Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 53

La géothermie : une énergie NON renouvelable, à préserver !




  1. #1
    DINOULIX

    La géothermie : une énergie NON renouvelable, à préserver !

    --- Intro ---
    Je précise d'abord de quoi il s'agit ...
    Par "géothermie" on désigne souvent l'usage de la chaleur emmagasinée dans les couches superficielles du sol.
    Ce n'est pas de cela qu'il s'agit ici, mais du potentiel d'énergie géothermique qui est enfoui plus en profondeur.
    --- Dans le vif du sujet ---
    Personne ne semble s'en alarmer, et ceci me semble la preuve définitive qu'on se trouve dans une civilisation d'êtres installés dans le moment présent ...
    Puiser l'énergie que la Terrre a conservé depuis quelques milliards d'années, c'est l'acte le plus effronté, et ce à l 'échelle géologique, qui puisse être fait aux générations à venir. En effet:
    - Cette énergie est strictement non renouvelable.
    - Elle diminue forcément, ce qui tôt ou tard fera de la Terre une planète morte.
    - Elle permet, ensemble avec la rapide rotation sur elle-même de la Terre, la formation d'une magnétosphère.
    - Cette magnétosphère nous protège du vent solaire !
    Ces points sont développés sur Pensifs.com:
    http://www.pensifs.com/sciences/geologie/geothermie.php

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    GillesH38a

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Bonsoir

    je pense que tu fais erreur : si c'est effectivement une énergie en quantité finie, elle s'écoule spontanément dans l'espace quoique nous fassions par conductivité thermique, et la quantité que nous utilisons ne change strictement rien à cet écoulement, puisque on relibère finalement la chaleur qu'on a détourné. Ce n'est donc pas plus grave que de faire un petit canal sur le coté d'un fleuve pour faire tourner un moulin en remettant ensuite l'eau dans le fleuve, ou bien se rapprocher d'un feu pour se réchauffer.... ou même utiliser l'énergie solaire qui est également en quantité finie !

    A part ça, elle est alimentée par des mécanismes (radioactivité naturelle et sédimentation du noyau ) se faisant sur des milliards d'années, ce qui explique qu'elle existe encore, et par là même elle continuera encore pendant toute la durée de vie du Soleil (5 milliards d'années). Pour toute application humaine pratique elle est donc bien ninépuisable.

  4. #3
    Burt67

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Bonsoir

    je pense que tu fais erreur : si c'est effectivement une énergie en quantité finie, elle s'écoule spontanément dans l'espace quoique nous fassions par conductivité thermique, et la quantité que nous utilisons ne change strictement rien à cet écoulement, puisque on relibère finalement la chaleur qu'on a détourné. Ce n'est donc pas plus grave que de faire un petit canal sur le coté d'un fleuve pour faire tourner un moulin en remettant ensuite l'eau dans le fleuve, ou bien se rapprocher d'un feu pour se réchauffer.... ou même utiliser l'énergie solaire qui est également en quantité finie !

    A part ça, elle est alimentée par des mécanismes (radioactivité naturelle et sédimentation du noyau ) se faisant sur des milliards d'années, ce qui explique qu'elle existe encore, et par là même elle continuera encore pendant toute la durée de vie du Soleil (5 milliards d'années). Pour toute application humaine pratique elle est donc bien ninépuisable.
    Pas mieux !


