Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

compteur su les poubelles




  1. #1
    chatelot16

    compteur su les poubelles

    bonjours

    je viens de voir aux information que cette triste idée est appliquée en france pres de besancon

    motiver par l'argent le citoyen pour lui faire prendre un comportement ecologique c'est bien , mais que peut il faire pour reduire ses dechet ?

    choisir ce qu'on achete en fonction des embalage ne mene pas loin

    cela va surtout pousser a mettre les ordures ailleurs que dans sa poubelle

    ca va etre source de decharge sauvage ou de probleme d'hygiene

    si il faut faire quelque chose pour favoriser les embalage recyclé c'est de donner une valeur positive aux dechet recyclable : quand on poura vendre a un prix non nul les bouteille et les boites vide elle n'encombreront plus les poubelle : et meme si certain ne prendront pas le temps de le faire d'autre gagneront de l'argent en le faisant


    ( je dit bien recyclé car recyclable non reelement recyclé ne sert a rien )

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ludotmp

    Re : compteur su les poubelles

    Bonjour,

    Je suis d'accord que c'est triste d'en arriver là mais il n'y a hélas que en "tapant de le prote-feuille" que l'on a des résultats aussi probants. Et c'est le principe du pollueur-payeur. Combien de Communautés de Communes font payer à leurs contribuables une part importante des déchets municipaux (bien que ce soit une mutualisation logique) et des déchets dits assimilés des artisans et petites entreprises (faute de contrôle et de facturation spécifique).
    Pour revenir à la taxe incitative des O.M., c'est pas nouveau. Les Allemands (certes plus civiques que nous), les américains (du moins certains : cf Californie, il y a des exemples) ont des résultats de tri exceptionnel. Une collectivité française, la Com Com des Portes d'Alsace a mis en place la pesée embarquée en 1999, je te laisse aller voir les résultats sur leur site :
    http://www.cc-porte-alsace.fr/action...e_mai_2007.pdf
    ou, http://www.cc-porte-alsace.fr/action...i_selectif.htm

    point de vue de l'ADEME,
    http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?...ref=16247&p1=B

    bonne lecture

  4. #3
    Garlik

    Re : compteur su les poubelles

    L'individualisation de la facture de dechets a un objectif unique ; responsabiliser le citoyen sur sa consommation et ses rejets. A terme, c'est une reduction du volume des dechets menagers qui est vise.

    Mais cette fausse bonne idee se heurte a de nombreux inconvenients, et pas des moindres :
    - elle encourage les rejets sauvages ou, dans le meilleur des cas, elle ne fait que deplacer le rejet (je connais quelqu'un en Suisse qui profite de son trajet quotidien vers Geneve pour deposer ses sac d'ordures dans les rues de cette grande ville)
    - elle oblige a surveiller sa poubelle jusqu'au rammassage (le risque d'avoir un voisin indelicat qui deverses ses propres dechets dans votre poubelle n'est pas nul)
    - elle impose un equipement couteux a mettre en place ; puces RFID sur les poubelles, systemes de reconnaissance et ordinateur embarques dans les vehicules, mecanisme de pesee etc.
    - La fraude est tres facile (un exemple ; vous piquez la puce d'un de vos voisins et vous remplacez la votre par la sienne)
    - La validite (legale) du dispositif de comptage est plus que douteuse,
    - dans les villes ou ceci a ete mis en place, certains proprietaires n'hesitent pas a carrement bruler leurs dechets dans le fond du jardin (bonjour la pollution athmospherique).

    Globalement, je suis loin d'etre persudade de l'efficacite du truc...


  5. #4
    Cécile

    Re : compteur su les poubelles

    Contrairement à ce que pense Chatelot, le citoyen a de nombreuses façons d'agir pour réduire ses déchets. Et les exemples de payement à la quantité de déchets le montre : les quantités réduisent significativement.
    Mais je suis d'accord avec Garlik : les inconvénients sont nombreux.
    Il existe un autre moyen, qui me semble plus simple : le payement "à la présentation". En gros, tant que ta poubelle n'est pas pleine, tu ne la sors pas devant chez toi. Et tu payes en fonction du nombre de fois dans l'année où tu la sors (plus un fixe pour les frais fixes et les déchets à recycler qui, eux, sont ramassés gratuitement).
    Avantages :
    - moins de risque de fraude (puisqu'aucun voisin ne peut sortir ta poubelle à ta place. Au pire, il remplit un peu plus ta poubelle déjà bourrée lorsque tu la sors)
    - pas d'équipement coûteux
    - le système de comptage est plus fiable qu'au poids
    Reste le problèmes des déchets sauvages ou brûlés sauvagement. Je pense qu'avec beaucoup de pédagogie et un peu de répression, ça passe.

