Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Retour d'expérience couplage solaire/bois (Sun Master/CTM)




  1. #1
    phytopure

    Retour d'expérience couplage solaire/bois (Sun Master/CTM)

    Bonjour à tous,

    Cela fait quelques mois que je suis votre forum avec une grande attention et aujourd'hui, je me décide enfin à sauter dans le grand bain

    Voilà avec mon ami nous avons le projet d'une MOB. Notre grande indécision vient du système de chauffage. Nous avons naturellement choisi d'opter pour un plancher chauffant basse température mais alimenté par quoi ?

    La société DDsolar nous propose un système qui a l'air très intéressant mais compte tenu de son coût nous nous posons pas mal de questions. Je vous explique en quelques mots.
    Pour une MOB de plain pied, isolation optimum ouate de cellulose, 240m2 à chauffer, ils nous proposent de coupler 12.6m2 de capteur solaire de la marque Sun Master à un insert CTM acceptant les granulés de bois, buces et bois déchiquetté.
    Le système consiste à hydro-accumuler la chaleur solaire et bois (en complément si besoin)dans un gros cumulus 1000L puis d'alimenter le plancher chauffant avec. Pour l'ECS, on mets un deuxième cumulus plus petit (400L) avec une température plus élevée.

    Ca me parait prometteur compte tenu que l'on devient pratiquement autonome (contrairement aux PAC). Mais voilà les plombiers dits "classiques" ont l'air septique...
    Est ce que quelqu'un a déjà réalisé ce couplage par une societé ou par ses propores moyens?
    Sinon quel est votre avis? car sur le marché des énergies renouvellables, je sais qu'il y a pas mal de farfelus pro de l'arnaques.

    J'espère que j'ai été claire. C'est à vous...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Phil19

    Re : Retour d'expérience couplage solaire/bois (Sun Master/CTM)

    Bonjour

    Citation Envoyé par phytopure Voir le message
    Voilà avec mon ami nous avons le projet d'une MOB.
    Bon début

    Notre grande indécision vient du système de chauffage.
    Nous avons naturellement choisi d'opter pour un plancher chauffant basse température mais alimenté par quoi ?
    Comme tu as bien lu ce forum tu sais qu'il faut parler isolation avant de parler chauffage


    Pour une MOB de plain pied,
    Mauvais début, le mieux n'est pas le plein pied...

    isolation optimum ouate de cellulose,
    Qu'est ce que ça veut dire optimum ?

    240m2 à chauffer, ils nous proposent de coupler 12.6m2 de capteur solaire de la marque Sun Master à un insert CTM acceptant les granulés de bois, buces et bois déchiquetté.
    Pourquoi pas, mais ça va te couter beaucoup plus cher que d'augmenter l'isolation pour n'avoir qu'un chauffage d'appoint...mais pourquoi pas si c'est ton truc !!!

    Le système consiste à hydro-accumuler .....
    Voir cette discussion entre autres recherches

    @+

  4. #3
    bio-solutions

    Re : Retour d'expérience couplage solaire/bois (Sun Master/CTM)

    Citation Envoyé par phytopure Voir le message
    Bonjour à tous,

    Cela fait quelques mois que je suis votre forum avec une grande attention et aujourd'hui, je me décide enfin à sauter dans le grand bain

    Voilà avec mon ami nous avons le projet d'une MOB. Notre grande indécision vient du système de chauffage. Nous avons naturellement choisi d'opter pour un plancher chauffant basse température mais alimenté par quoi ?

    La société DDsolar nous propose un système qui a l'air très intéressant mais compte tenu de son coût nous nous posons pas mal de questions. Je vous explique en quelques mots.
    Pour une MOB de plain pied, isolation optimum ouate de cellulose, 240m2 à chauffer, ils nous proposent de coupler 12.6m2 de capteur solaire de la marque Sun Master à un insert CTM acceptant les granulés de bois, buces et bois déchiquetté.
    Le système consiste à hydro-accumuler la chaleur solaire et bois (en complément si besoin)dans un gros cumulus 1000L puis d'alimenter le plancher chauffant avec. Pour l'ECS, on mets un deuxième cumulus plus petit (400L) avec une température plus élevée.

    Ca me parait prometteur compte tenu que l'on devient pratiquement autonome (contrairement aux PAC). Mais voilà les plombiers dits "classiques" ont l'air septique...
    Est ce que quelqu'un a déjà réalisé ce couplage par une societé ou par ses propores moyens?
    Sinon quel est votre avis? car sur le marché des énergies renouvellables, je sais qu'il y a pas mal de farfelus pro de l'arnaques.

