Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 58

Eolienne




  1. #1
    kev210585

    Eolienne

    Bonjour à tous,

    J'ai fait réaliser une étude des vents afin de déterminer la production d'énergie.

    Cette étude a été réalisé avec une vitesse de 5 et 6 m/s.

    Existe-t-il une formule qui permet de trouver la production d'énergie suivant d'autres vitesses?

    Existe-t-il également une autre formule qui permet de faire la relation entre la hauteur de l'éolienne et la production d'énergie?

    En attente de vos réponses, je vous remercie d'avance.

    Kévin

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    verdifre

    Re : Eolienne

    bonjour,
    Existe-t-il une formule qui permet de trouver la production d'énergie suivant d'autres vitesses?
    la production possible d'une eolienne dépend directement du cube de la vitesse du vent.

    Existe-t-il également une autre formule qui permet de faire la relation entre la hauteur de l'éolienne et la production d'énergie?
    Je ne connais pas de formule, mais il en existe peut etre, ce qui est sur , c'est que s'eloigner du sol (augmenter la hauteur) permet de diminuer deux phénomèmes
    1) les turbulences
    2) le ralentissement de la masse d'air (couche limite) au contact du sol.

    La limite de 12 metres entre les declarations de travaux et les demandes de permis de construire semble inssufisante à beaucoup car généralement même les petites eoliennes gagneraient enormément à être placées plus haut.

    cordialement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  4. #3
    csolaire

    Re : Eolienne

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    la production possible d'une eolienne dépend directement du cube de la vitesse du vent.
    Plutôt linéaire entre 20 et 80% de la puissance maximale.

    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/pwr.htm

    A+


  5. #4
    verdifre

    Re : Eolienne

    bonjour,
    tu devrais aller voir un peu plus loin sur le site
    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/enrspeed.htm
    et remarquer que sur le graphique que tu utilises , la partie lineaire dont tu parles ne passe absoluement pas par l'origine.
    On peut en effet lineariser une telle courbe, mais c'est d'un emploi delicat.
    tu peux remarquer que les points 20% et 80% dont tu parles sont sensiblement dans le rapport du cube des vitesses corespondantes

    cordialement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  6. #5
    csolaire

    Re : Eolienne

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    tu devrais aller voir un peu plus loin sur le site
    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/enrspeed.htm
    et remarquer que sur le graphique que tu utilises , la partie lineaire dont tu parles ne passe absoluement pas par l'origine.
    La question concernait la production d'éolienne et non l'énergie véhiculée par le vent.

    Et la droite peut ne pas passer par l'origine. Voir "y = ax + b"

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    On peut en effet lineariser une telle courbe, mais c'est d'un emploi delicat.
    En quoi est délicat de linéariser une courbe ? Déjà la courbe est une approximation :

    Citation Envoyé par windpower
    Incertitudes liées à l'élaboration de courbes de puissance
    Ce que l'on verra en faisant une courbe de puissance est en réalité une multitude de points espacés autour de la ligne bleue, plutôt qu'une courbe bien définie comme celle du graphe ci-dessus.
    La raison en est qu'il y aura toujours des fluctuations de la vitesse du vent ce qui rend impossible de mesurer de façon précise le flux d'air passant à travers le rotor de l'éolienne. (Placer un anémomètre devant l'éolienne ne résoudra pas ce problème, l'éolienne projetant également une "ombre" en amont qui freine, elle aussi, le vent.)
    Tu peut lire cela sous le graphe de puissance d'éolienne.

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    tu peux remarquer que les points 20% et 80% dont tu parles sont sensiblement dans le rapport du cube des vitesses corespondantes
    Pas tellement. Il y a une courbe incontestable entre 0 et 18% (1/6 ème), puis entre 18 et 82% c'est pratiquement linéaire, puis il y a saturation.

    Les formules théoriques sont vraies dans un contexte défini, la réalité technique se situe dans le contexte réel.

