Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Le pétrole, une énergie renouvelable



  1. #1
    Canberra

    Le pétrole, une énergie renouvelable


    ------

    Bonjour à toutes et à tous,

    Dans à un article qui circule en ce moment sur le net, nous pouvons apprendre que le pétrole serait une denrée renouvelable. Ce message se réfère à un article paru dans "Courrier international".

    Après recherche on s'aperçoit que l'article date de 1999 :
    GÉOLOGIE • Et si le pétrole était inépuisable ?
    Pétrole rime rarement avec ressources renouvelables. Mais un gisement du golfe du Mexique qui aurait dû donner des signes d'épuisement depuis des années se révèle intarissable.
    6 mai 1999 | Hebdo - n° 444 | source : The Wall Street Journal
    Malcom Browne avance que
    "les puits de pétrole se remplissent à nouveau naturellement." New York Times du 26 septembre 1995.
    Repris dans le magazine Morphéus N°12, Nov-Déc 2005.

    Donc, cet article mentionne des faits qui se seraient passé un peu partout dans le monde et qui se concrétiseraient par une augmentation inattendue de ressources pétrolières. Citation de Jean Whelan, géochimiste à la Woodshole Oceanographic institution. D'où la théorie : le pétrole est une énergie renouvelable générée par la Terre.

    Le pétrole serait donc
    une sorte de lubrifant naturel, servant au jeu subtil des plaques terrrestres préservant des blocages brutaux et des secousses violentes
    drôlement bien fichu le système... On croirait que l'inerte pense pour le vivant.

    Bien que très surpris par une telle théorie, je ne veux pas être obtus et je me tourne donc vers les spécialistes pour savoir si cette hypothèse est toujours d'actualité.

    Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,
    mes prunelles brillent d'impatience de lire vos explications.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Squ@ll

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Hum je dois bien avouer que çà me laisse plus que ceptique... j'irai meme jusqu'à dire totalement aberrant !
    Désolé mais je ne crois pas celà possible et celà ressemble à des arguments des partisants du "tout pétrole" à l'heure où il faut bien s'orienter vers des solution alternatives moins polluantes et renouvelables elles, au risque sinon de laisser la Terre dans un bien sale état pour nos enfants...

  4. #3
    SNARK79

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Dans la mesure où le pétrole est le résultat de la
    dégradation de matieres organiques et végétales
    il n'y a pas de raison pour qu'il ne continue pas
    à s'en former naturellement .

    Aprés tout celui qu'on exploite actuellement
    s'est bien formé naturellement .

    Il serait quand méme fort étonnant qu'il apparaisse à la vitesse où on le consomme et l'interet des énergies
    renouvelables est qu'elles rejettent le gaz carbonique
    qu'elles ont préalablement et récemment absorbé
    (quand on roule à l'huite de tournesol on recrache
    bien le CO2 que la plante a absorbé l'été d'avant) .

  5. #4
    Squ@ll

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Je dois préciser ma pensée, bien sûr que du petrole et du gaz naturel (CH4 et autres) se forment encore à l'heure actuelle mais de deux choses :

    1- Leur formation prendra des milliers d'années, comme la formation des gisements actuellement exploités

    2- Les conditions géologiques des grandes forets houllières du carbonifere ne sont plus presentes actuellement et par consequent difficile de former autant de petrole ou de charbon qu'a l'epoque (meme si le petrole provient majoritairement de la degradation d'organismes marin comme le phytoplancton)

    d'où l'interet pour les energies renouvelables à court terme car oui le petrole peut etre revouvelable mais pas à l'echelle d'une vie humaine ni meme d'une civilisation.

  6. #5
    GillesH38a

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    C'est une vieille théorie,celle du pétrole abiotique, présentée pour la première fois je crois par ... Mendeleev. Il y a eu un fil sur le sujet il y a plus d'un an je crois.

    L'argument qui me parait le plus convainquant contre, c'est que si le pétrole existait en très grande quantité en profondeur et était capable de migrer vers la surface au rythme ou on l'extrait (cinq mille milliards de litres par an quand même), il aurait du recouvrir toute la surface des océans de plusieurs mètres....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Canberra

    Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Merci pour vos réponses.

