T-K
    Du point de vue physiologique ce n'est pas l'augmentation de la température en elle-même qui risque de poser problème.
    Mais la combinaison de températures relativement élevées avec une humidité relative élevée, 2 facteurs qui lorsqu'ils sont réunis
    tendent à mettre en échec l'évapotranspiration par laquelle les organismes humains évacuent la chaleur du corps.

    A l'instar de ce qui s'est produit au Japon cet été, les canicules pourrait bien faire des ravages en mode "chaud et humide"...
    http://www.lefigaro.fr/international...s-80-morts.php
    https://www.lexpress.fr/actualite/mo...s_2027337.html

    Cordialement
    Dernière modification par sunyata ; 02/09/2018 à 05h02.

  13. #10
    Tawahi-Kiwi

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par sunyata Voir le message
    Du point de vue physiologique ce n'est pas l'augmentation de la température en elle-même qui risque de poser problème.
    Mais la combinaison de températures relativement élevées avec une humidité relative élevée, 2 facteurs qui lorsqu'ils sont réunis
    tendent à mettre en échec l'évapotranspiration par laquelle les organismes humains évacuent la chaleur du corps.
    Le PETM est tres humide egalement. On a pas une temperature globale a +8ºC sans une augmentation de l'humidité consequente.
    C'est pour cela que je parle de (tres) longue durée; le nanisme est une adaptation (parmi d'autres) aux temperatures (et humidité) élevées. Cela sous-entend qu'une selection naturelle se fait, chez les humains comme chez les autres mammiferes.
    Ma remarque était surtout la pour rappeler que des +8ºC (le sujet du topic), la biosphere terrestre l'a connu dans le passé avec le PETM il y a 56 millions d'annees et peut servir, avec quelques parametres differents de point de comparaison.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 02/09/2018 à 06h30.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  14. #11
    Cotissois31

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    C'est le deuxième topic qui caricature les sujets de société future climat-énergie en exigeant des réponses simples sur des sujets complexes ou caricaturés.
    Cela ne mérite pas le "débat scientifique" tant la démarche est (volontairement) naïve.
    Dernière modification par Cotissois31 ; 02/09/2018 à 09h30.

  15. #12
    BlaireauDePlanck

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Localement savoir ce que implique un changement de température aussi haut c'est tres dur, mais a l'échelle globale c'est aujourd'hui faisable, dans la mesure jusqu'au seuil ou les températures induisent des changements trop importants et profond dans les flux énergétique comme les courants océanique et des vents. Et on sait aussi que un réchauffement implique des phénomènes d'aridification etc.

    @archi une réduction de la population due au seul réchauffement pas à 1°, je te l'accorde si on s'arrêtait la ça m inquiéterait pas outre mesure.

    Mais d'un autre côté 1° ca implique deja des changements comme dans l'alimentation.

    En france sans toucher aux changement induit par un réchauffement on a deja des phénomènes de perte de rendement due a l'artificialisation des terres arables de qualité, un exemple pres de chez moi le triangle de gonesse. La perte de rendement due a l'abus d'engrais et aux mauvaises pratique agricoles qui entraîne le lessivage des sols des phénomènes d'érosion (cf le travail de Claude Bourguignon). Et le non remplacements de certains composant du sol comme, par exemple le phosphore qui une fois absorber par les plantes se retrouve trimbaler jusqu'à son lieu de consommation ou il passe dans son consommateur.

    Maintenant on peut ajouter a ca quelques changements deja induits par le changement climatique comme les stress hydrique et l'assèchement qui influe sur les récoltes, pour ce que ca vaut ca inquiète d'ailleurs la fnsea, et on peut aussi regarder les chuttes de rendement entre 2015 et 2016, une fourchette si mince est pas représentative meme a l'échelle d'un pays je te l'accorde a voir si c'est lier aux conditions climatiques ou pas.
    Meteofrance a fait une petite video sur yt a propos des changements a venir si on ne fait rien.

