Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac



  1. #1
    gauvin95

    Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac


    ------

    Bonjour,

    Pour la petite histoire, j'ai réussi a faire (grâce a certains d'entre vous) une commande TOR sur une lampe a incandescence/convecteur 230V AC via un Atmega328p (Puce de l'Atmega).
    J'ai donc ma sortie digitale 0V/5VDC qui envoie un courant sur la base d'un NPN BC517 qui lui permet le contact d'un relais alimenté en 5V DC etc etc...

    J'ai découvert il n'y a pas longtemps que mon Atmega possède aussi la faculté de faire varier la tension aux bornes de ses sorties entre 0V et 5V.

    J'aimerais donc avoir la possibilité de faire le même montage que celui que je vous ai décrit plus haut mais en tant que variateur/gradateur (je ne sais pas le terme exact).

    J'ai vu ce montage la sur le site de sonelec http://www.sonelec-musique.com/image...e_230V_001.gif et je pense qu'il pourrait convenir.

    Nom : electronique_interface_230V_001.gif
Affichages : 189
Taille : 14,0 Ko

    J'ai quelques doutes sur certains points et j’espère que vous pourrez m'aider :

    - Ce montage la fera t'il varier la luminosité de la lampe/la temperature du convecteur si J1 Varie ?
    - Je n'ai rien compris en ce qui concerne le zéro crossing quelqu'un pourrait-il l'expliquer avec des termes simples ?
    - U1 est annoncé comme etant un MOC3041, pour une utilisation en tant que Variateur/Gradateur ne vaudrait t'il pas mieux un MOC3021 ? Car je cite le site de sonelec :
    Vous pouvez aussi utiliser le MOC3021, qui est moins cher que le MOC3041, mais qui ne possède pas de système de détection de passage par zéro de l'onde secteur, ce qui peut conduire à plus de parasites liés aux commutations On/Off. Mais d'un autre côté, le MOC3021 est parfait pour des applications de gradateur de lumière avec commande isolée
    - En faisant des recherche j'ai vu souvent des Triacs de type "snubberless" et comme pour le zéro crossing c'est pas faute d'avoir essayé de chercher, je ne comprend pas trop le principe.

    Et dernière question qui va faire mal puristes je pense mais... ce montage peut-il me permettre de commander des lampes de type : Fluo, Led etc ?

    Cela fait beaucoup de question et je sais qu'il y a d'autres sujets qui parlent déjà de tout cela mais j'ai réellement besoin d’éclaircissements.

    Merci d'avance

    PS: Oui je vais tester ce montage chez moi sur mon convecteur pour voir si je peux réguler la température informatiquement même si c'est dangereux

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Yvan_Delaserge

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par gauvin95 Voir le message

    - Ce montage la fera t'il varier la luminosité de la lampe/la temperature du convecteur si J1 Varie ?
    oui
    - Je n'ai rien compris en ce qui concerne le zéro crossing quelqu'un pourrait-il l'expliquer avec des termes simples ?
    Il s'agit d'un système de détection de passage par zéro de l'onde secteur, qui sert à réduire les parasites radio liés aux commutations On/Off.
    - U1 est annoncé comme etant un MOC3041, pour une utilisation en tant que Variateur/Gradateur ne vaudrait t'il pas mieux un MOC3021 ? Car je cite le site de sonelec :
    Oui, ce serait mieux

    Et dernière question qui va faire mal puristes je pense mais... ce montage peut-il me permettre de commander des lampes de type : Fluo, Led etc ?
    ça dépend du type de lampe. Celles qui sont utilisables avec un gradateur à triac sont annoncées comme " dimmable"
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  4. #3
    Zenertransil

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Bonjour,

    Non, ce montage n'est pas un gradateur, et contrairement à ce qu'on t'a raconté il ne te permettra pas de faire varier la luminosité d'une lampe! Celle-là ne dépend absolument pas de la tension appliquée sur J1, donc ta sortie analogique 0-5V ne te permettra pas d'arriver à tes fins... C'est un relais statique, un dispositif qui fonctionne en tout-ou-rien : tu mets 5V sur J1, la lampe s'allume, tu mets 0V, elle s'éteint. En sachant que tous les changements se feront systématiquement là où la tension secteur s'annule. Donc, si tu t'en sers pour faire varier la luminosité d'une ampoule... ça va clignoter sévère!

    Là où c'est utilisable, c'est pour du chauffage, un radiateur électrique "simple" par exemple. Parce que le radiateur, lui, ne clignote pas, et possède une inertie suffisante (=il ne refroidit pas instantanément) pour "gommer" cette alimentation en tout ou rien!