    Précisemment, comme le souligne Squ@ll, cette théorie a été soutenue par des partisans du tout pétrole. Mais aussi, par certains de ceux qui croient à un complot monté de toutes pièces par les majors.

    Bien sûr, nous savons tous que les énergies fossiles continuent de se former, mais à l'échelle humaine autant considérer qu'il n'en est rien.


    Futura-sciences - Origine du pétrole
    Voir le témoignage de click en #17 qui, pour avoir travaillé dans le secteur, nous informe que la théorie du pétrole abiotique est largement admise.
    http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=32398

    Northridge, université californienne
    Où l'on parle de Nikolai Kudryavtsev en 1951 qui soutint dès cette date la théorie du pétrole abiotique. D'après cet article, aujourd'hui le pétrole abiotique n'est pas une théorie mais un fait. - du moins c'est ce que je traduis -
    http://www.csun.edu/~vcgeo005/Energy.html

    IFREMER
    Une avancée récente, issue des échantillons prélevés au cours de la campagne Iris sur les sites hydrothermaux des Açores, est la mise en évidence de pétrole d’origine abiotique généré par serpentinisation de roches océaniques mantelliques.
    http://www.ifremer.fr/drogm/rap-activ2002/missions.htm

    ASPO
    Qui souligne que la théorie de l'origine abiotique du pétrole est soutenue par une minorité de scientifique.
    http://aspofrance.viabloga.com/files...inePetrole.pdf


    Après tout ça, je me garderais bien de dire que le pétrole est exclusivement d'origine biotique.
    Malgré tout, nous n'en savons pas plus sur le ryhtme de constitution du pétrole abiotique. Combien de temps pour se former ? En quelle quantité ? Constitue-t'il une corne d'abondance ou alors remet-il simplement en cause la théorie du tout biotique sans pour autant augmenter de valeur significative la disponibilité de la ressource ?
    Si au contraire les espoirs d'un stock de pétrole disponible ad vitam aeternam s'avéraient exacts, ce bien ne serait-il pas pire que la déplétion assurée ?

  9. Publicité
  10. #7
    DonPanic

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Citation Envoyé par Canberra
    Si au contraire les espoirs d'un stock de pétrole disponible ad vitam aeternam s'avéraient exacts, ce bien ne serait-il pas pire que la déplétion assurée ?
    J'ai recherché les référence sur internet, le seul article un peu long disponible était rédigé par un ingénieur conseiller au Pentagone, autant dire très largement au delà de son domaine de compétences.
    T'as pas tort en disant que si le pétrole était permanent, la Terre n'y résisterait probablement pas.

  11. #8
    Tawahi-Kiwi

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Citation Envoyé par Canberra Voir le message
    Si au contraire les espoirs d'un stock de pétrole disponible ad vitam aeternam s'avéraient exacts, ce bien ne serait-il pas pire que la déplétion assurée ?
    Salut,

    Tout à fait; Adieu la Terre; Bonjour Vénus. Rien qu'en brulant tout le pétrole/charbon fossile terrestre (hors fait qu'une partie pourrait être abiotique) on a déja une atmosphère considérablement contaminée par le CO2
    alors si on y ajoute une source.....abiotique (encore faut il imaginer une autre origine d'un tel minerai) alors là; c'est une atmosphère vénusienne assurée !!!!

    et je ne fait pas intervenir la calcination des carbonates la dedans !!!

