Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 50 sur 50

élections municipales et environnement




  1. #31
    lustiot

    Re : élections municipales et environnement

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    J'ai entendu dire que la peur que ses enfants se fassennt écraser est une des principales raisons qui poussent les méres (et les péres) a mener leurs enfants à l'école en voiture...
    et du coup à augmenter le "danger potentiel" pour les quelques téméraires qui passent en vélo...

    C'est sympa de ne pas être capables de penser "globalement"

    PS : je passe tous les jours sur une piste cyclable (en vélo) qui coupe une zone de stationnement devant une école, je sais de quoi je parle

    -----

    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  2. Publicité
  3. #32
    chatelot16

    Re : élections municipales et environnement

    Posté par remyb
    J'ai entendu dire que la peur que ses enfants se fassennt écraser est une des principales raisons qui poussent les méres (et les péres) a mener leurs enfants à l'école en voiture...
    c'est exactement le cas ou devant un probleme la solution individuelle pour le resoudre agrave le probleme general

    dans ce cas IL N'Y A PAS de solution individuelle possible

    quand j'avais 6 ans je traversait tout un cartier a pied pour aller a l'ecole cela n'inquietait personne : il y avait tres peut de voitures et elle fesait du bruit et ne prenait pas les gens par surprise meme les enfants

    quand il n'y a pas de solution individuelle possible il faut des solution collective : parking avec nombre de places suffisant devant les ecole : combinaison ecole et garderie pour pouvoir arriver a n'importe quelle heure et eviter des tas de deplacement

  4. #33
    chatelot16

    Re : élections municipales et environnement

    Il pourrait effectivement y a avoir une baisse de la consommation énergétique si la contrainte du coût du transport est forte sur les ménages et entraine une adaptation du marché de la construction immobilière. Maintenant, il suffit de regarder de l'autre coté de l'atlantique pour voir comment une libéralisation de la construction immobilière conduit à la constitution de villes tentaculaires, hyper étalées, énergivores au possible tant que le coût du transport n'est pas une contrainte sur les ménages.
    vous etes terrible : encore une contrainte de plus

    ce n'est pas de rendre le transport plus cher qui resoudra la penurie

    il faut autoriser la construction de logement pres des usines et la construction d'usines pres des logement : il n'y a que quelque usines dangereuse ou bruyante qui neccessite un eloignement , et curieusement les usine dangereuse ou bruyante que je connais sont toutes deja assiégé par les logements ...

    la mode actuelle de logement individuel dispercé n'est que la consequence de l'abscence de hlm bien placé : l'erreur a ete de construire des tas de hlm la ou il n'y a pas de travail

    une tour pleine de logement au millieu d'une zone industrielle pleine d'emploi permettrai a des tas de gens d'aller travailler a pied

    on poura se permettre de critiquer les gens qui construisent des petite maison n'importe ou quand il y aura des logements collectif bien placé en nombre suffisant

  5. #34
    Cécile

    Re : élections municipales et environnement

    Pour les questions de vélo, marche à pied et sécurité, il faut harceler ses élus pour avoir des équipements sûrs : passages piétons (avec dos d'ane avant, sinon les voitures s'en foutent), trottoirs élargis, chemins piétonniers et cyclistes. Il y a aussi la possibilité des pedibus et velobus (des parents se relaient pour accompagner un groupe d'enfants à pied ou en vélo) : quand il y a assez d'enfants et de parents, on peut arrêter les voitures le temps de passer les endroits dangereux.

    J'ai lu le guide de l'éco-électeur que j'ai signalé plus haut, il n'est pas mal fait du tout. Ca répond pile à la question de Jérôme.

  6. #35
    42jerome

    Re : élections municipales et environnement

    Je viens de parcourir le guide de Hulot : bonne synthèse des organismes officiels, de leurs attributions et de leurs actions déjà lancées (ADEME,bilan carbone, agenda 21...) surlesquels une commune peut s'appuyer pour lancer un projet ou un audit municipal. On n'a pas à réinventer les outils d'analyse (énorme gain de temps).

    Par contre, je ne ferai jamais référence de ce guide tant le lien entre sponsors (EDF, TF1, ...) et propositions (au niveau énergétique et protection contre la pub par exemple) est ambigü.

