Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 73

Consommer bio, oui mais...



  1. #1
    cindy-67

    Consommer bio, oui mais...

    Bonsoir,
    je voudrais vous faire part de mes impressions quant à la direction que me semble prenre la consommation de produits bio actuellement.
    - les produits sont souvent originaires de l'étranger, ce qui n'est pas très écologique... et le simple fait qu'ils soient "bio" encourage à la consommation
    - ils sont souvent autant emballés que les produits conventionnels
    - la dimension sociale de l'agriculture durable est trop souvent négligée

    Quelles sont vos réactions par rapport à ces impressions? vous semblent elles censées ou non?
    merci

    -----

    L'écologie pour un monde meilleur

  2. Publicité
  3. #2
    SuperTux

    Re : consommer bio, oui mais...

    Plus simple: regarder le parking d'une superette bio, compter le nombre de voiture, le nombre de velo, faire une petite division et conclure tout en sachant que le couple energie/climat est LE problème de notre siècle...

    Je serais très curieux de savoir combien de gens achètent du bio pour le coté "santé" (pas de chance pour eux aucune étude ne nombre d'impact la dessus) ou le coté écologique.

  4. #3
    gigi_bis

    Re : consommer bio, oui mais...

    Ah le charme des mangues, ananas et autres productions locales bio
    Les camions de livraisons qui livrent 3 pots de miel


    le bio, dans les magasins, ce n'est rien d'autres que du marketing

  5. #4
    matthieu2

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par gigi_bis Voir le message
    le bio, dans les magasins, ce n'est rien d'autres que du marketing
    Je suis tout à fait d'accord.

    Par contre peu etre que certains produit "bio" comme les légumes et les fruits le sont réellement, c'est à dire sans angrais ou autre pesticides par exemple.

  6. #5
    Ryuujin

    Re : consommer bio, oui mais...

    D'abord, rien en bio n'interdit l'usage d'engrais ou de pesticides.
    Ensuite, les productions maraîchères sont parmis les plus difficiles à faire sans pesticides.

    Enfin, pour moi, le non-usage de pesticides de synthèses ou d'engrais de synthèses (carrément hypocrite d'ailleurs ce dernier point) est tout sauf un gage de qualité !

    Ca peut même poser de gros problèmes de qualité sanitaire ; cf les intoxications aux épinards bio (un truc comme 150 hospitalisations et un mort il me semble, et pas mal d'invalidités à vie).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SuperTux

    Re : consommer bio, oui mais...

    c'est à dire sans angrais ou autre pesticides par exemple
    Si, avec engrais et pecticides mais pas de "synthèse".

    Pour les engrais l'avantage de mettre des trucs style compost, fumier ect... c'est que cela économise beaucoup d'énergie pour la fabrication, mais les engrais organique émettent aussi du N2O (= gaz à effet de serre) lors de leur dégradation.

    Pour les pecticides si tu regardes au rayon phytosanitaire d'un magasin de jardinage tu verras des pecticides bio avec des indications style "En cas d'ingestion, contacter le centre anti-poison" ect... Je ne sais pas si c'est moins dangereux que les produits conventionnels, en tout cas c'est surrement pas anodin. D'ailleur la rotenone va être interdite :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Rot%C3%...A9glementation

    L'agriculture bio ne se base pas sur des etudes scientifiques pour savoir comment polluer moins, mais c'est plus un fourre tout idéologique dans la vague du "le naturel c'est bon"...

  9. Publicité
  10. #7
    Prune37

    Re : consommer bio, oui mais...

    Bonjour,
    Je pense qu'il y a du bon et du moins bon dans le bio.
    Tout d'abord les engrais organique: on ne les fabrique pas, on les a! De part les élevages d'une part et d'autre part grace au compost (déchets verts des communes par exemple). Dons c'est plutôt une bonne idée de les réutiliser. D'autant que les végétaux ont besoins d'éléments nutritifs (sinon rien ne pousse).
    Effectivement acheter bio dans une grande surface c'est peut être plutôt se donner bonne conscience. Le mieux étant d'aller directement chez un producteur bio: pas de transport, pas d'emballage, pas d'intermédiare. Mais est-ce que tout le monde a cette chance d'abiter près d'un producteur?
    Ensuite, les voitures sur le parking du marché bio: perso j'utilise une voitre quand je fais mes courses. J'habite pas juste à côté et tous mes achats pèsent un peu à bout de bras!...
    Mais le bio c'est quand même bon: il n'y a pas que l'aspect de la non utilisation d'engrais et de pesticides de synthèse. Il y a aussi le fait que les aliments sont en pleine terre, que les rotations des cultures sont mieux gérées, souvent les exploitations bio sont en polyculture (et non pas de la monoculture intensive)...
    C'est déjà un grand pas.
    De là à dire que c'est suffisant...?

