Affichage des résultats du sondage: Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

Votants
40. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Je ne paierai pas 1 centime de plus

    17 42,50%
  • +10%

    7 17,50%
  • +25%

    3 7,50%
  • +50%

    3 7,50%
  • +100%

    4 10,00%
  • Plus du double de ce que je paye

    3 7,50%
  • Je ne sais pas

    3 7,50%
Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 70

Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?




  1. #1
    dperez

    Smile Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Je pense qu'un certain nombre d'entre nous serait prêt à payer un peu plus sa facture d'électricité en sachant que l'électricité gérée à partir d'énergie renouvelable et non polluante. Je serais prêt à payer jusqu'à 2x plus cher mon électricité (pas plus car j'ai une petite paye). Je ne paye pas très cher mon electricité car je fais très attention déjà à ne pas gaspiller.
    Et vous ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invité576543
    Invité

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Sur la facture, on ne paye pas que l'électricité que l'on consomme. On paye aussi un certain pourcentage de disponibilité à tout heure, et ce jusqu'au plafond d'abonnement.

    Ensuite, "renouvelable" est un engagement de l'opérateur sur les moyens, pas sur ce qu'il délivre (l'électricité renouvelable a le même goût, la même odeur, la même saveur que l'électricité nucléaire ou charbonnée).

    Va falloir fournir des garanties et des garants du respect de la filière. Maintenant, et dans le futur, et en cas de pointes. Gare aux escrocs!

    Le cas des pointes est intéressant: est-ce que l'opérateur doit s'engager à couper l'électricité (comment? Par région? Par abonné en rotation?) quand il y a une pointe qu'il ne peut pas fournir, non? J'imagine que faire comme les autres, i.e., demander de l'électricité à un autre opérateur moins saturé, sera interdit sauf à un autre opérateur "clean", non?

    En bref, avant de payer plus cher, je veux voir la marchandise plus en détail...

    Cordialement,

  4. #3
    lft123

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Bonjour,

    Je trouve que je paye suffisament d'électricité comme ça (n'oublions pas l'abonnement) !
    Je ne sais pas quelle est la principale source de conso (peut-être le chauffage/production eau chaude ?) mais malgré l'usage de lampes basse conso (je ne sais pas si c'est un bien d'ailleurs !) et le non-usage de la mise en veille des appareils électriques je trouve que c'est tout de même un budget conséquent (foyer de 2 adultes + 1 bébé) !

    @+


  5. #4
    invité576543
    Invité

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Ah oui, un autre point... Selon que tu présentes le sondage comme

    "combien seriez-vous prêt à dépenser plus..."

    ou

    "quel taux de taxe sur l'électricité vous accepteriez de payer pour encourager le renouvelable", 100%, plus de 100%, ...

    Tu n'auras pas les mêmes réponses, je parie...

    (Un des points est la différence entre une augmentation pour tout le monde ou seulement pour ceux qui font le choix de prendre un opérateur spécialisé en renouvelable...)

    Cordialement,

  6. #5
    dperez

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Oui, j'avais à l'esprit un paiement au cas par cas, pas un prix surchargé pour tout le monde.

    Pour les situations de pics, il faudrait faire appel uniquement à des prestataires clean ou bien on coupe. Pas question de mettre en marche des centrales termiques pour pallier. Il faudrait donc prévoir au mieux pour éviter des coupures. Il faudrait un organisme indépendant pour garantir qu'on nous vend pas de l'électricité créée avec du charbon à prix d'or aussi.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    dperez

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Pour ceux qui ne veulent pas dépenser un centime de plus, est-ce parce que votre budget ne vous le permet vraiment pas, est-ce que vous pensez qu'on doit pouvoir offrir de l'électricité verte au même prix que l'électricité normale ou est-ce que vous estimez que on en fait trop avec l'environnement ? Ou peut-être y a-t-il une autre raison ?

  9. #7
    zeblondin

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Moi je vote pas un centime de plus, parce qu'avant de se lancer tete perdue dans l'electricité verte, il faudrait plus encourager le fait de consommer moins de cet elecricité... (interdiction du chauffage elec? interdiction des veilles dans les appereils?)

    Apres c'est peu etre un peu trop simplifier de dire on paye un peu plus ,un peu moins, tout est lié...

    Et puis le système des certificats verts j'attend de voir.
    De toute façon, je pense que le prix de l'electricité ne va pas tarder à augmenter...

    Tu es serieux pour dire qu'en cas de pic on coupe??? C'est un peu extreme quand meme!!!

