Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 53

photovoltaique




  1. #1
    frankat

    Wink photovoltaique

    bonjour,y a -t-il des avancées importantes concernant la production d'electricite photovoltaique à attendre dans les quelques années qui viennent?la recherche est-elle active et veritablement encouragée dans ce domaine? grand merci aux informateurs

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    emilou

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par frankat Voir le message
    bonjour,y a -t-il des avancées importantes concernant la production d'electricite photovoltaique à attendre dans les quelques années qui viennent?la recherche est-elle active et veritablement encouragée dans ce domaine? grand merci aux informateurs
    Il me semble que oui les rendement max (en CPV) montent à près de 40% pour des appication en concentration.

    Pour le reste, c'est surtout au niveau du prix/Watt que ca se passe. Sur ce plan, j'ai vu beaucoup d'annonces de concepts révolutionnaires et peu de concrétisation.

    Emilou

  4. #3
    Cécile

    Re : photovoltaique

    Il n'y a pas de révolution à attendre, plutôt une somme d'évolutions pour diminuer les coûts. Sinon, le progrès viendra de l'industrialisation des procédés. Ne pas oublier la sensibilisation des personnes, la formation des professionnels (mi-couvreurs, mi-électriciens), etc.


  5. #4
    Alex66

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Il n'y a pas de révolution à attendre, plutôt une somme d'évolutions pour diminuer les coûts.
    Je serais pas aussi catégorique.

    Pour commencer par la conversion photovoltaïque sous concentration, ça n'est plus une révolution puisque le concept existe depuis un certain nombre d'années maintenant. Par contre ce qui est nouveau, c'est que ça commence réellement a intéresser les industriels (enfin partout sauf en france ), et qu'on a de bonnes raisons de penser que c'est une technologie qui va décoller dans les toutes prochaines années (oui ok, pas partout puisque ça nécessite un ensoleillement direct conséquent et ça ne remplacera jamais les modules PV classiques sur le toit des maisons, on est d'accord...).

    Sur les nouveaux concepts maintenant, il est trop tôt pour dire que ça ne marchera pas. Un nombre non négligeable de chercheurs, et parmi les plus valables de la communauté, s'intéressent de près aux cellules à puits quantiques, aux cellules à bande intermédiaire ou encore aux cellules à porteurs chauds. Il est trop tôt pour dire si ça verra ou non le jour dans les prochaines années, voire décennies mais bon, pourquoi pas?
    Après c'est vrai qu'à court terme au moins, on assistera probablement plus a une succession de petites évolutions qu'à de grandes révolutions...

  6. #5
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par emilou Voir le message
    Il me semble que oui les rendement max (en CPV) montent à près de 40% pour des appication en concentration.

    Pour le reste, c'est surtout au niveau du prix/Watt que ca se passe. Sur ce plan, j'ai vu beaucoup d'annonces de concepts révolutionnaires et peu de concrétisation.

    Emilou
    Salut,
    ceci est le rendement maximum observé par un centre scientifique sur une surface de 1cm².

    en general on est en dessous de 20% sur les panneaux standard.

    +1 d'accord avec Cecile

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    emilou

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    Salut,
    ceci est le rendement maximum observé par un centre scientifique sur une surface de 1cm².
    en general on est en dessous de 20% sur les panneaux standard.
    +1 d'accord avec Cecile
    En CPV on utilise peu de surface et elle est refroidie de manière active. 20% c'est pour les capteurs de grandes surfaces

    Emilou

  9. #7
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    C'est vrai que c'est dommage que la recherche ne vas pas vite sur cette technologie pourtant très efficace.
    Je ne comprend pas que l'on developpe pas (voire légiferer) plus l'énergie solaire, en mode caloporteur, c'est à dire des panneaux "chauffe eau" l'économie est énorme, une presque autonomie énergétique est possible pour l'eau et le chauffage.
    Bref je m'écarte du sujet un peu.

