Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Réponse d'une solenoid



  1. #1
    jeym21

    Réponse d'une solenoid


    ------

    Bonjour, j'ai décidé de me lancer dans la réalisation d'un de mes projets. Pour faire court je suis musicien et je compte piloter par le biais d'un programme en C, des mécanismes réalisant diverses actions sur des instruments de musiques (par exemple: frappe sur un tambour). Je me considère encore novice dans le vaste monde de l'électronique et de l'informatique mais j'ai déjà réalisé une miniature de mon projet qui fonctionne à merveille.
    A présent je me lance dans la vrais fabrication, cela demandera beaucoup d'investissement (temps et financièrement) mais cela me tient beaucoup à cœur.

    J'utilise des solénoïdes en guise d'actionneurs, les solénoïde sont commandées par un signal rectangulaire généré par un µcontrôleur et amplifié par transistors. Cependant lorsque je génère un signal avec une fréquence assez élevée, les solénoïdes réagissent mais "la tige" translate à peine et avec très peu de punch. Cela rendra la musique pas très dynamique. Je n'ai aucune donnée de tension, de courant et de référence car je ne suis pas chez moi mais j'aimerai savoir si cela peut se corriger en utilisant des amplificateurs de puissance, ou si le problème vient du fait que les transistor ou/et les solénoïdes mettent un certain temps pour se charger en quelque sorte et dans ce cas, est-ce que vous avez des solutions?

    Je suis désolé si je n'utilise pas vraiment le bon vocabulaire, j'espère néanmoins avoir été assez clair... dans le cas contraire n'hésitez pas à me questionner...

    Un grand merci d'avance pour ceux qui seront m'aider, bonne journée à tous.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gcortex

    Re : Réponse d'une solenoid

    Les solénoïdes s'opposent à l'établissement du courant.
    Il faut donc une régulation de courant pour avoir une tension maximale au début.

    Le top c'est une régulation tout ou rien (un hacheur).
    mais il faut des temporisations pour ignorer les pics de courant dus à la capacité intrinsèque des selfs.

    pour cela, tu peux faire une bascule RS avec les 4 portes d'un CD4093 et des circuits RC.

    pour démagnétiser plus rapidement, tu peux réinjecter le courant dans une batterie,
    ou peut-être même absorber l'effet de self dans une varistance ou une grosse zener,
    que tu peux fabriquer avec une petite zener et un transistor npn avec son radiateur.
    Dernière modification par gcortex ; 08/11/2013 à 12h17.

  4. #3
    f6bes

    Re : Réponse d'une solenoid

    Citation Envoyé par jeym21 Voir le message
    Bonjour, j'ai décidé de me lancer dans la réalisation d'un de mes projets. Pour faire court je suis musicien et je compte piloter par le biais d'un programme en C, des mécanismes réalisant diverses actions sur des instruments de musiques (par exemple: frappe sur un tambour). Je me considère encore novice dans le vaste monde de l'électronique et de l'informatique mais j'ai déjà réalisé une miniature de mon projet qui fonctionne à merveille.
    A présent je me lance dans la vrais fabrication, cela demandera beaucoup d'investissement (temps et financièrement) mais cela me tient beaucoup à cœur.

    J'utilise des solénoïdes en guise d'actionneurs, les solénoïde sont commandées par un signal rectangulaire généré par un µcontrôleur et amplifié par transistors. Cependant lorsque je génère un signal avec une fréquence assez élevée, les solénoïdes réagissent mais "la tige" translate à peine et avec très peu de punch. Cela rendra la musique pas très dynamique. Je n'ai aucune donnée de tension, de courant et de référence car je ne suis pas chez moi mais j'aimerai savoir si cela peut se corriger en utilisant des amplificateurs de puissance, ou si le problème vient du fait que les transistor ou/et les solénoïdes mettent un certain temps pour se charger en quelque sorte et dans ce cas, est-ce que vous avez des solutions?
    a
    Bjr à toi,a
    En gros la "puissance" de ton solénoïde n'est pas suffissante. Il faut lui appliquer la tension , courant nombre de tours dont il a besoin
    pour avoir le "punch" que tu souhaites !

    Il vaut mieux en avoir trop et prévoir un sytéme de réglage de la puissance de façon à coller à tes besoins.
    Un solénoide ne se charge pas.Il réponds quasiment à la sollicitation en courant.
    Pour exemple: Les ouvres portes (solénoides) réagissent dans l'instant.
    Maintenant tu ne nous dis rien de la translation que tu souhaites obtenir ?

    Bon WE

  5. #4
    erff

    Re : Réponse d'une solenoid

    Bonjour,

    En supposant que le courant s'établisse vite dans le solénoide, et que donc le pb n'est pas électronique....
    Un paramètre important est l'inertie mécanique de la tige ... La force générée par le solenoide est bornée, donc la quantité de mouvement que tu pourras céder à la tige sur un laps de temps fixé est limitée aussi et c'est ce qui peut causer des pbs lorsqu'on monte en fréquence (la partie méca agit comme un filtre passe bas).
    La solution pour améliorer ce point est soit d'avoir un solenoide plus gros pour stocker + d'énergie magnétique, d'utilliser une tige qui soit + magnétique (µ + élevé) et/ou de mettre + de courant (la force générée évolue en I² ).

  6. #5
    Yoruk

    Re : Réponse d'une solenoid

    ça m'a l'air d'être un beau projet !

    Tu pourrais nous dire comment est réalisée la partie mécanique ?
    La robotique, c'est fantastique !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tropique

    Re : Réponse d'une solenoid

    Citation Envoyé par jeym21 Voir le message
    J'utilise des solénoïdes en guise d'actionneurs, les solénoïde sont commandées par un signal rectangulaire généré par un µcontrôleur et amplifié par transistors. Cependant lorsque je génère un signal avec une fréquence assez élevée, les solénoïdes réagissent mais "la tige" translate à peine et avec très peu de punch.
    Beaucoup d'effets sont à l'oeuvre: l'inertie électrique, déjà mentionnée et inhérente à l'inductance du solénoide, qui se combat typiquement avec une tension élevée, qui peut excéder largement les 100V pour une commande qui en statique serait en basse tension; l'inertie mécanique qui extérieurement se manifeste de façon similaire et a les mêmes remèdes; et enfin d'autres effets plus subtils: la vitesse de pénétration du champ magnétique dans la tige par exemple.
    Si le champ externe s'établit très vite, la tige se comporte comme une spire en court-circuit, et va donc générer initialement un champ répulsif qui va tendre à la faire bouger dans la direction opposée à celle souhaitée. L'effet est de courte durée, mais contrairement aux effets ferromagnétiques n'est pas limité par une saturation et peut donc être très violent et générer une quantité de mouvement importante qu'il faudra compenser par la suite.

    D'ailleurs, si la priorité est donnée à la réactivité, il faut se poser la question de savoir si ce n'est pas la voie principale à exploiter, plutot que le ferromagnétisme
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pulse solenoid valves
    Par Mimi26 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/12/2012, 14h22
  2. Smc pas de réponse
    Par Yantar dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/10/2005, 00h41
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.