  10. Publicité
  11. #8
    lft123

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Si demain on me laisse le choix entre une électricité "verte" et la "nucléaire" je serais plutôt enclin à choisir la verte...
    Mais car il y a un mais celà ne serait pas sans savoir comment elle est produite !
    Par exemple je fais de l'électricité en incinérant des copeaux de bois, déchets de scierie, etc... Ce sera de l'électricité "verte", mais quel sera le rendement de mon installation vs une production de vapeur nucléaire ?
    Qu'adviendra-t-il des cendres ?
    Est ce que les émissions de particules seront faibles, etc... ?
    Et il n'est pas facile de connaitre tous les tenants et les aboutissants....

  12. #9
    dperez

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par zeblondin Voir le message
    Moi je vote pas un centime de plus, parce qu'avant de se lancer tete perdue dans l'electricité verte, il faudrait plus encourager le fait de consommer moins de cet elecricité... (interdiction du chauffage elec? interdiction des veilles dans les appereils?)
    Ok. Je pense que l'un n'empêche pas l'autre. La preuve, cela fait quelques années que je fais davantage attention à ma consommation d'électricité, et maintenant je serais prêt à changer de prestataire pour ajouter ma pierre à l'édifice. On ne peut pas mettre des caméras chez les gens pour leur interdire d'utiliser le chauffage central électrique ou pour leur donner une décharge s'ils oublient de débrancher le transfo du portable. Le prix élevé de l'électricité doit être suffisamment dissuasif à mon avis.

    Citation Envoyé par zeblondin Voir le message
    Apres c'est peu etre un peu trop simplifier de dire on paye un peu plus ,un peu moins, tout est lié...
    Je pense pas que ce soit simplifié. On paye bien davantage pour manger bio.

    Citation Envoyé par zeblondin Voir le message
    Et puis le système des certificats verts j'attend de voir.
    De toute façon, je pense que le prix de l'electricité ne va pas tarder à augmenter...
    Moi aussi j'attends, mais tout viendra en temps et en heure. C'est comme les labels bios.

    Citation Envoyé par zeblondin Voir le message
    Tu es serieux pour dire qu'en cas de pic on coupe??? C'est un peu extreme quand meme!!!
    Oui. Ce genre de coupure arrive quelques heures l'année. Jusque là personne n'en est mort. On fait de notre mieux pour éviter ce genre de désagrément, bien-sûr.

  13. #10
    SK69202

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Bonsoir,

    L'abonné est raccordé au réseau de RTE, le fournisseur "vert" alimente le réseau de RTE qui le transporte.

    Si le fournisseur "vert" disparait RTE et les autres producteurs compensent.
    L'abonné ne s'en aperçoit même pas.

    Il est probable que des abonnés "vert" ne consommeront pas que du courant "vert" car ponctuellement la configuration du réseau ne les alimentera pas en courant "vert". Quel est l'intérêt de faire parcourir des milliers de km à du courant "vert" ? (ni le pas "vert" d'ailleurs)

    Lire les très petits caractères des fournisseurs de courant "vert".
    C'est peut être utile mais c'est du bidonnage commercial, sauf si le compteur domestique est télécommandable et coupé immédiatement si pas de courant "vert" disponible.


    Peut on exiger du courant "vert" à la maison et utiliser les transports mûs par l'électricité qui ne peut pas être seulement "verte" si on veut une fiabilité des horaires ?

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    Cécile

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Pour moi, les certificats verts sont du bidon. En effet, en France, on a déjà plus de 15 % d'électricité d'origine renouvelable (essentiellement l'hydroélectricité). Il suffit donc aux opérateurs de vendre ces 15 % sous le label "vert" pour se faire du fric sans investir un centime dans le renouvelable. Tant qu'une offre "verte" n'est pas couplée à une garantie d'investissement dans le renouvelable, cela ne sert à rien.
    A propos, regardez le classement de Greenpeace des offres d'électricité verte : http://www.revolution-energetique.co...rt-complet.pdf

    Avec tout ça, je ne réponds pas à la question... pour tout dire, je ne sais pas combien je serais prête à payer. Pour ma part, je veux surtout un opérateur avec le moins de centrales thermiques possibles, et qui répondre aux normes environnementales les plus strictes.
    Mais avant tout, je tente de réduire ma consommation.