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  12. #9
    GillesH38a

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Citation Envoyé par Canberra Voir le message

    Après tout ça, je me garderais bien de dire que le pétrole est exclusivement d'origine biotique.
    Malgré tout, nous n'en savons pas plus sur le ryhtme de constitution du pétrole abiotique. Combien de temps pour se former ? En quelle quantité ? Constitue-t'il une corne d'abondance ou alors remet-il simplement en cause la théorie du tout biotique sans pour autant augmenter de valeur significative la disponibilité de la ressource ?
    Si au contraire les espoirs d'un stock de pétrole disponible ad vitam aeternam s'avéraient exacts, ce bien ne serait-il pas pire que la déplétion assurée ?
    pas grand risque , je répete l'argument : soit il diffuse vers la surface à une vitesse bien inférieure à celle ou nous le pompons, mais alors ça ne change strictement rien, pour nous c'est comme si il s'épuisait; soit il diffuse à une vitesse comparable, mais comme il n'a aucune raison d'être piégé partout sous des poches imperméables, il aurait du recouvrir depuis longtemps la surface terrestre, et on aurait des océans d'hydrocarbures comme sur Titan...

    a moins que tu n'imagine une sorte de tuyau arrivant dans chaque gisement pour le remplir exactement à notre demande, une sorte d'ID appliqué à la géologie ....

  13. #10
    yves25

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable.

    Cet argument est assez implacable en effet.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  14. #11
    marcuscaledo

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    bonjour,
    je ne comprend pas bien l'argument selon lequel nous devrions etre inondes de petrole.
    nous avons bien deja des champs de petrole souterrains et sousmarins sous pression sans que celui ci ne recouvre aucun ocean...je ne vois pas ce que ca changerait fondamentalement en ce domaine s'il venait de couches plus profondes.
    la difference majeure avec Titan ne serait elle pas que nous avons sur Terre des bacteries capables de degrader ce petrole sans qu'il puisse donc s'accumuler en surface?
    MG
    PS: quant aux hydrocarbures abiotiques, il y a au moins un article dans "science" de quelqu'un qui pense en avoir trouve: http://www.sciencemag.org/cgi/conten...t/319/5863/604
    alors, pas si simple?

  15. #12
    jiherve

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par marcuscaledo Voir le message
    PS: quant aux hydrocarbures abiotiques, il y a au moins un article dans "science" de quelqu'un qui pense en avoir trouve: http://www.sciencemag.org/cgi/conten...t/319/5863/604
    alors, pas si simple?
    Bonsoir
    And so what ?
    L'article parle d'hydrocarbures légers(
    Low-molecular-weight hydrocarbons
    ) ce qui n'est pas vraiment le cas du pétrole.
    Des hydrocarbures il s'en forme partout, même dans l'espace.
    L'argument de Gillesh38 est à mon avis imparable, car s'il existe des gisement de surfaces ils sont très rares.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  16. Publicité
  17. #13
    invité576543
    Invité

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par marcuscaledo Voir le message
    la difference majeure avec Titan ne serait elle pas que nous avons sur Terre des bacteries capables de degrader ce petrole sans qu'il puisse donc s'accumuler en surface?
    Les bactéries ne dégradent pas le pétrole. Elles l'oxydent. Et pour l'oxyder il faut un apport d'oxygène.

    Si c'était le mécanisme qui faisait disparaître le pétrole comme tu l'expliques, il n'y aurait plus d'oxygène dans l'atmosphère depuis longtemps.

    Cordialement,

  18. #14
    marcuscaledo

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    "les bacteries ne degradent pas le petrole?", il faudra en avertir de toute urgence "Nature Biotechnology" qui a publie un article sur la degradation du petrole par Alcanivorax borkumensis, ils ne doivent pas etre au courant...
    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/content/view/305/104/
    il existe d'autre part des bacteries anaerobies qui degradent (desole c'est encore le terme employe par "nature", il faudra aussi les prevenir!) aussi le petrole et sans oxygene, (dommage!):
    http://bacterioblog.over-blog.com/archive-12-2007.html
    cordialement
    ps: quant aux quantites d'O2 necessaires pour cela j'aimerais bien avoir une reference biblio afin de pouvoir juger
    merci
    MG

  19. #15
    invité576543
    Invité

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par marcuscaledo Voir le message
    "les bacteries ne degradent pas le petrole?", il faudra en avertir de toute urgence "Nature Biotechnology" qui a publie un article sur la degradation du petrole par Alcanivorax borkumensis, ils ne doivent pas etre au courant...
    Relis mon texte si tu ne l'as pas compris, comme semble le montrer ta réaction.

    ps: quant aux quantites d'O2 necessaires pour cela j'aimerais bien avoir une reference biblio afin de pouvoir
    Il y a plein de bouquins de chimie qui te donneront la quantité d'oxygène nécessaire pour oxyder tel ou tel hydrocarbure. C'est du programme de lycée.

