Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Climat planète imaginaire



  1. #1
    Ohmir

    Climat planète imaginaire


    ------

    Ps : Je ne savais pas trop dans quel section poster ma question, que les modo n'hésitent pas à déplacer si besoin.

    Bonjour à tous,

    Alors voilà, j'aimerais écrire une série de nouvelle ayant pour cadre une autre planète. Planète très particulière, je ne rentrerai pas dans les détails ici, me contentant des informations dont vous avez besoin de savoir pour répondre à ma question.

    Ma question : Quel est, dans les grandes lignes, le climat à considérer pour cette planète ?

    Diamètre : 2000 km, la taille de Pluton grosso modo.
    Un pôle chaud et un pôle froid. Le pôle chaud reçoit, en moyenne annuelle, quatre fois plus d'ensoleillement que le pôle froid.
    Lors de l'été dans le pôle froid, l'ensoleillement maximum s'équilibre à 50/50 avec le pôle chaud.
    La planète tourne sur elle-même, perpendiculairement à l'axe chaud-froid, rotation lente mais suffisante pour générer un effet Coriolis.
    La composition et la densité atmosphérique sont similaires à celles de la Terre.
    Il s'agit d'une planète océanique. De nombreuses îles mais un seul continent, situé au pôle froid (similaire à notre antarctique).

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    minushabens

    Re : Climat planète imaginaire

    tu as un pôle chaud et un pôle froid, mais quand-même un été et un hiver. Ca n'est pas incohérent ça?

  4. #3
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    Je ne crois pas.
    Disons que "l'été" dans le pôle froid correspond à la saison "chaude" (pour le pôle froid donc) et dans le même temps c'est la "saison froide" dans le pôle chaud.

  5. #4
    Lil00

    Re : Climat planète imaginaire

    Bonjour,

    Je suis pareil que minushabens : je ne comprends pas comment tu peux avoir un pôle 4x plus ensoleillé que l'autre alors que la planète tourne sur l'axe de ses pôles. On retombe alors dans le même cas que la terre : quand le pôle nord est vers le soleil, le pôle sud est à l'ombre et vice-versa.
    A moins que quelque chose ne m'échappe ?

  6. #5
    minushabens

    Re : Climat planète imaginaire

    Je pense aussi que le paramètre le plus important est la quantité de lumière qui arrive sur la planète, donc de la puissance émise par l'étoile et de la distance de la planète à l'étoile.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    Bon, me voilà contraint de rentrer dans les détails :

    Ma "planète" est en fait une sphère creuse, au milieu de laquelle trône un astre dont la luminosité varie périodiquement entre celle de notre soleil d'un côté, et celle de notre pleine lune de l'autre. Le cycle de cet astre assure les alternances jours/nuits ainsi que les saisons (mais de façon asymétrique : pôle chaud, pôle froid).
    Je sais ce que vous allez me dire : Dans ce type d'univers clos, la chaleur deviendrait vite uniforme, tout entrerait en ébullition. Sauf que non. Dans mon monde la chaleur s'évacue via une 4ème dimension spatiale (c'est bien commode, j'avoue), c'est un système thermodynamiquement ouvert donc.

    Oui on est dans la fiction la plus totale, néanmoins j'aimerais que ce monde obéisse à certaines lois qui me semble incontournables, notamment au niveau du climat, d'où ma question.

  9. Publicité
  10. #7
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    La quantité de lumière serait grosso modo similaire à celle que la Terre reçoit du Soleil (avec une grosse asymétrie pôle chaud/froid).

  11. #8
    Tawahi-Kiwi

    Re : Climat planète imaginaire

    Citation Envoyé par Lil00 Voir le message
    Je suis pareil que minushabens : je ne comprends pas comment tu peux avoir un pôle 4x plus ensoleillé que l'autre alors que la planète tourne sur l'axe de ses pôles. On retombe alors dans le même cas que la terre : quand le pôle nord est vers le soleil, le pôle sud est à l'ombre et vice-versa.
    A moins que quelque chose ne m'échappe ?
    Le seul moyen de peut etre s'en sortir est une orbite elliptique dont les apsides correspondent aux solstices...

