Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Grandeur physique cutanée




  1. #1
    Daniel75

    Grandeur physique cutanée

    Bonjour ,




    Est-ce que quelqu'un a une idée de schéma électrique pour prélever une impédance cutanée . Le capteur doit être alimenté en sinusoïdal et la fréquence doit varier pour prélever une impédance .



    Merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Tropique

    Re : Grandeur physique cutanée

    Hello

    Pour éliminer les résistances de contact du problème, il faut une config à 4 points : 2 électrodes d'injection de signal (en courant), et 2 autres de mesure, sur une même ligne, à l'intérieur des deux précédentes.
    Pour bien faire, l'injection ou la mesure doit se faire de façon flottante.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  4. #3
    Daniel75

    Re : Grandeur physique cutanée

    Bonjour ,




    Tout d'abord , je voudrais te remercier , pour ta réponse , Tropique .

    Ensuite , je voudrais te faire part de mon projet , si tu le veux bien :

    j'utilise des capteurs de type médicalisé auto-adhésif , ma question est la suivante :

    - est-ce que la disposition de ces derniers peut avoir une autre configuration ou est-il absolument important qu'ils soient disposés comme tu l'indiques ?

    En effet , ces capteurs ont un diamètre de : 3cm , par conséquent , comme le prélèvement doit s'effectuer sur le dos d'une main ou sur la paume , l'encombrement risque d'être assez conséquent , selon , l'individu sur lequel , on va apposé ces sondes .


    J'ai déjà réalisé un montage utilisant , seulement 2 sondes et qui fonctionne mais qui me pose un problème de taille , étant donné que ces capteurs sont polarisés avec une tension continue . Outre le fait , que la grandeur physique relevée soit une résistance et non une impédance , cette configuration engendre un problème cutané : picotements .

    C'est la raison , pour laquelle , j'aimerais polariser ces capteurs par une tension sinusoïdale de fréquence variable .

    Pouvez-vous me donnez une idée d'un schéma électrique d'interface à placer entre ces capteurs et le montage qui va convertir les signaux prélevés ?




    Merci , encore à Tropique .

    Je remercie , également , tous ceux qui pourront , dans la mesure du possible m'apporter leur aide .



    A bientôt et bonne journée à tous
    Dernière modification par Daniel75 ; 07/07/2005 à 10h52.


  5. #4
    Tropique

    Re : Grandeur physique cutanée

    La disposition colinéaire des capteurs est celle qui va donner le max de signal utile pour une excitation donnée. Il est possible d'adopter une autre disposition, p.ex. en carré, avec des performances réduites; en faisant certaines assomptions de symétrie, on peut également se passer d'une électrode, mais je pense que le gain de place par rapport aux erreurs possibles ne vaut pas le coup, surtout qu'une des électrodes peut être mise ailleurs, n'importe où sur le corps (plus haut sur le bras, p.ex.).
    Je n'ai pas trouvé de doc valable sur le Web, c'est essentiellement de la scientologie ou des sites nécéssitant une inscription.
    Je procéderais de la façon suivante: le générateur serait assymétrique, avec la masse qque part sur le bras du patient, et le signal, d'une dizaine de V rms injecté via une résistance de qques dizaines de K à l'éxtrémité la plus éloignée (vers les doigts). Les deux autres électrodes seraient grossièrement dans l'axe du bras, aussi écartées que la taille des électrodes et la morphologie du patient le permettent.
    Ces électrodes seraient raccordées à un ampli différentiel, d'instrumentation p.ex . Il faudrait voir quel gain est nécéssaire pour récupérer une tension confortable.
    Pour la détection, j'utiliserais un détecteur synchrone: en plus de la bonne linéarité, on bénéficierait d'une réjection quasi totale des tensions parasites, et en changeant la phase du pilote de détection, il possible de choisir entre la composante résistive ou réactive de l'impédance, voire de sélectionner un vecteur particulier.
    Le reste est classique: conversion, traitement, formatage, affichage
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  6. #5
    Daniel75

    Re : Grandeur physique cutanée

    Bonjour ,




    Tout d'abord , je m'excuse du temps mis pour te répondre et te remercie une nouvelle fois de l'intérêt que tu portes à mon projet .

    Soit dit en passant , tu peux me retrouver sur le forum dépannage , si tu as un problème en télévision , je me ferais un plaisir de t'aider , si je le peux .

    Je vais mettre en application , toutes tes informations .



    Juste une petite question :

    Qu'entends-tu par la fonction de formatage ?




    Merci et bon week-end , Tropique .




    A plus tard

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tropique

    Re : Grandeur physique cutanée

    Le formatage est la façon de traiter les résultats en vue de leur présentation: sera-ce une valeur brute en ohms, un pourcentage par rapport au début de la session, un vecteur représentant la valeur complexe de l'impédance?...
    Il y a beaucoup de possibilités.
    A+

    PS: merci pour ta proposition d'aide
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Eau minéral & Grandeur physique ...HELP
    Par NathalieHi dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/10/2009, 01h49
  2. [Physique du solide] Ordre de grandeur
    Par Gwyddon dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/11/2006, 18h43
  3. Grandeur physique de procédés : exercice
    Par Kanami dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/11/2006, 21h09
  4. A quelle grandeur physique correspond le SWG?
    Par flyingman dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/01/2005, 12h30
  5. Erruption cutanée mystérieuse
    Par Yoyo dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/02/2004, 08h45