Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Amplis classe AB.



  1. #1
    Electrofred

    Arrow Amplis classe AB.


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai réalisé le schéma que j'ai mis en pièce jointe et j'ai fait des simulations sur l'ordinateur, mais les résultats ne sont pas ceux attendus:
    Je me demandais si quelqu'un pouvait m'expliquer comment faire pour analyser ce schéma.
    En fait je devrais obtenir la même tension en sortie qu'en entrée mais ma tension de sortie est plus faible que ma tension d'entrée, et je ne sais pas trop comment calculer tout ca.

    Voila, je vous remercie d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Oups, petit oubli, voici le schéma.
    Images attachées Images attachées

  4. #3
    gienas

    Re : Amplis classe AB.

    Bonsoir Electrofred et tout le groupe

    Comme tu ne t'intéresses qu'à la composante alternative du signal, cela doit fonctionner avec une amplification de 1 (suiveur).

    Une condition, quand-même, le transistor du bas est PNP, monté "comme prévu", mais de la bonne polarité (flèche retournée). Il semble être NPN.

  5. #4
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Bonsoir,

    Oui oui en effet petite erreur dans le schéma, c'est en effet un PNP dont le colecteur est relié au -V.
    Le probleme est en effet que le montage (au niveau alternatif) ne fonctionne pas comme un suiveur, il y a une perte de tension et je ne sais pas comment calculer mes valeurs (je pensais savoir mais j'ai du me tromper).
    Sinon le montage fonctionne sans condos et je ne comprends pas pourquoi on n'a pas en sortie de composante continue.

    Voila, merci d'avance.

  6. #5
    gienas

    Re : Amplis classe AB.

    "Peu importe" la valeur de R1=R2. Cela ouvre les diodes et polarise les bases pour les ouvrir.

    Sans alternatif, la sortie est nulle, par rapport à la masse, référence du +Vcc et du -Vcc.

    Base du NPN=+0,6V avec l'alternatif totalement transmis.
    Base du PNP=-0,6V avec alternatif totalement transmis.

    En sortie, on doit retrouver la composante alternative.

    Il faut que la constante de temps C1*R1/2 >> T la plus grande (-> fréquence la plus petite) à transmettre.

    Même remarque pour la sortie.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    curieuxdenature

    Re : Amplis classe AB.

    Bonjour Electrofred

    il ne faut pas appliquer le signal entre les 2 diodes de polarisation, mais soit sur R1 soit sur R2. Sinon ton signal va être inutilisable en audio.

    Tu dois aussi choisir ces R1 R2 de façon à laisser conduire un peu les 2 Tr. Quelques mA suffisent.
    L'electronique, c'est fantastique.

  9. Publicité
  10. #7
    invite14532198711
    Invité

    Re : Amplis classe AB.

    salut,
    je te conseil vivement de placer 2 résistances en série avec l'emetteur de chaque transistor. Ces résistances on pour but de palier à l'embalement thermique, placer l'ampli en classe B lors de grosse puissance (évite de dissiper pour rien), et détermine en partie le courant de repos : courant essentiel garantissant un fonctionnement parfait (classe A) à bas régime et élimine la distortion de croisement.

  11. #8
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Bonsoir et merci,

    Gienas, je n'ai pas tres bien compris ce que tu voulais dire par:
    "Il faut que la constante de temps C1*R1/2 >> T la plus grande (-> fréquence la plus petite) à transmettre."
    Enfin si je comprends la phrase mais je ne vois pas pourquoi il faut que C1*R1/2 >> T. En fait il faut juste que C n'ait pas une tp gde impédance aux fréquences a transmettre.

    Apparramment mon schéma n'est pas correct mais je l'ai deja rencontré et sur l'ordinateur ca fonctionne, c'est juste que plus le courrant de repos est faible et plus la tension de sortie est faible (pour un courrant de plusieurs amperes j'ai a peu pres la même tension en sortie qu'en entrée).

    Voila, merci d'avance.

  12. #9
    invite14532198711
    Invité

    Re : Amplis classe AB.

    Citation Envoyé par Electrofred
    Bonsoir et merci,

    Gienas, je n'ai pas tres bien compris ce que tu voulais dire par:
    "Il faut que la constante de temps C1*R1/2 >> T la plus grande (-> fréquence la plus petite) à transmettre."
    Enfin si je comprends la phrase mais je ne vois pas pourquoi il faut que C1*R1/2 >> T. En fait il faut juste que C n'ait pas une tp gde impédance aux fréquences a transmettre.

    Apparramment mon schéma n'est pas correct mais je l'ai deja rencontré et sur l'ordinateur ca fonctionne, c'est juste que plus le courrant de repos est faible et plus la tension de sortie est faible (pour un courrant de plusieurs amperes j'ai a peu pres la même tension en sortie qu'en entrée).

    Voila, merci d'avance.
    C'est normal, le montage proposé n'est qu'un simple suiveur, il n'amplifie pas mais réalise une adaptation d'impedance.
    Pour tirer DES Ampères, il faut des transistors costauds, qui ont un beta très faible (sauf darlington), ce qui impose que ta source soit aussi costaud pour alimenter les bestiauds. (Ic = betaxIb).

  13. #10
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Bonsoir,

    En fait je me suis mal exprimé, je voulais dire que pour un courrant de repos (le courrant circulant dans R1 et D1) de plusieurs amperes j'avais a peu pres la même chose en sortie qu'en entrée.
    Et puis mon logiciel de simulation ne prend pas en compte les courrants maxis pouvant etre délivrés par le transistor: par exemple, je pourrais faire circuler un courrant collecteur de 100A ou bien encore faire circuler un courant de 1KA dans une résistance de 10Mohms (c'est assez théorique tout ca ).
    Voila, je me suis dit que c'était parce que le courrant Ib consommé par les bases était supérieur au courrant circulant dans R1, mais en augmentant ß (donc en diminuant Ib), ca ne change pas grand chose.