  6. #5
    SK69202

    Re : compteur su les poubelles

    Bonsoir,

    J'habite en campagne, la poubelle de la commune la plus proche de chez moi est en bord de route départementale et je peux confirmer qu'il n'y a pas que les gens de la commune qui s'arrête pour déposer le sac de la veille en allant au boulot, ou en amenant les enfants à l'école.

    Je suis assez convaincu que la méthode des napolitains pour sensibiliser les autres aux problèmes de ses déchets est très efficace, chacun pose ses ordures dans la rue, au bout d'un mois on ramasse et on expédie le tout chez les autres.
    Les efforts pour limiter les apports bénéficiraient à tous

    Les déchets urbains doivent rester en ville.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Eloi

    Re : compteur su les poubelles

    En triant ce qui est triable, en compostant ce qui est compostable et en utilisant les vieux papiers pour allumer la cheminée, on peut très facilement diminuer ses déchets.

  9. #7
    Cécile

    Re : compteur su les poubelles

    ... et en limitant les futurs déchets lors de ses achats.
    Choisir le produit "à la coupe" plutôt que sous plastique, préférer la bouffe faite maison plutôt que les plats tout prêts, éviter les sacs plastiques, prendre parmi les produits proposés celui qui est le moins emballé...

  10. Publicité
  11. #8
    chatelot16

    Re : compteur su les poubelles

    ... et en limitant les futurs déchets lors de ses achats.
    Choisir le produit "à la coupe" plutôt que sous plastique, préférer la bouffe faite maison plutôt que les plats tout prêts, éviter les sacs plastiques, prendre parmi les produits proposés celui qui est le moins emballé...
    ca concerne uniquement celui qui a les moyens financier de choisir : celui qui doit limiter ses depenses n'a pas le choix des embalages

    est inversement celui qui n'a pas de soucis financier voit le prix des poubelles comme quantité negligable

  12. #9
    chatelot16

    Re : compteur su les poubelles

    Il existe un autre moyen, qui me semble plus simple : le payement "à la présentation". En gros, tant que ta poubelle n'est pas pleine, tu ne la sors pas devant chez toi. Et tu payes en fonction du nombre de fois dans l'année où tu la sors
    ca c'est justement ce qui mene a des problemes d'hygiene : celui qui reduit bien ses dechet et sort sa poubelle une fois touts les 6 mois bonjours l'odeur

    et ca ne concerne que celui qui a de la place : celui qui na pas la place de stoker doit payer a tous les tour ou suporter le tas d'ordure dans son appartement

    (plus un fixe pour les frais fixes et les déchets à recycler qui, eux, sont ramassés gratuitement).
    donc on y retrouvera la pouriture : ce qui va gacher la valeur des produit recyclable

  13. #10
    ludotmp

    Re : compteur su les poubelles

    Dans le fond, je suis totalement d'accord avec vous : coût de la pesée embarquée, illégalité (au yeux des douanes "poids et mesures" le système qui prend en compte le dénivelé de la rue approximativement n'est pas valable), pour les tricheurs (bien qu'ils soient ultra-minoritaires après quelques mois); et surtout que le meilleur déchet est celui qui n'existe pas (pour ma part je fais mon maximum, pas de jetable, ni couche, ni lingette, achat au producteur,compostage, toilettes sèches, stop pub etc .......) mais les élus des collectivités locales (je n'ai aucune carte politique et ne suis pas élu, je précise) ont vraiment des contraintes locales (quantité, optimisation des coûts ...) et légales (système éco-emballages issu de la loi de Lalonde de 1992 je crois, qui oublie des possibilités comme la consigne par exple) ; aujourd'hui le meilleur moyen de faire trier nos voisins reste de les inciter financièrement ... et de continuer à communiquer évidemment ; enfin je pense que le problème des déchets ménagers (qui sont moins de 10% des déchets par rapport au déchets industriels, agricoles ou municipaux : cf chiffre de l' ADEME) ne va pas être "durable" : et là je remercie l'OPEP et espère que le prix du baril va continuer à s'emb.......
    bon WE à tous

  14. #11
    DavidDB

    Re : compteur su les poubelles

    Salut,

    Cette méthode de payer le poids de ses ordures est appliquée depuis au moins dix ans dans plusieurs communes du Luxembourg (c'est le camion qui dispose du système de pesée, et chaque poubelle est équipée d'une puce contenant les infos du propriétaire)

    Au début de la mise en place de ce système, il y a effectivement eut des incivilités, et ensuite le temps passant ces incivilités ont progressivement disparues au profit d'un accroissement très important de la fréquentation des déchetteries.

