Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

calcul de tension après résistance



  1. #1
    geoffreybulle

    calcul de tension après résistance


    ------

    je suis vraiment désolé, mais j'ai un trou de mémoire ou j'ai vraiment dormis ce jour là où le prof à parler de ça mais maintenant il y a prescription. Bref voilà mon problème : j'ai un générateur de courant continu 10 V, une résistance 10 K branchée en série avec le générateur et un interrupteur après la résistance qui revient au générateur. Une boucle en somme avec résistance et interr.
    Je doit calculer la tension au borne de l'interr. J'hésite. Si quelqu'un m'entends....

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pierrot2000

    Re : calcul de tension après résistance

    Salut I = u / r

  4. #3
    f6bes

    Re : calcul de tension après résistance

    Bjr,
    I=U/R c'est vrai , mais faut bien lire la question d'ABORD !!!

    Tension au borne de l'interrupteur.
    Genre de question piége pour novice !!!!
    Si l'interrupteur est FERME (les contacts
    se touchent, donc TENSION nulle entre les
    bornes de l'intérrupteur)
    Si l'interrupteur est OUVERT (conctats séparés),
    nous n'aurons pas de circulation de courant
    dans le circuit.
    Si l'on considére que l'on UTILISE un
    VOLMETRE PARFAIT nous allons lire la tension
    du générateur, soit 10 volts.
    En effet nous n'avons pas de CIRCULATION de
    COURANT dans la résistance, donc pas de CHUTE
    de TENSION du à sa présence (interupteeur OUVERT)
    En VERITE il y a une toute PETITE chute de TENSION
    du fait que l'on FERME le CIRCUIT par le VOLMETRE.
    Pour faire dévier l'AIGUILLE du VOLMETRE il faut
    nécessairement prélevée un peu d'énergie (qq Milli
    ou microampéres suivant la "qualité" du volmétre).

    Cordialement

  5. #4
    jps

    Re : calcul de tension après résistance

    Bonjour,
    Une remarque préalable : le générateur est un générateur de tension (pas de courant). Il maintient une tension de 10 Volts constante quelque soit le courant demandé par la charge (s'il n'est pas trop grand).
    La tension aux bornes de l'interrupteur (question curieuse) : elle est de 10 Volts si l'interrupteur est ouvert et de 0 Volt s'il est fermé !...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    mayonaise

    Re : calcul de tension après résistance

    C'est bizzare ton truc, je vois pas à quoi ça peut servir de calculer ça , à part bien sûr... Dans un exercisse d'électricité que t'aurait posé ton prof .

    Non plus sérieusement, ça ressemble pas à un montage utile, à moins que ce ne soit pour attaquer une entrée analogique d'un µ-controlleur ou des trucs comme ça, mais ce serait plutôt en 5V non?

    En tous cas, je suis d'ac avec JPS et en se basant sur ça, on peut dire

    Un interrupteur fermé se comporte comme un fil conducteur dont la résistance est nulle et la loi d'ohm dit que la tension à ses bornes est U=RxI soit 0xI=TOUJOURS0V. Si l'interrupteur est ouvert, il se comporte comme une résistance infinie et le courant qui la traverse est toujours nul. Dans la pure théorie, il faut appliquer la loi des mailles pour se rendre compte qu'avec Usource, tension aux bornes de la source, Ures, tension aux bornes de la résistance et Uinter, tension aux bornes de l'inter, on a :

    Usource=Ures+Uinter

    Tu connais Usource=10V

    Tu sais que I=0A (la résistance simulée par l'interrupteur est infinie et si tu lui ajoute celle de 10K, ben ca reste toujours infini...) car le courant dans la boucle est I=U/R ( ce joili smiley est destiné aux puristes qui auraient peut-être aimé un calcul aux limites...). Donc la chutte de tension dans ta résistance de 10K est U=RxI=10 000x0=0V donc Ures=0 et donc Uinter=10V.

