Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Solaire et retour d'investissement



  1. #1
    gac69

    Solaire et retour d'investissement

    Bonjour à tous,


    En pleine réflexion sur le remplacement de ma chaudière (+ de 30 ans, au fuel, sans aucune régulation mise à part une vanne 3 voies) je m'oriente vers une solution ECS et chauffage solaire avec appoint gaz (chaudière type ROTEX GSU 25)

    Après un petit mode de calcul qui sort de ma petite tête de non scientifique et qui vaut ce qu'il vaut, j'en déduit un retour d'investissement de l'ordre de 20 ans sur la partie solaire?????

    Ai-je réellement intéret à partir avec ce type de matériel ou dois-je me contenter d'une chaudière gaz à condensation uniquement ? ou alors mon équation est completement minable??

    Merci de vos réponses avisées.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    effet2serre

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Il faudrait savoir comment tu as calculé cet amortissement de 20 ans !
    Il faut tenir compte du fait que le cout des énergies fossiles ( gaz , fuel ) va augmenter nettement plus vite que l'inflation donc il ne faut pas simplement diviser ton investissement par ta dernière facture de fuel , mais voir au minimum la progression de tes factures sur les dernières années et extrapoler .

  4. #3
    gac69

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour,

    Mon mode de calcul (très simplifié) est le suivant :

    n : le nombre d'année pour amortir l'investissement solaire (panneaux solaires, MO....)
    x : coût annuel de consommation de gaz (simulation faite avec GDF en fonction des paramètres de la maison (situation géographique, isolation...)) avec chaudière gaz à condensation : 890 €/an
    Rendement estimatif des panneaux solaires (source : ADEME) 30 à 40 %
    C : coût de la plus value de l'installation solaire après crédit d'impot: environ 5k€ (a valider)

    n = (100 * C)/ (30 * x) (en prenant un rendement de 30%)
    n=19 ans

    Je ne me base pas sur ma consommation de fuel; elle n'est pas fiable (chaudière de 30 ans, la cuve est elle encore étanche? aucune régulation...)et je n'ai pas suffisament de recul (on a acheté la maison il y a 7 mois)

    J'étais partant pour la solution solaire/gaz (chaudière condensation) mais 20 ans pour amortir ce projet.....J'éspere me planter de ce mode de calcul.

    Effectivement, si le coût du gaz augmente, le retour sur investissement sera plus rapide.

  5. #4
    Ciscoo

    Smile Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour...

    Avec le kWh gaz à 0,04 €, cela te fait une consommation de plus de 22 000 kWh. Si tu as une maison d'une centaine de m2, cela te fait plus de 220 kWh/(m2.an).

    Conclusion : Où en es tu coté isolation ? Le temps de retour est beaucoup plus court dans ce domaine, alors... (temps de retour de l'isolation de la toiture = 1 à 4 années) (isolation par l'extérieur : 40 €/m2 de matériel, 100 €/m2 une fois posée)

    A tout hasard, la RT2005 impose, en neuf il est vrai, des consommations inférieures à :

    si utilisation de combustibles fossiles

    en zone H1 130 kWh ep/(m2.an)
    en zone H2 110
    en zone H3 80

    si chauffage électrique (dont pompe à chaleur)

    en zone H1 250 kWh ep/(m2.an) donc 97 kWh/(m2.an)
    en zone H2 190 kWh ep/(m2.an) donc 74 kWh/(m2.an)
    en zone H3 130 kWh ep/(m2.an) donc 50 kWh/(m2.an)


    ep signifie énergie primaire, c'est à dire à la source.

    Bonne chance.
    Cisco66

  6. #5
    gac69

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour,

    Effectivement, j'ai ce deuxième chantier à traiter en parallèle : l'isolation. (Et il y a du boulot) Mon objectif étant de passer en double vitrage, isolation par l'extérieur, calorifuge des réseaux de tuyauterie chaufage cheminant dans le sous sol, revoir l'isolation du grenier. Pour info, ma maison fait 110 m².

    Le remplacement de ma chaudière reste néanmoins urgent (je croise les doigts pour qu'elle ne me lache pas tout de suite) Son rendement est pitoyable et je ne souhaite pas rester au fuel.

