Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

une énergie renouvelable




  1. #1
    cleluc

    une énergie renouvelable

    comme une cheminee a un certain tirage, du au depression cree par le vent ,mais aussi par la difference
    de pression atmospherique, que se passerai t'il s'y on
    installé de gros tuyaux d'environ 2 metre de diametre
    jusqu'a 3000 metres d'altitude , est ce qu'un courrant d'air assez puissant pourrai entrainer une sorte d'eolienne
    qu'en pensez vous ?, ca fait quelques annees que cette idee me trotte dans la tete .

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moijdikssékool

    Re : une energie renouvelable

    ca existe à l'état de projet (espagne et australie http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=937). Il faut chauffer l'air à la base sinon il n'y a pas de courant d'air (ou très peu: sans la base, la tour permet à l'air qui est à l'intérieur de se refroidir moins vite et donc de créer un courant d'air)

  4. #3
    Coincoin

    Re : une energie renouvelable

    Salut,
    La différence de pression atmosphérique ne fera pas monter l'air, car elle compense exactement la gravité. Si ce n'était pas le cas, l'air monterait même sans mettre de tuyau autour.
    Encore une victoire de Canard !


  5. #4
    yves25

    Re : une energie renouvelable

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    ca existe à l'état de projet (espagne et australie http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=937). Il faut chauffer l'air à la base sinon il n'y a pas de courant d'air (ou très peu: sans la base, la tour permet à l'air qui est à l'intérieur de se refroidir moins vite et donc de créer un courant d'air)
    Cela a déjà été discuté. J'espérais que c'était compris: la tour ne sert qu'à canaliser l'air, pas à l'empêcher de se refroidir. Il se refroidit par détente adiabatique.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #5
    DonPanic

    Re : une energie renouvelable

    N'y aurait-il pas moyen de coupler ça avec une tour de réfrigération de centrale nucléaire ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moijdikssékool

    Re : une energie renouvelable

    Cela a déjà été discuté. J'espérais que c'était compris: la tour ne sert qu'à canaliser l'air, pas à l'empêcher de se refroidir. Il se refroidit par détente adiabatique
    comme le dit coincoin, la tour ne sert à rien, si ce n'est que via son caractère isolant
    S'il n'y avait pas ce caractère isolant, une tour de 10m de haut ferait le même appel d'air que s'il avait 1000m de haut. Je me souviens avoir dessiné cet exemple de tour: http://www.ifrance.com/modizzy/tour.gif. Dans cette tour, l'air aurait le temps de se refroidir et alors elle ne servirait strictement à rien, aucun courant d'air ne se créerait, quand bien même elle aurait 10km de hauteur et serait munie d'une base comme dans les projets à l'étude
    N'y aurait-il pas moyen de coupler ça avec une tour de réfrigération de centrale nucléaire ?
    sans doute, ce serait un bon moyen de récupérer l'énergie résiduel

  9. #7
    cleluc

    Re : une energie renouvelable

    merci a tous , ca me semble un peu plus compliqué queje ne le pensé ,(pas evident d'etre ecolo )

  10. Publicité
  11. #8
    alopex

    Re : une energie renouvelable

    Sans apport de chaleur ca me parait impossible: l'air n'a aucune raison d'entrer dans la cheminée, ni d'en sortir...Par contre si on chauffe la base et que la cheminée est assez isolante, l'air chaud dans la cheminée moins dense subit une poussée d'archimède et se met en mouvement. Par contre, on ne peut pas récupérer l'énergie de cet écoulement sinon on créé une perte de pression qui annule l'effet du tirage.
    Enfin il me semble...

  12. #9
    moijdikssékool

    Re : une energie renouvelable

    Par contre, on ne peut pas récupérer l'énergie de cet écoulement sinon on créé une perte de pression qui annule l'effet du tirage
    elle tirera moins
    Sans apport de chaleur ca me parait impossible: l'air n'a aucune raison d'entrer dans la cheminée, ni d'en sortir...
    à priori un tube n'a aucune raison de créer de l'énergie mais on peut penser que sa présence permet de puiser de l'énergie 'quelque part': j'aurai tendance à dire qu'en amorcant le système (ie en chauffant la base un instant), on amène ensuite un courant d'air permanent (mais léger) du fait que l'air à l'intérieur, venant du sol, se refroidit moins vite que celui à l'extérieur. Maintenant, je ne vois pas où serait 'pris' cette énergie d'ascencion donc à priori une tour seule ne voit pas de courant d'air en son sein (si l'air n'est pas chauffé à la base)
    pour l'histoire de détente adiabatique, c'est une histoire de chaud froid que la tour permet de casser : http://www.ifrance.com/modizzy/feu.gif. L'air chaud perd une bonne partie de son énergie à se détendre sur les côtés, à se mélanger avec l'air froid alentour. La tour permet d'isoler l'air chaud et de canaliser toute l'énergie du feu vers le haut. Alors caractère de détente adiabatique ou caractère isolant chaud-froid, c'est un peu pareil