    Une bio-adepte quand elle peut.

  11. #8
    camaron

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par Prune37 Voir le message
    Mais le bio c'est quand même bon:... que les rotations des cultures sont mieux gérées, souvent les exploitations bio sont en polyculture (et non pas de la monoculture intensive)...
    C'est déjà un grand pas.
    De là à dire que c'est suffisant...?

    Une bio-adepte quand elle peut.
    C'est assez comique . Pourquoi les agriculteurs ne feraient pas une bonne gestion des rotations lorsqu'ils ne sont pas des croyants Bio ?

    Si l'agriculture Bio avait de l'avance dans la manière de gérer les rotations, depuis des décennies que les règles sont fixées, cette avance aurait été facilement rattrapée par la majorité des agriculteurs de la planète qui sont prêts à adopter les techniques qui marchent mieux quand ils les voient dans le champ d'à coté.

    Croire que l'agriculture Bio est mieux c'est ta liberté religieuse...
    En revanche, pretendre que ce qui n'est pas Bio est moins bien géré demanderait un début d'argumentation. Quand à imaginer que la monoculture est la règle en dehors du Bio c'est méconnaitre sérieusement le sujet. De nombreux agriculteurs de cette planete pratiquent la polyculture. Seuls une petite minorité des paysans des pays les plus riches font de l'agriculture Bio. Et dans ceux là j'en connais qui répondent à la demande des consommateurs pour ces produits et utilisent seulement l'équation économique pour cette décision.

    Alors tu pratiques Bio quand celà t'arrange je ne vois pas le Grand Pas, ni même le moindre progrés dans cette attitude.

  12. #9
    fourmis_b

    Re : consommer bio, oui mais...

    Je ne suis pas certaine que les techniques du Bio "marchent mieux". Au contraire, il me semble que certains agriculteurs Bio galèrent pour rester dans les normes du Bio.

    Juste un exemple, j'ai fait un reportage il y a un an sur une petite productrice de fraises Bio, sur l'un de ses clients, un restaurant du guide Michelin et quelques producteurs de fraises non Bio.

    Ayant un Label Bio, la petite productrice ne pouvait pas s'autoriser certaines aberrations des producteurs non Bio.

    Par exemple... Déjà, la production des producteurs non Bio se faisait hors sol pour faciliter le ramassage des fraises. (Donc qualité moindre mais rien à voir avec le label Bio).
    De plus, ces fraises étaient surplombées d'un tube qui sprayait plusieurs fois dans l'heure des pesticides bien évidemment, mais aussi et surtout un colorant rouge (pour donner sa belle couleur aux fraises) qui dégoulinait par la suite sur la chaussée et rendait celle ci rouge également.

    La petite productrice s'interdisait la production hors sol (donc récolte plus longue et très fastidieuse), mais une qualité de fraise bien meilleure et bien évidemment s'interdisait l'arrosage intensif de pesticides et de colorants de synthèses.

    Ses fraises étaient au final plus petites, moins rouges, marginales, parfois bien rongées par les insectes, mais quel Délice!!! (Et je ne suis pas morte en les mangeant, même pas une indigestion, bien au contraire).

    Je pense que le Label Bio peut bien évidemment être utilisé avec abus.

    Il faudrait pouvoir connaître tous les producteurs qui nous fournissent.

    De plus je suis tout à fait contre le fait qu'ils utilisent autant voir plus d'emballages que les produits non Bio et je trouve que c'est une aberration de prétendre qu'un produit soit Bio (Donc respect de l'environnement) quand il est produit de l'autre côté de la planète.

    Les produits Bio ne devraient être que des produits locaux. Car comme beaucoup je l'espère, ce qui me préoccupe bien plus que ma santé, c'est celle de l'environnement et je me fiche de manger une pomme Bio si elle provient de pétaouchnok, à ce moment là, je privilégie les produits non Bio mais locaux.

    Pour finir, je pense que tous les produits Bio ne sont pas mauvais, certains même à privilégier (comme pour cette productrice de fraise), encore faudrait-il pouvoir savoir d'où ils proviennent exactement, de quelle façon sont ils produits et jusqu'où leur production respecte-elle vraiment l'environnement.