  15. #12
    dperez

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Si le fournisseur "vert" disparait RTE et les autres producteurs compensent. L'abonné ne s'en aperçoit même pas. Il est probable que des abonnés "vert" ne consommeront pas que du courant "vert" car ponctuellement la configuration du réseau ne les alimentera pas en courant "vert". Quel est l'intérêt de faire parcourir des milliers de km à du courant "vert" ? (ni le pas "vert" d'ailleurs)
    Bien-sûr. Du courant c'est du courant, peu importe s'il s'agit du courant que j'ai payé où non. C'est comme pour les monnaies. Je paye en dollars mais le site reçoit en euros (ou inversement) car il est à l'autre bout du monde. À partir du moment où on a de l'énergie, c'est ça qui compte. Prenons ce cas de figure: Le client A est à Lyon et veut de l'électricité verte; le client B est à Lille et veut l'électricité sale. La centrale thermique est à 50km de Lyon et le barrage hydrolique est dans le nord de la France. Eh bien dans ce cas, bien évidemment que le client A (écolo) va avoir de l'électricité de Lyon (therm.) et le client B (normal) va avoir de l'électricité du nord (hydro.). Après ça, les prestataire compensent financièrement, la centrale thermique va reverser la différence à la centrale hydrolique. Après ils s'arrangent. C'est comme les banques centrales. Un pays A doit envoyer 1 M d'euros à un pays B qui lui doit 500.000 euros, résultat, le pays A n'envoie que (1M$ - €500.000).

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Peut on exiger du courant "vert" à la maison et utiliser les transports mûs par l'électricité qui ne peut pas être seulement "verte" si on veut une fiabilité des horaires ?
    Bien-sûr. Il y a un commencement à tout. Sinon autant dire "Non" systématiquement à toute initiative pour sauvegarder l'environnement jusqu'à la fin.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Tant qu'une offre "verte" n'est pas couplée à une garantie d'investissement dans le renouvelable, cela ne sert à rien.
    Les investissements vont là où il y a où se faire de l'argent. S'il est possible de se faire de l'argent en vendant de l'électricité sous le label "vert", il y aura investissement.

  16. #13
    Cécile

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par dperez Voir le message
    Les investissements vont là où il y a où se faire de l'argent. S'il est possible de se faire de l'argent en vendant de l'électricité sous le label "vert", il y aura investissement.
    Oui, mais pas avant que les 15 % d'électricité verte existantes soient vendues. Or, pour parvenir à 15 % de personnes qui achètent "vert", y'a du boulot (d'autant qu'il faudra plus de 15 % de particuliers, car les industriels s'intéressent surtout au prix, et sont aussi de gros consommateurs d'électricité). Et je refuse d'être le gogo qui paye plus cher pour que les actionnaires d'EDF et consort s'en mettent davantage dans les poches, sans qu'il n'y ait aucun effet sur les investissements dans les renouvelables.

  17. #14
    invite765732342432
    Invité

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Pas un centime de plus...
    Pourquoi ? Parce que je trouve le nucléaire tout à fait valable et à encourager (surgénérateurs, fusion, ...)

    Je serais prêt à payer plus pour une électricité sans thermique, mais en France, la question ne se pose pas vraiment.
    Par contre, comme le dis mmy, je serais tout à fait prêt à payer plus (via une taxe) pour financer la recherche sur les énergies renouvelables...

  18. #15
    dperez

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Oui, mais pas avant que les 15 % d'électricité verte existantes soient vendues. Or, pour parvenir à 15 % de personnes qui achètent "vert", y'a du boulot (d'autant qu'il faudra plus de 15 % de particuliers, car les industriels s'intéressent surtout au prix, et sont aussi de gros consommateurs d'électricité). Et je refuse d'être le gogo qui paye plus cher pour que les actionnaires d'EDF et consort s'en mettent davantage dans les poches, sans qu'il n'y ait aucun effet sur les investissements dans les renouvelables.
    Pourquoi 15% ? On peut commencer à 1%, puis 2%, etc...En tout cas si tu achètes de l'énergie verte, une partie va dans les poches des actionnaires et le reste va dans l'investissement car il arrive un moment où cette entreprise n'a plus d'offre (tout son parc est occupé), il faut bien qu'elle construise d'autres centrales hydroliques, d'autres éoliennes, etc...Elle ne va pas construire tout à coup une centrale thermique. Elle continue dans la lancée.

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Pas un centime de plus...
    Pourquoi ? Parce que je trouve le nucléaire tout à fait valable et à encourager (surgénérateurs, fusion, ...)
    Peut-être qu'une catastrophe majeure ferait changer les consciences.

