Répondre à la discussion
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 96 sur 96

Les mentalités seront bien dures à changer



  1. #91
    wizz

    Re : Les mentalités seront bien dures à changer

    La consommation des véhicules n'influe en rien sur le "retour énergétique" d'un forage pétrolier ni même son "retour financier" !!! Donc La consommation des véhicules n'influera jamais aucune décisions politique ni industrielle contrairement à ce que tu affirmes.
    ....
    Ça ne change en rien sur le pétrole exploiter de manière classique. Ce principe ne s'appliquera que sur le pétrole "ultime"

    Actuellement, soit le pétrole sort naturellement, soit il faut fournir un peu d'énergie pour l'aider à sortir.

    Supposons que pour le moment, le pétrole coute 150$.
    On a un puit dont le pétrole sort naturellement, sans avoir besoin de dépenser de l'énergie pour l'extraire. On fera abstraction des autres paramètres.
    Donc production brute = production nette
    Donc gain pour le producteur: 150$ pour chaque baril extrait du puit qui sera vendu en totalité

    Puis on a un autre puit dont on sait qu'il y a encore du pétrole dans ce puit. Mais il faut injecter de l'eau sous pression d'un côté, et pomper énergiquement de l'autre. Il faut dépenser 1 unité de pétrole (pour le fonctionnement des pompes) pour extraire 3 unités de pétrole
    Donc production nette = 2/3 production brute
    Donc gain pour le producteur: 100$ pour chaque baril extrait du puit dont on ne pourra vendre que les 2/3

    Donc plus il faudra dépenser d'énergie pour extraire 1 baril de pétrole, moins il en restera pour vendre, donc moins ce sera intéressant de l'exploiter....à moins de le vendre plus cher, et donc le prix du carburant plus cher à la pompe

    Ensuite, pour l'automobiliste, il raisonne en budget, en cout d'utilisation.
    Supposons qu'il peut se permettre d'établir un budget max de 10$ de carburant pour 100km parcouru. On dira que le kilométrage annuel est inchangé. Et sa voiture consomme 5L/100km
    Pour le moment, le carburant est à 1.25$, donc cout carburant de 6.25$/100km
    Puis le carburant atteint 2$/L, soit cout carburant de 10$/100km. C'est limite mais ça passe encore
    Mais si le carburant atteint les 3$, alors ça lui reviendrait à 15$/100km, incompatible avec son budget max. Donc il devra changer son mode de vie, habiter moins loin du boulot, déménager, etc.... Faire tout ce qu'il faut pour que le kilométrage annuel soit compatible avec son budget max de carburant. Ou tout simplement, changer de moyen de transport: adieu la voiture

    MAIS IL POURRA CONSERVER SON MODE DE VIE si jamais il trouve une voiture ne consommant que 2L/100km. Et par rapport à son budget, les choses pourront continuer jusqu'à atteindre les 5$/L, donc capable de supporter un prix du baril beaucoup plus élevé. Et donc le producteur pourra exploiter le pétrole ultime, même s'il faut dépenser beaucoup d'énergie pour l'extraire (donc moins de pétrole à vendre, ou le vendre plus cher....). Bref, à la louche, il pourra jouer jusqu'à la limite 4/5 ( 4 unités de pétrole devront être dépensés pour extraire 5 unités, et ne pouvoir vendre qu'un seul, au prix de 500$)

    On le voyait très bien sur l'évolution des moteurs.
    Le pétrole coutait de plus en plus cher, et donc l'essence coutait de plus en plus cher, jusqu'à ne plus être supportable. Puis youpi, on a "découvert" le moteur diesel. Ça consomme moins pour faire la même distance et ça coute moins cher à la pompe. Le pétrole avait continué à augmenter, mais ça ne change en rien la vie des gens (vis à vis de la voiture). Puis grace aux TDI, ça consomme encore moins, et donc les gens pouvaient supporter le pétrole encore plus cher....
    Les choses continueront ainsi tant que les moteurs thermiques continueront à progresser ET/OU on ne pourra pas proposer aux gens un autre moyen de locomotion aussi pratique que la voiture thermique

    -----


  2. Publicité
  3. #92
    alineda

    Re : Les mentalités seront bien dures à changer

    Bonjour , je viens de lire votre discution.
    J'ai un cours d'écologie, et je dois à partir d’un témoignage, comprendre l’évolution (avant / aujourd’hui / demain) des usages et des
    mentalités autour des concepts de confort et de consommation d’énergie (à la maison, au travail, dans les
    transports, en voyage, en vacance, etc.) Il s’agit à la fois d’évoquer le passé, de questionner le présent et
    d’imaginer l’avenir.
    En interviewant la personne la plus âgée de mon entourage.

    Je trouver interressant la comparaison entre nos grands parents et les personnes d'aujourd'hui vivant avec le smic ,
    Pouvez vous m'indiquer d'autres piste que vous penser interresante ?

  4. #93
    fgisbert

    Re : Les mentalités seront bien dures à changer

    Citation Envoyé par alineda Voir le message
    Bonjour , je viens de lire votre discution.
    J'ai un cours d'écologie, et je dois à partir d’un témoignage, comprendre l’évolution (avant / aujourd’hui / demain) des usages et des
    mentalités autour des concepts de confort et de consommation d’énergie (à la maison, au travail, dans les
    transports, en voyage, en vacance, etc.) Il s’agit à la fois d’évoquer le passé, de questionner le présent et
    d’imaginer l’avenir.
    En interviewant la personne la plus âgée de mon entourage.

