Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Bioéthanol 3 éme génération solution à l'acide sulfurique




  1. #1
    cocolasticot

    Lightbulb Bioéthanol 3 éme génération solution à l'acide sulfurique

    Dans les années 1700 un meusien découvre que lorsque l'on met en contact de la cellulose (bois, déchet végétaux) avec de l'acide sulfurique concentré on obtient une gomme et du glucose. A l'époque, il imaginait que l'on pourrait utiliser cette technique pour produire du sucre alimentaire.

    Aujourd'hui avec la crise des produits pétroliers, on pourrait utiliser cette technique pour créer du bioéthanol (fermentation alcoolique à partir d'une solution du glucose issu de cette réaction).

    Est ce quelqu'un sait si des études récentes on était faite sur cette solution? Est ce que cette méthode est rentable par rapport aux autres solutions envisagées?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chatelot16

    Re : Bioéthanol 3 éme génération solution à l'acide sulfurique

    la production de sucre avec de la cellulose et de l'acide est mentionné dans tous les vieux livre de chimie de 1880 ...

    mais ca ne donne pas de bon resultat , ca produit du sucre plein de cochonerie pas favorable a la proliferation des bacterie de la fermentation

    peut etre qu'avec les moyen actuel on pourait faire mieux , mais il ne faudrait pas consommer des reactif chimique ayant plus de valeur que le carburant produit ...

    je prefere la pyrolyse du bois qui donne simplement un peu de methanol et d'acetone pouvant servir de carburant

  4. #3
    Tilleul

    Re : Bioéthanol 3 éme génération solution à l'acide sulfurique

    Cette technique était utilisé pendant la seconde guerre mondiale en Allemagne et en Russie pour faire marcher les véhicules militaires... mais de mémoire ça revient cher...
    Keep it in the Ground !


  5. #4
    benlamb

    Re : Bioéthanol 3 éme génération solution à l'acide sulfurique

    Certaines usines de pâtes à papier produisent de l'éthanol (j'en connais une au Québec, et une autre en Suisse), mais à partir des sucres contenus dans la liqueur noire. Théoriquement, ça marche très bien avec la cellulose (sur le papier et/ou en laboratoire), en mélangeant hydrolyse chimique et enzymatique. Comme le dis Chatelot, le pb avec le bois c'est que rien n'est simple : il y a des sucres en C6, en C5, de la lignine, des extractibles, des sels minéraux... l'extraction et la purification de la cellulose demande en plus beaucoup d'énergie et de produits chimiques. Et puis il y a d'autre choses plus intéressantes à faire avec le bois ou la cellulose que de l'éthanol.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 25/07/2008, 15h03
  2. L'acide sulfurique
    Par fusionfroide dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/11/2007, 22h14
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 28/03/2007, 17h37
  4. GSM, 3 ème Génération de Téléphonie Mobile et les risques
    Par cardon didier dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 20
    Dernier message: 08/01/2007, 15h51
  5. pH de l'acide sulfurique
    Par LicenceXP dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/05/2006, 19h50