    Aujourd'hui le photovoltaïque releve plus de la commodité (voire meme phenomene de mode) que de l'écologie.

    Il faut savoir que les panneaux pour la plupart sont assemblés en asie car taches longues et repetitive de la connection des cellules, et qu'un panneaux doit etre associé à une batterie ou ultracap ballast.

    si l'on fait la somme de :

    - l'énergie que l'entreprise fabricante à mise en oeuvre pour fabriquer le panneau. (decoupe perçage fabrication des cellules, eclairage des ateliers...)
    - l'énergie que l'entreprise fabricante à mise en oeuvre pour fabriquer la batterie ou le condensateur.
    - l'énergie necessaire au transport du panneau (asi-europe asie-USA et/ou magasin-domicile)

    et que l'on compare avec l'énergie que va fabriquer le panneau, l'ammortissement énergétique peut parfois se compter en décénie. (!)

    Donc il faudrait peut etre songer à augmenter le rendement de ces panneaux par l'emploi de nouveaux matériaux, donner des crédits de recherche, rapprocher les lieux de production des lieux d'utilisations et légiferer pour réduire au necessaire la consommation des appareils, imposer un quota d'energie renouvelable sur les nouvelles constructions etc...
    l'énergie solaire a de l'avenir, mais son efficacité aujourd'hui ne vaut pas mieux qu'une ampoule à incandescence, et alimenter un appareil au solaire pollueraie presque plus que de le relier au reseau éléctrique dans certains cas.

  10. Publicité
  11. #8
    emilou

    Re : photovoltaique

    entre le solaire thermique et photovoltaique, il y a une différence de complexité énorme: avec un bête tuyau en plastique noir tu obtiens un rendement de 80% au soleil. Le PV c'est beaucoup beaucoup plus complexe. Je pense qu'il y a déjà beaucoup de ressources investies à ce niveau, mais il faut encore un peu de patience.

    Emilou

  12. #9
    Aytna

    Re : photovoltaique

    Bonjour,
    Je voudrais demander à alex.com de citer ses sources sur l'amortissement énergétique, parce que personnellement je ne suis pas d'accord.
    J'ai trouver une étude sur le bilan énergétique d'un système solaire photovoltaïque où l'énergie grise est calculée pour les technologies polycristalline et amorphe, réalisée par l'Agence International de l'Énergie et la fédération de l'industrie photovoltaïque européenne (EPIA), publiée en avril 2006. Un résumé en français se trouve à cette adresse : http://www.outilssolaires.com/pv/prin-bilan.htm
    L'étude en anglais se trouve à cette adresse : http://www.eupvplatform.org/fileadmi...rs_26_pays.pdf
    L'étude à été réalisée dans 26 pays et pour la France le temps de retour énergétique est d'environ 3 ans.
    Avec une durée de vie de 30 ans, on peut dire qu'un système photovoltaïque va produire de l'électricité sans aucune pollution pendant près de 90% de sa vie.

  13. #10
    BertrandR

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par Aytna Voir le message
    Bonjour,
    Je voudrais demander à alex.com de citer ses sources sur l'amortissement énergétique, parce que personnellement je ne suis pas d'accord.
    Bonjour,

    J'en rajoute une couche, moi aussi j'aimerais bien connaître les sources de alex.com parce que j'ai aussi, comme ordre de grandeur entre 2 et 4 ans pour l'amortissement énergétique des panneaux PV.
    Ensuite le photovoltaïque existe aussi (et surtout) en connexion réseau et donc sans batterie.
    Certes économiquement le photovoltaïque demande à prouver sa rentabilité économique, au delà des annonces régulières et sensationnelles sur les révolutions dans ce mode de production d'électricité, il y a une baisse lente et constante des coûts de fabrication. Donc pour l'instant cela ne peut concurrencer les formes de production d'électricité les plus rentables, mais ( à mon avis) il faut poursuivre l'effort pour faire baisser les prix de revient et donc continuer les investissements massifs même si non rentables.