    Est-ce que ça répond à ta question????
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  9. #6
    geoffreybulle

    Re : calcul de tension après résistance

    pour la petite histoire c'est pour un concours...
    __________________R 10 K_____________
    |***************************** *|
    |^U*************************** *|
    G***************************** Inter ^Ui
    |***************************** **|
    |_____________________________ ______|

    G donne une tension U = 10 V
    R résistance 10 K
    Inter en position ouvert sur le schéma
    question Précisez la valeur numérique de Ui (tension aux bornes de l'interr).
    J'avais d'abord pensé à 0 puisque l'interr est ouvert.
    Mais si on y met un voltmètre, on ponte l'interr et on doit avoir une valeur de Ui. Si dans un circuit série, la valeur U est identique partout, on doit retrouver Ui = 10 V
    Mais la résistance est bien là pour nous faire "consommer" de la tension. Alors on doit avoir # 10 V
    Autrement dit pour moi le problème est de savoir combien consomme une résistance de 10 K soumise à une tension de 10 V.
    Est-ce que mon raisonnement est bon ?
    Dernière modification par geoffreybulle ; 22/02/2005 à 11h04.

  10. Publicité
  11. #7
    mayonaise

    Re : calcul de tension après résistance

    Mon cher Geoffreybulle,

    La résistance de ce circuit n'est là que pour limiter le courant dans la boucle quand l'interrupteur est fermé car s'il n'y avait pas de résistance, tu aurais un court-circuit sur ton alim... avec un courant infini...

    Que ce soit une résistance de 1 Ohm ou 100 MOhm ne change rien aux tensions mesurées par le voltmètre en position ouvert ou fermé (sauf bien sûr que l'impédence du voltmètre risque d'influencer la mesure si la résistance est trop élevée, mais le sujet n'est pas là...). La seule différence sera le courant délivré par l'alim en position fermée qui sera l'inévitable I=U/R tiré de la loi d'Ohm...

    En fin de message tu demande combien consomme la résistance (tu dois parler de puissance consommée???), c'est très simple :

    -Interrupteur ouvert, il n'y a pas de courant dans la boucle (0 A) donc la puissance P=RI² est P=0W. On peut noter que dans ce cas, la tension aux bornes de la résistance est nulle (cf U=RxI=0V de mon post d'avant) et que toute la chutte de tension est située dans l'interrupteur qui a donc a ses bornes une tension de 10V...

    -Interrupteur fermé, la résistance est en parallèle avec la source de tension et est donc soumise à une tension de 10V. On peut aussi noter que la résistance absorbe toute la chutte de tension et que donc la tension mesurée aux bornes de l'interrupteur est nulle, toujours cf post précédent...

    Tout est que pour en revenir à ta dernière question
    Citation Envoyé par geoffreybulle
    Mais la résistance est bien là pour nous faire "consommer" de la tension. Alors on doit avoir # 10 V
    Est-ce que mon raisonnement est bon ?
    Non la résistance n'est pas là pour consommer, mais pour protéger l'alim d'un court circuit...

    Précise tes question si y'a un truc que tu comprends pas...
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  12. #8
    geoffreybulle

    Re : calcul de tension après résistance

    merci,
    mes connaissances sont très éloignées mais j'avais quand même remarqué pour le court circuit au cas de non présence de la résistance.
    Tu répondrais quoi toi à cette question pour la tension Ui : 0 V ou 10 V. Car pour moi la valeur numérique qui traverse l'interr est nul puisqu'il est ouvert. D'autre part ci je mets un voltmère, il pontera l'interr et le courant traversera mon voltmètre (autrement dit j'aurais 10 V. Remarque ce ne sera pas la valeur Ui mais celle du voltmètre. Donc peut-on dire que quoi qu'il en soit la valeur Ui est de 0 V. Qu'est-ce que t'en penses ?