    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tilleul

    Re : Eolienne

    Dans les 100 premiers mètres de l'atmosphère, la vitesse du vent augmente avec l'altitude de façon à peu près logarithmique, sans prendre en compte l'influence de la température ça donne :

    u(z) = (u_star / K) [ ln ( (z - d) / z0 ) ]

    Si tu connais la vitesse à la hauteur z1 qu'on note u(z1) et que tu cherche la vitesse à la hauteur z2 qu'on nomme u(z2)

    => u(z1)/u(z2) = ln [(z1-d) / z0)] / ln [(z2-d) / z0]

    avec
    d : hauteur à laquelle la vitesse du vent est nulle (prendre 2/3 de la hauteur moyenne des obstacles aux alentours)
    z0 : la longueur de rugosité qui mesure l'influence du sol


    voir là pour les valeurs à prendre pour la rugosité :
    http://www.windpower.org/fr/stat/unitsw.htm#roughness

    et ici pour pas avoir à utiliser de calculatrice :

    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/calculat.htm

    Par contre la vitesse moyenne seule ne suffit pas, normalement une campagne de mesure te donne aussi la tête de la distribution des vitesses de vent...

    Plutôt linéaire entre 20 et 80% de la puissance maximale.
    linéaire avec la puissance du vent qui dépend du cube de la vélocité du vent... CQFD
    Keep it in the Ground !

  9. #7
    csolaire

    Re : Eolienne

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    linéaire avec la puissance du vent qui dépend du cube de la vélocité du vent... CQFD
    C'est en [m/s] que tu mesures la puissance du vent ??

    A+

    PS merci de voir une droite entre 20 et 80%. C'est rassurant pour moi.

  10. Publicité
  11. #8
    Tilleul

    Re : Eolienne

    Et là on est quand même en train de discuter d'une courbe faite avec une échelle trop petite pour pouvoir voir quoique ce soit et d'une éolienne de 1988, époque ou les éoliennes à vitesse variable n'existait pas...

    Une éolienne de maintenant ça donne ça :

    http://www.vergnet.fr/images/stories...ette_HP-FR.pdf

    Et c'est pas un effet de saturation c'est une mise en sécurité pour éviter d'endommager l'éolienne et le réseau électrique...
    Keep it in the Ground !

  12. #9
    Tilleul

    Re : Eolienne

    C'est en [m/s] que tu mesures la puissance du vent ??
    La puissance contenue dans une lame d'air de surface A, de densité ro allant à une vitesse u c'est ça :

    P = 1/2 ro * A * u^3

    Comme on s'attend à ce que les lois de la physique soit respecter et donc que la composition de l'atmosphère restent relativement constante tout comme la longueur des pales de l'éolienne, la seule variable c'est la vitesse du vent...
    Keep it in the Ground !

  13. #10
    csolaire

    Re : Eolienne

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Et là on est quand même en train de discuter d'une courbe faite avec une échelle trop petite pour pouvoir voir quoique ce soit et d'une éolienne de 1988, époque ou les éoliennes à vitesse variable n'existait pas...
    En quoi l'échelle est trop petite ? Pourquoi dans le document qui date de 1998 on aurait mis une éolienne de 1988 ? Quelle est la différence entre les éoliennes modernes à vitesse variable et les éoliennes anciennes à vitesse constante ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Une éolienne de maintenant ça donne ça :

    http://www.vergnet.fr/images/stories...ette_HP-FR.pdf

    Et c'est pas un effet de saturation c'est une mise en sécurité pour éviter d'endommager l'éolienne et le réseau électrique...
    Elle est belle, c'est vrai. Par contre je n'ai pas trouvé la courbe vitesse de vent - puissance délivrée. C'est en quelle page ?

    A toute suite

  14. #11
    csolaire

    Re : Eolienne

    Citation Envoyé par csolaire
    C'est en [m/s] que tu mesures la puissance du vent ??
    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    La puissance contenue dans une lame d'air de surface A, de densité ro allant à une vitesse u c'est ça :

    P = 1/2 ro * A * u^3

    Comme on s'attend à ce que les lois de la physique soit respecter et donc que la composition de l'atmosphère restent relativement constante tout comme la longueur des pales de l'éolienne, la seule variable c'est la vitesse du vent...
    C'est rien à voir. On parlait de la courbe puissance d'éolienne/vitesse de vent, t'as prétendu que c'est une courbe puissance éolienne/puissance de vent :

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    linéaire avec la puissance du vent qui dépend du cube de la vélocité du vent... CQFD
    Donc là encore tu réponds à coté.