    David.

  15. #12
    ludotmp

    Re : compteur su les poubelles

    Dans le fond, je suis totalement d'accord avec vous : coût de la pesée embarquée, illégalité (au yeux des douanes "poids et mesures" le système qui prend en compte le dénivelé de la rue approximativement n'est pas valable), pour les tricheurs (bien qu'ils soient ultra-minoritaires après quelques mois); et surtout que le meilleur déchet est celui qui n'existe pas (pour ma part je fais mon maximum, pas de jetable, ni couche, ni lingette, achat au producteur,compostage, toilettes sèches, stop pub etc .......) mais les élus des collectivités locales (je n'ai aucune carte politique et ne suis pas élu, je précise) ont vraiment des contraintes locales (quantité, optimisation des coûts ...) et légales (système éco-emballages issu de la loi de Lalonde de 1992 je crois, qui oublie des possibilités comme la consigne par exple) ; aujourd'hui le meilleur moyen de faire trier nos voisins reste de les inciter financièrement ... et de continuer à communiquer évidemment ; enfin je pense (j'espère que le problème des déchets ménagers (qui sont moins de 10% des déchets par rapport au déchets industriels, agricoles ou municipaux : cf chiffre de l' ADEME) ne va pas être "durable" : et là je remercie l'OPEP et espère que le prix du baril va continuer à s'emb.......
    bon WE à tous

  16. #13
    chatelot16

    Re : compteur su les poubelles

    Je suis d'accord que c'est triste d'en arriver là mais il n'y a hélas que en "tapant de le prote-feuille" que l'on a des résultats aussi probants. Et c'est le principe du pollueur-payeur.
    non c'est plutot le contraire : si tu met dans la poubelle qui est evacué proprement tu paye , si tu brule nimporte comment en poluant tu ne paye pas

    c'est comme le degazage des petroliers : si il degazent comme il faut au port il faut payer : si il le font au large pas vu pas pris

    il faut faire le contraire faire payer les frais fixe a tout le monde et donner une prime a ceux qui font bien

    pour les ordures : financer la collecte des ordures sales sur le budget general , et recompenser ceux qui font un effort en achetant a un prix non nul tout ce qui est recyclable

  17. #14
    polo974

    Re : compteur su les poubelles

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    ...
    pour les ordures : financer la collecte des ordures sales sur le budget general , et recompenser ceux qui font un effort en achetant a un prix non nul tout ce qui est recyclable
    et ou fortement polluant...
    bref le retour de la consigne.

    Et donc corolaire, taxer au départ les emballages, sur-emballages, sur-sur-emballages, ainsi que les produits devant être recyclés (et juste qq cts symboliques comme c'est le cas actuellement).
    Le choix des produits deviendrait économique et non plus seulement écologique.

    A la Réunion, les batteries de bagnoles (par exemple) trainent partout...
    S'il y avait un système de consignation, il y aurait un "auto-nettoyage" automatique. Même si un cochon jette, un ramasseur peut y trouver un intérêt.

  18. #15
    chatelot16

    Re : compteur su les poubelles

    A la Réunion, les batteries de bagnoles (par exemple) trainent partout...
    S'il y avait un système de consignation, il y aurait un "auto-nettoyage" automatique. Même si un cochon jette, un ramasseur peut y trouver un intérêt.
    en france c'est pas mieux : le prix des batterie au plomb de recuperation a tellement baissé qu'il est souvent inferieur au prix de la ferraille ordinaire : conclusion les ferrailleurs oublient le plus souvent possible des batterie dans la ferraille

    le prix des batterie de recuperation a baissé a cause des contraintes reglementaires couteuses imposé a la filiere de recuperation : on fait payer plus a ceux qui recuperent bien : resultat on recupere moins

  19. #16
    spoltibrun
    Invité

    Re : compteur su les poubelles

    Bonjour, quitte à régler le prix des dechets , pourquoi ne pas calculer un rapport matière première/embalage
    On établi une grille de tarif avec une fenètre neutre en fonction de la matière (recyclée ou pas , recyclable ou pas )à determiner et on collecte directement à la source
    Si le montant de cette "taxe" est effectivement redistribuée à la filière recyclage , on court-circuite les tricheurs , on favorise par le prix les entreprises faisant des efforts d'embalage