    Dernière modification par fourmis_b ; 22/08/2008 à 11h45. Motif: faute
    Fourmis

  13. #10
    Tilleul

    Re : consommer bio, oui mais...

    Croire que l'agriculture Bio est mieux c'est ta liberté religieuse...
    Mouais... quand les agriculteurs conventionnels seront capable de cultiver des variétés rares comme la pomme de cysoing au lieu de se contenter de la palette de fruits et légumes INRA qui ressemblent plus à des objets de décoration qu'à des aliments (y compris au niveau du gout), j'accepterais cet argument... Mes papilles gustatives étant profondément athées, je leur fais confiance pour être totalement objectives...
    Keep it in the Ground !

  14. #11
    streshydrique

    Re : consommer bio, oui mais...

    Tout a fait d'accord avec fourmis b, depuis tout petit je consomme chez mes parents uniquement des legumes et de la viande bio, on a la chance d'avoir un maraicher et des producteur de viande a proximité, et de ne pas payé les legumes (arangement familiaux).
    Etant donné que j'ai travailé chez ce maraicher ainsi que dans une exploitation d'ovin et de poulet plus culture je pense savoir de quoi je parle.

    Pour ce qui est de l'elevage de poulet le cahier des charges est loin d'etre le meme (duré d'elevage, concentration interieur/exterieure...), le gout et la texture non rien a voire avec les poulets intenssif du conventionnel mais certain label s'en raproche.

    Pour ce qui est de l'ovin, je trouve la diference d'élevage moins importante entre les deux systeme, mais je ne connais pas assez le systeme conventionnel pour etre plus afirmatif.

    Dans cette exploitation, c'est surtout avec le poulet en vente direct qu'ils se degage leurs revenu (150 poulets/semaine) , il conserve l'ovin pour garder un systeme polyculture/elevage performant.

    En ce remetant en question souvant pour adapter leurs methodes il on reussi a amelioré la structure et la vie de leurs sol; ils on maintenant de bien meilleurs rendement qu'avant la reconversion.

    Par rapport aux intervention si dessus, il y a quelque chose qui me gene, d'aprés super tux, ceux qui achete du bio, "doivent" rouler a velo, alors que les autre ont le droit de polluer librement, vu qu'il n'achette pas de bio...

    Ainsi ceux qui font du velo doivent acheter du bio

    La question du velo ou pas est avant tout une question de distance, d'infrastructure, de charge...rien a voire avec le bio.

    De plus, chaque Homme a des sensibiliter differente, les écologistes aussi...chacun privilegient tel ou tel point suivant ses connaissances et ses sensibilités, comme chacun de nous, pour ma part la santé de la planete a plus d'importance que la mienne.

    Pour en revenir au post de cindy 67:
    Que ce soit du conventionnel ou du bio il faut bien evidement faire atention a leurs origine, acheter que des produits de saisons, choisir des petits marcher locaux plus que des grande surface, faire atention a l'embalage.
    Ou tu peut t'inscrire en AMAP (tu y retrouvera mieux le social).

    Pour conclure, c'est comme partout, il y a des effet perver dans le bio comme dans le conventionnel, a nous de savoir les dejoué.

  15. #12
    boumboumjack

    Re : consommer bio, oui mais...

    Et je ne suis pas morte en les mangeant,
    Quel bel argument! Je vous crois sur parole! Maintenant, en mangeant du maïs OGM vous ne seriez pas morte non plus...

    Je voulais parler de ce qui se fait un peu à la campagne (là on sont produits vos aliments). Dans les zone peu touristiques. Que trouve t-on dans les super marché? Absolument aucun produit bio, zero, nada!!! Ils ont même les sacs plastiques à la caisse... Et pourtant la grande majorité possède au moins un jardinnet.

    Vous devriez aller leur apprendre à faire leur travail correctement!

  16. Publicité
  17. #13
    streshydrique

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par boumboumjack Voir le message
    Quel bel argument! Je vous crois sur parole! Maintenant, en mangeant du maïs OGM vous ne seriez pas morte non plus...

    Je voulais parler de ce qui se fait un peu à la campagne (là on sont produits vos aliments). Dans les zone peu touristiques. Que trouve t-on dans les super marché? Absolument aucun produit bio, zero, nada!!! Ils ont même les sacs plastiques à la caisse... Et pourtant la grande majorité possède au moins un jardinnet.

    Vous devriez aller leur apprendre à faire leur travail correctement!
    La, tu me laisse perplexe, connait tu la campagne? Crois tu que la politique des distributeurs soit differente, d'ou tu tire que la grande majaurité possede un jardinet?

