Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 77

Construction d'un thermoVarroa



  1. #1
    momie38

    Question Construction d'un thermoVarroa

    Bonjour

    Je suis apiculteur en isère,
    je ne sais pas si vous connaissez le problème que connaît cette corporation a cause du varroa

    Toujours est il que les produits chimiques sont de moins en moins efficaces.

    Il est possible de détruire le varroa en mettant les cadres de couvains en hyperthermie
    - la température fatale a la larve d'abeille est de 45°C (il ne faut pas la tuer)
    - la température fatale au varroa est de 41°C (c'est le but, détruire les varroas)

    Nous souhaitons fabriquer un caisson d’où il est préférable
    - de monter doucement en température (1° par 10 minutes)
    - d'avoir une humidité supérieur a 80%
    - de na pas dépasser 41.5°C

    Je suis a la recherche de matériel de chauffage / ventilation / hygrométrie
    pour construire un appareil libre de droit mais avec du bon matériel

    Un ami me conseille
    - un régulateur de température PID
    - Une résistance blindée de puissance modérée pour que les montées en température soient longues (plus facile à réguler)
    - Un ventilateur a vitesse variable
    - Une sonde à l'intérieur des cadres de couvains pour ne pas dépasser les 41°5C
    - Un bac métallique pour le chauffage de l'eau

    A savoir, que le ou les premiers serait des prototypes pour faire les tests
    Mais que de nombreux apiculteurs pourraient être intéressés
    En effet, ce principe n'est pas utilisé en France

    Que pensez vous de ce projet ?

    Pouvez vous m'aider a le concrétiser en me conseillant ?
    - comment fonctionnent les différents éléments ?
    - comment les relier entre eux ?
    - ou trouver ces éléments ?

    Je ne sais pas si tout cela est bien clair ...
    N'hésitez pas a me poser des questions

    Pour ceux qui souhaite approfondir l'ensemble du projet
    Nous avons réalisé un site internet sur ce sujet
    www.thermovarroa.com
    Pour infos, nous sommes bénévoles et sans but lucratif

    Merci d'avance pour votre soutient

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    nornand

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Sujet intéressante , peux tu avant toute chose faire une photo d'une ruche , pour voir les flux d'air .

  4. #3
    mag1

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Bonjour, et bienvenue

    Le problème soulevé rejoint un peu le problème des couveuses, régulation de température, ventilation et humidité;

    La régulation de température peut se faire simplement par des circuits spéciaux, genre UAA2016. Ce sont des régulateurs garantissant une température dans une bande étroite, mais pas la montée régulée, qui pourrait se faire par une puissance de chauffage modérée. Il faut étalonner soigneusement le système.

    Après, il y a le pilotage par micro contrôleur : pic, arduino, ou picaxe (ceux que je connais), avec capteur numérique genre DS18B20 pour la température ou DHT22 (humidité et température).
    On peut alors faire ce que l'on veut, afficher la t°, l'humidité, piloter des ventilateurs, des résistances, etc, il suffit de faire un cahier des charges précis , régulation de l'humidité? plage de régulation de la t°? temps?
    Et faire des essais ...sans les abeilles.

    Voir les pages sur le sujet, pour donner des idées: http://electromag1.wifeo.com/

    MM

    MM
    Si il y a des erreurs ci dessus, c'est que je n'ai pas eu le temps de les corriger...

  5. #4
    DAUDET78

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Ca ressemble assez, à des échelles différentes, à la problématique d'un four à surfusion de CMS . Montée, plateau et descente de température . Elektor avait fait un article la dessus.http://78.229.172.208/ELEKTOR/fourcms.html
    Evidemment, faut abandonner le thermocouple ......
    L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là pour le constater !

  6. #5
    freepicbasic

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Etant apiculteur amateur, je me pose certaines questions qui ne sont pas électroniques lesquels ne me poseront pas trop de soucis.

    Comment comptez vous pratiquement appliquer le traitement?
    Car je suppose que les cadres seraient vide d'abeilles et ne seraient qu'une partie de la ruche , le traitement devant se faire en 2 temps.
    Mais alors, comment éviter la contamination du couvain par les abeilles elles mêmes si elles n'ont pas été traitées ?
    (Les abeilles adultes résistent elles aussi a ce traitement)

    L'autre solution serait le traitement totale de la ruche, mais là surgit un autre problème ce sont les abeilles elles même qui régulent la ruche par la ventilation.
    Et la machine devrait être transportable et surtout le problème numéro un , la source d'énergie ?

    existe t il des prototypes opérationnelles ?
    Est ce juste une théorie pour le moment ?
    A t elle été vérifier ?