    A toute suite

    PS As-tu vu la courbe dont on parle ?
    Dernière modification par csolaire ; 19/09/2008 à 15h54.

  15. #12
    Tilleul

    Re : Eolienne

    Hum, le commentaire de verdfire est :

    la production possible d'une eolienne dépend directement du cube de la vitesse du vent.

    P_éolienne = f(u^3)

    Je vois pas ce qu'il y a de faux...

    Pour la Vergnet : p6
    Keep it in the Ground !

  16. #13
    csolaire

    Re : Eolienne

    Bonjour Tilleul,

    Que t'es d'accord avec Fred, j'ai déjà compris. Que la puissance véhiculée par le vent est fonction du cube de vitesse, d'accord. Le problème que la puissance d'éolienne ne dépend pas linéairement de la puissance du vent, son rendement varie en fonction de vitesse de vent.

    Regarde bien la courbe. de 0 à 3-5 m/s la puissance est 0. Ensuite elle augmente rapidement, selon le carré ou le cube de la vitesse. A 20% de la puissance maximale la progression devienne linéaire. Je pense que cela est du à l'accroissement de turbulences provoquées par les pales.

    A+

  17. #14
    Tilleul

    Re : Eolienne

    Regarde bien la courbe. de 0 à 3-5 m/s la puissance est 0. Ensuite elle augmente rapidement, selon le carré ou le cube de la vitesse. A 20% de la puissance maximale la progression devienne linéaire. Je pense que cela est du à l'accroissement de turbulences provoquées par les pales.
    Le bug dans le raisonnement c'est que la distribution du vent (le nombre de cas ou le vent est dans un certain intervalle de vitesse) n'est pas uniforme...

    Les tempètes c'est pas courant, tout comme les moments le vent est absent à partir d'une certaine hauteur... Si la puissance est proche de 0 au début c'est parce qu'il n'y a pas d'énergie dans le vent à ces vitesses là (c'est ça que ça veut dire la vélocité au cube) et si l'efficacité en période de tempète baisse, c'est parce que c'est voulu à la conception : on conçoit les pales de façon a ce qu'elles décrochent à ce moment là.
    Dernière modification par Tilleul ; 19/09/2008 à 17h41.
    Keep it in the Ground !

  18. #15
    csolaire

    Re : Eolienne

    Je pense que la réponse est dans la résistance d'air aux pales. Si on admet que la vitesse de pales est +- proportionnelle à la vitesse de vent l'explication est simple :

    Au début les pales se déplacent lentement et la résistance d'air est proportionnelle de leur vitesse. Donc la puissance restituée proportionnelle (+-) au carré de la vitesse de vent.

    A partir de certaine vitesse les turbulences apparaissent et la résistance devienne proportionnelle au carré de vitesse. Donc la puissance restituée proportionnelle à la vitesse de vent.

    On peut observer cela sur la courbe en question.

    A+

    PS L'explication mathématique comporte un petit raccourci, mais vu la précision du débat je me sens pardonné.

  19. #16
    Tilleul

    Re : Eolienne

    Au début les pales se déplacent lentement et la résistance d'air est proportionnelle de leur vitesse.
    Bon je parle de la courbe de puissance de l'éolienne danoise qui est donné par windpower.

    Contrairement aux éoliennes modernes qui découple la partie électrique de la partie mécanique via un étage d'électronique de puissance, ici on est directement connecté sur le réseau. Résultat quelque soit la vitesse du vent l'éolienne tournera toujours à la même vitesse qui sera proportionnelle à la fréquence électrique du réseau (d'où la boite de vitesse qui permet d'éviter de devoir faire tourner le rotor à 49.9 Hz).

    En fait ce qui se passe c'est exactement L'INVERSE du raisonnement au dessus.