  20. #17
    ludotmp

    Re : compteur su les poubelles

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    non c'est plutot le contraire : si tu met dans la poubelle qui est evacué proprement tu paye , si tu brule nimporte comment en poluant tu ne paye pas

    c'est comme le degazage des petroliers : si il degazent comme il faut au port il faut payer : si il le font au large pas vu pas pris

    il faut faire le contraire faire payer les frais fixe a tout le monde et donner une prime a ceux qui font bien

    pour les ordures : financer la collecte des ordures sales sur le budget general , et recompenser ceux qui font un effort en achetant a un prix non nul tout ce qui est recyclable
    Bonjour à tous et bonjour à Chatelot16,

    I existe des lois sur l'incinération sauvage et le maire, face aux plaintes du voisinage, peut/doit faire valoir son pouvoir police de l'environnement. Il n'y a d'ailleurs pas plus de feu de jardins dans les communes ayant préféré la taxe incitative. En France il y trois modes de facturation pour la gestion des déchets ménagers et assimilés : la taxe TEOM (basé sur taxe foncière : une grand-mère seule dans une fermette, qui ne consomme rien d'autre que ce qui sort de son potager, peut payer trois ou quatre fois plus que une famille de 6 en appartement), la redevance spéciale (rarement mise en place pour ne pas heurter les professionnels qui payent déjà la taxe professionnelle dixit de nombreux élus) et la redevance REOM (par tranche, selon le nombre d'occupant dans le logement); Dans le cas de la REOM ou de TEOM, de nombreuses personnes considèrent payer (trop) et donc ne s'embêtent pas à trier malgré la communication faite par les associations, professionnels et élus.
    Le choix de mettre en place une taxe incitative est réfléchi ; la volonté n'est de favoriser les dépôts sauvages ou l'incinération-maison mais bien à augmenter le tri qui n'est pas encore suffisant pour la majorité des foyers ; il y a d'ailleurs toujours une part de mutualisation des coûts dans ce système ; il y a toujours un service minimum (exemple 18 passages/an ou 150 kg/habitant du foyer et par an) de facturé; celui qui ne présenterait jamais ça poubelle serait quand même facturé ; le nombre de présentation du bac "ordures ménagères" est calculé, celui du bac jaune (recyclage) ne l'ai pas. Le système est un réel succès dans les pays où il existe à l'échelle de région (cela évite les dépôts dans les collectivités voisines). Les expériences en France sont satisfaisantes (baisse considérable des tonnages enfouis ou incinérée ; augmentation de la collecte sélective etc ...) à condition de communiquer suffisamment ; le risque étant de voir une augmentation de refus de tri (et là le rôle des rippers et des ambassadeurs du tri est essentiel) ;
    sur le fond, on est tous d'accord pour dire que loi sur les déchets n'est plus adaptée ; ce sont d'ailleurs les conclusions des experts du groupe "Déchets" du Grenelle ; il y a une nouvelle directive européenne Déchets cette année, espérons que ça évolue ; pour ma part, qui avec un enfant en bas-âge (trois dans la maison) fais plein d'effort dans mes choix de consommation, compostage, couche lavable, tri etc... je suis toujours triste de voir mes voisins (trois personne aussi mais qui ont réclamé une poubelle plus grande) qui ont une poubelle qui déborde (et régulièrement 3 ou 4 sacs, cartons à côté du bac) sur-consomment et payent exactement comme moi ; ils sortent leur poubelle toutes les semaines, moi une fois tous les deux mois !!!!

    sur cette réflexion personnelle, je vous souhaite une bonne fin de WE

  21. #18
    jeannot270

    Re : compteur su les poubelles

    Bonjour,

    Je rejoint Chatelot dans son raisonnement. En ville où il serait difficile de bruler ou de jetter n'importe où, ça pourrait plus ou moins fonctionner ( mais comment font ils pour l'habitat collectif ? une poubelle par apart ?). Mais à la campagne, ça serait vite n'importe quoi.
    J'ai déjà 2 de mes voisins qui ne s'embètent pas avec leur déchets "génants", Comme les vieux pneus, les matelas,... ne sont pas ramassés, ils profitent régulièrement de leur feu de broussaille pour s'en débarasser. C'est une ou deux fois par an mais si jamais on leur dit qu'ils vont payer leur poubelle au poids, c'est clair que ce sera beaucoup plus régulier.

    Pour ludotmp: j'habite dans un village de 150 personnes, nous sommes arrivé il y a quelques années, je me vois mal porter plainte contre les habitants qui sont là depuis leur naissance.

    L'idée de se faire racheter ce que l'on trie est elle expérimentée quelque part ?

  22. #19
    Garlik

    Re : compteur su les poubelles

    Derriere l'individualisation de la facturation, il y a ce vieux reve poujadiste de ne pas vouloir payer pour les autres...