    J'espère que j'ai été claire. C'est à vous...
    l'hydro accumulation est la solution la plus adaptée à un chauffage bois. Afin de bruler correctement le bois il est nécessaire de le faire à une température la plus élevée possible afin de polluer moins et de transformer les hydrocarbures libérés lors de la combustion en combustibles. C'est un peu compliqué mais en résumé la combustion se faisant à haute température il n'est pas possible de la restituer directement au système de chauffage. Avec le ballon ainsi "chargé d'énergie" il est possible de restituer la chaleur pour n'importe quel type de radiateur y compris les chauffages basse température (chauffage par le sol). Les plombiers septiques ne sont pas tous des pros de la combustion du bois..attentions alors aux avis. Ils préfèrent effectivement vendre des vulgaires pompes à chaleur (chauffage électrique). Je suis dispo pour te communiquer d'autres infos si nécessaire


  5. #4
    yves35

    Re : Retour d'expérience couplage solaire/bois (Sun Master/CTM)

    bonsoir,

    Nous avons naturellement choisi d'opter pour un plancher chauffant basse température
    pourquoi naturellement? parce que tout le monde dit que c'est le top? .Jettez plutôt un coup d'oeil sur cette discussion sur un forum où des gens compétents parlent de cet aspect particulier ( désolé Philou pour la longueur des citations mais la fonction "envoyer un lien vers la page" ne marche plus

    question:
    Bonjour,
    Est ce qu'un plancher chauffant (120m2) solaire + bois , dans le département de Seine et Marne est envisageable (France 77) ?
    Un "thermicien" m'a disuader du contraire (sauf piscine) pour me vendre une PAC Edf nucléaire.
    Cordialement
    William
    réponse:
    Bonjour,

    On vous bourre le mou à plusieurs niveaux. Une partie non négligeable de ces niveaux n'a rien à voir avec le solaire, mais au fait que vous n'êtes pas au clair avec toutes sortes de notions.

    D'abord, un plancher chauffant n'est rien d'autre qu'un chauffage au sol. Demander si un chauffage au sol est "envisageable" revient à demander si un système de chauffage central est envisageable. La réponse, c'est votre ingénieur du bâtiment qui peut vous la donner car elle dépend de la performance thermique du bâtiment. Votre chauffagiste, qui est là pour vendre des chauffages et des chaudières et des radiateurs, est juge et partie dans ce domaine. Son avis sur la question compte donc pour beurre. Pour 120m2, si la performance thermique est suffisante, disons de l'ordre de Minergie, alors un système de chauffage central n'est pas nécessaire.

    Ensuite, le problème revient à se demander non pas "un plancher chauffant est-il nécessaire" mais "cela vaut-il la peine de faire du solaire en appoint chauffage" en EUROPE, voire dans le monde ou l'on se chauffe (la Seine-et-Marne n'a rien à voir et notez que la question ne recouvre pas l'ECS, qui est une autre problèmatique). La réponse, vous l'avez en 4000 photos, 500 installations, des dizaines d'infos et pages écrites dans les "plus belles installations du moment", dans les réalisations, dans ce forum (hé oui), dans la boite à outil, où il y a même des calculs qui chiffrent cela par A plus B mais que vous n'avez pas consulté parce que vous avez préféré poser directement une question déjà 100x posée.

    La réponse est : si votre bâtiment est suffisamment isolé, quel que soit l'endroit du monde où des besoins de chauffage sont nécessaires, oui. Pourquoi oui ? Parce que le soleil chauffe pour vous. Parce que c'est une centrale à fusion thermonuclaire gratuite, sure, fiable, durable, qui recycle ses déchets, donne à tout le monde et n'appartient à personne et que donc il n'y a que des avantages à l'utiliser, comme tout le reste de la biosphère le sait depuis environs, allez, 4 milliards d'années. Cherchez dans la liste ci-dessus et vous trouverez les principaux "défauts" qui font qu'un certain nombre de gouvernements et de grands malades veulent utiliser l'argent de vos impôt pour refaire sur Terre en cher, pas sûr, pas fiable, pas durable, polluant, réservé à la demande solvable et aux mains d'une élite, ce que le soleil fait déjà. Dans le jargon de ces singes-là, remplacer ainsi quelque chose de bien et de gratuit par quelque chose de pas bien et qui coûte, cela s'appelle de la "croissance" ou de la "création de richesse".

    Si votre bâtiment n'est PAS ASSEZ ISOLE, alors NON. Pourquoi non ? Parce que vous gagnerez plus d'économie de fioul à l'isoler que le fioul que vous produirez avec l'installation solaire. Vous gagnerez plus au franc investi. Parce que dans le bâtiment, il y a 4 lois à satisfaire si on veut passer la barre des 300 dollars le baril sans aller nourrir les pissenlits par la racine. Et ces 4 lois sont par ordre d'importance

    1. ISOLER
    2. ISOLER
    3. ISOLER
    4. Mettre du renouvelable.

    Comment, combien pour votre projet, va-t-on vous le dire ? Non. Nous ne sommes pas un bureau d'ingénieur gratuit qui répond aux gens trop impatients pour aller lire les infos gratuites de notre site.

