Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 56 sur 56

Télétravail



  1. #31
    halman

    Re : Voiture individuelle : Stop !

    Citation Envoyé par Dindonneau Voir le message
    C'est pas viable au moins 2 raisons. Les salariés se gèrent plus facilement sur place et la plupart des gens ne veulent pas rester chez eux toute la journée.
    Les gens en télétravail se gèrent très bien tout seul.

    Et les télétravailleurs se retrouvent dans les locaux de l'entreprise plusieurs fois par mois pour ne pas perdre le contact et la réalité de leur entreprise.

    Le télétravail est une excellente sollution pour les gens qui ont de graves problèmes de santé.

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Cécile

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par Mardraum Voir le message
    Je pense que c'est surtout le fait que les profs aient toutes les vacances scolaires qui est pris en compte par "les gens" !!!
    [Hors sujet on]Les vacances des profs sont prises en compte dans leur paye. Ils gagnent moins que les autres fonctionnaires de même niveau, car au départ, l'Etat a considéré une paye sur 10 mois (il l'étale sur 12 mois, mais le niveau correspond à 10 mois). [Hors sujet off]

  4. #33
    halman

    Re : télétravail

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Tout dépend du type de boulot.
    Il y a des milliers de pigistes, de graphistes, d'éditeurs qui travaillent à domicile. Ils se débrouillent avec leurs logiciels (pour la bureautique, c'est simple, pour les graphistes, ça peut déjà être plus complexe). Il n'y a pas forcément besoin de partages de serveurs et autres trucs complexes.
    La visioconf ne semble pas tout à fait au point, mais une petite réunion réelle de temps en temps ne fait pas de mal, ça permet de recréer un lien distendu par le télétravail.
    J'ai aussi connu des chimistes théoriciens qui bossaient leurs programmes davantage chez eux qu'au labo (bon, pour la chimie expérimentale, mieux vaut éviter ).
    De nombreux médecins n'ont pas de secrétaire et utilisent les services d'un secrétariat à distance. Ca peut donc s'envisager aussi pour de nombreuses autres tâches de secrétariat.
    Il faut aussi voir que le télétravail n'est pas forcément à 100%. On peut aller 2 jours au bureau pour les tâches qui ne peuvent pas se faire chez soi, et rester chez soi le reste du temps (où on est souvent plus efficace car moins dérangé). Ca permet d'avoir moins de transports, et pour l'employeur, un bureau pour 2 employés.
    Oui.

    Et il ne faut pas oublier que l'on est nettement moins stressé, pressuré, dérangé à la maison qu'au bureau où l'on est assailli par le téléphone, les agents, les collègues et les cadres qui débarquent pour un oui ou pour un non.

    Beaucoup de gens restent travailler dans leur bureau après 16H30 jusque parfois 19H tout simplement parce que la plupart des gens sont partis, le téléphone ne sonne plus et on peut faire en 1H ou 2 bien plus de travail que pendant la journée.

    Alors pourquoi pas à la maison.

    J'ai constaté que lorsque je dois par exemple pondre une fomule ou un document compliqué sous Excel, j'y arrive en quelques minutes chez moi alors qu'il m'en faut des heures au bureau parce que dérangé sans cesse.

    Ainsi un télétravailleur peut parfaitement faire plus de travail qu'un collègue au bureau, stressé et dérangé par la ruche du service.

  5. #34
    Bételgeuse

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    [Hors sujet on]Les vacances des profs sont prises en compte dans leur paye. Ils gagnent moins que les autres fonctionnaires de même niveau, car au départ, l'Etat a considéré une paye sur 10 mois (il l'étale sur 12 mois, mais le niveau correspond à 10 mois). [Hors sujet off]
    Merci Cécile, pour cette mise au point : en tant que femme de prof, c'est un sujet qui me tient aussi beaucoup à coeur et j'en ai assez d'entendre les gens dire que les profs sont payés à ne rien faire pendant les vacances scolaires...

