Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

A quand la fin des routes?



  1. #1
    zabisou

    Exclamation A quand la fin des routes?


    ------

    Bonjour à tous
    Voilà, je me demande pourquoi dans la politique actuelle de développement durable, l'État continue de déclarer d'utilité publique des projets d'infrastructures routières?! Il faut à présent se consacrer aux autres moyens de transports: l'avenir n'est plus dans le pétrole, ni dans la route. J'aimerais vraiment que cette idée soit prise en compte par nos dirigeants, mais comment faire... Bref, faisons évoluer les mentalités!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : A quand la fin des routes?

    Bonsoir,

    Pourquoi seule une partie de la population devrait bénéficier des meilleurs infrastructures et les autres se contenter des départementales qui puent, comme disait feu J.Yanne ?

    Les voies ferrées modernes sont construites en parallèle des meilleurs infrastructures faisant doublon avec elles, elles ne sont pas construites pour pallier aux déficiences des plus anciennes routes et autres voies non régulièrement empruntées par les franciliens.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    wizz

    Re : A quand la fin des routes?

    Bonsoir

    L'Etat. Encore et toujours lui.
    L'Etat a fait ceci.
    L'Etat n'a pas fait cela.
    L'Etat aurait dû faire ceci.
    L'Etat n'aurait pas dû faire cela.

    Et nos dirigeants. Encore et toujours eux.
    Nos dirigeants ont fait ceci.
    Nos dirigeants n'ont pas fait cela.
    Nos dirigeants auraient dû faire ceci.
    Nos dirigeants n'auraient pas dû faire cela.

    Mais qui sont ils vraiment?
    Il s'avère que dans nos contrées, c'est à dire des républiques démocratiques non populaires , nous pratiquons ce qu'on appelle des élections pour élire ceux qui nous représentent (parce que 60 millions de personnes qui parlent/bossent/bidouillent en même temps, ça fait un bordel monstre).
    Et périodiquement, nous refaisons des élections pour élire de nouveaux élus ou pour re-élire ceux actuellement (généralement parce que nous sommes satisfaits de ce qu'ils ont fait pendant leur mandat)

    Donc la question devient:
    -quelles sont les actions que nos élus pourront faire et qui nous satisferont?

    ...ou dans l'autre sens

    -quelles sont les actions que nos élus devront éviter de faire parce que ça va nous facher?

    Généralement, lorsqu'un élu a fait un choix qui nous a mécontenté, cela se traduit lors de l'élection suivante par la victoire d'un autre candidat qui aura la délicatesse d'éviter de proposer l'application du même choix s'il est élu. Généralement, le discours du chalenger est du genre "si je suis élu, alors la première chose que je ferai sera d'abolir cette loi si stupide, si injuste dont souffrent tant de citoyens...."

    Généralement, ceux qui sont actuellement au pouvoir évitent de faire des lois qui rendraient les électeurs mécontents.
    Et idem pour le challenger. Il évitera de proposer des futurs lois qui rendraient les électeurs mécontents

    Bref. Dire que l'Etat ou nos élus devraient faire ceci ou cela revient à dire que nous sommes prêts à faire ceci ou à faire cela. Mais est ce que nous le voulons vraiment?

    Prennons l'exemple du transport.
    Tout le monde est d'accord (verbalement) pour dire que ça pollue, que ça crée une multitude de nuisances, que ça creuse notre déficit commercial, et qu'il faudrait dissuader les gens d'utiliser leur bagnole.

    C'est très simple:
    -péage urbain
    -péage extra urbain
    -augmenter fortement les taxes sur le carburant
    -restaurer la vignette, et qui sera très chère
    -augmenter fortement les taxes sur la voiture neuve
    -augmenter aussi les taxes sur la voiture d'occase
    -augmenter les taxes sur les pièces et main d'oeuvre
    -baisser les vitesses
    -mettre plein de radars partout
    [bien entendu, on fera aussi des propositions alternatives aux automobiles comme bus, tram, blablabla...]