  13. #9
    f6bes

    Re : calcul de tension après résistance

    Lorsque tu branches ton VOLMETRE aux bornes de ton INTERUPTEUR ouvert,
    tu as la configuaration ;Résisatnce 10 kohms PLUS la valeur de la RESISTANCE
    de TON VOLMETRE .La resistance d'iun VOLMETRE est TRES ELEVEE en GENERAL.Donc tu n'as pas seulement 10K dans ton cirçuit , il faut y rajouter la R du volmetre.
    En général un BON VOLMETRE à une résistance interne de 20 kHoms par volts.
    Donc si tu mesures sur la position 10 volts tu as une resistance interne du
    volmetre de (10x20 k=200 k).Ton circuit présence dans ce cas 10k+200k de résistance.
    Cordialement

  14. #10
    f6bes

    Re : calcul de tension après résistance

    [QUOTE=geoffreybulle]pour la petite histoire c'est pour un concours...
    __________________R 10 K_____________
    |***************************** *|
    |^U*************************** *|
    G***************************** Inter ^Ui
    |***************************** **|
    |_____________________________ ______|

    G donne une tension U = 10 V
    R résistance 10 K
    Inter en position ouvert sur le schéma
    question Précisez la valeur numérique de Ui (tension aux bornes de l'interr).
    J'avais d'abord pensé à 0 puisque l'interr est ouvert. EXACT
    Mais si on y met un voltmètre, on ponte l'interr (OUI MAIS LE VOLMETRE PRESENTE UNE RESISTANCE TRES ELEVEE . UN VOLMETRE N'EST PAS UN AMPEREMETRE QUI LUI PRESENTE UNE RESISTANCE TRES FAIBLE) et on doit avoir une valeur de Ui. Si dans un circuit série, la valeur U est identique partout, on doit retrouver Ui = 10 V
    Mais la résistance est bien là pour nous faire "consommer" de la tension. Alors on doit avoir # 10 V


    Autrement dit pour moi le problème est de savoir combien consomme une résistance de 10 K soumise à une tension de 10 V.
    I= U/R = 10/10000 = JE LE LAISSE FAIRE LE CALCUL !!!!!!!
    Est-ce que mon raisonnement est bon , NON

  15. #11
    Floris

    Re : calcul de tension après résistance

    Citation: "En général un BON VOLMETRE à une résistance interne de 20 kHoms par volts.
    Donc si tu mesures sur la position 10 volts tu as une resistance interne du
    volmetre de (10x20 k=200 k).Ton circuit présence dans ce cas 10k+200k de résistance."

    20KHoms par volt, tu est sur de ce que tu dit? Là j'ai du mal à comprendre, tu peut développer?

    Merci

  16. #12
    mayonaise

    Re : calcul de tension après résistance

    Ouais, j'avais entendu parler de plusieurs mégohms...

    Citation Envoyé par geoffreybulle
    Tu répondrais quoi toi à cette question pour la tension Ui : 0 V ou 10 V. Car pour moi la valeur numérique qui traverse l'interr est nul puisqu'il est ouvert
    Tu fais un amalgame entre courant et tension.

    Ton interrupteur est soit un fil (en position fermée) soit pas de fil (en position ouverte). Un fil peut être traversé par du courant (I différent de 0A) mais aura TOUJOURS une tension nulle à ses extrémités puisqu'il n'est rien d'autre qu'une résistance nulle (applique la loi d'ohm d'une résistance nulle traversée par un courant quelconque...). Un interrupteur ouvert quand à lui ne peut pas être traversé par du courant (les électrons ne passent que par le condusteur qui sont un peu leur route et là, ben ils sont bloqués, la route est coupée quoi...) mais peut très bien avoir une tension non nulle à ses bornes.

    Un bon moyen de sentir les choses, vu que ce n'est apparement pas ton cas (et c'est pas une critique, chacun est là pour apprendre...) c'est de faire l'analogie entre ton circuit électrique et un circuit d'eau. Si tu compares l'intensité dans un conducteur au débit d'eau dans un tuyau et la tension (qui est en réalité un différence de potentiel) à une différence de pression, tu le sentira mieux.