    Le gaz me semble le plus approprié en appoint du solaire. Mais 20 ans de retour sur investissement...Je me pose la question de l'intérêt (uniquement financier c'est vrai) de mettre des panneaux solaires

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ciscoo

    Smile Re : Solaire et retour d'investissement

    Rebonjour,

    1) Pour ce qui est du temps de retour, envoies donc un mail au fabricant de panneaux solaires que tu désires faire installer chez toi (Clipsol, Giordano, Rotex...) , en leur expliquant ton calcul, juste pour voir, par curiosité...

    2) Plus tu isoleras, plus tu allongeras le temps de retour de ton chauffage solaire (en simplifiant un peu, seul baissera la surface de capteurs, un peu le stockage... Il te faudra la même tuyayuterie, le même vase d'expansion, la même régul..., donc tu payeras "presque" le même prix à l'installation).

    Le temps de retour sur les CESI (chauffe-eau solaire "individuel") est de l'ordre de 4 (gros consommateurs d'eau chaude) à 10 années.

    Si tu as un doute sur l'intérêt de l'ECS solaire, va donc faire un tour sur le programme Simsol (gratuit) qui permet de simuler les apports solaires, le rendement des install solaire..., malheureusement il me semble uniquement en collectif.

    Conclusion un peu simplificatrice (puisque chaque cas est un cas particulier ) : isolation + isolation+isolation+chauffage+ ECS au gaz à condensation + eau chaude sanitaire solaire (couvrant 60 à 70 % de tes besoins d'eau chaude sur l'année) (surtout pas d'appoint élec, c'est complèment idiot en terme de consommation d'énergie primaire à cause du coef 2,58, et puisque tu as le gaz à coté...).

    Si tu veux faire quelques calculs rapidement, va donc sur le fil outils de calcul, (habitat bio...), post 27 il me semble, et détermines la puissance (uniquement pour le chauffage) de ta chaudière, maison non-isolée puis maisons isolée... Tu verras que l'isolation change beaucoup le résultat.

    http://forums.futura-sciences.com/thread94136-2.html

    Bon courage
    Cisco66

  9. Publicité
  10. #7
    gac69

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Merci pour toutes ces infos, je vais m'y précipiter.

    Concernant les différents distributeurs/installateurs/revendeurs, j'ai préféré leur demander 2 simulations :
    1)Le rendement des panneaux solaires en fonction de l'orientation de la maison,
    2)Le retour d'investissement.

    J'attends les réponses et je suis curieux d'avoir leur résultat. Je les communiquerai.

    Merci

  11. #8
    federica corsa

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Citation Envoyé par gac69 Voir le message
    Bonjour à tous,


    En pleine réflexion sur le remplacement de ma chaudière (+ de 30 ans, au fuel, sans aucune régulation mise à part une vanne 3 voies) je m'oriente vers une solution ECS et chauffage solaire avec appoint gaz (chaudière type ROTEX GSU 25)

    Après un petit mode de calcul qui sort de ma petite tête de non scientifique et qui vaut ce qu'il vaut, j'en déduit un retour d'investissement de l'ordre de 20 ans sur la partie solaire?????

    Ai-je réellement intéret à partir avec ce type de matériel ou dois-je me contenter d'une chaudière gaz à condensation uniquement ? ou alors mon équation est completement minable??

    Merci de vos réponses avisées.
    Si vous attendez un retour sur investissement , choisissez un autre systeme !!. le gaz naturel , si vous etes racorde au reseau , est à ce jour le moins cher et le plus confortable .Si vous optez pour le solaire, avant que vous ayiez amorti votre depense d'installation , il vous faudra remplasser votre chauffe eau ,ou d'autres elements et alors , vive la galere , et le cout .Le materiel est tres cher et Les professionnels abusent sur leurs tarifs . Je parle d'experience , ayant installe dans ma villa un CESI deja depuis 20 ans , !!! Mais si vous n'avez pas d'autre energie "peu chere" que vous cherchez le confort d'utilisation et le cote ecolo , alors allez y .
    Il n'y a pas de mystere , le confort se paye cher .