  13. #10
    BertrandR

    Re : une energie renouvelable

    Bonjour,

    Il faut bien sur un apport de chaleur à la base de la tour pour que ça marche. Dans le projet australien il est prévu d'utiliser la surface de chauffage à la base comme serre pour l'horticulture, donc il faut ajouter de l'humidité pour que ça pousse.
    Je me demande si cette humidité ne permettrait pas d'améliorer le système et de créer un mini cumulo-nimbus.
    L'air qui va monter dans le conduit va se refroidir par détente adiabétique et, à une certaine hauteur, il va atteindre le point de rosée et la vapeur d'eau va se condenser, sauf qu'au lieu de former un nuage cette humidité va plutôt ruisseler sur les parois du conduit et redescendre. Il est même possible de faciliter cela en canalisant ce ruissellement.
    Par contre la condensation libère de la chaleur latente qui peut booster l'aspiration de cette cheminée. C'est ce qui se passe dans certains nuages en particulier les cumulo-nimbus qui peuvent se transformer en véritable bombe énergétique.
    Je sais que la tour solaire a une échelle plus petite que celle d'un cumulo-nimbus mais le fait que le mouvement convectif soit bien canalisé peut compenser la taille.

    Pour récupérer l'énergie il faut évidemment une turbine
    qui ressemble à une hélice d'éolienne placée horizontalement à la base de la tour. Il faut trouver le bon régime de fonctionnement de l'hélice pour ne pas trop freiner la convection.

    C'est une simple réflexion en roue libre, peut être que quelques calés en climatologie, comme yves25, pourraient apporter leur lumière.

  14. #11
    verdifre

    Re : une energie renouvelable

    bonjour,
    le phenomene exploité dans ces tours c'est juste la convection naturelle de l'air canalisée et provoquée à un endroit precis.
    La convection naturelle de l'air est limitée par le profil vertical de temperature de l'atmosphere. ce profil de temperature ne repond pas exactement à celui d'une decompression adiabatique. Entre le sol et la premiere couche d'invertion l'atmosphere se refroidit plus rapidement qu'une decompression adiabatique, puis entre la premiere et la seconde couche d'invertion (qui se situe en trés haute atmosphere) l'air se refroidit plus lentement qu'une decompression adiabatique.
    Les phenomenes de convection naturels ne se developpent bien qu'entre le sol et la premiere couche d'invertion. Ce phenomene peut se visualiser trés aisement quand il y a des cumulus, chaque cumulus est le sommet d'une cellule convective. On peut remarquer que sauf exeption tous les cumulus s'arretent à peu prés a la même altitude. ( c'est à peu de choses prés la premiere couche d'invertion). Les exceptions sont les suivantes.
    ___ un cumulus qui s'arrete beaucoup plus bas que les autres correspond à une cellule convective en train de mourrir.
    ___ un cumulus qui s'arrete beaucoup plus haut que les autres correspond à une cellule convective qui a beaucoup plus d'energie, quand on a un fort taux d'humiditée, l'energie libérée par la condensation (à la base du nuage ou a l'altitude du point de rosée) permet de monter "jusqu'en haut" de l'atmosphere. c'est alors un nuage d'orage ou un cumulonimbus.
    Tout cela pour dire dans ces projets de centrale thermique la tour ne sert qu'a la canalisation de l'air. L'air chaud et l'air froid se melangent mal a l'echelle atmospherique. Les performances d'une telle centrale dependront fortement du profil de temperature de la zone choisie et en particulier de l'altitude de la couche d'invertion.
    pour information les ascendances thermiques exploitées en vol à voile ont des vitesses verticales entre 1 et 8 metres par seconde. dans un cumulonimbus les vitesses verticales peuvent depasser les 40 metres par seconde.