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Par contre, comme le dis mmy, je serais tout à fait prêt à payer plus (via une taxe) pour financer la recherche sur les énergies renouvelables...
    La recherche dans les énergies renouvelables se fait déjà et est largement financée déjà, surtout aux États-Unis où il y a désormais une ruée vers l'or dans la silicon valley dans ce domaine et dans celui de l'hydrogène.

    Les énergies renouvelables sont là, il suffit de se pencher. Mais si tout le monde les boude, elles ne resteront qu'à état de prototype ou de curiosité. Si on n'avait pas la possibilité d'acheter de l'énergie verte, on se plaindrait. Maintenant qu'on peut acheter vert, on préfère prendre soin de son porte-feuille

  19. #16
    Yoghourt

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par dperez Voir le message
    Peut-être qu'une catastrophe majeure ferait changer les consciences.
    Corollaire: selon toi, les consciences ont peu évolué sur le sujet jusqu'à maintenant.
    Conséquence: selon toi, l'accident de Tchernobyl n'est pas une catastrophe majeure
    Contradiction: selon toi dans un autre fil, l'accident de Tchernobyl est une catastrophe dont l'ampleur -déjà significative- est probablement très sous-estimée.



    Les énergies renouvelables sont là, il suffit de se pencher. Mais si tout le monde les boude, elles ne resteront qu'à état de prototype ou de curiosité. Si on n'avait pas la possibilité d'acheter de l'énergie verte, on se plaindrait. Maintenant qu'on peut acheter vert, on préfère prendre soin de son porte-feuille
    On = ?
    Acheter, toujours acheter... Acheter de l'électricité verte pour alimenter la télé LCD/plasma de 1m50 de diagonale et regarder l'ile de la tentation remixé sur le pack home-cinéma? Pour alimenter le PC fixe avec ses néons flashy qui tourne 24/24 pour télécharger en peer-to-peer? Pour alimenter le bloc de clim ou le rideau de chaleur de votre magasin fashion préféré? Ou tout simplement pour alimenter les radiateurs électriques et la VMC simple flux 1er prix vieille comme mes robes dont la seule conso élec est de 60W 360j/an?

    observatoire de l'énergie:
    - analyse des statistiques de 2006 (pdf)
    - La conso d'élec du résidentiel+tertiaire par usage
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  20. #17
    Quisit

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    le problème avec les fournisseurs verts, c'est qu'on achète un stock de certificats verts, c'est à dire des Kwh, à l'avance.
    On peut donc garantir que l'EQUIVALENT tout ou partie du stock acheté est produit de manière verte .
    Mais lors de pics de demande ou lors de pénurie de production verte, le fournisseur vert ne va pas couper les compteurs.
    C'est donc bien les autres fournisseurs qui vont se charger de la "sale besogne" de la fourniture des pics et du lissage des sous-prod, à grand coup de thermique principalement, et d'un peu de Co2.

    vous achetez donc la même qualité que les autres, et la peinture verte appliquée dessus n'a été rendue possible que parceque d'autres ont bien voulu la faire sécher à l'aide de sèches cheveux nucléaires.

    les producteurs VERTS devraient pouvoir assumer une production de lissage

  21. #18
    Cécile

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par dperez Voir le message
    Pourquoi 15% ? On peut commencer à 1%, puis 2%, etc...En tout cas si tu achètes de l'énergie verte, une partie va dans les poches des actionnaires et le reste va dans l'investissement car il arrive un moment où cette entreprise n'a plus d'offre (tout son parc est occupé), il faut bien qu'elle construise d'autres centrales hydroliques, d'autres éoliennes, etc...
    15 % parce que c'est en gros la part actuelle d'électricité renouvelable en France.
    Tant qu'on est loin des 15 %, les entreprises n'ont pas de raison d'investir dans les ENR. Donc tout va dans la poche des actionnaires. Ce n'est qu'au-delà que les investissements commenceront réellement.

  22. #19
    BertrandR

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    C'est donc bien les autres fournisseurs qui vont se charger de la "sale besogne" de la fourniture des pics et du lissage des sous-prod, à grand coup de thermique principalement, et d'un peu de Co2.
    Ce que tu devrais quand même préciser Quisit c'est que la "sale besogne" est grassement rémunérée et que certains opérateurs, je pense à ceux qui installent actuellement des centrales aux charbon, vont se spécialiser dans ce genre de boulot.
    Regarde les chiffres sur Powernext : http://www.powernext.fr/

    En pointe le prix du MW peut monter à plus de 200 €.
    Sachant qu'avec une centrale thermique à flamme c'est surtout le combustible qui coute, il peut être très rentable de faire tourner ces centrales avec des taux de charges annuels très bas.

