Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Projet module Peltier.



  1. #1
    jerome92240

    Projet module Peltier.


    ------

    Bonjour à tous.
    Désormais jeune retraité, je cherche constamment de nouvelles choses à faire.
    En l'occurence, ici je me suis lancé le défi d'asservir un module Peltier! La belle affaire me direz vous.
    N'ayant pratiquement aucune connaissance dans le domaine de l'électronique j'ai réussi tant bien que mal à l'asservir du point de vue analogique, avec un comparateur, un transistor, une résistance, des dissipateurs thermiques, un ventilateur miniature, une carte "LAPDECK?" et une plaque en plexiglass sur lequel le tout est fixé.. J'ai encore un peu de "bruit" électronique lorsque j'observe le retour à l'oscillo mais on parvient à déceler un ordre 1 (au sens des systèmes de SII).
    Mais j'ai encore une tâche à faire et aucune idée de comment faire.
    Je souhaite désormais asservir le module Peltier de manière "numérique" l'idée étant de programmer en C un programme permettant d'asservir notre circuit.
    Je pense pouvoir utiliser une carte Arduino ou une carte STM dont je dispose chez moi mon fils étant en école d'ingénieur.
    J'en appelle donc à votre aide chère communauté pour avancer! ou bien avoir une partie du programme et une idée de comment procéder.

    Par avance merci!!!
    Jérome ex prof de physique curieux!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jerome92240

    Re : Projet module Peltier.

    J'ai oublié que je possède un capteur de température lm35 très classique mais c'est probablement peu important

  4. #3
    Seb.26

    << L'histoire nous apprend que l'on apprend rien de l'histoire. >>

  5. #4
    vincent66

    Re : Projet module Peltier.

    Bonsoir...

    Pour doser l'énergie fournie au peltier évitez comme la peste le pwm, les éléments au tellurure de bismuth se dilatent et contractent selon le courant et à trop haute fréquence ça peut les détruire mécaniquement vite fait...

    Belle soirée...!
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Seb.26

    Re : Projet module Peltier.

    Citation Envoyé par vincent66 Voir le message
    Bonsoir...
    Pour doser l'énergie fournie au peltier évitez comme la peste le pwm, les éléments au tellurure de bismuth se dilatent et contractent selon le courant et à trop haute fréquence ça peut les détruire mécaniquement vite fait...
    Belle soirée...!
    OH
    Alors du coup, c'est quoi le type de pilotage recommandé ? ... un gros filtre ?
    << L'histoire nous apprend que l'on apprend rien de l'histoire. >>

  8. #6
    FC05

    Re : Projet module Peltier.

    Pourquoi pas.

    Ou alors une régulation en tension/courant, avec un gros transistor qui chauffe bien. Pas terrible pour le rendement.

    J'avais fait une maquette avec un bête comparateur et une hystérésis de 0,1°C, ça me donnait une oscillation dans mon enceinte de l'ordre de 0,3°C.
    Les transitions avaient une fréquence trop basse pour détruire le truc.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  9. Publicité
  10. #7
    dorad

    Re : Projet module Peltier.

    Bonjour

    Un PWM avec une capacité chimique ( 100 uF) en sortie pour lisser la courbe , voire avec une self après la capa ?

  11. #8
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Projet module Peltier.

    Bonjour,

    La sortie d'une cellule de commutation fournissant un signal PWM est modélisable par une source de tension, il ne faut donc pas directement y connecter un condensateur, qui est lui-même une source de tension. Il faudrait plutôt y connecter une source de courant, telle une inductance.
    Plus simplement : on ne filtre pas un PWM avec un condensateur mais avec un circuit LC - ou éventuellement juste une inductance, ou éventuellement un RC en applications de traitement du signal, lorsque les puissances perdues importent peu et/ou sont faibles.

    Je ne suis clairement pas spécialiste, mais je ne comprend pas comment une excitation thermique à 20 kHz pourrait faire vieillir prématurément un module peltier, alors que la profondeur de peau thermique de la céramique à cette fréquence doit être de l'ordre de quelques dizaines de μ tout au plus. Autrement dit : seule une fine couche de quelques dizaines de μ d'épaisseur est consciente de la présence d'une excitation thermique alternative.
    Il me semblait que c'était pour des raisons d'efficacité qu'on évitait d'alimenter un peltier en PWM.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

Discussions similaires

  1. Module peltier
    Par Mehdi Chaibi dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/07/2017, 01h23
  2. Projet glaciere régulée en température avec module Peltier
    Par frnacoisMas dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/01/2014, 20h15
  3. Module Peltier
    Par marvinl dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/08/2011, 13h03
  4. Module Peltier
    Par NINI69 dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/06/2010, 19h45
  5. module peltier
    Par sp117 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/05/2009, 10h41
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.