  12. #9
    lucien isolano

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour,quelques chiffres qui datent un peu.Mon installation solaire a plus de 25ans,46m2,6 pour ecs
    40 pour chauffage maison et piscine .Ma première installation tout de la récupération ne m'a rien coûte donc amortissement et rendement immédiat 13 ans
    En 95 j'ai tout refait environ 7000€ pour les panneaux et 1000€ pour un bidon réserve de 2000l et le
    reste de la récup(tuyaux régulation ...)bref je dirais 10000€ de l'époque
    Cette installation me permet une économie de 1500l de fuel/an Maintenant je ne compte pas le travail
    vu que tout est cousu main,c'est sur qu'en achetant il faut devenir très vieux pour amortir mais c'est aussi une bonne motivation pour accepter la vieillesse

    DE même pour amortir les cotisations de retraite je dis 7ans pour les complémentaires et beaucoup plus pour la ss
    Bon courage et bonne décision .
    Cordialement à plus LULE

  13. #10
    gac69

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour,

    Je reviens, un peu tardivement certes, mais je m'apercois que j'ai pris le problème du retour d'investissement du solaire dans un seul sens. Pour résumer je m'interrogeais sur l'intéret d'une installation gaz+solaire par rapport à une installation gaz. Le retour d'investissement du solaire était de l'ordre de 20 ans.

    Si je compare maintenant à mon installation actuelle (fuel) j'en déduit un retour d'investissement de :
    10 ans pour l' installation d'une chaudière gaz à condensation
    12 ans pour une chaudière gaz à condensation + solaire (4 panneaux solaires)

    Avec cette deuxième approche, je concoit beaucoup mieux l'intéret d'une installation solaire.

    Conclusion : je pense que je vais m'orienter vers une installation Gaz + solaire. La question est de savoir si je prévois une installation solaire pour l'ECS+ chauffage ou l'ECS uniquement. Les installateurs que j'ai consulté ne sont pas du même avis sur ce point?????

  14. #11
    lucien isolano

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour, mon avis le chauffage de la maison au solaire peut devenir intéressant surtout avec une réserve , des ventilo convecteurs et un réseau de chauffage dans le sol
    JE me répète : mes explications de tout ça

    http://www.flegon.info/forum/viewtopic.php?t=220
    Cordialement à plus LULE
    rien n'est absolu malgré conviction et sincérité

  15. #12
    carl'os

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Salut j'ai un problème similaire au tiens. Je me questionnes aussi.
    Comment trouves tu un retour sur invest de 20 ans?

  16. Publicité
  17. #13
    carl'os

    Re : Solaire et retour d'investissement

    J'ai été sur ton lien.Bravo pour les schémas et la réalisation e nphoto.
    Peux tu m'éclairer sur certains points?

  18. #14
    lucien isolano

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour, aucun problème pour répondre aux questions si je peux mais uniquement quand c'est du vécu ne me demande pas "combien ça coûte actuellement" je ne sais pas
    Cordialement à plus LULE
    rien n'est absolu malgré conviction et sincérité

  19. #15
    gac69

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour,

    @carl'os
    Le retour sur investissement de 20 ans ne concerne que la plus value solaire par rapport à une installation gas à condensation.
    Mes estimations de cout sont de l'ordre de 10k€ pour l'installation gaz à condensation et 5k€ pour l'installation solaire.
    Avec un rendement de l'ordre de 30% (30% de ma production d'eau chaude réalisée grace aux panneaux solaires) et une estimation de 900 €/an de ma conso de gaz, j'en déduit :
    Nb d'année = (100*5000)/(30*900) = 19 ans
    Mais je me suis apercu qu'il était peut-être plus judicieux de le calculer par rapport à une installation existante.


    Lucien, tes schémas sont un peu trop compliqués pour moi et je me sens pas du tout capable de réaliser mon instal moi même (je sais déja pas faire une brasure...). Si j'ai bien compris, tu alimentes l'ensemble de ton chauffage (ventilo convesteur), ton ECS et ta piscine uniquement avec les panneaux solaires. Pour la piscine, tu as mis un échangeur à plaque en titane?