    Chez la plupart de ceux qui militent pour cette individualisation, je remarque juste que c'est plus une forme d'egocentrisme, pour ne pas dire d'egoisme, qui prevaut ("pas payer pour les autres") que la volonte de reduire les dechets ou de mieux les trier.

    Avec le meme raisonnement, on pourrait par exemple demander une exoneration partielle d'impots pour les personnes n'ayant pas d'enfants ou pas de voiture ("pourquoi je paierais l'education nationale ou la renovation des routes ???"), ou une reduction de ses cotisations de securite sociale parceque l'on n'est jamais malade. De telles options paraissent absurdes, mais curieusement pas celle de facturer individuellement le traitement des dechets. Curieux...

    En un mot, c'est la notion meme de service public qui est remise en cause par cette methode de facturation. Le principe d'un service public est justement une forme de mutualisation des risques et des couts, et c'est ce concept meme que l'on foule aux pieds. C'est plus ceci qui me derange dans la demarche.

    Pour les deux objectifs vises (reduction de volume et meilleur tri), il existe d'autres methodes, bien plus efficaces, et surtout moins onereuses, pour inciter les populations a mieux trier ou a reduire le volume de leurs dechets.Comme je l'ai deja signale ici, la pesee individuelle des dechets menagers genere de nombreux biais qu'il est assez difficile de maitriser et de comptabiliser.

    Si l'on regarde les chiffres qui sont fournis par les communes qui sont passees a ce type de facturation, on se rend compte que les habitants n'ont pas du tout reduit le volume de dechets par habitant puisqu'ils sont dans la moyenne nationale.

    En revanche, ils ont fait de gros efforts de tri selectif mais on aurait pu arriver au meme resultat par d'autres moyens. Ainsi, aux Pays-Bas, votre poubelle est susceptible d'etre inspectee lors de chaque rammassage, en vue de verifier que le tri est correctement fait ; en cas d'ecart constate, vous risquez une amende. Le procede est plutot anglo-saxon dans son principe mais il fonctionne tout aussi bien, sans les biais que je citais, et a un cout nettement inferieur. Si l'on souhaite malgre tout appliquer le principe du "pollueur-payeur", une autre piste est egalement celle du prelevement a la source, par une eco-taxe sur chaque produit. C'est d'ailleurs deja ce qui se fait sur les produits electroniques.

    Comme disent les anglo-saxons : KISS ! (Keep It Simple Sir !).

  23. #20
    Cécile

    Re : compteur su les poubelles

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    ca concerne uniquement celui qui a les moyens financier de choisir : celui qui doit limiter ses depenses n'a pas le choix des embalages
    C'est à moitié faux (à coût égal, on peut choisir des produits avec plus ou moins d'emballage). Et quand c'est vrai, c'est en général au bénéfice du plus pauvre (ben oui, plus un produit est considéré comme luxueux, plus il est emballé).

    ca c'est justement ce qui mene a des problemes d'hygiene : celui qui reduit bien ses dechet et sort sa poubelle une fois touts les 6 mois bonjours l'odeur
    Je ne connais pas de personne qui n'aurait besoin de sortir sa poubelle que tous les six mois. Sauf les tricheurs, bien entendu. Et celui qui réduit drastiquement ses déchets est forcément quelqu'un qui composte, donc qui a beaucoup moins de déchets putrescibles dans sa poubelle.
    Comme tu vois, l'hygiène est un faux problème.

    Citation Envoyé par Garlik
    Chez la plupart de ceux qui militent pour cette individualisation, je remarque juste que c'est plus une forme d'egocentrisme, pour ne pas dire d'egoisme, qui prevaut ("pas payer pour les autres") que la volonte de reduire les dechets ou de mieux les trier.
    On pourrait dire la même chose de l'individualisation du compteur d'eau chaude. Pourtant, l'Ademe a montré, chiffres à l'appui, que cette individualisation engendrait des économies substantielles.

    En un mot, c'est la notion meme de service public qui est remise en cause par cette methode de facturation. Le principe d'un service public est justement une forme de mutualisation des risques et des couts, et c'est ce concept meme que l'on foule aux pieds. C'est plus ceci qui me derange dans la demarche.
    Pourtant, tu payes pour ta consommation d'eau (et non pour une moyenne de la consommation sur ta ville). Pourquoi serait-ce différent pour les déchets ? Le service public, c'est le fait que le mètre cube d'eau soit au même prix pour tous, pour celui qui est à 10 mètres de la station d'eau potable comme pour celui qui est au bout du réseau. De même, le service public de déchets, ça veut dire que l'on paye tous le même prix pour chaque kilo de déchets qu'on produit, mais pas qu'on paye la même chose pour un kilo ou dix kilos.

