Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

bobinage torique, à quoi ca sert ?



  1. #1
    delphi_jb

    Question bobinage torique, à quoi ca sert ?


    ------

    bonjour,

    voila, j'ai une ou deux questions pour lequel un allumé pourra peut etre m'éclairer..

    J'ai quelque tore de ferrite a la maison et je vois partout sur le net
    des gars qui font des expérience en bobinant un double fil dedans.

    je comprend bien qu'on a donc un bobinage mais étant donné que le
    primaire à autant de tour que le secondaire,.. a quoi ca sert ?


    peut-on utiliser ce system pour limiter un courant dans un circuit ?

    merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gcortex

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Citation Envoyé par delphi_jb Voir le message
    en bobinant un double fil dedans.
    peut être pour éliminer les perturbations de mode commun...

    peut-on utiliser ce system pour limiter un courant dans un circuit ?
    Oui, on utilise une self en série avec les lampes froides...


  4. #3
    delphi_jb

    Question Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    d'accord.. merci

    une réponse qui suicite donc une autre question:

    comment calculer les propriété d'une self pour définir une limite d'ampérage précise ?

  5. #4
    f6bes

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Bjr à toi,
    Dans ce cas là: ça va dépendre de la GROSSEUR du fil utilisé d'une part, mais comme j'ai l'impression que tu penses que la self est un LIMITEUR de courant, faut connaitre AUSSI la fréquence du courant.
    En continu une self ne limite rien par elle meme, sauf par sa RESISTANCE de bobinage.

    Soit plus préçis dans ta question.

    A+
    Ben ça marche!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    PA5CAL

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Bonjour

    Une part importante du comportement de ce type de composant tient au matériau utilisé pour réaliser le tore, et aux dimensions de ce dernier.

    L'importance des divers phénomènes de pertes d'origine magnétique dans le matériau (courants de Foucault, saturation, hystérésis) en fonction de la fréquence et de l'amplitude des courants appliqués détermine ses caractéristiques.

    Le nombre de spires agit sur l'ampleur du comportement recherché (inductance, transformation, filtrage) tandis que la section du fil est adaptée au niveau de courant (résistance statique des bobinages, et par conséquent puissance dissipée par effet Joule).

    .
    Dernière modification par PA5CAL ; 19/03/2010 à 10h02.

  8. #6
    PA5CAL

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    (Oups... une partie de la phrase a sauté.)

    Évidemment, la perméabilité magnétique détermine également ses caractéristiques.

  9. Publicité
  10. #7
    PA5CAL

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Bref, pour savoir à quoi peut servir un bobinage, il faut connaître les caractéristiques magnétiques du matériau qui constitue le tore.

    Sinon il faut s'en remettre à l'analyse du circuit qui l'utilise.

  11. #8
    delphi_jb

    Question Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    merci pour toute vos réponses..

    je vous explique pourquoi je demande tout ceci:

    J'ai un petit projet de création d'une lampe de poche.

    Ses caractéristiques seront:

    Technique:
    • une seul pile 1,2-1,5 v (peut descendre à 0,9volt si pile usée)
    • une Led 10mm 3,6Volt @ 100mA

      visuel:
    • compacte ! (une pile, une led et quelque électronique, c'est tout)

    La technique que j'utiliserai serai (je crois que vous avez compris ) un "joule thief".

    donc je demandais cela pour pouvoir concevoir convenablement ce
    joule thief et voir surtout si j'arriverai a tirer 0,1A d'une pile avec ce système.


    Merci

  12. #9
    Tropique

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    100mA à 3.6V, ça fait 360mW. Avec un rendement de 100%, à 0.9V, il faudrait 400mA. C'est tout à fait faisable, mais un élément de taille moyenne ou petite va souffrir à ce régime, et tiendra un temps très faible; si c'est un R20, il encaissera.
    Un exemple d'IC utilisable (il y en a des centaines d'autres):
    http://cds.linear.com/docs/Datasheet/3490fa.pdf
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  13. #10
    vicmand

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    salut a toi, rien n'est plus utile que les tores de ferrites !! moi aussi je fait des vidéo, mais j'explique toujours, voici quelques une ou j'utilise une tore de ferrite... :

    Liens supprimés.

    vola j'espère que sa t'aidera, profite en pour poser des questions ^^
    et va sur : Lien supprimé. si tu souhaite voir tout le reste

    .
    Dernière modification par gienas ; 19/03/2010 à 18h54. Motif: Supprimé les liens d'autopromotion

  14. #11
    gcortex

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Citation Envoyé par delphi_jb Voir le message
    concevoir convenablement ce joule thief.
    http://bigclive.com/joule.htm


  15. #12
    delphi_jb

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    OK, donc je résume un peu tout ca:

    ==> le materiau est fort influent sur le résuslat finale (ferrite ? néodyme ?)

    ==> Le nombre de spire bobiné dans le tore détermine le comportement:
    • inductance
    • transformation
    • filtrage


    ==> La section du fil détermine grosso modo le courant dans la bobine.