    En ce qui me concerne, mon réseau de distribution de chauffage est existant. Les radiateurs en acier ne semblent pas être à basse tempréature. Selon toi, je n'ai donc pas intéret à chauffer via les panneaux solaires?
    Un installateur m'a tenu un discours similaire; il m'a donc chiffrer des panneaux solaies pour l'ECS et une chaudière gaz à condensation pour le chauffage.
    Un autre installateur m'a chiffrer des panneaux solaires pour l'ensemble. Les pris sont sensiblement pareil.

    Petite question : pour la régulation avec des radiateurs en acier, tu favoriserais plutot des vannes thermostatiques avec une sonde à l'extérieur ou un thermostat judicieursement placé à l'intérieur de la maison?

    Cordialement

  20. #16
    lucien isolano

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour,
    mon solaire fait les 3 fonctions ecs chauffage maison et piscine L'échangeur de la piscine est fait avec d2 tubes cuivre de 4m .1Un interne diamètre 40mm où
    circule le primaire du solaire ,le 2ème diamètre 65mm autour du 1er et ou circule l'eau de la piscine
    Pour ce qui est de tes radiateurs il faut que tu saches à qu'elle température l'eau doit être pour que le chauffage soit suffisant avec des ventiloconvecteurs ça chauffe à partir de 35° en ce qui me concerne
    Pour le reste étant frigoriste je ne peux te donner plus de conseils si ce n'est que j'ai mis de l'électronique que lorsque j'y étais obligé;la sonde extérieure je suis très réservé
    Cordialement à plus LULE
    rien n'est absolu malgré conviction et sincérité

  21. #17
    emilou

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Citation Envoyé par gac69 Voir le message
    Bonjour,

    @carl'os
    Le retour sur investissement de 20 ans ne concerne que la plus value solaire par rapport à une installation gas à condensation.
    Mes estimations de cout sont de l'ordre de 10k€ pour l'installation gaz à condensation et 5k€ pour l'installation solaire.
    Salut,

    10k€ pour une chaudière à condensation gaz naturel
    C'est une très puissante et tu y inclus une toute nouvelle install (radiateurs + vannes inclus)?
    Niveau prix, j'avais en tête 2000€ pour une chaudière Murale 22KW avec réserve ECS.
    En plus, la partie ECS (chez moi) est vraiment minime par rapport au chauffage (genre 20%) -> ton chauffage solaire t'économise 30% de 20% = 6% par rapport à ta conso de gaz avec la nouvelle chaudière.
    Il me semble que le système solaire néccéssite de l'électricité aussi (circulateur, électronique,...) et ca coûte.

    Perso, j'ai une facture gaz de 1000€/an avec une chaudière HR non condensante (rendement 85% et veilleuse permanente) pour chauffage+ECS 120m2+3 personnes.
    L'ECS représente 200€/an -> economie solaire possible 60€/an . A 5k€ le système solaire, ca me donne 83 années pour le retour sur investissement
    Je dois remplacer ma chaudière cet été par une à condensation, qui va encore m'économiser +-20% de ma conso.
    Le solaire, je l'utilise pour chauffer ma petite piscine (7m2 de nappe polyethylene pour 350€) et ca marche très bien. Pour l'ECS ce n'est pas (encore) économiquement rentable (à mon avis)

    Mon conseil: isoler, isoler et encore isoler. Ensuite tu peux installer une chaudière 3x plus petite qui te coûte 3x moins cher et consomme aussi 3x moins.

    Emilou

  22. #18
    Phil135

    Re : Solaire et retour d'investissement

    bonjour
    l'installation de Lucien Isolano me plait bien (chauffage solaire sans appoint si j'ai bien compris, ou j'ai été trop vite ?)
    par contre, mon projet de construction est en ile de france, donc nettement plus au nord. je pense que les panneaux solaires doivent marcher aussi avec une inclinaison à revoir

    en janvier, ça se passe comment ? tu parviens à tirer combien de joules par jour ensoleillé / couvert par m2 de panneau ?