    La vitesse des pales de l'éolienne danoise est constante or le profil aérodynamique de la pale est conçu pour avoir le maximum d'efficacité pour une certaine valeur du rapport "lambda = vitesse de l'extrémité de la pale / vitesse du vent"... A partir de ce moment au départ le vent n'est pas assez rapide, ensuite il est pile ce qu'il faut et au bout d'un moment le fait d'augmenter la vitesse du vent augmentant l'angle d'attaque sur la pale, celle-ci va décrocher. Pour avoir plus de plage de fonctionnement on utilisait alors plusieurs boite de vitesses qui permettent de choisir la plage de fonctionnement la plus adaptée.

    Si on regarde maintenant l'éolienne de chez Vergnet, il s'agit d'une éolienne à vitesse variable, la vitesse de l'éolienne augmente avec la vitesse des pales pour conserver le lambda optimum (à noter que ceci a permis de réduire considérablement le bruit des éoliennes puisqu'on fait tourner les pales moins vites à basse vélocité), ensuite à partir d'une certaine vitesse de vent on fait varier la vitesse des pales pour conserver une puissance constante pour ne pas faire fondre les cables du réseau électrique et en cas de tempète on fait décrocher les pales... Mais qui dit vitesse variable dit fréquence de la génératrice variable : or on doit pouvoir se synchroniser au réseau électrique... Pour ça on profite des progrès en élec de puissance des années 90 en convertissant le courant électrique a fréquence variable en courant continu, puis en connectant au réseau électrique avec un onduleur qui fera passer le courant à la fréquence du réseau... Résultat un cp constant, ergo une puissance proportionnelle au cube de la vitesse du vent...
    Keep it in the Ground !

  20. #17
    verdifre

    Re : Eolienne

    bonsoir,
    Au début les pales se déplacent lentement et la résistance d'air est proportionnelle de leur vitesse.
    c'est vrai, en linéarisant la formule Fx = 1/2 ro CxSV² , mais a force de tout linéariser dans tous les sens cela ne mene plus très loin.
    La meca flux n'est pas une science intuitive

    cordialement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  21. #18
    csolaire

    Re : Eolienne

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    La meca flux n'est pas une science intuitive
    Loin de là. Le système doit être bien plus complexe que ça. Sans parler du rendement de la partie électrique. Mais la linéarité est là et j'ai fait une tentative d'une première approche.

    A+

  22. #19
    verdifre

    Re : Eolienne

    bonsoir,
    Quand on dispose des équations, la linearisation n'est ,à ma conaissance , utilisée que dans un cas, c'est quand on à a resoudre derierre des equations differentielles ( quand c'est non lineaire, on ne sait generalement pas faire) Donc en effet on linearise souvent des systèmes autour de leur point de fonctionement. En étant toujours bien conscient que c'est autour du point de fonctionnement, cela évite des bévues du genre
    Plutôt linéaire entre 20 et 80% de la puissance maximale.
    Donc la puissance restituée proportionnelle à la vitesse de vent.
    La confusion entre lineaire et prportionnelle est malheureusement une erreur trés fréquente. C'est pour cela que l'on s'abstient le plus souvent possible de linéariser. ( surtout que si l'on sait calculer les 2 coeffs de la droite on sait aussi vraisemblablement calculer une cubique qui suivra de plus prés la courbe considérée sur l'intervale donné tout en passant par 0 (1 coeff à calculer))
    Je te conseille sur Yahoo, le groupe petit éolien dont les archives devraient répondre à tes questionnements
    Tu peux aussi te referer avec grand profit à "Mécanique des fluides" de "F . Cauneau" chez Eyrolles.

    cordialement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  23. #20
    csolaire

    Re : Eolienne

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Quand on dispose des équations, ...
    J'ai peur que ta vision est trop analytique. N'oublie pas que :

    Citation Envoyé par windpower
    Incertitudes liées à l'élaboration de courbes de puissance
    Ce que l'on verra en faisant une courbe de puissance est en réalité une multitude de points espacés autour de la ligne bleue, plutôt qu'une courbe bien définie comme celle du graphe ci-dessus.
    La raison en est qu'il y aura toujours des fluctuations de la vitesse du vent ce qui rend impossible de mesurer de façon précise le flux d'air passant à travers le rotor de l'éolienne. (Placer un anémomètre devant l'éolienne ne résoudra pas ce problème, l'éolienne projetant également une "ombre" en amont qui freine, elle aussi, le vent.)
    La courbe est le résultat de mesure. Ta formule concerne la puissance de vent. La courbe concerne la puissance d'éolienne.