  7. #36
    pilouflo

    Re : élections municipales et environnement

    Bonjour,

    Je sors d'une réunion de réflexion sur ces points, concernant une commune de moins de 5000 habitants.
    Ce qui ressort des réflexions sont avant tout, et dans un premier temps, de résoudre les problèmes de sécurité dans les déplacement vélo et pietons + une meilleur organisation du plan de circulation de la ville (mise en sens unique de certaines voies pour développer des pistes cyclables à double sens, etc...). Beraucoup de bon sens et d'écoute, pour identifier des petits points (syncro des feux à revoir, surtout pour le passage des pietons, éclairage à revoir en certains points, analyse des moyens de limitation de la vitesse en entrée de ville,etc..)
    Ensuite, revoir totalement les objectifs de développement, dans une logique de développement durable, tant pour le logement (réabilitation des logement dans le centre historique, favoriser l'habitat plus dense mais humain, rénovation des cités, favoriser la circulation interquartier, etc...), que pour l'emploi, le social etc.. (mise en place d'un "faciliteur" au rôle transversal, tant social qu'économique, qu'intergénération)
    On écarte tout ce qui est "embellissement", monument, etc...les finances ne le permettent pas, et ce n'est pas la priorité.
    On accentue tout sur la dimention humaine, le projet local, la réapropriation de la communer et de son dynamisme par les habitants.
    Sur le volet DD, l'accent est mis sur les locaux publics, mais aussi sur des projets d"'éco-village" pour les futurs logements sociaux, ainsi que sur l'intégration de contraintes dans le PLU.

    Bref, je développerai s'il y a des questions.

  8. #37
    Cécile

    Re : élections municipales et environnement

    Ca me paraît bien pensé.
    Si l'on veut jouer sur les déplacements, il faut aussi favoriser les commerces locaux, notamment alimentaires : il faut au moins une boulangerie, une épicerie, une boucherie, un tabac-marchand de journaux, etc. Ainsi, on a la possibilité de ne pas prendre sa voiture pour faire des courses au supermarché. Mais je n'ai aucune idée sur les moyens d'encourager ce commerce de proximité.

  9. Publicité
  10. #38
    chatelot16

    Re : élections municipales et environnement

    Si l'on veut jouer sur les déplacements, il faut aussi favoriser les commerces locaux, notamment alimentaires : il faut au moins une boulangerie, une épicerie, une boucherie, un tabac-marchand de journaux, etc. Ainsi, on a la possibilité de ne pas prendre sa voiture pour faire des courses au supermarché. Mais je n'ai aucune idée sur les moyens d'encourager ce commerce de proximité.
    tres bonne idée : mais encore un cas ou la vraie ecologie ne peut se faire sans politique
    la loi impose au petit commercant de vendre au meme prix a tous les client
    mais aucune loi n'impose aux grand fournisseurs de vendre au meme prix a tous les commercant : gros avantage aux super marché
    pire les impots a payer favorisent les supers marché en etant pas du tout proportionnel au chiffre d'affaire
    donc le maire a son niveau local ne peut rien faire pour empecher les petits commerce d'etre trop cher et de disparaitre
    pourtant la mise a egalité des petits commerce est d'un interet ecologique evident : cela permet de se passer de voiture
    Dernière modification par Yoghourt ; 14/01/2008 à 21h52. Motif: blanking

  11. #39
    pilouflo

    Re : élections municipales et environnement

    Bonjour,

    Le dynamisme du centre ville passe aussi et surtout par le maintien d'un tissus de commerces complémentaires, au service de la population et non, comme on le voie trop souvent, par laz juxtaposition de vitrines "mortes" (logements, mais surtout commerces de services de type banques, agences immobilières, assurances, agences d'interim, etc...)qui rendent totalement ininterressant des centaines de mètres de centre ville ! Et la le conseil municipal a son mot à dire !!
    Par ailleurs, l'opposition commerce / TGD est un combat d'arrière garde. Il y a les centres qui on gardé leur dynamisme, et ceux qui on mal vielli : disparition du logement de qualité, manque de vie dans le centre, pas agréable, mal déservi en circulation douce, etc....
    Ici on n'a pas ce problème, même s'il est urgent de rénover le logement du centre, occupé par de nombreuses personnes agées, dans des logements et des accès inadaptés avec leur problèmes de mobilité.
    PAr contre, la localisation de ce centre en longueur sur une nationnale pose un autre problème : la multiplication des commerces à destinatioon des gens de passage (assez huppés et bobo dans le secteur), ne correspondant ni aux besoins, ni au pouvoir d'achat des locaux. PAs de vêtements abordables, pas de mobilier, déco, etc... abordables, par contre des truc de marque et de desingner !
    Effet pervers indirect : le chiffre d'affaire de ces boutiques est tel, qu'il est impossible pour un petit commerce de proximité de s'installer en centre bourg : les fonds de commerce sont trop chers ! Donc, malgré les volontés, il semble à ce jour impossible de réinstaller des petits commerces de type couture mercerie, grainetier, etc...