  5. #4
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ... la quantité que nous utilisons ne change strictement rien à cet écoulement...
    FAUX
    C'est d'ailleurs ce qui gêne le plus les pompeurs d'énergie géothermique: après au maximum quelques dizaines d'années, les terrains sur lesquels ils pompent sont FROIDS; ils ne libèrent plus assez d'énergie.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    , puisque on relibère finalement la chaleur qu'on a détourné.
    Mais que nous dis-tu là ?
    Cette énergie provient du centre de la planète; et toi, tu penses qu'on y réinjecte de l'énergie ?? S'il te plait, renseigne-toi.
    Il est possible que tu fasses une confusion avec les techniques du genre "puit canadien" et "puit méditerranéen", dont les défenseurs détournent souvent le terme géothermie alors qu'en réalité ils ne font que valoriser l'inertie thermique de la surface terrestre.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Ce n'est donc pas plus grave que (...) ou même utiliser l'énergie solaire qui est également en quantité finie !
    L'énergie solaire, en quantité finie ?
    -> Cfr dictionnaire, un mot un peu vieillot: argutie; dans un français plus moderne, l'expression "mauvaise foi" est plus pertinente;
    -> car, quoique ceci puisse heurter ton bon sens:
    1°) l'énergie solaire augmente au fil du temps (la Terre finira par être grillée: ne le sais-tu point ?);
    2°) le fait d'insérer dans la Terre des tuyauteries aussi profondes que possible n'a strictement rien à voir avec le placement de panneaux solaires: ceux-ci ne font que capter une énergie 100% spontanée et abondante, tandis que les tuyaux en question vont rechercher, là où elle s'est préservée, une énergie rare;
    3°) ... mais aussi, une énergie précieuse: car elle fonde la magnétosphère, qui nous protège du vent solaire.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    A part ça, elle est alimentée par des mécanismes (radioactivité naturelle et sédimentation du noyau ) se faisant sur des milliards d'années,
    1°) "se faisant sur des milliards d'années": sous-entendu: se faisant sur une telle échelle que nous, êtres dénués de toute responsabilité, n'allons tout de même pas nous en soucier, n'est-ce pas ?
    2°) La radioactivité était très forte au début de la formation du système solaire. Nous n'en voyons que les vestiges.
    3°) "Sédimentation" du noyau: de quoi parle-t-ton ? Eh bien on parle là de ce qui, exactement (et c'est là que je mesure l'extraordinaire mauvaise foi de ta réponse) tuera la magnétosphère: le noyau liquide terrestre sera de plus en plus réduit, ce qui affaiblira la magnétosphère jusqu'à sa disparition.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Pour toute application humaine pratique elle est donc bien ninépuisable.
    La Terre, inépuisable ???
    Des gens pensent encore cela ? Chapeau !

  6. #5
    Yoghourt

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Pas la peine de s'énerver les gars. Le sujet a déjà été débattu, mais je ne me souviens plus du fil. Des chiffres et des faits avaient été présentés et débattus. Farfouillez un peu dans le forum...
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Pas la peine de s'énerver les gars.
    Jusqu'à présent, personne ne s'est réellement énervé sur ce fil de discussion.
    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Le sujet a déjà été débattu,
    Dans tous les cas, c'est un sujet extrêmement:
    - important et significatif, selon moi;
    - négligé !
    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Des chiffres et des faits avaient été présentés ...
    Les chiffres, il arrive qu'on s'en fiche un peu !!
    Il s'agit ici de questions de principe.
    Certains font de cette source d'énergie un gagne-pain et voudraient, en plus, se donner bonne conscience, comme quoi ils sont dans le "renouvelable", dans les énergies douces, etc. Il faut les démasquer.
    C'est cela aussi, la science. Repousser l'ignorance.

  9. #7
    Yoghourt

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Quand on ne parle qu'avec des principes, on obtient facilement des aberrations. Sur le principe, le soleil est une énergie non renouvelable (bien que de grande disponibilité), car il s'éteindra un jour. En pratique, il faut compter en milliards d'années, donc on s'en fiche pas mal, et il est licite d'en parler comme d'une énergie renouvelable.
    Sur le principe, il n'existe d'ailleurs aucune énergie renouvelable, par conséquence du 2ème principe de la thermodynamique. Or ça ne me gène pas de parler, par exemple, du bois-énergie comme ressource renouvelable (sous certaines hypothèses, évidemment).
    Quantifier permet d'ordonner la foultitude des mécanismes selon la prépondérance de leurs effets. Cela sert aussi à réfuter la pertinence de certains principes. Sinon, on verse très vite dans la science-fiction (genre les ongles qui poussent participent au réchauffement climatique).
    Tu énonces une idée qui est (peut-être) du domaine du possible. Prouve nous qu'elle tient la route donc qu'elle est du domaine du probable, à une échelle humaine utile, et significative (par comparaison aux autres mécanismes prépondérants). Disons 1000 ou 10 000 ans.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  10. Publicité
  11. #8
    Burt67

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    DINOULIX, tout en restant courtois, je te suggère de poster la question de la géothermie en géologie, car je pense que tu n'as pas bien compris la nature et l'origine de l'énergie terrestre. Je suis persuadé qu'un géologue averti t'expliquera cela de façon simple et juste.