    Pour faire un grado commandable par une tension analogique (j'en ai fait un "balèze" il y a peu), c'est un peu plus compliqué et surtout il y a d'innombrables façons de faire. Mais on revient toujours plus ou moins à la même chose : un système qui va regarder quand l'onde secteur passe à 0, un générateur de retard progressif commandé par la tension analogique (retard de 0 à 10ms), et une interface de commande pour un triac ou une paire de thyristors (les composants de puissance qui servent d'interrupteurs commandés)
    Si le but est directement de le commander par ton microcontrôleur, il serait probablement plus judicieux de le construire autour, au lieu d'avoir un système numérique qui recrée une tension analogique qui recrée un signal numérique pour commander l'interface de puissance... Il te suffirait, pour le hard (pour le soft... Ce n'est pas à moi qu'il faut demander!!), d'un dispositif de détection du passage par 0 (il y a plein de façons de faire, mais attention, il doit être isolé), et d'une interface de sortie avec un MOC3021 et un triac, branché exactement comme sur la partie droite du schéma de Sonelec.


    A compter de ce passage par zéro, ton programme génèrera un retard plus ou moins long (0 = allumage plein pot, 10ms = extinction complète) avant d'activer la sortie qui commande le MOC3021!
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  5. #4
    gauvin95

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Merci beaucoup de vos réponses

    Citation Envoyé par Zenertransil Voir le message
    Bonjour,

    Non, ce montage n'est pas un gradateur, et contrairement à ce qu'on t'a raconté il ne te permettra pas de faire varier la luminosité d'une lampe! Celle-là ne dépend absolument pas de la tension appliquée sur J1, donc ta sortie analogique 0-5V ne te permettra pas d'arriver à tes fins... C'est un relais statique, un dispositif qui fonctionne en tout-ou-rien : tu mets 5V sur J1, la lampe s'allume, tu mets 0V, elle s'éteint. En sachant que tous les changements se feront systématiquement là où la tension secteur s'annule. Donc, si tu t'en sers pour faire varier la luminosité d'une ampoule... ça va clignoter sévère!
    Je ne peux pas utiliser un condensateur de ce style pour éliminer le clignotement sur le montage que j'avais au départ ?
    Là où c'est utilisable, c'est pour du chauffage, un radiateur électrique "simple" par exemple. Parce que le radiateur, lui, ne clignote pas, et possède une inertie suffisante (=il ne refroidit pas instantanément) pour "gommer" cette alimentation en tout ou rien!

    Pour faire un grado commandable par une tension analogique (j'en ai fait un "balèze" il y a peu), c'est un peu plus compliqué et surtout il y a d'innombrables façons de faire. Mais on revient toujours plus ou moins à la même chose : un système qui va regarder quand l'onde secteur passe à 0, un générateur de retard progressif commandé par la tension analogique (retard de 0 à 10ms), et une interface de commande pour un triac ou une paire de thyristors (les composants de puissance qui servent d'interrupteurs commandés)
    Si le but est directement de le commander par ton microcontrôleur, il serait probablement plus judicieux de le construire autour, au lieu d'avoir un système numérique qui recrée une tension analogique qui recrée un signal numérique pour commander l'interface de puissance... Il te suffirait, pour le hard (pour le soft... Ce n'est pas à moi qu'il faut demander!!), d'un dispositif de détection du passage par 0 (il y a plein de façons de faire, mais attention, il doit être isolé), et d'une interface de sortie avec un MOC3021 et un triac, branché exactement comme sur la partie droite du schéma de Sonelec.


    A compter de ce passage par zéro, ton programme génèrera un retard plus ou moins long (0 = allumage plein pot, 10ms = extinction complète) avant d'activer la sortie qui commande le MOC3021!
    Tu n'aurais pas un lien ou un schéma a me proposer ? Mes connaissances des thyristor etc ne sont pas geniales

    Merci

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Yvan_Delaserge

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Le schéma de Sonelec est parfaitement valable. Il suffit que ton microcontrôleur lui envoie un signal PWM à 100 Hz.
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  8. #6
    Yvan_Delaserge

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Mais il faut que le signal PWM ait une relation de phase stable avec le 50 Hz du réseau.
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  9. Publicité
  10. #7
    Zenertransil

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    Le schéma de Sonelec est parfaitement valable. Il suffit que ton microcontrôleur lui envoie un signal PWM à 100 Hz.
    Je t'en prie, aie la bonté de ne pas raconter n'importe quoi... Il est parfaitement valable comme relais statique, puisque c'est ce que c'est (de mémoire, il doit être rangé à "interface 230V"), et on ne peut pas utiliser un relais statique (avec détection de passage par zéro) comme gradateur à angle de phase, c'est par constitution impossible!