  18. #14
    fourmis_b

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par boumboumjack Voir le message
    Quel bel argument! Je vous crois sur parole! Maintenant, en mangeant du maïs OGM vous ne seriez pas morte non plus...
    C'était une blague en référence au message de Ryuujin

    Citation Envoyé par boumboumjack Voir le message
    Ca peut même poser de gros problèmes de qualité sanitaire ; cf les intoxications aux épinards bio (un truc comme 150 hospitalisations et un mort il me semble, et pas mal d'invalidités à vie).
    D'ailleurs le "il me semble" ne me semble pas d'une excellente rigueur. Mais c'était une mauvaise blague je vous l'accorde.

    streshydrique tout à fait d'accord avec ton message également.
    Je pensais justement au fait que je n'ai jamais mangé un poulet bio ou la chair ne tien pas aux os et ou le poulet se disloque tout seul avant même d'avoir enfoncé le couteau.
    Par contre il m'est arrivé de manger des Poulets non bio dit "fermiers" et élevés en plein air, dont la chair ressemble à du chewing-gum trop mâché. (Bon appétit)

    D'accord aussi avec le fait que Bio n'est pas synonyme de vélo!

    Déjà, les magasins bio se trouvant tout de même en plus petite quantité que les autres types de grandes surfaces, il faut en général faire plus de route pour les trouver.

    Deuxio, je n'ai pas de voiture donc mes courses se résument souvent à trois pommes et deux carottes par ce que mine de rien, ça pèse lourd! Donc je peux comprendre que ceux qui fassent les courses en grosse quantité aient besoin d'une voiture.

    Enfin, tous les consommateurs de bio ne sont pas non plus des écolos et beaucoup consomment bio pour leurs propre santé et non pour celle de la planète.

    Rien n'est parfait en ce bas monde, ni le conventionnel, ni le Bio, à nous de faire la part des choses.
    Tachons de faire au mieux.

    Dernière modification par fourmis_b ; 22/08/2008 à 14h41. Motif: faute
    Fourmis

  19. #15
    streshydrique

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Ca peut même poser de gros problèmes de qualité sanitaire ; cf les intoxications aux épinards bio (un truc comme 150 hospitalisations et un mort il me semble, et pas mal d'invalidités à vie).
    Ryuujin, quand tu sort des truque du style, peut tu cite tes source, je n'ai rien trouver sur google. es de l'intox?

    Sur la toile je n'ai vue que des points positif du bio d'un point de vue sanitaire.
    De plus, je vois mal comment on peut s'intoxiquer avec des épinards, a part de les manger crue

    La plupart des intoxications alimentaire sont du a des mauvaise pratique de conservation et/ou de cuisine voire abatage et non pas a la methode culturale/elevage.

    Voici un lien sur les intoxication alimentaire
    http://www.doctissimo.fr/html/nutrit...s_aliments.htm

    Un article que je trouve assez objectif.
    http://www.seniorplanet.fr/mag/le-bi...-b.7141.3.html

  20. #16
    yves25

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    ceux qui achete du bio, "doivent" rouler a velo, alors que les autre ont le droit de polluer librement, vu qu'il n'achette pas de bio...

    Ainsi ceux qui font du velo doivent acheter du bio

    .

    J'ai un chat qui s'appelle Socrate donc Socrate est un chat.

    C'était volontaire?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  21. #17
    Tilleul

    Re : consommer bio, oui mais...

    http://articles.latimes.com/2007/mar...l/me-spinach24

    http://www.cbc.ca/consumer/story/200...ch-recall.html

    http://www.misa.umn.edu/Organic_Spinach.html

    De plus, je vois mal comment on peut s'intoxiquer avec des épinards, a part de les manger crue
    C'est ce qui s'est passé (ben oui c'était sous plastique fraicheur donc dans l'esprit des gens ça peut être que propre...), intoxication par Escherichia coli.

    A priori l'explication la plus plausible c'est que l'eau de surface venant d'un ranch a contaminé le puit d'une ferme qui cultivait des épinards et qui commençait à se mettre à l'agriculture organique (les épinards n'étaient vendus sous aucun label)... Contamination qui n'avait rien à voir avec la méthode de culture... C'était de l'intox...
    Keep it in the Ground !

  22. #18
    camaron

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Mes papilles gustatives étant profondément athées, je leur fais confiance pour être totalement objectives...
    Des tests "objectifs" ont lieu régulièrement et ne montrent pas de supériorité gustative des produits Bio. En revanche, c'est une évidence qu'un produit dont on a cherché à reduire le cout au maximum, est en général moins riche en gout. Rien à voir avec le respect d'un cahier des charges Bio, le croire n'est qu'une affaire de conviction . Un produit pas cher est souvent moins bon et le pas cher ne respecte pas les principes bio.