    Je trouver interressant la comparaison entre nos grands parents et les personnes d'aujourd'hui vivant avec le smic ,
    Pouvez vous m'indiquer d'autres piste que vous penser interresante ?
    Le confort des société occidentales modernes est directement lié à la quantité d'énergie qu'il est possible de consommer par tête. En Afrique on consomme en moyenne chaque jour 1,5 Kep/personne (1 kilo équivalent pétrole = 42 Mjoules = 119 kWh)

    Autrefois toute la famille dormait dans une pièce attenante à l'étable en hiver. Aujourd'hui nous avons le chauffage central à gaz, au fioul ou les radiateurs électriques dans toutes les pièces. Autrefois il fallait avoir son lopin de terre, cultiver et élever des bêtes avec un esprit de solidarité dans le village. Désormais le rural prend sa voiture et va dans le supermarché achalandé par des camions au pétrole. Les produits eux même sont conditionné dans des emballages ayant consommés de l'énergie et contiennent des conservateurs issus de l'industrie. Autrefois, on s'éclairait à la bougie ou à la lampe au pétrole. La lampe a filament inventé par Edison vers 1900 est resté longtemps un luxe. Etc.

    Tu trouveras des infos sur nos consommations actuelles avec des perspectives futures sur : http://ormee.quelfutur.org/

    Bonne année 2010

  5. #94
    alineda

    Re : Les mentalités seront bien dures à changer

    Citation Envoyé par fgisbert Voir le message
    Le confort des société occidentales modernes est directement lié à la quantité d'énergie qu'il est possible de consommer par tête. En Afrique on consomme en moyenne chaque jour 1,5 Kep/personne (1 kilo équivalent pétrole = 42 Mjoules = 119 kWh)

    Autrefois toute la famille dormait dans une pièce attenante à l'étable en hiver. Aujourd'hui nous avons le chauffage central à gaz, au fioul ou les radiateurs électriques dans toutes les pièces. Autrefois il fallait avoir son lopin de terre, cultiver et élever des bêtes avec un esprit de solidarité dans le village. Désormais le rural prend sa voiture et va dans le supermarché achalandé par des camions au pétrole. Les produits eux même sont conditionné dans des emballages ayant consommés de l'énergie et contiennent des conservateurs issus de l'industrie. Autrefois, on s'éclairait à la bougie ou à la lampe au pétrole. La lampe a filament inventé par Edison vers 1900 est resté longtemps un luxe. Etc.

    Tu trouveras des infos sur nos consommations actuelles avec des perspectives futures sur : http://ormee.quelfutur.org/

    Bonne année 2010
    Merci pour ces quelques pistes . Je suis bien avancée !
    Bonne année 2010 à vous aussi .

  6. #95
    ecoplanete

    Re : Les mentalités seront bien dures à changer

    Ça fait plaisir de voir qu'il y a des gens qui essaient de faire évoluer les mentalités, je suis dans le même cas.

    Mon problème personnel, c'est que j'essaie d'en parler "posé" et que quand les gens ne "veulent" pas comprendre... eh bien c'est moi qui ne les comprend pas et c'est la que ça commence à m'énerver

    Par contre j'ai déjà réussi à convaincre des gens et c'est super motivant.

    Mais je crois bien que tout cela n'est pas assez, il va falloir mener des actions et c'est bien ce que je compte faire.
    Je trouve que c'est toujours pareil, on parle, on parle et c'est tout.

    Éteindre les lampes derrière soit, économiser l'eau du robinet, etc... c'est bien, mais c'est pas suffisant.

  7. #96
    cricri78

    Re : Les mentalités seront bien dures à changer

    Citation Envoyé par alineda Voir le message
    Bonjour , je viens de lire votre discution.
    J'ai un cours d'écologie, et je dois à partir d’un témoignage, comprendre l’évolution (avant / aujourd’hui / demain) des usages et des
    mentalités autour des concepts de confort et de consommation d’énergie (à la maison, au travail, dans les
    transports, en voyage, en vacance, etc.) Il s’agit à la fois d’évoquer le passé, de questionner le présent et
    d’imaginer l’avenir.
    En interviewant la personne la plus âgée de mon entourage.

    Je trouver interressant la comparaison entre nos grands parents et les personnes d'aujourd'hui vivant avec le smic ,
    Pouvez vous m'indiquer d'autres piste que vous penser interresante ?
    Entre ce qu'on imaginait de l'an 2000 et du XXIème siècle quand j'étais môme et ce qui est advenu, la plus grosse différence, le plus gros écart que je remarque, c'est quelque chose qui n'est pas vraiment nouveau mais qui s'est immiscé insidieusement dans nos mentalités et dans nos modes de vie jusqu'à devenir une habitude quasi incontournable : le fait de jeter et gaspiller, le "tout jetable"... que ce soit des bouteilles verre comme plastique, des emballages, des pots divers, des appareils électroménagers, voitures etc., etc...
    Alors certes on recycle de plus en plus et on essaye d'améliorer les choses, mais il y a encore beaucoup de boulot.
    C'est finalement l'une des choses qui me semble la plus représentative de l'évolution de ce monde et des mentalités !
    Et c'est pas hyper positif !

  8. Publicité

Sur le même thème :

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Actu - Les dispositifs d'invisibilité pour véhicules seront-ils bientôt une réalité ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/05/2007, 12h51
  2. Réchauffement climatique : les deux siècles à venir seront préoccupants
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/09/2006, 16h45
  3. Les robots du futur seront... doux comme des mamans !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/06/2006, 11h28
  4. Les capteurs du futur seront-ils dépourvus de batterie ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/06/2006, 15h09