  12. #9
    GillesH38a

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par DINOULIX Voir le message
    FAUX
    C'est d'ailleurs ce qui gêne le plus les pompeurs d'énergie géothermique: après au maximum quelques dizaines d'années, les terrains sur lesquels ils pompent sont FROIDS; ils ne libèrent plus assez d'énergie.
    C'est un problème de vitesse de diffusion : la chaleur ne diffuse pas assez vite dans la région ou est le tuyau et ca se refroidit. C'est un probleme pour la centrale géothermique mais absolument pas pour le noyau qui ressent ce qui se passe à la surface à peu près comme un éléphant sentirait un combat de puces sur son dos .


    Mais que nous dis-tu là ?
    Cette énergie provient du centre de la planète; et toi, tu penses qu'on y réinjecte de l'énergie ?? S'il te plait, renseigne-toi.
    Bien sur que non! mais cette chaleur a diffusé 6399 km vers la surface et nous l'avons interceptée de justesse dans le dernier km, pour la faire passer par une turbine, qui produit de l'électricité, qui sera dissipée à la surface terrestre qu'elle etait de toute façon destinée à atteindre. Quelle différence cela fait?

    L'énergie solaire, en quantité finie ?
    -> Cfr dictionnaire, un mot un peu vieillot: argutie; dans un français plus moderne, l'expression "mauvaise foi" est plus pertinente;
    -> car, quoique ceci puisse heurter ton bon sens:
    1°) l'énergie solaire augmente au fil du temps (la Terre finira par être grillée: ne le sais-tu point ?);
    Je crains que tu ne confondes toi puissance et énergie.

    Le Soleil emettra une quantité finie d'énergie , egale environ à sa puissance actuelle multipliée par 10 milliards d'années+ce qu'il va emettre comme géante rouge. C'est une quantité finie d'énergie qui s'ecoule naturellement dans l'espace, et nous en interceptons une minuscule fraction pour vivre. pour la géothermie, on fait pareil, le probleme dont tu parles est juste un probleme de diffusion locale :c'est comme le canal du fleuve, si tu tires trop dessus , ca peut assécher le canal , mais pas le fleuve en amont !

    La Terre, inépuisable ???
    Des gens pensent encore cela ? Chapeau !
    Tu ne comprends pas les ordres de grandeurs : la géothermie s'épuise naturellement sur des échelles de plusieurs milliards d'années, et la très faible quantité qu'on intercepte ne change strictement rien aux ordres de grandeurs. Encore une fois, "lépuisement" dont tu parles n'est qu'un phénomène très local a quelques dizaines ou centaines de mètres autour des tuyaux, c'est tout.

  13. #10
    f6bes

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Bsr Dinolux,
    Avant de jeter la pierre sur qq'un fait qq vérifications (profil pulic) sur ses capacités à répondre !! Ca peux aider !
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  14. #11
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    DINOULIX, tout en restant courtois, je te suggère de poster la question de la géothermie en géologie, car je pense que tu n'as pas bien compris la nature et l'origine de l'énergie terrestre. Je suis persuadé qu'un géologue averti t'expliquera cela de façon simple et juste.
    De façon "simple" ? Attends, j'ai besoin selon toi d'explications "simples, c'est bien ça ???
    Non meci.
    Au fait: André Brahic, par exemple, c'est quelqu'un qui n'est pas "averti" ? Es-tu au courant de sa tendance à écrire des ouvrages de très grande qualité, avec d'autres personnes qui, à mon avis, s'y connaissent ?