  23. #20
    Cécile

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Les "sales besognes" sont généralement bien rémunérées, demande aux gangsters !
    Ici, il s'agit plutôt de besogne sale.

  24. #21
    dperez

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Corollaire: selon toi, les consciences ont peu évolué sur le sujet jusqu'à maintenant.
    Exactement. En témoignent les discussions ici.

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Conséquence: selon toi, l'accident de Tchernobyl n'est pas une catastrophe majeure
    Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Une catastrophe majeure serait en France. Quand ça se passe chez les voisin c'est pas si grave. On n'a été que peu touchés par les retombées de Tchernobyl, comparé à Gomel (Sud de la Biélorussie).

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    On = ?
    Les Français moyens.

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Acheter, toujours acheter... Acheter de l'électricité verte pour alimenter la télé LCD/plasma de 1m50 de diagonale et regarder l'ile de la tentation remixé sur le pack home-cinéma? Pour alimenter le PC fixe avec ses néons flashy qui tourne 24/24 pour télécharger en peer-to-peer? Pour alimenter le bloc de clim ou le rideau de chaleur de votre magasin fashion préféré? Ou tout simplement pour alimenter les radiateurs électriques et la VMC simple flux 1er prix vieille comme mes robes dont la seule conso élec est de 60W 360j/an?
    Ça ne me concerne pas. Si tu venais jeter un œil chez moi tu ne verrais rien de tout ça.

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    le problème avec les fournisseurs verts, c'est qu'on achète un stock de certificats verts, c'est à dire des Kwh, à l'avance.
    On peut donc garantir que l'EQUIVALENT tout ou partie du stock acheté est produit de manière verte .
    Mais lors de pics de demande ou lors de pénurie de production verte, le fournisseur vert ne va pas couper les compteurs.
    C'est donc bien les autres fournisseurs qui vont se charger de la "sale besogne" de la fourniture des pics et du lissage des sous-prod, à grand coup de thermique principalement, et d'un peu de Co2.

    vous achetez donc la même qualité que les autres, et la peinture verte appliquée dessus n'a été rendue possible que parceque d'autres ont bien voulu la faire sécher à l'aide de sèches cheveux nucléaires.

    les producteurs VERTS devraient pouvoir assumer une production de lissage
    Vous êtes une mauvaise langue. Je voudrais bien avoir les preuves de tout ça. En ayant tout le temps davantage d'offre que de demande ça permet de faire face à des pics sans faire appel à l'aide des concurrents.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    15 % parce que c'est en gros la part actuelle d'électricité renouvelable en France.
    Tant qu'on est loin des 15 %, les entreprises n'ont pas de raison d'investir dans les ENR. Donc tout va dans la poche des actionnaires. Ce n'est qu'au-delà que les investissements commenceront réellement.
    Si les entreprises engrangent l'argent sans le réinvestir, alors le marché stagne. Est-ce le cas ? Si c'est le cas, c'est normal. Le produit devient un produit "vache à lait" qui est voué à disparaître un fois qu'il n'a plus d'intérêt. Et les entreprises ont bien raison dans ce cas si personne ne veut des énergies renouvelables. Autant rentabiliser son investissement, faire une marge et puis ne pas réinvestir s'il n'y a pas suffisamment de demande ou d'attactivité.

  25. #22
    Yoghourt

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par dperez Voir le message
    Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Une catastrophe majeure serait en France. Quand ça se passe chez les voisin c'est pas si grave. On n'a été que peu touchés par les retombées de Tchernobyl, comparé à Gomel (Sud de la Biélorussie).

    Ça ne me concerne pas. Si tu venais jeter un œil chez moi tu ne verrais rien de tout ça.
    Ma remarque concerne "on"=les Français moyens. Si 20% de la population ayant des besoins maîtrisés (disons moitié moins que la normale, histoire de compter large) achète de l'électricité dite verte à 80%, il suffit alors de 8% d'électricité verte, ce qui est bien en deça du 15% actuel. Impact sur le bouquet: nul, avec une sacrée marge.
    Si 20% de la population ayant des besoins maitrisés arrivent à convaincre 80% du reste de la population d'avoir des besoins maitrisés (en commençant par ce qui compte = chauffage/clim/usages spécifiques H24, plutôt que ce qui se voit), impact sur le bouquet:
    80%*80%*50% = diminution de 32%