    -Soit on l'attaque avec un signal carré de fréquence bien inférieure à 100Hz et de rapport cyclique variable, auquel cas on fait un gradateur à train d'ondes,
    -Soit on change l'opto pour mettre un modèle à amorçage instantané, et on fait comme je l'ai expliqué plus haut.

    Mais ce schéma-là, attaqué par du 100Hz, synchronisé ou pas, il conduira tout le temps, et il fera beau dans le Nord avant que ça fasse un gradateur à angle de phase (un gradateur tout court, d'ailleurs).



    Pour Gauvin95 : il faudrait nous dire exactement ce que tu veux faire, mais de mémoire, Sonelec propose des gradateurs "programmés" (avec un microcontrôleur), et le code doit être donné, jettes-y un oeil! Pour toute la partie "puissance", tu utilises le montage que tu as mis en lien en début de discussion... Mais avec un 3021 ou équivalent! Surtout pas avec un 3041, ça ne fonctionnera pas.
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  11. #8
    Yvan_Delaserge

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Nom : light-dimmer-schematic1.gif
Affichages : 181
Taille : 59,3 Ko

    Ce circuit gradateur de lumière automatique permet de contrôler un système d'éclairage pour qu'il se allume ou s'éteigne lentement.
    Le circuit fonctionne de cette façon : lorsque l'interrupteur S1 est fermé , le condensateur C1 est chargé lentement . Une fois que la tension en C1 atteint 0,6 , le transistor T1 commence à conduire et la LED commence également à s'allumer. Si la tension du condensateur augmente encore , alors le transistor T1 conduit davantage de courant et en retour, la LED devient plus lumineuse .

    Au fur et à mesure que la LED devient plus lumineuse, la résistance de la LDR diminue, ce qui rend le triac conducteur plus tôt et la lampe devient ainsi plus lumineuse.

    On pourrait adapter ce montage de la manière suivante: Le microcontrôleur alimente une LED avec un signal PWM, à travers un filtre passe-bas composé d'une résistance et d'un condensateur, de manière à ce que la lumière de la LED ne soit pas pulsée. On place en face de la LED une LDR, le tout à l'abri de la lumière.
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  12. #9
    Kissagogo27

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    oui

    Il s'agit d'un système de détection de passage par zéro de l'onde secteur, qui sert à réduire les parasites radio liés aux commutations On/Off.Oui, ce serait mieuxça dépend du type de lampe. Celles qui sont utilisables avec un gradateur à triac sont annoncées comme " dimmable"

    Bonjour, et voilà pourquoi ça ne fera pas un gradateur

    détection par 0 de l'alternance avant mise en conduction du trial .. donc le triac sera toujours mis en conduction vers cet endroit , et coupé a l'autre passage par zéro sauf si la commande est tjrs active, donc on aura toujours une demi alternance complète en conduction suivit d'une autre demi alternance en conduction , contrairement au gradateur avec réseau R C + diac qui avec R variable +C va décaler cette conduction de 40V ( déclenchement du diac) au retour de fin de conduction au prochain 0 de l'alternance , visible sur la page du Diac par exemple http://fr.wikipedia.org/wiki/Diac ce temps sans conduction variable va permettre de réaliser la fonction de gradateur

  13. #10
    Yvan_Delaserge

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Une autre possibilité:Nom : dimmerinstructables.jpg
Affichages : 172
Taille : 35,1 Ko
    La tension secteur 220 volts est conduite à travers deux résistances de 30k à un pont redresseur qui alimente un opto- coupleur 4N25 . La LED dans cet opto- coupleur va donc s'allumer avec une fréquence de 100 Hz et le signal sur le collecteur va avoir une fréquence de 100 Hz , en phase avec la forme d'onde sinusoïdale du secteur . Le signal du 4N25 est amené à une broche d'interruption dans le Arduino (ou autre microprocesseur ) .
    La routine d'interruption fournit un signal d'une longueur spécifique (par exemple 10 msecondes), au bon moment du cycle du secteur, à l'une des broches d'E / S, connectée à la LED d'un MOC3021 , qui déclenche l' Opto - Triac brièvement et le triac Ti jusqu'au prochain passage par 0 du secteur. La diode en série avec le MOC3021 indique se il ya un courant passant par le MOC3021 .
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  14. #11
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    Pièce jointe 267348

    Ce circuit gradateur de lumière automatique permet de contrôler un système d'éclairage pour qu'il se allume ou s'éteigne lentement.
    Le circuit fonctionne de cette façon : lorsque l'interrupteur S1 est fermé , le condensateur C1 est chargé lentement . Une fois que la tension en C1 atteint 0,6 , le transistor T1 commence à conduire et la LED commence également à s'allumer. Si la tension du condensateur augmente encore , alors le transistor T1 conduit davantage de courant et en retour, la LED devient plus lumineuse .