    Pour en revenir au débat : croyez-vous qu'il y ait tant de métiers que ça qui permettent le télétravail ?
    Un exemple :
    Je suis ingénieur, je travaille 90% de mon temps sur mon ordinateur, j'ai le profil idéal pour le télétravail, non ?
    Sauf que... je travaille sur des sujets classifiés en zone protégée (pour laquelle il faut une habilitation) sur un réseau complètement déconnecté d'internet ! C'est le cas des ingénieurs de l'armement, des ingénieurs du chiffre, de la plupart des biologistes qui mettent au point vaccins et médicaments, de pas mal de fonctionnaires dans des secteurs sensibles (armée, ministère de l'intérieur, finances) - et y'a plein d'autres cas.
    Bref, n'avoir besoin que d'un ordinateur pour travailler ne signifie pas qu'on peut bosser chez soi !

  6. #35
    lustiot

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par Bételgeuse Voir le message
    Je suis ingénieur, je travaille 90% de mon temps sur mon ordinateur, j'ai le profil idéal pour le télétravail, non ?
    Sauf que... je travaille sur des sujets classifiés en zone protégée (pour laquelle il faut une habilitation) sur un réseau complètement déconnecté d'internet ! C'est le cas des ingénieurs de l'armement, des ingénieurs du chiffre, de la plupart des biologistes qui mettent au point vaccins et médicaments, de pas mal de fonctionnaires dans des secteurs sensibles (armée, ministère de l'intérieur, finances) - et y'a plein d'autres cas.
    Bref, n'avoir besoin que d'un ordinateur pour travailler ne signifie pas qu'on peut bosser chez soi !

    Oui mais meme si un reseau n'est pas connecté à Internet, cela n'empêche pas les accès distants sécurisés... (c'est d'ailleurs ce qu'il y avait a mon boulot avant l'arrivée de l'adsl)

    Comme si les militaires ou autres personnes travaillant dans le secret défense ne pouvaient pas consulter leur données de l'extérieur du bonker...

    Télétravailler peut se faire sans Internet... Techniquement en tous cas
    Je dirais même que d'une certaine manière les gens qui travaillent, en province, sur un système informatique centralisé à Paris font du télétravail informatique
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  7. #36
    Bételgeuse

    Re : Télétravail

    Dans mon cas, nous travaillons sur des données communes et pas chacun dans notre coin, il est indispensable que nous soyons en réseau. Ca coûterait beaucoup trop cher de faire des liaisons sécurisées entre des gens qui travaillent chacun chez eux, dans tous les coins de France et de Navarre ! Faire un réseau interne sécurisé, c'est facile, mais à condition que les gens soient un minimum regroupés !

    Petite précision sur les aspects de confidentialité dans le monde militaire, que tu connais sans doute moins que moi : il y a différents niveaux de confidentialité (non protégé, diffusion restreinte, confidentiel défense, secret défense, confidentiel OTAN, secret OTAN, Secret Chiffre, Cosmic, etc...).
    Suivant le degré de confidentialité, les données peuvent ou non sortir du "bunker", comme tu dis. Les données les plus confidentielles n'en sortent pas, ou seulement chiffrées, c'est à dire inexploitables sauf si tu as le code et la clé pour déchiffrer - et sur autorisation (tu signes un tas de papiers qui te rendent responsable de ces infos). Quant à laisser n'importe qui balader ce type d'informations chez lui, ne rêve pas, c'est totalement interdit et on peut perdre son habilitation si on le fait (plus amende et prison).

  8. Publicité
  9. #37
    r17777

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par Mardraum Voir le message
    mmmmm mmmm...
    Ca serait pas Brazil ???
    binnnngooooo !!

  10. #38
    Cécile

    Re : Télétravail

    Bien sûr, il y a plein de métiers qui ne peuvent pas être convertis en télétravail. Mais si, déjà, ceux qui ont la possibilité et qui le souhaitent pouvaient être (même partiellement) en télétravail, ça réduirait sensiblement les déplacements, notamment en voiture.
    C'est un changement de mentalité qu'il faut pour cela. Faire confiance, ça semble vraiment difficile. Mais c'est efficace.