    MAIS:
    -1: je doute fort que le ministre concerné puisse finir son mandat s'il essaie de faire passer cette loi. J'ai comme impression que les citoyens lui sauront montrer combien cette loi est impopulaire...

    -2: je doute aussi que le challenger puisse se faire élire avec ce genre de future loi. Et comme il ne sera pas élu, alors ses propositions ne seront jamais transformé en loi...(mais de toute façon, à ce moment là, on saura lui montrer combien cette loi est impopulaire)


    En conclusion. L'immobilisme est il dû à l'Etat ou est il dû à nous?

  5. #4
    SuperTux

    Re : A quand la fin des routes?

    Pourquoi seule une partie de la population devrait bénéficier des meilleurs infrastructures et les autres se contenter des départementales qui puent, comme disait feu J.Yanne ?
    Moi je dirais plutot que c'est les nationals qui puent : elle sont impraticable a velo les automobilistes y roulent comme des fous furieux, alors que sur les departementals le comportement des automobilistes est bien meilleur je trouve. Mais faire de grandes nationals bien rectiligne n'est pas justement pour cela, rouler vite, tres vite au detriment de la securite ?

    Il me semble que dans certain pays comme l'uk il evite justement ces routes qui incitent à rouler vite ?
    Les voies ferrées modernes sont construites en parallèle des meilleurs infrastructures faisant doublon avec elles
    Une volonté politique cela se change...

  6. #5
    chatelot16

    Re : A quand la fin des routes?

    C'est très simple:
    -péage urbain
    -péage extra urbain
    -augmenter fortement les taxes sur le carburant
    -restaurer la vignette, et qui sera très chère
    -augmenter fortement les taxes sur la voiture neuve
    -augmenter aussi les taxes sur la voiture d'occase
    -augmenter les taxes sur les pièces et main d'oeuvre
    -baisser les vitesses
    -mettre plein de radars partout
    pour ameliorer les chose il est plus constructif d'ameliorer les bon moyen de transport , que de taxer le soit disant mauvais

    helas le bon moyen come le train est encore defavorisé : quand on prend sa voiture on ne paye pas la route : quand on achete un billet de train on paye le train les voie ferré les gares et tous les faux frais

    pire la sncf n'a plus de tarif constant au km , il faut demander le prix a chaque voyage , on y comprend rien

    pire il on suprime les train ordinaire que l'on pouvait prendre sans reserver : il faut reserver sa place sur un tgv trop cher pour celui qui n'est pas pressé

    encore pire , quand un catenaire s'arrache c'est des retard abominable : il ne sont meme pas capable de tirer le tgv avec une loco diesel pour le remttre ou il y a du courant : a lepoque des locomotive a vapeur qui demandait des heure et des heures pour chauffer , il y avait toujours une locomotive chaude dans chaque depot pour depanner un train dont la locomotive aurait une panne

    les idée de taxer et mettre des baton dans les roue du transport automobile est absurde et lamentable : il faut ameliorer les bon moyen de transport !

    pres de chez moi on a suprimé une gare , et il se sont empressé de vende le terrain pour rendre la reouverture impossible

    un peu plus loin il on fermé une ligne : il on vendu les voie a la ferraille pour rendre la reouverture impossible : il ont meme demoli les pont ...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    RARA63

    Re : A quand la fin des routes?

    pour ameliorer les chose il est plus constructif d'ameliorer les bon moyen de transport , que de taxer le soit disant mauvais
    Donc, tu est en train de dire qu'il est normal que dans ce cas, l'usager laisse la comunauté supporter les charges qu'il engendre ...
    helas le bon moyen come le train est encore defavorisé : quand on prend sa voiture on ne paye pas la route : quand on achete un billet de train on paye le train les voie ferré les gares et tous les faux frais
    Et là, le contraire ...

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : A quand la fin des routes?