    J'aime mieux un produit sain et gouteux sans qu'il ai besoin de respecter des vieux principes servant d'argument marketing plutôt qu'un produit plein d'attaque de champignon avec le risque qu'il soit toxique mais avec un beau label AB.

  23. Publicité
  24. #19
    noah32

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    D'abord, rien en bio n'interdit l'usage d'engrais ou de pesticides.
    Ensuite, les productions maraîchères sont parmis les plus difficiles à faire sans pesticides.

    Enfin, pour moi, le non-usage de pesticides de synthèses ou d'engrais de synthèses (carrément hypocrite d'ailleurs ce dernier point) est tout sauf un gage de qualité !

    Ca peut même poser de gros problèmes de qualité sanitaire ; cf les intoxications aux épinards bio (un truc comme 150 hospitalisations et un mort il me semble, et pas mal d'invalidités à vie).



    Tu as des meilleures arguments que cette forme de propagande anti bio qui n'a en plus rien avoir avec la pratique du bio.

    Par contre tu n'a aucun probleme de manger de la salade conventionelle, produit qui depasse régulièrement les seuils des résidus pesticides autorisés??

    Moi perso je préfère d'éviter l'enrichissement garanti de mon corps par ces substances.
    Tant pis pour les maraîchers conventionnels, ces valeurs des résidus sont tous sauf rassurants
    Il perdent des plus en plus de crédibilité et ce n'est pas pour rien

  25. #20
    yves25

    Re : consommer bio, oui mais...

    Bonsoir
    Je mets mon grain de sel

    Perso, je me fiche un peu du bio ou pas, tant qu'on ne m'empoisonne pas complètement ce qui veut dire qque qq chose de raisonnable (agriculture raisonnée, dit on) me convient mais la question qui m'intéresse vraiment est celle ci:

    au milieu du siècle, il y aura 9 à 10 milliards d'habitants, il fera plus chaud d'environ 1 à 2°C en moyenne ce qui veut dire que dans certains secteurs ou certaines années ça sera davantage, certaines régions qui souffrent parfois de manque d'eau seront à la limite de l'aridité . Ajoutons que les surfaces exploitables sont en diminution depuis 50 ans. Ca fait beaucoup de pbs.

    Peut on penser nourrir correctement tous ces gens avec une agriculture du type bio ?
    (étant entendu qu'il n'est pas question de les forcer à devenir végétariens ou alors faut le dire)

    Doit on penser à une agriculture à deux vitesses (au moins)?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  26. #21
    SuperTux

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par noah32
    Moi perso je préfère d'éviter l'enrichissement garanti de mon corps par ces substances.
    Entre les substances "naturelles" et "industriels" je ne sait pas lesquels sont les moins pires, mais j'ai un indice :

    Espérence de vie "naturelle" : 20 ans
    Espérence de vie "industriel" : 80 ans

    Après à chacun de choisir si il préfère faire confiance aux scientifiques ou aux naturologues

    http://www.afssa.fr/Documents/NUT-Ra-Agribio.pdf

  27. #22
    arld

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par SuperTux Voir le message
    Espérence de vie "naturelle" : 20 ans
    Bonjour,
    Peux-tu nous dire où on peut avoir une vie naturelle aujourd'hui dans le monde ??
    Il ne reste que qqs trubus en Amazonie qui n'ont pas eu de contacts avec la prétendue "civilisation", mais qui en subissent quand même les effets: couche d'ozone, concentration des polluants dans l'air etc...
    Je pense que ces gens ont une espérance de vie supérieure à 20 ans!
    Et si on n'avait pas amené la variole sur ce continent, ceux qui y vivaient avant les conquistadors avaient apparemment une espérance de vie nettement supérieure à 20 ans également !

    Citation Envoyé par fourmis_b Voir le message
    Par exemple... Déjà, la production des producteurs non Bio se faisait hors sol pour faciliter le ramassage des fraises. (Donc qualité moindre mais rien à voir avec le label Bio)
    D'accord avec toi sur l'ensemble de ton post, Fourmis_b, sauf sur ce détail:
    hormis les saloperies qu'on met dessus, si on faisait des fraises en culture hydroponique en les laissant mûrir naturellement, personne ne serait capable de faire une différence gustative.
    ça a été prouvé avec les tomates.
    Quant au fait de les sur-élever pour faciliter la récolte, rien n'empêcherait un agriculteur bio de le faire en mettant de la terre bio dans les bacs!
    et ce pourrait être une façon également d'éviter les limaces et autres insectes sans pesticides...