  11. #39
    Bételgeuse

    Re : Télétravail

    En fait, pour le patron, la principale objection est de savoir si les travaux de son salarié avancent "loin de ses yeux" : si ces travaux sont quantifiables (du genre, il y a un planning ou un devis à rendre pour telle date), c'est beaucoup plus facile pour lui de faire confiance.
    Ca vaudrait le coup de faire une étude un peu sérieuse pour identifier les métiers qui permettent le télétravail, et de fixer des jalons permettant au patron de se rassurer.

  12. #40
    bedouin

    Re : Télétravail

    la société où je travail (américaine - informatique) pousse au télétravail. Techniquement ça marche bien avec le VPN etc... La boite nous paie le matos, la ligne ADSL. Au bureau on a plus que droit à un flex office avec un chariot.

    Ça fonctionne pas mal, sur le principe du volontariat.

    Depuis la boite a revendu pas mal de bureaux qu'elle possede dans le monde.

    Avantages: vous les avez deja bien enuméré, j'ajouterai (si bien maitrisé) meilleure qualité de vie familiale. Possibilité d'emmener et ramener les enfant de/à l'ecole.

    Inconvénient: Perte de contact avec ses collegues. Perte de son reseau d'amis/collegues. Perte de la notion de groupe ou d'appartenance à un groupe qui peut être très motivante pour certains (moi). Moins d'echange. Risque de derapages par rapport au boulot à faire. Risque de mélanger le boulot et la maison. Ce qui m'horripile le plus c'est les conférences téléphoniques avec des collegues avec en bruit de fond les enfants qui jouent...c'est pas pro du tout...

    Pour l'avoir pratiqué, je suis pas trop pour. Je pencherai plus sur l'idée de zones de bureaux partagés gérés conjointement par les entreprises et les mairies ou collectivités locales. La boite nous paierait un siège de type nous convenant dans un espace partagé à 5 minutes de chez nous. L'argument ecologique est encore meilleur puissequ'on met en commun une partie de l'infrastructure et en plsu on garde un contact avec le monde du travail: ses collègues.
    La Caravane passe...

  13. #41
    David7578

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par bedouin Voir le message
    la société où je travail (américaine - informatique) pousse au télétravail. Techniquement ça marche bien avec le VPN etc... La boite nous paie le matos, la ligne ADSL. Au bureau on a plus que droit à un flex office avec un chariot.

    Ça fonctionne pas mal, sur le principe du volontariat.

    Depuis la boite a revendu pas mal de bureaux qu'elle possede dans le monde.

    Avantages: vous les avez deja bien enuméré, j'ajouterai (si bien maitrisé) meilleure qualité de vie familiale. Possibilité d'emmener et ramener les enfant de/à l'ecole.

    Inconvénient: Perte de contact avec ses collegues. Perte de son reseau d'amis/collegues. Perte de la notion de groupe ou d'appartenance à un groupe qui peut être très motivante pour certains (moi). Moins d'echange. Risque de derapages par rapport au boulot à faire. Risque de mélanger le boulot et la maison. Ce qui m'horripile le plus c'est les conférences téléphoniques avec des collegues avec en bruit de fond les enfants qui jouent...c'est pas pro du tout...

    Pour l'avoir pratiqué, je suis pas trop pour. Je pencherai plus sur l'idée de zones de bureaux partagés gérés conjointement par les entreprises et les mairies ou collectivités locales. La boite nous paierait un siège de type nous convenant dans un espace partagé à 5 minutes de chez nous. L'argument ecologique est encore meilleur puissequ'on met en commun une partie de l'infrastructure et en plsu on garde un contact avec le monde du travail: ses collègues.

    La dernière idée ressemble beaucoup à aller à l'école:
    Bâtiment de la mairie, proche de chez soi
    Le problème c'est que ça réduit pas les m²...

    En fait dans l'idéal, la pièce pour le télétravail devrait être bien isolée phoniquement, afin de pouvoir fermer la porte et être au calme. Mais là les sociétés ne veulent pas aider à faire les menus travaux nécessaires... enfin quand il y a assez de m² pour le faire...