    Bjr Zabisou,
    Qui n'avance pas recule !
    C'est pas parce qu'il n'y aura PLUS de pétrole, qu'il n'y aura pas NECESSITE à se déplacer (route) !
    C'est trés restritif comme analyse !!

    Cordialement

  11. #8
    wizz

    Re : A quand la fin des routes?

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    1: pour ameliorer les chose il est plus constructif d'ameliorer les bon moyen de transport , que de taxer le soit disant mauvais..

    2: helas le bon moyen come le train est encore defavorisé : quand on prend sa voiture on ne paye pas la route : quand on achete un billet de train on paye le train les voie ferré les gares et tous les faux frais...

    3: les idée de taxer et mettre des baton dans les roue du transport automobile est absurde et lamentable : il faut ameliorer les bon moyen de transport !....
    1: J'avais aussi écrit ceci
    [bien entendu, on fera aussi des propositions alternatives aux automobiles comme bus, tram, blablabla...]
    , pas uniquement des taxes sur la bagnole, n'est ce pas????
    Pas de mauvaise foi hein!




    2: d'où ces exemples suivantes
    -péage urbain
    -péage extra urbain
    qui serviront à payer le vrai cout de l'insfrastructure routière (et dissuader l'usage abusive de la bagnole)




    3: Améliorer les moyens alternatives. Certe.
    Mais la nature de l'homme est telle qu'il est difficile de lui faire prendre le bon choix lorsqu'il a devant lui plusieurs possibilités. Généralement, il prendra le choix qui l'arrange le plus.
    On a entendu les gens dire que le réseau transport en commun est déficiente, pas intéressant, pas adapté à ses besoins, qu'on y est trop serré, que ça pue, etc...
    Le transport en commun n'a pas eu une méga révolution en 2007-2008 à ce que je sache. C'est à peu près la même chose qu'avant. Et pourtant, le nombre d'utilisateur a fortement augmenté en même temps que l'usage de la voiture a baissé. C'est dû à quels paramètres sinon à celui du prix du carburant, qui est passé de 1€/litre à 1.50€...

    L'Etat n'a pas modifié ses paramètres. Ce sont les conditions "naturelles" du marché qui ont fait grimper le prix du carburant, et qui a dissuadé les gens de prendre leur bagnole pour préféré les transports en commun.
    Si les conditions naturelles du marché n'avaient pas fait grimper le prix du carburant, il suffirait alors à l'Etat de modifier ses paramètres, augmenter la TIPP de 0.50€, pour que cela fasse (presque) le même effet. ["presque" parce que le 1er ministre ne fera pas long feu. Les citoyens sauront lui montrer combien cette loi est "injuste"]

    Un autre exemple dont j'aime bien: la 106 électrique.
    A son époque, le carburant vallait 4-5francs le litre, et aucun particulier ne portait intérêt pour cette 106 élect.
    Tout comme le réseau de transport en commun, cette 106 élect n'a reçu aucune amélioration. Mais en 2008, le carburant a dépassé les 10 francs le litre, et miraculeusement, les gens s'intéressent à cette 106 élect

    Il en est de même pour l'infrastructure.
    Disons une portion de route étroite, avec des croisements, des feux rouges, ça n'avance pas très vite. Bref, on traverse la ville du nord au sud pour aller bosser. Et lorsqu'il y a beaucoup de voitures, l'automobiliste constate qu'il lui faut 2h pour faire ce trajet de 15km, il se dit alors qu'il serait préférable de prendre le métro-tram ou bus avec leur voies propres
    Mais si on a la booooonne idée de construire une autoroute périphérique 2*2 voies (et gratuite) pour contourner la ville, la distance passe à 30km et le temps diminué à 20 minutes, on constate que les gens délaisse de nouveau le transport en commun pour prendre leur bagnole....jusqu'à ce que cette périph soit saturée.