    A+
    Croire c'est vérifier

  24. #21
    Tilleul

    Re : Eolienne

    Pffff franchement, tu voudrais pas commencer à aller à l'université pour acquérir des bases qui t'éviterais de faire des tels contresens sur ce que tu lis ?

    C'est bon j'en ai ma claque...
    Keep it in the Ground !

  25. #22
    verdifre

    Re : Eolienne

    bonsoir,
    J'ai peur que ta vision est trop analytique. N'oublie pas que :
    Quand je dispose d'un modele therique
    Quand je dispose de données
    Quand les données collent pas trop mal avec le modele theorique, c'est à dire que la puissance restituée est proportionnelle au cube de la vitesse du vent, je ne vais pas chercher une partie linearisable sur la courbe pour en deduire que
    Donc la puissance restituée proportionnelle à la vitesse de vent.
    en contradiction complete avec les données et accesoirement le modele theorique.
    avant d'affirmer de telles choses fait au minimum le calcul

    Je sais parfaitement que les equations ont leurs limites et qu'il faut tenir compte de beaucoup de choses qui ne sont pas ou peu modelisables. Mais une vision analytique permet au moins de voir quand les données collent au modele et quand elles ne collent pas.
    En considerant les données que tu as fourni, le modele proportionnel que tu proposes est tout à fait inadequat et une cubique colle presque parfaitement sur les points 0% 20 % et 60% avec un petit ecart vers 80 %
    la on peut prendre aussi en compte les incertitudes de mesure qui en l'occurence expliquent pas mal de choses une erreur de 3% sur la vitesse se traduit par une erreur de 10 % sur la puissance ( c'est tiré du modele)
    essaye un peu d'adopter une demarche scientifique plutot que de voir sur la courbe une partie sensiblement lineaire et de deduire "c'est proportionnel"
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  26. #23
    csolaire

    Re : Eolienne

    Bonsoir Fred

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Quand je dispose d'un modele therique
    Quand je dispose de données
    Quand les données collent pas trop mal avec le modele theorique, c'est à dire que la puissance restituée est proportionnelle au cube de la vitesse du vent, je ne vais pas chercher une partie linearisable sur la courbe pour en deduire que ....
    Peux-tu donner les chiffres sur lesquelles tu te bases ?

    A+
    Croire c'est vérifier

  27. #24
    csolaire

    Re : Eolienne

    Bonjour Fred

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Quand je dispose d'un modele therique
    Quand je dispose de données
    Quand les données collent pas trop mal avec le modele theorique, c'est à dire que la puissance restituée est proportionnelle au cube de la vitesse du vent, je ne vais pas chercher une partie linearisable sur la courbe pour en deduire que
    As-tu intégré dans ton modèle théorique et ton calcul cela :

    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/cp.htm
    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/guidep.htm

    A+

    PS Le calcul scientifique n'est valable que s'il peut être refait.
    Croire c'est vérifier

  28. #25
    csolaire

    Re : Eolienne

    Bonjour Tilleul

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Pffff franchement, tu voudrais pas commencer à aller à l'université pour acquérir des bases qui t'éviterais de faire des tels contresens sur ce que tu lis ?
    Peux-tu être plus explicite ?