    Au fur et à mesure que la LED devient plus lumineuse, la résistance de la LDR diminue, ce qui rend le triac conducteur plus tôt et la lampe devient ainsi plus lumineuse.

    On pourrait adapter ce montage de la manière suivante: Le microcontrôleur alimente une LED avec un signal PWM, à travers un filtre passe-bas composé d'une résistance et d'un condensateur, de manière à ce que la lumière de la LED ne soit pas pulsée. On place en face de la LED une LDR, le tout à l'abri de la lumière.
    Il serait honnête de préciser d'où tu tires tes schémas.
    Concernant celui-ci :
    - R1 serait mieux placée dans l'émetteur du NPN, cela apporterait plus de progressivité dans la variation de lumière, et surtout plus de reproductibilité puisqu'une non-dépendance au gain (peu prédictible) du NPN ;
    - J'ai du mal à comprendre l’intérêt de R2-P2-D1. Si c'est pour apporter rapidement les 0.6V du démarrage, deux diodes en série à la place de P2 ferait mieux le travail -- on perdrait cependant la possibilité de démarrer l'éclairage à un niveau réglable non-nul.
    - les opto-coupleurs DIY... Faut être prudent sur l'isolation entre la basse-tension et le 230V ;
    - Toutes les LDR ne supportent pas des tensions de 350V. A vérifier avant de mettre en oeuvre.

    Dans ta proposition de schéma à commande PWM, le filtre RC est inutile, le temps de réponse d'une LDR étant bien supérieur à la période d'un signal PWM tout-venant.

    Dans le second schéma, post10 :
    - le circuit de commande du triac est perfectible ;
    - le signal de synchronisation secteur donne un pulse à un certain moment de chaque demi-arche de sinusoïde mais le moment précis est fonction des caractéristiques exactes des composants employés. Le retard est de 0.6ms en typique et de 1.5ms (soit 15% de la période) au maximum.
    - La led du MOC3021 ne doit bien sûr pas être alimentée ("trop longtemps") après le démarrage d'une nouvelle arche de la tension secteur.
    http://www.vishay.com/docs/83725/4n25.pdf
    Dernière modification par Antoane ; 22/12/2014 à 23h28.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  15. #12
    gauvin95

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par Zenertransil Voir le message
    Pour Gauvin95 : il faudrait nous dire exactement ce que tu veux faire, mais de mémoire, Sonelec propose des gradateurs "programmés" (avec un microcontrôleur), et le code doit être donné, jettes-y un oeil! Pour toute la partie "puissance", tu utilises le montage que tu as mis en lien en début de discussion... Mais avec un 3021 ou équivalent! Surtout pas avec un 3041, ça ne fonctionnera pas.
    J'aimerais faire varier l'intensité lumineuse d'une lampe (a incandescence) ou varier la température d'un radiateur depuis une interface graphique.

    J'ai choisi un Arduino (je le dis sans méchanceté mais inutile de me proposer autre chose j'ai déjà fait un nombre conséquent de montages avec et je ne peux/veux pas utiliser une autre board)

    L'Arduino possede des sorties analogiques, voici comment elles fonctionnent >>>ICI<<< désolé pour la lecture mais ce sera expliqué beaucoup mieux que par moi

    Je n'ai pas trouvé les montages dont tu parles sur le site de sonelec mais je vais fouiller.

    Il y a une personne qui a fait ce montage la et apparemment il a l'air de fonctionner

    Le seul soucis c'est que son schéma est trop compliqué pour moi :

    - Je ne comprend pas trop le "Filtre Secteur"
    - Suis réellement obligé d'avoir la partie qui détecte le 0V ? Il n'y a pas plus simple (Genre un composant ou une astuce qui réduirais la difficulté/le montage) ?

    J'aurais aimé savoir ce que vous en pensez...

    Est-ce que ça ressemble a ce dont tu parlais Zenertransil ?

    N'hésitez pas a me dire ce qui doit être rajouté ou enlever dans ce schéma car je suis un peu largué

    Merci d'avance

  16. Publicité
  17. #13
    Yvan_Delaserge

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    C'est le même principe que le montage du post 10.
    Pour l'Arduino, on pourrait utiliser une sortie digitale, il s'agit d'envoyer une impulsion de déclenchement d'environ 10 msecondes à chaque demi-alternance.
    Par contre, la broche d'entrée de l'Arduino devrait être sélectionnée pour pouvoir déclencher une interruption. Encore qu'il soit probablement possible d'écrire un programme fonctionnant sans interruptions.