  14. #11
    wizz

    Re : photovoltaique

    Bonjour

    Le prix de cellules PV ont baissé plus ou moins lentement en comparaison par rapport il y a 20 ans.

    Est ce que c'est dû à :

    -à l'augmentation de la demande qui a engendré une augmentation du volume de production, donc baisse du cout unitaire.

    -à la découverte de nouvelles technologie

    -à la mondialisation et donc au Made in China.
    Avant, toutes les usines de fabrications de cellules PV étaient dans des pays occidentaux. Et maintenant, la majorité est fabriqué en Chine

    Donc si la baisse des prix est due à la 2e possibilité, on peut espérer un bon avenir proche.
    Mais si la baisse est due à la dernière possibilité, on ne peut pas faire baisser le prix beaucoup plus....

  15. #12
    Damon

    Re : photovoltaique

    La politique Allemande à elle seule est responsable d'une baisse de prix de 20% (~1995-2005).

    Certines technologies sont moins couteuses que d'autres (silicone amorphe Vs silicone polycristallin Vs silicone monocristallin).

    Jusqu'à récemment le Si PV provenait des rebuts de l'industrie électronique, très coûteux car très pur, mais les cellules PV n'ont pas besoin d'un tel niveau de pureté, la production de Si à destination du PV commence à se mettre en place.

    La production de cellules PV en Europe n'en est nulle part ou peu s'en faut, mais on constate des signaux favorables venant du monde politique.

    2006 vit une pénurie de Si, mais attention il s'agit de Si purifié, pas de l'élément toujous aussi abondant sur Terre, ce qui fit un peu remonter les prix.

    Concernant l'amortissement energétique des cellules PV il serait intéressant de calculer un impact éconologique avec des usines alimentées en PV, des sites de purification alimentés en solaire thermique etc

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  16. #13
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    Salut,

    L'amortissement énérgétique n'est peut etre pas le bon terme, mais j'essaierai de rapporter les données qui peuvent l'etre concernant ce que nous appelons "l'amortissement".
    Nous faisons un ratio entre l'énergie que le panneau va délivrer pour alimenter notre machine et l'énergie necessaire à la fabrication du panneau et matériel associé (batterie entre autre). parfois nous depenson bien plus d'énergie à fabriquer la solution solaire que ce panneau va en fournir.

    C'est la raison pour laquelle je parle de commodité solaire et d'image propre.

    les solutions en developpement actuelle sont les cellules polymere, un sorte de cellule solaire mole que l'on pourra revetir sur presque tout à la maniere d'un gros scotch (façon de parler, ça sera pas exactement ça mais l'idée est là). On pourrait avoir des cellules adaptable à quasiment tout, avec un rendement esperé de 12% pour commencer (contre 5% actuellement).
    Concernant les cellules "en dur" enfermée dans une plaque de verre des recherche permettent de faire de la cellule "mono-bloc" beaucoup plus puissante avec des rendements supérieur à 20% destinée aux appareils mobiles comme les GPS, portable et console de jeux parrait-il.

    En tout cas avec les nouvelles technique de super condensateur entre autres et autre innovation des cellules, je suis sur que le solaire est une formidable source éléctrique d'appoint voire complete.

  17. #14
    Cécile

    Re : photovoltaique

    Alex, la différence entre ce que tu appelles "l'amortissement énergétique" et "l'amortissement" n'est pas claire. Il me semble que tu as cité des chiffres fantaisistes de plusieurs décennies sans trop te renseigner, et que maintenant, au lieu de l'admettre, tu tentes des explications biscornues.
    Les installations PV avec batteries sont presque exclusivement dans des zones non connectées, on ne peut donc pas comparer au connecté. Et pour les installations PV connectées au réseau, l'amortissement énergétique est de 2 à 4 ans selon les technologies, comme l'a bien dit Bertrand.
    Quant aux cellules polymères, quand elles auront des durées de vie supérieures à quelques centaines d'heures, on pourra commencer à s'y intéresser. En revanche, il existe déjà des panneaux souples, en silicium amorphe, qui se posent en déroulant un gros "scotch", comme tu dis.
    Quel serait le rôle des supercondensateurs dans tout ça ?