  23. Publicité
  24. #19
    beaufanamus

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Citation Envoyé par Phil135 Voir le message
    bonjour
    l tu parviens à tirer combien de joules par jour ensoleillé / couvert par m2 de panneau ?
    La dernière étude commanditée par l'ADEME, qui s'appelle "Etude qualitative et quantitative du fonctionnement de Systèmes solaires combinés en usage réel", que je site, affirme :
    "une installation qui fonctionne bien et qui est dimensionnée correctement permet d’économiser de l’ordre de 350 kWh/m².an, soit sensiblement plus que les valeurs obtenues pour un CESI. De plus, cette valeur correspond à des surfaces de capteurs notablement plus importantes, ce qui conduit à des économies d’énergies conséquentes. En effet, avec une surface de l’ordre de 15 m², ce sont plus de 5000 kWh qui sont économisés annuellement par projet, soit 4 à 6 fois plus que pour un simple CESI.". Reste plus qu'à multiplier par le coût du kWh

    Quand je lis plus haut que l'on parle de 30% de 20%, je croix rêver. Sur un CESI, c'est un taux de couverture de l'ordre de 60 à 80%. Sur un SSC, c'est à dire sur ECS + eau chaude, le taux de couverture est de l'ordre de 25% à 50%, suivant isolation de la maison et l'implantation des panneaux.

    Quant au pb du choix du système et installateur, un premier tri devrait être fait entre ceux qui sont Qualisol COMBI, c'est à dire qui savent de quoi ils parlent quand il s'agit de SSC.

    Et pour donner qq infos supplémentaires, un CESI peut être mal orienté, jusqu'à plein est ou ouest et donner des résultats convaincants, en revanche, pour un SSC, c'est plein sud obligatoire (plus ou moins 20°, soyons large), pour des panneaux plans vitré.
    Le pire n'est jamais certain

  25. #20
    lucien isolano

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Bonjour,hélas non c'est le solaire qui est en appoint au mois de janvier avec un beau soleil la chaudière s'arrête dans la journée vers midi mais rien de précis,la seule affirmation que je peux dire 10 mois/an pour le ces
    est autonome avec le solaire et bien sur la piscine
    Je répète 1500l/an de fuel économisé je pense que personne peut donner de chiffres sur et précis,tout est fonction d'un ensemble de conditions ;gens frileux ,chambres chauffées,utilisateurs économes et caractéristiques de l'appartement
    Bon courage et bonne réalisation
    Cordialement à plus LULE
    rien n'est absolu malgré conviction et sincérité

  26. #21
    Phil135

    Re : Solaire et retour d'investissement

    excuses-moi Beaufanamus, mais ma question était plutot technique que financière, et en tout cas pas du tout lissée sur l'année

    mon pb avec les etudes Ademe, ou les prospectus des vendeurs c'est qu'ils parlent toujours sur l'année, mais ça retire toute possibilité d'évaluer ce qui se passe pendant les mois froids puisqu'ils sont "masqués" par tout le soleil de mars à septembre.

  27. #22
    Quisit

    Re : Solaire et retour d'investissement

    En tout cas, pour ceux qui partent sur un projet neuf, et qui n'on pas peur d'installer eux même leur SSC, il n'y aura aucun problème d'ammortissement.



    je conseille d'abord
    - une maximisation des surfaces vitrées au sud et de l'isole, une bonne isolation sous dalle de PC, de façon a chauffer la maison "naturellement" (sans refaire un cours sur la bioclim)
    - un SSC hydro avec appoint bois séparé, le tout étant de réellement épuiser le stock d'énergie solaire disponible et de ne pas le faire travailler à haute t° (ce qu'oblige un SSC avec appoint intégré type gaz; ça ne m'étonne pas qu'ils n'arrivent jamais au dessus de 40% d'éco !) l'emmeteur peut être le plancher ou les murs
    - enfin un chauffage bois séparé (et non intégré) qui viendra épisodiquement prendre le relais (non, si c'est bien conçu, ce n'est pas le solaire l'appoint - bien sûr ça dépendra de la région et de l'isolation)

    jusqu'à Mars j'ai pu tourner entièrement au solaire passif + bois : moins de deux stères soit 90 € de chauffage, solaire actif non installé, depuis c'est 100% solaire, je compte bien encore diviser par deux la conso de bois.
    l'investissement hors PC doit être de 8000 € ttc tout compris pour le SSC

    à déduire d'une installation chauffage + ECS au gaz, consos, et abos, je pense que l'amortissement est rapide, mais au niveau écologique, c'est carrément écrasant
    Dernière modification par Quisit ; 10/05/2007 à 18h41.