    Bref, un vrai casse tête entre le service aux touristes qui apportent une vrai mane financière et le service à la population pour qu'ils gardent ou se réaproprient le centre ville.

  12. #40
    Cécile

    Re : élections municipales et environnement

    Le conseil municipal a son mot à dire sur l'implantation des commerces ? Je ne savais pas.
    Dans ma ville aussi, la multiplication des banques et surtout des agences immobilières est un véritable fléau. Heureusement, il reste aussi des commerces d'alimentation, et même une librairie.

  13. #41
    chatelot16

    Re : élections municipales et environnement

    bien sur le maire a son mot a dire sur l'installation des commerce , mais comme il ne peut rien faire sur les taxes et les reglements qui font la vie ou la mort des commerce il ne peut finalement pas grand chose : c'est la tous son role ingrat pas de pouvoir mais responsabilité

    meme l'etat francais ne peut plus faire ce qu'il veut avec les taxe a cause de l'europe qui interdit tout changement sans unanimité

  14. #42
    pilouflo

    Re : élections municipales et environnement

    Bonjour,
    Je regrette ce type de positions totalement négatives et immobilistes, qui ne font rien avancer. Certe le contexte légal, social, fiscal et commercial limite fortement la portée des choix et orientations des élus locaux, mais de sous entendre qu'ils sont totalement impussant dans les orientations qu'ils veulent donner à l'échelle de leurs prérogatives me semble domageable. A quoi bon dans ce cas s'investire et essayer de faire changer certaines choses ?
    L'échelle communale (et par extention de représentativité intercommunale) permet d'influencer fortement le devenir d'une commune, dans son développement, son urbanisme, dans la prise en compte de paramètres de développement durable dans toutes ses composantes.
    Bien sur, on ne fait pas tout ce que l'on souhaite, mais les outils existent, et font la différence entre une commune "cité dortoire" et une commune ou il fait bon vivre, une commune rurale vieillissante et une commune rurale dynamique, etc...

  15. #43
    chatelot16

    Re : élections municipales et environnement

    non mon propos n'est pas negatif et immobiliste

    mon but et de rappeler que le probleme actuel est que les scientifiques ecologistes font leur petit travail mais ne cherchent pas a aller plus loin et laissent le systeme politique vraiment immobilisée

    mon but n'est que d'inciter les jeune qui me lisent a ne pas faire l'erreur que j'ai faite ; me concentrer sur la technique parce que c'etait mon point fort et laisser la politique a d'autre ... : il faut que dans la generation suivante les plus competent en technique s'occupent de la politique en priorité et ne se perdent pas dans les details

    il y a actuellement des communes qui n'ont pas de candidat a la mairie : ce n'est pas de l'immobilisme de dire qu'il y a des problemes a resoudres : si j'allais plus loin ca serais helas hors sujet dans ce forum

    ce sujet est une belle boite a idée , j'espere qu'il en fera ecrire d'autres

  16. #44
    Yoghourt

    Re : élections municipales et environnement

    Merci d'éviter les arguments de comptoir genre "les politiques sont comme ci", "les scientifiques comme ça", "tout se perd ma brave dame", etc.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  17. #45
    pilouflo

    Re : élections municipales et environnement

    Pour alimenter le débat sur les possibilités offertes aux élus locaux pour faire avancer l'urbanisme dans le bon sens :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_local_d'urbanisme

  18. #46
    42jerome

    Re : élections municipales et environnement

    Bonjour,
    je trouverais intéressant de publier la partie environnementale de ma profession de foi mais je ne sais pas comment rattacher un document texte (sous mac) sur ce fil.
    Il est intéresant de remarquer aussi que les propositions aussi judicieuses soient-elles se heurtent aux particularismes locaux d'une commune: une idée qui peut paraître bonne ici peut être caduque ailleurs.