    @+

  14. #42
    Bételgeuse

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    enfin quand il y a assez de m² pour le faire...

    @+
    Et oui, ça, c'est une autre donnée non négligeable : compte-tenu de la difficulté des gens à se loger aujourd'hui et de la taille de plus en plus restreinte des logements, on n'a pas toujours la possibilité d'avoir un bureau chez soi !

    Bedouin, je n'ai pas très bien compris ton idée : tu voudrais que la mairie mette à disposition des locaux collectifs pour que les habitants de la ville puissent faire du télétravail ? Mais dans ce cas, ce ne sont pas tes collègues que tu retrouves, si ? En tout cas, moi, je n'ai aucun collègue de travail qui habite la même ville que moi...

  15. Publicité
  16. #43
    SK69202

    Re : Télétravail

    Bonjour,

    J'aurai une question:

    Comment le risque sur la vulnérabilité du réseau et/ou de l'ordinateur de travail est pris en compte par les entreprises ?

    Je ne parle pas de la panne banale, mais plutôt du vol, d'une utilisation non totalement professionnelle de l'ordinateur.
    Le ".fr" peut disparaitre comme le ".ik" a disparu en 2003.
    Les clés de chiffrement "civile" sont certainement vulnérable au outils dévelloppés par les militaires pour casser les clés de ceux d'en face.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  17. #44
    bedouin

    Re : Télétravail

    Pour la sécurité on sait faire aujourd'ui.

    Pour les locaux, avoir les entreprises qui participent financièrement aux cout des locaux me semble plus juste. Même si vous n'avez pas de collegues dans votre village, vous allez tout de meme cotoyer d'autre personnes, certaines interressantes et d'autres moins, c'est toujours mieux que de rester seul chez soit.
    J'ai des collegues habitant à quelques lieux de chez moi. Sinon il y aussi moyen de se retrouver dans un bureau proche pour plusieurs collegues en meme temps.
    Bref, ca resoudra jamais 100% des problemes mais ca me semble une solution interessante. lLe but etant de minimiser les temps/cout/eco-bilan des deplacement juste pour aller fournir un certain travail dans un certain lieu.
    La Caravane passe...

  18. #45
    Cécile

    Re : Télétravail

    Si le télétravail n'est là qu'une partie du temps, le réseau de collègues reste, de même que le sentiment d'appartenance à l'entreprise.
    Entre le télétravail "intégral" et le boulot uniquement dans les locaux de l'entreprise, il existe toute une palette de possibilités.
    Ca réduit moins la nécessité d'avoir des locaux, mais ça réduit quand même pas mal les transports.
    Ce qu'on perd d'un côté (difficulté de séparer vie familiale et pro) se regagne largement de l'autre, quand on subit 2h de transport par jour !

  19. #46
    marc_berger

    Re : Télétravail

    bonjour

    Je fais du télétravail pendulaire depuis 1998. Pendulaire car je retourne au siège de ma société 1 voire 2 jours par semaine quand cela est nécessaire.

    Le problème n'est pas tellement logiciel je pense (maintenant tout dépend de son activité etc...) mais surtout humain.

    Il y a évidement des avantages et des inconvénients mais il est certain qu'il faut avoir un certain degré d'autonomie et ne pas être trop carriériste au risque de mal vivre ce mode travail particulier.

    Bonne journée

  20. #47
    cecatris

    Re : Télétravail

    l'eternel probleme pour les entreprises étants les couts
    salariaux pourquoi prendre ubn télétravailleur français
    quand pour le meme prix on en a 4 ou 5 dans un pays
    type maroc (pour la francophonie).
    a moins que l'etat fasse une legislation draconienne
    cela étant de plus en plus difficile avec la mondialisation.

  21. #48
    halman

    Re : Télétravail

    Hier j'ai vu un reportage sur le sujet des services en lignes et autres hotline à l'étranger.