    Avec le meme raisonnement, on pourrait par exemple demander une exoneration partielle d'impots pour les personnes n'ayant pas d'enfants ou pas de voiture ("pourquoi je paierais l'education nationale ou la renovation des routes ???"), ou une reduction de ses cotisations de securite sociale parceque l'on n'est jamais malade. De telles options paraissent absurdes, mais curieusement pas celle de facturer individuellement le traitement des dechets. Curieux...
    Avec ton raisonnement, il faudrait tout mutualiser, avec des conséquences énormes sur notre porte-monnaie et sur l'environnement (on fait moins attention à ce qu'on ne paye pas directement).
    La différence entre les déchets (ou l'eau...) et les enfants ou la santé, c'est que dans le premier cas, c'est lié directement à notre consommation, on peut agir dessus, et ça n'apporte pas de bénéfice à l'ensemble du pays. Alors que les enfants sont considérés comme une richesse pour le pays (d'où l'encouragement via les allocs et l'éducation gratuite), on ne décide pas d'être malade ou bien portant (d'où la solidarité de la sécurité sociale), et la route sert à tous, même aux non conducteurs (pour leur apporter leurs marchandises).

    Comme je l'ai deja signale ici, la pesee individuelle des dechets menagers genere de nombreux biais qu'il est assez difficile de maitriser et de comptabiliser
    Je suis d'accord. D'où l'intérêt de payer "à la présentation", c'est plus simple, moins cher, et il y a moins de biais.

    Pour les deux objectifs vises (reduction de volume et meilleur tri), il existe d'autres methodes, bien plus efficaces, et surtout moins onereuses, pour inciter les populations a mieux trier ou a reduire le volume de leurs dechets.
    Ce n'est pas ce que j'ai lu. J'ai lu au contraire que les communes mettant en place ce payement au poids ou à la présentation voyaient une réduction immédiate des tonnages.

    une autre piste est egalement celle du prelevement a la source, par une eco-taxe sur chaque produit. C'est d'ailleurs deja ce qui se fait sur les produits electroniques.
    C'est utile, mais complémentaire : certes, le vendeur a l'obligation de reprendre et recycler, mais il faut quand même que le consommateur rapporte le produit électronique. Or, il oublie souvent, ou s'en fout... à moins que mettre le produit électronique dans sa poubelle lui coûte de l'argent. La responsabilisation du producteur et celle du consommateur sont deux démarches complémentaires.

  24. #21
    jeannot270

    Re : compteur su les poubelles

    J'ai trouvé ce rapport de l'ADEME : http://194.117.223.129/servlet/KBase...=3&catid=17428

    Il parle d'une légère baisse du poids total des déchets (trié + non trié) lors de la mise en place de la collecte payante, reste à savoir ce que veut dire "légère".
    Et pour expliquer cette baisse : trois pistes : écocitoyenneté, brulage, exportation en dehors de la zone de collecte.

  25. #22
    Garlik

    Re : compteur su les poubelles

    On pourrait dire la même chose de l'individualisation du compteur d'eau chaude.
    Ne t'inquiète pas, je pense la même chose pour ce sujet là. Ce qui motive la plupart de ceux qui prônent ce type de facturation, c'est une finalité purement financière. On est dans un système collectivisé (un appartement au sein d'un immeuble), dans lequel on est donc interdépendant, mais on veut une individualisation de la facturation.

    Pourtant, tu payes pour ta consommation d'eau (et non pour une moyenne de la consommation sur ta ville). Pourquoi serait-ce différent pour les déchets ? Le service public, c'est le fait que le mètre cube d'eau soit au même prix pour tous, pour celui qui est à 10 mètres de la station d'eau potable comme pour celui qui est au bout du réseau. De même, le service public de déchets, ça veut dire que l'on paye tous le même prix pour chaque kilo de déchets qu'on produit, mais pas qu'on paye la même chose pour un kilo ou dix kilos.
    Ca fait bien longtemps que le service de distribution de l'eau n'est plus un service public ; c'est un service marchand, opéré le plus souvent par des opérateurs privés et dont les tarifs varient d'un lieu à un autre. Nous sommes donc d'accord, ce que tu décris n'est pas un service public.