    Ensuite, si la réponse est oui, alors il faut un système de distribution de la chaleur produite par l'installation solaire. Ce système peut être un chauffage au sol ou autre. Si votre bâtiment est suffisamment isolé, nous avons dit qu'un système de chauffage central n'est pas nécessaire. A ce moment seulement quelques radiateurs d'appoint suffisent. Il n'est ABSOLUMENT PAS nécessaire de foutre des tonnes de béton supplémentaire dans une dalle épaisse là où deux vannes thermostatiques et un peu d'intelligence suffisent. Il y a des dizaines d'exemple sur les réalisations, il y a des outils de recherche, aller fouiller un peu.

    Intermède philosophique

    Le fait que nous imposons aux gens qui viennent nous voir de se CONCENTRER pour lire et faire des recherches sur notre site n'est pas la conséquence d'une incapacité à bien le présenter ou le fait que nous sommes incapables de comprendre qu'il nous faut nous crever pour nos lecteurs "parce qu'ils le valent bien".

    Le fait que des humains enseignent aux humains permet en théorie de faire bénéficier les jeunes de l'expérience des ainés. Ayant trouvé cela, certains d'entre-nous se sont imaginés avoir trouvé la pierre philosophale. Mais hélas il y a encore des lois dans la nature, lois qui d'ailleurs s'appelaient et s'appellent toujours "sélection naturelle". Car il y a l'effet pervers que si aucun effort n'est consenti pour acquérir cette expérience, alors elle finit en fumée aussi facilement que l'eau s'écoule d'une passoire. Ceci est du au fait que les êtres humains sont des créatures qui apprennent par l'expérience justement, et que sans effort il n'y a pas d'impression neuronale et que sans impression neuronale il n'y a pas d'apprentissage. C'est par exemple net quand on voit que ce sont les générations qui n'ont pas connu la guerre ou le fachisme qui les veulent ou qui les laissent arriver. Ceux qui les ont connus n'en veulent plus guère : il ont déjà donné. Le problème est qu'ils n'arrivent pas à faire passer leur expérience aux nouvelles générations pleines d'hormones tentées par les belles histoires pleines de héros musclés. Et ils n'arrivent pas à la leur faire passer parce qu'ils n'arrivent pas à la leur faire vivre.

    Les objectifs de Sebasol sont de créer dans la population de véritables compétences en matière de solaire, d'efficacité énergétique, de décroissance et d'autoconstruction. C'est un énorme programme qui nous enterrera. Ce qui est heureux, car rien n'est jamais fini et il faut en laisser un peu pour les générations futures. Pour ne pas brasser du vide comme tant d'autres associations qui trop embrassent et de ce fait éclateront comme la grenouille qui voulait se faire grosse comme le boeuf, nous nous concentrons sur un aspect particulier et gratifiant et qu'on peut "toucher" : le solaire thermique. Nous n'avons aucun mérite vu que nous utilisons le soleil : cf. raisonnement plus haut. Ca ne peut donc que marcher, lentement peut-être, mais on le répète : par nature, ça ne peut que marcher. Et le fait que cela ne peut marcher que lentement est une garantie d'adéquation des moyens aux lois de la thermodynamique, qui disent que la production d'entropie est proportionnelle à la puissance investie, car puissance implique dissipation. C'est donc une garantie, pas un défaut ; il n'y a qu'un malade qui peut affirmer au volant d'une voiture qui fonce à 200 que s'il y a guère de direction c'est pas grave, l'essentiel du progrès étant qu'on fonce à 200. Le solaire thermique a des contraintes et des exigences qui permettent aux gens d'acquérir les bonnes habitudes, lesquelles leur permettront d'aller plus loin.

    Mais pas sans effort.

    Car le résultat ne peut être atteint en proposant aux gens des menus à ce point prémâchés qu'ils n'ont pas besoin de dents, ce qui va leur donner l'illusion fatale - au sens de la sélection naturelle - que tout est facile. De la même manière que baisser les exigences des examens ne va pas sauver les étudiants de leur incapacité quand ils seront confrontés à la réalité, assister les gens sans qu'ils doivent fournir un effort pour apprendre et comprendre ce qu'ils font va en faire des candidats à l'échec de leur projet. Ils seront tout juste bons à se plaindre de Sebasol de la même manière que les étudiants se plaignent de leurs enseignement et de leur profs quand ils échouent aux examens.

    Et comme nous sommes tous bénévoles, nous posons nos exigences : dans l'intérêt de notre santé psychique, nous voulons les bons autoconstructeurs. Pour les autres il y a un truc merveilleux qui soi-disant permet de se propulser en se tirant par les lacets de ses chaussures, ou de croitre indéfiniment dans un système fermé au mépris des lois de la thermodynamique : le Marché. Avec majuscule, comme Dieu, s'il-vous-plait.