    ça dépend en fait de ce que tu souhaites faire avec l'Arduino. C'est seulement pour varier l'éclairage d'une lampe? Ou bien l'Arduino fait-il aussi autre chose en même temps?
    Et comment l'Arduino sait-il à quelle intensité il doit allumer la lampe?
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  18. #14
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Bonjour,
    Citation Envoyé par gauvin95 Voir le message
    J'aimerais faire varier l'intensité lumineuse d'une lampe (a incandescence) ou varier la température d'un radiateur depuis une interface graphique.
    Ce n'est pas pareil : un radiateur peu "clignoter", ce n'est pas génant. Une lampe non.
    L'inertie thermique d'un radiateur est suffisament grande pour qu'on puisse l'alimenter pendant quelques secondes puis l’éteindre pendant autant de temps pour que la puissance moyenne soit divisée par 2. Avec une lampe, ce n'est pas possible.;
    Il est donc indispensable d'utiliser un gradateur avec détection de passage par zéro pour la commande de la lampe, c'est inutile pour le radiateur.

    L'Arduino possede des sorties analogiques, voici comment elles fonctionnent >>>ICI<<< désolé pour la lecture mais ce sera expliqué beaucoup mieux que par moi
    Ce n'est pas stricto-sensu une sortie analogique. Ce PWM se comporte comme une sortie analogique uniquement pour les composants ayant une caracéristique passe-bas de fréquence de coupure inférieure à la fréquence du PWM. C'est par exemple le cas de l'oeil, mais pas celui d'un led, qui clignotera (même si on ne peut pas le voir à l'oeil nu).

    Il y a une personne qui a fait ce montage la et apparemment il a l'air de fonctionner

    Le seul soucis c'est que son schéma est trop compliqué pour moi :

    - Je ne comprend pas trop le "Filtre Secteur"
    - Suis réellement obligé d'avoir la partie qui détecte le 0V ? Il n'y a pas plus simple (Genre un composant ou une astuce qui réduirais la difficulté/le montage) ?
    Non, on ne peux pas simplifier, oui il faut la détection du passage par zéro (pour la lampe).
    Un filtre secteur peut s'achèter tout fait : https://www.google.com/webhp?sourcei...ltre%20secteur
    Tous les composants de ce schéma (meilleurs que celui du post10) sont directement reliés au secteur. Pas sûr qu'il soit très prudent de t'y aventurer si tu ne le comprends pas.
    La led de l'opto-coupleur doit être reliée à l'arduino via une résistance série pour y limiter le courant.
    Il faut ajouter une résistance de pull-up sur le collecteur de l'opto-transistor (émetteur à la masse), collecteur en entrée de l'arduino, résistance de 10k entre le collecteur et le +5V).
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  19. #15
    Yvan_Delaserge

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Correction: Dans le message précédent, il fallait lire environ 10 MICROsecondes pour la commande du triac.

    L'Arduino pourrait se commander avec le programme suivant:
    Code:
    // Gradateur AC
    
    
    #include <avr/io.h>
    #include <avr/interrupt.h>
    
    #define DETECT 2  //détection de passage par zéro
    #define GATE 9    //patte commandant le triac
    #define PULSE 4   //largeur de l'impulsion de commande (cycles du timer)
    int i=483;
    
    void setup(){
    
      // set up pins
      pinMode(DETECT, INPUT);     //détection de passage par zéro
      digitalWrite(DETECT, HIGH); //on enclenche la résistance de pull-up
      pinMode(GATE, OUTPUT);      //patte commandant le triac
    
      // set up Timer1 
        OCR1A = 100;      //on initialise le comparateur
      TIMSK1 = 0x03;    //enable comparateur A et overflow interrupts
      TCCR1A = 0x00;    
      TCCR1B = 0x00;    
    
    
      // set up de l'interruption lors du passage par zéro
      attachInterrupt(0,zeroCrossingInterrupt, RISING);    
        //IRQ0 est la pin 2. On appelle zeroCrossingInterrupt 
        //lors d'un front montant
    
    }  
    
    //Routines d'interruption
    
    void zeroCrossingInterrupt(){ //détection du passage par zéro
      TCCR1B=0x04; //le timer compte les impulsions de l'horloge divisées par 256
      TCNT1 = 0;   //reset timer - on compte à partir de zero
    }
    
    ISR(TIMER1_COMPA_vect){ //comparateur
      digitalWrite(GATE,HIGH);  //démarrage de l'impulsion de commande du triac
      TCNT1 = 65536-PULSE;      //largeur de l'impulsion de commande
    }
    
    ISR(TIMER1_OVF_vect){ //timer1 overflow
      digitalWrite(GATE,LOW); //arrêt de l'impulsion de commande du triac
      TCCR1B = 0x00;          //disable timer
    }
    
    void loop(){ // on place ici le code pour ce que l'Arduino doit faire par ailleurs
    
    i--;
    OCR1A = i;     //c'est dans i qu'on place la valeur de consigne pour l'intensité de l'éclairage
    
    if (i<65){i=483;}                      
    delay(15);                             
    
    }
    On détecte le passage par zéro du secteur sur la pin 2 avec une interruption qui déclenche le timer1 de l'Arduino, qui part de zéro et lorsqu'il atteint une valeur donnée, une impulsion d'une durée de 4 x 8,3 usec est générée sur la pin 9.