  28. #23
    yves25

    Re : consommer bio, oui mais...

    A vous lire, il me semble qu'il y a une certaine confusion entre agriculture bio et agriculture traditionelle. Vous ne trouvez pas?

    Mais je reprends ma question ci dessus.

    Les poulets élevés en batterie, c'est vrai que c'est pas bon (et même mauvais) mais ça apporte des protéines . peut on imaginer sérieusement élever en liberté suffisamment de volailles pour 9 milliards d'habitants ?
    Dernière modification par yves25 ; 23/08/2008 à 10h46.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  29. #24
    arld

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Les poulets élevés en batterie, c'est vrai que c'est pas bon (et même mauvais) mais ça apporte des protéines . peut on imaginer sérieusement élever en liberté suffisamment de volailles pour 9 milliards d'habitants ?
    Le poulet de batterie n'est pas gustativement mauvais, (c'est mon opinion et je la partage), il est simplement totalement différent d'un coq élevé au millieu de la basse-cour...
    pour moi, ça ne se compare pas plus qu'un excellent cote du rhone (comme nous les font aujourd'hui ceux qui savent) avec un non moins excellent vieux pommard ou vieux pomerol (pour éviter les jalousies) !

    Mais penses-tu réellement qu'on pourra nourrir 9 milliards d'habitants?
    on en nourrit déjà 6 avec du mal (c'est peu dire) en utilisant de l'énergie stockée sous forme de pétrole. (engrais, carburant pour les tracteurs, transport du grain, etc...)

    Or, cette énergie est destinée à s'épuiser.
    On ne pourra donc plus comper que sur l'énergie solaire et la photosynthèse disponible sur les surfaces exploitables. (en oubliant la déforestation si on veut garder des filtres suffisants!).
    Donc, l'agriculture intensive est condamnée à terme.
    Mathématiquement, 9 miliards, c'est impossible.
    poulets en batterie ou pas.

    Petite remarque au passage:
    les normes inventées par des types assis derrière leur bureau font augmenter la surface disponible par animal pour les labels .
    Allez voir un élevage de ce type.
    les éleveurs sont obligés d'endretenir les surfaces au broyeur, parce que les poulets n'y vont pas !!!
    ils se contentent de gratter le sol à qqs dizaines de mètres de là où ils dorment.
    De même qu'abaisser le nombre de porcs au m² pour le prétendu bien-être animal provoque du cannibalisme!
    Parenthèse fermée.

    La SEULE solution pour éviter le suicide collectif de l'humanité est la coopération avec les autres êtres vivants de cette planète, (au lieu de la compétition), et donc d'auto-réguler l'espèce humaine.

  30. Publicité
  31. #25
    SuperTux

    Re : consommer bio, oui mais...

    Je pense que ces gens ont une espérance de vie supérieure à 20 ans!
    Et si on n'avait pas amené la variole sur ce continent, ceux qui y vivaient avant les conquistadors avaient apparemment une espérance de vie nettement supérieure à 20 ans également !
    Pas convaincu... : espèrence de vie en france en 1750 avant la révolution industriel => environ 25 ans.

    http://www.ined.fr/fr/tout_savoir_po...ce_vie_france/

    Au milieu du XVIIIe siècle, la moitié des enfants mouraient avant l'âge de 10 ans et l'espérance de vie ne dépassait pas 25 ans.

    C'est un petit détail que les partisans du naturelle on tendance à oublier... Même avec ses défauts l'industrialisation à apporté plus de bénéfices que de problèmes (pour le moment, mais cela peut s'inverser, par exemple avec un déreglement climatique ingérable).

    Enfin pour en revenir à l'agriculture bio, si tu lis les conclusions du rapport de l'afssa, ils ont pas l'air de trouver de différences (sanitaire, qualité...) entre les les produits bio et conventionnel. Alors pourquoi utiliser une méthodes de culture moins performante ?

  32. #26
    yves25

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par arld Voir le message
    La SEULE solution pour éviter le suicide collectif de l'humanité est la coopération avec les autres êtres vivants de cette planète, (au lieu de la compétition), et donc d'auto-réguler l'espèce humaine.

    Ce n'est pas une réponse , c'est botter en touche.