    Ta source de tension est une pompe un peu spéciale qui fournit à sa sortie une pression 10 bar au dessus de son entrée et dont le débit varie en fonction de sa charge (à vide, elle a un débit infini...).
    Ta résistance est un robinet partiellement fermé dont la perte de charge (différence de pression entre entrée et sortie) est proportionelle au débit le traversant.
    Ton interrupteur est une vanne tout ou rien, soit totalement fermée, soit totalement ouverte.

    Tu te rend compte que la perte de charge dans le robinet symbolisant ta résistance est du type P(perte de charge)=R(pour robinet...)xD(débit). Tu te rends aussi compte que si P (perte de charge en unité de pression) deviens U (tension aux bornes de la résistance en V) grace à l'analogie pression / tension ; que D (débit) debiens I(intensité grace à l'analogie débit / intensité et que R (robinet) deviens R (résistance), tu obtiens U=RxI...

    Hé bien tu mets un tuyan entre la sortie de ta pompe qui fournit du 10bar et l'entrée de ton robinet. Tu en mets un autre qui va de la sortie du robinet à l'entrée de la vanne tout ou rien. et enfin un de la sortie de la vanne tout ou rien à l'entrée de la pompe et tu mets ta pompe en route.

    Si ton interrupteur est ouvert, la vanne tout ou rien qui le symbolise est quand à elle fermée (comme ça, le courant ou la flotte ne passe pas). Dans ce cas, la différence de pression entre l'entrée et la sortie de ton robinet est nulle puisqu'aucun débit ne traverse le robinet (le débit est constant dans tous les tuyaux qui se suivent, de même que le courant est constant dans tous les fils qui se suivent...). Donc toute la différence de pression créée par ta pompe est reportée sur l'interrupteur, heu je veux dire, la vanne tout ou rien qui bloque le passage de l'eau.

    Pour le cas interrupteur fermé c'est l'inverse, le 10 bar envoyé par ta pompe est entièrement dissipé dans le robinet puisque ta vanne tout ou rien est ouverte (mais si, un interrupteur fermé, c'est une vanne ouverte...).

    Réfléchis un peu à cette allégorie des tuyau et dis moi

    Si je t'ai filé un bon tuyau pour comprendre l'électricité...
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  17. Publicité
  18. #13
    f6bes

    Re : calcul de tension après résistance

    Bjt Floris
    Le volmetre et sa résistance interne.
    Un VOLMETRE est caratérisé par sa RESISTANCE d'entrée
    Mais cette résistance INTERNE VARIE suivant le CALIBRE
    sur lequel l'on fait la mesure.
    J'ai un EXCELLENT Volmetre (d'époque !!!) de 40 000 ohms
    par volt en CONTINU (METRIX à Aiguille type MX202B)
    Ce volmetre posséde les calibres suivant,
    0.5 V 1.5 V 5 v 50 V 150V et 500 v.
    Ce qui veut dire que la résistance INTERNE du
    Volmetre est égale à 0.5x 40000 =20000 sur position 0.5v
    ------------------ à 1.5x40000= 60000 ------------- 1.5v
    -------------------à 5x40000 = 200 K_--------------- 5v
    ------------------ à 50x40000= 2 Méghomd------------50v
    etc.. etc..
    Les VOLMETRIQUES ELECTRONIQUES et (je suppose aussi les
    Numériques) présentent des resistances d'entrée trés élevées
    (de l'ordre de plusieurs méghoms)
    Il est EVIDENT que si l'on fait une mesure aux bornes
    d'une resistance qui est du meme ordre de grandeur
    de la résistancee d'entrée du volmetre, on fausse totalement
    le résultat.
    Exemple:mesure aux bornes d'une résistance de 60000 homs
    avec la position 1.5 volts (60000 dans mon cas) de mon volmetre.
    Par le fait de ma mesure je mets une resistance (qui n'est pas
    fictive) de 60000 aux bornes de celle que je mesure.
    Je divise donc par 2 la valeur (montage parallele) de la
    résistance.Cer qui fausse le résultat de la mesure.
    Il faut toujours choisir le caalibre le plus élevé possible
    (compatible avec une bone lecture de l'appariel)
    Avec les volmetres AUTOMATIQUE et digitaux (automatisme
    du choix de la tension à mesurer) et lecture sur
    AFFICHEUR tout cela devient un peu obsolete.
    Mais pensez y dans le cas de TOUT VOLMETRE à AIGUILLE.
    73