    Bref, il faut améliorer les bons moyens de transport. Mais il faut aussi (et surtout!!!) rendre le mauvais moyen de transport peu attractif. Sans quoi, il n'est pas du tout garanti que les gens abandonneront le "mauvais" moyen de transport pour adopter le "bon"...

  12. #9
    archeos

    Re : A quand la fin des routes?

    Hello!
    En France, les "routes" existent depuis près de 2500 ans (minimum, au delà, c'est une querelle d'historiens!) les automobiles ne datent que d'une centaine d'années. Quelque soit ton moyen de déplacement, il te faut des routes.
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  13. #10
    felicha

    Re : A quand la fin des routes?

    Il est même très vraisemblable que les pistes de transhumance des espèces animales préhistoriques vivant en troupeaux ont servi de routes aux premiers humains.

  14. #11
    SK69202

    Re : A quand la fin des routes?

    Bonjour,


    Puisque le sujet dérive:
    On est déjà resté en Gaule puis en France plus de mille ans sans construire de route, on peut recommencer, sauf que le service se dégrade au cours du temps et il n'est pas sur que nos ouvrages soient plus solide que ceux des romains.
    La multiplication des péages pour rançonner le voyageur, c'est aussi largement répandu pendant les dit mille ans.
    La suppression du privilège de faire payer l'octroi à qui viens dans votre ville, n'aura à peine tenu que 200 ans.

    Enfin une piste de migration d'animaux préhistoriques ou pas s'établit là où il est le plus facile de progresser et dans le monde sans énergie, ce point restera de premier ordre.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #12
    zabisou

    Re : A quand la fin des routes?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Bref, il faut améliorer les bons moyens de transport. Mais il faut aussi (et surtout!!!) rendre le mauvais moyen de transport peu attractif. Sans quoi, il n'est pas du tout garanti que les gens abandonneront le "mauvais" moyen de transport pour adopter le "bon"...

    Voilà, c'est à ça que je pensais en lançant ce sujet: je ne voulais pas dire que les routes étaient inutiles, mais qu'il valait mieux ne pas en construire de nouvelles, afin de ne pas encourager et faciliter l'usage de la voiture. Notamment, l'allongement des temps de trajet (dans les bouchons) pourrait être évité de plusieurs manières: les transports en communs, les bus, les trams, mais aussi le covoiturage...

  16. Publicité
  17. #13
    Ryuujin

    Re : A quand la fin des routes?

    C'est bien joli tout ça, mais tu vois quoi comme autre moyen de transport qui n'utiliserait aucune infrastructure routière ?

    Les citadins ne voyent peut être pas l'intérêt de l'extension de l'infrastructure routière dans certains coins, mais cela ne vous vient pas à l'idée que même à vélo, c'est plus pratique d'emprunter une route qu'un chemin de terre ?

  18. #14
    streshydrique

    Re : A quand la fin des routes?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    1:

    Il en est de même pour l'infrastructure.
    Disons une portion de route étroite, avec des croisements, des feux rouges, ça n'avance pas très vite. Bref, on traverse la ville du nord au sud pour aller bosser. Et lorsqu'il y a beaucoup de voitures, l'automobiliste constate qu'il lui faut 2h pour faire ce trajet de 15km, il se dit alors qu'il serait préférable de prendre le métro-tram ou bus avec leur voies propres
    Mais si on a la booooonne idée de construire une autoroute périphérique 2*2 voies (et gratuite) pour contourner la ville, la distance passe à 30km et le temps diminué à 20 minutes, on constate que les gens délaisse de nouveau le transport en commun pour prendre leur bagnole....jusqu'à ce que cette périph soit saturée.
    Bonjours, juste un petit bémol a cet exemple, l'infrastructure sert aussi a l'activité économique, Lorsqu'une entreprise s'implante quelque par, c'est un des paramètres important pris en compte dans son choix.

    Les politiques voir instantanément les bénéfices multiple de nouvelles activité sur leur commune, la route est plus simple a mettre en place que les voie ferrés.