  18. #15
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    oh non loin de là des idées comme ça, ces chiffres sont ceux de ma société. Une analyse energétique sur certaines de nos installations solaires est en cours par des stagiaires de l'UTBM (belfort) et il apparait que nos appareils consommes sur 10 ans largement moins que l'énergie qu'il a été necessaire de mettre en oeuvre pour produire le panneau solaire et les 2 batterie (1 tout les 5 ans), d'où l'amortissement énergétique trop long, depassant la durée de vie de la machine. Des comparatifs sont à l'étude pour le cablage (gros oeuvre) et si une "centrale solaire" locale alimentant plusieurs machines ne serait pas plus économique.
    Je vous donnerai les chiffres exact que je peux communiqué mercredi (eh ouais pont aujourd'hui). Il n'y a rien de farfelu, au bureau on était un peu tous abasourdi par le truc. En gros pour que sa soit rentable, il faut une consommation moyenne plus élevée que la notre actuelle.

    Le role des super condo (ultra cap) permet d'optimiser ce ratio sur des machines consommant peu (moins de 8Wh) car ces condos ont une durée de vie / cyclage largement supérieur au batteries actuelles, necessite moins d'energie à produire, et pas de recyclage. Les capacités de ces supers condos en terme d'energie accumulée et restituable est tel que sur nos machine faible conso, on peut largement tenir une nuit sans avoir besoin d'une batterie.
    Dernière modification par invite14532198711 ; 30/04/2007 à 11h16.

  19. #16
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    PS pour les panneaux souples actuel, le rendement est de 5% nominal, d'ici 2008 avec les polymeres, les 10% devraient etre dépasser.

  20. #17
    beaufanamus

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    oh non loin de là des idées comme ça, ces chiffres sont ceux de ma société. Une analyse energétique sur certaines de nos installations solaires est en cours par des stagiaires de l'UTBM (belfort) et il apparait que nos appareils consommes sur 10 ans largement moins que l'énergie qu'il a été necessaire de mettre en oeuvre pour produire le panneau solaire et les 2 batterie (1 tout les 5 ans), d'où l'amortissement énergétique trop long, depassant la durée de vie de la machine.
    Tout ce que votre étude prouve, c'est peut-être que les installations ne sont pas optimisées d'un point de vu rendement énergétique, ou en d'autre termes, le PV surpuissant par rapport au besoin (j'écarte l'hypothèse de mauvaises installations, avec des ombres portées, ...). Cela est d'ailleurs peut-être voulu, suivant le cdc de départ.

    Comme expliqué lors d'une autre discussion avec BertrandR, s'il n'y a pas d'électronique de recherche de point de puissance maximale, ou MPPT (maximum power point tracker), voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Maximum..._point_tracker, vous sous utilisez les cellules PV. En caricaturant, si j'installe une cellule en court-circuit, elle produira son courant normal sous une tension nulle, et ne produira donc aucune énergie.
    Le pire n'est jamais certain

  21. #18
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    Ba en faites t'as pas tout à fait tord, certains panneaux sont sous exploités (le meme panneau est monté sur toute la gamme en question) et d'autre travaillent à plein par manque d'ensoleillement.
    On a mis au point un logiciel qui nous fourni l'énergie moyenne en fonction des saisons et méteo (plus une moyenne sur plusieurs années pour étayer le resultat) et de la rue ou le quartier, cela à partir des données recueillie par nos machines de part le monde.

    en fait le solaire est juste une question d'image pour nous sur la plupart des produits en bénéficiant, l'étude des stagiaires met en avant qu'écologiquement, notre ratio est négatif dans certains cas, et l'ammortissement énergétique peut atteindre 30 à 40 ans (la durée de vie de nos produits est situé entre 10 et 15 ans).