    ==> les courants de foucault, la saturation magnétique et l'hystérésis détermine les pertes du system


    100mA à 3.6V, ça fait 360mW. Avec un rendement de 100%, à 0.9V, il faudrait 400mA. C'est tout à fait faisable, mais un élément de taille moyenne ou petite va souffrir à ce régime, et tiendra un temps très faible; si c'est un R20, il encaissera.
    Un exemple d'IC utilisable (il y en a des centaines d'autres):
    http://cds.linear.com/docs/Datasheet/3490fa.pdf
    merci, je vais analyser cela plus au calme ce soir merci pour le lien



    vola j'espère que sa t'aidera, profite en pour poser des questions ^^
    et va sur : Lien supprimé. si tu souhaite voir tout le reste
    les liens sont mort...


    merci, c'est super interressant ! la section du fil utilisé sur le site est
    minuscule. mais la led fait probablement 20mA.. mais je vais lire
    plus en profondeur et voir ce que je peux en retirer.




    Donc en gros, pour résumer tout ceci, il n'y a pas réellement de formule
    a appliquer pour obtenir un résultat précis, si ce n'est appliquer une a une
    toute les formules de tous les comportements magnétique, c'est bien cela ?

  16. Publicité
  17. #13
    Tropique

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Citation Envoyé par delphi_jb Voir le message

    Donc en gros, pour résumer tout ceci, il n'y a pas réellement de formule
    a appliquer pour obtenir un résultat précis, si ce n'est appliquer une a une
    toute les formules de tous les comportements magnétique, c'est bien cela ?
    Au contraire: il y a plein de formules, et il faut les appliquer en séquence.
    Dimensionnement et calcul représentent toute une procédure.
    Mais dans le cadre d'un forum, ce n'est pas possible de faire un cours détaillé.
    Les sites des constructeurs ont des tutoriaux bien faits sur le sujet, Texas notamment.
    Si tu veux faire quelque chose d'un peu sérieux, et il semble vu tes exigences que ce soit le cas, les "Joule Thieves" sont totalement inadaptés: ils permettent juste d'allumer une LED, sans considération du rendement. Si tu suis cette philosophie, il te faudra une dizaine de watts d'entrée pour sortir tes 360mW.
    Pour des convertisseurs asymétriques, les bobinages sur tore ou perle ferrite sont inutilisables, c'est donc un design foireux à la base.
    Il vaut mieux utiliser un design basé sur une self simple, comme celui que j'ai donné en exemple, les performances seront beaucoup meilleures, et en plus tu pourras utiliser un composant standard, que tu ne devras pas bobiner toi-même.
    Si tu veux faire l'équivalent d'un Joule Thief avec une self simple, c'est possible aussi, la tension de 0.9V est suffisante.
    Pour un projet, j'ai donné des schémas de convertisseurs fonctionnant à basse tension:
    http://forums.futura-sciences.com/pr...ml#post2851736
    http://forums.futura-sciences.com/at...30v-nconvoegif
    Ces circuits sont prévus pour délivrer quelques mA à 20~30mA maximum, mais le courant pourrait éventuellement être augmenté en diminuant les valeurs de résistance, et éventuellement de la self.
    Par contre, ils ne sont pas régulés, et le courant variera assez fort en fonction de la tension.
    Si on veut du sérieux, il faut en revenir au genre de circuit évoqué plus haut, qui comprennent une régulation (bien qu'il soit possible d'adjoindre une régulation à ces convertisseurs).
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  18. #14
    Tropique

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Voici un exemple de convertisseur discret, "gonflé" à 100mA et régulé en courant. Entre 0.9V et 1.5V le courant de sortie varie de 95 à 105mA, ce qui est négligeable pour cette application.
    Le rendement "hors self" est de ~70%, ce qui est faible par rapport aux performances des ICs spécialisés, mais les pertes d'une self réelle gommeront en partie ces différences. Ce n'est en tous cas pas un jouet.

    Contrairement à ses petits frères, celui-ci n'a pas été construit physiquement, juste simulé; il faut donc s'attendre à certaines divergences lors de la réalisation, et une mise au point sera souhaitable.
    La self doit être à faibles pertes et supporter un courant de crête de 1.2A au moins. Il faut un modèle adapté à la puissance, genre "tambour", ou sur tore en poudre métallique (surtout pas ferrite).
    Le transistor doit être un "super-beta", de Zetex ou autre.
    Images attachées Images attachées  
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  19. #15
    delphi_jb

    Question Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Encore merci pour le lien. j'ai jeté un oeil et je trouve le schémas très adapté
    pour l'utilisation que j'ai à faire. j'ai un peu cherché sur le net et je suis tombé sur un gars qui explique plus en détails le composant:
    http://www.thyzoon.fr/Eclairage/Elec...ronique_M2.php

    Par contre, je ne trouve pas de magasin ou m'en procurer.
    De plus, je sais que "qui peut le plus peut le moins" mais je demande quand meme:
    Le courant est régulé sur 350 mA. si je décide de mettre une seul led @ 100mA, que se passe t-il ?

    La tension qu'il délivrera s'adaptera t-il automatiquement sur celle de la led
    ou bien c'est a moi de limiter celle ci en créant le design autour de ce composant ?