    Un des patron d'une de ces boites concernant les mutuelles et la sécurité sociale française expliquait qu'il était quand même obligé de recruter du personnel français sur place parce que le personnel local à l'étranger n'avait pas la culture et les connaissances necessaires pour répondre à un correspondant au sujet de notre système de santé français.

    Donc payés comme un salarié français.

    Les usagers français d'internet en ont de plus en plus ras le bol de la qualité quasi nulle des interlocuteurs de hotline à l'étranger, leurs accents les rendant difficilement comprehénsibles, et étant incapables de répondre à une question qui ne figure pas sur leurs listings de questionnaires préformatés.

    De plus en plus les clients d'internets reviennent à des fournisseurs d'accès dont les hotlines sont bien plus compétentes et sérieuses.

    Tant pis pour le cout.

  22. Publicité
  23. #49
    wizz

    Re : Télétravail

    Pour en ce qui concerne la hotlime des FAI, que ce soit à l'étranger ou en France, ça ne change rien à la "qualité du service". Tous les deux suivent la liste de questionnaires à la lettre. Il est très peu probable que le personnel français ait reçu une formation poussé sur la pratique de fonctionnement, de résolution des pannes, etc...

    Pour ces centres d'appel à l'étranger, il faut envisager 2 cas:
    -celui d'un centre appel en France, appartenant à l'entreprise XXX, et délocalisé à l'étranger mais toujours appartenant à l'entreprise XXX
    -celui d'un centre d'appel en France qui a été purement fermé et dont le service est alors soutraité par une société tierce se trouvant à l'étranger.

    Dans le 1er cas, l'encadrement sup est français appartenant à la société XXX, alors que le personnel de base est local.
    Dans le 2e cas, il n'est pas du tout sur qu'il y ait un seul français dans cette société....


    cecatris
    Il y a des services délocalisables comme les centres d'appel de hotline des divers sociétés, comme le service de paie, etc... Question de fonctionnement, ça ne change rien pour une multi nationale, qui possède plusieurs usines disséminées en France, que l'unique service de paie soit centralisé à Paris au siège social ou situé au Maroc ou en Roumanie...
    Dans ce cas, la notion du télé travail délocalisé peut s'appliquer.

    Mais prennons le cas d'un cabinet d'architecte qui emploie des dizaines d'architectes.
    Pour dessiner un plan, l'architecte peut très bien le faire dans son bureau ou chez lui. Mais de temps en temps, il doit rencontrer les autres architectes qui sont sur le même projet que lui pour coordonner l'avancement du projet, pour que le travail de chacun des architectes puissent être en harmonie ensemble, et effectuer des corrections si nécéssaire. Et de temps en temps aussi, il faut aller rencontrer le client pour lui présenter le projet, recueillir ses sentiments et que chacun puisse effectuer des modifications si nécéssaire...
    Dans ce cas, le télé travail, oui. Mais pas à 100%, et encore moins délocalisé....

  24. #50
    r17777

    Re : Télétravail

    Tout comme wizzz....même si je ne suis pas pour la dé-localisation, je suis pas contre le partage des richesses , et je pense aussi que dans ces affaires de télé-services, qu'il y ai accent de langage ou pas, l'incompétence m'as tjrs parue la même qu'on soit en France ( rien est sûr, car ça peut être à l'étranger sans accent ) , ou à l'étranger ( pareil, rien est sûr car on peut être avec un(e) sympathique créole de métropole ) ....

    préformater des employés sous qualifiés pour qu'ils répondent à peu près correctement à 80% des questions, qui sont récurrentes , sans avoir à les payer le prix d'un vrai technicien n'est pas, a mon humble opinion, une invention des pays émergeants ....

    En tout cas, je ne sais pas ce que vient faire les hotline sur une fil traitant du télétravail...

    Les hotlineurs sont bien dans des bureaux collectifs non? donc, ils ont besoins de se déplacer de chez eux à leur travail, n'est ce pas?

    Faut pas confondre télétravail et télé-service ...

    PS à Cecatrice: attention donc à ne pas dériver ni du sujet initial, ni à glisser vers des propos xénophobes... (même si ce n'est pas le fond de votre pensé)
    Dernière modification par r17777 ; 10/04/2007 à 09h04.