    Pour dire les choses autrement: optimiser localement à l'extrême coûte et ne rapporte rien au global. Paretto...
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  26. #23
    Cécile

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par dperez Voir le message
    Si les entreprises engrangent l'argent sans le réinvestir, alors le marché stagne. Est-ce le cas ? Si c'est le cas, c'est normal. Le produit devient un produit "vache à lait" qui est voué à disparaître un fois qu'il n'a plus d'intérêt. Et les entreprises ont bien raison dans ce cas si personne ne veut des énergies renouvelables. Autant rentabiliser son investissement, faire une marge et puis ne pas réinvestir s'il n'y a pas suffisamment de demande ou d'attactivité.
    L'hydroélectricité est une vache à lait. Elle a un triple avantage pour les producteurs d'électricité :
    - elle n'est pas chère
    - elle produit de l'électricité à la demande (c'est la seule avec les centrales thermiques à pouvoir le faire, et c'est vraiment important pour faire coïncider la production avec la demande en temps réel)
    - elle permet de vendre de l'électricité "verte".
    Problème : il n'y a plus de gros site où mettre de nouvelles centrales hydroélectriques, tous les sites propices sont déjà équipés. Donc pour augmenter la part des renouvelables, il faut maintenant investir dans d'autres sources (éolien, photovoltaïque...). Et là, c'est plus cher, et les producteurs d'énergie sont moins intéressés.

  27. #24
    dperez

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Maintenant je crois qu'on peut faire une croix sur les énergies renouvelables. On pourrait mettre ces discussions dans une section "Curiosité" ou "Bricolage".


  28. #25
    lustiot

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Pour dire les choses autrement: optimiser localement à l'extrême coûte et ne rapporte rien au global. Paretto...


    Autrement dit : avant de cracher sur le non renouvelable il faudrait mieux porter la "bonne parole" éconologique... pour enclencher une réelle baise de consommation, ensuite on pourra parler d'ENR qui pourront plus facilement prendre une place plus importante dans la production globale.

    J'aurais beau consommer 30L/ d'eau par jour et m'en sortir pour 20 € /mois de facture d'energie si mes voisins laissent leur halogènes 500W allumés pendant que le robinet coule dans le vide alors qu'ils sont au telephone...

    Ca marche pour les voisins, mais aussi et sourtout pour les pays voisins et la ca devient plus durs de prêcher la bonne parole...

    Ou alors on attends juste que les prix de l'energie deviennent prohibitifs et crée des tensions dans le monde entier (c'est pas déjà le cas ?) et on subit quelquechose qu'on aurait pu anticiper...
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  29. #26
    SK69202

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Bonsoir,

    Un complément sur les contraintes des énergies renouvelable que j'ai découvert en lisant le rapport d'enquête de la Commission de Régulation de l'Energie sur la panne du 4 novembre 2006. Ceci pourrait avoir un impact sur la rentabilité des investissements "vert"

    Extraits:

    Les conséquences de cette panne d’électricité ont été aggravées par le comportement d’ensemble de la production décentralisée. Dans la plupart des pays européens, ce comportement a été marqué par le caractère aléatoire des déconnexions et des reconnexions des centrales éoliennes, qui n’a pu être compensé efficacement du fait de la faiblesse des
    informations accessibles en temps réel aux gestionnaires de réseaux de transport sur la puissance injectée par les réseaux de distribution en provenance de ces installations de production. En France, 2.882 MW de production décentralisée se sont découplés du réseau
    lors de la chute de fréquence. Il s’agissait, pour l’essentiel, de centrales de cogénération.
    ../..

    Dans la zone Ouest, la production d’électricité décentralisée, notamment éolienne, a
    également contribué à creuser le déficit de production. Ces installations se sont déconnectées
    massivement suite à la chute de la fréquence. En particulier, l’Espagne a perdu 2.820 MW de
    production éolienne.
    ../..
    Le développement de la production décentralisée ne permet plus de considérer celle-ci comme marginale vis-à-vis de la sûreté du système électrique de l’UCTE.
    Par conséquent, les gestionnaires de réseaux de transport devraient disposer
    d’une visibilité et d’un contrôle suffisant sur le comportement de cette production. Cela implique, notamment, que ces gestionnaires de réseaux aient une connaissance suffisante de la puissance injectée à chaque instant et que les recouplages soient soumis à leur autorisation.
    De même, le développement important de la production d’électricité éolienne en France, annoncé par l’arrêté du 7 juillet 2006, relatif à la programmation
    pluriannuelle des investissements de production d’électricité, devrait être
    accompagné par des mesures réglementaires nécessaires pour mieux garantir la sûreté du système électrique.
    En plus d'être aléatoire l'éolien viens, pour l'instant, géner la sécurité du réseau, et si pour des raisons de sécurité du réseau, on ne couple pas l'éolien, quelle pourrait être le situation du producteur "vert" vis à vis de ses clients ?