    Fin de l'intermède philosophique

    Nous espérons avoir répondu à votre questions sans sans vous avoir froisser avec l'intermède philosophique. Il est nécessaire que nous mettions ce genre de message à intervalle régulier car les gens étant paresseux à lire le forum, en disséminer un peu partout accroit les probabilités statistiques qu'ils tombent sur l'un d'entre eux tout de même. Si non, et bien tant pis : comme nous l'avons dit, nous ne sommes pas un bureau d'ingénieur gratuit.

    Tout de bon pour votre projet.

    Pour l'équipe de Sebasol, avec nos salutations ensoleillées

    Le Nain dans les Tuyaux
    Il s'agit du forum SEBASOL ch ( voir google)


    Donc :
    1 étude thermique pour définir vos besoins(il y a un logiciel dans les outils de calculs pour çà ou alors payez un bureau d'étude)
    2 dimensionnez serieusement votre installation solaire. La proposition de DDsolar est à hurler de rire pour au moins 2 raisons:
    -12.6 m2 c'est trop petit ,çà parait moins cher pour appâter le client mais en agrandissant la coût au m2 diminue,la production augmente (mais pas proportionnellement) et au final la productivité de vos euros augmente(et c'est cela qui compte puisque vous aurez à arbitrer entre des solutions d'isolation et des solutions de production de chaleur)
    -placer un accumulateur de 1000l plus un ballon de 400l çà montre que ces gens ne savent pas ce qu'est un accumulateur combiné.Prenez un énorme longueur d'avance en vous rendant sur le site de JENNI CH pour leur expliquer ce que c'est (et vous aurez contribué à la formation professionnelle de la branche du chauffage)

    Prenez bien le temps de lire le site de SEBASOL,il y a environ 500 installations( dont toutes ne sont pas detaillées),et quelques milliers de photos

    bonne lecture

    yves

  6. Devis
  7. #5
    bio-solutions

    Re : Retour d'expérience couplage solaire/bois (Sun Master/CTM)

    je reviens un peu après cette grande tirade qui n'est pas dénuée d'intérêt. Personnellement je la trouve un peu violente; On ne trouve pas de gens compétents ailleurs que dans un autre forum ou on ne vous bourre pas le mou... Après avoir lu yves, J'ai le sentiment que phitopure est un gros incapable parce qu'il pose des questions. La critique a très certainement du bon mais quelle solution apporte t elle?: allez voir ailleurs parce que nous on est pas des ingénieurs mais mieux.... On peu hurler de rire face à toute les solutions ou avoir un comportement plus constructif. Certaines personnes sont capables de tout faire, de tout calculer, de s'informer sans reposer des questions et d'autres non.
    Pour en revenir aux solutions de chauffage d'une maison je dirais simplement ceci: Il faut penser son isolation en premier et se dire que l'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas. Néanmoins si on se trouve dans le cas d'une restauration certaines solutions ne peuvent pas s'appliquer facilement ou sans grandes transformations (orientation de la maison, taille des ouvertures, situation géographique: ville, campagne, montagne).
    L'hydro-accumulation n'est pas du bricolage, elle est une solution qui permet de brûler le bois avec un très bon rendement (voir explications ci dessus)
    Il est possible de réaliser des chauffages par le sol sans béton et sans polystyréne! tout le monde ne le sait peu être pas....
    Les dimensionnements solaire/bois sont des compromis qui permettent d'être autonome l'été pour la production d'ECS, et qui apportent un complément l'hivers (car le chauffage 100% solaire nécessite un investissement important, un espace réservé à la chaufferie non négligeable et une habitation à basse consommation ). effectivement il est certain qu'il faut rester dans l'écologie pour utiliser les bons matériaux, les bonnes techniques et les bonnes astuces acquises par expérience. Mais il faut être conscient aussi que l'expérience d'une réalisation en normandie n'est pas forcément transmissible à une habitation au maroc.....Il serait plus professionnel de dire que tous les chauffagistes ne sont pas là pour vous vendre du matériel et que certains peuvent aussi avoir des consciences professionnelles identiques à celles de sebasol "les spécialistes" (les seuls??)
    fred

  8. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. retour d'expérience sur barbecue solaire
    Par seizetheday dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 28
    Dernier message: 27/05/2010, 20h23
  2. Photovoltaique retour d'expérience ?
    Par ririmason dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 36
    Dernier message: 06/10/2009, 17h14
  3. Retour d'expérience chauffage solaire en Loraine
    Par icd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/11/2007, 13h22
  4. retour d'expérience puits canadien
    Par ceyrat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/04/2006, 15h10
  5. Toiture végétalisée : un retour d'expérience ?
    Par Iforire dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/03/2006, 21h29