  15. #12
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Quand on ne parle qu'avec des principes, on obtient facilement des aberrations. Sur le principe, le soleil est une énergie non renouvelable (bien que de grande disponibilité), car il s'éteindra un jour. En pratique, il faut compter en milliards d'années, donc on s'en fiche pas mal, et il est licite d'en parler comme d'une énergie renouvelable.
    Ton raisonnement est paradoxalement probant: OUI, il est aberrant de se fonder sur des principes, c'est-à-dire, d'articuler ses connaissances autour de ce qu'on veut démontrer; par exemple ? le fait que le coeur de la planète soit tout aussi inépuisable que le Soleil;
    MAIS non, ce n'est pas à cause de son inscription dans une échelle géologique que le Soleil est une énergie renouvelable, mais du fait qu'il soit hors de question de l'épuiser, ce qui est d'autant plus certain que la puissance de son rayonnement ne fera qu'augmenter.
    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Sur le principe, il n'existe d'ailleurs aucune énergie renouvelable, par conséquence du 2ème principe de la thermodynamique.
    Renouvelable ou non = épuisable ou non.
    Le terme de "renouvelable" est mal choisi, mais c'est d'après moi un autre débat.
    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Or ça ne me gène pas de parler, par exemple, du bois-énergie comme ressource renouvelable (sous certaines hypothèses, évidemment).
    Moi non plus, en raison du motif précédemment évoqué et du fait, par ailleurs, que l'énergie-bois est un dérivé biochimique de l'énergie solaire.
    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Quantifier permet d'ordonner la foultitude des mécanismes selon la prépondérance de leurs effets.
    J'aime les chiffres mais j'exècre leur dictature, car elle en voile d'autres.
    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Tu énonces une idée qui est (peut-être) du domaine du possible. Prouve nous qu'elle tient la route donc qu'elle est du domaine du probable, à une échelle humaine utile, et significative (par comparaison aux autres mécanismes prépondérants). Disons 1000 ou 10 000 ans.
    Non: l'échelle humaine en question, c'est un principe.
    C'est le tien.
    Le mien, c'est d'aller plus loin que cela. Parce que je pense qu'on n'est pas supposé estimer qu'au delà de "1000 ou 10000 ans", nos lointains descendants peuvent bien aller se faire f...

  16. #13
    GillesH38a

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Dinoulix , je répète : le refroidissement des roches autour des tuyaux d'une centrale géothermique peut être un problème réel, que tu as raison de souligner. mais ça n'a rien à voir avec la chaleur du noyau, qui s'écoule de toutes façons naturellement et qui n'est aucunement perturbé par la centrale. Le problème est que le flux de chaleur est contrôlé localement par la vitesse à laquelle il diffuse, mais c'est quand même renouvelable.

    Si on en tire trop, ça vide temporairement le réservoir de chaleur, mais il finira par se recharger (se réchauffer) si on arrête la centrale,(contrairement aux énergies fossiles). C'est donc bien renouvelable à l'échelle humaine, mais avec un flux limité.

  17. #14
    Burt67

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par DINOULIX Voir le message
    Au fait: André Brahic, par exemple, c'est quelqu'un qui n'est pas "averti" ? Es-tu au courant de sa tendance à écrire des ouvrages de très grande qualité, avec d'autres personnes qui, à mon avis, s'y connaissent ?
    Ok je comprends mieux maintenant. Tu sais, si connu soit-il, André Brahic est un astrophysicien, pas un géologue. Tu devrais relire ses articles parce que visiblement tu en as fait une interprétation erronée. Quand Brahic parle de la terre, il le fait dans une optique de quelque milliards d'années. Je persiste et signe, ta question n'est pas posée dans la bonne catégorie. Demandes donc l'avais des géologues du forum !

  18. #15
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ... le refroidissement des roches autour des tuyaux d'une centrale géothermique peut être un problème réel, que tu as raison de souligner.
    Non, ce n'est pas un problème. En tout cas pas pour moi.
    J'aime que les centrales géothermiques rencontrent des problèmes.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ... mais ça n'a rien à voir avec la chaleur du noyau, qui s'écoule de toutes façons naturellement et qui n'est aucunement perturbé par la centrale.
    Je n'aime pas jouer sur des termes tels que "évident" et sur des expressions telles que "ça va de soi", mais dans ce cas ci j'ai du mal à les éviter, pour insister sur le fait que si l'énergie géothermique nous est parvenue jusqu'à l'époque actuelle, c'est certainement parce que la croûte terrestre l'a empêchée de diffuser.
    Nierais-tu cela ?
    Mars ... Planète morte. Pourquoi ? Rapport surface/volume inférieur à celui de la Terre.
    La Lune aussi, pour les mêmes raisons, n'a plus d'activité géologique.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Le problème est que le flux de chaleur est contrôlé localement par la vitesse à laquelle il diffuse, mais c'est quand même renouvelable.
    NON. La solidification progressive du noyau, qui est la source de mes inquiétudes (car la magnétosphère a besoin de l'existence d'un noyau liquide) est un processus à sens unique.
    RIEN n'est aussi peu renouvelable.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ... le réservoir de chaleur, ...finira par se recharger (se réchauffer) si on arrête la centrale
    "Se recharger": de quoi s'agit-il ?? Réponse:
    - Un gradient thermique supérieur à celui habituel a été créé par la présence de la centrale géothermique.
    - Pour le combler, les couches inférieures ont réchauffé celles qui avaient été refroidies.
    Autrement dit, le globe terrestre ->a<- été refroidi.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    C'est donc bien renouvelable à l'échelle humaine, mais avec un flux limité.
    1°) Limité par quoi ?
    - La conductivité thermique de la croûte terrestre.
    - La proximité des couches chaudes.
    - Le pognon ! Là où cette énergie se présente à la surface (Islande par exemple), c'est super-rentable: on pompe donc un max'. Ailleurs, on choisit les endroits les plus prometteurs, où le gradient naturel est le plus fort.
    2°) Le prix de l'énergie augmentant, on sera de moins en moins regardant quant à la rentabilité de cette énergie.
    3°) "L'échelle humaine": ce concept est chargé d'idées préconçues. Il est dans le domaine du "raisonnable", du "consensus" et du "bon sens".
    Aux yeux de la science, il n'est donc que folie.
    Et c'est bel et bien une folie, d'agresser notre planète et de lui sous-tirer l'énergie dont elle a besoin pour créer la magnétosphère, qui protège l'ensemble de la biosphère.
    Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