    Ou un caractere intrinseque de la planete (oublier alors l'histoire d'ensoleillement), de la meme maniere que l'isolation de l'Antarctique et la mise en place du courant circumpolaire a permis son englacement jusqu'a 70ºS, alors qu'a 70ºN, il ne reste plus beaucoup de calottes polaires.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/02/2020 à 05h52.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  12. #9
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    C'est bien jolis tout ça, mais lire le poste #6, on est en pleine fantasy. Du coup c'est peut-être maladroit de ma part de venir questionner sur un forum scientifique, mais tout de même j'aimerais qu'un phénomène comme le climat réponde à une certaine logique.
    Là, comme je vois les choses, il y aura un courant partant des pôles et se rencontrant à l'équateur, mais vu la taille petite de la planète et son climat océanique je me demande si je peux m'attendre à une différence moyenne de température suffisante (j'aimerais 30° dans l'idéal). Aussi est-ce que l'existence d'un continent au pôle chaud pourrait augmenter le contraste ( j'imagine que oui) ?

  13. #10
    Tawahi-Kiwi

    Re : Climat planète imaginaire

    Citation Envoyé par Ohmir Voir le message
    C'est bien jolis tout ça, mais lire le poste #6, on est en pleine fantasy.
    Pourquoi t'encombres tu de la validite scientifique de ton climat dans ton histoire alors?

    mais tout de même j'aimerais qu'un phénomène comme le climat réponde à une certaine logique.
    Cote ensoleillement, le seul moyen d'arriver a quelque chose de potable, c'est une orbite elliptique et tout ce qu'il faut au niveau orbital pourque le flux de rayonnement stellaire soit plus bas au pole froid qu'au pole chaud, en permanence. (et encore, 4x plus, c'est beaucoup comme difference)

    Si on oublie l'ensoleillement (ou alors qui s'ajoute a cet effet), alors la continentalite et les courants oceaniques peuvent aider. Si tu mets (comme tu le dis dans ton premier message) une masse continentale emergee au pole froid, cela peut aider par l'installation d'un courant circumpolaire qui permet cet effet 'isolant'.

    Là, comme je vois les choses, il y aura un courant partant des pôles et se rencontrant à l'équateur,
    Il te faut des courants chauds qui font l'inverse, sinon y'a un souci. Et ces courants chauds sont plus que probablement en surface.

    mais vu la taille petite de la planète et son climat océanique je me demande si je peux m'attendre à une différence moyenne de température suffisante (j'aimerais 30° dans l'idéal).
    Pour les astres du systeme solaire (sans climat oceanique global evidemment), ce n'est pas bien difficile. Le probleme, c'est en effet l'ocean et l'atmosphere.

    Aussi est-ce que l'existence d'un continent au pôle chaud pourrait augmenter le contraste ( j'imagine que oui) ?
    La continentalite a tendance a augmenter les intervalles de temperature. Donc oui, sans doute, mais vu que ce serait un autre continent polaire, je ne sais pas trop, vu que cela implique un autre courant circumpolaire qui aura peut etre un effet refroidissant?

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/02/2020 à 08h12.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  14. #11
    minushabens

    Re : Climat planète imaginaire

    Si la planète est une sphère creuse et le soleil au centre, je ne vois pas ce qu'on peut appeler "pôles" puisqu'il n'y a pas de rotation.

  15. #12
    Tawahi-Kiwi

    Re : Climat planète imaginaire

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Si la planète est une sphère creuse et le soleil au centre, je ne vois pas ce qu'on peut appeler "pôles" puisqu'il n'y a pas de rotation.
    Oups, j'ai mal lu la partie 'fantasy'. j'en etais reste a un systeme classique avec ces histoires de rotation, saisons, ensoleillements, pole (de rotation) etc., avec juste le fait mineur que c'etait creux. Mais en fait, tout ces termes n'ont pas beaucoup de sens dans ce qui est suggere au message #6.

    En effet, et je me repete alors, je me demande vraiment pourquoi tu t'encombres de la realite scientifique de la chose, et d'un truc aussi trivial que le climat quand t'as beaucoup d'autres soucis plus important a gerer quant a la 'faisabilite' scientifique de la chose

    Comment tient-elle en place ta sphere creuse avec un interieur a pression atmospherique? grace a la 4eme dimension spatiale ? - Auquel cas tu as trouve la reponse a tes problemes climatiques.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/02/2020 à 10h45.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  16. Publicité
  17. #13
    yves25

    Re : Climat planète imaginaire

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Si la planète est une sphère creuse et le soleil au centre, je ne vois pas ce qu'on peut appeler "pôles" puisqu'il n'y a pas de rotation.
    Bonne remarque ou alors, c'est le rayonnement du soleil qui n'a pas la symétrie sphérique.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #14
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    Oui, c'est ça. Sans rentrer dans les détails, l'astre centrale n'est pas une étoile (même si, de l'extérieur elle en possède la plupart des caractéristiques), mais la manifestation d'un objet quadridimensionnel.