    Cordialement,

  20. #16
    GillesH38a

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par marcuscaledo Voir le message
    bonjour,
    je ne comprend pas bien l'argument selon lequel nous devrions etre inondes de petrole.
    nous avons bien deja des champs de petrole souterrains et sousmarins sous pression sans que celui ci ne recouvre aucun ocean...je ne vois pas ce que ca changerait fondamentalement en ce domaine s'il venait de couches plus profondes.
    les poches que nous exploitons ont été piégées sous des roches imperméables. Ce que je dis, c'est que pour que la théorie du pétrole abiotique soit intéressante, il faudrait que le pétrole des profondeurs remonte dans les poches à la vitesse ou on l'extrait, pour assurer un régime stationnaire. Mais si il remonte dans les poches, il doit aussi diffuser partout où il n'y a pas de roches imperméables et s'écouler en surface. Soit il n'est pas dégradé, et le volume qui aurait diffusé depuis des centaines de millions d'année est tel qu'il aurait du recouvrir la Terre d'un océan d'hydrocarbures, soit il a été dégradé, mais je te laisse calculer la quantité d'oxygène consommée, et la quantité de CO2 dégagée, sachant que la combustion actuelle des hyrdrocarbures est en passe de la doubler en seulement cent ans ...

    La conclusion inévitable est que si des processus abiotiques produisent des hydrocarbures dans les profondeurs, alors ils sont forcément completement piégés et inatteignables, et ne diffusent certainement pas en surface assez vite pour satisfaire à notre consommation actuelle. Si ici ou là il y a quelque cas de remontée de production, c'est beaucoup plus probablement une mise en contact avec un autre réservoir, et statistiquement tous les grands producteurs ont passé leur pic ou semblent proche de l'etre.

  21. #17
    invité576543
    Invité

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Maintenant, sans s'occuper de quantité, l'origine de pétrole abiotique serait très intéressante à expliquer : les roches sont des oxydes. Les exceptions sont rares, genre métaux natifs.

    Les hydrocarbures étant des formes réduites du carbone et de l'hydrogène, une explication est nécessaire pourquoi le processus de formation privilégie une forme réduite aux formes oxydées (eau et ion carbonate) qui sont, elles, très courantes dans les roches et d'une certaine manière les formes "normales" du carbone et de l'hydrogène dans les roches.

    L'origine biotique donne une telle explication, et tout autre théorie de l'origine d'hydrocarbure doit aussi en fournir une.

    Cordialement,

  22. #18
    Tawahi-Kiwi

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Maintenant, sans s'occuper de quantité, l'origine de pétrole abiotique serait très intéressante à expliquer : les roches sont des oxydes. Les exceptions sont rares, genre métaux natifs.
    Tout les roches ne sont quand meme pas oxydantes au point d'etre constamment au dessus de CO2/C6. Dans le manteau ou les roches UHP (eclogites, kimberlites), on est souvent a la limite, le CO2 est present comme phase fluide ou alors c'est le CH4 et le graphite ou diamant.
    Les roches metamorphiques a graphite sont egalement courantes aussi quoique generalement de protolithe biotique.

    Donc si fO2 est suffisament basse rien n'interdit d'avoir du carbone dans un etat reduit. Cependant, je doute tres fort de la stabilite des hydrocarbures de style petrole a des pressions et des temperatures qui depassent les quelques kilobars et les 3-400 degres. Au mieux, seul le methane subsiste.

    Autre argument, au niveau du bilan du carbone (et en omettant les effets de surface), je ne pense pas que la teneur en C6 + Cd + CH4 + CO2 du manteau ou de la croute inferieure (on exclu le noyau) puisse fournir des reservoirs intarrisables de carbone. Les seuls "grosses" sources sont les carbonatites, kimberlites et autres roches magmatiques bizzaroides et on ne peut pas dire que ca abonde a la surface de la Terre.

