Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

réalisation d'une self de fort courant



  1. #1
    lupin34

    réalisation d'une self de fort courant


    ------

    Bonjour à tous, je viens solliciter une fois de plus votre aide.

    Je suis sur un projet d'électrotechnique (BAC+5), et je dois réaliser une bobine dont les caractéristiques sont les suivantes:
    -valeur de L =42µH
    -courant =17A avec une ondulation du courant=850mA

    j'ai à ma disposition quelques noyaux magnétiques: ETD34, RM10 et U15 (si ça vous parle). j'ai fait les calculs relatifs à la réalisation: L=AL*n² pour déterminer le nombre de spires. Le choix du conducteur porte sur deux types de fils de cuivre:
    -un fils plat d'environ 1mm
    -un fils rond de diamètre 0.75mm

    Je choisit le noyau RM10.
    Après réalisation j'ai une inductance de bonne valeur (+ ou -) mais je problème c'est SA TENUE EN COURANT. La self à tendance à saturer:
    deux options s'offre a moi
    soit changer de noyau ferrite , soit changer de fils tout en sachant qu'il me faut un gros fils.

    Ma question est la suivante: Comment dois-je procéder? avez vous des suggestions pour moi??

    PS: le fils plat est plus maniable et tiens plus en courant que le fils rond.

    -----

  2. #2
    erff

    Re : réalisation d'une self de fort courant

    Salut

    Pour dimensionner une self, j'utilise la méthode du produit des aires...que je trouve très pratique (ce n'est pas le cas de tout le monde)
    Elle consiste à exprimer le produit S_bob*S_mag en fonction des éléments de ton cahier des charges...l'avantage est que ce produit est indépendant du nombre de spire.

    - Dans ton cas :

    Hypothèses de départ :

    On tolère une densité de courant max de 5A/mm² (valeur communément admise dans le cuivre), et on dit que le remplissage de l'aire bobinable sera de 50% (en gros 50% de vide et 50% de cuivre)
    On suppose que tu feras N spires (N est encore inconnu)
    Le courant max dans la self est de ~17.5A, et le courant efficace est de ~17A.

    Le flux magnétique max admissible par spire est donné par PHI_max=(1/N)*B_sat*S_mag=1/N²*L*I_max => S_mag=(1/N)*L*I_max/B_sat

    La densité de courant efficace vaut J_eff=N*I_eff/(k*S_bob) => S_bob=N*I_eff/(k*J_eff) avec k=50%

    Donc S_bob*S_mag= ....

    Ensuite tu vas dans le catalogue, et tu ne choisis que les noyaux magnétiques ayant un produit des aires supérieur à ton résultat...
    Ensuite, après avoir choisi, en fonction de Al, tu en déduis le nombre de spires nécessaire...So Al est trop grand (s'il te faut que très peu de spires), il vaut mieux faire un entrefer, car l'idée est que tu doivent mettre bcp de spires afin de bien avoir un remplissage à 50% ou plus si tu en es capable...
    Tu peux aborder le pb à l'envers, en imposant un nombre de spires afin de bien remplir la fenêtre de bobinage, et en déduire la taille de l'entrefer par la relation L=N^2*Al (Al=mu_r*mu_0*S_mag/e)...

Discussions similaires

  1. suiveur de tension fort courant
    Par guigui71670 dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/01/2011, 17h04
  2. Ventilateur à fort courant
    Par Jungster dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/06/2010, 07h09
  3. capacité et courant fort
    Par zanz dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/02/2010, 14h39
  4. Driver 7 segments fort courant
    Par zanzeoo dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/06/2009, 23h42
  5. régulateur fort courant
    Par sissoux dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 04/03/2009, 09h20
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.