    A+
    Croire c'est vérifier

  29. #26
    verdifre

    Re : Eolienne

    bonjour
    As-tu intégré dans ton modèle théorique et ton calcul cela :

    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/cp.htm
    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/guidep.htm
    Se baser sur des courbes de machines à vitesse constante qui sont completement dépassées ne me semble pas adequat.
    mais même avec une telle courbe, si tu prends la peine de l'analyser, tu te rendras compte qu'elle n'a finalement qu'une influence faible quand elle est conjuguée à une cubique sur la zone de fonctionement utilisée.
    Le coefficient de puissance de ta courbe varie d'un rapport inferieur à 2 sur la partie utile de la courbe , alors que la puissance delivrée varie dans un rapport superieur à 30. Quand les echelles d'une courbe sont mal choisies en fonction de l'exploitation que l'on desire en faire, l'interpretation est un peu plus delicate.
    Je t'accorde neanmoins que cela à une influence.
    Si tu désires une analyse un peu plus pointue
    ceci étant valable pour une éolienne à vitesse variable.
    Il est bien évident que les machines actuelles sont à vitesse variables et à pas variable.

    Peux-tu donner les chiffres sur lesquelles tu te bases ?
    il me semble les avoirs fournis 0% 20%, et 60%, il ne te restes qu'a faire l'application numerique
    Pour ton information, puisque la methode analytique semble te poser quelques problemes, on peut toujours trouver une courbe de la forme ax3 + bx2 + cx + d qui passe exactement par 4 points
    on peut même aller un peu plus loin et voir que la courbe passe par 0 donc que le coeff d est nul.
    l'interpretation des coeffs b et c te permet de determiner à quelle grande famille de phenomenes sont dues les pertes par rapport au modele theorique

    bref, t'as du boulot !
    cordialement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  30. #27
    csolaire

    Re : Eolienne

    Bonjour Fred

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Se baser sur des courbes de machines à vitesse constante qui sont completement dépassées ne me semble pas adequat.
    Il n'est pas dit que les machines décrites chez windpower sont à vitesses constante. Les danois sont les leaders dans les éoliennes, le site date de 1998 donc à priori de la fin de décade ou la technologie a changée. windpower laisserait traîner les données obsolètes sur son site depuis 10 ans ?

    En plus le lien a été donné sur ce forum et toi et Tilleul vous acceptiez jusqu'au là discuter sur sa base.


    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    mais même avec une telle courbe, si tu prends la peine de l'analyser, tu te rendras compte qu'elle n'a finalement qu'une influence faible quand elle est conjuguée à une cubique sur la zone de fonctionement utilisée.
    Analysons.

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Le coefficient de puissance de ta courbe varie d'un rapport inferieur à 2 sur la partie utile de la courbe , alors que la puissance delivrée varie dans un rapport superieur à 30. Quand les echelles d'une courbe sont mal choisies en fonction de l'exploitation que l'on desire en faire, l'interpretation est un peu plus delicate.
    Je t'accorde neanmoins que cela à une influence.
    Qu'appelles-tu la partie utile de la courbe ? Peux-tu me donner la fourchette de vitesse de vent pour que je puisse reconstituer ton raisonnement ?

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Si tu désires une analyse un peu plus pointue

    ceci étant valable pour une éolienne à vitesse variable.
    Il est bien évident que les machines actuelles sont à vitesse variables et à pas variable.
    Une petite question : qu'est ce que c'est les machines à pas variable ?

    Le document est itéressant et confirme les données de windpower. Dans la fourchette 0-9 m/s le caractère non-linéaire de la courbe est visible. Malheureusement le graphique de ce document s'arrête à 9 m/s, la ou la courbe de windpower rentre dans la zone linéaire.


    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    il me semble les avoirs fournis 0% 20%, et 60%, il ne te restes qu'a faire l'application numerique
    0, 20% et 60% de quoi ?

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Pour ton information, puisque la methode analytique semble te poser quelques problemes, on peut toujours trouver une courbe de la forme ax3 + bx2 + cx + d qui passe exactement par 4 points
    on peut même aller un peu plus loin et voir que la courbe passe par 0 donc que le coeff d est nul.
    l'interpretation des coeffs b et c te permet de determiner à quelle grande famille de phenomenes sont dues les pertes par rapport au modele theorique
    bref, t'as du boulot !
    En choisissant 3 et non 4 points t'as admis d'avance que la courbe passe par zéro. Mais c'est un petit défaut, je t'en veux pas. En effet je te soupçonne de ne rien faire du tout, mais cela n'est pas grâve non plus. Enfin, si tu me donnes le résultat de ton analyse sous forme

    Peolienne = a * vitessedevent^3 + b * vitessedevent^2 + c * vitessedevent

    et les trois valeurs de la vitesse de vent, je m'engage à le refaire.