    Je ne connais que quelques cas d'hydrocarbures a la surface de la Terre : les schistes bitumineux, les lacs de bitumes et les reservoirs en degazage comme celui de Derweze au Turkmenistan (http://www.youtube.com/watch?v=TEjoga1yrn0). J'en deduis que tout les autres se decomposent en CH4 ou CO2

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  23. Publicité
  24. #19
    roger 2

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Bonjour
    Évidemment qu'elle se renouvelle!!!!!!!!!!!mais au bout de combien de temps??????????
    Mais aux vues de la déforestation!!!!!!!!!!!c'est évident que nous ne laisserons pas beaucoup d'avenir à cette ressource!!!!!!!.
    Bonne fin de journée.

  25. #20
    invité576543
    Invité

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Les seuls "grosses" sources sont les carbonatites, kimberlites et autres roches magmatiques bizzaroides et on ne peut pas dire que ca abonde a la surface de la Terre.
    Je n'ai pas de problème avec le reste du message (que je ne prend pas comme une contradiction de ce que j'ai écrit avant, mais comme donnant des précisions), mais je ne comprends pas pourquoi tu dis qu'il n'y a pas de grosses sources : les calcaires (sont-ils inclus dans les carbonatites?) semblent courants, non? (Là où je suis, j'en ai quelque km d'épaisseur sous les pieds, non?)

    (Bon, les calcaires sont d'origine biotique, peut-être ta phrase ne concernait-elle que les minéraux non biotiques?)

    Cordialement,

  26. #21
    Tawahi-Kiwi

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    (Bon, les calcaires sont d'origine biotique, peut-être ta phrase ne concernait-elle que les minéraux non biotiques?)
    Oui, je ne prenais en compte que les sources "endogenes" de carbone. Meme si certaines carbonatites ont une source vaguement liees aux calcaires (biogeniques), generalement, quand on passe par le manteau et un etat liquide, difficile de parler encore d'origine biologique .

    Mais il va de soit que les principaux reservoirs de carbone terrestre sont les calcaires et le noyau. Pour le reste, j'ignore exactement quel proportion les roches carbonees ou hydrocarbures peuvent jouer la dedans.

    Rem: Le terme "carbonatite" ne couvre generalement que les roches magmatiques contenant plus de 50% de carbonates (En pratique, >20% de carbonates).

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 18/11/2008 à 23h46.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  27. #22
    kryok

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Légérement à coté de cette discussion:

    le pétrole du procédé Dr J.Laigret: fermentation anaérobie de matiére ou déchet organique avec une souche de perfringens :

    http://www.econologie.com/c-est-quoi...cles-3940.html

    http://www.econologie.com/forums/gro...et-vt5922.html

    http://www.econologie.com/forums/du-...et-vt5802.html

    @+

  28. #23
    invité576543
    Invité

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par kryok Voir le message
    Légérement à coté de cette discussion: le pétrole du procédé Dr J.Laigret
    Quelques opinions récentes dans ce fil : http://forums.futura-sciences.com/en...ml#post1823931

    Cordialement,

  29. #24
    Cendres

    Re : Le pétrole, une énergie renouvelable

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Rem: Le terme "carbonatite" ne couvre generalement que les roches magmatiques contenant plus de 50% de carbonates (En pratique, >20% de carbonates).

    T-K
    Genre les laves émises par le Lengaï...quid de celles du Nyiragongo?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  30. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Energie renouvelable
    Par Jackfred dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/05/2019, 21h59
  2. energie renouvelable
    Par eoleman dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/10/2007, 11h45
  3. La géothermie : une énergie NON renouvelable, à préserver !
    Par DINOULIX dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 52
    Dernier message: 16/02/2007, 19h23
  4. Géothermie : une énergie renouvelable ?
    Par DINOULIX dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 34
    Dernier message: 16/02/2007, 10h54
  5. une énergie renouvelable
    Par cleluc dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 04/11/2006, 17h07