  28. #23
    moijdikssékool

    Re : Solaire et retour d'investissement

    moins de deux stères soit 90 € de chauffage, solaire actif non installé, depuis c'est 100% solaire, je compte bien encore diviser par deux la conso de bois.
    l'investissement hors PC doit être de 8000 € ttc tout compris pour le SSC
    45euros d'économie par an pour un investissement de 8.000euros?

  29. #24
    beaufanamus

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Citation Envoyé par Phil135 Voir le message
    excuses-moi Beaufanamus, mais ma question était plutot technique que financière, et en tout cas pas du tout lissée sur l'année

    mon pb avec les etudes Ademe, ou les prospectus des vendeurs c'est qu'ils parlent toujours sur l'année, mais ça retire toute possibilité d'évaluer ce qui se passe pendant les mois froids puisqu'ils sont "masqués" par tout le soleil de mars à septembre.
    Sur plancher chauffant, faire une petite simu n'est pas difficile, avec des résultats mois par mois. Il faut fouiller sur le site du CSTB, ou chercher sur le net des logiciels de fabicant, ou aller sur le site de l'INES et utiliser Calsol. Mais si les résultats synthétiques sont donnés sur l'année, c'est bien qu'au final, c'est ça qui compte, et pas de savoir que le 13 janvier, à 9h30 le système produit 500W.


    Citation Envoyé par Quisit
    - un SSC hydro avec appoint bois séparé, le tout étant de réellement épuiser le stock d'énergie solaire disponible et de ne pas le faire travailler à haute t° (ce qu'oblige un SSC avec appoint intégré type gaz; ça ne m'étonne pas qu'ils n'arrivent jamais au dessus de 40% d'éco !) l'emmeteur peut être le plancher ou les murs
    Moi aussi il y a qq temps, j'ai voulu réinventer l'eau chaude. Mais je dois avouer que les BE qui ont conçu (sans me consulter les vilains) certains SSC avec appoint intégré ne sont pas trop mauvais, et pour n'obtenir que 40% d'éco avec un capteur plein sud à 60° sur plancher chauffant, il faut avoir une maison isolée type mauvais RT2000 (et encore).
    Donc non, l'appoint intégré ne signifie pas toujours que les capteurs fonctionneront de manière sensible à plus haute température.
    Et sur tout système à appoint intégré, l'utilisateur peut décider de couper l'appoint, soit via la régu si le mode chauffage solaire seul existe, soit en coupant physiquement l'appoint. Quant aux taux de couvertures, il y a quand même pas mal d'installation qui tournent à plus de 70% (je parle bien de SSC). Sans connaitre les déperditions de la maison, ça ne signifie pas grand chose.

    Bref, la seul chose que je peux reprocher aux bons ssc à appoint intégré, c'est le surcoût comparé à un appoint séparé, mais surement pas leur manque de perfo. Pour les systèmes que je connais par ce que je les installe, à confort équivalent, l'appoint intégré est même plus efficace. Certe, c'est grâce à une meilleure gestion des capteurs par modulation du débit, alors que les appoints séparés sont plus rustiques (les régul sont de type bête à hystérésis).
    Je conseille sans réserve l'appoint intégré aux clients qui ne savent pas ce que c'est que "faire le bois", ou qui n'ont pas un rythme de vie bien compatible avec le chauffage bois (je ne parle pas de maison bioclim, hélas trop rare). Et faire un appoint séparé avec du gaz ou fioul ou électrique, je n'en vois pas l'intérêt.
    Le pire n'est jamais certain

  30. Publicité
  31. #25
    Quisit

    Re : Solaire et retour d'investissement

    45euros d'économie par an pour un investissement de 8.000euros?
    deux choses;

    - d'une part un SSC posé assure aussi l'eau chaude, et un CESI coute dans les 2500 non posé (+ dans ce cas sa "part" de matos associé, disons 1000 pour trancher en deux) , si on retire ça laisse 4500 pour la part chauffage

