Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?



  1. #1
    patwo

    Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?


    ------

    25/06/2020, Fénelon, conseil de classe BCPST Sup. (classe de 48 sélectionné(e)s en Septembre 2019) pour passage en Spé.

    2 abandons en cours de scolarité ! 46 survivants après 2ème semestre en télécoronavirus.

    Verdict sous la houlette d'une très ambitieuse nouvelle (sept. 2018) proviseure :

    - 30 passages en spé. 16 Éliminé(e)s par les sélectionneur(e)s (ne sont retenus que ceux pour lesquels il n'y a <aucun doute> qu'ils aient une école lors des concours de fin 2ème année...). Soit :

    -- Environ 1/3 tiers de "casse" entre 1ère et 2ème année.
    -- Tous les Éliminé(e)s ont une équivalence 1ère année, mention A, pour l'Université (Diderot par ex.) -charité généralisée pour des "faibles" ?-
    -- Moyenne générale entre le 35ème et le 31ème/46 = de 9,10 à 9,40 !

    Est-ce habituel-normal ?

    Généralement ne laisse-t'on pas passer en seconde année env. 90% de l'effectif ?
    En tenant compte du temps de compréhension par les concurrents du niveau à considérablement relever par rapport au Lycée. Et permettant ainsi une confrontation plus équitable entre "précoces" et "tardifs" en seconde année ; dans la moins injuste des sélections : l'anonyme écrit le jour J ?

    Que peut-on penser de sélectionneur(e)s qui se trompent à ce point dans leurs pré-sélections ?

    Fénelon reste une prépa. prestigieuse (malgré, dernièrement, un sensible "recul de ses performances") dans l'esprit du monde estudiantin (notamment les parents...).
    Du coup, nombreux Éliminé(e)s d'hier avaient renoncé à des prépas. plus modestes. Prépas où leur chance de passer en Spé. étaient, de fait, beaucoup plus grandes. Aussi donc les possibilités réelles de présenter les concours et d'y réussir, même en faible %. Par ailleurs cette façon d'opérer est une manière indirecte d'affaiblir la concurrence des prépa. moyennes ; en diminuant le niveau potentiel de leur recrutement en première année...

    Enfin, bonjour les traumatismes causés aux "faibles". Problème récurrents du système des prépas. Terriblement accentués par, a priori, la nouvelle politique félonienne...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    patwo

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    Dans le cadre de l'actualité des procédures de sélection à Fénelon ; aux conseils de classes il n'y a pas que la CPGE des BCPST qui ont subi la pédagogie de l'extermination dans "l’œuf". Les étudiants d'hypokhâgne ont subi l'effroi d'une hécatombe similaire dans leurs rangs.

    Une telle pédagogie sélective favorisent les "précoces" ; souvent issus des lycées privés qui occupent globalement les premiers rangs des classements nationaux -en partie parce qu'ils ne conservent pas les élèves "difficiles/limités" qui échouent dans le public (affaiblissant ce dernier ! qui répond néanmoins à un impératif de service public comprenant l'aide, sans élitisme, aux plus faibles.)-...

    Les CPGE sont, certes, des établissements publics sélectifs. Mais à ma connaissance, une fois les étudiants choisis, le passage de Sup. en Spé. permet d'éliminer ceux vraiment trop loin du niveau (5 à 10%) mais pas d'organiser une disparition d'un tiers des effectifs à ce moment-là. Les concours intervenant en 2ème année pour ce faire ! (Il parait que de petites prépa. peuvent faire une sélection-carnage dès la 1ère année. Mais cela est lié à l'aspect hétérogène de leur recrutement ; puisque les meilleurs sont pré-sélectionnés par ... Fénelon par ex. (mais peut-être est-elle une "petite" maintenant ! avec une "horde" de mention AB, voir sans ?).

    Je serai curieux de connaitre d'autres chiffres de sélection première/deuxième année d'autres prépas. Afin de vérifier si ma pédagogie n'est pas obsolète ?

    En tout cas je conseillerai à un étudiant ayant une place dans une prépa. dite moyenne (telle Prévert, la "petite bête" qui monte, qui monte...) d'y rester et de ne pas tomber dans l'actuel miroir Fénelonien ! surtout au retour des vacances où des places se libèreraient dans cette "bonne" prépa.

    Dans ce cas précis le proverbe, pédagogique ? <Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras.> est à méditer.

  4. #3
    Dicedead

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    Eyyo!