    L'autre gros gros problème avec le changement climatique c'est surtout la vitesse, les glandes extinctions sont souvent corrélé a des changements extremement brutaux de température.
    En exemple du dernier changement brutal de température connu par l'humanité on a la catastrophe de Toba et c'est pas joli joli, bon aujourd'hui on a la 'technologie' mais d'ici a ce qu'on s'y mette assez.

    Apres je suis pas tout a fait d'accord quand tu dis que la santé de l'humanité qui cause la perte de la nature il y a des sociétés qui vivent sans pression excessive sur leur millieu.

  16. #13
    Tawahi-Kiwi

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par BlaireauDePlanck Voir le message
    En exemple du dernier changement brutal de température connu par l'humanité on a la catastrophe de Toba et c'est pas joli joli, bon aujourd'hui on a la 'technologie' mais d'ici a ce qu'on s'y mette assez.
    C'est une théorie tres contreversée. Que le Toba aie eu un impact climatique, oui; mais les preuves des supposées consequences catastrophiques sont toujours assez vagues.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  17. #14
    HenriParisien1

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Comment elle peut se concilier avec le croisement Neandertal - homo sapien ?

  18. #15
    SK69202

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    comme les stress hydrique et l'assèchement qui influe sur les récoltes, pour ce que ca vaut ca inquiète d'ailleurs la fnsea
    Plutôt que les thermo-hygromètres, il vaut mieux regarder du coté du marché, un exploitant agricole (en fait sa banque) attend un revenu "garanti" de la production de ses terres, un déficit hydrique, en excès d'eau, un manque de lumière et de température nuisent à la croissance de plantes sélectionnées pour la production attendue, bref ça impacte les remboursements aux banques et donc le porte-feuille des exploitants, c'est ça qui inquiète la FNSEA.

    En exemple du dernier changement brutal de température connu par l'humanité on a la catastrophe de Toba
    Le refroidissement de la glaciation suivante (Würm) a été autrement plus efficace, la moitié de l'hémisphère nord est devenu inhabitable aux quelques espèces d'Hommes qui se partageaient le monde.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #16
    Tawahi-Kiwi

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Le refroidissement de la glaciation suivante (Würm) a été autrement plus efficace, la moitié de l'hémisphère nord est devenu inhabitable aux quelques espèces d'Hommes qui se partageaient le monde.
    La mise en place d'une glaciation prend quand meme pas mal de temps (comparativement a une deglaciation qui ne dure que quelques milliers d'annees). Le reffroidissement associe avec le weichselien/wurm/wisconsin commence entre 150ka et 115ka suivant les regions et prend plusieurs dizaines de milliers d'annees pour devenir peri-glaciaire ou glaciaire. C'est certainement efficace, mais les echelles de temps ne sont pas vraiment comparables et "changement brutal de temperature" n'est pas vraiment applicable dans ce cas.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  20. #17
    Gilgamesh

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par BlaireauDePlanck Voir le message
    La perte de rendement due a l'abus d'engrais et aux mauvaises pratique agricoles qui entraîne le lessivage des sols des phénomènes d'érosion (cf le travail de Claude Bourguignon).
    Il n'y a pas de perte de rendement pas abus d'engrais, je ne sais pas d'où ça sort.
    Pas non plus de problème majeur de lessivage des sols (style podzolisation ??) ni d'érosion des sols, en France tout du moins.

    Claude Bourguignon ne produit pas de travaux scientifiques (rien su Google Scholar, sauf un bouquin en 89, qui ne constitue pas une étude scientifique).
    Parcours Etranges

  21. #18
    LeMulet

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Le PETM est tres humide egalement. On a pas une temperature globale a +8ºC sans une augmentation de l'humidité consequente.
    C'est pour cela que je parle de (tres) longue durée; le nanisme est une adaptation (parmi d'autres) aux temperatures (et humidité) élevées. Cela sous-entend qu'une selection naturelle se fait, chez les humains comme chez les autres mammiferes.
    Ma remarque était surtout la pour rappeler que des +8ºC (le sujet du topic), la biosphere terrestre l'a connu dans le passé avec le PETM il y a 56 millions d'annees et peut servir, avec quelques parametres differents de point de comparaison.
    T-K
    Ca veut dire que que ceux qui n'auront pas d'écaille ou qui ne seront pas très petits devront rouler avec la clim ?