    Sequences du programme

    On détecte le passage par 0 sur la pin 2
    Le timer commence à compter à partir de zéro
    le compteur atteint la valeur predéfinie du comparateur
    on démarre l'impulsion de commande du triac
    le compteur atteint l'overflow
    on arrête l'impulsion de commande du triac
    le triac arrête de conduire de lui-même au prochain passage par zéro du secteur

    L'horloge du microcontrôleur fonctionne à 16 MHz. On divise par 256, ce qui donne des périodes de 16 usec.
    Un civet, un plat de côtes et puis, glissez-moi une petite paupiette avec.( Lino Ventura)

  20. #16
    gauvin95

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par Yvan_Delaserge Voir le message
    C'est le même principe que le montage du post 10.
    Pour l'Arduino, on pourrait utiliser une sortie digitale, il s'agit d'envoyer une impulsion de déclenchement d'environ 10 msecondes à chaque demi-alternance.
    Par contre, la broche d'entrée de l'Arduino devrait être sélectionnée pour pouvoir déclencher une interruption. Encore qu'il soit probablement possible d'écrire un programme fonctionnant sans interruptions.

    ça dépend en fait de ce que tu souhaites faire avec l'Arduino. C'est seulement pour varier l'éclairage d'une lampe? Ou bien l'Arduino fait-il aussi autre chose en même temps?
    Et comment l'Arduino sait-il à quelle intensité il doit allumer la lampe?
    Je vais pas t'envoyer le code que j'ai ce serait un peu enorme comme post mais l'arduino fait toutes ces choses la pour l'instant :

    - Commandé a distance par onde radio pour le changement d'état On/Off
    - Commande en parallele par un bouton poussoir pour le changement d'état On/Off
    - Je commande l'arduino avec une commande linux envoyant a cet arduino (mon recepteur) la demande On ou Off (0 ou 1)

    On peut commandé les sorties analogiques de l'arduino avec un niveau entre 0 et 255 ce que lui converti en durée de période (j'ai mis le lien vers les périodes dans mon précédent post)
    Exemple : si je met en sortie la valeur 255 lui il va faire 100% de la période (Allumé), si je met 0 bah 0% (Éteint) et 127 il va faire 50% de période soit normalement 50% de puissance en sortie

    Mais pour le code c'est pas un soucis, je sais faire et je suis Electrotechnicien de Base donc la partie puissance sinusoidale etc je la comprend.
    J'ai simplement des lacunes en electronique avec tout les petit composants a milles pattes

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Bonjour,

    Ce n'est pas pareil : un radiateur peu "clignoter", ce n'est pas génant. Une lampe non.
    L'inertie thermique d'un radiateur est suffisament grande pour qu'on puisse l'alimenter pendant quelques secondes puis l’éteindre pendant autant de temps pour que la puissance moyenne soit divisée par 2. Avec une lampe, ce n'est pas possible.;
    Il est donc indispensable d'utiliser un gradateur avec détection de passage par zéro pour la commande de la lampe, c'est inutile pour le radiateur.
    A force la resistance chauffance va pas en avoir marre ?

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Ce n'est pas stricto-sensu une sortie analogique. Ce PWM se comporte comme une sortie analogique uniquement pour les composants ayant une caracéristique passe-bas de fréquence de coupure inférieure à la fréquence du PWM. C'est par exemple le cas de l'oeil, mais pas celui d'un led, qui clignotera (même si on ne peut pas le voir à l'oeil nu).
    Je confirme, la valeur que je donne dans mon code de test part de 0 et s'incrémente toutes les Xms jusqu'a 255 (100%) sans que je le voit... et c'est vraiment class

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Non, on ne peux pas simplifier, oui il faut la détection du passage par zéro (pour la lampe).
    Un filtre secteur peut s'achèter tout fait : https://www.google.com/webhp?sourcei...ltre%20secteur
    Tous les composants de ce schéma (meilleurs que celui du post10) sont directement reliés au secteur. Pas sûr qu'il soit très prudent de t'y aventurer si tu ne le comprends pas.
    La led de l'opto-coupleur doit être reliée à l'arduino via une résistance série pour y limiter le courant.
    Il faut ajouter une résistance de pull-up sur le collecteur de l'opto-transistor (émetteur à la masse), collecteur en entrée de l'arduino, résistance de 10k entre le collecteur et le +5V).
    Pull up : je connais j'en ai besoin pour le maintient de mon bouton poussoir
    La résistance pour l'opto je vois aussi le mec qui a fait ça a surement du l'oublier au moment du dessin ou son son montage a du mourir un peu après le schéma
    Je pige un peu les composants etc mais la par exemple le filtre HF il consomme continuellement, même quand ma lampe/radiateur sont éteint(e) ?