  19. #47
    pilouflo

    Re : élections municipales et environnement

    Bonjour,
    Il est évident que les particularismes locaux sont primordiaux, tant dans la définition des objectifs que dans les phases de communications préalables à leur mise en œuvre.
    Personne ne s'offusquera de notre axe sur l'éclairage public : nous avons un éclairage vétuste, insuffisant (non en W, mais en qualité et continuité) et qui éclaire autant le ciel que la chaussée.
    Présenter une rénovation bien repensée, avec un bilan retour sur investissement positif sur la durée du mandat ne heurte personne, ce projet est donc simple, à défaut d'être mobilisateur ou fédérateur.
    Autre exemple : les espaces verts. Là on a une vrai difficulté : gestion actuelle intensive avec rotations nombreuses des fleurs sur l'année, grandes surfaces de gazon traitées et arrosées copieusement, etc..
    Là il faut y aller plus calmement, en intégrant les services à la démarche : sensibilisation puis formation aux techniques plus douces, intégration de plantes vivaces adaptées, nécessitant peu d'entretien, avec floraison étalées, etc.. 0 traitement (ou le moins possible en tout cas).
    Pour les pelouses : celles qui servent réellement de pelouse, on enrichi en légumineuses et en poacées adaptées à nos conditions (sol sableux très filtrant et très acide). On limite les tontes, on arrose pas, ou très peu, et surtout pas avec l'eau de ville !
    Pour les autres gazons, a vocation strictement paysagère, on converti en "prairies fleuries", avec la com ad'hoc auprès du public. Derrière on fait accepter le "non entretien" avec une simple fauche annuelle, pas d'arrosage, pas de traitement, et tolérance des "mauvaises herbes" ! Il y aura des mécontents, c'est sur (ça fait sale, c'est pas entretenu, etc...) mais le bilan global ne peut être que satisfaisant, si et seulement si on a l'adhésion, puis l'appropriation par les jardiniers communaux, relais indispensable auprès de la population. S'ils ne sont pas convaincus, que répondront ils lorsqu'ils se feront "agresser" par des voisins mécontents ?

    Bref, tout ça pour illustrer, sur deux exemples très basiques, les difficultés liés aux contextes, aux "mentalités", aux usages et à la situation locale initiale.

  20. #48
    Cécile

    Re : élections municipales et environnement

    Je pense que beaucoup de choses peuvent être bien acceptées par les populations si c'est expliqué, comme tu le montres.

  21. #49
    42jerome

    Re : élections municipales et environnement

    Par exemple, pour la gestion de l'eau, je comprends les mesures annoncées par pilouflo mais elles sont inutiles de par chez moi. Les sources y sont tellement abondantes qu'on peut arroser abondamment les espaces verts: au lieu que l'eau ne percole directement vers la rivière, elle passe par les espaces verts (condition nécessaire: ne pas souiller l'eau avec des produits phytosanitaire). Voilà pourquoi aucune politique d'incitation de récupération de l'eau de pluie n'est envisagée.

  22. #50
    pilouflo

    Re : élections municipales et environnement

    Bonjour,
    Le problème de cette eau n'est pas tant le problème de pénurie, bien qu'il soit préoccupant dans certains endroits, mais le problème de potabilisation ! Pourquoi filtrer, traiter etc... l'eau pour arroser ? A quel coût ? Avec quelle énergie ? Avec quelle distribution ?
    Je pense qu'il y a suffisamment de posts qui traite du sujet.
    Ensuite, la notion même d'espace verts conçus comme des zones de cultures hors sol au lieu de faire de la "nature en ville" en choisissant non pas la fleur à la mode, mais un panachage de ce qui est adapté à la station, certes moins exotique mais surement tout aussi plaisant (notion subjective je sais...), me semble totalement à l'encontre de principes de développement durable.
    Aller à l'encontre des cycles herbacés, arroser pour que ça reste vert, tondre parce que du coup ça pousse toujours (tant que les poacées n'ont pas épillées, elles poussent), et encore arroser d'avantage parce que durant les mois secs on a des plantes qui n'ont pas atteint leur stade estival et que l'on veut encore les garder vertes....
    Ceux sont des cycles artificiels de type béton vert, répondant certes à une attente de la population, mais celle-ci a été conditionnée à celà et il est temps de faire marche arrière non ?

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Google Earth cartographie les élections présidentielles françaises !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/04/2007, 14h35
  2. environnement
    Par groscaca dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2007, 09h58
  3. Environnement ?
    Par NVE dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/01/2007, 21h27
  4. Environnement!
    Par lolo27 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/11/2006, 17h46
  5. Actions municipales en faveur de la protection de l'environnement...
    Par madecureuil dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/11/2006, 00h30