    Je pense que le problème le plus ardu est la ventilation car les abeilles sont en quelques sorte multi taches et régulent un petit peu mais de partout et chacune règle sont micro ventilateur par rapport sa sa micro surface.
    Un système automatique devrait sans doute être constitué de plusieurs ventilos pour être plus souple?
    Et pour le chauffage même chose une résistance dans l'eau avec de l'air et vapeur circulant si l'on veut quelque chose d'homogène risque de mettre 1h par degré si l'on veut pas chauffer trop un coté et pas assez de l'autre.
    Mais comment chauffer de la même façon tout le cadre? (si possible rapidement)
    Et quel est le temps de la phase plateau hyperthermie ?
    A+, pat

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vincent66

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Bonsoir,
    Un PID ne se justifie que pour un fonctionnement d'urgence avec montée rapide en température... mais comme souvent en thermique l'inertie du truc à chauffer couplée à un moyenne puissance de chauffe permet un fonctionnement en tout-ou-rien...
    Je ne pense pas qu'un chauffage local des couvains soit une bonne solution, si la ruche est envahie c'est l'ensemble qu'il faut traiter...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  9. Publicité
  10. #7
    momie38

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Merci pour vos réponses

    Pour Normand
    il ne s'agit pas de chauffer la ruche, mais de prendre les cadres ce couvains et de les mettre dans le thermovarroa pour les chauffer

    Les cadres de couvains => début du cycle de vie
    - oeuf : du 1er au 3e jour
    - larve : du 4e au 8e jour
    - operculation de la cellule : 9e jour la cellule est fermé => c'est a ce moment, avant l'operculation que les varroas viennent dans l'alvéole pour pondre sur les larves.
    - transformation en nymphe : du 10e au 12e jour => c'est a ce moment qu'il faut prendre les cadres de couvains pour les mettre dans le thermovarroa dans le but d'éliminer les varroas par hyperthermie
    - naissance de l'abeille le 13e jour

    Pour mag1
    je pense en effet que cela ressemble a une couveuse
    sauf qu'il faut monter et redescendre doucement en température

    pour Daudet78
    je regarde, cela semble intéressant ... a suivre

    pour freepicbasic
    - en effet les cadres sont vides d'abeilles => des essais ont été fait sur le chauffage des ruches mais les abeilles résistent mal a chaleur et de plus je trouve très important que la reine et les cellules royales ne subissent aucun préjudice que ce soit hyperthermique ou chimique de manière a conserver ses qualité génétique.
    - le traitement dure environ 2 heures => monté douce en température => maintien => descente douce
    - comme tout les traitements anti-varroa, l'ensemble n'est pas éliminer, mais il reste sous controle
    - prototype => en effet, une machine a été construite par des Autrichiens et est utilisé en Autriche, Allemagne et Suisse (voir le lien ci dessous concernant une centaine de Suisse qui l'utilise)
    http://www.thermovarroa.com/index.ph...rroa-classique
    le problème, elle coute 2600 euro et est donc relativement peu utilisé => voir le lien sur varroa controler
    http://www.thermovarroa.com/index.ph...arro-controler

    Pour vincent66
    On prend les cadres de couvains pour les mettre dans l'appareil qui chauffer
    Plus d'infos sur une analyse concernant le traitement des varroas => voir le tableau cari.be
    http://www.thermovarroa.com/index.ph...pos-de-ce-site

    J'espère avoir répondu a certaines questions

  11. #8
    vincent66

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Merci pour ces éclaircissements...
    Je suppose que l'appareil devra être transportable d'une colonie à l'autre, donc utilisation d'une grosse batterie ou chauffe par combustible..?
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  12. #9
    mqu31

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    - 2600€ pour une caisse en bois, ca fait un peu cher (http://www.varroa-controller.com/vc) ; bon c'est vrai que la réalisation est bien belle.
    - j'ai fait pour ma part quelques expériences avec des capteurs de température et hygrométrie sur des arduino (DHT22). C'est assez simple et précis ; le temps de réaction aux variation de température est assez bleufant
    - un couplage avec un mécanisme de chauffage capable de moduler la puissance par PWM (modulation d'impulsion) devrait être accessible à tout électronicien (niveau stagiaire)
    - vous pourriez soumettre votre projet à un "fablab" dont les participant apprécient la proximité. Généralement, les projets issus des fablab sont libres de droits (open-source).

    bon courage pour votre projet.