  14. #11
    curieuxdenature

    Re : Amplis classe AB.

    Bonjour Electrofred

    Dans le simulateur SwitchCad3 la mise au point se fait en 2 étapes.
    1- choisir Transcient et inscrire les valeurs suivantes:
    .tran 0 1 0 startup

    Tu lances la simulation et là tu modifies tes resistances pour obtenir les courants adéquats.

    2- Choisir AC Analys et y inscrire
    .ac oct 10 50 100K

    tu lances la simulation et tu obtiens une belle courbe qui donne la bande passante de 50 Hz à 100 KHz.
    Dans la zone graphique, en cliquant sur la gauche tu peut limiter la hauteur en dB pour n'afficher que la zone Maxi à Maxi - 3 dB, ce qui te donne la bande passante de l'ampli.


    Dans ce modèle, j'ai un ampli classe AB de gain 30,8 dB, j'ai zoné à 27,8 dB dans la case mini, et ça donne une BP qui va de 55 Hz à 55 KHz pour une atténuation de 3 dB.

    Ici, les courants d'émetteurs sont pratiquement à 0.
    Dans un montage réel, il faudrait surement modifier la R3 et la R8 pour l'adapter aux dispersions des transistors.
    Images attachées Images attachées
    L'electronique, c'est fantastique.

  15. #12
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Bonsoir et merci,

    Je te remercie pour ta réponse je vais voir tout ca et puis je verrai ce que ca donne.
    Sinon juste une petite question:
    Quand je récupère un signal en sortie d'un micro a elecret (avec résistance en série avec le micro et condo pour ne laisser passer que l'alternatif), par combien me faut-t-il l'amplifier (en tension) pour obtenir un signal audible dans un HP?
    En fait je voudrais connaitre la valeur de la tension que l'on a en sortie d'un tel micro.

    Voila, merci d'avance.

  16. Publicité
  17. #13
    invite14532198711
    Invité

    Re : Amplis classe AB.

    Salut,
    si c'est pour mettre un micro capsule, je te conseil plus un AOP, tu t'embeteras moins.

  18. #14
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Bonsoir et merci,

    En effet je mets un AOP en premier mais je voudrais savoir par combien il me faut amplifier le signal.

    Merci d'avance.

  19. #15
    curieuxdenature

    Re : Amplis classe AB.

    Bonjour Electrofred

    la sensibilité des micros electret est donnée en Db, c'est dans la doc de l'appareil.
    Pour un micro de sensibilité -50dB, il faut diviser par 20 et elever le résultat à la puissance de 10. l'Inverse est la tension en Volts délivrée par le micro.
    ex: 50/20 =2,5; 10^2,5 = 316; 1/316 = 3,16 mV

    Si ton ampli demande 0,6 V il te faut une amplification d'au moins 200. C'est jouable avec un 2 AOP courants mis en cascade, en rapport avec une BP courante.
    L'electronique, c'est fantastique.

  20. #16
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Bonsoir et merci,

    Bien compris pour la tension en sortie.
    Mais au niveau des AOP, la BP ne se calcule-t-elle pas en faisant BP*Gain=100 000?
    Parce que dans ce cas la, pour mutiplier le signal par 200, il me faut un gain de 5 a chaque fois (pour une BP de 20KHz, on a 20 000*5=100 000).
    Est ce que je me trompe?

    Merci d'avance.

  21. #17
    curieuxdenature

    Re : Amplis classe AB.

    Bonjour electrofred

    si tu as vu un produit de 1e5 c'est à 10 Hz, ça donne donc 1e6.
    Mais il a des AOP plus performant que le 741 & Cie
    je n'ai pas ça en tête mais je peux chercher dans mes fouffes à moins qu'un autre soit plus rapide...

    Sinon, on en a dejà parlé, avec un micro electret, tu peux te diriger sur des CI dédiés pour la BF, genre TDA 2003 et +, qui sont économiques pour notre bourse.
    L'electronique, c'est fantastique.

  22. #18
    Electrofred

    Re : Amplis classe AB.

    Bonjour et merci,

    En effet je dispose de LM386 qui ont un gain de 20. Ce sont des amplis spéciaux pour l'audio, je vais refaire des recherches pr voire cmt faire pour augmenter le gain (c'est a base de condos et de résistances mais je sais plus trop comment faire).

    En fait je maitrise bien les montages a AOP et j'ai compris le fonctionnement de l'AOP de puissance (avec des transistors montés en push pull sur la sortie ...) mais je voulais essayer de comprendre le montages avec que des transistors pour m'entrainer et puis c'est de la culture générale .

    Voila, merci pour tout.

  23. Publicité
  24. #19
    curieuxdenature

    Re : Amplis classe AB.

    Bonjour Fred

    Pour le LM386, d'après le datasheet, en court-circuitant les broches 1 & 8 le gain est de 20 pour une BP de 300 KHz (ce n'est pas utile).
    En mettant une 1.2 K en série avec un condo de 10 µf le gain passe à 200 pour une BP de 60 KHz, c'est plus que suffisant en BF.
    L'electronique, c'est fantastique.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. CI Amplis DAT1018N/P et 1521N/P
    Par Pikoku dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/12/2011, 23h18
  2. Amplis op et comparateurs
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 32
    Dernier message: 05/11/2006, 20h21
  3. Amplis BF
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/01/2006, 14h34
  4. Amplis haut parleur
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 21
    Dernier message: 25/11/2005, 11h07
  5. Les amplis
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 32
    Dernier message: 19/09/2005, 21h38