    D'autant que l'autorégulation de l'espèce humaine est très probablement en cours ...mais à un niveau élevé et , donc, problématique.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  33. #27
    noah32

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par SuperTux Voir le message
    Entre les substances "naturelles" et "industriels" je ne sait pas lesquels sont les moins pires, mais j'ai un indice :

    Espérence de vie "naturelle" : 20 ans
    Espérence de vie "industriel" : 80 ans

    Après à chacun de choisir si il préfère faire confiance aux scientifiques ou aux naturologues

    http://www.afssa.fr/Documents/NUT-Ra-Agribio.pdf
    Je trouve que c'est un pas en arrière dans la discussion de revenir sur ce genre de propos qui n'ont aucun intérêt.

    Il s'agit de la consommation bio et non du retour au moyen age

    Que rapporte nous une alimentation bio?
    - une nourriture plus saine et plus gustative ?
    - une nourriture qui nuit mois à l'environnement?
    - ou qu'une bonne conscience?

    La dessus on ne peut pas donner une reponse générale
    Il faut voir cas par cas.

    Exemple:
    Il est sur que tous ces produits bio industriels sont trés proches des des produit conventionnels.
    IL est aussi clair que le réseau de distribution Bio en France est moins éfficace que celui de l'Allemagne, manque de consommateurs rapprochés, donc plus polluant.

    En ce qui concerne le futur, la population croissante, le manque de surfaces agricoles, les problemes pour l'agriculture lie au rechauffement climatique il ne faut pas rever!

    Le monde ne pourra jamais se nourrir comme le français moyen le fait, ni avec le bio ni avec les biotechnologies, avec des cochon de trois mètres de long.

    Le comportement social du futur passe par le changement des habitudes alimentaires: moins de viande, moins de lait, moins de poisson

  34. #28
    nexus6

    Re : consommer bio, oui mais...

    Citation Envoyé par SuperTux Voir le message
    Pas convaincu... : espèrence de vie en france en 1750 avant la révolution industriel => environ 25 ans.
    Au milieu du XVIIIe siècle, la moitié des enfants mouraient avant l'âge de 10 ans et l'espérance de vie ne dépassait pas 25 ans.
    Bonjour,
    Il faut comparer ce qui est comparable (donc ne pas comparer).

    A l'époque la majorité des enfants n'étaient pas nourris par leur mère qui devait travailler au champs (plus tard ce sera à l'usine et avant elles nourrissent les enfants des riches) mais avec des bouillies peu nourrissantes et déséquilibrées : la principale cause de décès des enfants étaient la malnutrition/sous-nutrition chronique dès leur naissance.

    Si on rajoute les décès à l'accouchement (bassin trop étroit à cause de la malnutrition dans leur enfance, grossesses précoces), les mauvaises pratiques médicales de l'époque (contre-productives, non existante comme
    l'hygiène de base), les épidémies, les croyances et cultures locales, etc.

    Bref, on est bien loin d'un problème agriculture bio/pas bio !!

    Avec les connaissances et le mode de vie actuels, je ne vois pas en quoi le bio nous ferait revenir au 18 ou 19eme siècle...

  35. #29
    yves25

    Re : consommer bio, oui mais...

    Laissons tomber la viande puisqu'il semble impossible de nourrir tout le monde comme ça
    Supposons donc qu'on en vienne à ne produire et manger que des céréales et des légumes . Le mode de culture bio permet il d'obtenir des rendements suffisants pour nourrir tout le monde?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  36. #30
    topsie

    Re : consommer bio, oui mais...

    Bonjour
    yves 25 dit :
    Peut on penser nourrir correctement tous ces gens avec une agriculture du type bio ?
    La est le Problème.
    N'en déplaise aux BoBo , l'agriculture est une industrie . le Pb est que l'"on" ne considère que le résultat immédiat tout en étant étonné des conséquences lointaines.

    Jean Zigler, rapporteur spécial de l ONU dans son livre l'empire de la honte:

    "Plus de 10 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de sous-alimentation" (soit un toutes les 5 secondes)la planète compte 1.8 milliards d'humains végétant dans un dénuement extrême, avec moins de 1 dollars par jour.1% des plus riches gagnent autant que 57% des plus pauvres...347 sociétés transcontinentales détiennent 555 milliard des dollars ...cette somme à doublée depuis 1999 et augmente de 1 milliards par mois.


    ce qui fait dire à Allegre :" il est scandaleux que les médias fassent un bruit insensé sur des prédictions à 100 ans émises par des Nostradamus... et ne fassent pas le même tintamarre pour sauver des milliers de vies humaines immédiatement "
    Sur ce point il à raison ! et chiffre le cout de l'opération à100 milliards de dollars par an " c'est un tiers de la guerre en Irak"
    S'agit- il de satisfaire les besoins de l'humanité ou le profit de quelques uns ?