  13. #10
    momie38

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    pour vincent66
    En effet, l'appareil doit être transportable d'un rucher a l'autre
    en moyenne, on traite 3 cadres de couvains par ruche

    Le prototype que je souhaite réaliser fonctionnera en 220V et il a la possibilité de traiter 15 cadres soit 5 ruches en une fois
    Il faut réaliser 2 voir 3 fois l'opération par saison

    mais en effet, le but est de mettre au point des appareils
    - de 15, 30, 45 cadres pour traiter 5,10,15 ruches d'un coup (peut être plus si des professionnels sont intéressés)
    - de fonctionner sur différents voltage : 12v pour les 15 cadres ou 220v pour 15, 30 ou 45 cadres avec éventuellement un groupe électrogène

    Mais ne nous emballons pas, en effet il faut réaliser le premier, faire des tests et analyser les résultats
    Si possible, Je souhaite aussi que cela soit relativement simple a fabriquer pour un bricoleur disons ordinaire de manière a ne pas rebuter les personnes intéressés.

    pour mqu31
    En effet, c'est un peu cher, mais le problème c'est que a ce prix, beaucoup de personnes intéressés ne l'utilisent pas
    pour le coté "fablab", avez vous des pistes ?

  14. #11
    mqu31

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    - vous avez vu ce produit : http://www.mitezapper.com/French-Translation_c_14.html ?
    - le fablab est une sorte de laboratoire d'idée ou se mèlent toute sorte de petits génies (c'est un bien grand mot) pour des réalisations très variées. Voir sur google. Vous êtes dans quel département ?

  15. #12
    nornand

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    je résume le cahier des charges : A corriger s'il y a erreur

    capacite --------------->18 Cadres
    humidité --------------> 90 % = humidité de la ruche
    temp mini ------------> 35°C = temp de la ruche
    temp maxi -----------> 41°C (interdiction de dépasser les 44 °c ) mort des larves d'abeilles
    durée du traitement -> 40 mn

    descente en temp 130 Mn

    il serait bon de prévoir une procédure de désinfection totale de l'appareil , qu'il ne devienne pas vecteur de contamination !

    peut être un passage aux UV.
    Dernière modification par nornand ; 24/01/2015 à 18h01.

  16. Publicité
  17. #13
    momie38

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Pour mqu31
    En effet je connais ce produit
    c'est un cadre qui incite la reine a pondre des œufs non fécondés (Mâles ou faux-bourdons)
    Ce sont les alvéoles préférés des varroas
    Le but est de mettre un cadre par ruche et puis de 1, 2 ou 3 fois par an, on branche le câble et on «*cuit*» l'ensemble de ce qui est dedans

    Par rapport au thermovarroa que je souhaite fabriquer
    Avantage*:
    -beaucoup moins de manipulations

    Inconvénients*:
    - l'ensemble des éléments vivants sont détruits (varroa, abeilles, faux-bourdons(mâles))
    - impossible a fabriquer soit même => coût élevé
    - un sacré nettoyage a faire après pour la ruche
    - une surcharge de température pourrait inciter les abeilles a quitter la ruche
    - les varroas c'est vrai préfèrent les alvéoles de mâles, mais on ne détruit pas les varroas des alvéoles femelles, sur plus ou moins long terme, cela entraîne une évolution génétiques (ou de préférence) des varroas vers les alvéoles d'abeilles et donc une prolifération des varroas non controlés

