Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Moteur pas à pas



  1. #1
    Ravaner

    Moteur pas à pas

    Bonjour à tous. J'utilise des petits moteurs pas à pas unipolaires 10 v / 400 mA par phase. Etant un peu court au niveau couple, j'aimerais savoir quelle marge de surtension je peux me permettre de façon permanente sans risque pour les moteurs.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    gcortex

    Re : Moteur pas à pas

    Actuellement comment tu les alimentes ? à quelle vitesse ?

  4. #3
    Ravaner

    Re : Moteur pas à pas

    Sous une tension de 10 V via des MosFet + diode roue libre sur chaque enroulement, fréquence max = 800 Hz. A combien puis-je monter la tension d'alim ?

  5. #4
    gabuzo

    Re : Moteur pas à pas

    Rien ne dit qu'en augmentant la tension ça résolve le problème. Un couple trop faible ça peut venir aussi de la fréquence trop élevée, de la façon dont sont commandé les mosfets, tout bêtement du moteur un poil faiblard et j'en oublie sûrement.

    Un petit schéma et les caractéristiques du moteur seraient les bienvenues.
    Dernière modification par gabuzo ; 05/05/2014 à 09h45.
    Je suis Charlie

  6. #5
    Tropique

    Re : Moteur pas à pas

    Citation Envoyé par Ravaner Voir le message
    Bonjour à tous. J'utilise des petits moteurs pas à pas unipolaires 10 v / 400 mA par phase. Etant un peu court au niveau couple, j'aimerais savoir quelle marge de surtension je peux me permettre de façon permanente sans risque pour les moteurs.
    La question est ambigue: de façon permanente, le courant est limité à 400mA par les pertes Joule, et par voie de conséquence la tension à 10V si la résistance est de 25 ohm.
    Cela est valable en régime purement statique. En régime dynamique, la tension peut être beaucoup plus élevée à cause de l'inductance, mais il faut voir si tu considères cela comme permanent (à 800Hz p.ex.) ou pas.

    Le courant statique va influer sur le couple de maintien, mais pour pouvoir avoir un couple ou un accrochage à vitesse élevée, il est utile d'avoir des surtensions pour accélerer l'établissement ou l'extinction du courant dans les enroulements.
    Tu peux parfaitement avoir des sources de courant commandées de 400mA dans chaque phase, alimentées par une source de 50V, et clampées à 150V.
    Cela ne changera rien sur le plan statique, par contre en dynamique tu gagneras énormément en agilité; au prix d'une dissipation importante, évidemmment.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ravaner

    Re : Moteur pas à pas

    Merci pour ta réponse. Les périodes dynamiques sont de courte durée (qqes secondes). En statique (le plus clair du temps ) comme il n'y a aucun risque de perte du positionnement, les bobinages ne sont plus alimentés et donc on peut évacuer les calories.

  9. Publicité
  10. #7
    Tropique

    Re : Moteur pas à pas

    Dans ce cas, il ne s'agit plus de régime permanent, mais de régime intermittent. Idéalement, il faudrait que le moteur soit spécifié dans ces conditions pour avoir des certitudes, mais à défaut et si les périodes sont faibles devant la constante de temps thermique du moteur (quelques secondes à dizaines de secondes), on peut se baser sur la valeur rms du courant à long terme, qui ne pourra excéder les 400mA spécifiés (idéalement avec un facteur de déclassement raisonnable pour tenir compte des fluctuations de température autour de la valeur moyenne)
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 21
    Dernier message: 16/01/2010, 11h05
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 05/06/2009, 21h38
  3. Réponses: 67
    Dernier message: 20/02/2008, 13h49