    Avec ton raisonnement, il faudrait tout mutualiser, avec des conséquences énormes sur notre porte-monnaie et sur l'environnement (on fait moins attention à ce qu'on ne paye pas directement).
    La différence entre les déchets (ou l'eau...) et les enfants ou la santé, c'est que dans le premier cas, c'est lié directement à notre consommation, on peut agir dessus, et ça n'apporte pas de bénéfice à l'ensemble du pays. Alors que les enfants sont considérés comme une richesse pour le pays (d'où l'encouragement via les allocs et l'éducation gratuite), on ne décide pas d'être malade ou bien portant (d'où la solidarité de la sécurité sociale), et la route sert à tous, même aux non conducteurs (pour leur apporter leurs marchandises).
    Inutile de caricaturer, je ne souhaite pas aller vers une collectivisation ou une quelconque forme de communisme appliqué.

    Je met juste l'accent sur le fait que les motivations sont tout ce que l'on veut mais certainement pas un acte citoyen. Avancer un bénéfice écologique est ici tout simplement hypocrite.

    Le service d'élimination des déchets apporte un bénéfice à l'ensemble du pays, au même titre que l'éducation nationale ou la police.

    Par ailleurs, tu parles d'encouragement de la natalité par des mécanismes favorables aux familles (gratuité de l'école, allocations familiales) mais la facturation individuelle des déchet pénalise précisemment les familles ; alors, on reprend d'une main ce que l'on donne de l'autre ? Illogique, ça me semble...

    J'ai lu au contraire que les communes mettant en place ce payement au poids ou à la présentation voyaient une réduction immédiate des tonnages.
    On n'a pas les mêmes lectures alors. Les documents qui sont en lien en début de ce fil montrent effectivement une baisse du tonnage des déchets ménagers mais, dans le même temps, on a une augmentation dans des proportions identiques, voire supérieures, des apports en déchetterie. Dans les faits, il n'y a aucune réduction du tonnage des déchets, juste un meilleur tri qui est réalisé. Certes, c'est toujours ça de gagné mais...tout ça pour ça...

    Les populations ne deviennent pas plus vertueuses du jour au lendemain par la simple utilisation d'une facturation au poids des déchets. Surtout si elles ont des moyens de contournement. L'approche qui consiste à réduire les volumes à la source, que ce soit en incitant à des volumes d'emballage plus faibles ou en pénalisant financierement les produits avec trop d'emballages, me semble plus efficace sur le long terme.

  26. #23
    DavidDB

    Re : compteur su les poubelles

    On n'a pas les mêmes lectures alors. Les documents qui sont en lien en début de ce fil montrent effectivement une baisse du tonnage des déchets ménagers mais, dans le même temps, on a une augmentation dans des proportions identiques, voire supérieures, des apports en déchetterie. Dans les faits, il n'y a aucune réduction du tonnage des déchets, juste un meilleur tri qui est réalisé. Certes, c'est toujours ça de gagné mais...tout ça pour ça...
    Oui, c'est exactement ce qui c'est produit au GDL avec ce genre de facturation.
    Avec, par la même occasion augmentation des impôts locaux vu que c'est la commune qui paye au poids tous ces déchets apportés en déchetterie...

    D'un point de vue écologique(je devrais plutôt dire consommation en carburant et par la même occasion son portefeuille), je trouve cela carrément absurde, vu la dépense énergétique engendrée par chaque citoyen pour se rendre avec son gros 4x4 à la déchetterie.
    Niveau énergétique, c'est plus logique de voir un camion parcourir la commune que de voir défiler des milliers de véhicules à la déchetterie faisant chacun plusieurs kilomètres...

    David.

  27. #24
    Cécile

    Re : compteur su les poubelles

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Ne t'inquiète pas, je pense la même chose pour ce sujet là. Ce qui motive la plupart de ceux qui prônent ce type de facturation, c'est une finalité purement financière. On est dans un système collectivisé (un appartement au sein d'un immeuble), dans lequel on est donc interdépendant, mais on veut une individualisation de la facturation.
    En collectif, on est interdépendant sur la manière dont l'eau chaude est produite, mais pas sur les quantités d'eau chaude consommées.
    Au final, dans un système sans compteur individuel, celui qui n'a pas beaucoup de fric et qui fait attention à ses consommations est pénalisé, puisqu'il paye pour les gros consommateurs. Un peu comme au restau, où celui qui n'a pas de fric prend le menu de base, et à la fin du repas, quelqu'un dit "on divise la note par le nombre de convives".

    Ca fait bien longtemps que le service de distribution de l'eau n'est plus un service public ; c'est un service marchand, opéré le plus souvent par des opérateurs privés et dont les tarifs varient d'un lieu à un autre. Nous sommes donc d'accord, ce que tu décris n'est pas un service public.
    Il est parfois marchand, parfois en régie. Il varie selon les conditions du bassin versant (et selon la manière dont la commune a négocié, nous sommes d'accord), mais dans une même commune, celui en début de réseau et celui en fin de réseau payent le mètre cube au même prix.