    Donc a mon goût, plus pratique mais moins efficace

    Pour normand
    energie ---------------------------> 220 V
    capacite --------------------------> 15 Cadres
    longeur ---------------------------> 700 mm
    largeur ----------------------------> 480 mm
    hauteur ---------------------------> 420 mm
    volume ---------------------------> 0.15 m3
    humidité -------------------------> plus que 80*% mais 90 % est préférable => humidité intérieur du thermovarroa
    temp intérieur de la ruche ---> 36° C
    temp de départ ----------------> 35° C (estimation après transfert des cadres)
    temp maxi ----------------------> 41°5 C (interdiction de dépasser les 44 °c ) mort des larves d'abeilles
    montée en température*-----> passage de 35 à 41.5° => environ 60 minutes (1° / 10 mn)
    durée du traitement ----------> 30 mn
    descente en température*---> passage de 41.5° à 36° => environ 60 minutes (1° / 10 mn)
    Durée total du traitement ---->150 mn (2h30)

  18. #14
    vincent66

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Pourrais-tu stp nous poster quelques photos d'un cadre..?
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  19. #15
    momie38

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Pour mqu31
    Je suis dans l'isère et il a en effet un fablab sur Grenoble (40 km de chez moi)
    Il me donne l'impression de mettre en place des projets nettement plus sophistiqué que l'appareil que je souhaite réaliser.
    Mais, ce sera peut-être une solution si ce forum ne permet pas de concrétiser le projet

    pour vincent66
    cr_32.jpg
    Pour les cadres:
    il existe différent type de ruche et donc différentes tailles pour les cadres
    Le but étant que chacun puisse faire le sien en fonction des dimensions de ses cadres
    Sur la photos, vous pouvez voir les encoches permettant de positionner chaque cadre

  20. #16
    mag1

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Bon, ben y a plus qu'à....

    La précision de la régulation passe par un µC avec régulation PWM de la résistance de chauffage
    Capteur à définir, mais le DHT22 me semble un bon candidat
    90% d'humidité, faire chauffer de l'eau donne vapeur et température ou un nébulisateur à ultra son
    Prévoir des ventilateurs de brassage pour une température homogène (à vérifier soigneusement aux essais)
    Prévoir une boite isotherme pour diminuer l'influence de la t° extérieur (a voir)
    Le picaxe a un peu de mal avec le DHT22, mais on y arrive. L'arduino est peut être ici une meilleure solution, (on va voir les spécialistes se manifester)


    MM
    Si il y a des erreurs ci dessus, c'est que je n'ai pas eu le temps de les corriger...

  21. #17
    mqu31

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    - on a ici, un montage basé sur un arduino pour faire de la régulation de température (pour fabriquer de la bière) : http://makezine.com/2014/03/28/ardui...-fermentation/
    - le lien n'est pas direct, mais peut donner une idée de la complexité,
    - concernant la puissance de chauffage, c'est plutot comparable ; il y a aussi une notion d'inertie thermique.

  22. #18
    mag1

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Citation Envoyé par mqu31 Voir le message
    - on a ici, un montage basé sur un arduino pour faire de la régulation de température (pour fabriquer de la bière) : http://makezine.com/2014/03/28/ardui...-fermentation/
    - le lien n'est pas direct, mais peut donner une idée de la complexité,
    - concernant la puissance de chauffage, c'est plutot comparable ; il y a aussi une notion d'inertie thermique.
    Point de vue "régulation", avec un dépassement de 10°C, on peut mieux faire, sinon, elles sont toutes mortes...

    MM
    Si il y a des erreurs ci dessus, c'est que je n'ai pas eu le temps de les corriger...

  23. Publicité
  24. #19
    vincent66

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Et on ne commande JAMAIS un Peltier en pwm..!
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  25. #20
    momie38

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Je découvre Arduino

    En résumé, c'est un circuit imprimé libre de droit dans lequel il est possible de programmer ce que l'on souhaite par l'intermédiaire d'un ordinateur par exemple.

    Il est peut-être possible de programmer la montée douce en température.

    Il serai alors possible d'avoir des programmes différents pour différentes actions.

    Ai je bien compris ?

  26. #21
    vincent66

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Oui si tu sais programmer en C abatardi...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  27. #22
    momie38

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    il est peut etre possible de trouver quelques programmes existant et de les adapter

    je programme un peu en html, css, php, mysql et javascript ... et peut etre le C
    http://arduino.cc/en/Main/Software

    Est ce bien cela ?