  19. #16
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    Tu devrais relire ses articles parce que visiblement tu en as fait une interprétation erronée.
    Péremptoire. Ton jugement est péremptoire.
    Il n'apporte rien.
    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    Quand Brahic parle de la terre, il le fait dans une optique de quelque milliards d'années.
    Cette échelle de temps me plait !
    Des gens vivent l'instant présent. Je n'en suis pas.
    Des gens se sent irresponsables. Je n'en suis pas non plus.
    Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

  20. #17
    GillesH38a

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par DINOULIX Voir le message
    Je n'aime pas jouer sur des termes tels que "évident" et sur des expressions telles que "ça va de soi", mais dans ce cas ci j'ai du mal à les éviter, pour insister sur le fait que si l'énergie géothermique nous est parvenue jusqu'à l'époque actuelle, c'est certainement parce que la croûte terrestre l'a empêchée de diffuser.
    Nierais-tu cela ?
    La croûte a très peu d'importance pour tout le transfert, comme tu dis c'est le rapport surface/volume qui compte qui est... l'inverse du rayon. C'est la taille de la Terre qui importe, et le noyau est totalement insensible à ce qui se passe sur les quelques km de la surface (rayon de la Terre = 6400 km je te rappelle). La taille de la Terre fait qu'elle se refroidit en plusieurs milliards d'années, et l'espèce humaine n'y changera strictement rien (contrairement à ce qui se passe dans la biosphère).

    imagine qu'on applique un petit glaçon sur le mur extérieur de ta maison, tu crois que tu vas geler de froid tout à coup? c'est à peu près les mêmes ordres de grandeurs d'une centrale géothermique par rapport au noyau.

    Ecris un peu des ordres de grandeurs de tout ça , tu y verras plus clair...

  21. #18
    Burt67

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par DINOULIX Voir le message
    Cette échelle de temps me plait !
    Des gens vivent l'instant présent. Je n'en suis pas.
    Des gens se sent irresponsables. Je n'en suis pas non plus.
    Si pour toi le développement durable se fait sur 1 milliard d'année, alors excuse moi, mais nous n'avons pas la même conception de l'écologie. Mais de là à me qualifier d'irresponsable
    Je me demande bien quelle alterative durable tu peux proposer à l'échelle du milliard d'année... car même le soleil (qui anime toute la dynamique terre-océan-atmosphère) n'a que une espérance de vie de 5 milliards d'années...

  22. #19
    SK69202

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Bonsoir,

    L'exploitation de l'énergie thermique des mers que ton site revendique, aura fait varier la températures des océans, au point de perturber la flore et la faune, avant que la géothermie tant abhorrée est un temps soit peu modifié la température du manteau terrestre, qui n'est pour rien dans la dynamo terrestre.

    A ton échelle de temps, la source solaire de réchauffage des océans n'est pas renouvelable et les déchets nuclèaire ne sont plus nuclèaire.........