    Je met juste l'accent sur le fait que les motivations sont tout ce que l'on veut mais certainement pas un acte citoyen. Avancer un bénéfice écologique est ici tout simplement hypocrite.
    Les raisons sont financières, tu as raison, mais le bénéfice écologique est évident. A part pour les gens convaincus, c'est le porte-monnaie qui fait la motivation en matière écologique. L'important, c'est le résultat.

    Le service d'élimination des déchets apporte un bénéfice à l'ensemble du pays, au même titre que l'éducation nationale ou la police.
    Oui, mais la moindre production de déchets apporte des bénéfices à l'ensemble du pays aussi. Il faut donc tout faire pour l'encourager.

    Par ailleurs, tu parles d'encouragement de la natalité par des mécanismes favorables aux familles (gratuité de l'école, allocations familiales) mais la facturation individuelle des déchet pénalise précisemment les familles ; alors, on reprend d'une main ce que l'on donne de l'autre ? Illogique, ça me semble...
    D'abord, les montants ne sont pas les mêmes. Ensuite, entre deux familles de même taille, les déchets peuvent varier du simple au double, voire plus.

    On n'a pas les mêmes lectures alors. Les documents qui sont en lien en début de ce fil montrent effectivement une baisse du tonnage des déchets ménagers mais, dans le même temps, on a une augmentation dans des proportions identiques, voire supérieures, des apports en déchetterie. Dans les faits, il n'y a aucune réduction du tonnage des déchets, juste un meilleur tri qui est réalisé. Certes, c'est toujours ça de gagné mais...tout ça pour ça...
    Je n'ai pas vu de chiffres clairs dans les documents que tu cites (mais je n'ai pas pu tout ouvrir). D'après ce que j'ai lu par ailleurs, on a au pire une stabilisation, au mieux une baisse des ordures ménagères là où il y a payement en fonction de la quantité, alors qu'on a presque systématiquement une augmentation dans les autres communes. D'autre part, si la part d'ordures recyclées augmente au détriment de celle d'ordures mises en décharge ou en incinération, ça veut dire moins de gâchis de matières premières, c'est une très bonne nouvelle.

    Les populations ne deviennent pas plus vertueuses du jour au lendemain par la simple utilisation d'une facturation au poids des déchets.
    Au contraire, le porte-monnaie est un bon moyen de devenir subitement vertueux, là où les campagnes de sensibilisation peinent.

    L'approche qui consiste à réduire les volumes à la source, que ce soit en incitant à des volumes d'emballage plus faibles ou en pénalisant financierement les produits avec trop d'emballages, me semble plus efficace sur le long terme.
    Je me répète, mais les deux sont complémentaires et indispensables.

  28. #25
    polo974

    Re : compteur su les poubelles

    Citation Envoyé par jeannot270 Voir le message
    J'ai trouvé ce rapport de l'ADEME : http://194.117.223.129/servlet/KBase...=3&catid=17428

    Il parle d'une légère baisse du poids total des déchets (trié + non trié) lors de la mise en place de la collecte payante, reste à savoir ce que veut dire "légère".
    Et pour expliquer cette baisse : trois pistes : écocitoyenneté, brulage, exportation en dehors de la zone de collecte.
    Et décharge sauvage!!!
    Souvent l'oeuvre d'artisans du bâtiment qui déchargent au bord de la route, n'importe où de préférence (tant en métropole qu'à la Réunion)...

    On voit aussi des carcasses de frigo ou de machine à laver au milieu de nulle part, alors que la déchèterie les prend gratos au particulier (c'est en l'écrivant que je pense d'un coup que c'est peut-être un professionnel indélicat...).

    Pour revenir au compostage, oui, mais comment faire lorsqu'on habite un studio au 7ème étage... Il y a de la réflexion à faire au niveau des immeubles collectifs (et des actions à mettre en oeuvre surtout).

    Pour motiver les gens, il faudrait aussi que les rippeurs ne laissent pas systématiquement tomber quelques déchets de ci de là au ramassage.
    J'adore le semis de bouchons plastiques bleu ciel au ramassage des recyclables...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - Biogaz : de l'or noir tiré de nos poubelles pour les bus lillois
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/09/2007, 21h30
  2. compteur
    Par Cloudboy dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/05/2006, 17h05
  3. Recherche sacs poubelles recyclables
    Par Dieunumberone dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/05/2005, 14h56
  4. Trous noirs : poubelles ou transitions ?
    Par paulb dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 96
    Dernier message: 29/01/2005, 20h45
  5. compteur
    Par morn dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/04/2003, 10h01