  28. #23
    mqu31

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Citation Envoyé par momie38 Voir le message
    - oui. Le classique HelloWorld en Arduino qui fait clignoter une LED : http://arduino.cc/en/Tutorial/Blink
    - la mesure des température et hygro avec le DTH22 : http://playground.arduino.cc/Main/DHTLib
    - ayant l'habitude de tout concevoir en objet, j'ai refait :
    - 1 : la led clignotante : https://gist.github.com/mqu/1c3f42b5c3c0d3f636b4
    - 2 : le DTH22 qui supporte en parallèle autant de capteur que nécessaire : https://gist.github.com/mqu/349e64e729bab07c480f

    la difficulté rémanente est la gestion des taches concurrentes.

  29. #24
    freepicbasic

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Beaucoup d'inconnus dans ce projet.
    Ce qui risque de prendre du temps c'est surtout les essais, les mesures afin d'ajuster correctement l'appareil, et ensuite peut être modifier le prototype au fur et à mesure, cela représente beaucoup de temps.

    J'ai lu le mode d'emploi de l'appareil existant et son prix ... exorbitant , on pourrait en faire dix à ce prix, mais cela veux surement dire qu'ils y ont passé beaucoup de temps.

    Au niveau de la boite, il me semble qu'il faut quelque chose d'isolant, dans un premier temps mon idée (les meilleurs parait il) était 1 plaque de ctp 5mm une plaque de polystyrène expansé genre 15mm ou 20mm et une plaque de ctp 5mm.
    Le problème c'est qu'il faut que ce soit plutôt étanche à l'humidité et nettoyable avec de l'eau de javel donc cela implique un vernis sur le bois intérieur.
    Des roues pour le transport , une poignée , une prise secteur.
    A ce propos comment on branche si c'est un rucher au milieu la végétation ?
    (un groupe électrogène)

    Comme le projet est déclaré "open source" sur le post #1, on est quasi obligé LOL de passer par un arduino.
    Lequel devra piloter un LCD, des boutons ou un mini clavier, des leds, buzzer ou hp, des capteurs thermiques un (des) triacs, un (des) ventilateurs, peut être aussi capteur de niveau d'eau, d'humidité, autres qu'on a pas encore pensé (ex:trappe de refroidissement).
    Autrement dit il faut développer une petite carte.

    Pour la ventilation comment faire ? car un ventilo dans une cocotte minute je ne sent pas trop.. un moteur externe avec une hélice à l'intérieur ?

    D'après le mode d'emploi il disent 700 watts la résistance.
    (le fait de réduire n'est pas forcément une bonne idée, car ce qui compte c est la bonne quantité d'énergie, comme elle sera piloté, ça limite simplement la taille de la boite et surtout ça charge)
    Car la puissance nécessaire dépend du poids des cadres et des pertes.
    Le poids étant variable , il va falloir estimer le poids maximum de l'appareil chargé.
    Et estimer les pertes, là aucune idée et d'ailleurs reste une question y a t il une prise d'air ou pas ?
    Et gère t on l'humidité et comment ?
    Pour l'énergie chauffante on peut considérer les formules classiques pour l'eau soit 4.18 joules par gramme pour 1°C.
    (c est juste pour avoir une idée de la puissance)
    Donc 4.18W en 1 secondes pour 1g 1°C.

    Reste à savoir les pertes ?

    Ensuite la répartition de la chaleur , sur le mode d'emploi , il font voir un récipient dessous, la chaleur monte donc logique, mais les matériaux utilisés dans la ruche bois, cire , sucre, etc.. ne sont très conducteurs...
    Combien de temps faut il pour que ça se répartissent correctement ?
    D'après le modèle existant ou dira 1 heure ...
    Mais l'eau qui sort du bac est à quelle température ?
    Ne risque t on pas une surchauffe locale
    Faut il aussi climatiser le bac ?
    (ex: 60°C , à déterminer)

    Dans le modèle il mettent un capteur thermique carrément dans le couvain et spécifiant avec insistance les façons de ne pas le mettre.
    ça semble donc assez sensible !

    En voyant ça je me suis dis que la sonde devra t être assez petite, celle dessinée semble faire plus d'un centimètre de long.
    Les modèles proposés sont assez cher et nécessite un protocole et plus de 2 fils.
    Je propose plutôt un capteur lm35 dix fois moins cher et la taille d'un transistor en nécessite seulement 2 fils.
    Ce qui permettrait d'en mettre plusieurs.