    L 'eau, la "crise" alimentaire, la "crise" de l'énergie ...,problèmes insolubles ou problèmes qui se heurtent au mur du profit pour le plus grand bénéfice des Hulot , Yann Arthus Bertrand et LeLAy , PDG de TF1, qui en font leurs fond de commerce, PDG de TF1 qui dit: "à la base le métier de TF1 est d'aider Coca Cola a vendre son produit... or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions on pour vocation de le rendre disponible c'est à dire le divertir. Ce que nous vendons à Coca Cola , c'est du temps de cerveau humain disponible.
    C'est pour cela que "L ' écologie" d'une science est devenu un fond de commerce.
    D'ailleurs J Immelt le PDG de la 2eme multinationale au monde,General electric celui qui a pollué l'Hudson pendant des années et pour des siecles le dit froidement:
    Green is Green (jouer l'écologie c'est jouer le billet vert)
    "Je veux qu'il soit bien clair que cela est enracine dans le business(moteurs moins polluants, éoliennes...)Je ne veux pas que les gens se trompent, je ne suis pas un croisé et je ne fais pas cela comme un passe-temps. Je le fait vraiment parce que j'estime que c'est compatible avec ce qu'un bon PDG doit faire pour diriger une entreprise comme General electric, à savoir créer du profit, de la croissance ,des emplois et de la responsabilité publique. toutes choses qu'une société doit faire."

    Produire Bio pour quelques privilégiés ou produire comme industrie responsable au service de tous et pas de quelques "parasites" aux yeux fixes sur le cours mondial du "blé" et les 15% de retour sur investissements. Et ça, la science au service de l'humain peut le faire.

    Mais qui le mettra en œuvre?

    Les produits "Bio"?
    Qui va acheter des pommes vraiment Bio ratatinées, percées par les asticots ?
    Des tomates sans cuivre en pleine terre? impossible a avoir ou à quel prix sachant que le mildiou ou Oïdium détruisent les pieds fin aout,
    des haricots bouffés par les punaises, des choux par les aleurodes sauf si hybride achetées à Monsanto ou traitées au purin d'orties, ce qui n'est que difficilement concevable pour nourrir un pays entier dans un système ou le retour sur investissement doit être immédiat.
    Des pommes de terre sans engrais grosses comme des billes?etc...
    De plus , les moyens à mettre en œuvre pour combattre les innombrables maladies , ravageurs pour un horticulteurs isolé sont hors de sa porté,
    car ne l'oublions pas, l'agriculteur doit vivre de sa production, payée en kg à l'hectare par des centrales d'achats et hedge funds cotées en bourse
    Je préfère parler d'agriculture durable et non raisonnée, encore que...
    car voila :En 1997, pour la première fois, une enseigne de la grande distribution (Carrefour) dépose une certification de conformité de produit (CCP) «pomme» en PFI. Une autre enseigne (Auchan), lui emboîte le pas en associant à sa marque de distributeur un logo «filière Agriculture raisonnée». Cette intrusion de la distribution dans un domaine jusqu’alors réservé aux producteurs agricoles suscite, en réaction, une inflation de demandes de CCP présentées par des organisations de producteurs. Ils revendiquent, pour eux, le bénéfice de la plus-value et de l’image associé à ces qualifications qui collent aux attentes des consommateurs et des citoyens dont la grande distribution se fait le relais."
    source rapport INRA La Production Fruitière Intégrée en France : innovation ou rénovation ?
    Sachez qu'en Provence, les centrales d'achats achètent pêches et brugnons 0.85 cents le Kg emballés.la courgette 0.30, l'artichaut 0.05cts pièce
    Il ne reste qu'une chose à faire si l'on veut vraiment manger bio, c'est faire comme le maitre de Fernay: il faut cultiver notre jardin.
    Faut-il encore en avoir les moyens...

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Bac ES, oui mais....
    Par Mike du 67 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/11/2007, 12h14
  2. commencer oui mais comment ?
    Par BeBo* dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/06/2006, 13h15
  3. internet oui mais......
    Par dany22 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/06/2006, 19h30
  4. Spybot, oui mais ...
    Par f6bes dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/03/2006, 20h48
  5. ingénieur ,oui ,mais en quoi
    Par robotik dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/06/2005, 08h29