    Réduire sa consommation personnelle, et sa part de la consommation collective reste la solution à privilègier.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  30. #27
    BertrandR

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,

    Un complément sur les contraintes des énergies renouvelable que j'ai découvert en lisant le rapport d'enquête de la Commission de Régulation de l'Energie sur la panne du 4 novembre 2006. Ceci pourrait avoir un impact sur la rentabilité des investissements "vert"
    @+

    Bonjour,

    Un lien vers la source supposée des extraits de ton message :
    http://www.cre.fr/fr/content/downloa...2593593445.pdf
    Tu fais un zoom sur les causes aggravantes du redémarrage du réseau sans parler de l'origine de la panne, c’est un peu trompeur.

    Clairement l'origine de la panne n'est pas due aux moyens de productions d'énergies décentralisés. C'est plutôt le résultat de la logique de libération du marché électrique favorisant les gros échanges d'énergie du point à un autre, la même logique libérale n'impose par contre (au contraire) aucune contrainte sur les capacités du réseau.

    Il y a eut une suite d'erreurs de gestion des réseaux interconnectés et les problèmes se sont propagés d'un bout à l'autre de l'Europe, à ce niveau les éoliennes se sont déconnectées à partir du moment où les règles de raccordement au réseau l'impose. Toute variation de fréquence en dehors des limites se traduit par une déconnexion.

    C'est au redémarrage du réseau que les problèmes sont apparus en Allemagne, la reconnexion automatique des éoliennes a perturbé le redémarrage du réseau. Pour stabiliser la fréquence il faut augmenter progressivement les moyens de production et la charge du réseau, si toutes les éoliennes redémarrent en même temps, c'est sûr que ça ne facilite pas les choses.

    Il me semble évident, et pas vraiment insurmontable, que les gestionnaires de réseau puissent agir à distance sur le raccordement des parcs éoliens individuellement en cas de panne de ce genre, pour l'instant c'est tout simplement pas prévu et c'est bien dommage.

    Cordialement,

  31. #28
    SK69202

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Bonsoir,

    Ma source :www.cre.fr/fr/content/download/1253/20673/file/1170938328168.pdf

    On est d'accord, l'éolien n'est pas la cause de l'incident, mais la façon dont il est actuellement "géré" ou "réglé" est un facteur de risque pour la sécurité du réseau. Le 4 novembre son comportement n'a pas été innocent.

    L'Etat propriétaire du réseau doit imposer, à tous les producteurs qui veulent injecter de l'électricité au réseau, ses conditions: Pouvoir de contrôle et de décision des centres de régulation.
    Ceci viendra créer de nouvelles contraintes à tous ceux qui investissent dans l'éolien pour profiter de la manne d'argent public et non réduire d'éventuels rejets de CO2, d'ou mon avis que la vente d'électricité 100% "verte", c'est bidon et pas un facteur d'investissement.

    L'Etat et la manne d'argent public c'est nous, la libération du marché de l'énergie a été approuvé par le Peuple français en septembre 1992.
    Ceux qui n'en voulaient pas se rangent à l'avis de la majorité, mais le leur rappelleront régulièrement.
    Si les français laissent le contrôle de leurs infrastructures statégiques (le réseau) à d'autres, ils le regretteront et pas que financièrement.
    Un black-out national qui dure, est aujourd'hui une catastrophe majeure.

    Personnellement, en prévision du BO breton, j'ai pris mes précautions.

    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 05/09/2007 à 18h02. Motif: orthographe
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  32. #29
    YBaCuO

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Bonjour,

    L'incident du 4 novembre n'est pas imputable en premier chef à libéralisation du marché.
    En Allemagne contrairement à la France il existe 4 GRT(Gestionnaire de Réseau de Transport), cet incident est lié au non respect de la règle des N-1 et un manque de coordination entre les GRT.
    L'ouverture d'une ligne à haute tension était programmé dans la nuit du 4 au 5 novembre à 1h du matin, et tous les acteurs concernés ont fait des simulations et ont pris leurs dispositions pour garantir la sécurité du réseau.
    Mais l'horaire à été avancé à 22h assez tardivement si bien qu'une étude appronfondie de la sécurité n'a pu se faire or la configuration du réseau était différente que celle prévue à 1h ainsi il s'avera que le critère du N-1 n'était pas respecté. Sur une ligne raccordant deux réseaux, les protections n'étaient configuré de la même façon,et le gestionnnaire concerné ne l'a pas pris en compte alors même que les flux étaient critiques.
    Cet incident a montré aussi que les GRT manquaient d'informations sur les systèmes adjacents, ce qui empêche de les prendre entièrement en compte dans les analyses de sécurité.