    Je pense que comme la charge (poids totale des cadres) est variable. la gestion du chauffage devra passez par un algorithme qui gère la quantité d'énergie envoyé au triac , il suffit de compter les sinus secteur et de faire un rapport allumer/éteint.
    Un simple automate n'est pas forcément adapté à mon avis.

    Pour les FabLab ne comptez pas trop dessus , ils sont occupés à leurs propres projets et ma visite à l'UTC de Compiègne m'a fortement déçu , rien à voir avec l'idée qui est propagée sur le net, mais bon c'est sans doute différent ailleurs , en Bretagne par exemple ils semblent bien plus motivés.
    Dernière modification par freepicbasic ; 25/01/2015 à 10h54.
    A+, pat

  30. Publicité
  31. #25
    picvert60

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Bonjour
    Perso je ne ferais aucune confiance au DHT22 .
    Dans cette gamme de température j'ai constaté entre 5 sondes
    écarts de temperature apres stabilisation de 30 mn : 1,2°C
    écarts d'humidité apres stabilisation de 30 mn :20 %
    En ce qui concerne le DS18B20
    écarts de temperature apres stabilisation de 30 mn : 0,1°C
    Je ne suis pas convaincu que la régulation (et donc la mesure ) de l'humidité
    soit un problème SI l'on utilise des solutions salines saturées .
    ex: solution de Sulfate de Potassium (K2SO4) sensiblement 95% à 41°C
    Dans ce cas reste un seul probleme ( mais un gros ) la temperature du bain de sel
    et sa régulation.
    la conductibilité de l'air humide aide bien.
    en ce qui concerne ARDUINO oui c'est pratique la librairie du DS18B20
    donne de bons exemples.
    Ceci dit se méfier des mauvais contacts des cartes arduino envisager
    le transfert du programme sur attiny 84 par ex.
    voici quelques reflexions sur votre projet
    A+

  32. #26
    mag1

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Bonjour,

    Je suis d'accord avec ce qui vient d'être dit par freepicbasic et picvert (ça fait beaucoup de pic...)

    J'ai également constaté une dispersion importante dans le DHT22 et 11 que j'ai testés, mais ils étaient chinois et pas chers, il faut donc les recalibrer par rapport à un thermomètre et un hygromètre de référence, mais ça reste une facilité à tester,
    Le DS18B20, c'est un peu pareil, la qualité dépend de l'origine.

    Pour le µC, n'importe lequel convient, le choix viendra plutôt de celui qui voudra bien faire le programme...

    Les problèmes sont les méthodes à utiliser
    Chauffer , comment , avec quoi, puissance (résistance de cafetière de 600W avec un gros radiateur?)
    Humidifier, mêmes questions

    La première chose à faire à mon avis, serait d'utiliser les bacs existants (ou de le fabriquer), isolé au polystyrène, de le remplir de cadres vides, la résistance et le radiateur dans le couvercle, avec des ventilateurs de brassage. Et de mesurer la montée en température avec au moins deux thermomètres à sondes filaires et de mesurer la montée en t°.
    Faire plusieurs essais en modifiant la puissance, modulée par un variateur (genre allogène) en mesurant la tension au voltmètre;

    On aurait déjà quelques données.

    Mais ils y a certainement d'autres idées...

    MM
    Si il y a des erreurs ci dessus, c'est que je n'ai pas eu le temps de les corriger...

  33. #27
    vincent66

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Bonjour,
    Expérience faite avec un four à émaux ayant assez d'inertie il est possible de se passer de variateur ou pwm complexe...
    Chaque seconde je laissais passer entre 0 et 100 demi-alternances avec un triac et un moc à commutation au passage par zero...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  34. #28
    simonbarreau

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Bonjour,
    Je pense que ton système sera du premier ordre, donc un simple PI devrait suffire, ton système est très lent. Je veux bien te faire le programme, voir l'électronique si tu as besoin. C'est pas bien compliqué à faire.