  19. #15
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    A T-K : Pourquoi m'emcombrer de "réalités scientifiques" ?
    Ben, parce que c'est jolis !
    Partir sur des bases fantaisistes, ok, mais derrière je veux créer un truc en minimum cohérent.

  20. #16
    yves25

    Re : Climat planète imaginaire

    Je ne suis pas certain de bien comprendre ce que tu as en tête mais si il y a une seule zone froide,il doit y avoir une cellule de Hadley unique.
    Soulèvement au pôle chaud, ciculation Chaud vers froid dans la strato et retour en surface.
    Est ce que j e dois comprendre que l'axe de rotation de la planète est perpendiculaire à cette cellule?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  21. #17
    Tawahi-Kiwi

    Re : Climat planète imaginaire

    Citation Envoyé par Ohmir Voir le message
    Partir sur des bases fantaisistes, ok, mais derrière je veux créer un truc en minimum cohérent.
    j'aimerais que ce monde obéisse à certaines lois qui me semble incontournables
    Je veux bien, mais dans notre univers, une planete creuse de 2000km de diametre recouverte d'ocean, en rotation lente, ca ne tient pas, ca se casse la gueule et fini en un gros tas de gravats boueux au milieu.... Si les lois de la gravitation sont fantaisistes, je me demande pourquoi des elements plus complexes devrait faire preuve de rigeur - si c'est parce que c'est joli, bin ca va alors

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/02/2020 à 17h32.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  22. #18
    yves25

    Re : Climat planète imaginaire

    J'imagine que c'est en partie un monde à l'envers avec la pesanteur dirigée vers l'extérieur du système. par exemple parce que c'est la masse du soleil qui repousse la planète creuse.
    Ce soleil doit d'ailleurs être très petit et super (anti)massif.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  23. Publicité
  24. #19
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    Non, c'est plus simple. La sphère creuse n'est en réalité que la surface d'une hypersphère quadridimensionnelle.
    Pour visualiser prenez une boule, dessinez un cercle dessus, mon monde vit dans ce cercle. Ainsi il me semble logique que l'océan "au-dessus" ne tombe pas.

  25. #20
    minushabens

    Re : Climat planète imaginaire

    si tu coupes une boule à 4 dimensions par un hyperplan à 3 dimensions tu obtiens une boule ordinaire, pas une sphère creuse. Bon tu n'es pas à ce détail près.

  26. #21
    Ohmir

    Re : Climat planète imaginaire

    Ok, mais qu'est ce qui empêche une boule ordinaire d'être une sphère creuse ?

  27. #22
    f6bes

    Re : Climat planète imaginaire

    Bjr à toi,
    Rien, les boules de pétanques ........sont creuses à l'intérieur, dedans !!!
    Tu pinailles sur des élucubrations qui sont objets de ton imagination !
    Comme ça ne tiens pas la route....autant élucubrer SANS demander.
    C'est aussi simple.
    Bonne journée

  28. #23
    curiossss

    Re : Climat planète imaginaire

    Citation Envoyé par Lil00 Voir le message
    Bonjour,

    Je suis pareil que minushabens : je ne comprends pas comment tu peux avoir un pôle 4x plus ensoleillé que l'autre alors que la planète tourne sur l'axe de ses pôles. On retombe alors dans le même cas que la terre : quand le pôle nord est vers le soleil, le pôle sud est à l'ombre et vice-versa.
    A moins que quelque chose ne m'échappe ?
    La Terre a une orbite presque circulaire autour du soleil. Mais c'est une ellipse. Les étés dans l'hémisphère sud sont plus chauds car c'est le moment où la Terre est la plus proche du soleil.

    Si on imagine une planète suivant une ellipse très prononcée, alors elle pourrait recevoir facilement 4x plus d'énergie quand elle passe au plus près de son étoile que lorsqu'elle en est le plus éloignée.

Discussions similaires

  1. Article 'Le Climat de la planète se dérègle'
    Par maolena dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 12
    Dernier message: 11/09/2017, 11h17
  2. Actu - En ligne pour ta planète : rencontrez Alain Gioda, historien du climat
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/06/2008, 09h45
  3. Réponses: 13
    Dernier message: 15/06/2006, 07h34
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 20/02/2004, 07h34