  19. #14
    tintin87

    Re : calcul de tension après résistance

    Bonjour à tous!
    J'ai un problème similaire à celui la: comment calculer la tension aux bornes d'un récepteur sachant qu'on place avant lui une résistance Ra? Sans résistance, la tension aux bornes du récépteur devrait être celle fournie par le générateur, mais là?

  20. #15
    f6bes

    Re : calcul de tension après résistance

    Bjr à toi,
    Evite de réveiller de vielles discussions et poste donc TA demande à part.

    Pour te répondre: faut connaitre l'intensité que consomme le récepteur.
    Connaissant cela tu saura ce que chute ta résistance : U = R(ésisistance)x I (dans le circuit)
    Te suffira de soustraire cette tension "perdue" dans R, pour connaitre la tension aplliquée au récepteur.
    Si I est variable,la tension "perdue" le sera aussi.
    A+

  21. #16
    tintin87

    Re : calcul de tension après résistance

    Désolé de poster ça ici, mais c'est la solution la plus sure pour que mon message soit vu!

    Dans mon exercice, je ne connais aucune valeur. Pour être plus précis, je dois exprimer la puissance aux bornes d'un récepteur (P = U.I) et la puissance réellement mesurée sachant qu'avant ce récepteur est placé un ampèremètre de résistance Ra.
    A ce moment là, je pense que Pmes= U.I - Ra.I², mais je suis pas sur...
    Merci de vos réponses!

  22. #17
    DAUDET78

    Re : calcul de tension après résistance

    Citation Envoyé par tintin87 Voir le message
    Désolé de poster ça ici, mais c'est la solution la plus sure pour que mon message soit vu!
    Au contraire, les déterrages de cadavre, c'est mal vu !
    J'aime pas le Grec

  23. #18
    f6bes

    Re : calcul de tension après résistance

    Bjr tintin,
    La puissance du RECEPTEUR, n'est pas la puissance de l'AMPEREMETRE+ celle du RECEPTEUR.(".. je dois exprimer la puissance auxBORNESd'un récepteur..))
    Un AMEREMETRE ne mesure pas une ..............puissance ! (mais permet de la déterminer)
    Faut pas tout mélanger.

    A+

  24. Publicité
  25. #19
    tintin87

    Re : calcul de tension après résistance

    Je sais bien que l'ampèremètre mesure une intensité! Seulement, il possède une résistance Ra qui "freine" le passage du courant. La tension aux bornes du récépteur va donc diminuer (l'intensité est constante dans un circuit série), et donc la puissance aussi. Seulement, je ne sais pas comment exprimer cette baisse de tension, voila donc où est le problème.

  26. #20
    f6bes

    Re : calcul de tension après résistance

    Bsr à toi,
    Evite tout de meme de poser ta question dans plusieurs rubrique (tu as posté la meme chose en "physique": Tension et résistance).
    HULK t'as répondu la dessus..
    Si tu connais l'intensité DANS le circuit et la R de ton ampéremetre, alors t'en déduis la perte de tension aux BORNES de l'ampéremetre.
    Suffit de la soustraire de la tension "générale" (du générateur)

    A+

Discussions similaires

  1. Problème Tension PIC-Résistance pull up??
    Par jorg1n dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/11/2007, 07h33
  2. IMPORTANT : résistance pilotée en tension
    Par sarobis dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/07/2007, 15h39
  3. convertisseur resistance tension
    Par marivaux dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/06/2006, 17h36
  4. Résistance et tension imposée pour une électrolyse
    Par grisouille dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/05/2006, 13h12
  5. Résistance interne d’un générateur et tension.
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/02/2005, 23h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.