    Par rapport l'attractivité des moyens de transport, les politiques ont bien compris que l'on peut favoriser le transport en commun en ville en réservant des voie pour les bus, tram...c'est ça de moins pour la voiture...mais il le font très progressivement pour des histoire de budget et d'acceptation des électeurs, comme si bien dit plus haut.

  19. #15
    streshydrique

    Re : A quand la fin des routes?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Les citadins ne voyent peut être pas l'intérêt de l'extension de l'infrastructure routière dans certains coins, mais cela ne vous vient pas à l'idée que même à vélo, c'est plus pratique d'emprunter une route qu'un chemin de terre ?
    Les chemins de terre en campagne sont quand meme rare (a par les privés) ceux qui rest sont des chemins decervant des parcelle et il faut les garder ainsi.

    Avant le reseau était beaucoup plus maillé que maintenant, ils y avait des chemins partout, certains ont été transformé en route, d'autre on subi le remenbrements, coupé par le paysans, abandonnée, mais il en reste quand meme, et pour faire du VTT, tu vas peut etre plus vite sur une route mais tu prefere le chemin, en tracteur ou quad , il n'y a pas de probleme.

  20. #16
    SK69202

    Re : A quand la fin des routes?

    Bonjour,

    Le problème n'est pas de bétonner les chemins d'accès aux parcelles agricoles, c'est d'avoir un moyen d'accès rapide aux hôpitaux qui ont été (où vont l'être) regroupés dans les grandes villes. (par exemple)

    Sauf à interdire la voiture et le transport individuel il n'y a pas de raison à empêcher une partie de la population d'avoir des routes pour aller en sécurité d'un point à un autre. Je parle aussi de la sécurité des gamins qui jouent le long axes routiers.

    D'accord il y a un coût limite, mais quand on ferme un hôpital/maternité à 20mn de route, pour un autre situé à plus de 45mn, les lésés sont en droit d'avoir les infrastructures modernes qui permettent de s'y rendre.

    Les transports en commun n'existent plus en dehors des agglomérations, car trop cher, inefficace, qui a envie de perdre une journée (éventuellement de travail), pour aller à un rendez-vous de 30 mn à l'hôpital compétent de la ville.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #17
    SuperTux

    Re : A quand la fin des routes?

    c'est d'avoir un moyen d'accès rapide aux hôpitaux qui ont été (où vont l'être) regroupés dans les grandes villes. (par exemple)
    Le vrai probleme est rellement le manque de national bien rectiligne ou la fermeture des services publics de proximité ?

  22. #18
    wizz

    Re : A quand la fin des routes?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Bref, il faut améliorer les bons moyens de transport. Mais il faut aussi (et surtout!!!) rendre le mauvais moyen de transport peu attractif. Sans quoi, il n'est pas du tout garanti que les gens abandonneront le "mauvais" moyen de transport pour adopter le "bon"...
    Citation Envoyé par zabisou Voir le message
    Voilà, c'est à ça que je pensais en lançant ce sujet: je ne voulais pas dire que les routes étaient inutiles, mais qu'il valait mieux ne pas en construire de nouvelles, afin de ne pas encourager et faciliter l'usage de la voiture. Notamment, l'allongement des temps de trajet (dans les bouchons) pourrait être évité de plusieurs manières: les transports en communs, les bus, les trams, mais aussi le covoiturage..
    à 4 francs le litre d'essence, et des routes non encombrées, qui se souciait du covoiturage???

    mais avec le carburant à 1.50€, et des routes blindées, on se découvre les vertues écologique du covoiturage

    Bref, le coût est un des moyens de dissuasion (voire le meilleur tout court) des mauvais modes de vie

  23. Publicité
  24. #19
    zabisou

    Re : A quand la fin des routes?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    C'est bien joli tout ça, mais tu vois quoi comme autre moyen de transport qui n'utiliserait aucune infrastructure routière ?