  22. #19
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    Salut,

    alors voila des chiffres préliminaires issue de recherche de notre société, comme le demandait Cecile, pensant que je bleuffais. Evidemment je ne peux pas tout déballer ici, mais simplement quelques chiffres sur l'énergie solaire PV. Qui démontre que sur de petite surface, les panneaux ne sont pas energetiquement rentable.

    La rentabilité mauvaise (voire innexistante) est du principalement aux batteries.
    Des solutions à ultracaps sont a l'étude pour améliorer très fortement le rendement écologique de ces panneaux.

    Panneau solaire:

    - technologie sc-Si
    - puissance : 5.25Wp
    - surface cellule : 0.042m²
    - rendement maximum 0.15

    energie necessaire pour fabriquer le panneau solaire de A à Z:

    6200MJ/m² soit 72.08kWh
    (pour une exploitation de 10 ans)

    si l'on prend en reference un ensoleillement annuel de

    1000kWh/m²

    et une durée d'exploitation de 10 ans.

    ce qui fait une production electrique du panneau de 6.3kWh/an

    alors que sur cette durée (10ans) le panneau necessite 7.2kWh/an pour etre fabriqué. l'ammortissement du panneau seul est de 72.08/6.3 = 11.44 an pour que ce panneau aie fabriqué autant d'énergie qu'il en a couté à fabriquer.


    Ensuite la batterie associée:

    - Batterie plomb
    - densité energétique : 35Wh/kg
    - poids : 9kg.
    - composition Pb 70% PP 10% H2SO4 20%
    dont 80% d'origine recyclée.

    cette batterie (en faite 2 sur 10ans) requiert 378.24kWh pour etre fabriquée (extraction matériaux, charge, recyclage des matériaux, intégration des éléments.)
    soit sur 10ans 37.8kWh/an.


    au total notre systeme totalement autonme solaire, sur une utilisation de 10 ans, requiert 51kWh/an, alors qu'il en restitue 6.3kWh/an.

    Faites le calcul.

    Ces chiffres laissent à penser que le solaire de faible puissance, n'est pas si énérgetiquement rentable, sauf s'il on fait abstraction du cout de fabrication....


    Ce qui me ramenne à ma conclusion :

    le solaire de moins de 1m² releve plus de la commodité que de la solution écologique.
    Cela dit, toutes les pistes sont bonnes pour encourager et développer le solaire, qui reste une formidable énergie.
    Le point noir étant le stockage de l'énergie pour les puissances de plus de 20W.
    Dernière modification par invite14532198711 ; 03/05/2007 à 20h06.

  23. #20
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    PS
    merci à SUNTECH, TUDOR, FIAMM, HOOCKER pour les données techniques,
    et Mr LONGET et son équipe de stagiaire ingénieurs de l'UTBM pour les travaux qu'ils effectuent.
    Dans le but d'améliorer la productivité d'éléctricité solaire et réduire l'impact environemental. On devrait tous bosser dans ce sens.

    Quand on voit que les 2 #### ne connaissent meme pas les sources d'énergie en france et leur mode de production....on ne peut compter que sur la matiere grises de personnes encore sensées pour faire des recherches dans le bon sens.
    Alors qu'une simple facture EDF en fait état tout les mois avec la petite ligne "origine de l'éléctricité".

    ---
    La politique n'est pas autorisée sur ce forum.
    Pour la modération,
    Yoghourt
    Dernière modification par Yoghourt ; 03/05/2007 à 22h42.