  20. #16
    Tropique

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Le courant est réglable: 350mA, c'est le maximum possible, rien ne t'oblige à travailler à cette valeur:
    During normal operation with the CTRL/SHDN pin connected
    to VIN, the LED drive current is controlled at
    350mA. The drive current can be reduced by changing the
    voltage on the CTRL/SHDN pin.
    For VIN • 0.2 < VCTRL < VIN • 0.9, the LED current is
    proportional to VCTRL/VIN. This allows a simple potentiometer
    from VIN to control the current without sensitivity
    to the battery voltage. The LED drive current is given by the
    formula:
    I
    V
    V
    LED mA
    CTRL
    IN
    = ⎛
    ⎝ ⎜

    ⎠ ⎟
    500 • – 0.2
    When VCTRL > VIN • 0.9, the LED drive current is clamped
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  21. #17
    delphi_jb

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    ok, je crois avoir compris... pour le courant. il "suffit" de mettre un potentiomètre en série sur le CTRL/SHDN pour faire varier le courant de sortie.
    la ou je cale, c'est la tension en question. sur un autre post, j'avais demandé des détails pour alimenter une led en leur donnant les spécification de cette dernière (3,2-3,6 volt, 100mA, 280000mcd) et quelqu'un m'a répondu:

    "est tu sur que ta tension "constructeur" est bien celle du fonctionnement de la led ?", donc j'en ai conclu que chaque led avait sa propre tension de fonctionnement propre. comment forcer une tesion précise a la sortie de ce driver etant donné que cette meme tension est utilisé pour réguler le courant ?

  22. #18
    Tropique

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Il ne faut surtout pas le forcer à faire quoi que ce soit, c'est lui qui gère la tension, et il s'occupe de tout...
    C'est transparent pour toi.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  23. Publicité
  24. #19
    delphi_jb

    Question Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    d'accord. La leds, via le drivers gère donc sa tension mais pas le courant. j'ai compris.

    donc le montage repris sur le PDF du drivers est bon alors, sauf qu'au lieu de mettre une résistance d'1Mohms, je met un potentiometre avec comme valeur minimum 1Mohms..

    Par contre, j'arrive pas à résoudre les 3,3µH de l'inductance. j'ai bien compris que ca sert a lisser le courant qui a été haché mais je n'ai pas été assez loin en éléctricité pour résoudre ce type de bobinage. (H pour Henri ?)

  25. #20
    delphi_jb

    Question Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    ha oui, je viens de penser ! si je veut mettre 2 ou 3 leds a la sortie du drivers, je peux pas les mettres en série (puisque 4v maximum) donc obligé en //. donc chaque fois avec une résistance de 1ohms en série...

    pas facile tout ca..

  26. #21
    Tropique

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Il faut mettre le potentiomètre comme sur le schéma d'application (avec ou sans switch).
    Pour la self, tu n'es pas maître de quoi que ce soit. C'est imposé par les caractéristiques de découpage (fréquence etc) de l'IC. Il faut respecter la valeur, et mettre un modèle adéquat (puissance).
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  27. #22
    delphi_jb

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    ok

    donc en gros, je dois l'acheter tout fait en fait ? qui peut accepter des courant de pointes d'au moins 1A ?

  28. #23
    Tropique

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    Oui, c'est la solution la plus rationnelle.
    Ca peut aussi se faire, à condition de pouvoir disposer d'un noyau de caractéristiques connues. Ou de pouvoir mesurer les caractéristiques d'un noyau disponible, mais c'est quelque chose qui nécéssite un certain matériel:
    http://forums.futura-sciences.com/at...st50microoejpg
    http://forums.futura-sciences.com/at...c-ivst1mhoejpg
    Et il faut encore interpréter les données, les incorporer dans les calculs, réaliser physiquement la self.
    Ca fait beaucoup pour arriver à un résultat normalement inférieur à un composant à 0.5€. Sauf si on veut faire une bête de course, non dispo en standard.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  29. #24
    delphi_jb

    Re : bobinage torique, à quoi ca sert ?

    waw du fluke, j'imagine meme pas le prix...


    bon ok alors, on va acheter.. mdrr

    une derniere pitite question. connaissez vous un magasin online qui vend
    ce genre de composant (self et LTC3490) et livrable en Belgique ?

    un grand merci. a l'occasion, je referai un schemas avec potentiometre histoire
    que je n'aille pas n'importe ou dans la conception du monstre..

  30. Publicité

Discussions similaires

  1. c'est quoi les "registres"?et ça sert a quoi ?
    Par syham dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/05/2009, 22h35
  2. télémétrie laser? C'est quoi? A quoi ca sert?
    Par archosman75 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/06/2008, 21h31
  3. [Génétique] De quoi est fait notre ADN et à quoi "sert" il ?
    Par Mecton dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/04/2008, 19h28
  4. [Biochimie] A quoi ça sert?
    Par soileil dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/04/2008, 00h44
  5. a quoi sert sert un suiveur ?
    Par polak dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/02/2006, 21h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.