    Je tente une explication de cette pré-sélection (une explication, pas une justification) basée sur... de la spéculation à l'état pur
    La première promotion du nouveau bac finit son bac l'année prochaine, avec, en sciences au moins, des programmes globalement renforcés, et donc de potentiels changements dans les programmes des CPGE. La question se pose alors: que faire pour les 5/2 de l'année d'après, qui seraient mélangés aux 3/2 du nouveau bac? Selon vos observations, Fénelon prendrait l'initiative et éviterait d'office ces 5/2s.
    Beaucoup de conditionnel et de possibilités dans ce qui précède, partiellement à cause du silence de l'Education Nationale quant aux nouveaux programmes du supérieur. Toujours rien sur la filière MPI par exemple, alors que tous ses secrets devaient être révélés en avril. Néanmoins, j'admets que ce n'est pas vraiment le souci le plus urgent.

    Pour revenir au sujet des refus de passage en spé, je n'ai pas eu d'échos similaires de la part d'amis finissant leur MPSI à Blaise Pascal (de Clermont) ni Le Parc - enfin je n'en ne leur ai pas parlé de ce sujet en particulier, mais je pense qu'ils m'auraient informé. Sur le classement des BCPST de l'Etudiant, celle de Fénelon est un peu au-dessus de la moyenne des rangs du Parc et de Pascal - je ne saurais juger si ceci est représentatif.

    Une telle pédagogie sélective favorisent les "précoces" ; souvent issus des lycées privés qui occupent globalement les premiers rangs des classements nationaux -en partie parce qu'ils ne conservent pas les élèves "difficiles/limités" qui échouent dans le public
    C'est le point principal où je ne suis pas nécessairement d'accord. Un an dans le supérieur aplatit les écarts de niveau, en particulier en prépa où le programme assez dense reprend de 'zéro', et ces élèves issus de lycées parisiens sont rarement beaucoup plus avancés. Le sérieux et les capacités d'un élève en fin de première année de prépa considérées, la question demeure de savoir si son passage en deuxième année devrait dépendre des résultats de ses camarades ou seulement de ses propres résultats, et là effectivement, je trouve regrettable d'ajouter encore une justification, après les classes étoilées, à la compétition entre élèves de première année.

    PS: Il faudra un jour que je retrouve cette étude de l'EPFL sur les différentes formes de sélection et de méthodes pédagogiques envisagées en première année avec leurs résultats, qui nous ont été présentés dès la journée d'intégration. Pour faire court, la compétition n'est que sub-optimale, l'émulation et le travail collaboratif pour la résolution de problèmes difficiles nettement au-dessus. Il me semble que Le Parc et Pascal appliquent ce principe, chose délicate d'ailleurs, la ligne étant fine entre compétition et émulation. Un assistant doctorant en physique s'est d'ailleurs fait viré en franchissant cette ligne

  5. #4
    minushabens

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    L'année ayant été compliquée le lycée a peut-être décidé de garder plus de monde en 5/2 (je ne sais pas si ça se dit encore comme ça?) donc moins de places pour les jeunes (?)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    Le problème est que les textes sont clairs, limpides même.

    Le parcours en classe préparatoire est un parcours sécurisé de 2 ans, voire 3 ans.

    Les sup sont prioritaires pour un passage en spé, suivi des 3/2 en 5/2.

    Ces pratiques sont inacceptables et pourtant elles existent et sont fréquentes, trop à mon goût (surtout en BCPST).

    Un conseil : tenter le passage en spé ailleurs. Les meilleurs d'entre vous peuvent espérer un point de chute.

    Il faut viser large. Ne pas hésiter à remonter à l'inspection d'académie.

    Bon courage

  8. #6
    patwo

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    A cet instant précis, 477 consultations ! c'est plutôt bien. Le sujet semble concerné un public conséquent.

    Par contre seulement 3 interlocuteurs intervenant (que je remercie chaleureusement).

    Pour avoir de la matière concrète (la sécheresse vraie des chiffres...) c'est un peu court.

    Mais il est réel que les Prépa. représentent l'élitisme à la française.
    Beaucoup plus proche du Gymnásion spartiate (où l'obéissance aveugle aux maîtres -de qualité démontrée- est absolue. Avec une capacité à souffrir, sans bruit, au-dessus du "commun" des mortels.) que de l'Agora athénienne (où l'échange critique argumenté -potentiellement instructif donc constructif- notamment entre maîtres reconnus et disciples candides, est de mise.).

    Ici dans une situation inéquitable qui tourne à l'injustice, peu se défendent. C'est l'habitude ; qui par usage est devenue la règle !..

    Du coup les avocats des "faibles" sont quasi-absents. Quid des associations de parents d’élèves et des syndicats étudiants pour épauler les jeunes lion-ne-s face à leurs formidables (trop impitoyables parfois) dresseurs ?

    Par ailleurs, sans "matière" il ne reste que des vœux pieux...

    S.V.P. <grenadine95> pourriez-vous indiquer aux intéressés par ce sujet les références des < ... textes sont clairs, limpides même.