  24. #21
    moijdikssékool

    Re : photovoltaique

    L'étude à été réalisée dans 26 pays et pour la France le temps de retour énergétique est d'environ 3 ans
    encore un qui néglige l'énergie dont ont besoin les fabricants de PV dans leur vie privée!
    C'est un peu comme si tu me disais que pour ramasser du pétrole, il me faut une calorie (prise sur le précedent repas), pour baisser ma main et la relever pleine de pétrole. Evidemment, ce n'est pas aussi simple! Si, pour le faire parvenir en europe, il me faut, imaginons le, 4heures et que pendant ces 4 heures, je mange un repas, vive sous un toit etc... si j'ai des activités qui consomment plus que la quantité de pétrole que j'ai ramassée, ca n'en vaut pas la peine! Il ne faut pas négliger l'énergie que l'on consomme dans la vie privée
    Je donne une image, mais c'est idem si j'utilise des machines. Il faut bien entendu prendre en compte l'énergie qu'il aura fallu investir pour fabriquer les dites machines mais aussi prendre en compte l'énergie dont ont besoin les intervenants qui fabriquent les dites machines
    bref, pour comparer, il faudrait que tu compares le même type d'énergie investie. Par exemple, l'énergie investie pour fabriquer un robinet que l'on va planter dans le sol afin de puiser du pétrole est ridicule et le temps de retour est de l'ordre de la seconde vu le débit que fournit le robinet. Quand tu parles de 3ans, il y a de quoi avoir les cheveux qui se dressent sur la tête! (j'exagère un peu mais l'idée est là)

    et vu le message d'alex, la seule énergie brute pour les matériaux, sans l'énergie que consomment les intervenants dans la fabrication des PV, est loin d'être négligeable devant l'énergie que produisent les PV

    Petits calculs: on peut arriver à évaluer la consommation énergétique en considérant que 5$ valent 1 baril (coût technique d'exploitation moyen sur le monde). Un panneau solaire de 1m², c'est 500euros, soit l'équivalent de 100barils, soit l'équivalent de 10barils dans un moteur à explosion (énergie effective, après rendement). Un panneau produit (sur 30ans) l'équivalent de 1baril dans une voiture électrique (effectivement, après rendement). Tu comprends que l'on ne te donnera pas 10barils si tu n'en donnes que 1. C'est plutôt l'inverse: les industries pétrolière te demande d'investir 1baril et elle t'en donne 10 (bon c'est plus compliqué car entre le 1 et le 10, il y a des gens qui s'immissent et on arrive à 1 contre 1, c'est normal: le monde brûle les barils qu'il extrait du sol, la consommation égale la production)

  25. #22
    Alex66

    Re : photovoltaique

    Dis donc moijdikssékool, il me semble que tu disposes déja d'un topic entièrement dédié à ta théorie à laquelle tu es vraisemblablement le seul a croire.
    Je voudrais pas être désagréable mais autant ça me faisait marrer de vous voir vous étriper sur la question dans le topic qui y est consacré, autant là je commence a en avoir marre de voir cette théorie déborder sur les autres topics.
    Désolé si j'ai été un peu brutal.

  26. #23
    moijdikssékool

    Re : photovoltaique

    il me semble que tu disposes déja d'un topic entièrement dédié à ta théorie à laquelle tu es vraisemblablement le seul a croire
    à la comprendre, c'est un peu comme les mathématiques. Mais je suis d'accord, pour la comprendre, il faudrait d'abord y croire un peu
    Je voudrais pas être désagréable mais autant ça me faisait marrer de vous voir vous étriper sur la question dans le topic qui y est consacré, autant là je commence a en avoir marre de voir cette théorie déborder sur les autres topics
    si tu as des trucs à dire sur le sujet, ré-ouvre le fil

  27. #24
    Cécile

    Re : photovoltaique

    Merci pour ces chiffres, Alex. Quelques questions cependant :
    - Pourquoi comptes-tu 10 ans d'exploitation, alors que les panneaux photovoltaïques sont garantis au moins 20 ans (parfois 25) avec 95 % de leur rendement nominal ?
    - pourquoi avoir installé des batteries ? Dans le cas d'une entreprise, reliée au réseau, il me semble plus écologique de revendre l'électricité qu'on produit, et de ne pas utiliser de batterie. A moins que vous n'ayez aussi des impératifs d'autonomie, mais dans ce cas, il faut des batteries quelque soit le type de production d'énergie. Autrement dit, tu ne peux pas imputer les batteries au photovoltaïque.