    Cette energie de convection ets quand même utilisée depuis longtemps par beaucoup d'oiseaux et depuis un peu moins longtemps par tous les velivoles.
    fred
    Dernière modification par verdifre ; 17/08/2006 à 17h14.

  15. #12
    BertrandR

    Re : une energie renouvelable

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    pour information les ascendances thermiques exploitées en vol à voile ont des vitesses verticales entre 1 et 8 metres par seconde. dans un cumulonimbus les vitesses verticales peuvent depasser les 40 metres par seconde.

    Cette energie de convection ets quand même utilisée depuis longtemps par beaucoup d'oiseaux et depuis un peu moins longtemps par tous les velivoles.
    fred
    Je fais partie des vélivoles en question et c'est un peu pour cela que je pose cette question. La source de chaleur à la base est évidemment indispensable, mais suivant le profil de température et d'humidité à l'extérieur et à l'intérieur (la stabilité) ça doit plus ou moins marcher.

  16. #13
    ABN84

    Re : une energie renouvelable

    bonjour,
    meme si ca marche, il reste un probleme technologique de taille pour la realisation d'un tel system: le maitien de cette tour. vu que la longueur de la tour depasse 20 fois son diametre, celon vos dires, elle sera sollicitée au flombament, comme si la flexion ne suffisait pas. il faut bien etudier le systeme de fixation pour que la tour ne se casse pas sous l'effet du vent.
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  17. #14
    verdifre

    Re : une energie renouvelable

    bonjour,
    Le grand couvercle , a la base de la tour, permet d'eviter que l'air ne monte avant d'etre suffisement surchauffé, cela permet dans une certaine mesure de s'affranchir de l'influence de l'altitude de la premiere couche d'invertion. Cependant quand le profil de temperature de l'atmosphere est particulierement defavorable, cela doit marcher assez mal. (typiquement en conditions antycycloniques sous nos latitudes)
    fred

  18. #15
    mamaol69

    Re : une énergie renouvelable

    Ces informations sont très intéressantes.

    Je souhaiterais traiter ce sujet en TPE (1ere S) mais notre problématique "Peut-on construire ce genre de tour en France ?" ne semble pas appropriée ou trop simple à résoudre.

    Pourriez-vous me donner des pistes de réflexions, des questions que l'on pourrait se poser sur ce sujet afin de trouver une vraie problématique qui n'aboutirait pas à un exposé ?

    Merci par avance.

  19. #16
    Ryuujin

    Re : une énergie renouvelable

    mais alors, l'énergie récupérée, c'est en fait celle de la source de chaleur, non ?

  20. #17
    Démostène

    Re : une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    mais alors, l'énergie récupérée, c'est en fait celle de la source de chaleur, non ?
    Salut,
    Oui, c'est une partie de la chaleur du soleil !
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  21. #18
    Ryuujin

    Re : une énergie renouvelable

    d'accord, et en admettant que ça fonctionne de façon optimale, c'est rentable par rapport à d'autres façons de valoriser l'énergie solaire ? Parceque mine de rien, la structure nécessaire n'est ni particulièrement discrète, ni particulièrement bon marché.

  22. #19
    yves25

    Re : une énergie renouvelable

    Bah, on saura ça d'ici qq années puisque le test est en route en Australie.
    En tout cas, je vois mal ça utilisé en Bretagne par exemple. dans les déserts, pourquoi pas puisque le photovoltaïque est pas rentable paraît il.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  23. #20
    Narduccio

    Re : une énergie renouvelable

    Apparemment certains projettent de faire des variantes sans la tour. La surface de collecte serait au pied d'une montagne, la tour serait une espèce de tunnel courant à flan de montagne jusqu'au sommet.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Discussions similaires

  1. Le pétrole, une énergie renouvelable
    Par Canberra dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 23
    Dernier message: 26/11/2008, 23h52
  2. La géothermie : une énergie NON renouvelable, à préserver !
    Par DINOULIX dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 52
    Dernier message: 16/02/2007, 19h23
  3. Géothermie : une énergie renouvelable ?
    Par DINOULIX dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 34
    Dernier message: 16/02/2007, 10h54
  4. Energie renouvelable
    Par caliban dans le forum Technologies
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/11/2006, 22h43
  5. energie renouvelable
    Par sterminatore dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/05/2006, 17h10