    Le parcours en classe préparatoire est un parcours sécurisé de 2 ans, voire 3 ans.

    Les sup sont prioritaires pour un passage en spé, suivi des 3/2 en 5/2.> ?

  9. Publicité
  10. #7
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    La question est ....as-tu postulé ailleurs ?

    Il faut faire vite, c'est urgent.

    Les textes sont clairs, en effet. Tout est codifié, c'est l'EN.

    Mais cela ne te mènera pas loin. Le temps qu'un tribunal statue...

    Il faut donc faire les choses en mode débrouille.

    Mail aux profs des cpge quand c'est possible avec mail explicatif, sans torpiller les collègues...

    Pas besoin, ils savent lire entre les lignes. Ils ont l'habitude.

    Essaie MB, pas au hasard...mais l'année est particulière donc il se peut qu'ils gardent des places au chaud pour d'éventuels 5/2 de chez eux.

  11. #8
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    Le texte :

    https://www.education.gouv.fr/bo/12/...RS1209733C.htm

    Le passage en question :

    III - Le passage en seconde année et le redoublement
    Le parcours en CPGE doit être sécurisé. Sauf défaillance manifeste ou travail notoirement insuffisant, la poursuite d'études en seconde année dans le même établissement est de règle pour tout étudiant admis en première année. Ainsi, le contrat passé avec l'étudiant sélectionné sur analyse de son dossier est valable pour tout le cursus en CPGE. Il convient de proscrire toute autorisation de passage en seconde année qui serait assortie d'une clause de réorientation dans un autre établissement.
    Les règles de priorité à observer en matière d'affectation en seconde année sont les suivantes :
    1) élèves ayant effectué leur première année dans l'établissement et admis en seconde année ;
    2) élèves ayant effectué leur scolarité dans l'établissement et admis à redoubler leur seconde année, dans la limite des places disponibles (selon un nombre prévu en fonction de l'expérience des années antérieures) ;
    3) élèves admis en seconde année et sollicitant un transfert dans une série non proposée par leur établissement (selon les conventions entre lycées ou en fonction de la coordination pratiquée au niveau académique) ;
    4) élèves demandant leur transfert pour raisons familiales ou autres.
    Les redoublements de première année seront exceptionnellement autorisés en cas de maladie, accident ou problème familial majeur. Ils s'effectuent dans l'établissement.

    Bien entendu tout se joue dans l'interprétation de "défaillance manifeste".

    Les profs en jouent. En réalité, cela signifie élève qui n'a aucune chance de décrocher une école en fin de parcours en 2 ou 3 ans.

    Certains profs utilisent l'attribution des ects pour se donner bonne conscience. Heureusement, toutes les prépas et tous les profs ne le font pas.

    Ne pas mettre tout le monde dans le même panier.
    Dernière modification par grenadine95 ; 08/07/2020 à 09h23.

  12. #9
    patwo

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    Merci Grenadine pour ton apport légal et pratique à cette discussion ! tant pour l'avenir des lecteurs intéressés que pour le présent de mon poulain.

    Concrètement la réponse est ... il a postulé (dès le soir de son conseil de classe -merci aux délégués des élèves qui ont immédiatement informé leurs camarades des résultats et ... des circonstances des décisions "provisorales". L'entente étant, comme souvent, bonne entre condisciples de la même "galère"-) en BCPST2 à Prévert (Établissement qui avait retenu son dossier au premier jour des choix de parcours sup. Choix qu'il avait privilégié à Lakanal qui l'avait invité au 10ème jour... Avant de succomber à la sirène -les anciens grecs vous expliqueront...- fénelonienne venu chanter à ses oreilles fin-août.).

    Puis quelques jours après, postulé il a, auprès de PGG, François one et Pothier. Sur une base de 33ème/ 48 partants à Fénelon...

    Maintenant il/nous serrons les fesses ! jusqu'à fin-août.

    Comme tu le rappelles, tout le monde est loin d'être dans le même panier. Mais Fénelon, sous la férule de sa nouvelle maîtresse -depuis 2 ans- est, selon moi, passé du côté obscur de la Force...

  13. #10
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    Il faut tenter Marcelin Berthelot.

  14. #11
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Passage de Math. Sup à Spé. en BCPST Fénelon = concours ?

    Il faut vraiment allonger la liste. Piste supplémentaire : Amilly et Angers.

    Bonne chance

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 08/08/2014, 13h05
  2. prépa BCPST : Saint Louis ou Fénelon????
    Par aliceparis dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/03/2011, 18h42
  3. passage de mpsi à bcpst
    Par EntomoForu dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/09/2008, 12h14
  4. Passage prepa BCPST --> L3
    Par Jérôme54950 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/07/2008, 10h01