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  23. #20
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    Si pour toi le développement durable se fait sur 1 milliard d'année, alors excuse moi, mais nous n'avons pas la même conception de l'écologie.
    Je suis pour la décroissance.
    Développement durable = bobards anti-écologiques
    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    Mais de là à me qualifier d'irresponsable
    C'est vrai, ce terme est un peu trop dur.
    Il ne te visait pas spécialement.
    Mes excuses, si tu l'as mal pris.
    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    Je me demande bien quelle alterative durable tu peux proposer à l'échelle du milliard d'année... car même le soleil (qui anime toute la dynamique terre-océan-atmosphère) n'a que une espérance de vie de 5 milliards d'années...
    Concernant la géothermie, je ne propose rien d'autre que de retarder l'inéluctable disparition de la magnétosphère naturelle, tant que l'humanité n'est pas en état de trouver d'autres moyens de détourner le vent solaire.
    Plus en général, eh bien je ne propose rien du tout, si ce n'est un changement de mentalité. C'est clair que je n'ai rien à proposer concernant l'évolution du soleil.
    Le cortège de malheurs inévitables est long: la Lune s'éloignera, rendant instable le degré d'obliquité de la Terre; les jours dureront des dizaines de nos jours actuels; la chaleur du Soleil deviendra intenable; etc.
    Que proposer ? De la lucidité, car c'est ce qui manque à l'heure actuelle.
    Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

  24. #21
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    L'exploitation de l'énergie thermique des mers que ton site revendique,
    "Revendique" ? Non: cette possibilité est évoquée, sans plus.
    La perturbation de la flore et la faune ? Difficile à cerner, en l'absence d'études faites à ce sujet. Ce qui me semble le plus dommage, c'est de réchauffer les couches profondes des océans.
    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    ... la température du manteau terrestre, qui n'est pour rien dans la dynamo terrestre.
    On n'est manifestement pas d'accord.
    La température du manteau et celle du noyau sont liées, que ceci te semble évident ou non.
    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    A ton échelle de temps, la source solaire de réchauffage des océans n'est pas renouvelable
    Au risque de me répéter, non sans quelque lassitude, je signale la haute renouvelabilité d'une source d'énergie qui aboutira, dans quelques milliards d'années, à carboniser notre planète.
    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    et les déchets nuclèaire ne sont plus nuclèaire.........
    Mon avis sur l'énergie nucléaire ... c'est ce que tu veux ?
    Tu ne me verras jamais la critiquer.
    Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

  25. #22
    Larixd

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par DINOULIX Voir le message
    Mon avis sur l'énergie nucléaire ...
    Tu ne me verras jamais la critiquer.
    Sans doute parce que tu penses que l'énergie du noyau terrestre est rapidement épuisable alors que les gisements d'uranium sont infinis et que tu t'imagines que si nous n'avons pas le droit de prendre le moindre risque de céder à nos enfants un magma refroidi, il est tout à fait acceptable de les laisser se démerder avec des millions de tonnes de déchets radioactifs.
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  26. #23
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    Sans doute parce que tu penses que l'énergie du noyau terrestre est rapidement épuisable alors que les gisements d'uranium sont infinis
    Ce "sans doute" m'étonne.
    As-tu le don de télépathie ?
    Tu te serais aperçu, dans ce cas, que je ne pense pas du tout que les gisements d'uranium sont infinis. Voici ci-dessous le paragraphe où, sur internet, j'ai mentionné le caractère non renouvelable de l'énergie nucléaire, en la mettant en relation avec l'énergie géothermique:
    http://www.pensifs.com/sciences/geol...hermie.php#Ia2
    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    et que tu t'imagines que si nous n'avons pas le droit de prendre le moindre risque de céder à nos enfants un magma refroidi, il est tout à fait acceptable de les laisser se démerder avec des millions de tonnes de déchets radioactifs.
    Le problème avec ces déchets, c'est moins de les léguer à nos descendants que de les voir s'éparpiller dans la nature. D'après moi, aussi scandaleux que ça puisse te paraître, on en revient au même enjeu: l'humanité est-elle apte ou non à se prendre en charge, sur de longues périodes ? Si elle l'est, alors oui, il est possible de se servir de l'énergie nucléaire, en parquant de façon sécurisée les déchets en des endroits isolés (sousterrains ?) qui seront connus de génération en génération.
    Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

  27. #24
    Yoghourt

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Pour revenir au fil initial, cf un article d'aujourd'hui dans l'actu futura-sciences.

    Le rapport de 400 pages fait 14Mo, donc un peu long à télécharger. Y'a plus qu'a éplucher
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  28. #25
    wizz

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    rebelote
    je fais une copie de moi même
    http://forums.futura-sciences.com/po...48.html#974048


    Le noyau de la terre est chaud.
    L'espace est froid.
    Donc la chaleur a tendance à vouloir quitter la terre pour aller dans l'espace. J'avais lu un article quelque part que ça mettra 8 milliards d'années. Donc dans 8 milliards d'années, la Terre sera aussi froid que l'espace.