    En fait, je pense qu'il faut bien distinguer deux questions, la nouvelle répartition des climats (qui comprend les biotopes et écosystèmes) ainsi que le peuplement (qui comprend pour ce qui nous concerne les moyens de subsistance et les adaptations corporelles).
    Pour ce qui est des conditions du PETM (que je ne connais pas du tout, mais que j'imagine), du moins celles qui ne sont pas liées aux interactions avec les autres zones plus étendues (phénomènes violents de type ouragans, etc), je suis sûr qu'il existe déjà actuellement des zones géographiques peuplées qui présentent ces conditions.
    Par exemple au Vietnam, ou à Bornéo ? (Je laisse les spécialistes corriger si nécessaire les zones ressemblent à celles qui pourraient avoir été similaires à l'époque du PETM).

    Donc la question de savoir si on peut y vivre, c'est simple (il suffit de voir quelles sont les endroits actuels sur Terre qui sont similaires à celles qui prévalaient à l'époque "des dinosaures", mais la question de savoir si on peut y vivre de la manière que l'on veut, surtout avec les interconnections commerciales mondiales, ne présente pas de réponse très claire, à mon avis.
    (La question des modifications majeures, comme la variation du taux d'oxygène ou autre n'étant pas abordée, puisque probablement ces variations interviendraient sur des périodes ultérieures).
    Bonjour, et Merci.

  22. #19
    Tawahi-Kiwi

    Re : Les conséquences d'un réchauffement de 5 à 8°c

    Citation Envoyé par LeMulet Voir le message
    Pour ce qui est des conditions du PETM (que je ne connais pas du tout, mais que j'imagine), du moins celles qui ne sont pas liées aux interactions avec les autres zones plus étendues (phénomènes violents de type ouragans, etc), je suis sûr qu'il existe déjà actuellement des zones géographiques peuplées qui présentent ces conditions.
    Tout a fait. On trouve durant le PETM et l'Eocene basal des especes tropicales au Groenland (qui se trouvait grosso-modo a la meme latitude qu'actuellement); ce n'est donc qu'un deplacement des biotopes de l'equateur vers les poles. Le probleme est bien evidemment dans la zone intertropicale.
    Les donnees isotopiques et les modeles montrent que c'est bien dans les mers tropicales ou les conditions ont pu devenir invivables pour de nombreux organismes (voir Frieling et al., 2017).

    et pour continuer sur le commentaire d'Archi, il est tres vraisemblable que l'amplitude des temperatures possibles a considerablement diminuer durant cet episode. C'est deja le cas pour le rechauffement en lui-meme:
    Citation Envoyé par Jardine., 2011
    Warming was not uniform across the globe: sea surface temperatures increased by ~6 °C at high latitudes and ~4 °C at low latitudes, and deep-water temperatures increased by ~8 °C at high latitudes and ~6 °C at low latitudes. On land, temperatures increased by ~5 °C in the middle latitudes and by ~3 °C near the equator.
    https://www.palaeontologyonline.com/...ermal-maximum/

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. QR - Les conséquences du réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2017, 05h59
  2. QR - Les conséquences d'un réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/10/2010, 23h25
  3. Les conséquences du réchauffement climatique
    Par pathon dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 146
    Dernier message: 27/02/2010, 17h34
  4. les conséquences du réchauffement climatique sur l'intensité photosynthétique!
    Par jehanne dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/05/2009, 14h15
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2006, 22h59