  35. #29
    momie38

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    le cahier des charges actuel ... Modèle 15 cadres - 5 Ruches - 220V
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Le Caisson étanche
    - énergie ---------------------------> 220 V
    - capacité --------------------------> 15 Cadres
    - longueur --------------------------> 700 mm
    - largeur ----------------------------> 480 mm
    - hauteur ---------------------------> 420 mm
    - volume ---------------------------> 0.15 m3
    - couvercle avec fermeture
    - un caisson intérieur -----------> bois en contreplaqué de 5 mm
    - un caisson extérieur ----------> bois en contreplaqué de 5 mm
    - isolation entre caisson -------> 1 bombe de polystyrène épaisseur 20 mm (mise en place après passage des fils)

    L'équipement du caisson
    - bac a eau -----------------------> 1 capacité de x litres (a définir)
    - chauffage de l'eau ------------> 1 résistance d'une puissance de x W(a définir)
    - circulation ----------------------> 1 ventilateur de circulation de l'air humidifié
    - sonde de température -------> 1 a l'intérieur d'un cadre de couvain (sécurité : ne doit pas dépasser 41.5°C) et peut être d'autres sondes pour les essais
    - connexion résistance --------> 2 connexions pour alimenter la résistance en 220 V
    - connexion ventilateur --------> 2 connexions pour alimenter le ventilateur en 12 V (a définir) mais 41.5° ne semble pas être des conditions extrêmes
    - connexion sonde -------------> 2 ( + sondes en direct pour les essais)

    un boîtier extérieur intéressant de ne pas le figer dans le boîtier => il peut servir pour d'autres applications
    - câble 220 V -----------------------> 1 alimentation globale
    - alimentation 12 V ----------------> 1 alimentation de l'arduino
    - arduino ----------------------------> 1 gestion globale
    - carte électronique ---------------> a définir
    - éléments de contrôles -----------> a définir
    - éléments de fonctionnement ---> a définir


    Fonctionnement
    - humidité ----------------------------------> plus que 80% mais 90 % est préférable => humidité intérieur du ThermoVarroa
    - température intérieur de la ruche ---> 36° C (avant transfert vers le ThermoVarroa)
    - température de départ ----------------> 35° C (estimation après transfert des cadres)
    - température maxi ----------------------> 41°5 C (interdiction de dépasser les 44 °c ) mort des larves d'abeilles
    - montée en température --------------> passage de 35 à 41.5° => environ 60 minutes (1° / 10 minutes)
    - durée du traitement -------------------> 30 minutes
    - descente en température ------------> passage de 41.5° à 36° => environ 60 minutes (1° / 10 minutes)
    - Durée total du traitement ------------> 150 minutes (2h30)

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Commentaires

    Le but n'est pas de copier le varroa controler
    Mais de faire 1 puis plusieurs modèles suivant les possibilités et besoins de chaque apiculteur
    - c'est a dire des modèles de 15, 30, 45 cadres pour traiter 5,10,15 ruches d'un coup (peut être plus si des professionnels sont intéressés)
    - de fonctionner sur différents voltage : 12v pour les 15 cadres ou 220v pour 15, 30 ou 45 cadres avec éventuellement un groupe électrogène

    Le premier modèle est "Modèle 15 cadres - 5 Ruches - 220V"

    Il me semble que pour ce premier modèle, il n'est pas nécessaire
    - de mettre des roues (seulement 15 cadres)
    - de chauffer d'autres produits que de l'eau (ce serai peut être trop complexe a gérer pour un produit open source et en autoconstruction)

    Pour l'humidité, ce serai intéressant de la mesurer mais elle doit être simplement supérieur a 80%
    Je ne suis pas spécialiste, mais faire une saturation de l'air ambiant au fur et a mesure de la montée en température, cela serait il possible ?

    Merci de me dire si ce début de cahier des charges semble acceptable

    Merci pour votre soutien

  36. #30
    mag1

    Re : Construction d'un thermoVarroa

    Vu la faible variation de température (6,5°C) en 1 heure, je me demande si le chauffage de l'eau ne serait pas suffisant. La quantité d'eau de vient alors un paramètre important.

    A suivre

    MM
    Si il y a des erreurs ci dessus, c'est que je n'ai pas eu le temps de les corriger...

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. construction d'un BAC
    Par pharmapower dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2013, 20h54
  2. Emission m6 sur l'éco-construction : auto-construction et aides sont-elles compatibles ?
    Par clasou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 84
    Dernier message: 30/11/2009, 21h55
  3. construction en bgv
    Par 29sud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/08/2009, 20h36
  4. construction d'un SIG
    Par mima08 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/03/2008, 17h47
  5. un jeu de construction
    Par traaf dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 13
    Dernier message: 11/04/2006, 16h29