    Si on veut être vraiment strict, si la croute terrestre est plus froide que la température actuelle, alors on augmente la différence de température entre le noyau et la croute, donc on va favoriser l'augmentation du flux d'échange des calories.

    On a pompé les calories de la croute terrestre pour nous réchauffer, donc on augmente la quantité de calories présente dans l'atmosphère terrestre, donc on augmente la température de l'atmosphère terrestre, donc on augmente la différence de température entre l'atmosphère terrestre et l'espace, donc on augmente le flux d'échange d'énergie, donc on augmente la fuite des calories vers l'espace.

    Conclusion, on accélère le refroidissement du noyau terrestre.

    C'est comme la maison.
    Supposons que le mur a une capacité d'isolation 15°C/m. Ça tombe bien, on a un mur de 1m d'épaisseur. Ça veur dire que si la température à l'intérieur de la maison est de 25°C, alors la température sur le mur à l'extérieur sera de 10°C à cause de la tendance à l'équilibre.
    Ça veut dire que si la température de l'air à l'extérieur est exactment 10°C, alors il n'y a pas d'échange de calories entre le mur extérieur et l'air extérieur.
    Mais si la température de l'air à l'extérieur est plus basse que 10°C, disons 5°C, alors on aura une fuite des calories. Soit on augmente la puissance de chauffage pour compenser cette fuite et donc pour maintenir la température à l'intérieur à 25°C. Soit on ne fait rien et la température à l'intérieur va se stabiliser naturellement à 20°C.

    Revenons à la géothermie telle qu'on voit dans la majorité des cas (peu profonde à 0.8m). On supposera que les calories proviennent uniquement depuis le noyau terrestre et non réchauffé par les rayons du soleil.
    ->Quelle est l'influence d'une température du sol à 0°C au lieu de 10°C ou 15°C sur le flux d'échange thermique entre le sol et le noyau?
    Et comme on constate qu'après quelques années d'utilisation intensive de la pompe à chaleur, le sol devient "gelé". Ça veut dire que les rayons du soleil n'arrive pas à réchauffer suffisamment le sol à la profondeur de 0.8m, ça veut dire que le sol est relativement isolant.
    ->Rebelote. Sachant que le sol est relativement isolant, est ce que le flux d'échange thermique entre le noyau et la partie du sol gelé à 0.8m de profondeur est vraiment accéléré de manière vraiment significatif? (Il y a quand même quelques centaines à quelques km de sol qui sert d'isolant entre ces 2 zones!!!)

    Donc à part quelques cas spécifiques comme les Islandais, la question serait "la température du sol à 0.8m de profondeur vient elle essentiellement du flux depuis le noyau ou depuis la surface réchauffé par les rayons du soleil et la température de l'atmosphère?"
    Si la Terre était parfaitement sphérique, le flux d'énergie provenant du noyau serait parfaitement uniforme partout.
    La Terre étant légèrement applatie. Donc plus on approchera des poles, plus on est "proche" du noyau terrestre, donc plus le sol doit être chaud.
    En Sibérie, le climat est quelque peu glacial. Et il y a une bonne couche de permafrost (sol gelé en permanance).

    Conclusion. à 0.8m de profondeur, les calories proviennent essentiellement depuis la surface!!!!

    Donc les millions de PAC qui seront installés par des particuliers ne risqueront pas de refroidir plus vite le noyau terrestre.


    Changeons de cas. Nous allons faire de la géothermie profonde à 1000 ou 5000m. A cette profondeur, les calories ne proviennent plus de la surface mais du noyau. Si on pompes les calories ici, on accélère le "refroidissement" du noyau.

    Le noyau liquide a un rayon environ 3000km et est à 4000°C.
    Le noyau solide est plus petit et est à 5000°C.
    On fera une assimilation de tout ça à une boule de fer liquide de 3000km de rayon à 4500°C

    Je n'ai pas toutes les valeurs caractéristiques du fer en mémoire (et pas trop envie de chercher maintenant non plus).
    Donc si quelqu'un pourrait il me calculer combien de joules faudrait il extraire pour faire baisser la température de ce noyau de fer liquide de 6000km de diamètre de 4500°C à 4000°C.?