    - de deux, l'hiver, mais aussi l'automne et le printemps que nous aurons ne seront pas toujours aussi exceptionnellement cléments que cette année (enfin je préférerais, ou alors le réchauffement est déjà plus grave que prévu), par ailleurs le confort n'est pas le même, le solaire va empécher les rechargements du petit matin ou de nuit (pour les nuits les plus froides) et ça, ça a un coût que tu ne peux faire rentrer dans l'amortissement

    donc cet amortissement est à comparer avec la même maison mais chauffé au gaz (y compris régulé) et non face au bois seul / passif (sauf si on vit seul et sans enfants, et qu'on aime à sortir de la douche avec 16/17°c de temps en temps) - je veux dire qu'il doit se calculer à confort équivalent

    mais oui, je table bien sur une conso de moins d'un stère par an, avec des rechargement bois exceptionnels ou pour le plaisir

  32. #26
    moijdikssékool

    Re : Solaire et retour d'investissement

    donc cet amortissement est à comparer avec la même maison mais chauffé au gaz (y compris régulé) et non face au bois seul / passif
    certes. Mais si je suis au gaz, que vaudrait-il mieux faire? payer 90euros de bois par an ou 45euros de bois par an et un investissement de 8.000euros?
    bon il faut aussi tenir compte du 'coût' pour s'occuper de bruler le bois dans la cheminée, et il faut aussi du petit bois. Le confort de bruler du bois, c'est comme le vélo: c'est sympa mais certains préferreront les trucs automatisés parceque, pour eux, 8.000euros, ca vaut moins que le dérangement de faire bruler du bois dans la cheminée
    Si l'on voulait faire un petit exemple calcul:
    Le temps que tu amortisses les 8.000euros (par rapport au bois: 1 siècle), il faudrait passer, pour comparer:
    -quelques heures devant ta cheminée à la remplir si tu es payé à un haut tarif horaire
    -800 heures payées au tarif d'heure sup du smic (et ca m'étonnerait qu'au cours de sa vie, on passe autant de temps à remplir sa cheminée)

    en gros, plus tu es riche, plus ton système est intéressant (normal il n'est pas très intéressant pour un richard de passer son temps à remplir sa cheminée). Mais plus tu es riche, plus tu as de m2 à chauffer, jusqu'à dire qu'un investissement de 8.000euros vaut le coup! C'est un peu comme un 4*4 HDI, tu ne consommeras 'que' 10litres aux 100, mais 10litres c'est déjà bcp. Alors tu peux toujours dire que c'est 'carrément écrasant au niveau écologique'...

  33. #27
    catalan0468

    Re : Solaire et retour d'investissement

    bonjour
    je veux bien essayer de participer, mais il faudrait nous donner un peu plus de references : quelle zone geographique? quelle surface de logement, combien de personnes utilisent l'eau sanitaire.. et le devis a ete de quel montant pour quelle surface de capteurs.. plan ou a tubes ?
    a bientot

  34. #28
    padicannelle

    Smile Re : Solaire et retour d'investissement

    [QUOTE=Quisit;1105825]En tout cas, pour ceux qui partent sur un projet neuf, et qui n'on pas peur d'installer eux même leur SSC, il n'y aura aucun problème d'ammortissement.



    Citation de Quisit :
    - une maximisation des surfaces vitrées au sud et de l'isole, une bonne isolation sous dalle de PC, de façon a chauffer la maison "naturellement" (sans refaire un cours sur la bioclim)
    - un SSC hydro avec appoint bois séparé, le tout étant de réellement épuiser le stock d'énergie solaire disponible et de ne pas le faire travailler à haute t° (ce qu'oblige un SSC avec appoint intégré type gaz; ça ne m'étonne pas qu'ils n'arrivent jamais au dessus de 40% d'éco !) l'emmeteur peut être le plancher ou les murs
    - enfin un chauffage bois séparé (et non intégré) qui viendra épisodiquement prendre le relais (non, si c'est bien conçu, ce n'est pas le solaire l'appoint - bien sûr ça dépendra de la région et de l'isolation)