    Source:http://www.ucte.org/pdf/Publications...t-20070130.pdf

  33. #30
    BertrandR

    Re : Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    L'Etat propriétaire du réseau doit imposer, à tous les producteurs qui veulent injecter de l'électricité au réseau, ses conditions: Pouvoir de contrôle et de décision des centres de régulation.
    La dessus on est d'accord, si la production d'élec décentralisée se développe il faudra bien des mécanismes de régulation de la fréquence et d'action à distance en cas de coup durs. Au niveau de l'éolien la techno existe, et certaines machines surtout au-dessus de 2 MW sont tout à fait capables d'apporter de la stabilité au réseau.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Ceci viendra créer de nouvelles contraintes à tous ceux qui investissent dans l'éolien pour profiter de la manne d'argent public et non réduire d'éventuels rejets de CO2, d'ou mon avis que la vente d'électricité 100% "verte", c'est bidon et pas un facteur d'investissement.
    L'Etat et la manne d'argent public c'est nous, la libération du marché de l'énergie a été approuvé par le Peuple français en septembre 1992.
    Ceux qui n'en voulaient pas se rangent à l'avis de la majorité, mais le leur rappelleront régulièrement.
    Là, je suis moins d'accord, cette nouvelle contrainte ne sera certainement pas la plus gênante, comme je viens de le dire c'est gérable techniquement, encore faut il le mettre dans le cahier des charges du raccordement au réseau.

    La où je ne te suis plus c'est quand tu parles de mannes d'argent public ???
    Sur ce forum je suis souvent intervenu à ce sujet et j'ai l'impression de me répéter, la distinction entre argent public et argent du consommateur est insignifiante pour la plupart des gens alors que je la trouve fondamentale. Le grand éolien ne bénéficie d’aucune subvention d’état, mais d’une obligation d’achat (à condition de respecter tout un tas de règles dont les ZDE) et d’un tarif d’achat privilégié. Mais le surcout lié à ce tarif n’est absolument pas financé par EDF mais par le CSPE, contribution aux Charges du Services Public de l’Electricité, cette charges est reportée sur les factures des usagers, donc plus tu consommes plus tu payes c’est ce qui en fait la différence avec une subvention. Sur cette CSPE l’éolien représente actuellement environ 5 %.
    Une petite recherche sur google, je trouve un document :http://www.rhonealpes.fr/content_fil...ide_eolien.pdf
    Sur lequel on a un bon résumé page 6 :
    « Par répercussion, ce ne sont pas les contribuables, mais les
    consommateurs qui paient le surcoût, au titre des charges incluses
    à la CSPE, fonds pour la compensation des charges de service
    public de l’électricité. Il est actuellement établi sur la base de
    0,45 c€ par kWh. A titre d’exemple, pour une famille qui
    consomme 5000 kWh par an, la contribution s’élève à 22,50
    €. L’éolien en représente une part très minoritaire, environ 4%
    (soit moins de 1 €), l’hydraulique 3 %, et la cogénération 51
    %.
    La péréquation tarifaire entre la France métropolitaine et les
    DOM-TOM couvre, quant à elle, 35 % de la CSPE(3). »
    Pour l’éolien si on prend 5 % on arrive à 22,5 x 0.05 = 1,125 €/an et par foyer pour l’éolien en France.

    Maintenant si tu prends en compte le versement de la taxe professionnelle, c’est l’état (et donc le contribuable) qui gagne de l’argent avec l’éolien.

    Cordialement,

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 03/11/2006, 10h03
  2. 4 Français sur 5 prêts à dépenser plus pour acheter 1 voiture moins polluante - IFOP
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/10/2005, 22h16
  3. seriez-vous prêt à partir à des années-lumière??!!
    Par fafa45 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 82
    Dernier message: 04/10/2005, 10h10
  4. Combien d'heure passer vous sur le net par semaine ?
    Par [RV] dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 17
    Dernier message: 19/08/2004, 16h26