  28. #25
    BertrandR

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    .

    Panneau solaire:

    - technologie sc-Si
    - puissance : 5.25Wp
    - surface cellule : 0.042m²
    - rendement maximum 0.15

    energie necessaire pour fabriquer le panneau solaire de A à Z:

    6200MJ/m² soit 72.08kWh
    (pour une exploitation de 10 ans)
    Bonjour,
    Avec les chiffres que tu donnes je trouve effectivement 11.4 ans de temps de retour sur investissement énergétique, mais il y a un truc qui me chiffonne, sur le site ci-dessous
    http://www.cea.fr/var/plain/storage/...c24546a280.pdf
    Je trouve un prix de 2 à 3 € le Watt crête soit de 10.5 à 15.75 € pour le prix d’un module comme celui que tu décris, or les 72 kWh à eux seuls coutent environ 7 € en comptant un kWh à 10c€ et certainement plus avec l’installation autonome que tu décris. Alors la question est simple comment cette entreprise gagne t’elle de l’argent, si la facture électrique représente plus de la moitié du prix de vente ?
    J’aimerai beaucoup avoir des chiffres qui corroborent tout ça, je fais faire des recherches.

    Autrement pareil que Cécile, pourquoi les batteries ? Leur utilisation ne se justifie que pour les sites isolés je trouve.

  29. #26
    invite14532198711
    Invité

    Re : photovoltaique

    Salut,

    tout simplement le solaire permet d'etre indépendant.
    Les liaisons entre machines et sur les réseaux bancaire se fait par voies radio. Ceci évite le gros oeuvre bien évidemment (tranchées, gravier, goudrons...).

    La batterie est necessaire pour l'alimentation de la machine la nuit.

    Si la machine est reliée au réseau EDF, nous privilégions le tout EDF, beaucoup plus économique. L'éléctricité pompée sur le réseau est moindre par rapport aux cout d'ammortissement du systeme solaire. Le solaire est juste une question d'image et de commodité, sur les petites puissance entendons nous. La batterie est responsable de ce non-ammortissement.
    et revendre l'éléctricité à EDF, à raison de 6.3kWh/an reste une broutille, vu le surcout lié à l'implémentation d'un module de conversion 12-220 sans compter les pertes duent à la transformation.

    Certes l'idée est bonne vu le nombre de machines, mais ça impose un cablage filaire de toutes les machines.

    Les sous traitant nous facturent l'éléctricité consommé pour la fabrication des produits, un trou de perceuse, un coup de peinture air comprimé... c'est autant de W/h facturé (on fait des mesures de consommation sur l'outil pour chaque tache, et la multiplie par le temps qu'il faut pour la réaliser, et multiplie par la quantité).
    Donc soit on paie une facture éléctrique au sous traitant, soit on paie EDF, et dans bien des cas pour les machine de moins de 20W, la solution EDF est largement plus avantageuse.

    La durée de 10 ans est prise en reférence. le chiffre est rond et s'approche de la durée de vie marketing de nos machines.

    Des études sont en cours actuellement sur de nouvelles batteries (li-po) et cellule PV, ainsi que des systemes à ultracap pour les machines peu gourmandes. l'ultracap à une durée de vie de 15ans dans nos systemes et une recyclabilité de 100%, pas de maintenance, de plus le composant est ROHS, contrairement aux batteries.