    Bonjour,

    Je me permets de remonter ce sujet, car je m'intérroge sur l'installation d'un chauffage solaire (panneaux au sol, plein sud et inclinaison certainement à 60°) avec appoint poêle à bois. Certainement environ 12 m2 de surfaces capteurs pour 180 m2 à chauffer (par rapport à notre isolation il nous faut impérativement un appoint et pour une question de budget, nous ne souhaitons pas surdimmensionner les panneaux)
    Je pense à 2 solutions :
    1/un bon poêle haut rendement, double combustion... et un peu de rayonnement genre ALTECH qui serait donc un chauffage bois séparé
    2/ un poêle à bois bouilleur qui serait raccordé au circuit avec émetteur plancher chauffant (et certainement murs chauffants à l'étage).

    J'ai relu tous les messages ntamment concernant les poêles bouilleurs, mais je n'arrive pas à voir quelle serait la solution "idéale" me permettant de gérer au mieux et d'offrir le meilleur rendement à cette installation globale chauffage solaire + appoint bois.

    Merci à ceux qui possèdent ce type d'installtions (chauffage solaire et chauffage bois (séparé ou intégré) de nous donner leurs opinions et retours d'expérience.

    Question plus spécifiquement à QUISIT : pourquoi déconseilles-tu un appoint bois séparé?

    Merci

  35. #29
    padicannelle

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Désolée, je ne maîtrise pas les citations et en plus je m'aperçois que ma question serait certainement mieux placée dans le forum habitat.
    Si un administrateur lit ce passage, merci de déplacer si c'est possible le message.

  36. #30
    helies22

    Re : Solaire et retour d'investissement

    Citation Envoyé par lucien isolano Voir le message
    Bonjour,quelques chiffres qui datent un peu.Mon installation solaire a plus de 25ans,46m2,6 pour ecs
    40 pour chauffage maison et piscine .Ma première installation tout de la récupération ne m'a rien coûte donc amortissement et rendement immédiat 13 ans
    En 95 j'ai tout refait environ 7000€ pour les panneaux et 1000€ pour un bidon réserve de 2000l et le
    reste de la récup(tuyaux régulation ...)bref je dirais 10000€ de l'époque
    Cette installation me permet une économie de 1500l de fuel/an Maintenant je ne compte pas le travail
    vu que tout est cousu main,c'est sur qu'en achetant il faut devenir très vieux pour amortir mais c'est aussi une bonne motivation pour accepter la vieillesse

    DE même pour amortir les cotisations de retraite je dis 7ans pour les complémentaires et beaucoup plus pour la ss
    Bon courage et bonne décision .
    Cordialement à plus LULE
    Bonjour, je suis nouveau sur ce forum et certainement pas très doué car je n' arrive pas à poser une question directement j' ai même essayé de me présenter mais sans succès !
    Comme je viens de voir votre question en rapport avec mon problème je me dis voilà mon sauveur !
    J' ai une petite maison d' hostréiculteur en Bretagne Nord au bord de l' eau équipée chauffage fuel par dalle basse température. Je souhaiterai faire un complément solaire, comment dois je m' y prendre sans avoir recours aux professionnels en un premier temps ?
    Ma deuxième question est la suivante : en Grèce nous avons une maison secondaire sans électricité, eau sur citerne avec chauffe-eau solaire et chauffage par 2 poëles, un groupe électrogène nous fourni 5 heures par jour en hiver. Nous souhaiterions là-aussi faire une installation photovoltaïque (sans le chauffage). Comment procéder ? Merci pour votre aide. Hervé

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Retour concernant Chauffe-eau solaire Saunier Duval
    Par efa dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 15/10/2018, 07h05
  2. retour d'expérience sur barbecue solaire
    Par seizetheday dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 28
    Dernier message: 27/05/2010, 20h23
  3. Retour d'expérience couplage solaire/bois (Sun Master/CTM)
    Par phytopure dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/07/2008, 10h45
  4. Retour d'expérience chauffage solaire en Loraine
    Par icd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/11/2007, 13h22
  5. Retour sur l'éclipse solaire en images : affluence record et nos excuses
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/10/2005, 06h18