  25. #51
    halman

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Pour en ce qui concerne la hotlime des FAI, que ce soit à l'étranger ou en France, ça ne change rien à la "qualité du service". Tous les deux suivent la liste de questionnaires à la lettre. Il est très peu probable que le personnel français ait reçu une formation poussé sur la pratique de fonctionnement, de résolution des pannes, etc...
    Il ne parlait pas de compétence, mais de questions liées à la culture, les agents locaux de la hotline étant incapables de répondre de manière adéquate aux questions administratives sur les mutuelles et la sécurité sociale française.

  26. #52
    halman

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message

    En tout cas, je ne sais pas ce que vient faire les hotline sur une fil traitant du télétravail...

    Les hotlineurs sont bien dans des bureaux collectifs non? donc, ils ont besoins de se déplacer de chez eux à leur travail, n'est ce pas?

    Faut pas confondre télétravail et télé-service ...
    Avouez quand même qu'entre télétravail et hotline il y a la même notion de service/travail par média technologique interposé, à distance.

    Pour moi cela se rejoint très bien, vu que les deux sont rémunérés pour le travail fait à distance, via téléphone ou net.

  27. #53
    Linn

    Re : Télétravail

    Bonjour
    Personnellement je pense quand même que les problèmes de hotline sont hors-sujet sur ce fil qui traite des professions pouvant être concernée par le télétravail de manière à réduire la pollution due aux transports maison-travail, et les coûts des bureaux pour les entreprises.
    Les hotlines et les délocalisations ne rentrent pas dans ce débat: il ne s'agit pas de télétravail: les employés ne travaillent pas de chez eux mais depuis un centre d'appel qu'il soit situé en France ou a l'étranger.
    Le télétravail consiste à effectuer tout ou partie de son activité professionnelle chez soi sans avoir à se déplacer dans son entreprise.

  28. #54
    r17777

    Re : Télétravail

    oui Halman ... il y'a un lien au niveau des télécom...
    et de ce fait au niveau des réductions du nombre de déplacements des particuliers vers leur administrations ( je suis aussi assez d'accord sur le traitement des question de sécu sociale, assurance .. et autres , qui nécessitent une culture sociale commune ) , ou vers leur services ( FAI..etc, ou là un driver c'est un driver et un port usb est un port usb..etc ... ou qu'on soit sur cette terre )

    mais comme l'a dit aussi Linn après moi .... ceci est du ressort des télé-administrations, et non de ce fil sur le télétravail ....

    de plus le sujet télé-administration semble apparemment très sujet à polémique ( y compris peut être, non légal), eet confusion des genres ....

  29. Publicité
  30. #55
    wizz

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par halman Voir le message
    Il ne parlait pas de compétence, mais de questions liées à la culture, les agents locaux de la hotline étant incapables de répondre de manière adéquate aux questions administratives sur les mutuelles et la sécurité sociale française.
    La première partie de mon message #48 correspond à la réponse de ton message #47.
    Tu disais que les interlocuteurs des hotlines à l'étranger sont incapables de répondre à une question qui ne figure pas sur un questionnaire préformatté.
    Sur cela, je disais que les interlocuteurs français ne font pas mieux.
    Et que service hotline à l'étranger ne veut pas dire non plus du personnel français expatrié...

    La 2e partie de mon message #48 est la réponse à cecatris #47, pour lui dire que télé-travail ne signifie pas forcement délocalisable. Certains type de télétravail sont délocalisables. D'autres pas du tout...

  31. #56
    BioTop

    Re : Télétravail

    Citation Envoyé par halman Voir le message
    Un des patron d'une de ces boites concernant les mutuelles et la sécurité sociale française expliquait qu'il était quand même obligé de recruter du personnel français sur place parce que le personnel local à l'étranger n'avait pas la culture et les connaissances necessaires pour répondre à un correspondant au sujet de notre système de santé français.
    En plus, mon bon ami, cela pourrait leurs donner des idées!!!

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2