    Et combien cela représente combien de tonnes de pétrole à titre de comparaison?

    Et si on extrait cette quantité de joules sur une petite période de 1 million d'années, quelle serait la puissance obtenu?

    Un grand merci!


    Mathématiquement, si on utilise massivement la géothermie, on condamnera la génération future. Mais parmis toutes les choses qu'on fait actuellement et qui porteront préjudice à la génération future, la géothermie est vraiment située sur la dernière ligne. Son effet devrait être aussi important que l'impact d'une mouche sur un supertanker.
    Bien sûr que le supertanker va ralentir. La somme des vecteurs quantité de mouvement le prouve....

  29. #26
    Ryuujin

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    "Mathématiquement" ? sans un seul chiffre ?

    Conclusion, on accélère le refroidissement du noyau terrestre.
    Certe, mais de combien ?

    ça représente une accélération de combien de pourcents ? est-elle conséquente à l'échelle d'une espèce ?

  30. #27
    Larixd

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par DINOULIX Voir le message
    en parquant de façon sécurisée les déchets en des endroits isolés (sousterrains ?)
    C'est ce qui s'appelle planquer la poussière sous le tapis. Mais c'est une bonne raison pour recourir à la géothermie de profondeur : On refroidit le manteau, ce qui a tendance à le solidifier, par voie de conséquence on freine la dérive des continents et on réduit donc le risque de secousses sismiques qui pourraient provoquer des failles dans les zones de stockage de déchets radioactifs. (CQFD)
    Dernière modification par Larixd ; 14/02/2007 à 04h56. Motif: ortho
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  31. #28
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Certe, mais de combien ?
    ça représente une accélération de combien de pourcents ? est-elle conséquente à l'échelle d'une espèce ?
    Peut-être en conviendras-tu:
    - aucun ordinateur ne s'appelle Nostradamus;
    - notre volonté d'extraire cette énergie est le principal paramètre. Et c'est à ce sujet que je souhaite lancer une réflexion.
    L'assassinat de notre planète, violent ou à feu doux, est un vrai enjeu.
    Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

  32. #29
    DINOULIX

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    C'est ce qui s'appelle planquer la poussière sous le tapis.
    1°) Planquer non: gérer !
    Une fois de plus, il s'agit d'influer sur les mentalités.
    Si elles restent les mêmes, oui, il ne s'agit que de planquer ces saletés. S'il arrive par contre à l'humanité d'évoluer, elle sera apte à les gérer correctement.
    (Sans parler de l'évolution technologique possible vers d'autres formes de centrales nucléaires)
    2°) Des régions terrestres sont totalement exemptes de toute activité géologique (les cratons ...).
    Et d'autres sont en subduction en direction du centre de la Terre où, d'après moi, ces substances radioactives ne devraient poser aucun problème.
    Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

  33. #30
    invite765732342432
    Invité

    Re : La géothermie: une énergie NON renouvelable, à préserver !

    Citation Envoyé par DINOULIX Voir le message
    Peut-être en conviendras-tu:
    - aucun ordinateur ne s'appelle Nostradamus;
    Donc, tu n'as aucune donnée... Tu présentes la géothermie comme un grave problème sans pouvoir réellement évaluer ce problème.
    Ca s'appelle du catastrophisme

    - notre volonté d'extraire cette énergie est le principal paramètre. Et c'est à ce sujet que je souhaite lancer une réflexion.
    L'assassinat de notre planète, violent ou à feu doux, est un vrai enjeu.
    Beaucoup d'intervenant considèrent qu'il ne s'agit ni d'un assassinat violent, ni à feu doux mais d'un assassinat à coup de caresses...
    Peut-être fera-t-on "perdre" 1 millions d'années sur le total de la durée de l'activité du noyau... Auquel cas, ca n'a aucune importance.
    Si maintenant tu obtiens une estimation réaliste à 1 ou 2milliards d'année, alors il faudra peut-être commencer à s'inquièter.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le pétrole, une énergie renouvelable
    Par Canberra dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 23
    Dernier message: 26/11/2008, 22h52
  2. Géothermie : une énergie renouvelable ?
    Par DINOULIX dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 34
    Dernier message: 16/02/2007, 09h54
  3. une énergie renouvelable
    Par cleluc dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 04/11/2006, 16h07
  4. Energie renouvelable
    Par caliban dans le forum Technologies
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/11/2006, 21h43