  21. #17
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Bonjour,
    A force la resistance chauffance va pas en avoir marre ?
    Non.

    Je pige un peu les composants etc mais la par exemple le filtre HF il consomme continuellement, même quand ma lampe/radiateur sont éteint(e) ?
    Un courant circule constamment, en effet, mais déphasé par rapport à la tension, ce qui fait que , in fine, aucune puissance active n'est dissipée : un condensateur et une inductance ne dissipent pas d'énergie.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  22. #18
    gauvin95

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par Antoane Voir le message
    Bonjour,
    Un courant circule constamment, en effet, mais déphasé par rapport à la tension, ce qui fait que , in fine, aucune puissance active n'est dissipée : un condensateur et une inductance ne dissipent pas d'énergie.
    Et niveau EDF ça se passe comment ? Ils facturent la puissance Apparente il me semble non ?

  23. Publicité
  24. #19
    Zenertransil

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par gauvin95 Voir le message
    Et niveau EDF ça se passe comment ? Ils facturent la puissance Apparente il me semble non ?
    Pour un électrotechnicien, tu mérites la fessée!

    On SOUSCRIT une puissance apparente (par exemple 6kVA), mais on paye la puissance ACTIVE! Tu payes deux choses sur ta facture EDF : l'abonnement (qui te donne l'accès à l'énergie), et la consommation (l'énergie elle-même).

    L'abonnement, tu le payes sur la base d'une consommation maximale : si tu prends un abonnement 6kVA, tu ne pourras jamais consommer plus de 6kVA (en vérité, c'est plutôt 7kVA que 6), car le disjoncteur déclenchera. Plus tu prends de puissance souscrite, plus c'est cher, parce que le gestionnaire du réseau doit transporter cette puissance pour l'amener chez toi : ils doivent revoir à la hausse le dimensionnement des transfos et des lignes. Que tu consommes ou pas, l'abonnement est au même prix : tu as le droit (c'est-à-dire que le disjoncteur d'abonné ne sautera pas) de consommer jusqu'à une certaine puissance, c'est un coût fixe.

    La consommation, c'est la partie mobile : toute l'énergie que tu vas consommer (sous-entendu énergie active), il faut bien la payer, puisqu'elle coûte de l'argent pour la fabriquer! (à partir du nucléaire, du charbon, etc). Mais la seule qui coûte des sous à fabriquer, c'est la puissance active, donc tu ne payes qu'elle. En revanche, la puissance réactive et la puissance déformante coûtent au transport (un câble se fiche de savoir si c'est du réactif ou de l'actif, 1A c'est 1A!), donc c'est normal qu'on les prenne en compte dans la puissance... Souscrite!

    J'ajoute encore que c'est vrai pour les tarifs bleu et jaune, respectivement jusqu'à 36kVA et 250kVA. Au-dessus, pour les différents tarifs verts, c'est plus compliqué, et la puissance réactive est directement facturée sous certaines conditions!



    Donc! Si tu as des équipements qui ont un courant de "veille" capacitif/inductif, ça te diminue la puissance apparente que tu pourras consommer sur le reste (attention, ce n'est pas une simple soustraction algébrique), mais ça ne te coûte rien! Tu souscris S, mais tu payes P.


    Joyeux Noël à tous!
    Dernière modification par Zenertransil ; 25/12/2014 à 15h38.
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  25. #20
    yogui71

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par Zenertransil Voir le message
    Bonjour,

    Non, ce montage n'est pas un gradateur, et contrairement à ce qu'on t'a raconté il ne te permettra pas de faire varier la luminosité d'une lampe! Celle-là ne dépend absolument pas de la tension appliquée sur J1, donc ta sortie analogique 0-5V ne te permettra pas d'arriver à tes fins... C'est un relais statique, un dispositif qui fonctionne en tout-ou-rien : tu mets 5V sur J1, la lampe s'allume, tu mets 0V, elle s'éteint. En sachant que tous les changements se feront systématiquement là où la tension secteur s'annule. Donc, si tu t'en sers pour faire varier la luminosité d'une ampoule... ça va clignoter sévère!