    Les citadins ne voyent peut être pas l'intérêt de l'extension de l'infrastructure routière dans certains coins, mais cela ne vous vient pas à l'idée que même à vélo, c'est plus pratique d'emprunter une route qu'un chemin de terre ?

    Je ne suis pas contre le fait qu'il y ait des routes, au contraire. Pour toutes les raisons que vous avez cité (accès aux services, desserte de tout le territoire, développement économique..), on a encore besoin des routes. Seulement, à mon avis, beaucoup de nouveaux projets d'infrastructures routières ne sont que des déviations d'autres routes désormais saturées. Alors autant pointer du doigt la véritable source du problème: l'augmentation du nombre de voitures. Avez-vous remarqué que dans un bouchon, la plupart des véhicules ne transportent que leur conducteur. Quand on parle de la voiture comme d'un moyen de transport rapide, et qu'on voit le temps qu'on perd au final!...On se dit que ce n'est pas la meilleure solution,non?
    Images attachées Images attachées

  25. #20
    SK69202

    Re : A quand la fin des routes?

    Bonsoir,

    Avez-vous remarqué que dans un bouchon, la plupart des véhicules ne transportent que leur conducteur.
    Les bouchons se produisent quand trop de monde veut aller au même endroit au même moment.
    Il s'agit donc de la situation la mieux adaptée au transport collectif.

    Seulement, à mon avis, beaucoup de nouveaux projets d'infrastructures routières ne sont que des déviations d'autres routes désormais saturées.
    Il y a des gamins qui voudraient, pouvoir traverser la route en allant à pied à l'école. Quand tu habites dans un petit bled, traversé par un axe important, la déviation est aussi une manière de gagner de la sécurité et de la qualité de vie.

    Le covoiturage permet d'économiser de l'argent qui sera dépensé dans les bouchons des vacances.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  26. #21
    Titempo

    Re : A quand la fin des routes?


    Bravo la rien a redire
    Dernière modification par Philou67 ; 25/11/2008 à 08h35. Motif: Citation inutile

  27. #22
    zabisou

    Re : A quand la fin des routes?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Il y a des gamins qui voudraient, pouvoir traverser la route en allant à pied à l'école. Quand tu habites dans un petit bled, traversé par un axe important, la déviation est aussi une manière de gagner de la sécurité et de la qualité de vie.

    Le covoiturage permet d'économiser de l'argent qui sera dépensé dans les bouchons des vacances.

    @+
    He bien, c'est déprimant tout ça!

  28. #23
    boumboumjack

    Re : A quand la fin des routes?

    Vous oubliez la poussiere et la boue! Une copine Togoloaise: " ce qui est penible la bas, c est la poussiere pendant les saison seche et la boue quand il pleut!" Sans parler des trous et les pneux et suspension qu il faudrait changer tout le temps!

  29. #24
    Burt67

    Re : A quand la fin des routes ?

    Pensez toujours durable : l’intérêt public ne passe pas que par l’environnement. Une route a des enjeux sociaux et économiques très importants. La bonne question ne devrait pas être à quand la fin des routes ? mais comment les rendre compatibles avec leur environnement ? Et autant vous dire que la réponse n’est pas simple ! Quand l’ingénieur, l’urbaniste, le politique et l’usager doivent s’entendre…
    Dernière modification par Philou67 ; 25/11/2008 à 17h29. Motif: correction sur demande de l'auteur

  30. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La fin mais quand??
    Par N.S.D.H dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 15
    Dernier message: 23/08/2008, 17h56
  2. [Identification] Au bord des routes
    Par jLouis2 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/05/2008, 22h04
  3. Des routes pour chauffer des appartements
    Par quic'est dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2008, 14h09
  4. univers, à quand la fin?
    Par tibobo dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 24/05/2006, 20h38
  5. Salage des routes
    Par Felix le chat dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 30/01/2005, 19h12