Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Bootstraping condensateur



  1. #1
    mariemb

    Bootstraping condensateur


    ------

    salut à tous,

    pourrez vous svp m'aider à comprendre le phénomène de Bootstrapping, j'ai essayé avec google mais je n'arrive pas à le bien comprendre , j'ai toujours des contradiction.
    je suis en train d’écrire un programme pour la commande d'un moteur pas à pas avec un demi-pont IR2104 et des transistors MOS , je veux comprendre la relation entre l'entrée logique IN de IR2104 et la charge de condensateur de bootstrap ainsi que le quel de Mos (HIGH-Side ou LOW-Side) devrait être amorcé lorsque l'entrée logique IN est 1.

    Bootstrapping-1.jpg

    merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Qristoff
    Animateur Électronique

    Re : Bootstraping condensateur

    Bonjour,
    simplement, quand Q2 est passant la connexion basse de C1 se trouve reliée à la masse et le condensateur se charge à la tension VP via D1. Lorsque Q2 se bloque, la charge emmagasinée dans C1 produit la tension de grille Vgs nécessaire à Q1, qui devient à son tour passant. Jusqu'au prochain cycle...
    T1 est là pour décharger C1 et bloquer Q1.
    Dernière modification par Qristoff ; 09/09/2020 à 12h06.
    Tout existe, il suffit de le trouver...!

  4. #3
    mariemb

    Re : Bootstraping condensateur

    ce que je viens de comprendre de votre réponse : l'entrée logique IN=1 active le Low-side et IN=0 active le High-side mais dans le datasheet de IR2104 c'est l'inverse

  5. #4
    mariemb

    Re : Bootstraping condensateur

    pour être plus claire , en comparant le IR2104 avec ce dernier montage qu'est ce que doit être l’entrée IN parmi les entrées logiques de IR2104 IN ou SD/ , j'ai un montage avec deux ponts en H (4 Mos N et deux demi pont IR2104 ) pour commander un moteur pas à pas , pour cela je veux correctement comprendre le fonctionnement pour écrire un bon programme, merci de m'aider , ci-joint le montage

    moteur pas à pas-1.jpg

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Qristoff
    Animateur Électronique

    Re : Bootstraping condensateur

    Citation Envoyé par mariemb Voir le message
    ce que je viens de comprendre de votre réponse : l'entrée logique IN=1 active le Low-side et IN=0 active le High-side mais dans le datasheet de IR2104 c'est l'inverse
    Bonjour, c'est pas ce que j'ai dit ! je n'ai pas parlé d'entrée logique, j'ai évoqué les états des deux transistors. L'essentiel est qu'il faut un basculement périodique d'un transistor à l'autre pour recharger C1.
    Tout existe, il suffit de le trouver...!

  8. #6
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Bootstraping condensateur

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Qristoff Voir le message
    simplement, quand Q2 est passant la connexion basse de C1 se trouve reliée à la masse et le condensateur se charge à la tension VP via D1. Lorsque Q2 se bloque, la charge emmagasinée dans C1 produit la tension de grille Vgs nécessaire à Q1, qui devient à son tour passant. Jusqu'au prochain cycle...
    T1 est là pour décharger C1 et bloquer Q1.
    T1 bloque Q1 en mettant sa grille à la masse, mais il ne décharge pas (ou pas nécessairement, cela dépend des dynamiques et de la valeur de R1) C1. Il n'est pas fonctionnellement nécessaire de décharger C1.

    Ce montage très simple a divers problèmes :
    - risque de cross-conduction : lors des commutations (en particulier lors de la mise en conduction de Q2), Q1 et Q2 sont transitoirement passant simultanément, offrant un chemin à faible impédance entre le VP et la masse. Cela se traduit par des pertes et un stress accru des composant.
    - (possiblement) faible vitesses de commutations.
    - consommation élevée.
    Pour travailler avec des valeurs de VP > 15 V, il est possible de relier l'anode de D1 à une tension déparée, e.g. de 12 V. Il y a cependant alors le risque de claquer de l'isolant de grille de Q1 si la sortie de la cellule de commutation est à VP et que T1 devient passant. Le problème se pose en particulier si VP est de valeur "élevée" (e.g. >20 V).

    Le IR2104 ne fonctionne pas exactement ainsi, le circuit de commande est plus complexe et intègre diverses protections. Le principe du bootstrap demeure cpdt le même.
    Dernière modification par Antoane ; 13/09/2020 à 16h49.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  9. Publicité
  10. #7
    jiherve

    Re : Bootstraping condensateur

    Bonsoir,
    - risque de cross-conduction
    tu manies l’euphémisme car là c'est une quasi certitude!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

Sur le même sujet


Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 20/09/2014, 08h35
  2. Réponses: 15
    Dernier message: 23/08/2014, 15h26
  3. Différence entre condensateur radial et condensateur céramique
    Par pizza326 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/03/2012, 12h41
  4. Décharge d'un condensateur dans un autre condensateur
    Par duchere dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 30/04/2010, 21h49
  5. minimiser perte condensateur condensateur
    Par guitou07 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/05/2009, 23h27
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.