    L'analyse est bien plus facile que cela.

    La puissance du vent est sous la forme :

    Pvent = Kvent * Vvent^3

    Kvent est constante, Vvent est le vitesse du vent

    Si la puissance d'éolienne serait de la même forme, c'est à dire

    Peol = Keol * Vvent^3

    Alors le rendement d'éolienne, Peol/Pvent doit être constant. Or le bref coup d'oeuil sur

    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/cp.htm

    montre que c'est loin d'être vrai.

    Donc la formule :

    Peol = Keol * Vvent^3

    et fausse.

    A+


    PS 1
    Citation Envoyé par Tilleul
    Hum, le commentaire de verdfire est :

    la production possible d'une eolienne dépend directement du cube de la vitesse du vent.
    P_éolienne = f(u^3)

    Je vois pas ce qu'il y a de faux...
    PS 2
    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    on peut toujours trouver une courbe de la forme ax3 + bx2 + cx + d qui passe exactement par 4 points
    Combien tu me donnes pour quatre points qui contredisent ton affirmation ?
    Dernière modification par csolaire ; 20/09/2008 à 10h51.
    Croire c'est vérifier

  31. #28
    verdifre

    Re : Eolienne

    bonjour,
    PS 2
    Citation:
    Posté par verdifre Voir le message
    on peut toujours trouver une courbe de la forme ax3 + bx2 + cx + d qui passe exactement par 4 points

    Combien tu me donnes pour quatre points qui contredisent ton affirmation ?
    si seulement tu pouvais etre aussi chipoteur sur les differences entre proportionel et lineaire
    en effet mea culpa, 4 points d'abscisse croissante.
    Une petite question : qu'est ce que c'est les machines à pas variable ?
    bizare bizare,c'est un point qui ne te pose aucun problemes dans une autre discution, soit, tu ne lit pas les messages avant de repondre, soit tu le fait exprés.http://www.nngc1.fr/IMG/helice_et_pas.pdf
    ce lien te donnera les grandes lignes, je te laisse chercher un document spécifique aux eoliennes mais la problématique est du même ordre.
    mais vu les difficultées de comprehension que tu sembles montrer je preferais que l'on en reste aux bases pour l'instant
    Les bases sont: tant que la limitation de protection de l'eolienne n'entre pas en jeu, la puissance electrique fournie est sensiblement proportionelle au cube de la vitesse du vent. Si le sensiblement ne nous satisfait pas, on peut mettre cela sous la forme P = a v3 + bv2 +cv qui est une courbe qui elle suit assez fidelement les données experimentales.
    En cas de soucis de calcul, tu trouveras sur le net un grand nombre d'exercices qui te permettrons d'arriver au resultat
    Donc , met tes calculs en ligne, on les verifiera et on en reparlera aprés.

    bon courage
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  32. #29
    csolaire

    Re : Eolienne

    Bonjour Fred

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Citation Envoyé par csolaire
    PS 2
    Citation:
    Posté par verdifre Voir le message
    on peut toujours trouver une courbe de la forme ax3 + bx2 + cx + d qui passe exactement par 4 points

    Combien tu me donnes pour quatre points qui contredisent ton affirmation ?
    si seulement tu pouvais etre aussi chipoteur sur les differences entre proportionel et lineaire
    en effet mea culpa, 4 points d'abscisse croissante.
    Pour le proportionnel qui est toujours linéaire est le linéaire qui peut être proportionnel, ta as raison. Chacun peut faire de raccourci, toi-même en mettant

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    on peut toujours trouver une courbe de la forme ax3 + bx2 + cx + d qui passe exactement par 4 points
    tu passes à coté de rigueur mathématique. Mais, comme j'ai dit, avec un peu de la bonne volonté on arrive à se comprendre.