    PS:
    il y a une erreur dans mon post, le panneau solaire revient à 72.08kwh/an, et ce chiffre integre la dalle de verre sécurit et le cadre en alu, qui sont intégrés par le fabricant du panneau.
    Dernière modification par invite14532198711 ; 04/05/2007 à 12h27.

  30. #27
    BertrandR

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    PS:
    il y a une erreur dans mon post, le panneau solaire revient à 72.08kwh/an, et ce chiffre integre la dalle de verre sécurit et le cadre en alu, qui sont intégrés par le fabricant du panneau.
    Pourquoi compter l'énergie par année, l'énergie pour la fabrication est consommée une fois pour toute alors c'est quand même moins ambigüe de la compter une fois pour toute, non ? Alors en fait ça fait combien par module ?

  31. #28
    Cécile

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    tout simplement le solaire permet d'etre indépendant.
    Non, c'est l'association solaire + batterie qui permet d'être indépendant. Mais je ne suis pas d'accord avec ton calcul d'intégrer les batteries dans ton non-amortissement. En effet, tu as deux choses différentes :
    - le solaire pour l'image de marque
    - la batterie pour l'indépendance.
    Donc il ne faut imputer que les panneaux dans ton amortissement, puisque les batteris ont un tout autre but.
    Autrement dit, si tu avais été relié au réseau, ton installation aurait été amortie en beaucoup moins longtemps.

    La durée de 10 ans est prise en reférence. le chiffre est rond et s'approche de la durée de vie marketing de nos machines.
    Il s'agit donc de marketing, pas de raisons techniques. Mais cela fausse évidemment tout le calcul.

  32. #29
    moijdikssékool

    Re : photovoltaique

    energie necessaire pour fabriquer le panneau solaire de A à Z:

    6200MJ/m² soit 72.08kWh (pour une exploitation de 10 ans)
    au fait, ce chiffre comptabilise quoi? l'énergie que consomme l'entreprise qui fabrique les panneaux? l'énergie d'extraction des matériaux? (supposons, pour simplifier, que les intervenants dans ces entreprises sont des Chinois-qui-ne-consomment-presque-rien, c'est à dire qu'ils ne consomment pas d'énergie, en partie celle que produisent les précédents panneaux pour en construire de nouveaux, sic)
    Si l'on remplacait tous les intervenants par des robots et si l'on comptabilisait l'énergie que consomment ces robots, combien penses-tu que consommerait une entreprise de PV automatisée?
    Je trouve un prix de 2 à 3 € le Watt crête soit de 10.5 à 15.75 € pour le prix d’un module comme celui que tu décris, or les 72 kWh à eux seuls coutent environ 7 € en comptant un kWh à 10c€ et certainement plus avec l’installation autonome que tu décris. Alors la question est simple comment cette entreprise gagne t’elle de l’argent, si la facture électrique représente plus de la moitié du prix de vente ?
    les entreprises ne payent pas le kwh 10c, mais moins (narduccio citait le chiffre de 3c)
    Autrement dit, tu ne peux pas imputer les batteries au photovoltaïque
    les PV fonctionnent inévitablement avec un moyen de stockage. Si les batteries sont le moyen le plus rentable de stockage, c'est lui qu'il faut retenir
    Dernière modification par moijdikssékool ; 04/05/2007 à 13h28.

  33. #30
    Alex66

    Re : photovoltaique

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    les PV fonctionnent inévitablement avec un moyen de stockage. Si les batteries sont le moyen le plus rentable de stockage, c'est lui qu'il faut retenir
    C'est faux. Dès lors que tes modules sont raccordés au réseau EDF, tu n'as absolument pas besoin de batteries.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. photovoltaique
    Par tapsala dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2007, 13h53
  2. photovoltaique
    Par gad24 dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/04/2006, 13h53
  3. photovoltaïque
    Par acbong dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/03/2006, 10h18
  4. Photovoltaïque
    Par Ignotus dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/03/2005, 13h54
  5. photovoltaique
    Par gobiker dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/11/2004, 19h57