    !
    Je ne suis pas du tout d'accord avec toi. certes c'est un relais statique mais pour graduer de la lumière cela peut fonctionner très bien. Effectivement l'entrée est du binaire soit NL 0 : 0V ou NL1 : 5V.
    on sait que la tension secteur à 50 periodes par secondes soit 100 demie alternances par seconde. Les lampes halogène ne clignoteront pas si on considère que l'on travaille par rapport à une temps max de 200 ms soit 20 demie periodes. l'idée est de commander l'allumage de 0 à 20 demie-périodes.
    Si tu commande 5 ms toutes les 200 ms tu fournies peu de puissance à la lampe donc elle eclaire tres peu voir pas
    Si tu commande 200ms sur les 200 ms, tu fournies à la lampe toute la puissance donc elle éclaire au max
    Si tu commande 100ms sur les 200 ms, lampe éclairera moyennement.

    commande : durée ou tu mets au NL1 l'entrée

    C'est la solution pour faire graduer de la lumière de façon simple ou pour du chauffage. Par contre cela ne fonctionne pas pour un moteur par exemple.


    Pour faire varier la lumière, il suffit de mettre un potentiomètre sur une entrée analogique de ta carte arduino, d'utiliser le CAN pour créer la durée de commande

  26. #21
    Zenertransil

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Faut arrêter de raconter n'importe quoi et commencer par ouvrir les yeux : le ZERO CROSSING sur l'optotriac, il ne t'évoque rien??? Et (dans le passage que tu cites!) le "En sachant que tous les changements se feront systématiquement là où la tension secteur s'annule." non plus?

    C'est très gentil d'expliquer comment fonctionne un gradateur, vraiment, sauf que si tu avais lu un minimum les messages de la discussion (entre-autres le mien, au lieu de citer un passage sorti de nulle part), tu aurais vu que 1) c'est déjà fait, en long en large et en travers, et que 2) tu es hors sujet !

    C'est pas croyable!
    Dernière modification par Zenertransil ; 02/01/2015 à 21h19.
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  27. #22
    DAUDET78

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par Zenertransil Voir le message
    C'est pas croyable!
    ben si , notre ami (?) yogui71 , tout nouveau sur le forum est un cador en électronique et a décidé de contredire toutes les informations bidons que tu donnes sur le forum ! T’inquiète .... il a la même attitude avec mes réponses bidons .
    J'aime pas le Grec

  28. #23
    yogui71

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Je vois très ben à quoi correspond un optotriac avec zero crossing, cela permet de faire une commande en rafale (burst-control).Ca a l'avantage de faire tres peu de parasite sur la tension secteur par rapport à une commande à contrôle de phase ou hachage. Et même si cela te déplaît, pour faire varier l'intensité lumineuse d'une lampe, on peut le faire avec une commande en rafale.


    Citation Envoyé par Zenertransil Voir le message
    Faut arrêter de raconter n'importe quoi et commencer par ouvrir les yeux : le ZERO CROSSING sur l'optotriac, il ne t'évoque rien??? Et (dans le passage que tu cites!) le "En sachant que tous les changements se feront systématiquement là où la tension secteur s'annule." non plus?

    C'est très gentil d'expliquer comment fonctionne un gradateur, vraiment, sauf que si tu avais lu un minimum les messages de la discussion (entre-autres le mien, au lieu de citer un passage sorti de nulle part), tu aurais vu que 1) c'est déjà fait, en long en large et en travers, et que 2) tu es hors sujet !

    C'est pas croyable!

  29. #24
    Zenertransil

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    De l'éclairage en train d'ondes... Mais bien sûr! Du grand n'importe quoi! Un rude zigoto, celui-là, un rude zigoto...


    PS : Salut Daudet!
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  30. Publicité
  31. #25
    DAUDET78

    Re : Variateur/Gradateur avec Optotriac et Triac

    Citation Envoyé par yogui71 Voir le message
    Et même si cela te déplaît, pour faire varier l'intensité lumineuse d'une lampe, on peut le faire avec une commande en rafale.
    Moi, j'aime pas les lampes qui clignotent ..... yogui71, va falloir tourner sept fois ton clavier dans ta bouches avant de répondre . Tu accumules les âneries ce soir !
    J'aime pas le Grec

Discussions similaires

  1. Problème avec un montage à triac + optotriac
    Par Blue Sn4ke dans le forum Électronique
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/06/2015, 02h56
  2. gradateur de tension avec triac BTA10-600cw et moc3023
    Par picall dans le forum Électronique
    Réponses: 21
    Dernier message: 01/03/2012, 21h25
  3. Gradateur Triac
    Par lobo dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/01/2009, 11h03
  4. Snubber pour optotriac et triac
    Par Voltron dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/09/2007, 19h29
  5. gradateur a base de TRIAC
    Par mastronic dans le forum Électronique
    Réponses: 15
    Dernier message: 26/08/2007, 21h35
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.