    Pour les 4 points :

    Le fait que tu as mis 3 et non pas 4 indique que t'as pas fait le calcul. Ca peut arriver et ce n'est pas grave. Pour moi c'est une voie inutile, mais si jamais tu te décides à mettre les détails, je m'engage à le refaire. Pour l'instant, même si je voulais le faire, je n'en paux pas, car tu n'as pas donné tes abcisses.



    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Citation Envoyé par csolaire
    Une petite question : qu'est ce que c'est les machines à pas variable ?
    ce lien te donnera les grandes lignes, je te laisse chercher un document spécifique aux eoliennes mais la problématique est du même ordre.
    mais vu les difficultées de comprehension que tu sembles montrer je preferais que l'on en reste aux bases pour l'instant
    Surmontant mes difficultés de compréhension j'arrive à la conclusion que le pas variable se traduit par la variation d'angle de pales, donc il devrait s'agir d'éolienne à vitesse constante.
    Est-ce vrai ?

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Les bases sont: tant que la limitation de protection de l'eolienne n'entre pas en jeu, la puissance electrique fournie est sensiblement proportionelle au cube de la vitesse du vent. Si le sensiblement ne nous satisfait pas, on peut mettre cela sous la forme P = a v3 + bv2 +cv qui est une courbe qui elle suit assez fidelement les données experimentales.
    Mes difficultés de compréhension réapparaissent. Il me semblais que cette courbe peut prendre une multitude de formes et la seule certitude est qu'elle pas par le point zéro. Mais si t'arranges pour qu'

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    elle suit assez fidelement les données experimentales.
    je ne dit plus rien.

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Donc , met tes calculs en ligne, on les verifiera et on en reparlera aprés.
    Là il n'y a pas de problème :

    Citation Envoyé par csolaire
    La puissance du vent est sous la forme :

    Pvent = Kvent * Vvent^3

    Kvent est constante, Vvent est le vitesse du vent

    Si la puissance d'éolienne serait de la même forme, c'est à dire

    Peol = Keol * Vvent^3

    Alors le rendement d'éolienne, Peol/Pvent doit être constant. Or le bref coup d'oeuil sur

    http://www.windpower.org/fr/tour/wres/cp.htm

    montre que c'est loin d'être vrai.

    Donc la formule :

    Peol = Keol * Vvent^3

    et fausse.
    Si la discussion devrait se poursuivre il faut se définir les bases : les données d'entrée (windpower ou autres), les plages (0-9) ou (0-15) m/s etc, etc. Définis les, ou c'est moi qui défini, n'importe. Si on veut parler de la même chose, il faut la designer.

    Pour ma part les choses sont simples. Le rendement d'éolienne est entre 0 et 44%, et le 44% est sur la plage de 2-3 m/s. Donc la part de "pertes", résistance de l'air, le rendement électrique est prédominante. Dans ce cas dire que la puissance d'éolienne est proportionnelle à la puissance de vent est complètement faux.

    A+
    Croire c'est vérifier

  33. #30
    csolaire

    Re : Eolienne

    Citation Envoyé par csolaire Voir le message
    ...
    http://www.vergnet.fr/images/stories...ette_HP-FR.pdf
    ...

    Elle est belle, c'est vrai. Par contre je n'ai pas trouvé la courbe vitesse de vent - puissance délivrée. C'est en quelle page ?
    Mille excuses Tilleul, c'est en 6-ème page, en bas à droite.
    Croire c'est vérifier

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Eolienne - réalisation éolienne miniature
    Par virgile15 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 33
    Dernier message: 12/11/2007, 11h53
  2. eolienne
    Par titu dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/07/2007, 11h07
  3. eolienne
    Par madrec dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/05/2007, 16h30
  4. Eolienne
    Par etre dans le forum Technologies
    Réponses: 28
    Dernier message: 23/03/2006, 18h45
  5. eolienne
    Par astromaniac dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/06/2005, 20h48